Auteur Sujet: 15 mois et 8 mois  (Lu 115 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne katrinap

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
15 mois et 8 mois
« le: 02 Mai 2018 à 15:00:39 »
bonjour

j'ai perdu mon père il y a 15 mois assez brutalement et pourtant...il avait 88 ans, j'en ai 49 il a glissé de son lit sans réelle chute, a été hospitalisé a eu 4 hopitaux différents entre les urgences les services de soins et la rééducation, ne pouvait plus marcher sans qu'une cause médicale n'ait jamais été dite et a fait un choc septique au bout de 3 mois où je le voyais s'étioler sans que ça ne semble choquer le corps médical
j'étais plus que proche d elui c'est une immense douleur on n'a pas d'âge quand on perd un parent
5 mois après le mari de ma mère, mon second papa meurt devant moi un matin: rupture aortique rien ne le laissait deviner
très difficile, un grand choc, et quand on appelle les proches pour le leur dire, on apprend que la veille mon meilleur ami, le parrain de mon fils est mort
j'ai 3 enfants, la vie continue sans eux et c'est bien ce qui est le plus dur, voir les mois s'enfiler comme des minutes et se dire que plus jamais on ne les verra merci de m'avoir lue k.

Hors ligne LaPépette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 30
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 15 mois et 8 mois
« Réponse #1 le: 23 Mai 2018 à 11:24:26 »
Coucou Katrinap,

Difficile de subir 3 décès en si peu de temps...

Tu sembles ressentir de la rancoeur vis à vis de l'équipe médicale ; il est en effet dommage qu'il n'y ait pas eu plus de communication.  Ca t'aurait peut-être permis de te préparer davantage au décès de ton papa, ou du moins de réaliser la situation. Même s'il était âgé, ce n'est en effet pas une raison pour minimiser tes inquiétudes et ta peine...

Moi aussi je suis au constat "je ne la verrai plus". Mon cerveau a du mal à se faire à cette idée...
Courage pour la suite,

Amicalement

Hors ligne katrinap

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 15 mois et 8 mois
« Réponse #2 le: Aujourd'hui à 12:46:32 »
rancoeur je ne sais pas mais incompréhension devant ce système loin d'être transparent, et je le connais je suis psychologue et pour moi il est toujours fondamental de ne pas taire les réalités
ceci dit c'est plus grave que ça puisqu'ils n'ont rien vu de sa dégradation qui pour nous sautait au visage, perte de 15 kgs en 2 mois!!
pour ton sentiment d'irréalité ou ce qui te saute au visage, je le conçois très bien , mes 3 disparus sont morts il y a 15 mois, 10 mois pour les deux autres, et je continue à penser que c'est surréaliste
le premier choc est derrière moi, mais j'en vis un par jour en me disant qu'il est impossible de ne plus les voir
on s'en veut aussi parfois de continuer à vivre et à avoir des projets,  à aimer des choses, mais c'est l'instinct de vie qui surgit partout et tout le temps, ça n'enlève rien à la peine
j'éspère que tu es entourée, c'est important même si ça ne change pas la situation
pouvoir en parler et ne pas avoir de tabou autour de soi évite le choc supplémentaire d'avoir le sentiment qu'elle n'a jamais vécue je crois
si je peux êtr eà ton écoute n'hésites pas
amicalement
k

Hors ligne LaPépette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 30
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 15 mois et 8 mois
« Réponse #3 le: Aujourd'hui à 16:01:13 »
D'accord, j'ai peut-être transposé dans la réponse que je t'ai fournie en fonction de comment moi j'aurai réagi... car vu de l'extérieur manque de professionnalisme certain. Peut-être par manque de temps, malheureusement les équipes soignantes ont peu de temps de nos jours, mais peu importe la raison car au final cela a des répercussions sur le patient et sa famille... et j'en suis désolée pour toi...

"avoir le sentiment qu'elle n'a jamais vécue", voilà un point que j'ai en tête sans avoir jamais osé l'écrire.
Tu as tout compris...... la mort montre clairement qu'on n'est pas grand chose sur cette Terre, et vu que la vie continue, et ça donne le sentiment horrible qu'elle n'a pas laissé de "trace" de son passage si ce n'est pour nous, dans notre vie et dans nos coeurs...