Auteur Sujet: 15 ans sont passée et toujours en deuil  (Lu 1707 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Cédric

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • En mode zombie depuis 15 ans....
15 ans sont passée et toujours en deuil
« le: 18 Janvier 2016 à 20:23:38 »
Bonsoir tout le monde,

Le 2 Février approche, et cela fera 15 ans que j'ai perdu mon pére décédée dans un accident de la route due à son alcoolisme.
Depuis ce jour je  me sens comme" mort-vivant":insomnies,renferment sur soi, hyperactivité,violence,échec scolaire,tentative suicide,internements psychiatrique,mis en foyer,drogue,alcool,prison,sans-abris,rejeté,mal aimé...
J'ai eu quand même de bon moment malgré ces épreuves,je me suis toujours plus ou moins relevé, stabilisé,mûri, fait du sport,et marié avec une femme super!!
Je pense à mon pére tout les jours,cela m’attriste beaucoup et j'ai du mal à avancé,je n'est pas d'amis, le futur me fait peur,je n'arrive pas à tenir un emploi et cela rend malheureuse ma femme ..

J'ai vu énormement de psy et autres et cela ne ma jamais aidé,si quelqu'un  endeuillé depuis aussi longtemps s'en est sorti, HELP ME PLEASE!!!!!

Pour finir je n'est jamais eu vraiment d'affinité avec lui,et il nous a battu avec ma petite soeur,mais il me manque,je l'aime,j'ai tellement de questions à lui poser,je ne connait pas sa vie,c'est un sujet tabou dans la famille.

Mon texte est cours mais ma vie ce résume en ces lignes,
Merci de m'avoir lu,

Cédric



Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 15 ans sont passée et toujours en deuil
« Réponse #1 le: 18 Janvier 2016 à 23:05:03 »
@ Cédric

Je ne suis pas psy .... Peut être passer par le chemin du Pardon .... Apprendre à lui pardonner .... C'est un long chemin mais non destructeur , il t'a mènera peut être plus vers la sérénité..... Il existe des groupes qui animent ce genre de démarche ....


J'ai vécu la mort violente d'un être cher, j'ai perdu confiance , mon psychiatre m'avait prescrit de l'ergothérapie, et ça ete très bénéfique , et aussi de la psychomotricité ça été aussi très positive ....  Il y a aussi l'hypnose pratiqué par dès psychiatres( très important) , je sais que ça marche aussi chez des personnes qui ont connu des traumatismes ,...

Quelques pistes ....

Hors ligne Cédric

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • En mode zombie depuis 15 ans....
Re : 15 ans sont passée et toujours en deuil
« Réponse #2 le: 19 Janvier 2016 à 22:21:01 »
Salut fleur de coton,

Ton message m'a fait prendre conscience que le" PARDON" je ni est jamais pensé...La haine l'emporter!!
Aujourd'hui j'ai parler à ma mère de sa,et sa réponse ne ma pas étonner: laisse le passé derrière et avance(facile pour elle apparemment),mais si le sujet est tabou pour elle,elle se voile la face et n’écoute pas ses sentiment ,ni les miens.
Ce n'est pas grave personne ne résonne pareil..

 Je suis sur le ring et je gagnerai par K.O !! La vie est une chance

Un grand merci à toi,je te suis reconnaissant,tu a vecu un décés similaire,donc le sujet tu gère,15 ans sont passée je sens en ce jour que mes démons n'ont pas ma force de vaincre!!!

Longue vie à toi Fleur de coton  :)

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 15 ans sont passée et toujours en deuil
« Réponse #3 le: 19 Janvier 2016 à 23:49:02 »
Si la démarche du pardon t'intéresse , il existe un site qui s'appelle le cercle du pardon sur internet ..., très intéressant ....

Ce qui provoque la haine c'est le sentiment d'injustice , et quand la personne n'est plus de ce monde , difficile de communiquer avec elle ..... Il reste le pardon .... C'est une véritable démarche mais apres on se sent tres tres léger

A bientôt

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1399
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 15 ans sont passée et toujours en deuil
« Réponse #4 le: 20 Janvier 2016 à 12:17:16 »
courage a toi cedric sur ce chemin  qui te permettra de faire le tri entre l'homme qu'etait ton père et l'absence d'un père présent aimant
KS