Auteur Sujet: Questionnement sur les conséquences d'un décès  (Lu 250 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Maalda271

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Questionnement sur les conséquences d'un décès
« le: 03 Novembre 2018 à 21:28:10 »
Bonsoir à toutes et à tous,

Laissez-moi vous expliquer la situation.

Mon conjoint est le 3eme d'une fratrie de 5 garçons. Ils ont tous la même maman, mais pas le même papa. Comme le père biologique de mon conjoint a été très tôt déchu de ses droits parentaux, mon conjoint a grandi avec sa maman comme seul parent, contrairement aux 4 autres.

A cause de gros problèmes d'alcool (et relationnels), l'aîné a nié l'existence de sa mere pendant près de 10 ans. Il ne lui rendait jamais visite avec sa femme et ses 3 enfants. Il est réapparu dans la vie de sa maman lorsqu'il a appris qu'elle était atteinte d'un cancer du poumon, il y a un an. Aux yeux des 4 autres, ça semblait louche.
Le 2eme était un Tanguy, chômeur, qui vivait au crochet de sa maman. Il a vécu chez sa mère jusqu'à ses 35 ans, et n'a quitté le cocon familial qu'il y a quelques mois pour s'installer avec sa nouvelle compagne, lorsque sa maman était donc à un stade avancé dans sa maladie.
Le 3eme, mon conjoint, était le plus proche de sa mère. Il lui ressemble physiquement mais aussi dans sa personnalité. Il faisait les 400 coups avec sa maman, ils étaient très complices. Des tensions sont apparues entre eux lorsqu'il m'a rencontrée il y a 5 ans (ben oui, j'ai fait concurrence sur son emploibdu temps..).. Aujourd'hui nous avons une fille d'un an et demi et un bébé prévu pour decembre. Notre fille, c'était la petite fille que sa maman rêvait d'avoir, elle l'appelait "sa petite poupée". Il est resté très proche de sa maman malgré tout, jusqu'au jour où le diagnostic de la maladie est tombé. Il allait la voir moins souvent car il avait peur de la voir descendre la pente.

Mon conjoint et ses frères ont perdu leur maman il y a une semaine. Leurs réactions sont toutes différentes.
Mon conjoint est celui qui, aux yeux de tous, a l'air le plus affecté.

Mais voilà... Je suis énervée car l'aîné fait un show grotesque depuis le décès de la maman. Il a fait une présentation powerpoint pour l'enterrement avec uniquement des photos de la maman avec ses enfants il y a 10 ans. On ne voit pas les autres freres. Il a refusé que mon conjoint rajoute des photos dans la presentation (soit disant que c'était trop tard...). L'aîné a aussi faitun discours durant l'enterrement où il vante sa femme d'avoir accompagné sa mere lors des seances de chimio. Il a aussi écrit un discours pour sa fille aînée qui a pris la parole à lenterrement. Elle y disait qu'elle aurait l'honneur de raconter aux autres petits enfants comment était leur mamie (qui, je rappelle, ne l'a pas vue grandir !), elle sa "petite poupée" (surnom qui était en fait donné à ma fille...quel cinéma...). A cela s'ajoute que  l'aîné et sa femme avait déjà été cherché des affaires de la maman avant même son enterrement, et ce sans prévenir les autres frères. Il a pris l'ordinateur pour sa fille, il avait décidé que tous les bijoux revenait aussi à sa fille, sa femme cherchait après les dvd, cd, chaussures, vetements qui lui plaisaient, etc... Bref, même des vautours ont plus de respect... Mon conjoint se sent très mal, affaibli, et mis de côté..
Le 2eme frère, lui, commence à faire des reproches à mon conjoint du style "tu n'étais pas assez là pour maman", "tu n'es pas venu ce jour-là alors que ta place était au près d'elle", "tu as des regrets et personne ne peut rien y faire", etc. Je vous laisse imaginer les dégâts que ça peut faire... Je trouve ça méchant et je me demande si ce n'est pas une manière pour lui de rejeter sa propre culpabilité sur mon conjoint...

Je suis tellement énervée de cette situation. J'ai mal pour mon conjoint. Je ne suis pas  vraiment touchée par le décès de sa maman car on  s'appréciait peu, mais je sais qu'elle était importante lui, je vois sa tristesse, sa colère aussi, je vois comment ses 2 plus grands freres agissent/parlent sur lui, ça me rend furax et triste...

Comment je peux aider mon conjoint à surmonter tout ça  ?  Est-ce normal que des freres se comportent ainsi ?  Je cherche des réponses sur les consequences du deces d'une maman sur une fratrie, mais je ne trouve rien. Peut-être qu'ici quelqu'un pourra me répondre, ou juste être une oreille attentive, car j'en ai bien besoin aussi..

Merci de m'avoir lue.

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1418
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Questionnement sur les conséquences d'un décès
« Réponse #1 le: 03 Novembre 2018 à 23:15:13 »
Bonsoir
Peut-être que  tu peux aider ton conjoint en restant le plus neutre possible, être présente et à l’écoute  De sa douleur,pour le comportement des sa fratrie chacun liquide les dernières rivalités fraternelles à la mort  des parents , c’ Complexe la place des uns et des autres
Courage à toi

Hors ligne résilience et silence

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 42
  • exister c'est survivre à des choix impossibles
Re : Questionnement sur les conséquences d'un décès
« Réponse #2 le: 04 Novembre 2018 à 09:27:36 »
Bonjour Maalda. Je vous cite.
Je suis tellement énervée de cette situation. J'ai mal pour mon conjoint. Je ne suis pas  vraiment touchée par le décès de sa maman car on  s'appréciait peu, mais je sais qu'elle était importante lui, je vois sa tristesse, sa colère aussi, je vois comment ses 2 plus grands frères agissent/parlent sur lui, ça me rend furax et triste...
Tous les couples sont sous-tendus par des valeurs, sinon il(elle)s ne feraient pas couple. Une étude qui nous vient de Belgique a identifié 4 valeurs essentielles. L'étude met aussi en relief que c''est à la fois la souplesse qui peut circuler entre ces valeurs ainsi que la communauté de défense que le couple organise autour de ses valeurs qui aident le couple à tenir son cap de compagnonnage en cas de choc comme sur la durée.
Un décès ouvre ce qu'on appelle en systémie "une crise" et vient bouleverser des équilibres, tels qu'ils furent. C'est un choc.L'identité de chacun(e) est fondée sur notre appartenance entre filiation et affiliation....Pour qu'une crise s'advienne  positive il en coûte souvent bien des remous!
Si je me suis permis de vous citer, c'est pour souligner que votre "honnêteté relationnelle et émotionnelle "(j'ai pas trouver mieux pour le dire)  semble bien en place! C'est certainement une des valeurs partagées qui vous unissent et que vous ne trahissez nullement...La  preuve en est de votre message intègre et certainement la meilleure façon de soutenir vous-même et votre conjoint, à mon avis. Cela dit, Kompong speu a raison, prudence et n'allez pas trop vous brûlez les "pattes" dans les remous familiaux en restant à distance bienveillante et attentive! Pas toujours facile certes, mais pour soutenir, vaut mieux avoir la forme!
J'espère avoir répondu un peu à votre souci. Et plein de bons sentiments à vos enfants!
Bien à vous.
Pascal.
« Modifié: 04 Novembre 2018 à 13:42:57 par résilience et silence »

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1751
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Questionnement sur les conséquences d'un décès
« Réponse #3 le: 04 Novembre 2018 à 21:55:50 »
Bonsoir Maalda,
Les décès sont souvent l'occasion, malheureusement, de l'exacerbation des tensions et des conflits familiaux.
Des alliances se créent, se renforcent ou se défont comme dans toute crise.
Cette mise en scène de l'idéalisation de certains au détriment d'autres n'est probablement que le début.
Je pense moi aussi qu'il faut garder une certaine distance en prévision de ce qui va se passer lors de la succession, des rendez-vous chez le notaire,etc.
Rentrer dans le jeu de ceux qui tirent la couverture à eux ne fera que les conforter.
Par contre, rétablir calmement la vérité à partir d'éléments concrets permettra peut-être de minimiser le sentiment d'injustice.
Bon courage, et douces pensées pour ton conjoint et sa maman.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Maalda271

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Questionnement sur les conséquences d'un décès
« Réponse #4 le: 05 Novembre 2018 à 20:49:41 »
Tout d'abord, merci à tous les 3 pour vos réponses.

Je me range à votre avis et j'évite de me mêler de ces conflits fraternels. Ce n'est de toute façon pas via une intervention de ma part que cela pourrait se règler.  :-\ Je ne savais pas que des tensions fraternelles pouvaient (re)surgir après le décès d'une maman. Je pensais qu'un evenement si douloureux rapprochait les enfants, et la famille en général. C'est triste, mais ainsi va la vie...

Belle soirée à tous

Ps  :  Pascal, ce que tu m'as appris est très intéressant !  Aurais-tu les références de cette étude ? 
« Modifié: 05 Novembre 2018 à 20:51:43 par Maalda271 »

Hors ligne résilience et silence

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 42
  • exister c'est survivre à des choix impossibles
Re : Questionnement sur les conséquences d'un décès
« Réponse #5 le: 06 Novembre 2018 à 07:47:32 »
Bonjour Maalda.
Non, à ma connaissance il n'y a pas d'études référencées sur ce sujet où, en tout cas, je n'en ai pas connaissance. ça doit probablement exister en parution, peut être en actes de colloques..puisqu'il s'agissait d'un colloque sur le sujet des couples, tenu à Lille, je crois, de mémoire, voici bien une douzaine d'années. Comme j'ai "fermé boutique" j'ai viré tous mes documents pros que je gardais assez méthodiquement....peut être existe-t-il un podcast, NSP.
Par contre, j'ai l'habitude d'écrire et en ai fait un restitué synthétique  pour ma filleule qui me l'a demandé l'année dernière...vacances inter-générations des familles élargies égales grand groupe et plein de questions discutées!!!!Dont celles du couple qui interroge énormément ces jeunes 20/30!!!! Et mille tant mieux même si c'est pas facile.
J'ai ça dans mon ordi mais il faut que je le revisite avant de le partager et aussi pour le rendre le plus correct possible, sans ternir ce magnifique boulot des thérapeutes Belges (dont je n'ai plus les noms, malheureusement) qui l'ont présenté. Je vois ça dans les jours à venir.
Nos disparu(e)s nous invitent à apprendre la coopération, l'intégrité, la complémentarité, la solidarité. Merci et hommage à eux.
Pascal.

Hors ligne résilience et silence

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 42
  • exister c'est survivre à des choix impossibles
Re : Questionnement sur les conséquences d'un décès
« Réponse #6 le: 07 Novembre 2018 à 13:16:33 »
Salut Maalda.
J'ai revisité ce texte sur les couples que j'avais titré à l'époque "en CDD (couples en durée déterminée!). Si vous le souhaitez vous m'envoyer un mail et je vous le contre envoie en pièce jointe.
Bien à vous.
Pascal.