Auteur Sujet: Que faire pour notre maison ?  (Lu 1069 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Céline19

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Que faire pour notre maison ?
« le: 22 Mai 2018 à 16:55:28 »
Bonjour à tous,

Depuis maintenant trois mois, je parcours régulièrement les discussions du forum.

Cela me permet de me sentir moins seule dans mon deuil et de voir que, même si toute situation est différente et si toute personne vit son drame à sa façon, je ne suis pas seule à être envahie par la douleur de la perte d'un être aimé.

Aujourd'hui, j'ose à mon tour poster un message pour avoir le ressenti et l'avis de ceux qui ont pu être dans ma situation (même si, je le répète, chacun vit le décès d'un proche à sa façon).

J'ai perdu mon conjoint le 19 février d'une mort subite en pleine nuit.
Emilien est décédé dans notre lit.
Rien ne pouvait laisser présager un tel drame et le compte-rendu de l'autopsie n'a rien évoqué quant aux causes.

Je ne m'étendrai pas sur le tsunami qui a bouleversé ma vie depuis cette nuit.

Nous étions une famille "rassemblée" (je trouve ce terme plus fort et plus beau que "recomposée"). Noémie, sa fille, Lino, mon fils, lui et moi. Et je peux affirmer que nous étions heureux. Ayant eu une vie passée quelque peu compliquée avec ma dose de souffrances, je me disais chaque jour que j'avais une chance inouïe de l'avoir rencontré et d'être aux côtés d'un homme aussi merveilleux. Tous les jours, je le pensais.

J'attends un bébé, un petit garçon qui allait cimenter cette famille.

Aujourd'hui, bien sûr, mon existence est sans sens.
Enfin pas tout à fait car j'ai mon amour de grand garçon qui m'aide, à chaque moment, et j'ai ce futur bébé avec qui j'ai quand même du mal à créer un lien mais je sais que cela viendra à sa naissance.

Si je poste ce message, c'est surtout pour avoir l'avis de personnes ayant, comme moi, perdu leur autre moitié du ciel (car Emilien était tout à fait cela à mes yeux, mon autre moitié du ciel)

Nous venions d'acheter une maison et je voudrai savoir ce que vous avez ou auriez fait si vous avez été confronté à la même situation ? Auriez-vous pu garder la maison dans laquelle votre conjoint est décédé ?

Au début ma première réaction a été : "je vends". Je ne pouvais pas remettre un pied dans la maison sans sentir une angoisse violente.

Maintenant, je commence à penser différemment. Cette maison était un vrai projet à deux, nous avions passé du temps à la chercher et je pense qu'Emilien aurait aimé que j'y vive avec mon Lino et notre bébé.

Mais j'ai peur d'y retourner, de ne pas être capable d'y rester surtout la nuit. J'ai peur d'angoisser de revivre ces scènes horribles où je me suis rendue compte qu'il ne respirait pas, où j'ai commencé la réanimation cardio-pulmonaire, où le SAMU a tout mis en oeuvre pour le réanimer.
J'ai peur qu'il se produise des phénomènes paranormaux (c'est idiot mais c'est une grande peur que j'ai ! )
J'ai peur que ce soit trop dur d’être là-bas sans lui.

Parallèlement, (je suis chez mes parents pour le moment) je viens de prendre un appartement, j'ai déménagé les meubles mais je n'y ai pas encore mis les pieds : cet appartement n'est pas chez moi. En même temps, je ne sais plus trop où est mon "chez-moi"...

Je suis très perdue et je me dis que des témoignages de personnes qui ont vécu des questionnements similaires rassurent et peuvent aider.

En attendant,  j'ai trouvé beaucoup d'empathie et de soutien en lisant les divers messages dans les diverses discussions et je trouve que ça fait du bien au cœur toute cette entraide et cette bienveillance.










Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4136
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #1 le: 22 Mai 2018 à 21:57:00 »
avec tristesse je t'accueille
dans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/

en déroulant tu trouveras des liens vers d'autres ayant vécu ce que tu traverses veuve enceinte !
et vers le bas des liens
vendre ? sa maison

reçois mon affection
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #2 le: 22 Mai 2018 à 22:03:49 »
Bonjour Céline,
C'est bien tristement que je t'accueille parmi nous. C'est toujours difficile pour moi  de lire de nouveaux témoignages.
Je ne peux témoigner sachant que je n'ai pas vécu la même situation, mon mari n'est pas mort chez moi, mais hors de la maison.
Moi j'ai besoin de rester chez moi et ma tante  qui a perdu son mari 20 ans avant moi,  n'a pas pu rester chez elle (son mari etait mort hors du domicile aussi).  Si je te partage cela c'est que je crois que l'on est tous différents et que l'on réagit tous différemment.  Je crois aussi que où que l'on soit, c'est difficile, parce que c'est avec eux qu'on voudrait être .

Le seul conseil que je puis me permettre, et que j'ai lu dans le livre du dr Fauré, est de ne pas prendre de décision hâtive,  peux-tu te permettre de patienter  ?
Les enfants de ma tante n'avaient pas envie qu'elle vende la maison, elle l'a louée.  Ça a été la solution  la plus confortable pour elle.

Je sais que je n'ai pas été de grand conseil mais je t'ai partagé mon ressenti . D'autres, ici,  pourront te partager leur vécu.  Je fait partie des familles "recomposées"!et j'avoue bcp aimer la façon que tu as de la nommer.  Merci pr ce partage.

Je t'embrasse bien chaleureusement, toi et tes petits bouts.
Bien tendrement
Mononoké

« Modifié: 23 Mai 2018 à 10:52:47 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne chimene

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #3 le: 23 Mai 2018 à 13:00:26 »
Bonjour Céline,

J'ai retrouvé mon compagnon décédé à côté de notre lit un soir en rentrant du travail. Je n'ai pas voulu garder l'appartement rien qu'émotionnellement. Quand j'y retournais pour rassembler les affaires je n'arrivais pas à m'enlever l'image dans la tête de lui étendu, mort sous mes yeux et mes doigts.
Je suis chez mes parents avec mon bébé depuis son décès. J'ai du mal à me faire à l'idée de me retrouver seule dans un appartement, même si j'ai entrepris des démarches dans ce sens.

Avec tout mon soutien

Hors ligne Céline19

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #4 le: 25 Mai 2018 à 09:49:16 »
Juste un petit message pour vous remercier pour vos réponses.

Hier, j'ai revu le notaire. De toute façon, il faut que j'attende que notre bébé naisse pour pouvoir attaquer les démarches de la succession, ce qui me laisse encore un peu de temps de réflexion.

Je vois déjà qu'en trois mois mes pensées ne sont plus les mêmes.

Malgré tout, je demeure dans l'indécision la plus complète.

Comme toi, Chimène, j'ai tellement peur de me retrouver seule, où que je sois.

Et j'ai tellement de doutes sur ma capacité à m'occuper seule de notre futur enfant. Pourtant, j'ai élevé mon premier quasiment toute seule et je m'en suis plutôt bien sortie mais là, c'est si différent. J'ai déjà vécue seule, longtemps, mais je ne ressentais pas cette solitude alors que là, même si je suis très entourée par ma famille, mes amis, mes collègues, je me sens profondément seule.

Chimène, si je peux me permettre, j'ai suivi une séance d'EMDR avec ma psychiatre qui m'a beaucoup aidée au niveau des images traumatisantes d’Émilien décédé que je pouvais avoir constamment en tête.

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 225
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #5 le: 25 Mai 2018 à 09:59:28 »
Bonjour.

A mon tour d'exprimer mon ressenti.
Claire n'est pas morte à la maison, cela aide peut etre. Cependant, elle a vécu un mois en "hospitalisation à domicile", et je savais que sa fin était proche. Nous avions pensé (avec ses parents) au vu de son état d'esprit, qu'elle préfererait etre chez elle que à l'hopital pour ce moment. Finalement cela ne s'est pas passé ainsi, mais j'estimais que cela serait mieux pour elle si elle "arrivait" à partir à la maison (en appartement). Que j'aurais gardé.

Cependant, plusieurs personnes m'ont demandé :"mais tu ne veux pas déménager ? Avoir un nouveau décor ?".
Ce à quoi je réponds invariablement : surtout pas. Cet appartement, c'est nous deux qui l'avons choisis, qui l'avons décoré à notre gout, avec nos souvenir, c'est l'endroit ou nous avons vécu. C'est un lien avec Claire, pour moi, et tant que je serais capable financièrement d'y vivre, je le ferais. Pour moi, cet appartement ne doit pas me rappeler des images difficiles, mais tout le vécu heureux que nous avons partagé Claire et moi.

Amicalement.

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 348
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #6 le: 25 Mai 2018 à 12:38:46 »
Bonjour,

Mais c'est si difficile de savoir ce qu'il faut faire ou pas ?
Et puis on peut changer d'avis !
Dans mon cas pas le choix, juste pacsée je n'ai qu'un an pour faire mes bagages . D'ailleurs c'est fait ! Mon compagnon tenait absolument à ce que je reste dans l'appartement que nous avions choisi ensemble et dans lequel nous avons passé de si bons moments .
Pas eu le temps de nous marier, pas eu le temps de faire un testament !
Pas le choix, ses enfants vont vendre cet appartement que je n'ai pas les moyens de racheter .

Donc , mieux ou moins bien ? Je ne saurais jamais .
J'aurais simplement aimé que ses volontés (clairement exprimées à ses enfants) soient respectées .

C'est si compliqué ! l'argent vient tôt ou tard perturber le deuil .
Je reste néanmoins persuadée que si on en a la possibilité il faut prendre tout son temps avant de prendre une décision que l'on peut regretter par la suite .

Alors, je ne regrette rien puisque la décision ne m'appartient pas .
Chacun continu avec sa conscience  (là également tôt ou tard ... elle nous rattrape )

Nath








Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 406
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #7 le: 07 Juillet 2018 à 14:15:00 »
Mais c'est si difficile de savoir ce qu'il faut faire ou pas ?
Ah oui, surtout fragilisé comme on peut l'être.

Je ne me sens pas capable de décider quoique ce soit, de réfléchir : j'aimerai qu'on le fasse pour moi !

Je suis arrivée en Bretagne depuis peu (fin 2015) et ma région d'origine me manque (famille, amis, région.... mes repères quoi).
Mais nous vivons dans un petit coin de paradis : dans une yourte sur un terrain (trop grand pour moi) entouré par la forêt : une magnifique forêt avec rochers, rivières mais aussi horrible forêt parce que Mircea s'y est donné la mort. J'apprécie encore d'être entourée par la forêt mais maintenant je vais rarement y promener même loin de l'endroit où il s'est pendu (endroit où je n'ai pas encore réussi à aller).

Terrain où nous sommes arrivés en 2016 mais plein de souvenirs avec toi Mircea. Avant de faire la yourte, nous y étions en caravane : j'ai découvert le plaisir de faire plein de choses dehors : se brosser les cheveux, les dent, se laver dehors quand il faisait beau, sous le soleil etc .... se réveiller avec les chants des oiseaux, entendre les renards et les chouettes la nuit, suivre le temps (la pluie, l'arrivée du vent ....)

Vivre sur le terrain sans toi me fait de moins en moins mal contrairement à la forêt.
La yourte était une étape avant de faire notre maison, une petite maison en bois.
Mais sans toi, je me sens incapable de faire cette maison (je suis déjà fatiguée sans rien faire alors construire la maison, même avec d'autres, ça me parait le bout du monde) Et le terrain pour moi seule est bien trop grand. Passer les hivers en yourte, sans toi, avec les tempêtes, ça me semblait impossible.

Alors il y a un mois, j'ai mis le terrain (et tout ce qu'il y a dessus) en vente. Le lendemain un couple était déjà intéressé et le surlendemain un autre couple.
Le premier couple était déjà prêt à entamer les démarches mais pas moi, c'était trop violent pour moi ! Il me fallait du temps.
J'ai commencé à regarder les maisons en location mais je ne me voyais pas vivre dans une de ces maisons et quitter aussi des voisins supers, mon coin au calme etc...
J'ai recontacté la personne qui devait nous conseiller, nous prêter ses outils ... pour la construction de la maison et j'ai retiré mon annonce.
Je fais peut-être une erreur, mais c'est vraiment difficile de savoir quoi faire alors j'ai écouté mon coeur, on verra après ...
Je suis embêtée pour le couple qui a eu un coup de coeur pour notre terrain, qui insistait, refaisait des propositions financières ....
Difficile de faire comprendre que notre bien-être à mon fils et moi passe avant le financier.
Mais en même temps pas sûre d'avoir fait le bon choix.


Hors ligne Clochette en deuil

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #8 le: 07 Juillet 2018 à 21:21:09 »
Bonsoir Mircea,

Je suis toute nouvelle ici et tu dis que "Mircea" s'est donné la mort et ton pseudo c'est Mircea … je ne comprends pas bien, à moins que tu aies pris son prénom comme pseudo ?

Je suis toute humble ici pour te dire "laisser le temps au temps".... quand on ne sait pas quoi faire surtout avec ce que tu vis de SI douloureux, nous tous et toutes ici savons ..qu'on ne parvient pas...à prendre une décision…

Donc, laisse les gens qui voulaient acheter la maison ...TOI et ton fils D'ABORD… Je ne sais pas si ton fils aime ..rester là où vous êtes… (?)

Le TEMPS seul ..nous aide "soudain" .. oui "soudain" quelque chose fait "tilt" en nous et on SAIT.. là maintenant tu es dans le "brouillard".. et on ne peut pas prendre de décision dans le brouillard…

Prends ton temps… "il" te dira en "temps" voulu … ce qui doit être fait et ce sera très "fort" ce qui viendra dans ta tête..

Bon je ne suis qu'un petit être humain en détresse aussi mais je sais...qu'attendre...c'est la meilleure solution …

Commencer les travaux de construction de la maison .. eh bien pourquoi pas ? .. et si un jour tu te rends compte que ce n'est pas la bonne solution, eh bien  tu pourras revendre le terrain et le début de la construction de la maison…  il faut "avancer"... dans quelle direction ? on ne sait "plus", on est dans la douleur et le chagrin.. alors bon ok tu construits et puis tu verras.. peut-être qu'avec le temps tu sera contente d'y être restée… qui sait ? 

Je vais oser te dire que je t'embrasse (comme le disent les Canadiens = je t'entoure de mes bras = embras..ser) et voilà.

Pensées vers toi et ton fils..

Clochette en deuil
« Modifié: 07 Juillet 2018 à 22:32:04 par Clochette en deuil »
Frodon:  A quoi est-ce qu'on s'accroche nous, Sam?
Sam:        Au fait qu'il y a du bien dans ce monde, ... et qu'il faut qu'on se batte pour ça."
 Le Seigneur des Anneaux ..(Magnifique)

Hors ligne Clochette en deuil

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #9 le: 08 Juillet 2018 à 08:11:02 »

Je reviens vers toi Mircea, tu as dit quelque chose qui m'interpelle.

Quand le couple intéressé par ton terrain entamait les démarches, tu as écrit " c'était trop violent pour moi !"...

EXACT ! je voulais déménager vite vite mais 1. ça coûte bcp d'argent, 2. je n'ai plus de forces.  Donc je me disais flûte, il faut être millionnaire et alors HOP on part…. Ben non...un matin je me suis réveillée et c'était un "choc violent" d'imaginer que j'allais quitter un endroit où mon mari est "partout".  Cela fait souffrir mais cela aurait été insupportable de l'avoir quitté si violemment…

Tu nous tiens au courant si la personne qui devait vous conseiller et prêter ses outils t'a contacté ou si tu l'as recontacté ?

Est-ce que ton fils a envie de rester là où vous êtes ?

A tout bientôt :-*



Frodon:  A quoi est-ce qu'on s'accroche nous, Sam?
Sam:        Au fait qu'il y a du bien dans ce monde, ... et qu'il faut qu'on se batte pour ça."
 Le Seigneur des Anneaux ..(Magnifique)

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1843
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #10 le: 08 Juillet 2018 à 09:09:13 »
Bonjour à tous,
Mon mari s'est suicidé devant son garage, et pourtant, je vais déménager à contre coeur, seulement pour des raisons financières.
Si j'en avais les moyens, j'aurais gardé la maison. Je n'ai aucune angoisse liée au fait qu'il soit mort chez nous, je passe tous les jours à cet endroit sans ressentir autre chose que de la tristesse.

Je cherche donc un nouveau logement, mais je prends le temps de trouver qq chose qui me plaise.
Pas question de partir pour un endroit où je me sentirai moins bien.

J'ai bien conscience que ça va être difficile de dire au revoir à cet endroit où nous avons été si heureux, cette maison qu'il a tellement sublimée.

Symboliquement, c'est une décision importante, alors effectivement, se précipiter est une grave erreur.

Et puis c'est une des leçons du deuil : le temps est ce que nous en faisons.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Clochette en deuil

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #11 le: 08 Juillet 2018 à 14:16:20 »
Bmylove, mon post précédent "parlait" d'un déménagement "rapide", soudain, comme je le voulais.. Il n'y a que 9 jours que mon mari est enterré et c'est abominable de le voir partout, ses affaires, ses pantoufles, SON couteau de cuisine, "sa" chaise à table (sur laquelle je m'assieds pour ne pas souffrir de voir SA chaise "vide"...) abominable.  L'ordinateur aussi ..je suis nase dans ce domaine et il m'a tout expliqué et venait à mon secours chaque fois qu'une fenêtre s'ouvrait avec des alertes de ceci ou autres..que j'étais (et suis toujours..) incapables de comprendre.  Heureusement un ami à lui m'aide maintenant..ouff.  Il peut m'aider "à distance" sans se déplacer..quand même le progrès…Mais chaque fois que je me mets devant l'ordi ...IL EST là ! ...très douloureux...

Mais, je te suis 5 sur 5, il va falloir que je quitte notre appartement, pour des raisons financières aussi… et cela ne va pas être facile du...tout, comme tu dis "les souvenirs, c lui qui a tout décoré, il adorait cet appartement, …". pfffff

Je voulais partir "tout d'suite, maint'nant hier" donc...et là c'était violent.  Je n'aurais jamais compris ni supporté cette "fuite" en 24h (si j'avais été millionnaire !)...après 9 jours de deuil.. euh... et j'aurais cru que je l'avais "abandonné" …

Que c'est compliqué le deuil…

 :-*  :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*pour toi
« Modifié: 08 Juillet 2018 à 14:18:00 par Clochette en deuil »
Frodon:  A quoi est-ce qu'on s'accroche nous, Sam?
Sam:        Au fait qu'il y a du bien dans ce monde, ... et qu'il faut qu'on se batte pour ça."
 Le Seigneur des Anneaux ..(Magnifique)

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1843
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #12 le: 08 Juillet 2018 à 14:24:03 »
Compliqué, oh que oui.

J'ai l'impression de faire une transat en solitaire.
J'espère avoir assez de ressources. :-* :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Clochette en deuil

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #13 le: 08 Juillet 2018 à 21:44:34 »
Ooooh Bmylove, … douloureux ce que tu dis m'chou… me fait mal au cœur…

OK on est là sur le forum, mais c vrai que dans la réalité, trouver un autre endroit, emballer (!!!) plein de choses, meubles, souvenirs euh… et partir… je peux comprendre car j'envisage aussi cela et je n'oserai plus passer devant l'endroit où nous vivions...pfffff c abominable…

Mais pas seulement, il faut...trouver un endroit qui te "fait du bien à ton âme, à tes enfants, qui te "ressource"... et pourquoi pas dire ou écrire "la maison ou l'appartement qui me convient "vient vers moi" au moment "juste"...

Ce n'est pas la première fois que j'ai écris ça tu sais.  Et dans les pires moments de ma vie, cela s'est passé comme ça !
Je devais déménager et pas la force ni le temps et impossible de regarder les annonces ni rien.  Donc j'ai écrit ça ! point.

Un jour, quand je sortais d'un magasin de nourriture pour animaux, PAF en FACE du magasin, je vois "à louer".  Ok je tél, je visite BOUM c'était ça … euh… et puis, j'ai continué à le faire pour des tas d'autres choses et "ça" se passait je pense car "je lâchais prise"...

Ben, tu trouves une jolie carte pleine de fleurs ou d'arbres, que sais-je qui te plaît fort fort et tu écris ..ta demande.. et tu la lis tous les jours, cool, relax …

Les objets, comme les humains, ont des "vibrations"... un glaçon est composé d'atomes qui "bougent" très lentement, si tu fais fondre les glaçons, ça devient de l'eau = les atomes bougent plus rapidement et si tu laisse bouillir, ça devient de la vapeur = les atomes vibrent très rapidement.  c de la chimie et j'adorais la chimie .. voilà.

Les êtres humains dégagent aussi des "vibrations", c ainsi qu'on peut se sentir mal à l'aise face à X ou Y ben c que ces personnes ont des vibrations qui ne nous conviennent pas.  Mais nous sommes "vivants" on va dire.  Un glaçon on croit qu'il ne "vit" pas mais si (les atomes…). 

Dooonc, tes vibrations vont attirer le lieu de vie qui va "vibrer" avec … toi… NON je ne suis pas zinzin  ;D, je l'ai vécu toute ma vie…

Même à travers l'écran, je sais...que qqn m'est nocif ou qu'il ou elle ne veut pas créer des contacts… "ça" passe…

Bon, voilà, je dis ça et je ne dis rien .. on fait ce qu'on peut.. comme mon garagiste me dit "il me fait rire" "je fais ce que je "pneu" Madame…" Il est trop... :)

Là j'ai été fleurir la tombe de mon mari … plutôt le gravier (pour le moment) au-dessus de lui.  Il faut attendre que le gravier diminue, devienne plat pour y mettre des galets blancs bordés et je mettrai une pierre style Deco comme mon mari aimait tant…. Euh… j'ai eu dur de chez dur.. pffff.  Un homme "vivant", en chair et en os, parlant, marchant et puis euh...du gravier au-dessus de lui… j'ai bien pleuré flûte…

J'ai déposé un beau bouquet de fleurs entouré d'un beau papier jaune sur lequel j'ai écrit "je t'aime".  Puis je me suis occupée de son rosier (j'expliquerai sur mon fil, l'histoire de ce rosier ..et les pompes funèbres qui ont été adorables..), couper les fleurs fanées, l'arroser, ajouter du gravier autour de la tige (protection contre la chaleur).  Et puis j'ai écrit dans le gravier "je t'aime" et de nouveau les "grandes eaux" pfffffffff.  Flûte j'ai oublié l'engrais… ma tête .. je dois faire trèèès attention car je fais bcp de bêtises..

Allez, un peu d'humour.  Je devais envoyer à l'office des pensions l'acte de décès de mon mari.  OK.  Je tape la lettre, et j'agrafe l'annexe et je ferme l'enveloppe et je timbre.   D'habitude je vérifie avant de coller l'enveloppe… soudain, "qqch" me dit "ouvre l'enveloppe et vérifie"...ben j'avais agrafé le papier de la banque me confirmant que j'avais annulé la carte Visa de mon mari Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !! quelle affaire…

Ne vous trompez pas sur mon "humour". Depuis toute petite maman m'a appelée "Popoff" un célèbre clown du cirque Bouglionne et bon c comme ça je suis clown.. je tiens de mon papa.  Mais...parfois, mon clown "cache" aussi ma douleur et ça me fait du bien de rire ou faire rire au lieu de ….pleurer... OK ?

Je t'embrasse Bmylove, ton "lieu de vie" va "viendre"  ;) vers toi… je te promets sans devoir faire une transat ...seule…

Mille bisouuuus  :-* :-* :-* :-*


Pourquoi pas ?
Frodon:  A quoi est-ce qu'on s'accroche nous, Sam?
Sam:        Au fait qu'il y a du bien dans ce monde, ... et qu'il faut qu'on se batte pour ça."
 Le Seigneur des Anneaux ..(Magnifique)

En ligne katrinap

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 178
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Que faire pour notre maison ?
« Réponse #14 le: 09 Juillet 2018 à 09:22:52 »
bonjour céline
ma mère a perdu son mari il y a tout juste un an aujourd'hui dans son lit, à côté d'elle
elle louait leur appartement depuis 46 ans, il n'a pas été question de le laisser, ce sont non seulement les souvenirs de vie qui primaient mais aussi un repère pour mon frère handicapé qui restait près d'elle, pour moi, mes enfants...
au début cela a été dur car on revivait la scène, il est mort devant nous, on revoyait toute l'armada des médecins, infirmiers du samu, le brancard, l'échelle qui est passée par le balcon pour le sortir de cette manière... puis se sont succédé et c'est ce qui reste maintenant,  les souvenirs heureux de vie, car ils ont été les plus nombreux, je pense qu'en effet personne ne vit les m^mes événements de la même manière, mais le conseil à donner est de ne pas se précipiter, tu peux aussi ne pas aimer l'appartement car tu n'y auras aucun souvenir, et le deuil ne se fait pas en un éclair, tu peux apprécier de rester dans la maison qui a vu ton bonheur, car ainsi tu peux te sentir proche de lui, peut être en réaménageant la chambre pour éviter les angoisses nocturnes?
pour ton bébé, si je peux me permettre un conseil, le lien peut ne pas se faire magiquement après la naissance surtout après un tel drame, tu peux même incosciemment lui en vouloir d'être là, je te conseille de faire de l'haptonomie avec lui en séance avec un professionnel cela te permettra d'entrer en relation avec lui, de lui parler, peut être d'évacuer une petite partie de ton chagrin et ainsi l'accueillir dans sa subsidiarité, en étant plus apaisée
courage on est avec toi
katrin



Juste un petit message pour vous remercier pour vos réponses.

Hier, j'ai revu le notaire. De toute façon, il faut que j'attende que notre bébé naisse pour pouvoir attaquer les démarches de la succession, ce qui me laisse encore un peu de temps de réflexion.

Je vois déjà qu'en trois mois mes pensées ne sont plus les mêmes.

Malgré tout, je demeure dans l'indécision la plus complète.

Comme toi, Chimène, j'ai tellement peur de me retrouver seule, où que je sois.

Et j'ai tellement de doutes sur ma capacité à m'occuper seule de notre futur enfant. Pourtant, j'ai élevé mon premier quasiment toute seule et je m'en suis plutôt bien sortie mais là, c'est si différent. J'ai déjà vécue seule, longtemps, mais je ne ressentais pas cette solitude alors que là, même si je suis très entourée par ma famille, mes amis, mes collègues, je me sens profondément seule.

Chimène, si je peux me permettre, j'ai suivi une séance d'EMDR avec ma psychiatre qui m'a beaucoup aidée au niveau des images traumatisantes d’Émilien décédé que je pouvais avoir constamment en tête.