Auteur Sujet: PERTE DE MA MAMAN  (Lu 368 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mary94

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
PERTE DE MA MAMAN
« le: 04 Avril 2018 à 03:00:56 »
Bonsoir,
j'ai 50 ans et ma maman est décédée le 18 février  dernier. 
Elle a eu trois enfants en 60 61 et 62. Ma sœur est tombée malade et elle a du gérer sa maladie de 64 a 66.
Alors que tout le monde s'attendait à la mort de ma soeur, mon plus jeune frère a eu un accident et est décédé en février 1966. Ma soeur est décédée en mars 1966... Je vous laisse imaginer la vie de mes parents et de mon frère. Je suis née en 1968 et j'ai été l'enfant roi qui arrive un peu pour sauver la famille. 
J'ai passé toute ma vie avec ma mère.
Mon père s'est suicidé en 1990. 
Après cette date, notre relation qui était déjà fusionnelle l'a été encore plus.
Elle a eu un cancer il y a 20 ans qui s'est bien soigné mais en mai de 2017, nous avons appris qu'elle avait un cancer du sein qui était à un stade très avancé (généralisé foie, pancréas, voies biliaires)
Elle a du subir la pose d'un stent dans les voies biliaires qui n'a pas tenu et lui a perforé l'intestin. Opérée d'urgence le lendemain après 24 h de douleurs inimaginables (j'étais avec elle pendant tout ce temps), elle a résisté à l'opération, a eu un nouveau stent et s'est bien remise.  J'ai pris un congé proche aidant et nous avons pu profiter de bons moments cet été.  Lorsqu'elle a été "rétablie", les médecins ont voulu essayer une chimio...perte des cheveux, fatigue extrême mais jamais de plainte.
Elle se faisait beaucoup plus de soucis car elle avait peur de me laisser seule. J'ai passé la journée du samedi avec elle ainsi que la nuit à l’hôpital mais en partant je savais que c'était la fin. L’hôpital nous a appelé vers 22h pour nous dire qu'elle était partie;
Les premiers jours et semaines sont passées de façon irréelles.... je crois que je n'avais pas réalisé. Mais depuis trois semaines, je sais qu'elle est partie définitivement et que je ne la verrai plus; 
J'ai très peu d'amis, et la seule personne que j'appelais au téléphone était ma maman...
Nous avons créé un lien depuis ma naissance, j'ai été sa béquille pour supporter ce qui lui était arrivée et elle a été une formidable maman;....mais comment faire sans elle.....je suis remplie d'un vide immense et en colère qu'elle ait du se battre contre ce foutu cancer jusqu'à la fin, que cette vie qu'elle a eu ne lui ai pas permis une fin paisible.....
que me reste  t il ???

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2530
Re : PERTE DE MA MAMAN
« Réponse #1 le: 04 Avril 2018 à 12:40:20 »

    Bonjour chère Mary,

   
Citer
Je vous laisse imaginer la vie de mes parents

    Quand les familles sont éprouvées au-delà de pouvoir absorber les névroses consécutives sur une seule génération ...

    Je comprends ...
    Tu as reçu ce très lourd héritage ...
    Comment "faire pour bien faire", je ne juge certainement pas tes pauvres parents ...
    Il est tout de même compliqué de structurer son indépendance affective, lorsque, depuis sa naissance, on est considéré comme "enfant-sauveur" ...

   Et maintenant, tu es bien sûr démunie ...
   Ton histoire familiale est hors du commun, Mary ...
   As-tu pu créer "un foyer à toi", un conjoint, des vrais amis ?
   C'est bien de donner à sa famille, à condition de garder un peu d'autonomie pour soi et pour les autres, au-dehors ...
   Je devine que tu aurais bien besoin d'être un peu aidée pour arriver à retirer tes marrons du feu ...
   Parce que tu as Aimé, tu peux toujours apprendre à transférer une partie de cet Amour sur des Vivants, et continuer de faire vibrer tout l'Amour des tiens, cet Amour qu'on a tous, frères humains, besoin de donner et de recevoir ...

   Tu demandes "que me reste-t-il", il te reste tout cet Amour ...
   En vrac, et qui peut encore Servir ... et te sauver d'une fin aigrie et solitaire ...
   Je te conseille de voir un thérapeute compétent pour te guider, et puis c'est très bien aussi d'être venue ici, il y a tellement d'humanité partagée dans nos histoires de deuil ...
    Tu n'es PAS SEULE, ô ça non ...
    Amicalement, solidairement, M.
   
"Un ami fidèle est un puissant soutien:
qui l'a trouvé a trouvé un trésor"

En ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1238
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : PERTE DE MA MAMAN
« Réponse #2 le: 04 Avril 2018 à 17:19:38 »
  Bonsoir Mary. Ton histoire m'a beaucoup touchée, pour plus d'une raison et parce-quu'on ressens la profondeur de ton deuil et de ton désarroi  :'( :-* j'espère que le forum autant de soutien qu'il en a déjà apporté-et apporte toujours-à tans d'autres personnes. Pouvoir s'ouvrir à d'autres personnes qui connaissent et comprennent nos souffrances, ce qu'est un deuil, èchanger apporte beaucoup, c'est comme une grande chaîne de solidarité  :( :-*
  Le lien entre une mère et sa fille est un lien unique, ayant presque toujours un côté fusionnel, plus ou moins, mais fusionnel. Le deuil d'une mère est un choc d'autant plus grand que nous l'avons toujours connue, qu'elle a été notre premier repère (notre père aussi, mais c'est avant tout avec la mère que l'enfant a, dans ses premières années, un lien fusionnel physique et psychique,), source d'amour, répondant à tous nos besoins, notre "tout". C'est un premier lien qui ne s'efface jamais. C'est d'autant plus dur pour toi que la fusion était très intense. Je comprends ce manque, cette désorientation que tu èprouve, et qu'il faudra un laps de temps plus ou moins long pour s'atténuer insensiblement; ils seront toujours là, mais atténués, adoucis, et un jour viendra où tu pourras èvoquer tans de précieux souvenirs partagés avec plus de tendresse et de reconnaissance que de douleur. Ce n'est bien sûr pas à l'ordre du jour, ton deuil est tout récent, tout frais, il ne servirait à rien de vouloir refouler tes émotions, brûler les étapes...tu ne le pourrais d'ailleurs pas je pense, tu as besoin de la pleurer,d'exprimer ton chagrin de toutes les manières, d'apprendre, peu à peu, à vivre avec cette absence, malgrès cette absence. A chaque jour suffit sa peine comme on dit... n'hésite pas à nous parler, tu peux t'exprimer naturellement, spontanément, tu seras toujours lue  :-* :-* :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

En ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1238
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : PERTE DE MA MAMAN
« Réponse #3 le: 06 Avril 2018 à 10:30:28 »
  Je voudrais ajouter une petite chose Mary-enfin petite...
  Ta maman et toi ayant été très fusionnelles, tu as, de toute évidence, la sensation qu'on t'as arraché une partie de toi-même; on peux l'èprouver visà-vis d'un parent, d'un amoureux, d'un frère, d'un ami...lorsque la fusion avec l'Autre était complète. Oui, je comprends ce que tu ressens, et il faut du temps pour que cette amputation d'une part de sois-même devienne supportable, qu'on l'accepte plus ou moins.
  Cela dit, ta mère t'aimait tellement qu'elle ne pouvait que souhaiter le meilleur pour toi, c'est pourquoi elle était si inquiète à l'idée de te laisser seule. Elle n'aurait pas voulu que ta vie s'arrête en même temps que la sienne; elle savait que tu souffrirais beaucoup, mais quand le pire de la douleur-même si tu as du mal à l'imaginer maintenant-se sera adouci, la meilleure façon d'honorer sa mémoire est d'essayer de vivre, de connaître à nouveau des petits plaisirs et plus. Quand ce sera possible.
  Elle s'est battu courageusement, dignement contre sa maladie, pour elle, et surtout pour toi. Elle a toujours sentis ton amour, tu l'as accompagnée jusqu'au bout, elle est partie entourée d'affection, ce n'est pas le cas de tout le monde.
  Tout cet amour que tu as èprouvé et èprouve toujours pour ta maman prouve que tu es capable d'aimer de tout ton cœur. Le meilleur que je puisse te souhaiter est d'employer, un jour, toute cette capacité d'amour sous d'autres formes; ça n'enlèverra rien à celui que tu auras toujours pour elle, pour sa mémoire.
  Prends soin de toi  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne mary94

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : PERTE DE MA MAMAN
« Réponse #4 le: 08 Avril 2018 à 02:23:40 »
bonsoir et merci profondément aux personnes qui m'ont lue et pour vos réponses.
Je n'ai malheureusement pas crée de famille. Célibataire sans enfant, c'est aussi ce qui me fait très peur.
Je suis habituée à la solitude mais je savais que mes we et mes vacances, j'allais les passer chez ma maman.
J'avais aussi cet appel tous les soirs pour prendre de ses nouvelles.....
Je sais bien que seul le temps pourra m'aider, que son absence remplit mes journées et surtout mes nuits, que comme beaucoup, quand je suis avec ma famille je fais semblant....
Demain, nous avons décidé d'aller au restaurant avec mon frère et sa femme. Restaurant où j'allais souvent avec elle. Je me dis que "ce sera fait", une nouvelle première fois sans elle......
j'ai lu beaucoup de témoignage et je sais bien que je ne suis pas la seule à souffrir.
Je vais essayer de continuer ma vie tant bien que mal...
La seule chose que je retiens c'est que  la pire chose au monde qui pouvait m'arriver vient d'arriver.
Celà fait relativiser beaucoup d'autres choses.....
Merci encore d'avoir lu mon récit.

Hors ligne malex

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : PERTE DE MA MAMAN
« Réponse #5 le: 08 Avril 2018 à 09:04:43 »
mary,
Je n'ai pas les mots juste ceux pour te souhaiter un dimanche serein avec tout l'amour de ta Maman pour t'aider à avancer. :-*
Malex