Auteur Sujet: Perdre son pere.  (Lu 469 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Ptstef

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Perdre son pere.
« le: 02 Avril 2018 à 15:47:22 »
Bonjour à tous.
Tout d'abord j'aimerais remercier les personnes qui ont crée ce Forum. Du haut de mes petit 23 ans, je n'arrive pas à parler sans m'effondrer, et vue ma fierté, impossible donc de craquer devant qui que ce soit. Alors parler derrière un écran c'est p.etre ce qu'il me fallait!

J'ai perdu mon pere il y a maintenant 5 mois et j'ai la sensation que ma vie n'a plus aucun sens. Nous avions une relations fusionnel, vous me direz comme souvent entre pere et fille, mais je sais pas j'ai la sensation que je ne retrouverai plus jamais ca.
J'ai perdu ma mère à mes 16 ans, alors perdre mon pere c'était juste impossible pour moi.
On a toute cette pensé un jour " quand je perdrais mes parents, comment ca sera?" eh bah maintenant je peux dire qu'on n'est jamais prêt. Il est reste 1 semaine à l'hopital, et pas une seconde j'ai imaginé qu'il allait me quitter.. J'ai fais l'autruche.
Comment faire sans lui ? Je n'arrive même plus à me projeter dans le future, avoir un enfant, me marier .. même ces choses la me paraissent infaisable sans sa présence.  Je me sens tellement seule! Même entouré de mes amies, il me manque.
Cet amour qu'il avait pour moi. Vous savez cet amour inconditionnel qu'un pere peux avoir envers sa fille ?  ...Bah l'avoir perdu c'est comme si une parti de moi est parti aussi.
J'ai rejeter mon copain a cause de ca, j'avais l'impression que je voulais etre seule. Mais aujourd'hui je sens que j'ai besoin d'aide, de ressentir cet " amour " ..  Je veux absolument plus aucune presence masculine dans ma vie, pas amicalement, mais lorsqu'un garçon s’intéresse à moi, je m'éloigne le plus vite possible.
C'est peut etre bete, enfin plus  étrange que bete, mais c'est ce que je ressens.
Je ne sais pas comment surmonter tout cela, j'aimerais parler aux medecins etc .. mais ma fierté m'en empeche! Je me sens pas capable de craquer devant d'autres personnes! J'ai toujours une image de fille forte, une fille qui rigole tout le temps, je n'arrive pas à montrer ce que je ressens réellement même quand mes amis essayent d'aborder la discussion, je fuis ..  Mes amis connaissent mon passé et on toujours la même phrase : Tu es une fille forte, courageuse.  ouais bah bien sure ...
Alors peut etre avez vous des idées ...
Merci à tous, et desolé pour les fautes etc etc ...

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1314
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son pere.
« Réponse #1 le: 02 Avril 2018 à 19:52:09 »
  Perdre un parent est une èpreuve très douloureuse, principalement si on est très fusionnel avec la personne, comme c'était ton cas vis-à-vis de ton père. Oui, il y a un lien particulier entre un père et sa fille lorsqu'ils sont très proches, une affection à part. D'ailleurs, elles le sont toutes, tous nos sentiments sont uniques envers chaque personne que nous aimons, et un deuil est toujours extrêmement douloureux, c'est le revers de la médaille de l'amour partagé avec le disparut, de son vivant, parce-qu'il y a toujours un risque de perdre l'autre de cette manière. Il peux, hélas, arriver n'importe quoi à n'importe qui, donc y compris à ceux que nous chérissons le plus. Au moins-et aussi triste que ce soit-ça prouve que nous avons aimé, que nous aimons toujours, parce-que le deuil n'empêche pas l'amour. Toute relation privilègiée mérite d'être vécue, ou d'avoir été vécue.
  C'est d'autant plus dur que toi que ton père a toujours été là, tu l'as connu toute ta vie, et vous avez tans partagé  :'( :-* on a beau savoir que nos parents sont sensé partir avant nous, on n'arrive pas vraiment à l'imaginer avant de le vivre, ils sont notre apuis dans la vie, ils représentent nos premiers repères, ils sont les premiers que nous avons aimé de tout notre cœur, et ils nous rendent notre amour au centuple. Je comprends comme tu dois te sentir destabilisée.
  Je le conçois d'autant mieux que j'ai moi-même perdu ma mère il y a 12 ans, c'est un deuil particulier, qui laisse un grand vide en nous. J'ai toujours mon père, et comme nous avons toujours été plutôt fusionnels aussi, je comprends d'autant mieux.
  Même si tu n'arrive pas à voire les choses sous cet angle pour le moment, ton papa aurait voulu que tu sois heureuse à tout egars, comme il l'a toujours voulu, comme tous les parents le désirent pour leurs enfants. Quand le pire de ta souffrance se sera progressivement estompé, tu comprendras peut-être-du moins je l'espère-que la meilleur façon d'honorer sa mémoire est de devenir une jeune femme heureuse, qui réalise tous les rêves qu'il avait forcément pour toi. Il n'aurait pas voulu que tu ferme ton cœur. Si, dans l'immédiat, c'est impossible, il ne servirait à rien de te forcer, tu as manifestement besoin de le pleurer. J'espère pour toi que dans  un laps de temps pas trop long-on ne peux jamais savoir à l'avance-tu ouvriras de nouveau ton cœur, et pourras, aussi, èvoquer les beaux souvenirs partagés avec ton père plus sreinement.
  Je te souhaite tout le courage possible dans cette dure èpreuve  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne katrinap

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son pere.
« Réponse #2 le: 14 Juin 2018 à 10:35:52 »
ptstef

je comprends ta douleur et quel courage tu as du avoir perdre ses parents si jeune!
on ne s'y fait jamais jeune ou pas, mais à ton âge j'espère que tu as d'autres figures parentales pour mieux te soutenir
attention le "craquage" est fondamental, car tu ne peux pas trainer toute ta vie ta douleur rentrée, elle peut se remanifester par des douleurs physiques, une asthénie, fatigue....
prends soin de toi, souvent pour l'aide il est plus facile de l'être ou d'en chercher soit auprès de professionnels, soit auprès de personnes qui ne sont pas trop impliquées dans ta vie, cela peut t'apporter une écoute attentive, et aidante
tu peux venir ici parler quand tu as besoin
bises
katrin

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3728
Re : Perdre son pere.
« Réponse #3 le: 17 Juin 2018 à 13:42:25 »
avec tristesse je t'accueille
ici tu vas pouvoir venir telle que tu es ...
hurler tes douleurs
par l'écriture ...
te décomposer dans l'écriture ...
et de là
je te souhaite de trouver le chemin d'accepter l'idée d'être aidée par un tiers, un pro, mais spécialiste du deuil ...

à mes 21 ans j'avais perdu quelques mois plus tôt (leucémie) une copain d'enfance
une très proche amie (accident) amie intime (témoin à mon mariage)
mon père cancer (54 ans)

ma mère a plongé et j'ai dû assumer
en même temps mon époux commençait à basculer dans de graves maladies
et ma fille n'était pas en santé ...

bien sûr avec tout ça j'ai perdu bien des choses : insouciance, envie de faire la fête etc ...
mais j'ai survécu et il y a eu d'autres deuils rapidement ...

je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 584
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son pere.
« Réponse #4 le: 17 Juin 2018 à 21:12:03 »
Ma fille vient de perdre son père à 23 ans, et elle te ressemble beaucoup, dans ce que tu décris.
Elle avait elle aussi une relation très forte avec son père.
5 mois, ce n'est rien, tu sais... Laisse-toi du temps, laisse tes émotions s'exprimer et même exploser.
Craquer est une bonne chose, c'est même salutaire.
Ici, si tu le souhaites, ou ailleurs, mais ne garde pas tout pour toi.
Tu cherches pour l'instant à te protéger, c'est normal, tu as perdu ton principal repère, mais tu es ici en sécurité.
Personne ne te jugera, tu verras ;D
Tu es là dans ma peau, comme un coup de couteau.
C'est chiant, le deuil.