Auteur Sujet: Parent divorcé et désenfanté  (Lu 24323 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #345 le: 17 Mars 2019 à 13:28:04 »

"Le deuil vient agir pour nous aider progressivement  à nous délier de nos objets d'amour et  change notre rapport à la continuité/discontinuité par la douleur qui se fait matière. L'insupportable absence demande sa présence dans une forme de mise en relief qui n'est pas sans évoquer les sculptures dont mon premier souvenir est celle du musée Dali à Figueras. Le visage n'apparaît que du haut d'un escalier qui m'évoque tout autant le poème de Linda Pastan.
I comme Icare décale le savoir de soi et ne peut que nous exhorter à trouver la bonne distance sans perdre les pédales de notre petit vélo intérieur!
ça tombe bien, dimanche est jour des cyclistes! SVTT!

Et la première ou le premier qui dit  "le ballet des mollets aiguille le tricot des gambettes" sera viré ! Crotte c'est moi. OK, je sors! ;D

Bizs-itaos!"
Pascal.

Simplement magnifique ton "édito-ito" ... purement, durement SU-BLI-ME ...

Je serais le deuxième à dire "le ballet des mollets aiguille le tricot des gambettes"... eh oui, je suis viré ! j'assume ! OK, je sors... mais avec toi !

Amicalement, chaleureusement, solidairement, respectueusement


J't'embrasse Pascal-ito

Fed-ito

Vive les itaos ! bizs
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #346 le: 17 Mars 2019 à 13:44:42 »
Merci, Fedo. :-*
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 886
  • Terra Incognita
Re : Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #347 le: 17 Mars 2019 à 14:05:04 »
2000 personnes environ. Ouf, ça devrait être 20 000 mais je vais pas chialer, c'est déjà pas mal et nettement à la hauteur pour soutenir la mobilisation des jeunes d'hier.

Oui, mais voilà :  entre compromis et compromission ...

Hé bien, c’est pas le moment de délacer ses baskets. Par contre s’il y en a qui pouvaient nous les lâcher un peu …




Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #348 le: 17 Mars 2019 à 14:45:56 »
ah ah Faïk!
Top 10 des marques de chaussures écologiques

Des chaussures écologiques, solides et belles, c’est possible : voici, sélectionnés pour vous par consoGlobe.com, dix chausseurs éthiques et respectueux de l’environnement.

Les seules godasses qui évitent les escargots et limaces avec radar de recul intégré, quoique "pieds nus sur la terre sacrée" ça le fait aussi!!! :D

C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #349 le: 18 Mars 2019 à 08:24:02 »
Un corbeau et un loup qui s’associent pour mieux chasser ? Non, vous ne rêvez pas. Cette étonnante synergie a déjà été observée par des scientifiques. Le corbeau localise des proies puis les indique au loup qui n’a plus qu’à passer à l’attaque. Et quand la messe est dite, les deux compères se partagent le butin… . Une association efficace reconstituée dans un film passionnant.

Saluto à vous touto!

ça tombe bien ce truc du corbeau et du loup, ce matin, j'avais en tête la reliance! J'y ajouterai le lapin qui, reconnaissons-le n'a pas une super place dans la chaîne alimentaire et ne faisait même pas de ski comme qui vous savez.
Non, vraiment, c'est la reliance qui m'agitait le ciboulot, merci Maître Corbeau de ce fromage, par l'odeur alléché, c'est le ramage de la reliance au réveil que je voulais croquer.
La non séparabilité des particules qui viennent questionner temps et distance sont bien soulignées par cette vidéo qui en notre lieu de résidence, la Terre, nous force à l'association pour résister au vide, en particulier celui de notre estomac se trouvant au bout d'un tuyau précédé d'une ouverture qu'on appelle la bouche qui par ailleurs sert aussi de machine à parler quand elle ne mastique pas.
Eh bah, il se trouve qu'en physique quantique la non séparabilité démontre que temps et distance ne s'inscrivent pas dans la théorie d'Albert Einsten. Comme entre reliance et résilience il y a SI, je me suis dit et SI? Et si la théorie du 100ème singe pouvait s'expliquer sur un plan quantique? C'est pas ballot.
Style si une masse X de particules changent, la non-sommativité ,théorie systémique des ensembles implique que la masse X finit par arriver à un point critique suffisant pour basculer le reste. Eh, eh, c'est pas idiot. En clinique, la théorie de la non-sommativité: de même qu'un système n'est pas la somme de ses éléments, on ne peut réduire une famille à la somme de ses membres. C'est ce plus d'inertie qui m'intéresse, la "patate chaude" qu'on se refile, dit-on, nous les clinicien(ne)s! ;)
Et là, la reliance pour nous les endeuillé(e)s, notre corbeau je ne vous le décris pas, pas besoin. Bah mon lapin, t'as encore fait un pas! Gare au loup! Bon, très humblement je demande protection à Mr Grégoire Solotareff :

Tom et Loulou :
Lorsqu'un jeune loup qui n'a jamais vu de lapin rencontre un petit lapin qui n'a jamais vu de loup, ils ne savent pas qu'ils sont censés être ennemis, alors ils deviennent amis. Mais quand ils jouent à "peur du loup", Tom le lapin a beaucoup plus peur que Loulou le loup quand ils jouent à "peur du lapin".


Mon lapin, essaye de bien rester à ta place dans la chaîne alimentaire! Oui, Mr, je reste dans le couloir, avec Fédo. ;D

Bizs-itaos!

Pascal.
« Modifié: 18 Mars 2019 à 08:35:52 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #350 le: 18 Mars 2019 à 11:08:03 »

"Saluto à vous touto" ... Pascal   // S VTT (Salut à Vous Toutes et Tous... Federico

Non Pascal-ito, ça ne peut plus durer ! demain nous reprenons le chemin de l'école... toi et moi !
On ne se lâche pas des yeux et on se tient la main !
On se soutient et on se motive ! ensemble !
Nous ne pouvons cependant pas être coiffés de bonnets d'ânes et vivre dans la bohème des cancres toute notre vie !
Nous ne pouvons pas nous faire toujours virer des cours et se retrouver dans les quatre coins de tous les couloirs du monde ! ça suffit le gâchis !
Soyons raisonnable, tu ne peux tous les jours faire la ribouldingue avec Cheyenne et moi glandouiller de la sorte !
il faut nous ressaisir et vite ! hihihi !

Tiens à propos de lapin et de loup... voici une p'tite BD...
https://www.youtube.com/watch?v=Bz-3Ys4dfgs

Amicalement, chaleureusement, solidairement, respectueusement.
Federico

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #351 le: 19 Mars 2019 à 07:36:15 »
    Le vent ne souffle pas la matinée entière. L'averse ne dure pas tout le long du jour. Les caprices du temps ne sont pas éternels. L'homme non plus.

Tao te King

SVTT!

J'aime me référer à des bouquins d'enfants. Solotareff, Ungerer, Ponti, Lenain, Corentin sont souvent parmi mes préférés. Ils marquent tous un passage de vie, un souvenir, une bribe, une envolée. et ce matin c'était "Hypolène la découvreuse". C'est souvent comme ça que je nommais Javotte, un peu en secret : Hypolène la découvreuse. Après avoir quitté le nid Hypolène découvre son arbre de bas en haut, affronte et lutte pour arriver à sa cime et découvrir un horizon d'autres arbres. Elle devient alors :
LA DECOUVREUSE !
C'est toujours ce qu'elle active dans ma conscience et à une puissance 10 puissance 10. Je suis si fier d'elle, avec mon amour de Papa, même si, même si....comme Fédo pour Raphael, je tente toujours de saisir encore et encore ce qui fût sa propre souffrance.
Alors je me suis dit : "qu'est-ce qui nous lie, ici?". A mes yeux, dans mon impression profonde, dans mon "imprégnonisme",une Galère avec un G majuscule. Et si je mets majuscule c'est pour honorer ce bateau qui est nôtre. La douleur endeuillée est  chaîne liant nos destins et communautés dans un même lieu, un même espace, un même temps, un même sentiment : le "Amicalement, chaleureusement, solidairement, respectueusement" si cher à Fédo, le contenant de notre bateau, sa coque en quelque sorte. Un proche et différent qui nous porte à ramer sur le même banc, si proche du long siège sans dossier du Galérien(ne).
Wei Wu Wei. C'est le nom que je donnais à ce bateau. C'est la quête que j'expose souvent, la recherche, la poussée d'équilibre, ma propre ligne de flottaison avec mes soeurs et frères d'appartenance. Vous, mes ami(e)s si j'ose vous nommer ainsi. Oui je suis content d'apprendre qu'il y a un "hôtel de l'espoir", oui je lis Eva triste de cet engouement excluant le soin allopathique sans autres formalités, oui je partage le "mais où est Souci?", oui à la conscience solidaire et sociale, à la révolte de Catherine, oui à tout ce qui marque ce forum d'un nouveau pas, d'un nouvel élan, d'une nouvelle force qui nous aide à avancer.
Et je me suis demandé s'il y avait comme dans Hypolène la découvreuse d'autres bateaux qu'on pouvait voir au loin? Proches ou lointains? S'il est facile d'identifier ce qui nous enchaîne, qu'en est-il de la liberté? Et, non, je ne suis pas naïf, je cherche seulement à évaluer le poids de mes chaînes et jusqu'où mon regard porte!

Autant en emporte le vent   

Noter le Tao Te King, c'est noter le vent et c'est noter une traduction.
Comme le site n'admet pas les doublons, je note le vent.
 Et comme le vent passe toutes les notes,
 mon humeur étant à cette heure aérienne : 10.


Bizs-itaos

Pascal.
« Modifié: 19 Mars 2019 à 08:31:59 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #352 le: 19 Mars 2019 à 14:32:41 »
Hello!
La reliance. Pourquoi n'ai-je pas ouvert ce fil sous l'égide "parents en deuil" qui aurait été plus indiqué?  La première réponse qui me vient est qu'il m'est impossible d'accepter le terme de perte. Il n'est tout simplement pas éligible à ma psyché. Je n'ai pas les moyens psychiques de le concevoir sous quelque forme que ce soit. Egoïsme profond, incapacité d'aimer, handicap structurel, individualisme outrancier, faillite paternelle, culpabilité ingérable, procrastination pathologique, égotisme, auto-centrage et j'en oublie, je crois avoir tout explorer pour en arriver à ce point : je n'ai pas les moyens psychiques de concevoir la perte de ma fille. On perd un objet, pas un sujet, et encore moins un sujet de sa filiation.
En systémie, la néguentropie est l'information transmise au système sur lui-même. Si je me conçois système, le I d'information présenté par Philippe  Guilleman dans son VIE (vibration information énergie) est celui-ci : je n'ai pas dans ma structure accès au principe de perte. Est-ce du déni? A la fois oui et non;  je suis assez convaincu de sa façon de décrire les synchronicités par cette approche d'un futur "excité" par notre propre prospection. De son" retour" pour nous indiquer chemin. Je suis plus critique sur l'amour mis en seul pôle mais je n'ai certainement pas tout pigé!
https://youtu.be/cZsu2v9CWBQ


Zoubis.
« Modifié: 19 Mars 2019 à 14:38:45 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

En ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2649
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #353 le: 19 Mars 2019 à 19:12:44 »
Galériennes et galériens du deuil...
nous sommes tous dans cette galère,
elle avance pas vite, mais elle avance...


"On perd un objet, pas un sujet, et encore moins un sujet de sa filiation."
je plussoie des 2 mains...
je n'ai pas perdu ma fille, que non...
elle a été néantisée par la mort...
effacée du monde des vivants...
et mon psychisme à moi peine encore à le réaliser...

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #354 le: 19 Mars 2019 à 20:05:56 »
Je me demande si ce n'est pas notre psychisme qui peine à reconnaître qu'il ne le peut pas. Et c'est dans ce non-espace, l'impossible que nous devons raciner. As-tu remarqué qu'il est la plupart du temps fait référence à une présence d'ancêtres DCD, éventuellement depuis longtemps, de connaissances ou de proches mais jamais d'enfants?  Pour moi cela en est presque devenu visible notre marque.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

En ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2649
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #355 le: 20 Mars 2019 à 00:34:13 »
Je racine peu...

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #356 le: 20 Mars 2019 à 08:09:42 »
Hello!

Je racine peu...Eva.

Comment pourrions-nous être "épiphytes" dans ce monde commun du langage qui ne nous désigne pas d'autre façon que par ajout qualificatif? Le terme "désenfanté" ne fonctionne pas encore comme un nom commun, le sera-t-il un jour?  Je n'en sais rien, il sonne mal.  Les propres racines des termes qui se transforment au fil du temps passant d'un état de qualificatif à celui de nom commun mettent bien du temps à pousser...Malades, Veuves, Veufs, Orphelines, Orphelins ont fait ce chemin, mais "perdre" un amour n'est pas non plus nommé  autrement que par l'ajout d'un adjectif qualificatif : le nom commun simple n'existe pas. Cela m'ouvre cette passerelle métaphorique que Catherine nous transmet de tout son coeur, à nous qui sommes "désenfanté(e)s", en lien avec tou(te)s les endeuillé(e)s.
C'est ce que je vais porter, probablement, comme question auprès du "cercle de sagesse" : existe-t-il une langue, une culture qui nous nomme de façon simple? L'ajout qualificatif suppose une complexité qui ajoute alors que nous sommes face à la perte. Il y a chemin à faire.
 
 Citer Mircea :

Mais je voulais vous dire MERCI pour vos mots, pensées pour Mircea et moi, vos cadeaux, musique, poèmes, mais surtout MERCI à VOUS d'être là. Vous avez mis, sur mon nuage bien gris, un arc-en-ciel ….

Arc en ciel/passerelle des termes qui nous lient ...D'ailleurs le terme "plussoyer" forme aussi un "plus soi" qui  habite et lie notre état : pas étonnant de mon côté que je m'intéresse à la dimension quantique qui nomme l'invisible et trace un lien entre l'observation et l'observé. C'est l'impensable qui fait jour, passant d'une canopée inversée à des racines aériennes. Je ne vois pas comment raciner autrement que dans une sorte de "pensum" de l'inversion temporelle.
Je suis aussi d'accord avec une approche du mental qui ne se résume pas à être  dogme... qui doit être à notre service et non l'inverse, ça colle pour moi, en tout cas.

Biz-itaos à vous tous!

Pascal.
« Modifié: 20 Mars 2019 à 08:28:47 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #357 le: 20 Mars 2019 à 09:38:18 »
Hello!

Je racine peu...Eva.

Comment pourrions-nous être "épiphytes" dans ce monde commun du langage qui ne nous désigne pas d'autre façon que par ajout qualificatif? Le terme "désenfanté" ne fonctionne pas encore comme un nom commun, le sera-t-il un jour?  Je n'en sais rien, il sonne mal.  Les propres racines des termes qui se transforment au fil du temps passant d'un état de qualificatif à celui de nom commun mettent bien du temps à pousser...Malades, Veuves, Veufs, Orphelines, Orphelins ont fait ce chemin, mais "perdre" un amour n'est pas non plus nommé  autrement que par l'ajout d'un adjectif qualificatif : le nom commun simple n'existe pas. Cela m'ouvre cette passerelle métaphorique que Catherine nous transmet de tout son coeur, à nous qui sommes "désenfanté(e)s", en lien avec tou(te)s les endeuillé(e)s.
C'est ce que je vais porter, probablement, comme question auprès du "cercle de sagesse" : existe-t-il une langue, une culture qui nous nomme de façon simple? L'ajout qualificatif suppose une complexité qui ajoute alors que nous sommes face à la perte. Il y a chemin à faire.
D'ailleurs le terme "plussoyer" m'évoque un "plus soi" qui  habite notre état : pas étonnant de mon côté que je m'intéresse à la dimension quantique qui nomme l'invisible et trace un lien entre l'observation et l'observé. C'est l'impensable qui fait jour, passant d'une canopée inversée à des racines aériennes. Je ne vois pas comment raciner autrement que dans une sorte de "pensum" de l'inversion temporelle.
Je suis aussi d'accord avec une approche du mental comme un dogme qui doit être à notre service et non l'inverse, ça colle pour moi, en tout cas.

Biz-itaos à vous tous!

Pascal.



"Les morts sont des invisibles, mais non des absents" Victor hugo

"..... dimension quantique qui nomme l'invisible et trace un lien entre l'observation et l'observé !" Pascal

Aujourd'hui, j'ai un peu d'inspiration et je profite de l' "éd-ito" de Pascal pour rebondir...

Il es vrai que je n'aime pas le mot "désenfanté(e)s" et encore moins parler de la notion de perte de son Enfant !
Je ne suis pas, non plus, sensible aux mots de "mam'ange", "pap'ange" ou "par'ange" !

Finalement, j'aime bien que "ça" soit in-qualificatif parce que notre deuil est in-qualifiable, in-quantifiable puisque in-dicible et in-nommable ! souffrance in-descriptible ! in-guérissable,  in-consolable !


Le cercle de sagesse c'est certain souhaiterait davantage d'intercommunicabilité entre les endeuillé(e)s ! davantage d'ouverture d'esprit, de générosité, de solidarité !
Sur ce forum, s'il y a bien UNE seule chose dont je sois un peu content c'est d'échanger et de partager mes émotions avec d'autres endeuillé(e)s et pas seulement par suicide...

L'impensable a puisé son venin dans les racines profondément souterraines et aujourd'hui je cite Eva Luna "je racine peu"... je me conforme avec mes racines aériennes, superficielles, légères... et j'attends un grand coup de vent pour que puissent enfin et définitivement s'envoler mon malheur, ma douleur, ma souffrance...

Chaleureusement, solidairement, respectueusement... à toutes, à tous les endeuillés du forum !

Papa de Raphaël
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #358 le: 20 Mars 2019 à 13:53:16 »
Hello Fedo et SVTT!
J'ai envoyé ma question au cercle de sagesse. Ce cercle est en lien avec le festival shamanique qui aura lieu du 25 au 28 avril vers La Rochelle. endroit de rassemblement de nombreuses cultures. Cela m'a paru indiqué de poser cette question de notre "condition", de notre "état" à cette instance de sagesse multiculturelle par l'intermédiaire du secrétariat. Je me suis d'ailleurs inscrit pour en être membre.
La suite dira!
Bizs-itaos
Pascal
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

En ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2649
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #359 le: 20 Mars 2019 à 17:50:47 »
Il semblerait que le mot existe en hébreu et en arabe...j'avais lu  plusieurs articles, je ne retrouve que cette page là...

http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=229791