Auteur Sujet: Parent divorcé et désenfanté  (Lu 58117 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #585 le: 30 Janvier 2020 à 15:29:10 »
Merci Eva! Chandeleur ça rime avec malheur comme avec bonheur, et curseur aussi... que je pousse gentiment vers bonheur même si des fois ça tire des bords! Bonne chandeleur à tou(te)s en tout cas!
Sinon, la question de la responsabilité est si épineuse que ça a été mon point de désaccord avec mon dernier analyste, il y a 2 ans maintenant. Nous avons une divergence sur ce sujet (très solidaires l'un de l'autre, je pense en filigrane. Voire réciproquement compréhensifs..Utile pour moi en tout cas ) qui nécessite bien plus qu'un petit exposé pour la mettre à plat...Il y a un passage qui respecte les 2 points de vue, aussi justes l'un que l'autre, à mon avis. mais ça nécessite une énorme prise de recul pour aller y voir, je dirais même que ça me semble presque contre-indiqué dans le cadre du forum. Non, vraiment, je prends pas ce risque, c'est vraiment trop épineux et pas vraiment utile ou bénéfique, il me semble.
Mais je comprends et te remercie de ton empathie, comme de ton estime, Eva, pour de vrai! Sans autres formalités, c'est dépassé ça entre nous! On est des héros! :D

Bon allez, aux crêpes mes ami(e)s!

Pascal.

Ps : j'éprouve quand même le besoin de me "couvrir" sur cette résistance. L'un de mes formateurs "icône" est Robert Neuburger. au cours d'un séminaire il avait souligné avec son humour à lui, une petite "piqure de rappel".
"les psys ne sont pas des fouilles-M----"! La seule chose qui nous intéresse (je fus membre de cette grande famille en place de thérapeute familial), ce sont les ressources, psychiques bien sûr. Je crois qu'il suffit de partager que je pense qu'il existe un passage entre responsable et non-responsable et c'est pas la-dedans qu'on doit s'engluer. Comme Ulysse, faut s'attacher au mât et se  boucher les oreilles pour ramer et dépasser ce point nodal insoluble. Sinon, "on" s'y fait engloutir. ça vaut le coup, par contre de l'aborder sous cet angle, donc OK  avec toi Eva, pour que je puisse l'évoquer ainsi.
Bizs.
« Modifié: 30 Janvier 2020 à 16:00:28 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #586 le: 31 Janvier 2020 à 05:26:05 »
Bonjour à Vous!
Ce matin, je souhaite vous soumettre une proposition : celle de co-écrire sur le sujet du cheminement du deuil un essai collectif.
il y a environ une année maintenant, j'ai travaillé à mettre en forme sur papier ce qui circulait entre nous sur le forum. J'ai tout simplement épuré le superflu pour garder l'essentiel de nos échanges d'alors, à peu près jusqu'en mai de l'année dernière. Sur format papier et épuré , l'ensemble révélait d'autres facettes que celles d'internet. "L'arbre qui cache la forêt" pourrait-on dire.
Je fus surpris de ce qui apparaissait: en filigrane de nos échanges se  profilait une trame si étonnante qu'elle seule aurait pu faire l'objet d'un bouquin. C'est comme si une sorte de créativité rebondissait entre nous, presque à notre insu et méritait  d'être publiée. J'avais recueilli confidentiellement à l'époque l'avis de Mircéa, toute aussi étonnée de voir apparaître dans nos échanges un fil qui s'inter-alimentait autant en profondeur qu'en surface.
Bien évidemment aucune diffusion n'était envisageable sans un accord des personnes qui ont écrit, même si la qualité globale aurait vraiment mérité un travail collectif pour ce faire. J'y avais réfléchi à l'époque, mais c'était exclu, contraire à mon éthique et prématuré pour moi aussi. Une sorte de droit de propriété assez proche du "chant des pistes" anime chacun de nos messages postés sur le forum : chaque écrit est trace de notre cheminement, à la fois personnel et collectif, mais "propriété privée", un droit d'auteur partagé en toute confiance sous égide du cadre de bienveillance, de neutralité et de vigilance que toute liberté d'accès nécessite impérieusement. Donc, je garantis que ce travail perso est resté totalement confidentiel, je suis catégorique sur le respect de cette éthique du partage : ne faite pas à autrui ce qu'on aimerait pas qu'on vous fasse. Et, moi, je n'aimerais nullement que mes écrits soient objet de diffusion sans accord  autre que celui que j'accepte en écrivant sur ce forum libre d'accès. Je suis catégorique, vraiment sur ce sujet!
Alors, récemment, j'ai demandé à Yacine, en MP, s'il était possible de proposer l'idée d'un travail collectif qui pourrait se développer entre nous dans l'idée que je vous propose : écrire une sorte d'acte collectif, un peu comme ceux d'un colloque, pour celles et ceux qui connaissent ce genre d'écrit qui est construit sur la retranscription des intervenant(e)s.
Yacine,  avalise l'idée, pas si compliquée que ça à mettre en oeuvre. En tout cas, Yacine est  initiateur de ce forum et sans son aval en amont de cette proposition, je m'en serais abstenu, optant certainement pour un bouquin écrit en mon seul nom, avec le temps pour le faire et en ne m'appuyant que sur mes seuls écrits, affinés, développés, retravaillés, améliorés, etc...Mais c'est pas ce fil qui m'intéresse. je préfèrerai vraiment un travail à plusieurs. C'est bien plus riche, enrichissant et bénéfique, je trouve, même si ça demande plus de boulot. Je suis à la retraite, donc du temps, je peux en trouver si besoin, question de choix.
Par ex, je ferai volontiers, avec le  temps qu'il faut, un texte d'une trentaine de page sur le sujet déjà évoqué et central pour moi : "deuil accompli, deuil, apaisé, deuil fini?". Je serais content de le faire circuler comme de recevoir d'autres textes, avec dans l'idée, à moyen terme de trouver comment structurer ce qui en sort, soit en groupe de rencontre, soit en travail partageable sur le forum, un fil spécial par ex? Je n'ai pas d'idée pré-conçue très exactement. Tout ce que je sais, c'est que ça doit passer par une sorte d'appel d'offre  ouvert qui au fil des personnes intéressées se constitue en groupe de travail plus exclusif qu'à son démarrage démarrage. Comme c'est un peu nouveau pour moi, même si, à un moment de ma carrière professionnel, je fus initiateur puis coordinateur d'un réseau, cette "floraison" en émanation de ce forum est totalement inédite pour moi.
Je sollicite votre attention sur cette idée, sans autres urgences que celles de laisser ce processus maturer, à une vitesse propre à chacun(e).
Voilà, j'ai fait le premier pas!!!! Mon "tracteur" est mis en route! :D

Un beau projet, je trouve, et je ne crois pas que ma fille aurait été à contrario, au contraire même! Il y a-t-il des personnes intéressées?

Solidairement!

Pascal.
« Modifié: 31 Janvier 2020 à 05:48:47 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Ludmilla 31

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 180
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #587 le: 31 Janvier 2020 à 07:52:07 »
Bonjour Pascal

Pour ma part ,partante !!!! :) Beau projet pour nos Anges et nous toutes et tous .
A suivre ....
Solidairement .
Ludmilla

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #588 le: 31 Janvier 2020 à 09:39:55 »
moi l'idée d'écrire me plait toujours autant avec par contre le prisme du temps qui est souvent un facteur que je poursuis sans cesse avec mes 70 h de travail par semaine
mais à priori un grand OUI
bises
katrin

Hors ligne Anic

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 149
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #589 le: 31 Janvier 2020 à 10:06:26 »
Ton projet, en devenant commun, peut nous aider a avancer en prenant un certain recul, ensemble. Merci de ta proposition.  Ce projet peut montrer aussi a tous ceux qui nous brusquent ou nous abandonnent, combien, malgre nos failles, avec nos souffrances, dans nos luttes, nous restons des humains ' frequentables ' .
Mon deuil, mes deuils, ont ruine ma confiance et m ont rendue tres sauvage, hors systeme, avec beaucoup de reticences a m exposer. Apres avoir ete portee pendant 2 ans par l elan de ' faire quelque chose pour ma fille ' ( peinture, ecriture ), je suis maintenant souvent paralysee par la question : " apres ca, que faire, et faut il vraiment faire quelque chose, le ' rien ' et ' l isolement ' ne sont ils pas la seule reponse finalement ? ' .
Neanmoins, si tu juges ma contribution utile, je participerai de mon mieux.
Une bonne journee a toi, a toutes et a tous ici.
Anic
"Gardons vivant ce que nous avons frole ensemble de plus haut" Christiane Singer

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #590 le: 31 Janvier 2020 à 13:41:22 »
Top!
Je rentre d'une ballade de 4h avec ma chienne en bord de mer et, grande joie, j'ai vu que le chemin que j'empruntais en bord de forêt littéralement infesté de chenilles processionnaires à cette même époque l'an dernier était presque exempt de ces cordons tueurs d'arbres! Comme quoi, en faisant un boulot pas rigolo d'écraser ces bestioles, sans rage ni insultes genre "saloperies, bien fait", mais au contraire avec un "désolé, respect de la vie, mais pas le choix", om mani padme hum, à la tibétaine, ça a marché! Comme c'est un lieu refuge un peu sacré pour moi, il y a 3 ans et demi, je suis d'autant plus fier de compter parmi les actifs du genre.
Alors, idem, de "résilience" passive à "résilience" active, trop content d'avoir ces premières réponses qui me donnent tout autant de fierté au coeur! Plus que bienvenue! ça va se dérouler et fleurir au rythme de chacun...Nous n'en sommes qu'aux préludes...de notre "chant des pistes"! Un joli titre, p'têt ben, vous trouvez pas? ça va se préciser tout ça, vraiment je suis confiant.
Déployer ses ailes et aller dans le vide, c'est pas fastoche..C'est un peu l'image que j'avais en tête en me baladant!
Chenilles, chrysalides et envol des papillons! Et pas toxiques ceux-là, au contraire, bénéfiques!  :)

Bizs

Pascal.

Ps : voir proposition au-dessus pour les suivant(e)s si besoin d'accrocher le fil!
« Modifié: 31 Janvier 2020 à 13:59:19 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #591 le: 31 Janvier 2020 à 19:10:51 »
Bonsoir!
Désolé, toujours un peu hyperactif j'ai du mal à freiner! J'ai ouvert un nouveau fil pour y mettre un texte écrit cet am que je vais bosser quand l'inspiration est là. C'est dans la foulée de ma proposition d'écrire un ouvrage collectif suivant une formule assez facile à réaliser...je modifierai mon texte jusqu'à ce qu'il soit abouti, avec aussi l'aide des retours qui peuvent être mis, mais là Yacine est un pro à côté de moi! Il me semble qu'il serait plus habile de laisser ce fil "le chant des pistes" aux écrits d'autres personnes qui veulent se lancer. Du coup, critique, réserves seraient peut être mieux à leur place sur le fil "parent divorcé et désenfanté" plutôt que d'alourdir le fil "le chant des pistes" pour ce qui me concerne? Une méthodologie qui me paraît assez facile d'usage? Qu'en pensez-vous? Yacine a peut être mieux comme solution à un co-produit de ce genre? J'en appelle à ses lumières si l'estime nécessaire!
Bon, ce texte peut peut-être faire pied d'appel pour d'autres auteur(e)s à venir...l'idée est de ne pas faire redite avec le super recueil que m'a adressé Yacine voici 1 an, plus centré sur les citations magnifiques qui peuvent nous aider. Il me semble que c'est plus sur du ressenti écrit qu'il y a matière à être complémentaires...Rien de figé chez moi, juste des idées ouvertes pour ce qu'elles valent : tout écrit est personnel, tant sa forme que son fond.
Je suis content de ce démarrage, j'avoue!

Rarement du soir, je vous dis bonsoir! :)

Pascal.
« Modifié: 31 Janvier 2020 à 19:13:25 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Etoile9

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #592 le: 31 Janvier 2020 à 21:13:21 »
Très souvent du soir pour ma part et donc bonsoir :)
C'est un beau projet. Je ne sais pas si je pourrai contribuer de façon enrichissante, mais je suivrai cela dans tous les cas.
J'ai beaucoup écrit "au début"; les mots me désertent souvent et j'emprunte ceux d'autres qui transcrivent moins maladroitement que moi ce que je ressens.
J'ai découvert les mots indicible et ineffable, entre autres, qui disent si bien que je n'arrive pas à dire.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #593 le: 01 Février 2020 à 03:58:15 »
Hello!
Tôt de chez tôt au boulot! J'ai reperdu le sommeil pour prix de ce retour du refoulé, je pleure à nouveau, je refume, je reprends 1/2 anxyo pour gagner sur le passage maniaque (terme psy pour qualifier cette forme de défense contre l'angoisse) que soulève cette nouvelle passe à franchir. Pas de panique non plus, rien à voir niveau intensité avec l'après trauma. "ça galope un peu", mon crazy horse, mais les mots crazy blues vont aider à calmer les ruades! Ils sont là pour ça , nos mots des maux! Trouer le silence comme chante "tire le coyote". Clin d'oeil à Fédo, c'est lui qui m'a mis le pied à l' étrier de ce chanteur hors champ du commun!

Etoile 9, "indicible et ineffable" (qui ne peut être exprimé), à mon humble avis feraient un joli titre de départ pour un début d'écriture. C'est vraiment l'écho qu'ils me font entendre, comme une perche qui se tend vers toi, prête à être saisie....ça vaut le coup cette découverte, comme un filon qui s'ouvre.

Nora, merci de t'être lancée. Hors sujet? Pourquoi hors sujet? Rien d'hors sujet la-dedans, c'est ce que tu ressens! Il manquerait plus que ça d'oser qualifier hors sujet notre liberté d'écriture!!! Alors là, Nora, je suis hyper solidaire!
ça serait pas mal non plus comme titre : hors sujet, deuil tu nous mets hors sujet. C'est pas rien : le terme "sujet" en psy.
"La mort hors de moi, sujet". ça  c'est ma façon, et j'ai pas à envahir ton écrit, je me  :-X.

Anic, je ne suis pas juge. Je n'ai absolument pas ce droit et encore moins l'envie de l'être. Moi, j'aime des passages de ce que tu écris. Des aspects de ta  réflexion me font du bien, C'est le seul juge que je m'accorde.

Katrin, je ne peux jamais m'empêcher de sourire, ta force est au moins aussi exemplaire que la puissance de tes convictions! 70h je rêve. Heureusement c'est pas par jour, mais je te soupçonne d'en être capable! ;)

Ludmilla : quand tu veux, ni plus ni moins! Dès que ça pousse cette graine!



Toute ma reconnaissance pour le courage de ces premiers pas! Si vous pouviez sentir comment ça me fait chaud au coeur de voir vos ailes se déployer! Toutes timides encore, mais bien là!!!! Courage, courage et encore courage!

Pascal.

PS : J'ai une petite question technique. Peut être pour Qiguan tellement  balaise en informatique ! Si 2 ou 3 personnes  nombre limite à mon avis pour une  densité  "gérable" en groupe d'écriture, (mais bon, j'ai pas forcément raison, je ne suis pas un pro du genre!), est-ce possible de s'associer dans un écrit sur "chant des pistes", par ex? Il y a peut être des personnes qui souhaiteraient  ouvrir un écrit  de cette façon...Je ne sais pas si ma question est réaliste, mais bon, ça peut aider à mieux profiler le cadre des possibilités pour les informaticiens basiques genre mon niveau!
« Modifié: 01 Février 2020 à 11:18:14 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4789
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #594 le: 01 Février 2020 à 11:01:02 »
hello
je pense que pour un travail co écrit
il est necessaire d'externaliser du forum
voir
https://outilstice.com/2015/02/4-outils-en-ligne-pour-ecrire-ou-editer-un-texte-plusieurs/

j'aime bien cette longue réflexion à dérouler
http://outils-reseaux.org/EcritureCollaborative

immédiatement je n'écrirai pas ... engluée dans mes propres problématiques multiples  ...  en burn out de quantité différentes de choses à supporter "résilier" traiter  ...  ::)
on verra quand ça ira moins mal  ...
mais de tout coeur avec vous
je passe peu mais si besoin contacte moi en mp  ...

J'ai relevé ta phrase si adaptée  !
" plus un instant d'émerveillement qui ne soit panaché du lien omniprésent à nos défunts." pour moi tant de défunts proches partis trop tôt et trop tôt dans ma vie, y ont laissé des séquelles où le décès de mon époux a fini de me "casser"

prenez bien soin de vous
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #595 le: 01 Février 2020 à 11:27:57 »
Ok Qiguan, c'est un bon lien , cet article sur l'écriture collaborative. ça va aider. Lecture assidue un peu difficile, je commence à cumuler du sommeil en retard! Coucou, mon médecin, je repars à la case traitement de notre jeu de l'oie pas toujours marrant. Faut que je garde bien les yeux en face des trous pour pas finir plus myope/astigmate que je suis, quitte à mettre des lunettes noires! Ah, ah  8). d'autant plus que ma tribu déboule bientôt, et là, y a pas, faut ASSURER!
Merci chaleureusement aussi de ton soutien, Qiguan.

Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #596 le: 02 Février 2020 à 17:09:33 »
Bonjour!
J'avance bien mon texte. ça se déroule tout seul. J'aime bien partager avec celui de Nora l'idée de guerre. Quel autre mot trouver pour "calibrer" ces tragédies de l'en-deuil?
J'aime bien aussi nos 2 façons d'avancer, l'une qui est dans le si-douloureux qu'elle ne peut chercher, l'autre, un si-douloureux qui conduit à chercher, chercher encore.
Comme nous sommes dans l'expérimental d'une écriture collaborative, si justement mise en relief par Qiguan, une formule à géométrie variable est probablement la bonne.
En tout cas, je retrouve un peu de sommeil et la pression baisse! Cool! Et je ne fume plus! Yes pour mes poumons! Bon, Ok, je vapote, mais relax et peu. ;)

Mille respects à tou(te)s.

Le mille feuille(s) du grand Raymond! https://youtu.be/sxnPSy9r4B0   Quel grand homme, quel poète!  8) :-*

Pascal.
« Modifié: 02 Février 2020 à 19:08:27 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #597 le: 03 Février 2020 à 12:25:25 »
Bonjour!
Un p'tit mess pour partager une règle que je pense correcte et que j'ai appliquée ce matin sur ma part "chant des pistes".
J'ai cité Katrin, pas "trop sur le flanc" avec ses heures de boulot infernales, j'espère!  :P
Il me semble que nous alimentons notre cheminement réciproque dans ce parcours du deuil en se "nourrissant" des propres réflexions de chacun(e).  Je fonctionne de mon côté un peu comme ça, sans, d'ailleurs avoir la moindre objection à ce que des personnes s'appuient de la façon qui leur va sur mon propre déroulé(sur un fil "collaboratif"de CE FORUM, je suis entièrement d'ac avec Qiguan, pas question d'externaliser!)....Mais je ne me donne pas droit de citer autre chose que le prénom que nous utilisons, ce,t fonction de l'accord exprimé entre nous d'explorer ce travail un peu "expérimental" vraiment très nouveau pour moi, en tout cas,..Que ce soit sur "chant des pistes" ou tout autre fil qui verrait le jour à partir de cette idée "d'écriture collaborative", c'est bien de le mettre à plat, je trouve  ???.
Ce déroulé m'aide vraiment à avancer dans ce si difficile cheminement qui nous échoie, sur des sujets très épineux comme celui de la responsabilité, par ex. Cela m'a ouvert des portes qui "allègent" ce qui fait si souvent chape de plomb dans bien des moments que nous traversons.
Il ne me paraît pas possible de citer autrement que sous forme elliptique toute formule, aussi porteuse de sens soit-elle,  façon dont j'ai évoqué aussi ce matin Mamandeuil sans nommer Eva, par ex, même si je lui suis entièrement reconnaissant de ce passage terrible qu'elle permet de nommer au plus proche de mon propre ressenti. Je n'ai tout simplement pas  son accord pour me le permettre....Et, Katrin, ais-je tort d'avoir mis ton prénom pour ma référence au "gommage"?  ça me paraît correct, mais peut être indélicat? Comme je pourrais faire référence aux écrits d'Etoile9, Nora, Anic, ou Ludmilla, qui sont intéressées par cette proposition???NSP!
je crois agir en accord avec le cadre de souplesse et de solidité de ce forum que nous devons à l'engagement de Yacine.
Qu'en pensez-vous? Je ne veux pas non plus vous importunez de mes questionnements éthiques par trop tatillons, mais, sur nos sujets si lourds....principe de précaution pleins pots! :-\

De tout coeur.

Pascal.
« Modifié: 03 Février 2020 à 13:16:25 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 640
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #598 le: 05 Février 2020 à 08:19:28 »
Désolé, Qiguan, j'ai buggé sur "externaliser"...En fait c'est un lien de co-écriture! Oups de oups. Je me suis pris les pieds dans le tapis. Ce que je voulais exprimer, c'est que je suis opposé à toute exploitation illégitime extérieure à ce Forum. Question d'appartenance et de loyauté à notre vaste communauté du deuil, proposant certainement d'autres possibilités sur d'autres lieux de partage, mais c'est "propriété partagée" avec ce seul forum, pour moi, en tout cas.
Ah là, là, fatigue et peu de sommeil me jouent des tours!
Désolé.

Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #599 le: 05 Février 2020 à 17:14:49 »
pas sure d'être très douée à l'écriture et beaucoup de travail mais si tu as besoin de moi pascale je suis là
bises
katrin