Auteur Sujet: Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !  (Lu 423716 fois)

loma et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2025 le: 13 Janvier 2018 à 17:12:12 »

Raphaël,

Ici-bas ... TU es mort ! et... et je voudrais mourir en écrivant ces mots...

J'ai longtemps espéré que tu sois encore vivant même dans un au-delà...

Je n'ai plus aucun espoir ! quelle immonde déchirure... quelle innommable cicatrice ! je ferme les yeux ! j'ai très mal !

Je suis désespéré... exaspéré... révolté... dénuement honteux, impudique !
Je veux me cacher, m'isoler, m'envoler, fuir... m'évanouir, me dissoudre, me liquéfier, me déminéraliser... Disparaître..... vers le ciel... là où tu es peut être... mon ANGE, mon chéri, mon Amour... je t'aime, mon Fils.

Pourtant Ici et Là où je suis... maintenant, à l'instant précis...

 " - si tu apparaissais devant moi en me faisant signe, je te saluerais avec un grand sourire en te disant combien c'est bon de te revoir mon fils..."

 " - attend qu'il apparaisse vraiment et ensuite prends le dans tes bras..."

 " - mes empreintes racontent simplement une histoire qui exprime la souffrance, la douleur, l'abattement, la confusion, la faim, la soif..."

Ici et Là où je suis... maintenant, à l'instant précis...

Je suis prêt à sacrifier ma chair et mon sang... pour pouvoir repartir avec toi !

Papa.





- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 233
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2026 le: 13 Janvier 2018 à 18:44:22 »
Les "morts" ne sont vraiment morts que lorsqu'on les oublie, or, tu n'oublieras jamais Raphaël ...

Ce qui me fait tenir, c'est que je suis intimement convaincu qu'un jour on retrouvera nos chers disparu(e)s quelque part - je n'appellerai pas ce lieu le paradis, mais un havre de tranquillité, de paix, d'amour, de bonheur et de beauté perdu au sein de l'univers.

Tu y retrouveras Raphaël comme j'y retrouverai Chantal ... C'est cette pensée qui me maintient tant bien que mal en vie !

L'Amour véritable, donné et reçu, ne peut disparaître ... Cet Amour qui me tord les tripes tous les jours me convainc de ne pas croire au néant - j'ai décidé que le néant n'existe pas !

Et comme disait le Grand Jacques : "Si ce n'est pas certain, il nous reste le peut-être"

Comme tous les soirs depuis le 18 avril 2014, j'allumerai une petite bougie pour Chantal et je lui demanderai de la partager avec Raphaël - ne t'en fais pas, elle est débrouillarde ... elle le retrouvera !

De tout coeur avec Toi, Federico !

La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2027 le: 13 Janvier 2018 à 19:32:56 »


La main sur le cœur... MERCI JeanLuc... merci infiniment.

Pensées amicale et solidaire pour toi.
Pensées émues pour Chantal.

JeanLuc, encore merci et à bientôt.

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne minou38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 45
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2028 le: 13 Janvier 2018 à 20:12:20 »
Federico,
a chaque fois que je te lis je suis émue aux larmes ; tu sais si bien crier ce que l'on n'ose pas murmurer!   tes mots sont si justes, si vrais , c'est la voix de notre propre désespoir!   ton fils bien-aimé a rejoint les anges, comme mon amour! du moins , je le souhaite ! ils nous attendent, j'en suis sûre !  mais il nous faut bien tenir le coup! pourquoi , je sais pas, un vieil instinct de survie!!!
partageons nos ondes chaleureuses et pleurons, pleurons, peut-être qu'on jour on sera à sec !
amicalement

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2029 le: 14 Janvier 2018 à 02:24:53 »
Chère minou,

Emouvoir jusqu'aux larmes...
OUI,  je crie la nuit par désespoir...
Alors que je sais que le murmure est plus puissant que la parole...
En pleine solitude, mes mots déchirent silencieusement ma souffrance... et ça me soulage quand même un peu !
OUI, bien sûr, minou tu as raison "il nous faut bien tenir le coup".
Nous faisons de notre mieux et paradoxalement j'ai le sentiment que notre Amour croît quand on pense à eux très fort.
Non, on ne risque pas de les oublier... rien de l'essentiel ne s'effacera... la pureté, l'émotion, les sentiments resteront à jamais... et nous pouvons bien  pleurer des larmes de crocodiles pour décharger notre chagrin... être plus serein, avoir un peu de paix !
Garde précieusement ton vieil instinct de survie... en attendant le printemps et peut être tes premiers sourires...

Amicalement et solidairement.
Federico
« Modifié: 14 Janvier 2018 à 02:38:50 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2030 le: 14 Janvier 2018 à 03:50:15 »

Mon deuil est naturellement privé et ma démarche personnelle tellement intimiste que je n'ai pas toujours conscience que je suis sur un Forum Public...
Mes écrits dérangent parfois... et j'en assume la responsabilité...
Je vous demande pardon... je suis désolé, veuillez m'en excuser !
Je suis libre et mon expression est libre !
Je ne me rends véritablement compte de "l'extériorité des choses" que lorsque je reçois par exemple un message ordurier du genre " TU N'ES QU'UN PORC !"...
Croyez moi si vous voulez... ce n'est pas le simple fait d'être comparé à un porc qui m'a réellement vexé bien au contraire MAIS bien le " TU N'ES QUE..." ce qui vous en conviendrez aisément avec moi est insupportablement et très injustement réducteur en ce qui me concerne... puisque j'ai beaucoup d'autres défauts et soi dit en passant "ELLE" aurait pu également me traiter de salaud, de connard et de "trou du cul" !
Je n'ai même pas protester... "ELLE" doit être fière...
Enfin... le monde tourne à l'envers et c'est triste que l'homme soit inhumain envers ... lui même !
Je suis un papa en deuil... "ELLE" a oublié cette chose essentielle... c'est comme ça !

Un scoop : je suis du signe du cochon dans l'astrologie chinoise ! hihi huhu jaja ! c'est vrai ... je suis né en 1959 !
Et voilà ce que me réserve 2018 :
 "Amour : Horoscope chinois 2018 du Cochon
Célibataire, vous ferez de belles rencontres. Les flirts, les aventures sans lendemain ou les histoires plus sérieuses viendront pimenter 2018. Ouverte à d’autres sensibilités, l’ennui et la morosité ne seront pas au rendez-vous.
Bien-être : Horoscope chinois 2018 du Cochon
Vous serez en pleine forme et en pleine possession de vos moyens. Vous croquerez la vie à pleines dents et vous saurez savourer chaque instant avec intensité. Ainsi, vous vivrez en pleine conscience.

Eh , oui mes AmiEs ... "en pleine conscience"... moi qui malheureusement n'ai pas toujours suffisamment conscience que j'écris sur un Forum Public...

Mon monde comme celui dans lequel aurait aimé vivre Raphaël privilégie l'amitié, la solidarité et l'altruisme...

Bonne Nuit à toutes et à tous.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne ajihem

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2031 le: 14 Janvier 2018 à 14:57:59 »
Il y a ceux qui veulent rester dans le chagrin et ceux qui veulent continuer à vivre. Ce n'est pas un jugement seulement la constatation que chacun fait selon des choix. Après la mort d'un proche, nous avons tous à un moment donné un choix à faire, soit l'on sombre, soit l'on vit...

Tout vient de l'intérieur. Nous avons tous le choix de changer nos pensées pour continuer à vivre (et non pour oublier)
Beaucoup ne comprennent pas ce que veut dire "faire son deuil".... et beaucoup pensent à tort  que ça veut dire 'oublier".... et se retiennent parfois de vivre par culpabilité.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2032 le: 15 Janvier 2018 à 01:15:39 »
Sénèque dit à Federico dans sa lettre de Consolation : tu savais que Raphaël n'était pas immortel ! comme tu sais que quand tu vas mourir, tu seras enterré pour l'éternité auprès de ton fils dans le caveau familial dans ce petit cimetière de village toulousain ... ici, la lune est blanche...

Aujourd'hui , je n'ambitionne qu'une chose : être en paix ... dans la quiétude de mon Petit Monastère !
Je recherche  :  silence,  solitude,  sérénité !
Je fuis superficialité, vanité, arrogance... et toutes les fumisteries...
J'aime recevoir et même sortir pour aller à la rencontre de l'autre... de l'amitié... de l'amour !
Je souhaite encore et toujours  rendre hommage à mon fils aîné... par mes messages, la poésie, la musique !

Mon Petit Monastère est un lieu accueillant... ouvert à toutes et à tous... mais à caractère intimiste et empreint d'une certaine solennité et gravité... désir de se recueillir humblement dans la sincérité... le respect... la tolérance...

Ce n'est pas le hall d'une gare... bruyant, de va-et-vient où l'on sort, rentre, chante et dérange...

Mon Petit Monastère... lieu discret presque secret, confidentiel !

J'apprécie "Les passants qui passent"... et qui ont vraiment des choses intéressantes à raconter... les autres ?  ne vous arrêtez pas... je vous souhaite toutefois bonne route mais  ce n'est pas une halte sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle... vous comprenez ?

A bon entendeur salut !

Federico
« Modifié: 15 Janvier 2018 à 01:24:41 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2033 le: 15 Janvier 2018 à 12:00:01 »
Ajihem,

Je trouve inappropriés les propos que tu tiens à l'égard de Federico et des endeuillés du forum.

 Pour toi il y a ceux qui veulent rester dans le chagrin,
                           et ceux qui veulent continuer à vivre.

Je m'oppose à cette vision simpliste que tu as des sentiments.

Chaque être humain à un parcours de vie différent, une sensibilité plus ou moins profonde, et un attachement
personnel à la personne décédée.

Je ne pense pas que certains endeuillés ont faits le choix de vivre dans le désespoir, ils le subissent.
Moi même je ne ressens aucune "culpabilité à vivre" comme tu dis, quand tu as vécu la souffrance morale et
physique de ton fils c'est tout ton être qui se révolte, on ne tourne pas la page d'une vie d'amour comme on tourne
les pages d'un livre.

Tu t'adresses à des endeuillés fragilisés qui ont besoin de compassion, d'écoute, et non pas d'idées toutes faites.

Une Maman   

Hors ligne ajihem

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2034 le: 15 Janvier 2018 à 21:22:58 »
Ajihem,

Je trouve inappropriés les propos que tu tiens à l'égard de Federico et des endeuillés du forum.

 Pour toi il y a ceux qui veulent rester dans le chagrin,
                           et ceux qui veulent continuer à vivre.

Je m'oppose à cette vision simpliste que tu as des sentiments.

Chaque être humain à un parcours de vie différent, une sensibilité plus ou moins profonde, et un attachement
personnel à la personne décédée.

Je ne pense pas que certains endeuillés ont faits le choix de vivre dans le désespoir, ils le subissent.
Moi même je ne ressens aucune "culpabilité à vivre" comme tu dis, quand tu as vécu la souffrance morale et
physique de ton fils c'est tout ton être qui se révolte, on ne tourne pas la page d'une vie d'amour comme on tourne
les pages d'un livre.

Tu t'adresses à des endeuillés fragilisés qui ont besoin de compassion, d'écoute, et non pas d'idées toutes faites.

Une Maman
Tu n'as pas à t'opposer, chacun peut donner son ressenti. J'ai mes propres expériences du deuil. Je ne pense pas que l'on subissent les choses... Nous ne sommes pas des victimes nous sommes des personnes qui souffrent.
Qui parle de tourner la page... Les endeuillés (et j'en suis une...) ont aussi besoin de parler vrai au lieu de les bercer dans leur éternel souffrance.... Je ne remercierai jamais assez celle que m'a sortie de mon envie de baisser les bras en me donnant l'énergie dont j'avais besoin. Ce n'est pas ne pas être à l'écoute que de dire ce que l'on ressens et de ce que l'on a ressenti.

C'est peut être toi qui n'est pas à l'écoute et tu as des idées toutes faites. Ce que je dis, je le crois car j'en ai fait l'expérience et cette expérience est toute aussi valable que les autres.

Ce qui est intéressant pour un endeuillé c'est d'entendre que nous avons le pouvoir de changer nos pensées..
Car dans les moments de souffrances nous pensons souvent à tort que ce sera toujours comme ça et que nous n'avons qu'à nous laisser porter....
Chaque chose en son temps, il y a un temps pour pleurer et ensuite un temps pour se relever.
Tout le monde ne peut le faire. Beaucoup refusent de faire leur deuil (ce qui est encore une fois pas un jugement, mais un état de fait) . C'est un choix (difficile) que l'on doit faire. . Je le sais. On choisit un jour d'arrêter la dégringolade. Je vous assure que pour moi ça c'est passé comme ça. J'ai DECIDE d'accepter cette mort : ce qu'on appelle faire son deuil... Ca peut prendre des années... Pour moi ça a pris cinq ans.... Ca ne veux absolument pas dire que j'ai oublié, ça veut dire que j'ai compris que nous ne faisons plus partie du même monde et qu'il faut laisser l'autre partir et de mon côté vivre ce que j'ai encore à vivre..

Penser que je juge n'est pas une preuve que tu écoutes ce que je dis... et surtout tu ne respectes pas ce que j'ai pu ressentir.... On a le choix à un moment donné de laisser l'autre partir ou de rester accroché. Je ne pourrai jamais dire autrement car c'est ce que je pense profondément et c'est  pour moi une preuve d'amour que de laisser l'autre partir... même  si pour nous-même ce ne sera plus jamais pareil.

Ce je j'ai ressenti petit à petit c'est que la personne que j'aime était au début à l'extérieure de moi et j'en souffrait, je mettais des photos partout pour essayer de mieux le ressentir puis petit à petit, le deuil s'installant, j'ai ressenti que la personne que j'aime s'installait à l'intérieur de moi et m'accompagnait partout où j'allais. Je ressentais de moins en moins le manque vu qu'elle était là dans mon cœur et non plus partie... c'est là que j'ai commencé à enlever les photos (j'en ai gardé une quand même...)  car l'ayant à l'intérieur de moi, je n'avais plus autant la souffrance du manque... c'est ça réussir son deuil.... Car c'est bien de réussite dont il s'agit, même si ça choque encore le monde de parler vrai....

J'ai beaucoup apprécier les personnes qui m'on apporter ces informations qui m'on aidé et je pense que ça peut aider une certaine catégorie de personnes comme moi endeuillées qui apprécies d'entendre des réalités possibles au lieu d'entendre des mots qui ne nous apportent pas d'apaisement... enfin c'est vraiment ce qui s'est passé pour moi...

C'est je pense une question de caractère et il en faut pour tout le monde... et laisser tout le monde s'exprimer... et il ne faut pas critiquer  de ce que l'on ne connait pas...
Il ne faut pas être fermé et égoïste.. ;)

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2035 le: 15 Janvier 2018 à 23:51:58 »
Sénèque dit à Federico dans sa lettre de Consolation : tu savais que Raphaël n'était pas immortel ! comme tu sais que quand tu vas mourir, tu seras enterré pour l'éternité auprès de ton fils dans le caveau familial dans ce petit cimetière de village toulousain ... ici, la lune est blanche...

Aujourd'hui , je n'ambitionne qu'une chose : être en paix ... dans la quiétude de mon Petit Monastère !
Je recherche  :  silence,  solitude,  sérénité !
Je fuis superficialité, vanité, arrogance... et toutes les fumisteries...
J'aime recevoir et même sortir pour aller à la rencontre de l'autre... de l'amitié... de l'amour !
Je souhaite encore et toujours  rendre hommage à mon fils aîné... par mes messages, la poésie, la musique !

Mon Petit Monastère est un lieu accueillant... ouvert à toutes et à tous... mais à caractère intimiste et empreint d'une certaine solennité et gravité... désir de se recueillir humblement dans la sincérité... le respect... la tolérance...

Ce n'est pas le hall d'une gare... bruyant, de va-et-vient où l'on sort, rentre, chante et dérange...

Mon Petit Monastère... lieu discret presque secret, confidentiel !

J'apprécie "Les passants qui passent"... et qui ont vraiment des choses intéressantes à raconter... les autres ?  ne vous arrêtez pas... je vous souhaite toutefois bonne route mais  ce n'est pas une halte sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle... vous comprenez ?

A bon entendeur salut !

Federico


OUH Là Là  c'est que VOUS faîtes trembler les mûrs de Mon Petit Monastère...

Je pensais pourtant avoir été clair, net et précis en rédigeant mon précédent message-réponse !
Eh ! bien... apparemment NON !
J'attends que la tempête se calme... ambiance orageuse avec vents violents, pluie forte, chute de neige, éclairs, tonnerre, grêle et tornade...
Ouh là là ... moi j'me tiens tranquille -peinard au chaud et je sors pas dehors... c'est trop dangereux !  :o  :-[  :-X  :'(  ???

J'attends le printemps... la douceur du soleil du matin, l'éclosion des fleurs et le chant des oiseaux...
...
... "dans la paix de Mon petit monastère, lieu d'authenticité, de grâce, de subtilité."
   
Bonne nuit à toutes et à tous...

Amicalement, solidairement.
Federico
« Modifié: 16 Janvier 2018 à 00:42:38 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2036 le: 16 Janvier 2018 à 00:19:44 »

https://www.youtube.com/watch?v=T8g_xpqjHKU... Jimmy Scott... Sycamore trees

A écouter... avec une bonne bouteille de vin... un visage, des larmes... SOUFFRIR n'est pas un choix !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2037 le: 16 Janvier 2018 à 00:28:28 »

https://www.youtube.com/watch?v=nM6xtYbsCJo... Rokia traoré... Zen

"J'ai eu le courage... de ne rien faire"... ZEN

" Moi, j'ai eu le courage... je n'ai rien fait"... ZEN

Amicalement, solidairement.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2038 le: 16 Janvier 2018 à 22:44:29 »

Qu'est ce que c'est LE LIEN INTERIEUR ? tout simplement LE LIEN D'AMOUR qui nous unit à nos morts !

C'est pas compliqué ! Y'a rien à comprendre... c'est comme ça !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2147
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2039 le: 16 Janvier 2018 à 23:36:17 »

Lettre d'une Amie... une merveilleuse inconnue... une femme, un visage, un coeur immense...

" - J'ai pensé à toi et à Raphaël
 Lorsque l'avion volait au dessus des nuages.
 J'ai senti qu'il était tellement en toi,
 Toute cette tristesse, émotion, colère, curiosité, enthousiasme, amour, tendresse, attention...
 qu'on pourrait entendre tout ce qu'il n'a pas exprimé et qu'il ressentait
 qu'il t'avait choisi pour le porter dans cette vie puisque lui ne pouvait pas
 Tu l'exprimes tellement profondément
 et puis parfois tu refais surface
 Je n'utilise peut être pas les mots qu'il faut
 Tu n'es plus avec ta femme pour être à deux, avec lui.
 J'hésite beaucoup à t'écrire ça et je sais très bien que je ne t'apprends rien . "

J'aimerai voir la neige tomber
 Remplir mes yeux de flocons
 Tous blancs froids
 Et fermer les paupières. "

 *********
 Raphaël, mon fils...

 Suis je cette pesanteur ? pourtant je n'ai pas choisi de porter tout cet insoutenable poids du passé sur mes épaules !
 Es-tu cette légèreté de l'être avec cette insoutenable sensibilité face à la vie ?
 Je ne suis pas sûr que tout cela nous appartiennent réellement ...
 La destinée, le suicide et toi...
 La destinée, la vie et moi...

 "Tu n'es plus avec ta femme pour être à deux, avec lui."......... rien qu'avec lui ?!!
 Oui, c'est peut être ça.... ma raison de vivre désormais !
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !