Auteur Sujet: Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !  (Lu 208599 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1479
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« le: 05 Mars 2016 à 23:01:56 »

https://www.youtube.com/watch?v=pUt6YLeECGI


Chanson Le paradis blanc - Michel Berger
 
 
Il y a tant de vagues et de fumée
 Qu'on arrive plus à distinguer
 Le blanc du noir
 Et l'énergie du désespoir
 Le téléphone pourra sonner
 Il n'y aura plus d'abonné
 Et plus d'idée
 Que le silence pour respirer
 Recommencer là où le monde a commencé

 Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
 Où les nuits sont si longues qu'on en oublie le temps
 Tout seul avec le vent
 Comme dans mes rêves d'enfant
 Je m'en irai courir dans le paradis blanc
 Loin des regards de haine
 Et des combats de sang
 Retrouver les baleines
 Parler aux poissons d'argent
 Comme, comme, comme avant
 Y a tant de vagues, et tant d'idées
 Qu'on arrive plus à décider
 Le faux du vrai
 Et qui aimer ou condamner
 Le jour où j'aurai tout donné
 Que mes claviers seront usés
 D'avoir osé
 Toujours vouloir tout essayer
 Et recommencer là  où le monde a commencé

 Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
 Où les manchots s'amusent dès le soleil levant
 Et jouent en nous montrant
 Ce que c'est d'être vivant
 Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
 Où l'air reste si pur
 Qu'on se baigne dedans
 A jouer avec le vent
 Comme dans mes rêves d'enfant
 Comme, comme, comme avant
 Parler aux poissons d'argent
 Et jouer avec le vent
 Comme dans mes rêves d'enfant
 Comme avant
- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1479
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #1 le: 05 Mars 2016 à 23:10:07 »


A Alfred Tattet

Félix Arvers
 

Alfred, j’ai vu des jours où nous vivions en frères,
 Servant les mêmes dieux aux autels littéraires :
 Le ciel n’avait formé qu’une âme pour deux corps ;
 Beaux jours d’épanchement, d’amour et d’harmonie,
 Où ma voix à la tienne incessamment unie
 Allait se perdre au ciel en de divins accords.

Qui de nous a changé ? Pourquoi dans la carrière
 L’un court il  en avant, laissant l’autre en arrière ?
 Lequel des deux soldats a déserté les rangs ?
 Pourquoi ces deux vaisseaux qui naviguaient ensemble,
 Désespérant déjà d’un port qui les rassemble,
 Vont ils  chercher si loin des bords si différents ?

Je n’ai pas dévoué mon maître aux gémonies,
 Je n’ai pas abreuvé de fiel et d’avanies
 L’idole où mes genoux s’usaient à se plier :
 Je n’ai point du passé répudié la trace,
 J’y suis resté fidèle, et n’ai point, comme Horace,
 Au milieu du combat jeté mon bouclier.

Non, c’est toi qui changeas. Un nom qui se révèle
 T’éblouit des rayons de sa gloire nouvelle.
 Tu vois dans le bourgeon le fruit qui doit mûrir :
 Mécène du Virgile et saint Jean du Messie,
 Tu répands en tous lieux la saint Prophétie,
 Tu sèmes la parole et tu la fais fleurir.

Je ne suis pas de ceux qui vont dans les orgies
 S’inspirer aux lueurs blafardes des bougies,
 Qui dans l’air obscurci par les vapeurs du vin,
 Tentent de ranimer leur muse exténuée,
 Comme un vieillard flétri qu’une prostituée
 Sous ses baisers impurs veut réchauffer en vain.

C’est ainsi que j’entends l’œuvre de poésie :
 Chacun de nous s’est fait l’art à sa fantaisie,
 Chacun de nous l’a vu d’un différent côté.
 Prisme aux mille couleurs, chaque œil en saisit une
 Suivant le point divers où l’a mis la fortune :
 Dieu lui seul peut tout voir dans son immensité.

Conserve la croyance et respecte la nôtre,
 Apôtre dévoué de la gloire d’un autre ;
 Fais-toi du nouveau Dieu confesseur et martyr,
 Ne crois pas que mon cœur cède comme une argile
 Ni que ta voix, prêchant le nouvel Évangile,
 Si chaude qu’elle soit, puisse me convertir.

Adieu. Garde ta foi, garde ton opulence.
 Laisse-moi recueillir mon cœur dans le silence,
 Laisse-moi consumer mes jours comme un reclus ;
 Pardonne cependant à cette rêverie,
 C’est le chant d’un proscrit en quittant la patrie,
 C’est la voix d’un ami que tu n’entendras plus.

Félix Arvers
- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2203
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2 le: 05 Mars 2016 à 23:39:19 »
"Laisse-moi recueillir mon cœur dans le silence,
 Laisse-moi consumer mes jours comme un reclus "


Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1479
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3 le: 06 Mars 2016 à 18:10:11 »



https://www.youtube.com/watch?v=T8g_xpqjHKU...... Jimmy Scott : Sycamore Trees
- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1479
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #4 le: 06 Mars 2016 à 20:52:04 »
Bonsoir,

Il y a peu, j'ai volontairement bloqué tous mes sujets "démarré par Federico" dont celui dédié à mon fils Raphaël et un autre dédié à ma mère Aurélia.
Après une longue réflexion, j'ai définitivement choisi de supprimer et d'effacer tous mes sujets !

J'ai également effacé presque toutes mes réponses, mes commentaires, mes émotions, mes sentiments,  des chansons, poésies...
Je vous demande de ne pas m'en vouloir !

Je sais c'est brutal ... je suis pleinement conscient de cette brusquerie et cela a même été une violence pour moi !

Je viens juste d'ouvrir un nouveau fil personnel...  Discussions Générales : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !

Je reste mais je ne souhaite plus m'exposer autant... j'en souffre mais j'assume !
Je veux me protéger et prendre bien soin de moi... j'en ai besoin et c'est important pour poursuivre mon chemin de croix !

Je veux être plus discret et me consacrer plus à mes vraies amies !
Je prends ainsi du recul par rapport à la généralité du Forum mais je tiens à rester fidèle aux personnes que j'aime !

Je suis toujours joignable par Message Privé (MP) ...

Je traverse actuellement une période très difficile avec la vente de ma maison et la séparation officielle avec la mère de mes enfants qui est ma compagne depuis 28 ans ! malgré moi, je dois subir d'importants changements et préparer mon prochain déménagement ! je suis triste mais je ne veux pas sombrer... je suis optimiste !

J'ai le soutien de mon fils... mes amis sont là...

A bientôt, j'espère... merci de me lire !

Bien amicalement.
Federico
« Modifié: 11 Mars 2016 à 12:28:58 par Federico »
- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !

Hors ligne Bulle 777

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 288
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #5 le: 07 Mars 2016 à 11:01:22 »

... Je m'en irai dormir dans le paradis blanc

Où les manchots s'amusent dès le soleil levant

Et jouent en nous montrant

Ce que c'est d'être vivant...


Bulle
Maman, tu es partie trop brutalement !
Maman, Requiescat In Pace.

Quand mon père était vivant, je ne le comprenais pas. Maintenant qu'il est mort, je comprend tout. A Romanès

Hors ligne Monangesaveriu

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #6 le: 07 Mars 2016 à 11:11:56 »
Federico
je viendrai sur la pointe des pieds frapper à la porte de votre petit monastère, votre paradis blanc ou l'on joue avec le vent.
Reprendre des forces,  se ressourcer,  vous en avez tellement besoin Federico.
plein de pensées positives et lumineuses pour Raphaël et vous

Hors ligne Oriane

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #7 le: 07 Mars 2016 à 14:36:31 »
On ne vogue plus sur l Anastasia?  Une petite escale sur le paradis blanc....Paradis où trouverons nous la paix....et avec beaucoup d espoir..apercevons  nous peut être subjectivement nos anges

Et puis le silence.....


Un nouveau départ pour toi Federico...difficile mais  j espère reconstructeur......
Le malheur de t’avoir perdue ne doit pas me faire oublier le bonheur de t’avoir connue

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1479
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #8 le: 07 Mars 2016 à 14:38:11 »

" Il n'y a pas juste la vie d'avant et la vie d'après, il y a la vie d'avant et les 2 vies d'après ! "...

J'ai oublié qui j'étais (passé)... je ne sais pas qui je suis (présent)... mais je veux être un homme simple, humble et sincère à l'avenir (futur)...

Oui,  je reste un papa pour Andreas ! certainement...
Mais je ne suis plus RIEN pour mon fils Raphaël !
Je me console en me disant que j'ai eu l'immense privilège d'être son papa pendant 18 ans ! et oui, c'est fini !

Je ne veux pas tricher, me raconter des histoires, me mentir... j'ai le sentiment très amer presque invivable que c'est définitivement fini ! je n'ai plus d'illusions plus d'espoir ! mais quelle beauté, quelle pureté, quel amour !

Je me transforme en poussière...

Il va bien falloir renaître...de mes cendres !

La vie est injustement cruelle mais elle peut aussi être merveilleusement douce... grâce à la femme... la famille... les amis !
« Modifié: 11 Mars 2016 à 12:11:22 par Federico »
- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1479
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #9 le: 07 Mars 2016 à 16:52:26 »

https://www.youtube.com/watch?v=RRI8ucVs_Fc..... George Brassens...L'épave...

Oriane,

Non, on ne vogue plus vers le Costa Rica et ses merveilles naturelles avec notre beau voilier L'Anastasia...

Il a coulé en plein milieu de l'Océan et à cause d'une terrible tempête après une inimaginable nuit de baise et de beuverie !

Ne t'inquiète pas, ma douce Oriane, j'ai pu sauvé une partie de mon équipage privé et nous sommes des naufragés toujours en vie...chanceux...  toi, bien sûr, Oriane mais aussi Monangesaveriu et Hortensia avec l'aide inestimable de Twist avec laquelle nous sommes heureusement restés en très étroite collaboration pendant le sauvetage ...
Souviens toi, Twist avait préféré rester à quai, à terre et nous suivre par radio !

Oriane, j'aurai dû me méfier de l'autre partie de mon équipage composé volontairement par des prostituées, des PD, des SDF, des borgnes, des manchots, des boiteux, des oubliés de la société, des revanchards, des ivrognes et des très laids !
Tu parles d'un équipage... à la première grande fiesta alcoolisée... c'est carrément parti en cacahuètes !

Je ne suis pas fait pour faire dans l'humanitaire ou travailler pour une ONG... le social c'est quand je veux où je veux et avec qui je veux !!
Et Dieu sait si... ! qu'est ce qu'il vient foutre celui là ici ?
Et oui.... je continue encore aujourd'hui à en faire régulièrement...

Il y a donc eu "mutinerie" à bord de L'Anastasia et c'est parti grave mon Kiki en live...

L'essentiel a été sauvé mais l'épave de l'Anastasia est dans une profonde solitude océane ...
Révolte et Trahison d'une partie de l'équipage...

Ne t'inquiète pas, ma douce Oriane, pour ma  prochaine croisière... tu es toujours en tête de liste... à moins que tu sois occupée pour cette époque là...

Bisous... il est tellement important  de sourire... et même parfois de rire... en toutes amitiés !

Federico
« Modifié: 07 Mars 2016 à 17:00:13 par Federico »
- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !

Hors ligne Oriane

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #10 le: 07 Mars 2016 à 17:40:36 »
Eh ben dis donc 'je devais être bien jolie aussi!!! Me suis rendue compte de rien

En même temps,j ai tellement pris l habitude de prendre des vagues et de couler...puis de me laisser flotter

Et puis c est pas la quantité mais la qualité des occupants......repose au fond des mers vaisseau Anastasia

Envoie moi des signaux de fumée pour le prochain départ....en virtuel tout est possible

Ce mois de Mars va être compliqué...anniversaire sans une de mes filles,son anniversaire...
Alors c est sure'j ai besoin de voyager......

Xoxo
Le malheur de t’avoir perdue ne doit pas me faire oublier le bonheur de t’avoir connue

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1247
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #11 le: 07 Mars 2016 à 20:45:26 »
Bordel de merde L'Anastasia a coulé et ça n'a pas fait la une des journeaux ......
 ;)

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1479
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #12 le: 08 Mars 2016 à 01:07:15 »

C'est vrai que j'aime les mots... et si je suis parfois où les mots n'existent pas... je suis souvent où les mots existent !

Un message privé m'a attristé dernièrement : " Les mots n'existent pas pour moi. J' hurle sans mots. Je crève sans mots. "

Je comprends cet immense désarroi... immense frustration !

C'est pourquoi j'ai compris qu'à travers moi, j'écris aussi pour tous ceux et celles qui n'osent pas écrire sur le Forum.

Je suis surpris mais nous sommes réellement lus... je dois honnêtement admettre que je n'ai jamais écrit pour être lu... je n'y pense jamais... mais je me rends compte qu' il est  important d'écrire car beaucoup de personnes se retrouvent dans nos mots, nos histoires, nos émotions, nos sentiments, notre douleur, notre souffrance, notre chagrin !

Je dédie ce message à toutes celles et tous ceux qui n'osent pas encore venir nous rejoindre et nous accompagner dans l'écriture !
Je pense bien à vous...

Bien amicalement.
Federico
- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !

Hors ligne Romane

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 728
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #13 le: 08 Mars 2016 à 05:09:04 »
Nuit difficile . Je te lis.. Tu m'auras fait sourire ..

Hors ligne Romane

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 728
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #14 le: 08 Mars 2016 à 11:47:17 »
Ça n'a pas plu..