Auteur Sujet: Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !  (Lu 659608 fois)

0 Membres et 5 Invités sur ce sujet

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #750 le: 24 Octobre 2016 à 20:35:21 »
  Tu as eu raison de poster ce message ici Frederico  :) c'est très beau, très émouvant, j'ai moi-même été touchée, pour cette personne autant que pour toi. Je comprends très bien ce que tu as pus èprouver; c'est merveilleu de se sentir utile, particulièrement quand on souffre sois-même. Mais oui, tu le vois bien, tu es toujours quelqu'un d'utile, n'en doute jamais; d'ailleurs tu es utile aussi sur ce forum  :-* tu peut être fier de toi-bien que je ciomprenne aussi ta belle humilité. Tu es quelqu'un de bien.
  Je comprends d'autant mieux que depuis mon deuil surtout, savoir que je suis utile à au moins quelques autres personnes-certaines de ce forum, d'autres que je connais personnellement-me fait toujours chaud au cœur. Je sais alors que je ne suis pas restée ici-bas pour rien, et que je peut être utile à d'autres  :) :-*
  Vous vous êtes aidées mutuellement, sans vraiment le savoir, mais le résultat est là.
  Je suis heureuse pour toi.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #751 le: 25 Octobre 2016 à 09:45:38 »

Merci Kompong...
                         Merci Stana...

Vraiment je vous remercie pour votre soutien , vos encouragements et votre très fidèle présence et amitié !
Merci du fond du cœur !
Merci encore...Merci !

Je vous embrasse  :-*  :-*

Amitiés.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #752 le: 25 Octobre 2016 à 10:03:41 »


Vite, je me prépare ... ce matin, j'ai la chance de pouvoir  aller au marché de plein air de mon village ...pour voir des gens et... surtout acheter des fruits, des légumes, du bon pain au levain, de bonnes olives,  je vais encore craquer pour les fleurs (au moins deux petites plantes... dites 'succulentes" càd  "grasses" - facile d'entretien pour mon balcon-loggia)...
J'adore le marché... c'est coloré, c'est familier, une bonne ambiance... je fais une petite "pause café" et je discute toujours... selon mes envies ! c'est aussi ça la vie... plaisir simple ou simple plaisir ... comme je l'aime !

Je file... à bientôt ... et bonne journée... "Les Schtroumpfettes du Forum"... Bien amicalement et pour la paix !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 311
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #753 le: 25 Octobre 2016 à 16:36:03 »

J'ai parfois l'impression que ma vie a encore un sens... et peut encore être utile ... aux autres !

En toute humilité...


Merci d'avoir partagé ça avec nous... Je trouve ça beau, et juste... Cette petite joie simple de se sentir utile, qui pointe timidement le bout de son nez comme une petite pâquerette sur un champ de bataille... Précieuses ces pâquerettes. Ces petites joies... Celle d'aller au marché, celles que procurent une parole, un sourire amical.

Belle journée à toi.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #754 le: 26 Octobre 2016 à 14:23:10 »

Re: RAPHAËL, je t'aime. Papa
Envoyé par: à-bout-de-souffle (Adresse IP journalisée)

Date: dim. 23 octobre 2016 14:29:32

je compatis tellement à votre souffrance. j'étais suicidaire jusqu'au moment ou j'ai lu votre peine... je ne sais pas si ça va suffire pour me sauver définitivement... mais un soir, il y a de çà quelques jours, votre témoignage m'a sauver la vie. alors merci et courage. je pense bien à vous et à votre petit parti rejoindre les anges.


                                                                                       ***********

J'ai longuement réfléchi avant de prendre la décision de publier ici sur ce Forum "Les mots du deuil"... ce message qui m'a été envoyé... comprenez que je suis infiniment ému, touché, révolutionné !

J'ai parfois l'impression que ma vie a encore un sens... et peut encore être utile ... aux autres !

En toute humilité...

Federico

                                                                                   ***********

Posté par: Ela
« le: Hier à 16:36:03 »

Citation de: Federico le 24 Octobre 2016 à 14:20:06

J'ai parfois l'impression que ma vie a encore un sens... et peut encore être utile ... aux autres !

En toute humilité...


Merci d'avoir partagé ça avec nous... Je trouve ça beau, et juste... Cette petite joie simple de se sentir utile, qui pointe timidement le bout de son nez comme une petite pâquerette sur un champ de bataille... Précieuses ces pâquerettes. Ces petites joies... Celle d'aller au marché, celles que procurent une parole, un sourire amical.

Belle journée à toi.

                                                                                  **********

Merci Ela, merci beaucoup... OUI, Ela ... je suis convaincu des énormes bienfaits que peuvent avoir sur nous toutes et tous ...les petits plaisirs simples, naturels et sincères de la vie quotidienne ! il est important de re-ouvrir les yeux et de savoir apprécier ces petits moments...magiques ! une parole douce, bienveillante... un sourire amical... un poème, un repas convivial !

Merci encore Ela... bonne continuation à toi... bonne journée...

Federico
                                                                                    *************

Je suis tellement ému par le message d' "à-bout-de-souffle" ....je suis encore profondément touché...

J'ai atteint mon objectif avec ELLE, suicidaire.... et ELISE ( sœur d'un frère qui s'est suicidé), deux jeunes filles... sensibles, intelligentes, merveilleuses !

Oui, mes messages sont compris et touchent enfin les jeunes... j'en ai bien sûr les larmes aux yeux ! quel soulagement !

J'ai très longtemps douté ... j'ai failli abandonné plusieurs fois sur l'autre Forum... j'ai tenu, tenu... contre vents et marées... pour recevoir en retour les témoignages de  "à-bout-de-souffle " et d' Elise !
Quelle énorme récompense !
Quelle émotion !

... Maintenant, si je le souhaite je peux tranquillement et très sereinement  partir de l'Autre Forum ... comme je dirais de l'Autre Monde ! tellement il est difficile d'y écrire pour les autres !... c'est comme se rendre en visite dans un endroit où il n'y a qu' à l'infini une extrême souffrance, un déchirement total et absolu... et c'est dans ce désert cruel et affectif que l'on peut trouver une récompense... sublime !

Amour... Amour... Amour... Oui, n'hésite donc pas... téléphone moi, écris moi... n'hésite surtout pas !


Le papa de Raphaël ... je pleure... Raphaël, mon fils, mon chéri, mon amour... je t'aime !
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #755 le: 26 Octobre 2016 à 14:30:42 »
Nous sommes là les uns pour les autres, et le partage des petites joies non seulement fait du bien, mais peux même donner de l'espoir à d'autres personnes  :-* 
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #756 le: 27 Octobre 2016 à 08:15:18 »
Oh ! Souci... quel plaisir de te lire ! tôt ce matin, je te baiserai bien...la main ! puis j'irai ensuite à l'enseigne " Au Cul la Marie" pour me culbuter une jolie fille de Pigalle ! tout ceci avant d'entamer ma journée de Travail ... les c...... ! non pardon ! la tête bien vidée ... grâce à  quelques instants de jouissance... et vide de toutes les "conneries" insupportables... une insoupçonnable douleur traverse ma poitrine et va se loger en plein cœur ! je ne peux la déloger pour la resituer ailleurs !
Et pourtant comme j'aimerai pouvoir la pisser (la douleur) ... ou mieux la chier (la souffrance) .... et encore vomir, vomir, vomir... ce qui me fait terriblement... souffrir ! douleur impartageable ! souffrance indicible...

La journée commence mal... et ce n'est que le début !
J'ai peur pour ce soir !

Federico
« Modifié: 27 Octobre 2016 à 14:10:13 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #757 le: 27 Octobre 2016 à 08:30:55 »

Chère Elia,

Ton témoignage est magnifiquement raconté... tellement humain... quelle pureté intellectuelle ... quelle sensibilité... quelle fragilité... voyage dans l'émotionnel ! tu transmets de la douceur malgré la dureté de ton texte...
Quel amour de couple !
Quel romantisme !
Vous vous aimez !

Amitiés.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2729
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #758 le: 27 Octobre 2016 à 09:04:47 »

    Un sourire c'est toujours ça de donné, ça de pris.

    Évidemment après, on s'en irait bien gentiment vider l'Océan à la petite cuillère ... comme AVANT ...
     Personne à part toi ne sait ce que tu endures au juste, c'est ton histoire, et de même que je ressens ce qui ne se voit pas, tu lis ce que je n'écris pas.
    J'essaierai de trouver quelques carabistouilles pour ratatouiller les images trop nettes du Malheur et tu viendras chez KS on fait des chips de pommes comme chez mon amour de grand-mère ...
    Je vais demander à Yacine une bougie pour Kalahan ... et toi, tu vas en demander une pour Raphi ?
    Prends soin de toi Fedy ... bon courage, bien doucement M.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #759 le: 28 Octobre 2016 à 03:27:24 »

Raphaël,

Une délicate fin de semaine va annoncer un bien difficile début de semaine prochaine jusqu"au mercredi 2 novembre... jour des défunts !
J'aurais bien voulu partir ... partir encore et toujours... pour être seul, caché, éloigné, retiré de tout et de tous !
Cette fois, ça n'a pas été possible... les contraintes professionnelles l'emportent sur le besoin spirituellement athée d'être au milieu d'un désert !

Rapha...Ô mon Raphi... je ferme les yeux... j'ai trop mal... je respire doucement et profondément... je ne veux plus re-ouvrir les yeux !
Je ne supporte plus grand monde ni grand chose... je m'isole pour ne pas craquer... je maitrise mieux mes gestes et paroles dans le silence et la solitude !

Je me protège et je préserve mes relations avec les autres ... car j'ai un incroyable sentiment d'annulation sentimentale et même parfois de destruction relationnelle... je me détache  de tout et de tout le monde et je dirais même lorsque surtout la relation peut devenir belle et sincère... je refuse inconsciemment ce nouveau défi !
Je pars... je m'enfuis... non, je ne suis pas prêt !....je ne veux ni peux partager ma douleur et souffrance avec autrui !

Je ne m'autorise plus, momentanément j'espère, le bonheur... j'ai du mal à vouloir être heureux... j'ai du mal à me sortir de TOI et de mon cercle intimiste et secret !

J'ai acheté des pensées et j'ai commercé à sortir des petites et des grandes bougies à longue durée !
Demain Vendredi 28 ! ( 3 ans et 9 mois que tu es parti ) ... j'allume l'appartement avec pleins de bougies "pour toi et mes autres !"...
Les autres encore plus  "autres" ne savent pas ni ne peuvent s'imaginer la douleur, la souffrance, les changements d'états d'âme que cela suppose vivre un deuil impossible... c'est difficile de supposer un telle comédie car cela impose d'avoir une telle ouverture d'esprit et un tel talent de déguisement !

Un sourire de façade, une parole rassurante et un clin d'oeil et le tour est joué... l'insoutenable légèreté de la vie peut continuer avec ses mensonges et son hypocrisie !

MOI, ton papa, je veux penser à toi... et puis non, je ne suis pas encore prêt à te lâcher... je pense à toi plus qu'à moi !

Le jour où je penserai davantage à moi qu'à toi... ça sera gagné... ce n'est malheureusement pas le cas ! tant pis pour moi !

Je pense que ta mère pense désormais plus à elle qu'à toi !!! elle a peut être raison... mais moi, je n'en suis pas là...

Je ne suis pas égoïste et je n'ai pas peur de souffrir... je veux encore penser à toi et non pas me noyer dans les activités superficielles !

TU es mon essentiel... ma priorité... ma respiration, mon souffle, ma raison de vivre ... je t'aime, mon Amour !

Papa.
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Nandou_Guanaco

  • Invité
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #760 le: 28 Octobre 2016 à 07:25:03 »
J' éprouve beaucoup de peine pour toi, les jours à venir effectivement vont nous rapprocher de nos morts, cela ne va pas être bien gai. La période est délicate car peu de temps après la Toussaint on prépare Noël et on ne peut pas s' y résoudre car il manque quelqu' un.  Du malheur il faudrait passer à la joie d' un claquement de doigt mais nous ne pouvons pas mentalement faire telle gymnastique, ce n'  est pas possible, et puis on n' y croit plus au Père Noël, s' il existait lui aussi il ne nous priverait pas de ceux qu' on aime, mieux, il nous les ramènerait à dos de rennes, mais en guise de cadeau il peut bien faire brûler sa hotte dans une cheminée, s' y brûler les fesses aussi  et nous foutre la paix, nos chaussettes on les gardera aux pieds pour nous tenir chaud, pas besoin d' y mettre une papillote dedans  pffffff, et le pétard lui aussi pan dans les fesses du Père Noël pour qu' il reparte plus vite, non mais, je déteste Noël.  Finalement je préfère le silence de la Toussaint. Le recueillement. La paix. Pas la paix intérieure, non ça n' est pas possible, la paix autour, c' est mieux que le tapage commercial.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #761 le: 28 Octobre 2016 à 08:10:10 »

Bonjour élia,

Je dois avouer que toi, alors ! tu me bouleverses !
Ecoute moi, élia, s'il te plaît... je vais te faire une honnête proposition...
J'ai bien vu que tu n'as pas de "chez toi" donc moi je veux bien t'accueillir pendant un certain temps dans "Mon Petit Monastère"...afin que nous fassions connaissance... mais surtout pour que tu puisses être bien et te sentir en toute sécurité !
OUI, dans Mon Petit Monastère nous sommes des personnes tolérantes et compréhensives...soit rassurée !
D'abord, je souhaite que tu prennes ton temps, repose toi... promène toi à travers les allées fleuries des jardins, va au potager, au verger... tu croiseras quelques formidables ami(e)s... toutes et tous adorables...sourire aux lèvres... discrets, patients... nous sommes là pour toi ! tu es là pour recevoir douceur, gentillesse et amabilité !

élia, ici, tu peux souffrir et être avec lui... je t'invite à te réfugier dans Mon Petit Monastère... aie confiance !

Dorénavant, tu sais où aller...et j'espère t'avoir un peu éclairé... tout ira bien !

Bien Amicalement.
Bien Solidairement.
Federico

PS : quand tu te sentiras mieux... tu prendras ton envol et tu ouvriras ton propre sujet... tu seras bien chez toi ... et tu m'inviteras à passer humblement quelques moments simples mais sincères !
A bientôt...
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1330
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #762 le: 29 Octobre 2016 à 13:05:34 »
:)
« Modifié: 07 Juin 2017 à 20:45:09 par *Ephémère* »
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1330
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #763 le: 29 Octobre 2016 à 17:31:03 »
Bonjour Elia,
Que de maladresses dans notre entourage, n'est-ce pas ?
Ils ne peuvent imaginer ce que nous traversons. D'ailleurs, nous mêmes, ici, sommes tous différents, et nous ne réagissons pas de la même manière.
Bien sûr, tu en entendras, de ces conseils, qui se veulent bienveillants. Notre peine est difficilement supportable pour les autres, alors ils tentent de nous aider.

Notre peine est légitime ; et nous avons besoin de ces moments de confrontation à la solitude, à la vie sans eux. Il nous faut  réapprendre à marcher sans notre main dans celle de notre amour, et découvrir ce nouveau monde.
Etrange ; inconnu ; cet univers où ils ne sont pas.
Pour parvenir ensuite peu à peu à y prendre une place. Notre place ?
Et puis, oui, nous avons besoin de ces moments où nous accueillons notre peine comme un enfant qu'il nous aurait laissé en partant. Héritage de tout cet amour partagé. Mais encore un peu quelque-chose de lui.

Pour ce qui est de ces instants où notre mémoire parait s'assoupir un peu.... je crois qu'en effet, ils nous protègent. Il me semble que ces moments où notre esprit se trouve  libéré de l'abominable, de l'impensable, sont nécessaires à notre survie psychique.
Ce n'est pas l'oubli, c'est juste une petite fenêtre, une bouffée d'oxygène qui nous permet de continuer à avancer.
Et peu à peu, sans même que nous en ayons conscience, notre relation au souvenir se transforme. Nous le chassions de toutes nos forces pour ne pas hurler de douleur, car il  ne nous jetait au visage que le manque et l'absence. Et le voilà qui, tout doucement,  se glisse à nos cotés, si doucement  que nous renonçons à le refouler.  Et puis plus tard encore, voilà même qu'il nous fait  sourire. Oui, un jour, nous parvenons à évoquer le souvenir de notre amour, en souriant à notre bonheur passé.
Lorsque penser à notre aimé ne déclenchera plus le tsunami infernal qui nous fait ployer sous la  douleur, lorsque le souvenir ne sera plus notre ennemi, alors, sans même que nous l'ayons voulu, nous nous retrouverons à marcher sur notre route.

Fais toi confiance, écoute ce que te dit ton corps : il faut te reposer si la fatigue se fait trop lourde. Ecoute ton cœur, Elia. Le chagrin n'est pas un signe de déséquilibre mental ! Si tu as besoin de moments bien à toi, prends les. Et s'il pleut sur tes joues, prends un mouchoir, c'est notre parapluie à nous.

Je te souhaite une fin de journée douce et sereine.
A bientôt,
*Ephémère*


« Modifié: 07 Juin 2017 à 20:47:02 par *Ephémère* »
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 311
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #764 le: 29 Octobre 2016 à 18:03:39 »
Elia, Ephémère... Je passais par là, et vous remercie pour vos paroles... Ça fait du bien, de se sentir un peu moins seule... De se reconnaître dans les mots et les maux des autres... De ne pas avoir à chercher soi-même, ce soir, comment décrire tout ce bazar, ce nœud: dans la tête, le ventre, la gorge, le cœur... Ce jeu du chat et de la souris épuisant, avec nos souvenirs, notre solitude, notre peine... qu'on recherche, qu'on convoque et puis qu'on fuit.
Je vous embrasse.

Et avant de repartir vers d'autres horizons virtuels, un bon ouikinde glandouilleux à Federico. :) Merci d'accueillir nos tristes mines sur ton fil.