Auteur Sujet: Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !  (Lu 590016 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3135 le: 31 Janvier 2019 à 16:28:21 »
Chaque deuil  est individuel, unique, personnel !

Chacun fait de son mieux en fonction des circonstances et de ses forces morales et physiques !

Douceur & indulgence !

Il est important d'accepter mais si ce mot ne vous plaît pas je peux le remplacer par admettre la réalité de la vie ! le déni ne peut être que temporaire et à un moment donné il faut affronter la brute, pure et dure réalité de la vie !

Admettre consciemment cette putain de réalité !
Accepter ne veut pas dire cautionner !

Admettre la mort ... c'est reconnaître la finitude sur Terre de l'existence sur la Terre !

Vie = émotions + sentiments + mort !

La force mentale est essentielle... se préserver, se protéger... aller vers les autres... son silence, sa solitude !

Sourire, rire... humilité, dérision... vivre, vivre, vivre !

Amitié. Solidarité.
Federico
« Modifié: 02 Février 2019 à 14:57:09 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1515
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3136 le: 31 Janvier 2019 à 21:01:35 »
Que le calme du petit monastère l'enveloppe demain et l'emmène avec lui pour une Belle promenade

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3137 le: 01 Février 2019 à 15:54:48 »

1er février 2019 ! A Toulouse... journée ensoleillée et magnifique ciel bleu !
Ce matin, je suis allé "voir" Raphaël au cimetière... SEUL !
Généralement, je réussis à bloquer mes émotions et mes sentiments... je ne parle pas, je ne pense à rien !
Seul compte l'instant présent et ma présence symbolique devant sa tombe !
Je n'ai cependant pas pu m'empêcher d'avoir quelques flashs sur les quelques centaines de personnes venues à l'enterrement !
6 ans "depuis" et je suis SEUL !
Pas un mot, pas une lettre, pas un appel téléphonique ! excepté mon père, mon frère, mon fils !
ET VOUS ici (VOUS vous reconnaîtrez facilement)... je vous remercie encore et vous suis extrêmement reconnaissant pour votre aide morale !
Federico.

PS : matinée exceptionnellement douloureuse donc je me suis exceptionnellement autorisé à manger SEUL dans un p'tit restaurant que je connais bien... simple menu du midi... MAIS... il y avait une belle bougie blanche sur ma petite table... ET j'ai gentiment demandé à ce qu'on l'allume... une belle flamme m'a tenu compagnie tout au long de mon repas... quelques larmes du Coeur ont discrètement coulé...
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3138 le: 01 Février 2019 à 16:24:16 »

LE DEUIL : UN VÉCU PERSONNEL ET LÉGITIME

On ne peut pas réduire le vécu du deuil à la seule souffrance d'avoir perdu quelqu'un qu'on aime. C'est beaucoup plus grand, c'est beaucoup plus vaste.

En effet, toutes les dimensions de l'être sont interpellées par cette douleur qui imprègne et envahit chaque recoin de la vie. C'est d'abord un vécu physique où le corps parle et hurle sa douleur par un épuisement qu'aucun repos, au début, ne semble compenser.

C'est aussi un état psychologique qui effraie par son intensité : un flot de pensées et de sentiments mobilise l'esprit pendant un temps qui semble interminable, au point qu'on se demande si on arrivera jamais à vivre autrement que dans cette camisole émotionnelle. C'est enfin un évènement social et relationnel qui va profondément remettre en question le rapport à soi-même et à autrui. On saisit très vite qu'il existe un décalage entre ce qu'on vit et ce qu'en comprend autrui ; une incompréhension mutuelle en résulte très fréquemment. De plus, on se sent devenir "autre", différent, mais on ignore vers quoi on tend et comment va se réorganiser notre rapport au monde. Tout devient flou, reste flou pendant longtemps ; les certitudes tombent, les repères éclatent et on commence alors à entr'apercevoir l'ampleur de la tâche à mener à bien.

D'où l'importance capitale de comprendre ce qui se passe. Ce n'est pas parce qu'on "sait" qu'on a moins mal. C'est parce qu'on sait qu'on donne un autre sens à sa souffrance et ça, c'est une différence considérable. On ne souffre plus "à vide" on comprend qu'il y a une cohérence interne dans ce qu'on est en train de vivre.

D'après le livre du Docteur Christophe FAURE : "Après le suicide d'un proche, vivre le deuil et se reconstruire" - (Éditions Albin Michel - 2009 - ISBN 978-2-226-16940-2)

https://laviepourleternite.blogspot.com/p/le-suicide.html
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3139 le: 01 Février 2019 à 19:16:56 »

MUCHAS GRACIAS PASCAL-ITO !

Oooohhh ! extraordinaire Janis Choplin ! sacrée chanteuse ! quelle voix !

https://www.youtube.com/watch?v=Z1LAphWvPwI

https://www.youtube.com/watch?v=r5If816MhoU

Hier soir, j'ai passé la soirée avec elle !

NON, je te rassure pas d'héroïne ni d'alcool ! on a simplement baisé et c'était bien et bon !

Thanks a lot my friend ! you're such a great guy !

FED -ITO
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3140 le: 01 Février 2019 à 20:44:14 »
"6 ans "depuis" et je suis SEUL ! "

oui, même entourés, nous sommes seuls, avec juste l'omniprésence de leur absence

j'ai allumé quelques bougies de couleur ces derniers soirs, pour toi, pour Raphaël

ma préférée de Janis :
https://www.youtube.com/watch?v=Qev-i9-VKlY

tendrement
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3142 le: 04 Février 2019 à 11:03:48 »

Le jour de la Chandeleur / El dia de la Candelaria *

La Chandeleur (fête des chandelles) est une ancienne fête païenne et latine, devenue ensuite une fête religieuse chrétienne correspondant à la Présentation du Christ au Temple.
Cette fête se déroule le 2 février, soit 40 jours après Noël.


Nous savons toutes et tous qu'on prépare traditionnellement des crêpes à la Chandeleur !

Donc samedi dernier c'était "Tout le monde à poêle !" ..... hihihi !

Bonne semaine ... zoubis aux ito ...

Fed-ito

Ps : désolé, je ne m'arrange décidément pas... pourtant j'avais un peu d'espoir pour 2019 ! c'est raté !
le problème c'est que je ne sais plus me mettre en valeur ! c'est foutu !
et je ne risque pas de trouver une fiancée !
Aller "tout le monde à poêle"... hihihihihi !

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3143 le: 04 Février 2019 à 11:37:11 »

https://www.youtube.com/watch?v=Li_LA6thhbY&t=311s

Le concert Yves JAMAIT au CCS  en juin 2010
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3144 le: 04 Février 2019 à 12:42:54 »

AFFRONTER SON CHAGRIN

Le chagrin est une blessure qui demande de l'attention pour guérir.
Afin d'aller jusqu'au bout de notre chagrin et de l'épuiser, nous devons affronter nos émotions dans un esprit d'ouverture et d'honnêteté, les exprimer, les libérer totalement et les accepter, pour guérir.
Nous craignons que le chagrin ne nous submerge si nous le reconnaissons. La vérité est que le chagrin dont on fait l'expérience se dissipe.
Un chagrin non exprimé est un chagrin qui dure indéfiniment.


- Judy TATELBAUM -
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3145 le: 04 Février 2019 à 18:10:37 »

"LA VIE DONNE SES PLUS DURS COMBATS A SES PLUS FORTS SOLDATS !"
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne vol du papillon

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 140
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3146 le: 04 Février 2019 à 18:46:55 »
les soldats même forts, ont parfois besoin de paix et de repos.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3147 le: 04 Février 2019 à 18:53:00 »
les soldats même forts, ont parfois besoin de paix et de repos.

Clin d'oeil  ;)  sourire  :)  bisou  :-*
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3148 le: 05 Février 2019 à 13:07:51 »

Il est dangereux d'arriver à une certaine "frigidité émotionnelle"...
à "l'anesthésie générale de nos sentiments"...
au "je m'en foutisme"
et au " y'en a marre"...

"j'ose l'insoumission au malheur" !
Et ça c'est super important !


"la sombritude"... j'essaie de la colorier !

Je me révolte... je lui chie dessus au suicide... je le baise ! je l'encule !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #3149 le: 05 Février 2019 à 15:10:08 »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
PHARE ENFANTS PARENTS


A l’occasion de la 23ème Journée Nationale de la Prévention du Suicide du 5 février 2019 
PHARE Enfants-Parents lance un appel  : Ensemble, levons le tabou du suicide pour mieux le prévenir ! 
 Alors que le tabou a été levé sur de très nombreux sujets tels que : cancer, sida, autisme, handicap, sexualité, homosexualité, harcèlement scolaire, violences faites aux femmes, celui du suicide persiste et s’amplifie.   
Alors que de nombreux pays d’Europe s’investissent dans la prévention du suicide, encouragent et soutiennent nombre d’initiatives, la France s’en tient à un plan de santé mentale discret où le mot « suicide » est remplacé par « bien-être » et où les psychiatres sont les principaux acteurs. L’absence de budget dédié à un plan de prévention du suicide et la recommandation de ne plus utiliser le mot « suicide » créent une force d’inertie qui paralyse les actions de prévention et pénalise les associations qui s’y consacrent. 
Pourtant, la France n’a pas à s’enorgueillir de sa position au sein des pays européens en termes de taux du suicide :  14, 14 contre 7,35 pour le Royaume-Uni (taux de mortalité pour 100 000 habitants – chiffres Eurostat 2015). Le RoyaumeUni, dont la population est quasi identique à celle de la France, présente 2 fois moins de suicides et vient de nommer un Ministre  « pour la prévention du suicide » (une première dans le monde). 
On peut légitimement s’interroger sur le fait que le suicide qui provoque près de 3 fois plus de morts (8 956 en 2015, derniers chiffres INSERM) que les accidents de la route (3 616 morts en 2015, chiffres ONISR ) ne fasse pas plus l’objet de campagnes de prévention et d’informations du public. 
Pour  l’OMS, les suicides qui représentent plus de 800 000 morts dans le monde (plus de morts que les conflits en provoquent), sont des morts évitables.  Le Canada, les Etats-Unis et l’Australie mènent des politiques où le mot suicide n’est pas effacé et où la sensibilisation de tous les publics est entretenue régulièrement. Chaque année le Québec lance une vaste campagne de sensibilisation d’une semaine. En 2018,  le thème était « Parler du suicide sauve des vies ». 
Manifeste des 10 000  PHARE Enfants-Parents s’insurge contre cette situation qui entretient le tabou et réclame la mise en œuvre de mesures efficaces de prévention du suicide. En 2018, l’association a lancé un manifeste, intitulé  « MANIFESTE des 10 000 » sur Change.org avec des propositions d’actions, notamment :   
- Une sensibilisation médiatique pour dé stigmatiser le suicide, 
 -Une sensibilisation au risque suicidaire de tous les acteurs en contact avec les jeunes, 
 -Une amélioration de la qualité de l’accueil des patients et de l’entourage en milieu hospitalier psychiatrique, 
 -Une reconnaissance des associations œuvrant sur le terrain en les associant aux prises de décisions relevant de la prévention du suicide et en leur apportant un soutien financier pérenne. 
-Ce manifeste a dépassé son objectif des 10 000 signatures, puisqu’il en est à près de 10 300 !
 
MERCI de relayer notre message … pour sauver des vies ! 
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !