Auteur Sujet: Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !  (Lu 573845 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 395
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2715 le: 04 Octobre 2018 à 20:24:44 »

https://www.youtube.com/watch?v=Wip7HuVCzTM..... Lââm..... Petite soeur !
Federico : merciiiiii  ;)  :)  :-*

"Je connais ta peine et ta douleur,
Les places qu'elles prennent dans ton cœur,
[...]
Je connais par cœur, j'y suis passé avant Toi"


Se sentir compris ..... c'est tellement important, si réconfortant !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2716 le: 05 Octobre 2018 à 08:28:03 »
La vie a un sens...  ce sens est bien celui que l'on veut réellement et précisément lui donner... en fonction des événements et des circonstances justement de la vie que l'on ne maîtrise pas !
Ce que je veux dire c'est que je peux agir, orienter, diriger mais concrètement j'ai comme l'impression qu'un mystérieux "pouvoir" est au dessus de moi !
Ce qui est délicat c'est que notre vie peut également avoir plusieurs sens successifs au cours de notre courte existence sur Terre ! et même la plupart du temps notre vie peut carrément partir en cacahuètes dans tous les sens mais là c'est quand même autre chose et c'est le bordel complet !

Cependant, ne sous-estimons pas notre capacité à orienter notre vie... nous guidons de notre mieux  puis c'est le DESTIN qui finalement EST...

Mon "lien d'Amour" avec mon fils Raphaël est comme un noeud marin : indénouable !
Ce lien d'Amour existe... ça, je suis sûr !

Notre" lien invisible et intérieur" est omniprésent... JE vis avec lui ! IL est dans moi !
Ce lien invisible et intérieur existe... ça, je suis sûr !

Finalement, que ma vie aie un sens ou pas ... je n'en ai rien à foutre ! c'est vraiment pas important pour moi !

Ce qui est extraordinaire... ce sont le lien d'Amour et le lien invisible et intérieur... ces liens existent !

Paradoxe de la vie/ la mort... sensibilité à fleur de peau... fragilité/force... rire/pleurer... joie et mélancolie...

Accepter la tristesse des choses...
Accepter la douleur
Accepter la souffrance

Accepter de vivre avant de mourir !

Accepter mon " depuis"... ma vie "Avant"... ma vie "Après"..... la continuité...

Je suis ... j'ai mal, je jouis... j'existe !

Federico

« Modifié: 06 Octobre 2018 à 00:13:02 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 395
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2717 le: 06 Octobre 2018 à 06:59:57 »
La vie a un sens...  ce sens est bien celui que l'on veut réellement et précisément lui donner... en fonction des événements et des circonstances justement de la vie que l'on ne maîtrise pas !
Ce que je veux dire c'est que je peux agir, orienter, diriger mais concrètement j'ai comme l'impression qu'un mystérieux "pouvoir" est au dessus de moi !
[...]
ne sous-estimons pas notre capacité à orienter notre vie... nous guidons de notre mieux  puis c'est le DESTIN qui finalement EST...
Oui je pense aussi que l'on a une importante marge de manoeuvre pour orienter notre vie et c'est une sacrée chance !
(par rapport au mystérieux "pouvoir", au destin etc ... la mort chamboulle mes croyances, je cherche tranquillement, je trouverai bien ce qui me correspond ...)
Je pense avoir besoin de trouver un, des sens à ma vie, des choses, des personnes qui me font vibrer.

Mon "lien d'Amour" avec mon fils Raphaël est comme un noeud marin : indénouable !
Ce lien d'Amour existe... ça, je suis sûr !
Ce qui est extraordinaire... ce sont le lien d'Amour et le lien invisible et intérieur... ces liens existent !

Plus forts que la mort ces liens merveilleux !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2718 le: 06 Octobre 2018 à 08:03:16 »

OUI Catherine-Mircea... trouver LE sens à sa vie... c'est rencontrer LA personne qui nous fasse à nouveau vibrer !

" l'on a une importante marge de manoeuvre pour orienter notre vie et c'est une sacrée chance !"

C'est le "détail essentiel" de notre vie désormais remplie de silence et de solitude...

Des larmes coulent ... des larmes arc-en-ciel pleines d'espoir... sourire après la pluie !

Tu choisis... Tu décides... Tu es LIBRE !
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2719 le: 06 Octobre 2018 à 08:33:28 »

Pour tous ceux et celles qui sont en pleine crise existentielle
et qui sont notamment en recherche pour trouver un "Sens à la vie" .....
je les dirige très humblement vers le "Mont des significations"...
ou plutôt je leur conseille de lire le livre de Janne Teller "RIEN"... livre décoiffant !

Amicalement, solidairement.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2720 le: 07 Octobre 2018 à 01:32:18 »

Ces derniers temps, j'ai énormément travaillé "ma colère" et le résultat de cette expérience est que je transforme progressivement ma très négative et destructrice colère en ... très positive RAGE DE VIVRE !

Il est vrai sans aucune prise en charge psychologique dont vous le savez je suis résolument allergique !

Prendre conscience qu'on doit impérativement se protéger soi-même et qu'on devrait se sécuriser, se rassurer et se préserver des dangers !

En effet,  VIVRE demande tellement d'efforts et d'énergies que l'on doit se considérer et se respecter ... d'abord soi et puis l'autre !

Y' en a marre ! Assez parler ! c'est samedi soir et moi j'ai décidé d'aller danser la Kizomba jusqu'à l'aube...

Rage de vivre !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2721 le: 07 Octobre 2018 à 07:58:54 »
... ça fait longtemps (trop ?) que je suis inscrit et lié aux "Mots du deuil"...

On vient... on part...
On revient... on repart...

Il n'y a pas longtemps quelqu'une personne est revenue après une très très très longue absence... elle a écrit un, deux messages puis elle est aussitôt repartie ... ???

Là quelqu'une autre maman revient après une très longue absence ! elle vient de laisser un message... mais combien de temps restera -t-elle au forum ?

ça doit être compliquée et difficile à vivre ce retour nostalgique dans la tristesse et la mélancolie... la SOLITUDE !

Je n'ose briser ce long silence...

Indirectement et discrètement, j'ai une pensée sincère... amicale et solidaire... pour chacune d'entre ELLES et leurs deux adorables et merveilleuses FILLES...

Fraternellement.
Federico
« Modifié: 07 Octobre 2018 à 17:14:07 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 565
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2722 le: 07 Octobre 2018 à 08:02:28 »
 Bonjour,

Besoin, d’un havre de paix. Je ne supporte plus ce monde que je ne comprends  plus. Pourquoi tant de misères,  de crimes, de guerres? L’humanité est en danger mais on continue . On détruit la biodiversité, on pollue notre belle planète bleue...

Coup de spleen. J’ai envie de m’installer loin de l’agitation de ce monde hostile et simplement de regarder les perles de pluie qui tapent les vitres... la nature est magnifique et l’homme , une bête monstrueuse.... pourquoi sommes nous ici bas ?  ???

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2723 le: 07 Octobre 2018 à 16:25:41 »

Livre : PSYCHIATRIE - L'ETAT D'URGENCE

de : Marion Leboyer et Pierre-Michel Llorca

"Psychiatrie : l'état d'urgence
Les troubles psychiatriques concernent 12 millions de Français chaque année. Il suffi t d’égrener le nom des pathologies concernées : dépressions, troubles bipolaires, autisme, schizophrénie, pour prendre conscience qu’elles nous concernent tous, de près ou de loin. Or, face à ces drames humains, un silence assourdissant persiste, qui dit beaucoup de la perception de la psychiatrie dans notre pays. Celle-ci se situe aux confluents de la méconnaissance, des amalgames, des préjugés, du déni, de la honte.
Nous avons ausculté l’organisation des soins en psychiatrie qui, en cinquante ans, est passée d’un idéal d’égalité, sur l’ensemble du territoire, à un dédale dans lequel plus personne ne se retrouve, même les acteurs les plus impliqués.
Nous avons voulu raconter ce système qui craque de toutes parts et engendre de la souffrance pour les malades, leurs proches et les équipes médicales.

Ce livre, rédigé en lien avec des associations de patients, entend dresser un diagnostic de la situation de la psychiatrie française (organisation des soins, inégalités sociales et territoriales, enjeux économiques, recherche), bâti sur les études, les récits des patients, de leurs familles et des soignants. Le système de soins en psychiatrie souffre, mais il recèle d’incroyables richesses humaines, d’initiatives et d’espoirs que nous avons à coeur de partager ici. Nous espérons ainsi contribuer à la mutation de la psychiatrie en France pour qu’elle entre de plain-pied dans ce siècle porteur de découvertes majeures, afin de mieux comprendre et soigner les maladies psychiatriques."


- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2724 le: 07 Octobre 2018 à 23:49:55 »

LE SUICIDE : PRÉSERVER L'ESTIME DE SOI

Le suicide d'un proche occasionne une blessure intérieure qui affecte profondément le regard que l'on porte sur soi-même. On ne retrouve nulle part une aussi puissante atteinte de l'estime de soi.
Les autres deuils ne génèrent pas autant de doutes sur qui on est, en tant que personne, sur la valeur de ce qu'on donne ou partage avec autrui, sur sa capacité à aimer et à établir des relations significatives.

Cette blessure a la capacité de remettre en question ce qu'on croyait acquis pour toujours. L'inquiétude émerge, chez certains, comme, par exemple, celle de ne plus pouvoir aimer ou être aimé à l'avenir. D'autres sont fragilisés au point de ne plus oser s'attacher, de peur de souffrir à nouveau, si les choses devaient encore mal tourner.

Atteint de plein fouet, on se sent rejeté, abandonné. A l'extrême, il en résulte un sentiment d'indignité qui peut constituer un obstacle potentiel à l'aide d'autrui : on pense ne pas le mériter et on se met en position de ne pas pouvoir la recevoir. C'est là un insidieux processus d'auto-exclusion qui s'insinue dans l'esprit de nombreuses personnes en deuil après suicide. Persuadées qu'on les juge ou même qu'on les condamne, elles ont tendance à inconsciemment se replier sur elles-mêmes, renforçant ainsi leur conviction qu'elles n'appartiennent plus à ce monde.

Il faut être conscient de ces risques et mesurer à quel point il est essentiel de travailler activement à restaurer un regard sur soi plus doux et bienveillant.

(d'après le livre de Christophe FAURE : "Après le suicide d'un proche, vivre le deuil et se reconstruire")

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2725 le: 08 Octobre 2018 à 00:56:10 »

C'est réconfortant de savoir que ... malgré l'impensable, l'innommable, l'indicible... je peux encore échanger et partager :  sensibilité, fragilité,  vulnérabilité,  émotions,  sentiments,  forces, richesse et vision douce et tendre de la vie...
Nous savons, nous comprenons, nous nous écoutons attentivement, affectueusement, respectueusement !
C'est une chance inestimable pour continuer à vivre (je n'aime pas le mot "survivre"... je préfère utiliser le mot vivre même si nous continuons à vivre douloureusement avec notre indescriptible souffrance !)...
Vivre nous demande tellement d'efforts que OUI je dis : VIVRE... avant de mourir ... humblement, justement, dignement !
Vivre avec...

Fraternellement.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2726 le: 08 Octobre 2018 à 01:41:34 »

Accepter la tristesse des choses...
Accepter la douleur
Accepter la souffrance

Accepter de vivre avant de mourir !

Accepter mon " depuis"... ma vie "Avant"... ma vie "Après"..... la continuité de ma vie !

Je suis ... j'ai mal, je jouis... j'existe !

Federico

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2727 le: 08 Octobre 2018 à 01:48:03 »

C'est bien vrai que parfois il faut "Je m’accommode du non-sens et du néant...je bricole et bidouille." (Eva Luna)

Moi en plus je glandouille comme une grenouille ...

Clin d'ouille et bisouille

Federicouille
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2728 le: 08 Octobre 2018 à 02:00:23 »

Chère Maman,

POURQUOI tu m'as donné naissance et aujourd'hui je vis l'horreur de la mort de mon fils aîné ?

Je t'aime Maman.
Je t'aime mon fils.

B.
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2729 le: 08 Octobre 2018 à 13:13:08 »

Kiné,

MERCI   :-*   :-*  :-*

Je sais que tu traverses aussi une période particulièrement délicate...
l'anniversaire de Thom est passé et celui de ton mari arrive bientôt... puis... puis... Courage, courage !

J'espère qu'au moins ton travail puisse te permettre de "souffler"un peu ... et puis tu as ton adorable "Juliette et ses aventures"... qu'est ce que vous devez être complice toutes les deux !!!

Merci encore Kiné... ;)  :-*

Fraternellement.
Federico

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !