FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Discussions Générales => Discussion démarrée par: eriasroc le 10 Juin 2012 à 03:01:10

Titre: Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: eriasroc le 10 Juin 2012 à 03:01:10
Soit je pétais un cable, soit j'insultais les gens pour le regretter plus tard, soit je venais en parler ici.
Je suis sur, que comme moi, vous avez eu le droit à des phrases maladroites de proches. Je vais vous faire part de deux que j'ai eu récemment.

Je croise une voisine qui connaissait ma mère, elle me regarde et me dit, bin didier, tu maigris, ça se voit qu'il n y a plus personne pour faire des petits plats ... Devais-je lui dire qu'en fait, ça faisait 5 ans que je faisais a manger tous les repas pour ma mère ? Devais-je lui dire que bin oui ma mère est morte, il n y a plus personne qui est là pour s'occuper de moi ? J'ai tourné le dos en disant que malheureusement je n'ai pas choisi. Je crois que je suis passé par tous les sentiments possible et inimaginable en rentrant chez moi.

La deuxième, peux de temps après le surlendemain peut être, j'apprends que la femme d'un ami est morte (5eme mort autour de moi en 2012, je ne dirais pas que je suis blindé mais bon...) Mon ami n'a pas la force de prévenir les potes proches et me demande de les en informer. Ce que je fais et l'un deux me dit : bin c'est toi qui porte la poisse en fait... Mais oui, je suis responsable de la mort de ma mère, je ne culpabilise pas assez comme ça ... bref, je crois que j'ai changé de sujet.

Le pire dans tout ça c'est que je ne doute pas de leur peine, je sais qu'ils ne pensent pas à mal, mais qu'est ce qu'ils peuvent foutre la rage comme on dit par chez moi.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: mamita le 10 Juin 2012 à 09:40:52
Cher Didier

Mais non tu n'es pas responsable, je suis sure que tu l'as accompagnée du mieux que tu as pu, ta maman, avec tout l'amour que tu lui portais, un amour de fils pour sa maman.

C'est fou, cette culpabilité que l'on éprouve après la mort de nos êtres chers, hier soir je culpabilisais encore, moi aussi en me répétant que j'aurais dû avoir plus de patience, être plus douce quand j'aidais mon grand, devenu complètement dépendant à cause de cette "saloperie" de maladie neurologique qui lui est tombée dessus à 35 ans ! mais nous "les aidants" on était tellement fatigués physiquement et psychologiquement.


Laisse-les dire tous ceux qui sont maladroits ... c'est ce que tu as fais d'ailleurs ... mais je te comprends quand on n'a déjà pas le moral, ça n'arrange rien.

Quant aux périodes où les "malheurs" pleuvent autour de soi, je te dirai ce qu'Antoine disait souvent avec sa sagesse : "Dans la vie, il y a des cycles, des périodes douloureuses puis des périodes heureuses"
En faisant deux colonnes on se rend compte que dans une vie, on a tout de même plus de souvenirs heureux que malheureux, alors revivons-les intensément.

Je te souhaite de vivre des périodes heureuses, la lumière arrive toujours au bout du tunnel.

Bon dimanche

Marithé
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: johann02 le 10 Juin 2012 à 11:54:16
Bonjour Didier,

Je viens de te répondre dans mon dernier fil intitulé "Je n'ai pas de titre à donner à ce fil..."...Je suis vraiment désolé que tu aies pu entendre de telles choses. Les Autres sont parfois bien inconscients et très loin de s'imaginer ce qui se passe derrière "les portes fermées"...Je comprends parfaitement cette partie dans laquelle tu évoques toute l'aide prodiguée à ta mère..J'ai connu la même chose.
Et c'est inacceptable de devoir subir de telles paroles.Je ne vais pas te dire de "relativiser", je trouve ce mot si indélicat et insensé...Mais tu sais toi ce que tu as fait et quelle fut ton implication pour ta chère mère et c'est là l'essentiel...Je ne parlerai pas de cet "humour déplacé" de la seconde partie de ton message...C'est à mon sens horrible..et indigne.
Je te souhaite tout le courage nécessaire...Même si j'en ai moi-même bien peu..
Amicalement.
Johann
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: mam'deCath le 10 Juin 2012 à 12:18:54
Bonjour Eriasroc, bonjour à tous....

Moi aussi je devine que ce que vous pouviez faire pour vote mère vous l'avez fait.... que vous pouvez poursuivre votre chemin en paix...
Personnellement je n'ai pu être auprès de la mienne autant que je l'aurais souhaité les derniers mois de sa vie, étant donné
que ma fille avait aussi besoin de mon aide... Par contre, comme vous, j'ai entendu d'énormes maladresses....
Je garde la distance maintenant....

Il arrive quand même que ça aille trop loin... et de la part de personnes qui devraient pouvoir trouver... les mots !

Lorsque j'ai informé la psychiatre qui suivait ma fille (mal)  de notre drame,  que je lui ai reproché d'avoir été au courant de tout
sans qu'elle nous donne quelque consigne que ce soit pour mieux la soutenir,  l'aider, mieux  la protéger... celle-ci, au lieu de trouver
une explication "apaisante" pour tous,  n'a rien trouvé de mieux que de m’envoyer trois lignes pour me  répondre -  pour  m'accuser- de ne pas avoir suffisamment protégé mon unique enfant lorsqu'elle était petite !

Ma fille est partie de la maison à 20 ans, nous l'avons aidée tout le temps de ses études, à 23 ans elle vivait avec celui qui allait
devenir son mari un peu plus tard ... vingt six ans après elle revient vers moi parce que tout allait mal et mon immense  regret est de l'avoir appris et mesuré tardivement pour elle,  de ne pas avoir pu l'aider à temps,  je voulais et je  pouvais  le faire, et c'est moi que ce spécialiste  incompétent et inconscient  incrimine  pour se dédouaner... c'est odieux !

Aussi, pour la mémoire de mon enfant, pour ses enfants, j'ai donc porté plainte au Conseil de l'Ordre disciplinaire des médecins....
Qu'elle ait un avertissement, un blâme, voire  rien, elle y sera allée.... pour s'expliquer... pour m'expliquer... car j'y serai.
C'était trop....

Que notre douleur commune,  nos expériences diverses,  puissent nous soutenir tous...

De tout coeur avec vous tous.... Mamm'j





Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bluette le 10 Juin 2012 à 18:30:43
e que je fais et l'un deux me dit : bin c'est toi qui porte la poisse en fait... Mais oui, je suis responsable de la mort de ma mère, je ne culpabilise pas assez comme ça ... bref, je crois que j'ai changé de sujet.


C'est charmant.
J'ai essuyé quelques phrases maladroites, plus maladroites que méchantes en fait.
Mais celle-là, c'est le pompon.
Courage Didier, les idiots le seront toujours et tu as eu quand même raison de changer de sujet, c'est tout à ton honneur.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kathy5991 le 10 Juin 2012 à 19:01:46
Bonjour Didier,
Tu n'es pas le seul à être entouré de cons! Moi aussi j'ai eu le droit à ce genre de phrases et le pompon c'est "la vie continue", ou il faut tourner une page.
Mais merde, ils ne comprenent pas notre douleur. T'inquietes pas on est toutes et tous là ici.
Moi aussi je me culpabilise beaucoup de n'avoir pas assez dit à Papa que je l'aimais et encore aujourd'hui j'ai peluré sur mon lit avec sa photo sur mon coeur.
Nous l'avons tous cette rage au fond de notre coeur.
Je sais que tu as été formidable avec ta Mamam et tu as fait le maximum, ne te reproches rien.
Courage Didier, viens ici on est là.
Amicales et chaleureuses pensées.
Catherine
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: caletpat le 11 Juin 2012 à 00:00:57
bonjour Didier et bonjour a tous

ce que ta voisine t'a dit je l'ai entendu moi de la part de collegues ,j'ai comme toi ete tres choquée et en colere j'avais envie de les baffer .non mais il ne se rendent vraiment pas compte de ce qu'il dise ,ils ne comprennent rien ou alors ils sont tres betes ...tu as en tout cas tres bien reagi face a ta voisine et face aux potes de ton ami .
decidement c'etait le week end ou les gens ne pouvaient pas s'empecher de dire des conneries car hier moi un voisin m'a dit aussi une phrase qui m'a retournée les sang concernant le deces de mes parents il m'a dit:  "il faut tourner la page ,tirer un trait,il faut sortir ,se bouger et passer a autre chose car de belles choses m'attendent ds la vie ..." non mais n'importe quoi comme si il savait ce qui m'attendait et qu'il fallait que j'oublie mes parents !!!!mais moi je ne veux surtout pas les oublier je souffre terriblement de leur absence d'ailleurs + le temps passe et pire c'est ...non mais qu'est ce qu'il croit les gens que parce que ca fait 4 mois allez hop on passe a autre chose ....
il m'a aussi sorti que j'etais tres proche (voir trop ) de mes parents et que c'est pour ça en gros que ma douleur de les avoir perdu etait un peu "excessive "...alors la j'ai" halluciné "et ai vite coupé court a la discussion car cela m'a fait tres mal meme si je sais que lui a pas voulu surement me blesser mais bon ...c'etait trop dur de me sentir si incomprise ...
et je n'avais pas les mots qui me venait  pour lui repondre ...

pour en revenir a toi didier surtout ne tient pas compte de ce que t'on dit ces gens...meme si c'est + facile a dire qu'a faire...
le plus important est l'accompagnement que tu as fait pour ta maman et ça je suis sure que tu l'as bcp aidée, que tu as été parfait et qu'elle savait combien tu l'aimais ...je suis de tout coeur avec toi et te souhaite bon courage a bientôt
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: eriasroc le 11 Juin 2012 à 10:27:41
Merci pour tous vos messages, ils réchaufent le coeur. Je suis conscient que c'est plus de la maladresse que de la méchanceté. Je pense qu'en effet le maitre mot est "incompréhension".
Pour être tout à fait franc avec vous, je ne pourrais pas m'enlever de la tête que j'aurais pu faire plus, rentrer plus tôt et la deuxième phrase m'a fait trop mal.

mammj, ce que vous a répondu votre psy est, à mon sens horrible et exempt de toute déontologie.
johann, content de te lire, je vais lire ta réponse juste après ce post.
mammita, dans vos posts, on sent la chaleur maternelle, celle qui console, celle qui aide, celle qui sait, celle qui nous manque à johann, moi et tous les autres dans notre situation. Je sais que l'on ne peux jamais en être convaincu, la preuve dans mes premières lignes, mais je suis sur que votre fils a été enveloppé dans tous l'amour qu'une mère peux donner.
Bluette, le pompom, exactement, la cerise sur le gateau après la fête des mères où je n'étais pas déjà au top nivo moral
Kathy, le pire c'est qu'ils ne sont ni cons ni méchants. Ils ont juste été maladroit au mauvais moment.
Calepat, je crois que si une personne me disait que j'avais été trop proche de ma mère, je le frappais et / ou je le rayais de mon existence... Ca me fait penser à un ami qui m'avait conseillé il y a quelques années de placer ma mère dans une maison de retraite (ils l'avaient dit de manière plus diplomate et avec les formes) il est venu m'en reparlé après son décès en s'excusant. Les gens ne mesurent pas la porté de leur phrase des fois...

Je crois que le pire c'est que ces gens, dans les "la vie continue, il faut tourner la page..." veulent bien faire, voir ils sont eux même passés par là. Mais n'est-ce pas à nous de savoir quand on peux / veux tourner cette page voir si on veux la tourner ?
En ce qui me concerne, j'ai décidé de toujours la laisser ouverte quelque soit les conséquences pour moi. Je ne leur en veux pas, mais il y a juste des moments où l'on n'a pas la force d'encaisser leur maladresse et de dire que tout va bien.

J'ai créé ce fil dans un but simple que l'on puisse partager nos expériences autour d'une thématique. Ca me fait du bien d'en parler, du bien de vous lire.

Courage à tous dans cette épreuve, je ne me lasserais jamais de le dire
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bluette le 11 Juin 2012 à 14:38:16
Eriasroc,

Les sortir de ta vie me paraît être la chose la plus raisonnable.
J'accumule les coups durs depuis des années et les  spécialistes de la phrase assassine, je les laisse sur le bas-côté.
On n'a pas besoin de cela.

Après, y voir de la méchanceté met en colère et j'ai déjà fait un post la-dessus, je ne veux pas être en colère.
C'est un sentiment classique dans le processus de deuil mais je ne veux pas lui accorder trop de place.
Et puis, je me dis toujours que j'ai peut-être eu des phrases de ce type sans le vouloir, alors...

Courage.

B.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: johann02 le 11 Juin 2012 à 17:08:19
bonsoir Didier,

Comme je suis d'accord avec ton dernier message...Comme je suis une fois de plus à l'unisson avec tout ce que tu y dis...De mon côté je ne vois personne, de cette façon, je n'ai pas à "essuyer" de mauvaises phrases ou commentaires indélicats et cinglants.Mais j'ai déjà cependant entendu le poncif qui dit "Il faut oublier, passer à autre chose, sortir, ne plus y penser, prendre sur toi....." Tout le contenu de cette phrase ne signifie strictement rien....Oublier, prendre sur soi ( et quoi donc?), ne plus "y penser" ( à quoi, à qui?)...Alors je me suis éloigné de ces personnes qui, croyant être aidantes, vous plongent encore plus profondément la tête dans l'eau glacée....Je n'y peux rien: maman était mon pilier, mon soutien, ma mère adorée et adorable, mon "repère"...alors, je ne suis pas prêt à "l'oublier" ou à "tirer un trait, comme certains le voudrait...Elle était mon soleil et ma raison d'être, et j'assume là ce que je dis....
Moi non plus je ne refermerai jamais ce grand livre qui m'unit à elle à jamais...Je le laisse également constamment ouvert, pour que chaque jour y soit inscrit une page de notre histoire commune.
Merci d'être là Didier et de contribuer avec empathie et régularité " à la vie de ce forum"...
Bien à toi. Amicalement.
Johann
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: caletpat le 12 Juin 2012 à 00:16:48
johan

tes mots sur ce que representait ta maman pour toi sont tres beaux et m'ont bcp emue tellement il ressemble a ce que moi j'eprouvais pour ma Maman ;les larmes me viennent aux yeux qd je les lis ,je dis svt Maman etait mon rayon de soleil et depuis son depart il pleut ts les jours ds ma vie .Rien ne pourra + jamais ensoleillé mes journées elle me manque comme c'est pas possible une Maman on en a qu'Une dans une vie rien ni personne ne peuvent combler le vide et la douleur  qu'elle laisse qd elle nous quitte ...
en ce qui concerne les maladresses des autres didier bluette vous avez raison je vais relechir a votre facon de voir les choses effectivement la colere ne mene pas a grand chose et les autres sont peut etre + maladroits que mechants en parole
et johan et didier pour finir je suis comme vous moi je ne fermerai jamais le livre qui m'unit a ma Maman et a mon papa disparu lui aussi recemment la page restera telle qu'elle et je veux entretenir toute l'histoire qui me relie a mes si chers parents trop tot disparus
vos temoignages me sont d'une grande aide
merci a vous tous et bon courage a tous
a bientot
patricia
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: bruno le 12 Juin 2012 à 15:56:22
                Quand on a perdu eu etre cher et qu'on le pleure trop,l'entourage est agace...

                 Si on cache sa douleur,il est choque....

                 Si on parle du "disparu",on derange,l'entourage ne sait que dire...

                 Si on reste cloitre,il vous dira de sortir.Si on sort,il vous accusera de vous en etre vite remis....

                 Si on se refugie dans le paranormal,on verse dans le spiritisme,l'occultisme,et on fait peur....

                 Alors?????? Alors,il faut faire comme on peut,selon le moral,le jour,et ne pas se laisser influencer par ce que les autres

                 penseraient faire s'ils etaient a notre place... 

                                            Force et honneur. Bruno a Sandrine.
                   
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: eriasroc le 12 Juin 2012 à 16:08:06
                Quand on a perdu eu etre cher et qu'on le pleure trop,l'entourage est agace...

                 Si on cache sa douleur,il est choque....

                 Si on parle du "disparu",on derange,l'entourage ne sait que dire...

                 Si on reste cloitre,il vous dira de sortir.Si on sort,il vous accusera de vous en etre vite remis....

                 Si on se refugie dans le paranormal,on verse dans le spiritisme,l'occultisme,et on fait peur....

                 Alors?????? Alors,il faut faire comme on peut,selon le moral,le jour,et ne pas se laisser influencer par ce que les autres

                 penseraient faire s'ils etaient a notre place... 

                                            Force et honneur. Bruno a Sandrine.
                   

Beau résumé
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: johann02 le 12 Juin 2012 à 16:21:36
Bonsoir Patricia,

Je te remercie pour ce que tu dis, mais je me suis livré tel que je ressens "ces choses" et telles qu'elles me font mal...Je ne dirai et ne "crierai" jamais assez cette souffrance qui m'étreint et qui m'empêche d'être à nouveau moi-même; quelque chose s'est définitivement rompu et "s'en est allé" avec maman...Je crois que nos histoires sont en effet de grands livres ouverts, remplis d'annotations...Et il faut que tu saches aussi que pour moi aussi, "il est mort le soleil"..dès qu'elle m'a quitté...Alors je comprends et entends ta peine Patricia, tu ne peux imaginer à quel point....
Je te souhaite beaucoup de courage et pense à toi, qui est dans la douleur....
Bien à toi. Amicalement.
Johann
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: caletpat le 21 Juin 2012 à 00:52:13
merci johan de ton message

moi aussi je suis de tout coeur avec toi dans cette douloureuse epreuve que nous traversons .
chaleureuses amities
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: caletpat le 21 Juin 2012 à 00:59:33
bruno

tu as su trouver les mots justes ...c'est tellement ça ....et tellement bien dis ...
 
bon courage a toi
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: eriasroc le 21 Juin 2012 à 02:15:38
Entérement de la femme et de l'enfant d'un ami d'enfance (7eme mort depuis le début de l'année dans mon entourage :))

Commentaire d'un membre de la famille qui prends le micro entre deux encouragements "la vie continue" j'ai eu une envie de meurtre, mais bon, je n'étais qu'un ami la pour soutenir
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kathy5991 le 21 Juin 2012 à 10:49:52
Courage Didier,
Moi aussi cette phrase me dégoutte.
Je suis de tout coeur avec toi.
Je t'embrasse
Catherine
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: elsajulie le 21 Juin 2012 à 13:45:44
J'ai souvent essayé de me mettre à la place des personnes qui m'ont dit une phrase quelque peu mal venue.....
Ma fille Julie est décédée ds un accident de voiture à 20 ans le 29 mai 2011, 1 semaine après le drame je vais rechercher mon fils de 7 ans chez un petit copain, le papa : "ça à l'air d'aller mieux !!".
Le landemain de l'accident, une amie qui a deux enfants, 14 et 7 ans : "il faut te dire qu'elle a bien vécu !! elle est partie après une soirée, elle qui aimait s'amuser.....".

Que dire, que penser ?... sur le moment j'ai été surprise, déçue, et avec le tps je me dis que, la peine, le chagrin, le fait d'avoir en face de soi une personne qui souffre, peut nous mettre mal à l'aise, et nous faire choisir des mots, des phrases qui ne sont pas le reflet de nos pensées, du moins c ce que je pense, pour ma part je fait tj attention suivant les situations aux mots qui peuvent faire mal....

Elsa
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: bulle123 le 21 Juin 2012 à 16:52:24
Elsa
Je suis d'accord avec toi. Mais il y a tout de même une question d'intelligence, de savoir vivre...de je ne sais quoi ! Faut-il vraiment avoir vécu le même drame que la personne qui est en souffrance pour éprouver de l'empathie ?! Surtout vis à vis du drame que tu as vécu, c'est le pire ! Je t'admire sincèrement de trouver des circonstances atténuantes à ces "maladroits ou imbéciles". Je pense qu'ils sont profondément égoïstes, en fait ils ne savent pas faire face à leurs propres peurs, angoisses...
J'ai perdu mon papa , et des "imbécilités" je peux dire que j'en ai entendu! La femme de mon coiffeur m'a même dit un jour que c'était normal que j'ai de la peine, mais qu'il ne fallait pas que je pleure devant les gens que cela faisait mauvais genre ( j'avais osé verser quelques larmes à l'évocation du souvenir de papa qui était décédé depuis 1 mois). Celle-là c'est vraiment pas la pire...
Sans doute suis-je trop sectaire mais j'ai fait un fameux tri dans mes connaissances surtout dans la famille et la belle-famille! Je n'ai aucun regret! On est déjà tellement mal quand on est en deuil, c'est pas la peine de supporter les "idioties" des autres. On dit souvent " mieux vaut être seul que mal accompagné".
Je tente de ne m'entourer que de personnes vraies, sensées... qui tantôt , quand ça ne va vraiment pas, sont capables de m'écouter, de me voir pleurer et tantôt de me faire rire aux éclats ...
Bulle
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: elsajulie le 23 Juin 2012 à 16:56:01
Bonjour Bulle,
Je viens de lire ton message, les personnes qui à travers leurs phrases "assassines", nous font mal au plus profond de notre coeur, je ne suis plus en colère contre eux, parceque je n'ai pas envie de vivre ds cet etat d'esprit, j'en ai assez de toutes ses paroles qui nous font cogiter encore et encore, à se demander si ils le font exprès par mechanceté ou égoisme, j'ai depassé ce stade, j'essaie de vivre au jour le jour, je ne me pose plus de questions, je n'ai plus envie de me torturer l'esprit, les personnes qui ne sont pas capable de m'entendre, de me soutenir et bien, comme toi, je n'en fait pas cas.....
Tu as raison de t'entourer de personnes qui savent t'écouter, te consoler, te faire rire, ces personnes t'aident à avancer sur ce long chemin qu'est le deuil, et c'est ce dont tu as besoin, laisse les autres à leur égoisme...

Elsa maman de Julie
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: johann02 le 23 Juin 2012 à 18:59:43
Bonsoir Bruno,

Ta citation résume parfaitement notre "vécu" et notre condition de personnes en "perte d'un Autre"....On ne pouvait mieux dire ni synthétiser les outrances langagières et réflexions déplacées dont d'ailleurs n'ont pas conscience les "coupables"..Ils ne se rendent vraiment pas compte de ce que représente "un deuil", et une absence éternelle et déchirante...Merci à toi pour nous avoir posté cette
pensée juste et réelle.
Bien à toi. Amicalement
Johann
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: orchis le 23 Juin 2012 à 21:17:02

Elsa , je partage ton point de vue
"les personnes qui à travers leurs phrases "assassines", nous font mal au plus profond de notre coeur, je ne suis plus en colère contre eux, parceque je n'ai pas envie de vivre ds cet etat d'esprit, j'en ai assez de toutes ses paroles qui nous font cogiter encore et encore, à se demander si ils le font exprès par mechanceté ou égoisme, j'ai depassé ce stade, j'essaie de vivre au jour le jour, je ne me pose plus de questions, je n'ai plus envie de me torturer l'esprit, les personnes qui ne sont pas capable de m'entendre, de me soutenir et bien, comme toi, je n'en fait pas cas..... "
j'ai envie de laisser glisser, de n'être pas toucher, mais difficile car je suis encore si à vifsi à fleur de peau
alors oui vivre au jour le jour, et avancer sur le chemin du deuil sans être parasiter par les autres mais vivre avec les autres
Orchis
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: bulle123 le 24 Juin 2012 à 00:27:43
Elsa et orchis,
vous avez raison. . . Le temps cicatrisera peut être toutes les blessures. Mais pour le moment, je ne sais plus continuer ma vie avec eux. C'est ma façon de ne plus avoir à souffrir de leurs réflexions, c'est déjà tellement dur...
Merci pour vos messages, ils m'aident à avancer et à réfléchir plus positivement à certaines circonstances.
Bien à vous
Bulle
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: elsajulie le 24 Juin 2012 à 21:15:03
Bonsoir Bulle,
les blessures seront tj là, et la cicatrice tj douloureuse, fais comme ton coeur te dit, ne te soucis pas du regard des autres, ni des mauvaises langues, le principal c que toi tu arrives à avancer ds ce labyrinthe de sentiments, j'espere de tt coeur que tu arrivas à trouver cet equilibre, vivre ta vie sans cette personne qui te manque tant.

Elsa
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: mam'deCath le 24 Juin 2012 à 21:55:36
En effet,  si on ne  peut pas à chaque fois  relever des maladresses dont nul n'est à l'abri... lorsque ce sont toujours les mêmes
personnes qui les répètent lourdement "ces petites phrases..." quand ce ne sont pas "des énormités"... " des jugements" on préfèrerait  s'abstenir de les croiser !
Il arrive qu'une amie de ma fille m'appelle, ça part d'une bonne intention je suppose, mais son discours me dérange de plus en plus lorsqu'elle me raconte certains choix que ma fille aurait faits qui l'auraient desservie... Vraiment sympa ! Hier, il a fallu que je lui dise que ces choix ma fille  les avait faits dans un moment de grande faiblesse due à sa dépression sévère, après une rupture compliquée qu'elle n'a pas voulue,  croyant en plus préserver ses enfants des conflits, et que ce n'est pas parce qu'on ne fait pas les bons choix dans sa vie qu'on est pour autant condamné à mourir ! Comme si ceci expliquait cela.... c'est grave !
Si cette "amie" maitrise tout, tant mieux pour elle.... Je n'ai pas encore osé ajouter :"c'est ma Cath que vous auriez dû appeler plus souvent quand elle allait mal ... et pas moi" !
Pourquoi se fatiguer à répondre ? Pourquoi devoir supporter ces propos qui  ne nous aident pas mais ajoutent à notre douleur ?
Meilleures pensées.
Mamm'j
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Claudahoa le 25 Juin 2012 à 00:22:47
Bonsoir Mammj'

Tu as raison l'amie de ta Cath aurait mieux fait de l'appeler davantage,d'essayer de l'aider plutôt que de comme on dit"t'en rajouter une couche!".
Nous sommes entourées de plein de personnes maladroites plutôt que nuisibles intentionnellement cependant maintenant je ne les laisse plus me démolir.
Il n'y a pas très longtemps un ami me disait que j'avais ma part de culpabilité dans la mort de ma fille,gentiment je lui ai dit que j'avais fait tout ce que je pensais bon pour elle et que mes autres enfants me rassurent régulièrement me disant que j'ai beaucoup donné à leur petite soeur ...et au bout d'un moment il m'adit je ne savais pas tout çà et j'ai répondu,la nature humaine est souvent faite ainsi les gens parlent sans savoir!!!Il est reparti tout penaud.Comme si je ne me sentais pas assez coupable de n'avoir réussi à transmettre l'envie de vivre à ma fille et qu'au contraire tout notre "travail"quotidien est bien d'accepter que non nous ne sommes pas coupables,nous aimons nos enfants mais ils ne sont pas nous et nous n'avons pas plein pouvoir sur leur vie,sur leur santé psychique?De plus il y a beaucoup trop de psy incompétents et à eux aucun de poids de culpabilité leur est reproché!
Mammj' tu es une super maman,une super mamie et mets de la distance avec ceux qui t'enfoncent et va vers ceux qui te tirent vers la vie.
Je t'embrasse très tendrement
Claudia
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: eriasroc le 25 Juin 2012 à 01:09:36
Bonsoir mammj,
ce que ce genre de personnes oublient c'est que l'on cupabilise déjà assez avec les j'aurais du, je n aurais pas du. Au lieu d être constructif, ils sont destructifs... bref
j'ai toujours dit que si tu fais une erreur une fois, ça arrive, deux fois c'est que tu es bête, trois fois c'est fait exprès. A un moment donné faut arreter, j'espère que la personne aura compris le message et qu'elle sera un peu plus compréhensive avant que tu en arrives à des mesures moins diplomate.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kathy5991 le 25 Juin 2012 à 09:26:42
C'est vrai Elsa, ces phrases nous assassinent. Ils nous détruisent avec leur phrases stupides. Je ne suis pas un exemple à suivre, moi j'évite les gens, je vis replier sur moi meme, mon entourage le remarque et me dit que je ne supporte plus personne mais c'est vrai. J'ai envie de leur dire "Mais fermez là", vous ne savez même pas ce que c'est que la douleur du deuil.
Courage à vous tous et toutes.
Catherine

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: orchis le 26 Juin 2012 à 20:32:37
Samedi,j'ai fait un tour avec une amie une vraie qui ne me ménage pas quand elle pense que j'ai tord , nous parlions de ma mère et de ma famille, et elle relevait mes contradictions. elle me disait que peut-être ce n'était pas aussi simple, et, elle finit par me dire que ma mère l'a appelé pour lui demander de mes nouvelles.Ma mère est extrêmement maladroite , depuis le décès de mon mari, genre 15 jours après son décès quand tu retrouveras quelqu'un, me parlant de succession de'assurances des emprunts,ne sachant quoi me dire quand je lui répond que je vais mal... Et , j'avais décidé de la laisser un peu de coté puisqu'elle ne pouvait pas m'aider qu'elle me faisait du mal ,pour me protéger
Pauvre maman qui n'a jamais appris  et qui est coincée pour exprimer ce qu'elle ressent, puis elle est servie , le décès de mon mari en  février,len avril un de mes frères hospitalisé en psychiatrie, une de mes soeurs qui se sépare, mon autre frère qui se fait opérer du dos en juin et son avenir professionnel qui est compromis.
Et , mon amie de me dire que j'avais tord , et moi, zut, j'ai assez comme cela sur les épaules, je ne peux pas
Puis dimanche, je suis seule , je prends mon vélo et , je m'arrête chez l'un puis chez l'autre et, j'arrive chez ma mère, nous discutons de tout et de rien.
Puis je finis par me lancer que si elle a besoin d'avoir de mes nouvelles, il suffit qu'elle me demande, elle fait celle qui ne comprend et je lu dis qu'en appelant mon amie qu' elle empiète sur mon espace privé et qu'elle me prive d'une présence amie et je lui demande de ne pas refaire cela , puis je lui dis que je veux bien lui parler de ce que je vis, mais que c'est difficile quand elle me répond qu'elle va bien et que je sais que ce n'est pas vrai. et qu'elle ne doit pas écouter les autres qui interprètent mes attitudes que je suis prête au besoin à lui expliquer  que mes soeurs et frère ne savent pas à ma place parce que heureusement ils ne vivent pas ce que je vis
Finalement nous finissons par nous parler d'une manière plus juste, plus vraie, mais je suis très réaliste sur ses capacités réelles de m'aider, d'être en empathie et de se remettre en question je suis sans illusion et sans espoir à ce sujet. mais c'est ma mère , je l'accepte telle qu'elle est , elle a fait ce qu'elle a pu  de son mieux . et, je l'aime malgré tout.
Alors , merci! la copine de m'avoir permis d'avancer dans le bon sens
Pardonner ces petites phrases assassines me fait plus de bien que d'être dans la rancoeur, dans la colère, je me sens plus vraie, plus grande, ...

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: eriasroc le 27 Juin 2012 à 01:29:49
Si je peux me permettre c'est une bonne leçon.
Savoir prendre du recul par rapport à ce que l'on nous dit. Essayer de voir ce qui peux nous permettre d'avancer même si le coup a fait mal. C'est franchement beau, je vais essayer d'appliquer mais ce n'est pas facile.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: orchis le 27 Juin 2012 à 08:12:18
eh oui ce n'est pas facile !
mais quand j'y arrive , ça me réconcilie avec moi avec la personne que j'ai perdue, avec la vie
je crois beaucoup qu'il me faut réfléchir à cette phrase
" je ne réagis à rien de façon personnelle
quelque part, j' ai fait de mon mieux et je fais toujours de mon mieux et si j'ai blessé ou blesse quelqu'un ce n'est jamais volontaire, ce que je fais ce n'est pas contre l'autre;
pourquoi n'en serait il pas de même pour les autres?  j'essaie de voir derrière l'adulte en face de moi, l'enfant qu'il était et cela m'aide énormément....
peut-être ai je une attente de reconnaissance plus grande car j'ai perdue la personne qui par l'amour partagé me donnait le sentiment d'exister, et cette attente de reconnaissance elle existait bien avant lui , elle remonte à mon enfance, peut -être est ce ça le lâcher prise, accepter que les autres ne peuvent pas me donner ce que j'attends d'eux,accepter les limites de chacun et de soi même?
Orchis
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: maé le 01 Septembre 2012 à 16:41:49
je suppose que chacun de nous a eu envers une personne en souffrance des mots malheureux.C'est une façon maladroite de dire je vois ta souffrance et je ne trouve pas les mots pour t'apaiser.Peut-être que la personne rencontrée a senti sa maladresse et s'en ait voulu .
Et puis il y a la peur pour les autres qui se rassurent comme ils peuvent.
nous sommes tous traversés par la peur ,la culpabilité.
la souffrance nous aide à ouvrir notre coeur aux autres ,à nous humaniser.
Il faut accepter de n'avoir pas tout bien fait .
je suis croyante ,je crois en la vie après la mort.Et c'est quand j'ai vu mourir mon grand père que j'ai compris que quelqu'un existait et nous aidait.Car la mort d'une personne aimée ,humainement ce n'est pas possible de l'accepter.courage et vous reprendrez le dessus.
maé
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 11 Avril 2014 à 19:14:18
Moi, je les appelle des scuds, ces petites phrases assassines qu'on vous balance dans la figure et dans le coeur sans y prendre garde... je sais que parfois c'est de la maladresse et de la gêne face à ma douleur visible devant laquelle ils se sentent impuissants.. mais bon! arrêtons d’être trop charitable, parfois c'est aussi une vraie absence d'empathie voire même de la vraie connerie humaine!
Et elles m'ont toutes été dites par des "amis" proches...(enfin des amis de ma vie d'avant...):

*je ne te demande pas comment tu vas... parceque je sais déjà que tu vas mal et que tu n'iras plus jamais bien!(ma meilleure amie.. depuis rétrogradée au rang d'ex amie)
*joyeux noël et bonne année à toute ta famille! ( le premier Noël sans Elle!c'est vrai on va faire la fête!)
*je te souhaite un très joyeux anniversaire!(super joyeux le premier anniversaire fêté sans sa fille, c'est sûr!)
*de toutes façons on  se remet jamais de la mort d'un enfant!(merci de me donner  l'espoir d'aller mieux un jour!)
*ah bon , tu vas pas au ski cette année?(ben non,ma fille est morte l'an dernier après un accident de ski...)
*mais si , je t'assure, elle est vivante, là, dans ton coeur!
ben non, justement j'ai mal parcequ'elle est morte, elle n'est plus vivante, fais gaffe aux mots que tu choisis!


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: stellarose le 11 Avril 2014 à 19:46:16
Et oui , toutes ces petites phrases ...... je me retrouve confrontée aux mêmes petites phrases. C'est tout à fait ça.

D'avoir perdu un enfant, d'avoir lu des livres et des témoignages,  je me suis rendue compte que moi aussi j'ai pu faire des gaffes vis à vis de personnes en deuil.

Je sais maintenant que je m'y prendrais d'une autre façon et que je mesurerais bien mes paroles ou mes gestes. Tant que l'on est pas concerné,  on ne se rend pas toujours compte de la portée de cette simple phrase : ça va ?

Trouver des excuses du genre : ils ne savent pas s'y prendre, pas quoi dire ou quoi faire, mais on a pas envie de toujours excuser. Souvent j'abrege la conversation ou ne m'arrête pas, surtout lorsque c'est dans la rue. J'ai fait le tri des amies, je sais qui peut comprendre mes silences ou mon envie de parler.

Nous avons tous entendu ce type de phrases, soyons vigilants pour ne faire pareil, mais je crois qu'il n'y a aucun risque.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: magalilou le 12 Avril 2014 à 00:54:55
Oui il y a les petites phrases assassines style, tu te complets dans ton malheur, mais aussi les fuites. J'avais, je dis bien j'avais 2 amies, ou du moins je les considérais comme telle, depuis le départ de Madeleine je ne les ai pas revues ou de loin elles m'ont fuit comme si c'était contagieux. Je ne leur en veux même pas mais il ne faut pas qu'elles reviennent me voir un jour la porte, le coeur seront fermés. douces nuits à vous.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: mitzou le 14 Avril 2014 à 15:38:05
Moi, j'ai fait le tri et le vide dans ma vie, je vis avec mon fils et mon mari dont les absences sont douloureuses même avec le temps qui passe. La souffrance est le lieu le plus élevé de l'amour. Donc j'ai appris à vivre seule ou bien avec des mamans qui partagent la même souffrance, nous sommes des sœurs de cœur et les autres s'éloignent puisque ma souffrance demeure. Je préfère être fidèle à ma souffrance parce que mon amour est tellement fort surtout pour mon fils qui me manque tant. Les autres ne peuvent pas comprendre, il ne faut pas leur en vouloir, ils n'évoluent pas dans le même monde.
Comment imaginer qu'on puisse aller bien ou mieux après avoir perdu un enfant ? les gens sont d'une bêtise et d'une ignorance totale ! Je préfère les ignorer et je pense très bien d'eux.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Les Ténebre De La Nuit le 16 Avril 2014 à 03:09:26
"ta mere c est normal qu'elle soit morte c'etais une vieille personne" dite par mon ex compagne et quand je lui rappelais sa phrase elle niait et m'insultais de "menteur".

Comme si on pouvait inventé ce genre de commentaire :'(
Cette parole a été dite quelques jours apres le deces de ma Maman (57ans decedée d'une ciatique) avec tout le mepris et la violence dont elle etait capable, cherchant juste a faire mal et a me detruire.
Elle (mon ex) as perdu son fils ainé quelques mois avant le depart de ma maman et comparait sans arret sa peine a la mienne, allant jusqu'a m' interdire d'avoir une photo de ma maman dans notre chambre (ou n'importe ou ailleurs), les 2 pertes sont certe incomparable sur cela je suis d'accord mais cela ne lui donnait aucunement le droit de me refuser le chagrin de ma perte, de la minimiser sous pretexte qu'elle ne l'aimait pas et encore moins de l'insultée a chaque fois que ca lui etait possible... trop souvent ...
Elle (mon ex) me parlais tout le temps de son fils avec qui elle etait fusionnel, et bien ma relation avec ma douce Maman etait la meme, c'etait mon amie, ma confidente, ma guide, ma conseillere, je l'aimais et je l'aime encore d'un amour fidele et sincere (j'ai 36ans et j'avais fait le choix de resté pres d'elle a la proteger, a lui donner autant que ce qu'elle m'avait et continuais de me donné)

J'ai été present jusque son dernier souffle, decouvrant son corps sans vie, la veillant jour et nuit, lui preparant a manger, l'aidant pour sa toilette, ainsi que ses besoin (elle etait sous morphine) tout cela car son "conjoint"  se repossait sur moi pour prendre soin d'elle ....  pendant qu'il la trompait via la toile.

Depuis ce jour (le 21 octobre 2013) j'aspire plus a rien a part la rejoindre, de quitté ce monde hypocrite, je n'ai plus personne depuis ce jour donc ne manquerais pas, je reste prostré dans le noir cachant mes larmes et mon chagrin, j'ai cacher se desespoir a tout le monde car il n'appartient qu'as moi et que tout mes "proches" sont soit trop narcissique ou  trop manipulateur (voire les 2)  pour vraiment en avoir a faire.
La seule reponse que je leur donne c'est "oui, oui je vais bien" quand il me pose la question "comment vas tu?"
Je deteste cette question et me donne envie de les fuirs, chose que je fait tres bien, heureusement...

Elle etait ma raison de vivre et personne ne pourras JAMAIS la remplacée.
(fallait que cela sorte, désolé ... )

Malheureusement le temps file, dans quelque jours ca feras 6 mois.
6 mois que je cache mon chagrin car toute facon mon ex etait trop accaparée par sa petite vie "parfaite" me traitant comme un monstre, tout comme elle insultait ma famille ... enfin ce qu'il en reste car j'ai plus aucun contact avec (sauf une sur 3  soeurs et 1 frere)... ils m'ont tourné le dos et celle qui me reste j'evite surtout de pas etre un frein a sa vie et a sa reconstruction car tout comme moi cette perte lui a fait enormement de mal (les autres membres de ma famille, oncles, tante, grand mere, cousine,  sont soit au coté de ma maman soit trop anneanti pour repondre au telephone)

6 mois que  je ne mange pratiquement plus (deja 15kg de perdu et personne ne l'as remarqué)
6 mois que je dors a peine.
6 mois que j'ai essayé de reconstruire ma vie avec ce "personnage" qui n'etait que mepris, haine et colere envers moi, envers ma perte, envers ma mere et ma famille
6 mois que j'evite les gens (et ca dieu merci je le fait bien)

Mais j'ai l'habitude de la solitude c'est devenue ma meilleur amie, elle au moins ne me trahis pas, elle me crache pas dessus ou ne se montre pas violente (aussi bien physiquement que moralement), elle ne m'abandonne pas non plus, elle  elle est toujours presente pour moi et reste fidele
La douceur de la nuit berce ma vie, en attendant mieux
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: mam'deCath le 16 Avril 2014 à 12:08:05
Votre deuil est encore bien récent et votre douleur,  le manque que vous éprouvez, nous pouvons le comprendre... Nous sommes nombreux à avoir traversé différentes étapes sur ce chemin aride et solitaire et pourtant certains d'entre nous sont encore dans une souffrance ingérable... Vous trouverez peu à peu quelques plages de répit qui vous permettront de faire le tri autour de vous afin de rester entouré de personnes positives....
Des petites phrases "assassines" sont notre lot toutefois avec le temps nous parvenons à les esquiver voire à y mettre un terme, dès que l'on récupère quelque force car le deuil est épuisant !
Après presque trois ans de deuil de ma fille, que je ne ferai jamais, je me surprends encore à attendre que mon entourage bouge tout en ayant conscience de... rêver !  Moi aussi j'ai mis de  la distance, qu'importe ce qu'ils en pensent et c'est en cela que j'ai un tantinet progressé...
Vous êtes jeune et lorsque le chagrin, la déception  ne seront plus paralysants vous saurez je vous le souhaite vous entourer de personnes "valables" !
Je me permets de vous joindre ce petit texte, que pour ma part je vais apprendre par coeur :

http://vivons-la-lumiere.blog4ever.com/souffrir-du-rejet-des-autres-detachement2014

Chaleureuses pensées.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: stellarose le 16 Avril 2014 à 15:31:44
Je comprends votre envie d'être seul, 6 mois c'est récent et on est tellement à cran que les petites phrases assassines sont difficile à "digérer".
Chacun vit le deuil à sa façon car chacun a ( avait ) une relation différente avec la personne disparue. Dans une même famille chaque membre vit la perte d'un être cher à sa façon,  à son rytme, tout dépend des liens qui nous unissent.

J'espère que vous trouverez la force en vous pour dépasser tout cela.  Le temps viendra où ces phrases n'auront aucune prise sur vous, car vous aurez construit un autre lien avec votre maman, et je vous le souhaite, avec votre entourage aussi.
Vous ferez le tri parmi les gens et vous en trouverez d'autres avec qui vous serez en confiance et vous pourrez poser votre douleur sur leurs épaules afin de reprendre du souffle pour vivre tout simplement.

Aujourd'hui vous n'êtes pas seul puisque nous avons partagé un peu de temps, un peu de réconfort.
De la part d'une maman qui a perdu un fils et dont l'aîné à votre âge.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 16 Avril 2014 à 19:39:59
Personne ne pourra jamais la remplacer...
parce qu’une maman c'est irremplaçable, unique
que la belle relation qui vous unissait est elle aussi unique
 sa mort vous laisse désemparé...
votre peine est légitime , sa mort si brutale,
elle n’était pas vieille du tout, le choc est d’autant plus violent...
et votre ex compagne, aveuglée par son propre chagrin n'a pas su être là pour vous;
alors... il reste à vous occuper de votre chagrin et poursuivre votre vie avec les valeurs que votre maman vous a transmises,
dans la peine et la colère, mais aussi l'amour dont elle vous a inondé et que vous lui avez bien redu, cet amour partagé qui va petit à petit vous aider à vivre, malgré les petites phrases destructrices...courage...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Les Ténebre De La Nuit le 17 Avril 2014 à 05:41:05
Merci :)

Cela m'as fait enormement de bien de pouvoir enfin crier cette phrase qui etait comme un coup de couteau planté en plein coeur  dite par cette femme que j'aimais tant (et qui malheureusement je continue d'aimé) , vous avez certainement  raison cette personne doit etre trop aveugler par son propre chagrin pour etre a la fois sincere et aimante  :'(

C'est vraiment dommage car  a 2 notre chagrin aurait été moins lourd tout comme ses cauchemars et ca elle n'as pas reussi ou  voulut le comprendre et a preferée se noyer dans sa colere et son desespoir essayant de faire bonne figure devant les gens.

Merci encore d'avoir appaiser mon coeur  :)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: psycat62 le 18 Mai 2014 à 09:19:26
Pour reprendre le titre "Les petites phrases dont on se passerait bien" ; la dernière en date pour moi a été :
- il faut passer la seconde...
- (!!)
Cela va faire un an dans quelques jours que j'ai perdu mon Frère adoré...un an, donc il faut "passer la seconde"...(dixit)...
Il faut vivre, la vie continue, trouves un boulot, arrête de ressasser, faut se raisonner, arrête d'aller au cimetière, j'ai envie de te voir, mais pas te voir pleurer, tu as arrêté de vivre toi aussi, etc...

Moi qui pendant des semaines (et des semaines), suite au drame, n'ai pu prononcer le mot "bonjour", ou alors tout bas ; moi qui encore aujourd'hui, aux "ça va?", répond invariablement par "et toi..?"...

Mais toute ces paroles, ces phrases malheureuses dont nous faisons tous l'objet ne sont pas forcément dites avec méchanceté (enfin, pas toutes)...
Je prends plus ça pour de la simple bêtise, selon de qui cela vient, ou de l'immaturité....

Et n'oublions pas que notre sensibilité est particulièrement exacerbée, que nous sommes particulièrement fragiles dans un deuil qui nous tétanise à chaque instant...Alors chaque parole de travers est encore plus mal interprétée, cela va de soi...

Même nos amis les plus proches se doivent de faire très attention à ce qu'ils disent, car si le temps pour nous est comme figé, notre mémoire, elle, reste bien vive et perméable aux douleurs supplémentaires...

Que l'on nous laisse faire notre terrible "travail" de deuil en paix, comme on le peux, comme on l'entend, à notre rythme, et seul(e)...puisque pour reprendre les paroles du Dr Fauré :
"Le deuil est une expérience de solitude ultime"

Amicalement,
Catherine
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: stellarose le 19 Mai 2014 à 21:10:30
Comment ça va ?  Effectivement, qui n'entend pas cette petite phrase régulièrement.  Au lieu de dire ça,  il vaudrait mieux demander : Où en es-tu ? Comment te sens tu ?  Ça,  ce sont des phrases différentes,  et on sebt bien que celui qui pose la question s'intéresse vraiment à toi.

Désormais,  je fais attention à ce que je dis. La maladresse des uns, l'ignorance ou la bêtise des autres font asses de mal.
Quant à passer la seconde, qu'est ce que cela signifie ? N'importe quoi!

On essaye tout simplement de prendre un chemin, péniblement,  doucement car on a encore peur des ornières,  des crevasses et des gouffres dans lesquels on peut tomber à chaque instant. Tout cela en solitaire car malheureusement personne ne peut nous accompagner.  Chacun son chemin, chacun sa route, mais on peut partager quelques instants en toute amitié.

Pas facile Psycat pour les frères et soeurs, pas facile de trouver un peu de réconfort.  Je le vois bien avec mes deux garçons qui ont perdu leur frère,  celui qui faisait le lien entre l'aîné et le dernier de la fratrie.
Pas facile notre chemin quand les autres s'en mêlent.

Afeectueuses pensées à tous.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: psycat62 le 19 Mai 2014 à 22:08:16
Oui Stellarose, pas facile notre chemin quand les autres s'en mêlent...

Qu'on nous laisse tranquilles, pleurer si l'on veut, et quand on veut...
Qu'on nous laisse aller un peu mieux aussi, mais uniquement si l'on peut...

Mon médecin avec qui je parlais pas plus tard que ce matin de ces petites réflexions, me disait que peut-être un jour, le jour où j'irais mieux, ces personnes vivront un aussi terrible deuil, et peut-être ce jour-là comprendront-elles...
Mais, pour sûr, nous ne leur souhaitons vraiment pas de vivre cela...

En tout cas, en un mot comme en cent :
qu'on nous fiche la paix..!

Courage à tous, ici au moins, on ne se sent pas jugé(e)s...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: JBNB le 21 Juillet 2014 à 13:06:25
Tout comme vous, j'ai perçu, parfois, des maladresses... et même, de la part d'un couple, de la vraie méchanceté manifestée ouvertement par courrier. OUI OUI.... comme si on avait besoin de ça, lorsqu'on a fait son maximum pour soigner et accompagner son amour d'épouse, jusqu'à la fin.

Bruno : tu as très bien résumé toutes les hypothèses d'un comportement, suivies des différentes réactions.
Je pense vraiment qu'il y a des méchants, mais d'autres sont simplement bêtes... Ils ne réfléchissent qu'après avoir parlé.
Même si ça fait mal, il faut relativiser. Je sais, c'est plus vite dit que fait.
 Moi-même j'ai eu très mal.. Aussi, vous tous qui avez souffert, je vous comprends parfaitement.

Cordialement à tous et toutes.... Jacques

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: JBNB le 21 Juillet 2014 à 18:26:23
BONJOUR à tous et toutes...
Je suis, à la fois outré, en lisant les remarques que vous écrivez, concernant des paroles "idiotes" de certains de vos interlocuteurs, mais, en même temps, je n'en suis pas tellement étonné.
Certaines personnes parlent plus vite qu'elles ne pensent, et n'imaginent pas combien elles peuvent blesser.
J'ai connu cela aussi, surtout de la part d'un couple, avec lequel, pourtant, nous avions beaucoup d'affinités.

Que faire ?  il faut savoir que la bêtise humaine existe. Faut faire avec, même si c'est révoltant.

Courage à tous...

(nota : ce message risque de faire doublon...  doublon de celui que j'ai rédigé ce matin, mais qui n'apparaît pas]
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kelly12 le 13 Août 2014 à 14:50:20
ce n'est jamais facile et les autres ne comprendront jamais notre peine qu'une fois qu'ils seront à notre place. Inutile de s'attarder sur les remarques des autres, moi je laisse couler..ils ne me comprennent pas, je n'ai pas besoin d'être compris, je me dois juste d'avancer et je n'ai pas besoin qu'on me rappelle à chaque fois ce drame..
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: FeeViviane le 13 Septembre 2014 à 15:00:22
un ajout au "bêtisier" des remarques "pour notre bien" mais qui nous donnent un coup de massue ....

http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/presque-6-mois-le-moment-%27d%27aller-mieux%27-me-dit-on/msg48089/#msg48089

Les remarques faites à YENTEL  (le message qui suit le mien sur le fil) valent aussi leur pesant de désarroi ...

Une autre phrase m'est revenue en mémoire, dite cet été (par un membre de la famille de mon chéri... un comble) : "Bon, et puis on espère que la prochaine fois que tu viendras nous voir tu ne seras pas toute seule".  Ah, parce qu'au bout de 6 mois je devrai être à la "chasse aux amoureux" ? Y a quelque chose que j'ai raté ?  Y a prescription pour rendre visite en solo ?

Je sais qu'il vaut mieux en rire - après - parce que ça part d'une  bonne intention. Les personnes avaient certainement envie de dire quelque chose du genre :  "On est malheureux pour toi, on espère que l'avenir pourra t'apporter de bons moments et puis, t'inquiète pas, si un jour tu viens nous voir avec quelqu'un dans ta vie, on sait jamais, on l'acceptera bien". J'imagine que c'était pensé un peu comme ça...

Chaleureuses pensées à tous

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lianne le 18 Septembre 2014 à 18:15:18
FeelVivane
Je comprends ce que tu ressens quand tu entends ces "platitudes" comme on dit chez nous.  je crois aussi que ca ne part pas de mauvaises intentions mais plutôt d'incompréhension, d'inaptitude et d'inexpérience. 
Qui a perdu un être très cher, ne fait pas ce genre de commentaire parce que la personne qui a connu le deuil, sait.

J'ai sûrement dit des choses inappropriées avant mon deuil, à des gens en deuil; j'en ai quelques-unes en mémoire.   Et j'ai sûrement poser des jugements du genre: après x temps, il faudrait qu'il en sorte.  Je parlais à tort et à travers.  Je pensais aider  d'une certaine facon, mais je blessais sans le savoir.  Aujourd'hui je sais pour avoir appris à la dure.
Il en va de même pour tous les évènements difficiles que les gens vivent.  Quand on est pas passé par la, on risque de dire des conneries.  J'ai vécu la même expérience quand j'ai eu mon cancer du sein.  Quoique je pourrais faire une nuance:  quand la douleur est physique,  les gens deviennent  plus compréhensifs ou semblent s'identifier davantage à la situation.  Et par conséquent semblent avoir  plus d'empathie.
Ce qui n'est pas le cas dans un deuil où la souffrance est intérieure, non apparente,donc plus difficile à comprendre et à imaginer pour ceux qui n'ont pas vécu cela.

Je sais que tout ce que tu vas entendre te semblera hors propos voire insignifiants.  Mais n'y vois rien de méchant que de la bêtitude innocente.
Les humains sont des humains:  ils ne peuvent comprendre que ce dont ils ont fait l'expérience.  On qualifie cela d'apprentissage habituellement.  Et tant mieux pour  ceux qui n'ont pas à faire l'apprentissage de la souffrance du deuil.   Ce qui, par ailleurs, les rend moins compréhensifs et  moins sensibles à la douleur de deuil des autres.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: KETYS le 08 Octobre 2014 à 15:25:58
je suis perdue je viens de perdre mon fils  agée de 37 ans laissant 3 enfants par suicide
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Yentel le 08 Octobre 2014 à 21:34:05
Oh Ketys...

La douleur de perdre un enfant doit être insupportable...  Ici, sur le forum, tu pourras écrire ton chagrin et trouver un peu de réconfort... Il y a une rubrique pour les parents qui ont perdu leur enfant... Tu peux y créer ton fil et partager, user ta douleur... Il y a toujours des mains tendues... Attrape-les...

Je t'envoie plein de pensées...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: magalilou le 21 Octobre 2014 à 00:51:49
Ketys,
Viens nous parler de ton fils, de ta douleur, de ta colère. N'hésites pas. J'ai perdu ma fille de 30 ans il y a eu 3 ans le 17 octobre et la souffrance est toujours aussi forte. Tu trouveras toujours quelqu'un pour te répondre. Plein de douces pensées pour ton fils et toi. Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Oriane le 21 Octobre 2014 à 08:31:51
Je viens de lire ce post et je me dis que moi aussi en ce moment je dis énormément de bêtises à mon mari

Il a perdu comme moi sa fille,il a mal comme moi,alors pourquoi je le reprends à chaque fois qu il me parle d ’elle

En fait je suis aussi bête que les gens que vous citez plus haut.....

Avec les autres, j ai moi aussi envie de leur répondre avec des phrases "assassines",des scuds....


Je ne supporte plus non seulement leur "ça va.""c est normal".....et encore moins le récit de leurs joies(naissance,nouvelle maison,ect) qu ils viennent  me raconter pour soi disant me changer les idées!

Moi j ai perdu ma fille,je me fous du reste
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: stellarose le 21 Octobre 2014 à 18:54:26
Khetis, Oriane,

Si vous êtes venues sur ce forum c'est que vous avez des choses à dire, alors allez-y, lâchez-vous. Il faut extirper toute cette colère qui est en vous, il y a toujours quelqu'un qui lit, quelqu'un qui répond,  toujours une main, que dis-je des mains tendues.
 En fonction du vécu de chacun, on peut apporter une réponse ou un peu de réconfort.  Khetis, j'ai 3 fils, et l'un s' est suicidé en juin 2012, il n'avait pas 30 ans et a laissé un petit garçon de 18 mois. Je peux comprendre ta douleur et le désespoir que tu traverses. Viens en parler sur le fil consacré au suicide, ce sera mieux et tu peux déjà lire les témoignages des autres membres. Tu verras, ça peut te bouleverser, mais tu verras que l'entraide règne sur ce forum.
Je te serre dans mes bras ainsi que tes petits enfants.


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 21 Octobre 2014 à 23:30:38
Oriane,

Non tu n'es pas bête , juste en colère, la seule personne présente à qui t'en prendre est ton mari, non , OK, je ne vais pas dire que c'est bien, mais c'est tellement et si malheureusement humain....

T'en apercevoir c'est déjà un grand pas vers peut être, une autre manière de déverser ta colère, pourquoi ne pas venir la crier ici ?

Et accepter que ton mari, même s'il ne le montre pas, même s'il ne l'exprime pas , souffre autant que toi....

Tenter de garder en mémoire, que nous sommes élevés , femme , homme, de façon si différente, ce qui est acceptable, normale, pour l'un ,pleurer, crier, faire des caprices, jouer à la petite fille... est totalement exclu pour l'autre....

L'homme est fort et doit le rester, en toute circonstances , il sera en charge de famille, la femme est faible, fragile,et dépendra de l'homme, qui doit " normalement" la protéger....

On ne sort pas facilement du carcans des idées reçues, de l'enfance, de l’éducation, ne lui en veux pas, mais au contraire, tente de lui dire que tu sais que lui aussi souffre , un début d'ouverture de dialogue , aussi petit soit il, afin de pouvoir, s'entraider, rester uni, aussi difficile que cela soit...

Ce n'est pas une critique, ni un jugement, oh , non, seulement , le constat malheureux, d'une différence, encore et surtout, plus notable dans l’adversité....

Et ne plus supporter les autres et leur petites joies, qui, un jour, avant , furent aussi les nôtres, rien de plus normale, quand tout a basculé .....

La colère.... sentiment qui nous tient, un sacré bout de temps....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: stellarose le 22 Octobre 2014 à 06:41:57

C'est tellement vrai,  tout est dit, chère Zabou.
Homme ou femme, nous ne vivons pas le deuil de la même façon.
A nous d'intégrer cela et de faire avec, ce simple constat permet, non pas d'être sur la même longueur d'onde, mais de se comprendre et de s' épauler au mieux.
Tu as toujours de précieux conseils, toi qui traverse de grosses turbulences en ce moment.

Douces pensées à toutes et tous.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Oriane le 22 Octobre 2014 à 11:06:03
Colère,culpabilité,détresse,manque .....ce ce qui régente mes journées.....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 22 Octobre 2014 à 23:01:12

Oui, Oriane, c'est bien le quotidien de quasi chacun d'entre nous,dans le tout début...

Cela dure..., puis nos pensées évoluent, on finit par comprendre que la colère est vaine, on la conserve pourtant, au fond de nous, elle ressurgit parfois, aussi intense...

L'injustice est certainement le sentiment le plus fort, elle engendre tout ce que tu vis aujourd’hui, comme la colère , on finit avec le temps , beaucoup de temps.... par comprendre, que finalement la vie n'est pas juste, elle ne frappe pas souvent ceux qui le méritent, mais c'est ainsi, on ne le comprend pas, mais c'est la triste réalité....

Ce que l 'on ne comprend pas nous dépasse, et reste là tenace, en nous, cela finit aussi , par s'adoucir, on arrange,comme on peux les choses à notre sauce, , cela aussi , reste tapie au tréfonds de notre cerveau, de notre cœur, et revient nous hanter , souvent, à des moments clés.

C'est douloureux tenace, on voudrait souvent s"en débarrasser, mais cela reste,parfois fort, puis plus doux et de nouveau fort....

On n’oublie rien, on finit par faire avec, des instants de bonheur calme, et d'autres de souvenirs douloureux, la blessure, malgré la cicatrice, reste vive, et parfois on la regarde avec nostalgie et beaucoup de tendresse.

voilà, notre chemin, difficile et pentue, plus plat avec le temps , puis de nouveau une cote, longue et difficile, et le calme, ou un semblant, mais jamais , non on n'oublie...

Affectueusement.

zabou


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 03 Novembre 2014 à 23:23:07
psy et con à la fois?
ou bien ça dépend du contexte, du ton, du message posé derrière....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 04 Novembre 2014 à 12:55:12
Pardon, j'avais lu trop vite...
 la seconde partie me semblait réaliste...puisque moi aussi je l'ai pensé... à l'occasion du bébé de ma fille, que en leur donnant la vie, on leur donne la mort qui va avec... et au final, ben, non! on leur donne la vie, c'est beau! et le reste c'est pas nous!
et la première partie que je viens de relire est absolument affreuse de culpabilisation ,de responsabilisation... éhontée... d'une violence sans nom...et surement de sexisme mal digéré... tu as bien fait de ne pas y retourner, psy et con ,ça existe!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Oriane le 05 Novembre 2014 à 07:48:30
Comme si on allait pas assez mal.......twist je comprends ta réaction!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 07 Novembre 2014 à 12:23:41


Désolée, un vrai CON, vraiment, et cela se dit psy....

Heureusement que d'autres bien plus pro, rattrape tout cela , je pense à la mienne toujours si bienveillante, sans jugement et compréhensive de tout? tentant de me déculpabiliser, avec des pourquoi ? expliquer moi ? qui non l'air de rien , mais me font parler et réfléchir par la suite.....

Tient bon Twist, oui on donne la vie , heureusement, sinon l’espèce humaine serait éteinte depuis des lustres !!! et on la donne pour le meilleur , même, comme tu le dis si bien on sait que parfois tout n'est pas rose, mais pour nos enfants ont souhaite le meilleur, on fait le meilleur, le reste malheureusement , on ne le maitrise pas , quand bien même on souhaiterait tant en avoir le contrôle....

Des pensées ....

zabou
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lui et moi le 07 Novembre 2014 à 12:58:37
C'est typiquement le genre de réflexion dont on a surtout pas besoin.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: marcnot le 07 Novembre 2014 à 21:47:32
Bonsoir à tous

Quand je pense au"psy" de Twist,cela me rappelle des propos prêtés au grand
Albert Einstein (vrais ou faux ???). "Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'univers,je n'en n'ai pas encore acquis
la certitude absolue".
Si le contexte n'était pas si grave on en rirait presque ;D

De tout coeur avec vous!

Marc
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: marcnot le 11 Novembre 2014 à 20:48:38
Bonsoir à toutes et à tous!

Pour faire écho à ce que tu dis -Twist- et dans la série " les psy se déchaînent ":
Un peu avant que mon fils ne parte une psy m'a dit:"Ce n'est pas parce que l'on
se jette par la fenêtre qu'on est suicidaire ".
Ben voyons!!! ON veut seulement prendre l'air :(   no comments !!!
Ceci pour te dire que je comprends vraiment ce que tu exprimes.
Bon courage à toi et viens sur le forum ça fait du bien.

Amicalement

marc
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: delphinita le 20 Novembre 2014 à 18:49:11
Bonsoir,

J'avoue que le simple "elle est là avec nous" alors que je pleurais ma sœur ou le "il faut aller de l'avant" lors d'un coup de blues a tendance à me miner, même si j'imagine que nos interlocuteurs n'ont pas de mauvaises intentions...

Mais apparemment ce n'est rien à côté d'autres...

Courage dans ces moments où certains évitent de nous parler et d'autres le font alors qu'ils feraient sans doute mieux, eux, d'éviter...

Delphine

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 20 Novembre 2014 à 19:02:17
"elle est là avec nous" alors qu'on souffre tant de son absence... est violent... c'est sûr...parce-que c'est justement parce qu’elle n'est pas là qu'on a si mal...
c'est soir t maladroit soit tenter de nous imposer une de leurs croyances.. et on n'a ps besoin de ça!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ladyhawk le 25 Novembre 2014 à 21:11:01
Comme tous ici, j'ai eu plus que ma dose de supportable ou plutôt d'insupportable,
en terme de phrases assassines.
Un exemple :
après le décès de ma Maman je me devais bien sûr de prévenir 2 de mes enfants à l'autre bout de la France.
Le seul moyen : passer par leur père puisque je n'avais pas leurs numéros de téléphone, uniquement le sien.
Je lui explique brièvement le pourquoi de mon appel et il me répond :
"C'est bien tu vas toucher le pactole !"
No comment ...
à bientôt à tous
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Gagouf le 03 Décembre 2014 à 18:57:52
Ladyhawk  :o

Moi ce qui m'a fait le plus mal ce n'est pas une phrase assassine, ce n'est pas une phrase maladroite, ce n'est pas une phrase à la con. C'est un silence...

Quand Noémie est décédée, j'ai voulu écrire à nos anciens voisins. Ça faisait un an qu'on avait déménagé (pas très loin, à 20 minutes en voiture) et ces voisins là, c'étaient les seuls avec qui nous avions gardé le contact. On a vécu plusieurs années les uns à côté des autres, comme j'étais en congé parental à la naissance de Noémie, ma voisine (en congé parental elle aussi) me la gardait quand j'avais des RV, pareil pour moi je gardais aussi ses enfants ou les amenais à l'école quand elle en avait besoin. On allait chez les uns, chez les autres, on parlait beaucoup, ils étaient très "psychologues" (on avait quelques difficultés avec notre aîné qui était un petit garçon assez difficile à gérer), ils étaient tous les deux infirmiers, lui carrément musicologue, il s'occupait à soigner les enfants avec de la musique à l'hôpital... D'ailleurs quand j'ai accouché de Noémie, c'est eux qui se sont occupés de Yoan. Bref, c'est un couple avec qui nous partagions beaucoup de moments.

Quand Noémie est morte, je ne pouvais pas ne pas le leur dire. Comme pour tous nos amis ou les membres de nos familles, il m'était inconcevable de leur cacher la vérité. Alors je leur ai écrit une lettre, avec une photo de ma fille. Je leur ai expliqué ce qu'il venait d'arriver. Et je leur ai dit que je savais qu'ils l'aimaient et que c'était la raison première pour laquelle je leur envoyais cette lettre.

Ils ne m'ont jamais répondu...

Comme si Noémie n'avait jamais existé.

Et c'est ce qui m'a fait le plus de mal, bien pire qu'une phrase maladroite ou mal intentionnée. La gommer ainsi m'a été insupportable.

Un an après je suis tombée par hasard sur elle, lors d'une compétition de judo de Yoan, son fils en faisait lui aussi. Elle m'a prise dans ses bras, a pleuré, m'a dit qu'elle s'excusait mais qu'elle avait des problèmes quand elle avait reçu ma lettre et qu'elle n'était pas en mesure de me répondre. Sur le coup ça m'a fait du bien, je lui ai pardonné. Mais finalement le mal était fait.

Je ne lui demandais pas de me faire une lettre de trois pages, même juste une carte "bateau" de deuil avec juste leur prénoms m'aurait fait du bien. J'ai des gens de mon village qui m'étaient inconnus qui m'ont écrit, même le conseil municipal m'a envoyé un petit mot alors que ma fille n'était pas encore scolarisée! Mais eux, eux qui l'avaient vécue, eux qui l'avaient aimée, ils ont préféré la rayer complètement de leur vie. Je ne comprendrais jamais pourquoi ils ont agi ainsi. Eux qui soit disant étaient si versés sur la "psychologie"...  :(

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mamoure le 04 Décembre 2014 à 08:08:09
Il est vrai que le silence peut faire aussi mal que certaines phrases...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: delphinita le 04 Décembre 2014 à 08:54:41
Oui le silence et l'indifférence dans des moments où on a simplement besoin qu'on reconnaisse notre souffrance...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ladyhawk le 06 Décembre 2014 à 12:12:21
Le silence, l'indifférence ...
Comment qualifier ce que tu as vécu Gagouf ?
Ben ... justement c'est inqualifiable et je comprends fort bien ce que tu as pu ressentir.
L'indifférence me semble bien pire que le silence :
une ou plusieurs personnes peuvent être auprès de nous et, pour autant, ne rien dire.
Elles sont là, c'est déjà beaucoup non ?
Par contre, l'indifférence est plus violente :
ne pas se manifester, ne pas envoyer ne serait-ce qu'un texto,
ne pas téléphoner ou autre ...
Cela me laisse sans voix ...   :-X
Amicalement à tous-toutes
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lui et moi le 13 Décembre 2014 à 22:53:27
Les réactions diffèrent . Ma belle-mère a reçu un mot qu'elle considère 'bateau' de la part de cousins et elle m'a dit j'aurais préféré qu'ils ne me répondent pas. Je pense qu'on réagit tous à notre façon, je n'ai pas de nouvelle de certains non plus, c'est comme ça. Je ne pense pas que ce soit une façon de gommer notre disparu,
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Gagouf le 15 Décembre 2014 à 09:26:55
Ces personnes se sont occupées de ma fille, ils l'ont vécue réellement, ce n'étaient pas des lointain cousins qui ne l'avaient jamais vue. Et Noémie n'était pas une adulte qu'ils saluaient de temps en temps mais une petite enfant dont parfois ils avaient la charge.

Ce jour là, j'ai pris sur moi, j'ai pris la peine et le temps de leur écrire une lettre entre deux sanglots pour leur expliquer la situation car je savais qu'elle comptait pour eux . Ma lettre était même constellée de larmes, je me souviens bien que le papier les buvait goulûment et que ça étalait l'encre... Et j'ai fait cela parce que s'ils avaient appris la nouvelle au détour d'une conversation "comme ça", ils n'auraient pas compris pourquoi et m'en auraient certainement voulu.

Certains membres de ma famille ne m'ont pas envoyé directement de mots mais je ne les vois quasiment jamais. D'ailleurs je ne les ai même pas prévenus. Peut-être qu'ils l'ont su par d'autres membres de la famille, peut-être même qu'ils ne le savent toujours pas. mais moi-même je ne sais rien de leur vie. Ce n'est pas pareil que ces voisins que je voyais tous les jours. Je serai bien plus touchée s'il arrivait malheur à l'enfant de ma copine de boulot qu'à celui de quelqu'un que je ne fréquente jamais même si nous avons quelques gouttes de sang en commun...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lui et moi le 15 Décembre 2014 à 19:45:35
Mon intervention n'était pas un jugement de valeurs quant à ta réaction ou à tes sentiments. Je dis juste que nous ne réagissons pas tous de la même façon et que j'ai autour de moi des gens dont je n'ai pas de nouvelle, pourtant ils connaissaient mon mari depuis bien plus longtemps que moi. Pourquoi? Je l'ignore. 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: sophie-laurence le 23 Décembre 2014 à 21:29:15
Bonjour,

J'ai l'impression que les gens ne se rendent pas compte du mal qui font quand ils nous disent des choses comme ça ...
La mère de mon copain n'arrête pas de me dire des choses qui, me blessent, et encore plus depuis Noël.  Du genre : " Mais pourquoi ça ne va pas ? On est en novembre, ta  mère c'est en décembre qu'elle est morte" ou " "Normalement le deuil sa dure 2 ans", "Pourquoi tu fêtes pas Noël,  t'as pensé à mon fils qui a tout quitté pour toi? ", " Tu prives mon fils de Noël,  tu ne regrette pas des fois de ne pas l'avoir laissé chez moi? " Normalement au bout d'un a c'est pas si difficile que ça le deuil", " Ta mère avant t'en parlait pas, et maintenant tu la pleure pour qu'on te plaigne" " Tu te rappelles l'année dernière quand on l'a su, on avait célébrer alors que toi tu as pleuré tout le temps quand on a fêté Noël avec ma famille? ", et le pire en ce moment qu'elle me dit tous les jours : " Quand vous êtes partis, j'ai eu envie de me tuer, et c'est de ta faute.  Tu pourras demander quand je serai morte les lettres que j'ai écrit pour toi et mon fils", " Ma mère a 88 ans, j'aimerai qu'elle meure,  elle est diminuée et c'est dur de s' occuper d'elle. " " J'aimerai bien ne pas vivre aussi vieille,  et mourir dans quelques années". ...
Bref c'est comme ça tous les jours ... Et les "amis" c'est des fois pire.

En tout cas, bon courage à tous. Même si on se sent coupable, nous n'avons pas tué ceux qui nous ont quittes.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 30 Décembre 2014 à 16:54:50

La petite dernière de l'année !!!

Aujourd'hui dans une conversation téléphonique avec ma sœur :
" ton ex ... "
moi :  quel  ex ?
elle : " bah ton mari "
moi : "mais ce n'est pas mon ex, c'est mon mari "
elle : " bah si c'est ton ex "
moi :" mais non ! c'est mon mari " je commençais à m’énerver !!
elle : "il n'est plus là, pour moi c'est pareil "

Voilà , la petite phrase assassine, et en plus j'ai lâché  prise en répondant : " si tu veux"

A quoi bon, a part nous qui peut comprendre ??
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Oriane le 30 Décembre 2014 à 17:54:02
C est sur que tu as du bouillir Zabou...C est  difficile à entendre!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mamoure le 30 Décembre 2014 à 18:01:47
Très difficile à entendre  , oui !!
Un ex  , c'est un ex , c'est une histoire d'amour terminée...
Rien à voir avec un décès...
Il n'est plus là , certes ,  mais l'amour , lui , est encore là et personne n'a souhaité que cela s'arrête

T'as raison Zabou , on se demande vraiment , à part nous , qui peut comprendre ?
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stefy le 30 Décembre 2014 à 21:51:45
Incroyable d entendre ca.. :-\
Comment ca ton ex ..... :-\.      Ton homme, ton amour "parti".....et ca deviendrait ton ex..... On marche sur la tete...   :-\ horrible...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: delphinita le 30 Décembre 2014 à 22:57:38
C'est tout simplement du délire...
Et là on est loin de la bonne foi ou de la maladresse...
Allez courage...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: fabisa02 le 30 Décembre 2014 à 23:09:41
Je secouerai bien les puces à ta sœur.....
Je te dirai bien de ne pas faire attention mais moi la première, j'en serai incapable.
Bon courage et sincères pensées
 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lui et moi le 31 Décembre 2014 à 08:28:25
C'est tout simplement ne pas faire la différence entre la fin d'une histoire parce que les gens se séparent et une 'séparation' parce que l'autre n'est plus.  C'est tout mélanger et ça doit être horrible à entendre.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: doberman77 le 31 Décembre 2014 à 16:12:57
la vérité... c'est que TOUT nous est insupportable en période de deuil!
TOUT est pour nous prétexte à colère, regret, douleur...etc...
machin ne nous parle pas... on est furieux de ce silence... machin nous parle... il ne comprend rien, il est maladroit, il est à côté de la plaque...
le problème ce n'est pas "eux"... c'est nous... on n'y peut rien... on est à fleur de peau... et savoir que ça passera dans quelques années ne nous aide pas... même si c'est vrai...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Yentel le 31 Décembre 2014 à 19:00:34
Zabou... Décidemment, tu traverses une période bien difficile... Je pense fort à toi...

Je comprends ce que tu as ressenti quand ta soeur a appelé ton Amour  "ex"... J'ai aussi vécu cela ... Eric ne sera jamais mon ex non plus mais il est pour toujours l'"Amour de ma vie trop vite parti"...

Les gens sont "maladroits" disons... Mais...  >:(

Plein de pensées affectueuses
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Dji le 31 Décembre 2014 à 19:21:11
Zabou
Dur pour  toi t'entendre ces mots surtout quand ça vient de sa sœur. Que de maladresse . Moi aussi j'en entend des conneries , je les excuses , je suis devenu indifférente je ne me prend pas la tête.je vous souhaite de passer  une belle soirée entourée de gens qui vous aiment
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: delphinita le 01 Janvier 2015 à 01:33:42
Quand ce sont des mots écrits, c'est pire je crois car on peut les relire :
On me souhaite d'oublier 2014 ! Mais justement j'aimerais plutôt revivre sans cesse 2014 pour avoir droit à 9 mois avec ma soeur !!!
Et  oublie un peu ta famille, c'est sympa pour ma mère qui vit un chagrin de plus en plus fort...
Parfois j'ai envie de dire aux gens : dans le doute, tenez-vous en à des banalités...
Allez courage pour les mots de bonne année et pour faire face à ce que nous savons

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 01 Janvier 2015 à 11:31:16
Delphinita,


J'ai envie de répondre GRRRRRRRRRRRRR !!

"Dans le doute abstiens toi" beaucoup de ceux qui nous entourent devraient faire leur ,cet adage....

Ils croient bien faire !! les bienheureux !!

Que savent' ils de ta souffrance , de celle de ta maman ??

Prend soin de toi, pensées.


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: doberman77 le 01 Janvier 2015 à 11:41:26
"ils" n'en savent rien de notre douleur... inutile de leur en vouloir.. alors que justement TOUT nous est odieux, TOUT nous accable...
cessez de vous réconforter en vous disant "ce sont les autres qui..."... NON! ce que nous supportions hier nous est insupportable aujourd'hui.. c'est ça le deuil!!
nous sommes invivables, nous sommes insupportables... nous aimerions faire supporter notre deuil à tous nos proches, à tous ceux que nous rencontrons... nous avons TORT!
oui, nous souffrons, oui nous enrageons, oui nous sommes devenus intolérants!
prendre conscience de cet état de fait aide à faire son deuil... c'est même un passage obligé...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: delphinita le 01 Janvier 2015 à 12:45:49
Merci Zabou, ça fait du bien de ne pas dire Grrrh seule ,)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mamoure le 01 Janvier 2015 à 20:46:55
comme toi Delphinita , j'aimerais revivre 2014 : 8 mois et 5 jours de bonheur
8 mois sur 12 , c'est tellement mieux que ce qui m'attends en 2015
les gens croient bien faire , en effet , ils ne savent pas ....
mais c'est vrai que souvent ils feraient mieux , si ils ne savent pas quoi dire , de s'abstenir !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 01 Janvier 2015 à 22:07:00
C'est vrai qu’être en deuil nous change.. parfois radicalement...pas souvent pour le meilleur...
Cet état d'hypersensibilité dure longtemps...
Les autres font ce qu'ils peuvent eux aussi...sauf les "cons" égoïstes...mais tout le monde autour de nous ;ne  l'est pas, fort heureusement...
Leur maladresse ou leur impuissance à nous aider est touchante aussi...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: anonyme1 le 24 Février 2015 à 11:23:54
"Tu es trop sentimentale" m'a dit un contact pro, quand je lui ai parlé de mes difficultés à me concentrer sur ma recherche d'emploi. Le pire c'est qu'il n'a pas tort. Mais enfin, comment on peut être aussi froid ?

Ce qui m'a énervé aussi, c'est une carte de condoléances, où la mort de mon père était comparée au divorce de mes parents. Je sais que ça partait d'une bonne intention, mais ce n'est pas délicat.

C'est vrai qu'avec le deuil, tout nous est insupportable, même des banalités. Je me souviens, le jour où il est mort, je trouvais scandaleux de voir les gens autour de moi qui ne savaient pas, qui continuaient à travailler, partir en vacances, s'énerver au volant... J'aurais voulu que tous s'arrêtent et fassent silence en hommage à mon père.

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: leelou- le 17 Mars 2015 à 09:01:11
Comme vous j'ai eu droit à certaines remarques, la dernière, celle du chirurgien qui m'a opérée.

La semaine dernière visite de contrôle et là, le chirurgien me dit :

"ah, oui, c'est vous qi avez perdu votre mari quand vous étiez à l'hôpital. Vous n'avez pas encore fini?"?????

Ben non j'ai pas fini, il y aura 6mois le 26 mars, comment finir un deuil???? Comment finir mon histoire avec mon mari, nous étions marié depuis 27ans.

2eme remarque toujours du même chirurgien

"Vous avez meilleur mine"

Ben oui j'ai pris 5kg et ca fait presque 6mois que j'ai été opérée.

N'a t il pas vu mes cernes et la souffrance, ce masque sur mon visage???

Toutes ces phrases dont on se passerait bien mais que nous devons subir en plus de notre douleur.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Yentel le 18 Mars 2015 à 20:23:55
Il y a 15 jours, j'ai été malade et absente du boulot une semaine  (grippée + approche du cap "un an" très très douloureux)...

Aujourd'hui j'ai appris que 2 collègues proches s'en sont plaint et ont déclarés que chaque année, il y aurait l'anniversaire de sa mort...

Oui "chères" collègues, vous avez raison, chaque année ma blessure sera sans doute plus douloureuse à cette époque, elle fait partie de moi pour toujours... Il est donc probable que vous ayez a en subir les "désagréments" le temps que nous travaillerons ensemble... C'est comme ça... J'aurais préféré, moi aussi, continuer à vivre heureuse avec mon Amoureux et ne pas vous importuner avec un deuil...



Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mamoure le 18 Mars 2015 à 20:44:33
j'ai beau essayer de trouver des excuses à tes "chères collègues" ....
 elles ne savent pas , n'ont pas vécu ça , certes , mais , là , quand même !!
même sans connaitre ce tsunami que nous vivons , un peu d'humanité , de compréhension.....c'est un minimum
égoistes et sans cœur ( je reste polie !! ) , ne leur cherchons pas d'excuses  , leur comportement est inexcusable

courage Yentel
je t'embrasse

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Yentel le 18 Mars 2015 à 20:59:28
J'avoue que moi aussi j'ai du mal à les excuser...  :'(
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 18 Mars 2015 à 22:07:37

Pas d'excuses en effet, l’égoïsme pur est de mise, voilà tout !!

Espérons qu'un jour , elles ne soient pas, elles même touchées par des dates, qui évoquent la douleur....

C'est tout ce que l'on peut leur souhaiter....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: vivi5962100 le 18 Mars 2015 à 22:08:46
Il n y a pas d excuses pour ces personnes et je ne leur souhaite pas de vivre ce que tu vis. Je  n ai pas perdu de mari mais ma maman le jour de mon anniversaire et j espère que lorsque le 9 janvier 2016 arrivera je n aurai pas à subir ce genre de remarques car je ne leur pardonnerai pas.
Je te souhaite du courage Yen tel
Bien a toi
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: valerie76 le 18 Mars 2015 à 22:15:53
Bonsoir,
Moi c'est pareil. Demain ça fera 1 an que j'ai perdu mon papa et même mes proches ne comprennent pas ma tristesse. Ils me disent oui ça fait 1 an et voilà. Moi je suis au fond de mon lit et mes larmes coulent depuis ce matin. Je n ose pas imaginer la journée de demain. Il me manque tellement :'(
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lui et moi le 19 Mars 2015 à 08:18:45
Oui un anniversaire c'est tous les ans et celui-là on s'en passerait bien.... ::)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Dji le 19 Mars 2015 à 09:32:16
 Yentel
Rien à dire face à la bêtise humaine
Je te souhaite une d'once journée
Dji
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 19 Mars 2015 à 11:24:47
Leelou,

je voulais te répondre aussi sur ces petites phrases, on voit bien comme le deuil est méconnu, en tout cas la douleur qui nous tient et le temps que cela prend.

Même une partie du corps médical n'est pas formé à cela !! c'est affligeant, ils doivent surement être confronté souvent à cela et pourtant....

Encore et toujours un gros travail dans notre pays et ailleurs surement, pour que soit connu et reconnu, ce deuil, qui reste mystérieux, pour tous ceux qui ne le vivent pas....

Je t'embrasse.

zabou
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 19 Mars 2015 à 17:56:54
Pire que les petites phrases maladroites ou égoïstes ou ignorantes...?
ben oui; le silence ..même pas une phrase alors que je reprends après 15 jours d'absence...
Que des plaintes de elles aussi sont fatiguées...
ou encore, on se remet au travail sans aucun commentaire..
le vide , le silence...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: vivi5962100 le 19 Mars 2015 à 18:18:33
Courage Eva Luna
Ceux sont des personnes qui ne pèsent qu a leur nombril et qu ils ne savent pas ce que c est que d être en deuil. Moi j ai la chance d avoir une super patronne qui était très froide avant que ma mère décédé mais qui est totalement à l écoute depuis son départ.  On est que 2 filles dans une société de 9 personnes.  J avoue qu elle me fait beaucoup de bien. 
Bien à toi
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ludmilla 31 le 21 Mars 2015 à 09:09:05
Courage Eva Luna ,j'ai repris après 3 semaines ,j'ai tout eu des regards fuyants ,des gens gênés ,des phrases compatissantes et d'autres "idiotes" ,"allez ça va aller ..." Ma chef a accouchée le jour du décès de mon fils ,malgré que nous ne soyons pas très proches ,elle a compris ma peine et me semble plus humaine qu'auparavant ,elle connaissait mon fils qui était venu pendant les vacances (job d'été) ,mais au bout de 4 mois ,c'est toujours très dure ,heureusement je travaille seule ,ce qui me permet de rester dans mes pensées .
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: martine49 le 24 Mars 2015 à 21:56:43
ah ces phrases qu'on ne voudrait pas entendre...certaines sont maladroites d'autres mechantes, une voisine a une autre voisine qui me plaignait, oh ben elle va toucher de l'argent ! ( le deces de Bruno est un homicide involontaire mais pas encore jugé) ca m'a degoutée !
et en ce moment, c'est "tu es jeune tu referas ta vie " et merde ! excusez moi ! personne ne peut comprendre que je n'ai pas envie d'entendre ça !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Violetta le 05 Avril 2015 à 11:41:17
Je ne suis pas étonnée outre mesure par la bassesse de ces remarques. J'ai moi-même pu noter à quel point la méchanceté  et le fiel  se donnent libre cours dès lors qu'ils se dissimulent  sous le masque des phrases anodines.  Ce deuil m'aura beaucoup appris sur les gens .
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Jeannine Hauben le 06 Avril 2015 à 21:16:37
Bonsoir à vous tous,
lors du décès de mon mari, j'en ai entendu des phrases qui m'ont fait très mal.
-dommage pour lui
-tu vas refaire ta vie
-le chagrin passe
-accroche-toi à ta famille
-et tant d'autres conneries.
J'avais juste besoin qu'on comprenne ma douleur! Qu'on comprenne ma solitude, qu'on me comprenne moi!
Et maintenant, avec le décès de mon compagnon, tout recommence.
J'en ai assez d'entendre de phrases toutes faites.
Les ami(e)s ont disparus petit à petit.
Et maintenant, idem.
Je sais que beaucoup de personnes se sentent désemparé. Ils ne savent pas quoi dire. Alors, je préfères qu'ils se taisent, car il y a des paroles qui font tellement mal.
Continuer comme vous le sentez.
Juste un jour à la fois.
Bisous..
-
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lana le 11 Avril 2015 à 22:05:00
Bonsoir à tous
J'ai donc perdu mon mari d.un cancer il y a trois et demi, ce cancer a été foudroyant, me prenant mon Amour en deux mois...
Dans le genre phrase idiote venant de gens stupides, l'autre jour une dame m'aborde dans la rue et me dit de but en blanc sans bonjour ni rien : biensur nous avons appris pour Jean et je vais vous dire une chose, le plus dur c'est pour son chien car il n'y a pas plus triste deuil que la perte de son maître pour un animal... J'ai répondu à cette idiote que si c.était triste pour ce chien cela l'était d'autant plus pour moi, et je suis partie cacher mes larmes qui grace a cette personne ont coulé toute la soirée
Les gens sont méchants et même  parfois sciemment. Qu'ils se taisent donc !!!
Je vous embrasse
Lana
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 21 Mai 2015 à 22:46:12
La petite phrase du jour :
" Tu pars où, en vacances cet été ? C'est vrai qu'avec ce qui est arrivé, tu ne dois pas avoir pensé à réserver quelque chose ..."

Non, et je n'ai surtout plus personne avec qui partir...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: fleurdecoton le 22 Mai 2015 à 17:15:01
@ lana

c'est juste le manque d'empathie ......
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: fred29 le 28 Mai 2015 à 00:03:59
J'ai eu les mêmes réactuions , même lorsque mon amie était au plus mal. C'est aussi pour celà que j'ai l'impression que l'on ne me comprend pas, les gens qui n'ont heureusement pour eux pas perdu de conjoint(e) n'imaginent pas l'impacte que peuvent avoir ces mots, même s'ils pensent nous réconforter, ils ne font qu'amplifier le vide.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: cdi le 29 Mai 2015 à 20:46:30
Moi c'est ma voisine qui est venue devant chez moi pour parler et ramener tout vers sa personne elle me dit maintenant dès que j entends les pompiers je l appelle pour savoir si c'est pas lui alors je lui réponds tu n'as cas l 'attacher et si sa doit arriver malheureusement  tu pourras appeler qui tu veux . on se sent déjà mal de ne pas pouvoir les sauver, les aider , moi çà c'est passe a 3km j 'ai même pas  entendu les pompiers ni les gendarmes.
cdi
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 14 Juin 2015 à 07:12:40

   Salut la compagnie !

   En fait, moi, je fais des poussées de radicalite audito - foudroyante, dès le début de toutes les phrases qui commencent par " tu devrais..."
   Je trouve qu'on ne doit plus rien, on a payé jusqu'au dernier cent.
   Et là-dessus, je vais faire un tour au jardin, c'est soleil.
   Bon dimanche,
   Martine.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 14 Juin 2015 à 14:38:36
Tu "devrais" prendre le soleil, c'est bon pour ce que tu as...!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 14 Juin 2015 à 15:27:49
Les " tu devrais" , j'arrive encore à les  supporter.

Mais les " tu n'as qu'à " , non, ceux là, définitivement non .

Et aussi d'une personne avec qui je parlais du décès de mon mari : " allez, nous mourrons tous un jour ".

C'est vrai, quoi, pourquoi en faire toute une histoire ?
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 14 Juin 2015 à 17:08:15
Euh, c'était une tentative d'humour....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: fleurdecoton le 14 Juin 2015 à 18:21:12
Parce que elle n'a jamais Aimé .....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stefy le 14 Juin 2015 à 18:29:35
Ben ouais au fait, pourquoi en faire toute une histoire ....... >:(
Bah, elle ne sait pas.....le jour ou elle saura......
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 14 Juin 2015 à 22:22:46
Fanfaronnade... et " jalousie "

Cette personne a eu une grave maladie, et est passée tout près de la mort. Il a estimé avoir tiré de cette expérience beaucoup de sagesse et de philosophie.
Mon mari a fait mieux, il est mort, il lui a volé la vedette...

C'est nul, ça me fout en l'air ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stefy le 14 Juin 2015 à 22:25:17
C' est surtout de la connerie qu' il a tiré de cette expérience.......
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: lily13 le 15 Juin 2015 à 12:05:21
Bonjour à tous,

J'ai vécu des deuils des mon plus jeune age...et perdu mes parents.
Aujourd hui j'en fait mon métier.... je suis passeur d'âmes sur Marseille...
Si vous vous posez pas mal de questions vous pouvez aller voir mon site, dont le contenu, je l’espérè pourra peut être répondre à quelques unes de vos interrogations si vous intéressez à la spiritualité.

Aide au deuil
https://cms16.website-start.de/app/536554482/443307/

Accompagnement fin de vie
https://cms16.website-start.de/app/536554482/162753/


sincerement
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: comment_faire le 25 Juin 2015 à 21:00:02
sur les deux adresses, il est indiqué lors de la connexion que le délai est expiré ----> ??
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 28 Juin 2015 à 23:07:42
" Je dis ça ,mais je suis sure que tu vas pas aimer...t'as pas l'impression de te complaire dedans?"
Ben non...je me complais pas...dans le malheur, je le vis au quotidien avec un manque permanent...
C'est vrai, j'aime pas ces phrases là qui ne peuvent venir que de gens qui ne vivent pas un grand deuil ...je le lui ai dit...
elle en convient, c'est une amie...avant, j'aurai eu envie de balancer mon virtuel poing dans la face de l'indélicate...maintenant je dis tranquillement qu'elle ne peut pas comprendre... et en rentrant dans ma voiture j'ajoutais et heureusement pour elle...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 29 Juin 2015 à 11:37:57

   Dire de nous que nous nous "complaisons" dans le deuil: quelle incompréhension, en effet...
   Comme si le manque permanent était plaisant, comme s'il était plaisant de poser son regard à côté des choses, hagards, à moitié fous...
   Comme si c'était plaisant, de se retrouver sur une chanson d'amour qui parle de la souffrance d'être séparés, et de s'aimer quand même, et d'attendre...voici les paroles de "lettre à France", interprétée par Michel Polnareff, je l'ai réentendue l'autre jour, avec un drôle de pincement au coeur...

    "Depuis que je suis loin de toi
     Je suis comme loin de moi
     Je pense à toi tout bas

     Tu es à huit heures de moi
     Je suis à des années de toi
     C'est ça être là-bas

     La différence
     C'est ce silence
     Parfois au fond de moi

     Oui, j'ai le mal de toi parfois
     Même si je ne le dis pas
     L' amour c'est fait de ça

     IL ETAIT UNE FOIS
     TOI ET MOI
     N' OUBLIE JAMAIS CA
     TOI ET MOI..."

     Alors...est-ce que c'est PLAISANT, d'éprouver "cela", je crois pas, non, c'est juste tout ce qu'il nous reste comme moyen d'aimer par-delà la mort, ceux qui nous sont trop chers, trop chers que pour retrouver le "confort" de vivre tranquilles...
    Solidairement avec tous les endeuillés, Martine.

   
     
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stefy le 29 Juin 2015 à 12:28:36
Ben, évidemment qu' on se complaît d être en apnée , mais oui c ' est vachement plaisant de croire qu' on va crever par asphyxie ...  On se complaît de n' avoir plus personne qui nous étreint, ça doit nous rendre plus forts.. On se complaît dans nos cauchemars, un peu ´d' actions la nuit....on se complaît a ressentir que pour toujours il ou elle ne sera plus la, Ben ouais ça fait parti de la vie....
Ben alors, qu est ce que vous foutez les endeuillés, un peu de courage, allons!!!
Euh, si ça suffisait, ça se saurait.... Peut être qu' un jour certains se diront, si j'avais su.......j'aurais fermé ma gue.....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Oriane le 29 Juin 2015 à 15:21:33
Moi,j ai envie de répondre à la personne qui dit " tu te complaît dedans".... si moi je me COMPLAIS dedans ,toi tu te plaît à être C-N!,,







Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 30 Juin 2015 à 00:20:11

   Le gros problème, avec les cons qui comprennent pas le deuil, c'est qu'ils savent pas DU TOUT que ce qu'ils disent est extrêmement con...
   Oh, purée, ce soir, j'ai encore entendu de ces trucs, à propos d'un noble papa qui a perdu son fils !!!
   Je suis écoeurée, et on se demande comment j'ai perdu 10 kgs, depuis la mort du ptit !!!
   On me flatte pour ma ligne retrouvée !!!
   C'est qu'elle doit être très heureuse, quelle énergie, comment fait-elle, elle bouffe, elle remet ses jeans d' il y a 20 ans...
   Ah là là...
   Tendre pensée pour vos sensibilités heurtées par la connerie...
   Martine...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: tony36 le 18 Juillet 2015 à 17:12:12
Mon épouse est morte depuis deux mois et j'ai eu droit à :

"tu devrais faut faire des activités, du yoga par exemple"

"il est temps que tu te ressaisisses..."

"tu sais, je comprends ce que tu vis, moi, j'ai vécu mon divorce comme un deuil..." certes, chacun porte sa croix et elle a le même poids pour tout le monde comme certains disent, maintenant quelqu'un qui meurt dans ses bras c'est quand même plus violent qu'un divorce, il faut faire attention aux comparaisons...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: fabisa02 le 18 Juillet 2015 à 18:54:44
Les personnes parlent sans se rendre compte de la portée de leur paroles.
En étant gentils et compréhensif, on leur donne des circonstances atténuantes, mais quand même......
Je comprends ton sentiment, ayant vécu un divorce, rien de comparable avec un décès, la perte d'un être cher.

Moi, on m'a dit hier, "il faut avancer", mais bien sùr que j'avance, les gens sont cons trop souvent.

Je te souhaite bon courage et c'est facile à dire, mais ne tiens pas compte des paroles  blessantes.

Je te souhaite une douce soirée.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lana le 19 Juillet 2015 à 00:17:34
Bonsoir Tony
Oh oui les gens sont bêtes et cons parfois méchants....
Ils ne comprennent rien à notre douleur, ne connaissent pas le deuil ou de très loin mais ils savent lieux que nous ce qu'on devrait faire et comment et ceci et cela, etc. 
La dernière des réflexion entendue avant hier : il ne faut pas faire du fétichisme passif (?????) et tourner la page..... Enfin, cela fait tout de même plus de six mois maintenant !!!!!
Que répondre à cela ?
Bonne soirée à toi
Je t'embrasse
Lana
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mamoure le 19 Juillet 2015 à 04:54:23
tourner la page .... ça fait mal , ça , comme réflexion....
certains feraient bien mieux de se taire

Tony , comme Fabisa ,  j'ai connu un divorce : une histoire d'amour qui se termine , plus ou moins bien , c'est vrai mais ....
absolument pas comparable , rien à voir avec ce que je vis aujourd'hui
 l'homme que j'aime  est mort , l'histoire d'amour n'était pas terminée , la vie me l'a arraché....

il faut essayer , dans la mesure du possible , de prendre du recul par rapport à toutes ces idioties que l'on peut entendre
cela part souvent de bonnes intentions mais ça fait mal , ça exaspère...
au fil du temps , on comprend qu'il est inutile de leur répondre , de tenter de leur expliquer , ils ne peuvent , de toutes façons , pas comprendre .... ne gaspillons pas le peu d'énergie qu'il nous reste

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 19 Juillet 2015 à 10:26:39
Tony,

Pas toujours facile d'entendre toutes ces idioties, il faut tenter de passer outre, comme le dit, Fabisa,Lana et Mamoure,
pour, avoir moi même connu un divorce, il n'y a rien de comparable.....

au fil du temps , on comprend qu'il est inutile de leur répondre , de tenter de leur expliquer , ils ne peuvent , de toutes façons , pas comprendre .... ne gaspillons pas le peu d'énergie qu'il nous reste;

Oui tout cela est vrai, et il nous en faut du temps et encore, pour le comprendre.

"TOURNER LA PAGE" encore faut il que cela soit possible.....

Je vous embrasse .
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 19 Juillet 2015 à 15:58:47
 
   Ah! Vous tous, je vous ADORE...

   C'est important de dénoncer toutes ces bêtises ...

   Le "fétichisme passif" une PERLE, à ajouter à la collection, quelle inventivité !!!

   Moi, il paraît que "je me sers de mon deuil pour ne plus balayer devant ma porte"...
   Ben non, je balaie plus devant ma porte, ni au propre ni au figuré: il y a tout de même une hiérarchie dans les priorités ...

   J'aime bien ce sujet ...je vous embrasse bien fort, tous, Martine.

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: tony36 le 19 Juillet 2015 à 17:23:41
"Balayer devant sa porte", mais encore faudrait-il arriver à marcher droit... La souffrance morale, ce dont on ne se rend pas compte sauf si on l'a vécue, c'est qu'elle pompe toute l'énergie comme une sorte de parasite. Même en ayant quelques projets et de la volonté, on se sent vidé...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: stellarose le 25 Juillet 2015 à 00:23:51

Et moi, c'est  un cousin de 86 ans qui se plaignait dernièrement de la vie, qu'il en avait marre et le tutti quanti, et qu'il avait bien envie de paser à  l'acte, toujours à  se plaindre! J'ai  bien failli lui répondre  qu'il avait quand même  bien vécu alors que mon fils est mort à  30 ans et mon frère  a 56 ans, à  lui seul il a vécu  le temps de leurs deux vies. Non, mais!
Mais je me suis tue, on ne sait jamais si j'avais provoqué  un arrêt cardiaque.
 La bêtise  humaine touche tous les âges et n'épargne  personne. Il y a des jours où  on ne supporte pas. Faut pas se forcer, et leur tourner le dos.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stefy le 25 Juillet 2015 à 00:35:58
"Mais je me suis tue, on ne sait jamais si j'avais provoqué  un arrêt cardiaque."

  ;D.  ;D.  Alors t' as bien fait !!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mamoure le 25 Juillet 2015 à 07:48:17
cette semaine lors d'une pause au travail , je tombe sur une personne avec qui j'ai travaillé il y a plus de 10 ans , dans un autre service , une collègue de travail avec qui je n'ai jamais rien partagé de plus que des relations de travail....

elle commence par me demander comment je vais....jusque là , tout va bien
mais la suite de la conversation , plutôt du monologue car je ne répond pas :
tu es encore toute seule ? .... c'est vrai qu'il vaut mieux être seule que mal accompagné ....mais quand même , la solitude , c'est difficile ....c'est que ça va bientôt faire un an ....
et , ta maison , tu la vends ?
tes enfants , tu les vois souvent?
il faut voir du monde , tu sais , il faut sortir ...

je réponds même pas , je pars
merci quand même de me rappeler que la solitude , c'est difficile
que cela va bientôt faire un an
que je vais vendre ma maison
etc....

c'est vrai , si cette idiote n'était pas là pour me le rappeler , j'aurais peut-être oublié !!!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lana le 25 Juillet 2015 à 12:27:44
Tu as bien fait de ne pas lui répondre à cette idiote, Mamoure
C'est vrai, ils ont raison de nous le rappeler qu'on est seule, des fois qu'on oublierait...
Mais ces phrases débiles sont dures à entendre, en sont ils conscients ?  Moi parfois je me dis que j'attends que ce soit leur tour et je saurais leur renvoyer la balle.... Na !!!
Bises à tous
Lana
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stefy le 25 Juillet 2015 à 19:14:47
Meme si ce n' est pas bien, moi aussi je me dis ca parfois Lana........

Mamoure t' aurais du lui dire "Merci de me le rappeler, sans toi, j' aurais presque oublié......"

Quelle crétine!!!! Des claques se perdent........

Je t' embrasse Mamoure..
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: fabisa02 le 26 Juillet 2015 à 09:02:21
C'est incroyable de voir tant de connerie humaine chez certaines personnes, ça ne respire pas l'intelligence....

Gros bisous Mamoure,
 même si on n'est pas proche de ces personnes, leurs propos nous touchent.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 26 Juillet 2015 à 15:58:44

   Très chers tous,

   Je suis vraiment friande de ce sujet-potins-punching-ball !!!

   Ah, cette collection de perles ...........

   A croire que l'humanité est séparée en deux: ceux qui "savent" et ceux qui "savent pas" .............

   Les "gens" sont pas "méchants", y savent pas, c'est tout.

   Vous savez, je crois qu'il existe dans la nature humaine une sorte d'auto-protection ...par rapport aux choses qui font "trop mal" ...
   Par ex, moi, je suis fort sensible depuis toujours, et bien sûr, j'éprouvais une grande désolation à apprendre la mort accidentelle de tel ou tel enfant, "quelle horreur pour les parents", et vraiment, de la tristesse ..........
   Je savais pas quoi dire alors je disais pas grand-chose...
   Un jour, j'ai appris le décès dû à un accident de la route, d'un garçon dans la vingtaine, copain de mon frère, un doux et souriant garçon ...je connaissais et appréciais bien la maman ...
  Un peu plus tard, je l'ai croisée à la maison communale, car c'était jour de "pointage" et j'étais au chôme-dû à l'époque, et justement, voilà cette pauvre femme qui sort du bureau des gendarmes ...on s'est regardées dans les yeux, on s'est serré les deux mains bien fort, voilà, avec sympathie...

   Mais c'est encore un cran au-dessus, d'éprouver pour sa pomme LA tragédie.
   De sentir dans sa chair ce froid coup de poignard, cette inouïe solitude...
   On peut alors comprendre en quoi "la nature est bien faite" de nous épargner la possibilité de nous identifier à de tels sentiments hors de leur motivation par une réalité si cruelle.
 
   Oui, nous vivons dans une certaine protection d'innocence, "AVANT".
   Et il y a fort à risquer à "savoir"...beaucoup préfèrent "toucher du bois" .........tant que ça n'arrive qu"aux autres ...............

   Bisous à tous, Martine.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Lana le 26 Juillet 2015 à 22:04:00
Pas plus tard que cet après-midi : "Ben ça fait un certain temps maintenant, faut passer à autre chose.... Ah puis les gens y comprennent pas ceux qu'on des soucis. Moi par exemple ma Tv est en panne à cause de free, ben les gens y comprennent pas, ils sont pas comme nous y ont pas de souci.... J'espère que free va réparer demain"
J'ai rien répondu sauf bonne journee, excusez moi mais la je suis un peu pressée ...
Bonne soirée à tous
Lana

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 27 Juillet 2015 à 13:24:20
Mamoure ,Lana,

Bah oui normale.... alors vous ne comprenez rien ??

Pour l'une une collègue sans doute plus bête que méchante, une belle crétine , comme dit Stefy, pour l'autre une télé qui ne fonctionne pas , mon dieu quel horreur, c'est bien pire que de perdre quelqu'un surtout au bout de s longtemps!!

Souci a raison il y a l'avant et l'après, et cela fait toute la différence......

Pour le reste un très bel adage à utiliser sans modération, " la parole est d’argent, le silence lui  , est d'or"


je vous embrasse bien fort.

zabou
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 29 Juillet 2015 à 05:45:14
 bonjour bonsoir

Bizarrement ce sujet m'a bien fait rire tellement il est vrai, tellement les gens sont maladroits avec nous  et tellement vos réflexions sont pleines de bon sens :-)

ah ces vilaines petites phrases ;-)
 Moi j'ai eu  droit, 6 mois après le décès brutal de ma mère, "tu sais ton père a refait sa vie et a remplacé ta mère" C'était ma tante....

Je me souviens aussi de réactions méchantes, de changement de sujet et du silence glacial de ma famille.

mais je me souviens aussi d'une main qui m'a serré le bras, d'une caresse dans la nuque, des petits soutiens sincères venant de gens qui n'étaient pas si proches.

Merci à eux et merci à vous pour ce fil si vrai!

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: celine905 le 29 Juillet 2015 à 11:40:35
on s'est regardées dans les yeux, on s'est serré les deux mains bien fort, voilà, avec sympathie...



quand ma mère est partie en Mai, une dame qui était dans le même service qu'elle (palliatifs) nous a entendu suite au décès de ma maman et je n'oublierai jamais ce geste trés affectueux et pleins de compassion qu'elle a eu en croisant mon père dans le couloir, et la détresse de ses proches qui se disaient c'est la prochaine malheureusement mais qui restaient droits pour la protéger encore un peu.
Pour parler de maladresse je me dis comme vous que certains ont vraiment la palme car même ceux qui ont la chance de ne pas avoir perdu un proche ont peut être quelques maladresses mais ne se "mouillent " pas car ne "comprennent pas" alors que mon collègue lui m'a dit: tu pourras demander à tes parents...et lui ai dit je demanderai à mon père oui ... il m'a dit ah mais c'est pareil, chipotte pas... (ben non je chipotte pas ça fait une semaine que j'ai perdu ma mère c'est bon c'est du passé ) lol
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 29 Juillet 2015 à 11:50:35
 
Celine, ah ben là on atteint le summum de la délicatesse avec le désormais célèbre  "il m'a dit ah mais c'est pareil, chipotte pas..."

Je rêve de voir tant de muflerie... ben si justement, chipotte à maximum!

belle journée à toi !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: celine905 le 29 Juillet 2015 à 12:00:18
en tout cas je me suis inscrite hier sur ce site car je ne savais pas trop à qui parler quoi penser etc et je n'arrête pas d'aller voir vos messages depuis hier et cette discussion est à la fois triste (j'ai bien pleuré en lisant les paroles de la chanson) mais aussi à la fois c'est une discussion qui prête à rire de la bêtise et maladresse des gens sur certains de vos messages je me dis: NON!!!! ils n'ont pas osé quand même...

bonne journée à toi aussi BULLE
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 29 Juillet 2015 à 12:36:44
 c'est vrai, Céline, que "les cons çà ose tout"

en tous cas, les gens ne se rendent vraiment pas compte des paroles qu'ils nous disent !

Comme toi je me suis inscrite hier. J'ai lu tes messages, il n'y a pas longtemps pour toi que c'est arrivé...
ma mère est partie subitement il y a un an. Je n'aurais jamais pensé qu'elle partirait comme çà.
Il y a des moments de mieux, puis des retours de moins bien, comme en ce moment.
toi, le départ s'est fait plus lentement... c'est différent mais cela fait aussi mal !

et les petites phrases qui te plombent, j'en ai eu beaucoup mais des soutiens, pas beaucoup!

Cà mériterait peut-être lancer un concours avec des prix, non? car il y en a, comme vous dites, qui se surpassent chaque jour davantage!

ah Mamoure, celle là aussi elle gagne son pesant de cacahuète : "c'est vrai , si cette idiote n'était pas là pour me le rappeler , j'aurais peut-être oublié !!!"
comment peux t-on être aussi insensible????

Force à toi Céline, Mamoure et à nous tous pour faire face à la prochaine vilaine petite phrase qui nous tombera dessus...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: celine905 le 29 Juillet 2015 à 14:33:09
oui les départs sont différents et vécu différemment. dans la famille (mon père ma mère et mes soeurs), personne ne s'est jamais rendus à l'évidence moi je le savais au fond de moi mais même quand on me l'a dit je pensais que nous étions quand même invincibles
Cela a été brutal pour tout le monde quand même  car mes parents n'ont jamais souhaité savoir... on a eu avec mon père une semaine et demie pour se le dire sans jamais y croire au final.
je n'essaie pas d'imaginer ce qu'as pu être ta douleur d'une fint brutale et comme tu dis je pense que c'est différent et que la douleur reste des plus vives dans tous les cas

je pense que chacun ensuite tire des conclusions et vit au travers d'elle ou lui ... pour le moment les moments heureux sont mélangés de rire et de larmes et je ne supporte pas d'aller dans ma maison d'enfance,  il manque quelqu'un et c'est encore frais alors c'est maintenant que je vis des moments encore plus difficile à me dire tiens je vais l'appeler ou lui ramener ceci cela mais non plus possible... (je réalise je pense)
et cette douleur et ces angoisses la nuit ou je ne peux plus respirer... et pour reparler de maladresse, quand ma tante a su qu'elle allait bientot partir je me suis faite engueuler au téléphone car personne n'avait dit que c'était grave (alors qu'on a toujours dit les résultats)avant ce sejour à l'hopital mais va t'on dire rien ne va alors qu'elle s'est battue de toutes ses forces et qu'elle ne voulait pas savoir? (surtout que quand ils sont venus m'ont dit ah ben ça va aller elle est forte pourtant on leur a dit ce que nous a dit le médecin le matin même)

je suis un peu hors sujet désolée mais ça me fait trop de bien d'écrire et c'est plus simple que d'en parler à ses proches

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: celine905 le 29 Juillet 2015 à 14:34:04
Pour le concours pas de problème, je veux bien être jury ;-) .
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Yentel le 01 Août 2015 à 10:22:00
Coucou... Une petite perle à ajouter à notre recueil de "maladresses"...

Eric et moi n'étions pas mariés mais nous avions échangé des anneaux "symboliques".  Depuis son décès il y a 16 mois, je porte le mien toujours au doigt et le sien à une chaîne autour du cou... Hier, au boulot, le fils d'une résidante m'a demandé : "Sans indiscrétion, je vois que vous avez 2 alliances, une au doigt et une autour du cou... Vous êtes doublement mariée ???" Puis, lorque je lui ai dit, "Il est mort", s'est excusé de m'avoir rappelé de mauvais souvenirs...  :(

Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Pyrrha le 01 Août 2015 à 16:35:18
Alors que ma mère était encore en soins intensifs, un ami m'a dit : "Ta vie ne va pas s'arrêter"

C'était peu de temps avant son décès. Aujourd'hui, on ne se voit plus.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 03 Août 2015 à 01:31:45

   Allez, on se serre les coudes, mes amis !

   Et moi, pas plus tard que ce soir, j'ai été "remise dans le droit chemin" ...

   "Tu te complais dedans !"

   Si. J'y ai eu droit .
   Quelle joie, en effet ...
   J'ai "décidé" que c'était dramatique ... pour me vautrer dedans.

   Et j'y suis comme un cochon dans la boue.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Holly le 06 Août 2015 à 16:49:43
Mai 2013, forum

"ta fille s'est defenestrée? C'est horrible, de combien d'étage?
Quel malheur! bon courage.
Je suis tès choqué, car j'ai perdu beaucoup de famille mais tous sont morts de maladie. C'est pas mieux mais la mort est moins violente dans ces cas là."

une simple maladresse ... mais rien qu'à imaginer l'effet qu'a dû avoir cette "contribution" sur la personne endeuillée, j'en ai encore mal au coeur pour elle...
Holly
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Aujardin le 09 Août 2015 à 14:23:58
Allez une petite nouvelle. Avec ma mère je croise une de ses connaissance, qui lui dit, je suis vraiment désolée pour ta soeur, j ai appris qu elle etait morte brutalement le mois dernier. Ma mère  répond : oui ca commence a faire beaucoup cela se rajoute encore au décès du mari de ma fille, c est difficile tout ca. La personne se retourne vers moi et me dit , ca fait plus d un an pour toi maintenant,  d un air de dire c est une histoire ancienne. Je me suis dit, qu est ce que j aimerais etre encore ici quand il perdra sa femme pour la lui ressortir. Pauv typ, pourtant soit disant avec de l instruction.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 15 Août 2015 à 12:33:05
Comme j'aimerais avoir autant de repartie que Federico ! Mais comme je souhaite dans ces cas là, abréger la conversation, je ne dis rien ...

J'en ajoute une : " oh comme tu as minci, même du visage, cela te va bien ..."
Et en moi même : "ce ne sont pas que des kilos que j'ai perdus, andouille !"
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 15 Août 2015 à 12:57:19

   A moi aussi, Ioma, on me dit "comme tu es "bien" (avec dix kilos de moins)

   et on me demande "comment t'as fait",

   parce que bon, une bonne méthode d'amincissement, pas trop coûteuse, pas trop difficile et qui ne te bouffe pas ton énergie, c'est bon à savoir ...

    Alors je dis "rien", j'ai rien fait, c'est depuis la mort de Kalahan, j'oublie de manger, c'est tout ...

    Et alors là, POF, la gueule ...

    Un autre truc aussi: ma pauvre mère s'est presque fait reprocher par son frère, qu'il n'y ait PAS eu d'enterrement "pour Kalahan", même pas de cérémonie laïque ...
    Que "ça se faisait", TOUT DE MÊME !!!
    Les pauvres parents du petit, ils tenaient à peine debout ...
    On se sent bien isolés des préoccupations "mondaines" ... cette "mondanité" toujours prête à récupérer du "sensationnel" pour avoir des frissons et des "sujets de conversation" ...
     Et t'as entendu dire ceci, et t'as entendu dire ça ...
     Les "informations" me débectent ... la manière dont tout est "traité" ...
     Bisou à tous, M.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 15 Août 2015 à 13:15:40
Oh Frédérico, la cousine, c'est du lourd ... >:(
Et la réponse, elle a dû la sentir passer, bravo .

En parlant de cérémonie, j'ai volontairement privé ma soeur de la petite réunion au jardin du souvenir que j'avais organisée pour la dispersion des cendres. Je ne lui ai pas demandé de venir, je n'ai convié que des amis proches, nous étions une dizaine.
Ma soeur, avec qui j'ai très peu de contacts, qui ne pense qu'à elle, ne s'occupe que de ses petits plaisirs, adore être présente aux enterrements, aux cérémonies, se montrer, pouvoir dire qu'elle était là, en soutien ...
Ce jour là elle m'a envoyé un SMS dans lequel elle disait " Tout en regrettant les circonstances qui font que je ne suis pas présente aujourd'hui, je te souhaite bon courage etc ...."

Je n'ai toujours pas compris le message ...ou j'ai peur de comprendre ....

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 15 Août 2015 à 13:38:45

    Aille aille aille, la cousine de Federico, la soeur de Nora ...

    Comme on voit "plus clair", tout-à-coup ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Holly le 15 Août 2015 à 17:41:23
Mon "cher" père, toujours de ce monde tant mieux pour lui mais qui avait toujours nié la maladie de mon chéri, puis sa mort, m'a appelée dimanche 21 juin dernier,  pour prendre des nouvelles. Trop gentille, je lui tends la perche "ça va ... c'est une journée particulière aujourd'hui". Et ce gros lourd : "ah bon ? POURQUOI ?" .
Pour rien, crétin. C'est juste le premier anniversaire du décès de l'homme que ta fille aime depuis 35 ans.
Holly
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: qiguan le 16 Août 2015 à 17:01:36
Terrible à encaisser !
je t'embrasse
cette rubrique devrait faire l'objet d'une publication ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mamoure le 17 Août 2015 à 07:47:51
une cousine , une soeur , un père...
d'accord avec Qiguan , cette rubrique devrait faire l'objet d'une publication
ce qu'on lit , ici , parfois dépasse l'entendement , cela semble irréel

le coup des  kg en moins et "ça te va bien " ou "comment t'as fait" .... pas mal non plus

si on devait décerner un prix  de la réflexion la plus crétine , la plus douloureuse à entendre , dans cette rubrique , j'avoue que je serais bien embêtée ... difficile de choisir tellement on a le choix
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 18 Août 2015 à 20:52:34

    Hélas, on n'entend pas "ce qu'on dit dans not'dos " ...

    Du genre : "t'as entendu, comme il /elle est devenu(e) DESAGREABLE !!!

    Hihihi !!! et vlam !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ludmilla 31 le 14 Septembre 2015 à 17:36:46
La dernière qu'on m'ait dit la semaine dernière .
Mon voisin ,qui est pensionné de la guerre d'Algérie (je ne sais pas pourquoi ) ,en regardant la voiture que le garagiste m'avait prêté (une twingo 1er modèle , me dit : "c'est increvable ces voitures ,comme moi " ,je lui ai répondu "vous avez de la chance ,il y a des jeunes qui ne peuvent plus le dire "et toc quel C...
Il s'est trouvé bête ,en réalisant sa bourde ,mon fils est décédé en novembre à 32 ans .
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Amélie25 le 22 Septembre 2015 à 22:02:04
les gens disent tous des phrases débiles ou parlent devant nous de leur papa comme pour mon cas méchament
alors j'ai envie de leur dire mais ferme la le tien au moins il est encore la

Il voudrait tous qu'on fasse comme si rien était mais cest pas eux qui souffrent

Tan que sa arrive pas les gens peuvent pas comprendre

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: celine905 le 29 Septembre 2015 à 10:37:29
Bonjour à tous,

Oui Amélie, tant que l'on ne l'a pas vécu nous ne pouvons pas comprendre.
Moi aussi ce genre de phrase me faisait monter en colère mais même si il y a peu de temps que j'ai perdu ma maman (moins de 5 mois) maintenant j'essaie de me dire ne te fâche pas c'est maladroit mais ils ne comprennent pas.

la semaine dernière une connaissance s'est moquée de son frère qui pleurait la perte de son beau père alors que mon copain qui a perdu sa belle mère était juste à coté! ça nous a choqué (d'ailleurs on a plus trop envie de la voir)mais pareil elle ne l'a pas vécu donc ne comprends pas mais je me dis quand même qu'avant d'avoir subit cette perte je ne réagissais pas comme ça, certains ont la palme je vous l'accorde...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: océane83 le 20 Octobre 2015 à 01:59:29
comme je vous comprends ! alors moi  une collègue m'a demandé si ça me dirait d'aller avec mes enfants à une fête de Carnaval avec elle ( mon mari avait été incinéré et même pas enterré ! ) Une autre collègue mariée m'a dit qu il y a des femmes qui décident d'aller travailler à l'autre bout du monde et qui se retrouvent comme moi isolée avec des enfants. Une autre personne " garde le meilleur et oublie le reste ! ", une autre " mon mari aussi n'est jamais là ( je précise que son mari rentre à 19h et elle a 16h et qu ils partent tous les week end et vacances ensemble ), Grands moments de solitude!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 23 Octobre 2015 à 19:50:46
aaahhh, je crois qu'avec ce diaporama j'entre dans le top 10 . Une voisine m'envoie des diaporamas par mail, je vous raconte le tout dernier :
"paul est décédé, il joint à son testament la somme de 40 000€ pour un service funèbre élaboré, son épouse est fière d'avoir suivi les instructions de paul.
sa meilleure amie lui demande :
- combien cela t'a réellement couté ?
- le tout, 40 000€ :  6 500€ pour le service funèbre, 500€ de don pour l'église, 500€ pour la réception et le reste pour la pierre commémorative
-32 500€  pour une pierre commémorative ? mais de quelle taille est-elle ?
et l'on voit la photo d'une main avec un énorme diamant "

Je précise que mon mari est mort il y a à peine 8 mois ...


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: fleurdecoton le 23 Octobre 2015 à 20:52:07
@loma

Quel genre de personne peuvent elles faire des choses pareilles ?... Mais vraiment je me la pose la question ....


.........
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: comment_faire le 01 Novembre 2015 à 07:51:26
Malheureusement c'est ça, la France. Dans d'autres pays, ce n'est pas pareil, les gens sont plus humains. Qu'on se le dise.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: linou le 19 Janvier 2016 à 15:01:10
Bonjour à tous,

Moi je viens d'avoir le ponpon aujourd'hui et qui plus est par un médecin...
Accrochez-vous
J'ai recommencé à travailler même si moralement j'en suis incapable c'est clair... Hors quand on est absent pendant un mois, l'employeur exige un passage devant le médecin conseil.
La médecin: vous venez pourquoi ?
Moi: à la demande de mon employeur
La médecin : vous aviez quoi?
Moi: J'ai perdu mon compagnon....
La médecin: il est mort au moins?
Moi.... je fonds en larme devant tant de compassion!
Quelle vie de merde!
Et là tu dois retourner boulotter en regardant le sol tout le temps....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 19 Janvier 2016 à 15:30:41

     Quel cornichon, ce médecin-conseil !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

     Ma pauvre, se farcir des cons pareils en plus du deuil ...

     
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Noëlle le 20 Janvier 2016 à 22:07:06
Bonsoir Céline

J'ai reçu ton message et je te proposais d'échanger nos adresses mails en MP;

Je t'embrasse

Fabienne
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Jolyne le 25 Janvier 2016 à 23:51:54
Bonsoir à tous 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Jolyne le 25 Janvier 2016 à 23:58:54
Moi aujourd'hui j'en ai eu une bonne de phrase assassine :
Le voisin 78 ans : " j'ai appris pour votre mari, quel malheur ... Si jeune ... Et aussi pour votre voisine d'en face de chez vous, elle est morte en novembre et vot' mari en décembre ... Décidément c'est la misère dans not' rue ... Si ça continu avec ma femme on va déménager !!!

Déménage pov' con ... Toi et ta femme ... OUST ... Bon débarras ! Des fois que ça soit contagieux le deuil ...

Jolyne en colère 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 26 Janvier 2016 à 12:19:01

    Merci Jolyne pour cet époustouflant témoignage de cornichonnerie, on a besoin de se défouler par rapport au "rempart" que les bons vivants mettent entre nous et eux ... navrant, navrant ...
    Prends soin de toi.

   
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Claude1952 le 27 Janvier 2016 à 10:55:44
Après la mort de Marilyn, j'ai continué à promener notre westie, seul, bien sûr, ce qui fait des balades vague à l'àme... A un moment j'ai croisé une dame que je n'avais pas rencontrée depuis le décès. Elle m'a ignoré, s'est penchée pour caresser mon petit chien en disant :
" - Comme il doit être malheureux d'avoir perdu sa maîtresse...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: styx le 29 Janvier 2016 à 10:18:13
Bonjour

avant tout bon courage...il est vrai que le "tu portes la poisse" est vraiment tres limite !! mais je crois que les gens des fois, sont plus "maladroits" que bête ....moi ce qui m’exaspère ce sont les  "  ALORS CA VA !!!! OUI HEIN CA VA?? AH BEN FAUT Y FAIRE ALLER C'EST COMME CA !!! ".............................. ben non ca va pas.............c'est normal je viens de perdre mes parents en une semaine le 9 et 14 janvier....bonne journée
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Sophia le 31 Janvier 2016 à 11:02:15
La méchanceté et la bassesse des gens de peu se loge souvent dans le quotidien et dans les petites phrases pleines de traîtrises et de perfidie.

Le mieux est de les ignorer superbement.  :P Mais c'est un remède efficace même si, bien entendu, ils ne sont destinés qu'à faire du mal.

A force, l'on se blinde et une carapace dure  vient faire rebondir ces vilains petits mots.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Claude1952 le 31 Janvier 2016 à 11:35:21
Non, pas moi. Je reste sensible et tiens à le rester. Pas question de me dénaturer, ça m'empêcherait de militer. Le courage, pour moi, ce n'est pas de se faire devenir indifférent, le courage pour moi c'est de faire en sorte de rester hypersensible.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 31 Janvier 2016 à 17:26:09
  Oh oui, ces petites phrases dont on se passerait bien...
  Comme toi Claude, je suis hypersensible-je l'ai toujours été mais ça s'est encore accentué depuis mon deuil-et je prèfère encore être comme ça plutôt que comme certaines personnes de mon entourage, malgrès la souffrance. Cela dit, pour l'extèrieur j'essaie d'avoir une carapace protectrice, histoire de survivre...il y aurait de quoi craquer sinon.

  Moi aussi pas mal de gens me disent: "Ah, ça fait 9 mois déjà? Oh ben alors, ça doit aller" ou carrément: "Oh ben alors, ça va!" avec le ton de tranquille assurance qui vas avec  >:( , d'insouciance même. Pour eux c'est de l'histoire ancien, donc ils pensent que c'est pareil pour moi, pour eux la question ne pose pas, ils ne prennent même pas la peine de me demander si effectivement ça vas. Oh oui, le: "Ca va? Hein, ça vas?" dit d'un ton jovial, avec une petite tape sur l'épaule, je ne connais que trop...ce n'est même pas une question  :o

  Il y a eu bien pire au début de mon deuil. Dès les premiers jours, alors que son corps n'avait pas encore été mis en terre,  plusieurs personnes me disaient déjà: "Vous êtes jeune, vous retrouverez quelqu'un, il faudra tourner la page dans quelques mois." Ce qui me peinait et me choquait profondément.

  Dans les premières semaines qui ont suivis, j'ai eu souvent droit à ce genre de propos, et savoir que ces gens voulaient sincèrement me réconforter n'atténuait pas vraiment ma peine à les entendre; au contraire, peut-être: se sentir incomprise à ce point, en de telles circonstances, c'est le pire.
 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Claude1952 le 31 Janvier 2016 à 18:29:38
Stana c'est tout à fait ça, il faut vraiment l'avoir vécu putain comme si c'était déjà pas assez dur comme ça...
La pire des choses qu'une méchante collègue ( une enseignante comme moi ! ) m'ait dit :
- Méfie-toi, tu sais quand il arrive un truc pareil, on attrape plus facilement le cancer...
Ce sont des trucs tu peux pas imaginer qu'on te les dira un jour, tu n'en reviens pas....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 31 Janvier 2016 à 18:49:26

    Sans cancer, mon deuil me tue, bien trop lentement, sadiquement.
    C'est infernal de "survivre" à ce petit Kalahan.
    Désolée pour ces mots désespérants, j'essaie d'amuser la galerie, d'habitude ... cause perdue, tout comme ma raison.
    La réalité c'est que je ne supporte pas cette vie d' "après".
    Je dois la supporter, je me botte le ..., mais je suis plus moi, j'ai plus de vie, je suis en G comme Gel, en H comme Hiver ...
    Les "gens" ont tellement peur du deuil que ça les rend cons ...
    La solitude du deuil est si grande.
    Personne n'a envie d'en ressentir le dixième.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Monangesaveriu le 31 Janvier 2016 à 19:16:05
Martine,
Ne laisse pas ce maudit suicide gagner. Il a vaincu Kalahan, ne le laisse pas t'abattre..
Certains moments sont plus difficiles à vivre que d'autres, je le sais bien, mais il faut les surmonter pour toi et toute ta famille, les parents de Kalahan et sa fratrie...
Oui on est  seul avec avec sa douleur, elle ne se partage pas. La douleur est fonction des liens partagés et aucun lien n'est identique à un autre.
Ta famille a besoin de toi, ton frère et son épouse ont besoin de toi, ta maman a besoin de toi, ton époux a besoin de toi,et tes  autres neveux et nièces ont aussi besoin de toi. Le souvenir de Kalahan t'accompagne et t'accompagnera toujours, mais Kalahan est parti et les autres sont toujours là.
Je t'embrasse Martine et envoie des pensées lumineuses pour Kalaha,

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 31 Janvier 2016 à 21:41:55

    Merci, Gero,
    c'est très gentil à toi.
   
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 31 Janvier 2016 à 21:57:44
Stana c'est tout à fait ça, il faut vraiment l'avoir vécu putain comme si c'était déjà pas assez dur comme ça...
La pire des choses qu'une méchante collègue ( une enseignante comme moi ! ) m'ait dit :
- Méfie-toi, tu sais quand il arrive un truc pareil, on attrape plus facilement le cancer...
Ce sont des trucs tu peux pas imaginer qu'on te les dira un jour, tu n'en reviens pas....
Oui, je voix exactement ce que tu veux dire...
  Je suis indignée par la réflexion de ta collègue, c'est aussi stupide que cruel  >:(  :( je pense savoir exactement ce que tu as dû èprouver. Comme tu dis, comme si le deuil ne suffisait pas!...

  Le pire, je crois bien que ça a été le tout premier jour-le plus traumatisant pour nous tous, et il a fallu que ce soit ce jour-là précisément!-quand j'ai croisé un copain à moi-du moins je croyais que c'ètait un bon copain, à Pierre comme à moi-je lui ai annoncé la nouvelle. IL a eu l'air ému, mais voilà qu'après les premiers mots de vraie condoléance, il m'a dit  ton qui se voulait consolateur: "Tu veux que je te dise? Il est bien comme ça, et toi, tu es mieux toute seule, trouve quelqu'un d'autre." Il faut le voire, ou plutôt l'entendre pour le croire  :o  un ami à moi, un vrai, à qui j'ai répété ces paroles, m'a dit: "C'est complètement stupide de dire des choses pareilles!!!"  Durant cette même semaine, plusieurs hommes m'ont dit à peu près, alors qu'ils savaient que le corps de mon compagnon était encore au funérarium, du même ton "réconfortant" qui ajoutait encore à ma souffrance: "Voyons, vous ne pouvez pas vivre avec un mort. Vous êtes jeune, vous êtes belle, vous allez refaire votre vie!"
  Il y en a même eu un qui m'a "draguée" ouvertement, trois jours après la mort de Pierre. Il ne me connaissais pas, mais même après que je lui ai dis ce qui m'arrivais, et que je revenais tout juste du funérarium-détail horrible-il a continué son baratin, avec les mêmes arguments que les autres, ajoutant: "Vous avez encore toute la vie devant vous, dans trois, quatre mois, vous retrouverez quelqu'un et vous viendrez me remercier. Lui, sa vie est finie, mais vous, vous êtes bien vivante!" Et, en m'administrant cette "consolation" tout-à-fait touchante  ::) le cher homme commençait à passer un bras autour de ma taille...je l'ai repoussé brutalement. Ce n'est peut-être que ce jour-là que j'ai sus ce que le mot "scandalisée" voulait vraiment dire.
  Depuis, je ne supporte plus aucun contact physique avec un homme-mis-à-à-part avec mes véritables et bons amis: je suis très tactile en amitié. Mais ce qu'à osé dire et faire ce type, alors que le corps de Pierre était à peine refroidis, c'ètait vraiment trop.

  Depuis, à chaque fois qu'au bar de mon quartier, certains hommes ont commencé à poser familièrement leur main sur mon bras, pensant que mon deuil m'avait rendue disponible d'emblée, et que peut-être je cherchais l'aventure, la patronne, qui me connaît bien, leur a dit d'un ton ferme:
  -Elle ne supporte pas qu'on la touche.
  Maintenant j'èvite toute confrontation avec ce genre de personne. C'est fraiment odieux et pas flatteur du tout en ces circonstances, contrairement à ce qu'ils pensent!

 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 08 Février 2016 à 22:57:59

    Ah, "les petites phrases", sujet-défouloir ...

    Foisonnants exemples de manque de sensibilité ...

    Une des plus "glorieuses" réflexions que j'aie entendu alors que je faisais part de mon empathie envers les dépressifs:

     " Celui qui se suicide, c'est qu'il veut bien !"

     Merveilleux produit de l'esprit logique ...

     
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 09 Février 2016 à 14:15:53
  En effet souçi, c'est vraiment cruel, impitoyable même! Comment peut-on être insensible à ce point?...Crois-moi, ne laisse pas gagné ce genre de personnes, même si ce n'est pas facile, elles ne le méritent pas, elles ne méritent que le plus profond mépris  >:(

  Il y a encore quelques semaines, une connaissance à moi ne cessait de me rèpèter: "Oui, c'est un traumatisme, mais il faut avancer maintenant, il faut que tu retrouve quelqu'un, tu ne dois pas resté coincée là-dessus..." Un jour, un ami à moi lui a dit fermement: "Excuse-moi, mais là, c'est toi qui reste coincé." Il me connaît bien et sais combien ce genre de réflexion me blesse. Depuis, l'autre n'a plus insisté...

  Mais il y a eu pire encore:  un jour, dans un bar, un homme a vu que j'avais une belle gerbe de fleurs dans les mains, et sachant ce que j'allais faire, il m'a lancé: "Est-ce-que tu lui offrais des fleurs, à Pierre, quand il ètait vivant? Non? Alors pourquoi tu lui en offre maintenant? Il s'en fout, de tes fleurs, il ne peux pas les voire, il est mort! C'est pas quand quelqu'un est 6 pieds sous terre qu'il faut lui offrir des fleurs! Tu ferais mieux d'en offrir aux vivants." Et quand j'ai voulu lui expliquer, posément, que j'ètais ouverte à la spiritualité, il a juste demandé, d'un ton moqueur: "Et on se retrouve quand les deux personnes sont mortes?" Le tout sans être le moins du monde touché sans la peine que je ne pouvais plus cacher. 3je suis réalise", insistait-il.
  Non. Il est terre-à-terre. S'il ètait réaliste, il reconnaîtrait qu'il n'en sais rien.

  C'est à se demandé ce qu'ils ont à la place du cœur...je dirais bien une pierre, mais ce mot m'est trop précieux  :)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Romane le 18 Mars 2016 à 13:55:05
" heureusement tu as encore ta fille" je ne peux pas entendre ca.! Comment peut on me dire ca! Comment peut on.
Comme une idiote, comme une misérable, j'ai acquiécé légèrement avant de partir et fondre en sanglots. J'en suis déchirée. J'en suis déchirée.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 18 Mars 2016 à 14:57:23
" heureusement tu as encore ta fille" je ne peux pas entendre ca.! Comment peut on me dire ca! Comment peut on.
Comme une idiote, comme une misérable, j'ai acquiécé légèrement avant de partir et fondre en sanglots. J'en suis déchirée. J'en suis déchirée.

arrrgh c'est si nul !!!! cette horrible  phrase déjà entendue...
comme si nous étions remplaçables!!!

je hais cette phrase définitivement comme toi
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: vanech le 18 Mars 2016 à 16:40:06
C'est terrible mais les gens sont plus souvent bête que méchant.Et puis ils veulent souvent bien faire en plus...
Comme je l'expliquais dans "le florilége des phrases qu'on entend, j'y ai le droit aussi"C'est pas de ta faute au moins??","tu sais le suicide c'est égoïste, il n'a pas pensé à toi", "tu as retrouvé un copain? (2 mois après son décès). Il ne t'avait pas prévenu?Votre couple devait battre d e l'aile pour qu'il en arrive là...Personne n'est irremplaçable...
On a dit aussi à sa mère(vincent s'est suicidé le 13 Novembre..)"Penses à ceux qui ont perdu leurs enfants dans les attentats, toi au moins il l'a choisi...
Desfois j'ai juste envie de crier "MAIS FERMEZ VOS G...., VOUS NAVEZ AUCUNE IDEE DE CE QUE l'ON VIT!!!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Romane le 18 Mars 2016 à 16:42:59
C'est des connards
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 18 Mars 2016 à 16:52:27
Vanech,

WAouh....c'est un festival......Palme d'honneur  ou d'horreur verbale !


Moi qui croyais être toute seule à avoir entendue des bêtises qui font bien mal!

A croire que les gens ni ne réfléchissent ni ne se mettent à la place des autres !

Euh j'espère ne pas avoir fait pareil sans le savoir ...;-)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Rascasse le 18 Mars 2016 à 18:11:07
Je complète cette liste magnifique...
Christian était en réanimation (donc encore vivant mais...). Un plongeur me téléphone pour...me demander si le bateau sort quand même le lendemain! Heureusement je n'étais pas seule...
3 mois après, je revois un ex, que je pensais être devenu un ami, pour un repas au resto. Je lui confie ma tristesse, je pleure même. Et à la fin du repas il me dit "il n'y a pas que le footing qu'il faut reprendre! J'ai les clés d'une maison tranquille à la montagne". Depuis mon refus il ne m'a plus invité au resto!
Mais la palme reste quand même à un autre ex (eh oui avant de trouver le grand amour j'ai pas mal cherché!), que je revois régulièrement, veuf lui aussi, et à qui je proposais un repas ensemble un mardi soir. Pour parler bien sûr, être moins seule, et à un autre endeuillé qui sait ce que je vis. Il me dit "Bon ok alors pour mardi soir et tu repars mercredi matin...?" Devant mon refus horrifié il a tout simplement annulé le repas! Il a fait une chute mortelle dans mon estime..
Bon depuis ils ont dû comprendre, je n'ai plus eu de proposition. Juste les amis qui veulent me recaser (cela fait 7 mois maintenant), mais je me dis que ça part d'un bon sentiment, ils veulent que je sois heureuse et n'ont pas accès à mon monde intérieur...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: vanech le 18 Mars 2016 à 18:23:41
Et oui bulle, un veritable festival.Déjà devant la mort, les gens ne savent pas quoi dire et disent souvent des bêtisesMais quand en plus il s'agit d'un suicide alors là....On culpabilise déjà horriblement et les remarques des autres ne font qu'enfoncer les choses.
Rascasse, tes ex sont des vrais mufles...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loulou15 le 24 Mars 2016 à 21:56:26
moi je ne peux plus entendre " je sais bien " alors qu'ils ne savent pas !!!  ou j'ai eu le soir où beaucoup de monde se sont recuillis sur le lieu de l'accident " tu n'es pas effondrée ???  je ne sais pas comment tu fais !"  les gens attendaient trop qu'on ai  un malaise devant tout le monde !!!!! moi je voulais juste profiter de mon petit gars jusqu'au bout ... même après 5 mois, j'ai du mal à me dire que c'est vrai !!!
les gens sont cons et le prouvent chaque jours qui passent depuis ....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Rascasse le 24 Mars 2016 à 22:26:44
Les gens sont surtout ignorants... parfois trop pressés, jaloux, intéressés ou intolérants. Mais parfois un geste ou une parole rachète le genre humain...
Le jour de la dispersion des cendres, alors qu'on avait mis beaucoup de fleurs à la mer, une amie a amené un petit bouquet, pour moi celui-là. Histoire de me rappeler que j'étais aimée et entourée... cela m'a beaucoup touchée.
Récemment, pour mon anniversaire, une autre amie m'a offert des orchidées, car elle savait que mon compagnon les aimait et que j'en avais récupérée une, celle que je lui avais offerte. J'en ai pleuré d'émotion. Et j'en pleure encore en écrivant ces mots...
Et tout simplement, de temps en temps, il y a des "comment ça va?" qui sont sincères, bien sûr avec l'espérance qu'on dise que ça aille mieux, mais tout de même l'écoute et la capacité à entendre l'inverse...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 31 Mars 2016 à 18:11:18
  Il y a quelques jours j'ai eu droit à: "Tu veux savoir ce qu'il y a après la mort? Hé ben on est bouffés par les asticots, et puis plus rien."
  J'ai dû faire appel à toute ma foi pour juguler les horribles images que ces propos ont faiili provoqué...
  Le bêtise humaine dans toute sa splendeur, si on peux dire.
  Pire que ça je ne pense pas que ça existe  :( >:(
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 31 Mars 2016 à 19:19:29
Ah Stana, tu en tiens un bon, il est à classer dans les top 10 de la délicatesse et de la compassion celui là !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: arfaca le 31 Mars 2016 à 20:38:57
C est  sûr stana ,on n 'a pas besoin de ce genre d'image quand il est deja difficile de réaliser qu' il n est plus là  au quotidien, ni ses attentions ,ni sesmots,ni  ses douceurs,ni ses sourires,ni ses rires...comment peut on dure des choses pareilles...!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ludmilla 31 le 25 Avril 2016 à 09:07:33
La semaine dernière ,j'ai eu une petite opération chirurgicale sous anesthésie générale ,à 8h je rentre au bloc accompagnée par 2 jeunes aide-soignants de l'âge de mon fils (la trentaine) qui étaient venus me chercher dans ma chambre ,au bloc j'ai vu 1 aide soignante et 1 infirmière-anesthésiste toutes deux très gentilles ,jusqu'à alors ,j'arrivais à me contrôler en respirant mais je sentais que les larmes montaient ,j'essayais  de ne pas penser à mon fils qui a connu  ce milieu pendant 8 mois ,mais aussi je pensais à lui en me disant que peut-être il m'accompagnait ,à vouloir même faire une NDE pour le rejoindre momentanément ,les larmes coulant l'infirmière croyant que je paniquais me rassurait ,je lui ai expliqué ce que je vivais ,elle a compris ,au même moment l'anesthésiste (homme la 40 aine ) est arrivé ,croyant être drôle a dit "oh elle est pas de bonne humeur ce matin ...." ,l'infirmière gênée lui a expliqué la situation ,et aussitôt comprenant sa bêtise il a dit "bon ,mettez lui ...."et là je suis partie vite fait  et me suis réveillée 3 h plus tard .

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 26 Avril 2016 à 14:01:20
  Merci pour votre soutien loma et arfaca  :) certaines personnes...c'est à se demander ce qu'elles ont dans la tête...pas grand chose apparemment  >:( ??? 

  Ludmilla, je comprends très bien ce que tu as dû èprouver. Ce médecin ne savait pas et avait de bonnes intentions, mais ces petites phrases font forcément toujours mal. Heureusement qu'il a compris après coup.

  Il n'y a pas longtemps, un homme de ma connaissance a vu que je souffrais-j'étais dans une mauvaise phase-et il m'a dit d'un ton indifférent: "Oh bah faut faire son deuil hein!" Oh bah je ne lui adresserai plus la parole hein  >:(

  Et un autre, quelques jours après,  a commencé à me critiquer parce-que je m'habille toujours en noir-et je suis à peu près certaine qu'il ne fait plus aucun lien entre mon deuil et la couleur de mes vêtements, il pense que c'est de l'histoire ancienne, que je ne suis plus en deuil. "Tu t'habille en noir, m'a-t-il dis d'un ton méprisant. Tu te dètourne de la lumière, la lumière te fais peur." J'ai essayé de lui expliquer mes raisons (le noir m'entoure de paix, il contribue à ma douce sérénité intèrieure-quand on ne me blesse pas trop), et voilà qu'il s'est permis de me crier en pleine face, une expression vraiment mauvaise sur le visage: "Bon alors je vais te le dire, comme ça ce sera bien clair: ta vie, ta façon de la mener, je n'en ai strictement rien à foutre!" Et même quand il a vu que je souffrais encore plus, il a continué à me crier ces mêmes mots, vraiment agressif, avec un manque total d'empathie.  Donc, il voulait m'assèner ses prétendues vérités mais je n'avais pas le droit de lui répondre, il se moquait bien de ce que j'èprouvais  :o j'ai pleuré chez moi le reste de la journée et une partie de la nuit, une vraie crise de déséspoir devant une telle indifférence, et surtout une telle méchanceté gratuite  :'( j'essaie d'oublier depuis, je sais bien qu'il n'en vaut pas la peine.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: écho le 26 Avril 2016 à 17:55:50
Comment peut-on dire des atrocités pareilles, comment peut-on ètre si méchant, si inhumain. Fuis ce genre d'individus, rapproche toi de ceux qui ont un coeur. Quelle monstruosité, je pleure de lire des mots de haine pareil et je t'encourage, je te soutiens car je pense que nous voyons tous que nous traversons des tempètes semblables et que nous croisons des gens aussi dépourvus d'humanité. Moi c'est mon frère qui m'a dit ce genre d'horreur , dix jours seulement après la mort de mon filleul il m'a balancé: de toute facon j'en ai rie à faire de toi, si tu savais ce que je pense de ton filleul et de ta relation avec lui, je ne suis pas là pour toi, j'ai assez de problèmes comme ca et j'en ai rien à faire des tiens
J'ai lu tes mots, ce que tu as vécu et sache que tu n'es pas seul, qu'il y a ici un endroit où tu pourras t'exprimer sans risquer de recevoir des insultes au visage.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Magi le 01 Mai 2016 à 19:34:02

Les petites phrases...ou les silences dont on se passerait bien...

Hier, nous sommes allés à un mariage  dans la famille . Ce devait avoir lieu en octobre dernier mais avait été remis à cause du décès de Flo survenu une semaine avant la date du mariage.

Au mariage, hier donc,  pas un mot, aucun un toast porté à la mémoire de Flo qui devait être des nôtres, elle avait même déjà acheté sa robe... avant de partir subitement...

Comment peut-on être si insensible ? J'aurais telllement aimé qu'on ose en parler ....tout le monde présent savaient pourquoi le mariage avait été remis !!!!  Tout le monde qui me serrait la main savaient que j'étais la "mère de l'enfant mort"... !!!

Comme quoi, le silence est parfois plus douloureux..

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 03 Mai 2016 à 02:33:27

Chère Magi,

A la lecture de ton message, je me suis senti tellement mal à l'aise !

Avec ta permission et même si je n'ai bien sûr pas été invité à ce mariage, j'aimerais porté un toast haut et fort à la mémoire de ta fille Flo...
ELLE aurait tellement mérité et apprécié qu'on ose en parler... un instant... quelques mots... ça n'aurait pas gâcher la fête... bien au contraire... ce mariage aurait eu un extraordinaire moment de réelle sincérité, sensibilité... son moment de vérité !

Quelques larmes versées au bonheur... oui des larmes d'Amour pour Flo...

Magi, tu es "sa maman"... ta fille ... enfant... adolescente et femme adulte ! et TU existes... et ta Flo existe...

Oui, c'est vrai... le silence des autres peut être cruel, hypocrite,  injuste, insensible, douloureux...
Ton silence est respectueux, tolérant... bienveillant... amoureux...

Ici Magi ... tu peux appeler, crier, hurler... et dire je t'aime ma fille... te casser, te déchirer la voix .... et je vais en silence te soutenir, t'encourager, t'aider et être humblement à tes côtés...

Federico
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Magi le 04 Mai 2016 à 00:35:30
Merci Frederico, tes mots me touchent.

Et je lève mon verre avec toi à la mémoire de nos enfants disparus.

Comment aurai-je envie de revoir ces mariés ( en l'occurence, le frère de mon conjoint et papa de Flo et sa conjointe ) ?

Comment aurai-je envie de fêter Noel avec eux comme à chaque année depuis toujours ????

Je suis tellement en colère ! Et décue...

Juste envie de ne plus rien avoir à faire avec eux !!!!!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ludmilla 31 le 04 Mai 2016 à 18:18:32
Hier ,ce n'est pas une phrase mais par mail ,j'ai une "amie"qui se dit  proche qui depuis le décès de mon fils (16 mois) ,n'a je pense pas compris ,après des petites phrases du style "tu devrais enlever les photos de ton fils ,.. . (malgré qu'elle ait 3 enfants dont 1 garçon de l'age du mien)la douleur ,le manque et tout ce que vous tous connaissez si bien ,elle m'a envoyé des photos de son petit fils de 16 mois,où il est seul en petit format et 1 où il est avec son papa ,la photo fait la taille de mon écran d'ordi  (le petit étant sur les épaules de son papa )  ,sachant très bien que pour ma petite fille de 4 ans et demi  c'est très dur ,qu'elle réclame toujours son papa .
A votre avis ,c'est de l'étourderie ou méchanceté ?   connaissant son caractère à toujours vouloir rabaisser les gens ,jusqu'alors j'avais pitié d'elle car elle est bégaie ,et je me disait ,c'est façon de se valoriser mais là ....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Wewell... le 09 Mai 2016 à 18:00:45
Eh bien voilà, dans les phrases dont on se passerait bien, j'en ai eu une pas mal ce week-end d'une amie qui ne m'avait pas revu depuis les obsèques d'Aurélien au mois de septembre et qui me dit : "ton visage a changé, tu es beaucoup plus marqué, tu as des cernes sous les yeux que tu n'avais pas, tu as pris un coup de vieux, c'est normal après ce qui t'es arrivé"... merci mon amie !  mais elle ne se rend pas compte que j'en ai pas assez comme ça, elle m'en rajoute une couche. Au moins elle a le mérite d'être franche avec moi, mais parfois certaines vérités ne sont pas bonnes à dire et encore moins à entendre, car ce qu'elle a dit je le sais, pas besoin de remuer le couteau dans la plaie !!! :-\ :-\
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 12 Mai 2016 à 23:57:59
  Vos témoignages serrent le cœur  :'( c'est inimaginable la bêtise humaine par moment, et malheureusement nous ne la connaissons tous que trop bien. Heureusement qu'il y a aussi quelques personnes dotées d'empathie.

  Il y a quelques jours au marché, je me suis acheté un legging noir, et voilà que le commercant-au courant pour mon deuil-m'a dit, d'un ton de reproche: "Oh, encore du noir!" D'un ton qui voulait dire que c'ètait dommage, qu'il serait temps de tourner la page...il ne peux pas comprendre que pour moi, le noir n'est pas vraiment triste, plutôt apaisant, que c'est important pour moi d'être entourée de ce doux cocon. Après, ç'aurait été son intêret que j'achète plusieurs pantalons aux couleurs variées lol n'empêche, ce genre de petite réflexion ne fait jamais plaisir. Mais enfin bon.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 15 Mai 2016 à 00:45:42
  Il y a environ trois semaines, j'ètais à la terrasse d'un café, et un homme en est sortis-un homme qui s'ètait permis de me faire des avances au tout début de mon deuil-ce qu'il savait parfaitement. Il m'avait beaucoup choquée par ses propos, surtout en de telles circonstances. Pour résumer:
  En me sortant ses horreurs, il se penchait sur moi, son visage tout près du mien avec un sourire obscène. Il n'en avait strictement rien à faire de mes souffrances, il ne voyait que son profit immèdiat possible, ça se voyait. Et j'avais beau essayé de lui expliqué, il m'écoutait à peine. Par exemple il me déshabillait des yeux et disait: "Ah, vous avez tout ce qu'il faut!" Je l'aurais gifflé. Il avait un air lubrique qui contrastait avec les explications que je tentais de lui donner concernant mon deuil. 
  Alors que j'ètais plongée dans mes merveilleux souvenirs vis-à-vis de Pierre, je sais que j'ai eu un sourire triste, et l'individu m'a dit-toujours de son ton de dragueur obscène: "Oh, votre sourire! Quand vous souriez, on est sous le charme!" Je lui ai répondu dignement que je souriais parce-que je souffrais. Il a répliqué, d'un ton interloqué-et toujours sans tenir aucun compte de la souffrance que je venais d'exprimer pourtant clairement: "Vous souriez quand vous souffrez? Hé ben, vous êtes pas pareille alors!" C'est si difficile à comprendre que ça qu'une personne puisse sourire en cas de grande souffrance afin de se protèger des autres et garder, malgrès tout, la tête hors de l'eau? La plupart des gens sont vraiment stupides à ce point, pour se fier à un sourire sans essayer de voire plus loin, de voire les traits marqués par la souffrance, sans parler du regard, le miroir de l'âme?...Certainement, ils sont comme ça. Seuls mes amis proches et des personnes douées dune vraie empathie-elles sont plutôt rares-voient au-delà des apparences. Les autres se disent: "Elle sourit, c'est qu'elle vas bien", voire même "C'est qu'elle est insouciante, heureuse..." Quand aux réflexions du genre: "Tu souris, donc tu ne vas pas si mal que ça", ce sont peut-être les pires, les plus blessantes.
  Evidemment, cet homme ne voyait pas ma détresse, il voyait autre chose, c'est ignoble.

  Et voilà qu'il se permettait de m'adresser joyeusement la parole, des mois après. Soit il pensait que j'avais oublié, soit-et c'est le plus probable-il ne voit pas ce qu'il a fait de mal, selon lui c'est moi qui doit être "coincée" ou quelque chose comme ça. Il m'a rappelé qu'on s'ètait déjà parlé. Je lui ai répondu que ça s'ètait mal passé. "Mais non, mais non!" a-t-il répondu d'un ton jovial. Ca doit être ça: il n'a pas conscience du mal qu'il fait.  Comme il commençait à me demander si ça allait-évidemment j'ètais sensé dire "oui"-j'ai répondu franchement que je souffrais. Plusieurs personnes m'avaient encore tellement blessées, principalement par leur indifférence et/ou méchanceté gratuite vis-à-vis de mon deuil.
  Hé bien, le type s'est permis de me dire, du même ton jovial, mais avec les mêmes intonnations, la même expression du visage que s'il s'adressait à un enfant ou à une abrutie: "Tout le monde a ses problèmes, on a bien assez à faire avec les siens, hein?" Autrement dit: "Je n'en ai rien à faire si vous souffrez, chacun ses problèmes". Il me regardait en attendant mon approbation-pour être bien sûr que j'avais compris son ignoble message-et j'ai pris mon temps pour lui répondre:  "Je ne vous souhaite pas d'être à ma place. Vous avez de la chance de ne pas vivre ma vie." Avant de s'éloigner, il a commenté d'un ton dégagé, comme joyeux et moqueur: "C'est possible, ça. Oui, c'est possible." Pourquoi ferait-il mine de s'interresser à ma vie puisqu'il a compris que ça ne lui apporterait strictement rien?...
  C'est lui l'abruti, il suffit d'observer ses mimiques, les expressions de son visage, ses propos pour s'en rendre compte.

  Ecrire cette triste anecdote vient tout juste de me rappeler que je ne dois pas laisser gagner tous ces minables. J'avais beau le savoir déjà, je n'ai pas pus m'empêcher de pleurer en écrivant. Là, ça vas mieux. Ils ne méritent que mon mépris.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 15 Mai 2016 à 02:44:22
un vrai connard lubrique...
égoïste et indifférent,
qu'il passe son chemin!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 15 Mai 2016 à 12:49:38

    Mieux vaut en rire qu'en pleurer !

    Beaux spécimens ...

    https://www.youtube.com/watch?v=fQKZyfOJB7s (https://www.youtube.com/watch?v=fQKZyfOJB7s)

    Ah, être et paraître ... courage, Stana !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Noëlle le 15 Mai 2016 à 13:18:41
un grand merci Souci pour cette note d'humour qui je trouve fait beaucoup beaucoup de bien.
bien à vous
Noëlle
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kgibran le 16 Mai 2016 à 22:47:02
Oh comme ce sujet me parle ! Ces phrases que je retourne encore dans tous les sens quand je suis seule tellement elles me semblent surréalistes.
Dans l ordre de l absurde on m a dit. Le deuil dure 3 jours.. Apparemment la religion peut indiquer un nombre de jours de deuil
"ça n'est rien, ça ira"... Perdre sa petite soeur de 25 ans ça n est rien !?
L'éternel phrase creuse "avec le temps ça ira"
Ou encore "c'est pas parcq t as perdu ta petite soeur que les autres ont pas le droit d avoir des coups de mou"...j ai pas su quoi répondre
J en viens à penser q avec la mort les gens révèlent leurs véritables pensées ou alors c'est la peur qui fait dire ces conneries révoltantes...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 18 Mai 2016 à 13:51:41

   Hum.

   Vous savez, il y a cette petite collection de livres "pour les nuls" ...
   L'informatique pour les nuls, Remplir sa feuille d'impôts pour les nuls, Le kamasutra pour les nuls ...
   Y faudrait bien qu'on se mette tous ensemble ceux de ce forum pour sortir: "Le deuil pour les nuls" ...
   Parce que j'ai encore tant de sous-entendus autour de moi comme quoi faut arrêter de souffrir, que ça sert à rien, patati patata ...
   Y peuvent pas comprendre qu'on n'est plus pareils qu'avant et qu'on le redeviendra pas ?
   Y peuvent pas comprendre que c'est pas vouloir notre bien que de nous reconnecter à un tas de conneries ?
   J'ai un monastère de poche facilement dépliable.
   Je veux bien faire la marrante et faire semblant.
   Pendant les pauses, je rentre dans mon monastère de poche comme une star va dans sa loge pendant un tournage.
   Mais c'est si compliqué de comprendre que j'ai mal et que ce sera toujours comme ça ?
   Bientôt un an que papa est mort.
   Cela fait un an, effectivement, c'est un deuil normal, comme l'a été celui de mon grand-père, de ma grand-mère ... je les aimais, bien sûr ... mais j'ai accepté leur mort.
   Mais Kalahan, Kalahan, ce sera toujours hier, pas plus loin qu'hier, de toutes mes forces, sans lâcher.
   Et "on" veut pas comprendre que je ne PEUX pas "le lâcher, pour mon bien" ...
   Le deuil pour les nuls ... à rédiger, à éditer ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Faïk le 18 Mai 2016 à 14:17:37
  " Le deuil pour les nuls ... à rédiger, à éditer ..."

Il me semble bien que Noëlle sera une des premières contributrices...
Comme tous ici, j'aurai bien une ou deux lignes à y écrire,

Portez-vous bien
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 18 Mai 2016 à 14:24:05
  Le deuil pour les nuls ... à rédiger, à éditer ..
ah que j'aimerai être contributrice!
dans la partie deuil d'un essentiel...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Noëlle le 18 Mai 2016 à 16:36:30
Merci Faïk ... prends soin de toi.
Prenez soin de vous.
Noëlle
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: linou le 18 Mai 2016 à 17:35:17
Ce ne sera pas un livre, mais une encyclopédie. ....
Si on s' y met toutes. .....ce sera le sourire narquois à la place des larmes.....je suis preneuse
je vous embrasse
Linou
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: piera le 18 Mai 2016 à 18:14:13
Ah! Souci quelle moissonneuse de bonnes idées tu fais!!
Tu as en tout cas un don certain pour dérider, merci!
Tendrement avec vous
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: saphir le 18 Mai 2016 à 18:38:05
Le deuil pour les nuls, mais pourquoi n'y ont ils pas encore pensé ???
C'est tellement vrai tout ce que vous dites Souci !!!
Moi, non plus, j'en suis plus la même et je ne redeviendrai jamais celle que j'étais, une partie de moi est partie avec ma soeur il y a 26 ans et maintenant il y a encore une autre partie de moi qui est partie avec mon papa, il y a 4 mois... Déjà ? Comment est-ce possible 4 mois, pour moi, c'est hier...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 18 Mai 2016 à 19:31:53
  Comme c'est vrai ce que tu dis Souçi  :( :)

  Il y a quelques jours, j'ètais dans un café, tranquillement attablée, je ne demandais rien à personne, et voilà que j'ai entendu un serveur dire à un autre-parlant de mes vêtements et de mes cheveux, c'est impossible autrement: "On dirait un chien noir." Faut-il être cons...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Magi le 18 Mai 2016 à 23:19:08
Vivre le deuil pour les nuls : il est déjà écrit  ::)

https://www.pourlesnuls.fr/images_livres/zf/9782754044622.jpg
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ludmilla 31 le 23 Mai 2016 à 13:18:06
SUPER idée !!!!! j'adhère .
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 23 Mai 2016 à 14:10:06
Moi aussi  :)

  Des fois ce n'est pas ce que les gens disent qui est blessant, mais ce qu'ils ne disent pas...
  Je m'explique: environ deux mois après la mort de mon ami, j'ai croisé une connaissance à nous deux, que je savais être au courant-cette précision est importante pour la compréhension de la suite-par des amis communs. Pierre et moi la connaissions bien, elle nous avait même invités à venir boire un café chez elle, un an plus tôt, après un concert, et elle s'ètait montrée tout-à-fait amicale.
  Ce début de deuil ètait atrocement douloureux, j'ètais désèspèrée, complètement désemparée, ce qu'elle ne pouvait ignorer, à moins qu'elle manque complètement de sensibilité. Elle m'a demandé comment j'allais quand elle est arrivé à ma hauteur, d'un ton dégagé, avec un sourire insouciant, comme s'il ne m'ètais rien arrivé de grave. J'ai dis la vérité: "Je n'ai jamais souffert autant de toute ma vie". J'ètais persuadée qu'elle ferait preuve de compassion naturelle, mais, comme si elle n'avait pas enregistré ma réponse, comme si je lui avais dis: "Ca vas bien, merci" ou quelque chose comme ça, elle m'a fais un petit signe poli de la tête avec un petit sourire plus dégagé que jamais, et elle s'est èloignée en souriant toujours d'un air insouciant...
  De deux choses l'une: ou elle n'a effectivement pas enregistré ma réponse, dans le sens où quand la plupart des gens demandent: "Ca va?" c'est une formule de politesse, l'autre est sensé répondre "Ca vas", ça fait partie de la formule  >:( ils n'ècoutent même pas la réponse, et il m'est déjà arrivé de ne pas répondre, ou de dire "bof..." et que l'autre enchaîne mécaniquement: "Ah, hé ben c'est bien!", comme j'ètais sensé répondre oui  >:( mais en cette circonstance, sachant ce qu'elle savait, ce n'est pas seulement exaspèrant, c'est honteux, non?
  Ou alors-et je crois que c'est plutôt ça-elle n'avait pas envie de s'embêter à me remonter le moral, à entendre mes souffrances et qu'elle a fait mine d'entendre "Ca vas". L'expression de son visage était particulièrement détachée-faussement détachée, j'en suis pratiquement sûre-quand elle a tourné les talons sans plus de commentaires.

  Et voilà que quelques mois après, je la croise à nouveau en compagnie d'un ami à moi, et qu'elle me dit: "Ca vas mieux, n'est-ce-pas? J'ètais justement en train de dire que j'ètais très contente que tu aille mieux. Je t'ai vue passer plusieurs fois, tu avais l'air triste, alors j'ai prèfèré ne pas t'embêter." Tu parle!...j'aurais pus la croire s'il n'y avait pas eu cette courte "entrevue" des mois avant. Elle doit croire que j'ai oublié ou que j'ai compris son attitude  >:( je sais maintenant ce que vaut cette "amitié"...
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 23 Mai 2016 à 17:29:23
Je t'ai vue passer plusieurs fois, tu avais l'air triste, alors j'ai prèfèré ne pas t'embêter."

Ah c'est le summun celle là !!! Je dirais plutôt: "je t'ai vue dans la douleur mais j'ai préféré NE PAS M'embêter avec ta tristesse car je suis profondément égoiste"

Pfff .....une belle égocentrique...et bravo le rapport humain !

bulle
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: cdi le 23 Mai 2016 à 18:34:01
Oui je crois que plus on avance comme on peu plus les gens sont indifferent ce n 'est plus l'époque ou nos grand mère ou membre de la famille  perdait quelqu un tout le monde était là voisins , amis , même  pour  s'occuper du repas , des enfants la totale de nos jours après une semaine et encore une fois que nous que la personne est  enterrée  c'est fini passe a autre choses: c'est la nouvelle génération    et c'est bien dommage . bon  courage à vous

cdi
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ludmilla 31 le 05 Juin 2016 à 11:50:33
Je sais que ce n'est pas la bonne rubrique mais au cas où ,moi-même ayant entendu ,vécu des moments comme vous tous ,l'autre fois j'ai acheté un livre de Christophe Médici :Savoir gérer les personnes TOXIQUES .
Très intéressant ,si ça peux vous aider ,car moi ras le bol d'être "gentille" quand j'en prend plein la tête même par des soit disant "amie"
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 06 Juin 2016 à 14:42:26
  Oui il n'y a guère qu'ici qu'on peut être absolument sûr d'être vraiment compris, de ne pas inspirer d'ennui, de jugements erronés, d'indifférence etc à quelques exceptions près bien sûr-il y a tout de même quelques personnes dotées d'empathie, même plus ou moins extérieures-mais ce serait une erreur de croire que beaucoup de gens sont comme ça, qu'on peux tout dire à tout le monde, je crois qu'on est tous bien placés pour le savoir  :( >:(

  Un jour je buvais un café dans mon bistrot habituel-bien que je n'y mette plus les pieds actuellement, je verrai en septembre, il y a tans de personnes humiliantes...-et un homme  est entré, il s'est assis et a commencé à parler de choses et d'autres. C'ètait environ trois mois après la mort de Pierre, et tout le monde connaissait l'étendue de mon déséspoir.
  A un moment donné le type a dit: "Les gens sont tristes...ils sont déprimants", d'un ton ennuyé. J'ai dis: "Des fois on a des raisons d'être tristes, je le suis beaucoup en ce moment." Je disais ça comme ça, plutôt à l'attention d'une connaissance à moi à qui je me confiais et qui ètait présente, mais l'individu a lancé d'un ton flegmatique: "Oui ben ça, on s'en fous: à chacun sa vie, à chacun sa merde." Et il a changé de place, sans doute pour que je ne le "dèprime" pas davantage; seul son confort intèrieur comptait  :-X
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loulou15 le 12 Juin 2016 à 10:50:54
De ma chère et tendre belle mère : ah ben t'as maigrit, ça te fera du bien, tu seras mieux !!!" ma réponse : à la place de maigrir, j'aurai préféré que mon fils soit là !!!!!!! "
je ne peux plus l'encadrer !!!!!!!!!!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 12 Juin 2016 à 11:06:18
  je partage ton indignation loulou  >:( moi j'ai eu droit à: "Tu fais bien de t'habiller toujours en noir, ça te mincit"...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 12 Juin 2016 à 12:47:22

   Je n'en reviens jamais non plus des compliments sur "le physique" de ceux qui sont pourtant au courant de notre malheur ...
   "Comme t'es bien ... on voit que tu vas bien ..."
   Ils ne comprennent pas que tout en "sauvant les meubles", on souffre à l'intérieur, ça fait mal, mal ...
   Ma foi, manquerait plus que ça, qu'en plus on pue et qu'on soit couvertes de verrues !
   Ah, là là ...................
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loulou15 le 12 Juin 2016 à 13:22:36
c'est ça .... une cliente m'a même dit " vous avez l'air de bien vous en sortir, vous travaillez ..." ben oui parce qu'elle croit que j'ai le choix !!! sans salaire depuis l'accident, 7 mois, déjà que tu as perdu une partie de ta vie, je suis OBLIGEE de travailler pour ne pas perdre le peu qu'il me reste ... ils sont fous les gens et ne se rendent pas compte !!!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: cdi le 12 Juin 2016 à 15:20:52
Ma voisine m' a sortie exactement la même  chose, tu as maigri et tu voudrai pas me faire mon repassage j'ai pas le temps avec mon mari et mes enfants .Des claques qui se perdes ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Kri le 23 Juillet 2016 à 19:29:07
Bonjour à tous ,
J'ai lu vos posts qui me touchent et me réconfortent tellement ce séïsme nous rend fragile et vulnérable .
Sur les petites phrases "assassinent ",du genre Il faut tourner la page  et refaire sa vie ,j'ai au bout de quatre fois été obligée de répondre :
Arrêtez de me dire ce que je dois faire et ressentir ,chaque personne est unique dans ses ressentis et ses douleurs !! J'ai perdu: mon unique raison de vivre ,mon époux,ami ,confident  ,et qui a été l'amour de ma vie pendant 32 ans .Vous n'êtes pas à ma place et vous me peiner chaque fois que vous "me conseillez "de tourner la page ,de voir du monde !!
Jamais je ne la tournerai ,j'écrirai juste un autre chapitre ...!!!
La personne s'est excusée en disant que j'avais entièrement raison  qu'elle croyait bien faire et que  c'était vrai qu'elle n'était pas à ma place ...
Je ne lui en veux nullement ,mais je pense que des fois les choses doivent être dîtes pour que l'on respecte la façon dont nous avons choisi de "vivre notre deuil ".....c'est le seul  pseudo contrôle qu'il nous reste sur la vie .

Affectueusement Kri
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kompong speu le 23 Juillet 2016 à 22:43:18
tu as tellement raison kri
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: qiguan le 12 Août 2016 à 09:35:50
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/du-23-avril-2014-au-11-aout-2016/msg75029/#msg75029  :'(
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 12 Août 2016 à 13:05:07

   Certaines personnes ont l'air tout-à-fait fréquentables, puis on découvre que leur terrain sentimental est trop sec pour qu'il puisse y pousser quelque chose ...
    Dans l'agressivité, par contre, ceux-là déploient des ressources phénoménales ... alors restons bien "gentils", parce qu'ils ne valent tout simplement pas la peine qu'on tente de leur expliquer quoique ce soit de l'amour ou de l'amitié.
    Ce sont des gens qui voient dans le départ d'un proche, l'héritage à saisir.

    Ce qu' éprouve un coeur tendre est bien trop immatériel pour ces gens-là.
    Mes respects envers ta peine d'avoir perdu ta maman, Quigan.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 31 Août 2016 à 00:07:42
  Je suis furieuse depuis deux jours, littéralement furieuse, plus encore que triste heureusement  :( >:( mais j'ai eu un chagrin infini à entendre certaines paroles avant-hier, et d'autant plus qu'elles partaient vraiement de bonnes intention (d'autant plus parce-que les personnes concernées ne peuvent même pas reconnaître leurs erreurs, regretter leurs propos qu'ils trouvent tout-à-fait "bien"  >:(), mais venant de parfaits imbéciles. Un surtout...
  La rage et la souffrance m'étouffaient tellement que j'étais même incapable de mettre noir sur blanc ce qui s'ètait passé, que ce soit ici ou ailleurs.

  Il se trouve que j'ètais tranquillement assise sur un banc, dans l'espace vert en bas de chez moi, quand deux hommes sont venus s'assoire à côté de moi, l'un que je connaissais déjà et qui connaissait Pierre, et un copain à lui que je ne connaissais pas. Ils ont commencé à me parler de mon deuil, et les propos horriblement bien-intentionnés n'ont pas arrêtés  :'(
  L'un d'entre eux a commencé à me dire qu'il fallait que je "fasse mon deuil". Je lui ai expliqué qu'il n'ètait pas question pour moi de faire mon deuil (ça donne une impression d'oubli presque permanant de l'être aimé) mais plutôt de vivre mon deuil, et le mieux possible. J'ai expliqué que je pensais à Pierre à chaque seconde, à présent d'une manière douce et paisible, la plupart d'une temps, qui gonfle mon cœur d'une vraie joie, et que penser ainsi à lui, me sentir en communion avec lui non seulement ne m'empêchait pas de vivre mais même m'y aidait, me stimulait pour savourer les petits et grands plaisirs du quotidien, que je voulais qu'il soit heureux pour moi de là où il est.
  Hé bien, ils ont trouvé ça extrêmement triste et bizarre-cette foi en la présence bienveillante de Pierre, ce besoin de penser tout le temps à lui etc ils n'ont même pas "entendu" ce que tout ceci m'apporte de positif, ils n'ont vu que la prétendue bizarrerie, et le fait que selon leur vision limitée, je ne peux qu'être dépressive, de penser tout le temps à un défunt.
  "Ca remonte à loin", a dit l'un d'entre eux. "Un an et quatre mois, ai-je répliqué. Pour moi c'était hier."Ils ont eu l'air perplexes et encore plus apitoyés  >:(allez expliqué quelque chose aux gens!...
  Que je leur dise que ce façon de vivre mon deuil m'emplit de douce pensées n'y changeait strictement rien. Ils ont alors essayé, par tous les moyens-toujours avec leurs bonnes intentions...-à m'en détourner, à me pousser à "oublier", à "tourner la page". L'un d'eux-celui qui ne connaissait même pas Pierre-s'est permis de me dire: "Et si tu apprenais qu'il t'a trompée, tu sentirais les choses de la même manière? Je ne dis pas qu'il t'as trompée, je n'en sais rien, mais imagine..." De toute évidence il voulait me détacher de cette communion intime, pour lui morbide j'imagine, en salissant la mémoire de mon bien-aimé. Et il insistait: "Tu n'ètais pas avec lui absolument tout le temps, qu'est-ce-que tu en sais? Il a très bien pus te tromper. Moi j'ai tromper plusieurs fois ma copine, il a pus en faire autant, presque tout le monde le fait."
  Quelle ignoble individu!!! Qu'est-ce-qu'il en sais, il ne le connaissait pas et il ignore tout de la vie que nous avons partagé, de notre amour, de notre profond et fidéle attachement. Parce-que lui s'est comporté comme un salopard vis-à-vis de sa copine, il pense que presque tous les hommes font de même  >:( c'est une insulte totalement gratuite à la mémoire de mon homme, à notre lien fusionnel, à son honnêteté que je connaissais si bien. Je le sais bien, que Pierre ne m'a jamais trompée, j'expliquerai un jour comment je le sais. Lui, il ne sais rien. Quelle erreur de calcul de sa part de s'imaginer que de telles calomnies-envers quelqu'un qui ne peux pas se défendre en plus-allaient me détacher de notre lien, me faire "tourner la page"  :o mais si je pensais que Pierre m'a trompée, ma vie n'aurait plus aucun sens, je sais que je me détruirais à petit feu, d'une manière ou d'une autre, ce serait irrémédiable. Mais ces propos outrageants ne m'ont pas fait douter de mon amour, bien au contraire, ils m'ont juste fait souffrir par leur côté insultant, et par une telle méconnaissance de ma sensibilité personnelle.
 
  Ca a été pire-si c'est possible-quand j'ai précisé que je trouvais beaucoup de petits plaisirs simples à être chez moi, comme dans un doux cocon, à lire, ècrire, ècouter de belles musiques...à les entendre "ce n'est pas une vie", et de me pousser très vivement à sortir, aller danser à des fêtes, des soirées, en boîte, passer les 3/4 de mon temps dehors, à rigoler avec des copains, aller boire des verres dans des bars etc j'ai eu beau leur expliquer, encore, et encore, et encore, que mon èquilibre, mes repères, mes vraies joies venaient de ces plaisirs simples, que je détestais le bruit, et tous ces gens vulgaires qui peuplent de nombreuses "fêtes", et n'ont jamais rien compris à ma sensibilité (même quand je n'ètais pas en deuil), ils trouvaient ça de plus en plus triste et anormal. Pour eux, quelqu'un qui préfère lire un bon livre en ècoutant de la musique, par exemple, plutôt que d'aller "s'èclater" est dans un état èpouvantable, ne "vit pas".
  J'avais beau expliqué encore et encore que je suis bien plus heureuse avec le mode de vie que j'ai choisis, ils ne me croyaient pas et ne cessaient de rèpèter: "On ne peux pas la laisser comme ça..." à croire que je mène la vie d'une pauvre loque  >:( alors qu'en réalité, j'ai toujours été casanière, j'ai toujours apprècié les petits moments simples, avec mon côté contemplative, que je les savoure. 
 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 31 Août 2016 à 00:34:18
  D'ailleurs je sors: je vais à des expositions, à des petites animations de rue, au marché, dans des vide-grenier, dans les bois etc mais non, pour eux sortir c'est rigoler, danser, draguer...quelle intolèrance! Faut-il être butté!!!

  Et c'était toujours pire: quand j'ai dis que quand j'ai connu Pierre il avait 57 ans, le type m'a demandé, l'air ahuri: "...Et toi 40? IL avait 17 ans de plus que toi? C'est énorme!...Pourquoi tu aimes les papys?" Je me suis sentie blessée jusqu'au plus profond de mon âme, pour lui, pour moi. J'ai répliqué calmement que l'amour n'est pas une question d'âge, et que Pierre était loin d'être "un papy", qu'il paraissait beaucoup moins que son âge, s'habillait très jeune etc rien à faire, pour lui la différence d'âge n'est pas normale. Et il a bien retourné le couteau dans la nouvelle plaie qu'il venait de m'infliger en ajoutant-sans tenir, là encore, aucun compte de ce que j'avais dis: "Mais quand même, les papys c'est pas terrible. Ils ne sont pas bons au lit." J'ai répondu que j'avais été parfaitement satisfaite avec lui et plus encore, mais il ne me croyait pas et répétait: "C'est pas possible. Fais-le avec un jeune, ou quelqu'un de ton âge et tu verras la différence, ce sera une vraie fête!" C'était à vomir...
  J'ai encore tenté de lui expliqué que je serais incapable d'avoir un contact intime avec un homme, fut-il jeune et très beau, si je ne l'aimais pas. La stricte vérité: je ne me suis jamais donnée à moitié et les contacts dépourvus d'amour ne m'ont jamais procuré aucune sensation. Il levait les sourcils dans cette mumique caractèristique de quelqu'un qui est perplexe, qui ne comprends rien...
 
  Le couronnement des ignominies est arrivé: je vous préviens que ça ne vas pas être gai, et pour personne, mais de telles imbécilités ne méritent que le plus profond mépris-je m'y efforce...
  J'ai parlé de notre forum et du bien immense qu'il me procure. Le gars-le pire, celui qui ne connaissait MEME PAS Pierre-a dit avec un petit air entendu: "Tu sais ce que c'est, ton forum? C'est une secte." Voilà autre chose  :o >:( Là, j'ai tout de même pus démontrer le contraire de par mes explications concernant le mode de fonctionnement du forum et ses membres, mais il a encore trouvé quelque chose: ""Les gens qui viennent sur ce forum sont fragiles." "Bien sûr puisqu'ils sont en deuil!" ai-je répliqué, sincèrement interloquée. Réponse: "Non non, c'était des gens fragiles même avant, ce sont des gens fragiles, point. Parce-qu'une personne qui n'est pas fragile, qui n'a pas de problèmes connaît un deuil, elle le vit simplement, elle fait son deuil, elle n'a pas besoin d'aller sur ce genre de forum. Qu'on ai perdu un conjoint, un père, une mère, un frère, un enfant..." Vous avouerez que c'est monstrueux  >:(
  Alors comme ça, si on a besoin du réconfort, du partage, de la solidarité que procure d'autres personnes en deuil, et réciproquement, on n'est pas normaux??? Mais oui, mais bien sûr, on "fais son deuil" naturellement, sans avoir besoin d'aide, et en quelques mois, c'est fait, et si on ne vas pas s'"èclater" à droite à gauche en n'y pensant plus, ou alors de loin en loin, il y a quelque chose qui ne vas pas  >:(
  C'est lui qui n'est pas normal. Comment peut-on seulement s'imaginer de telles choses?...Nous sommers parfaitement normaux, des êtres sensibles qui avons perdu un être très cher, et ce besoin de penser à lui, d'honorer en permanence sa mémoire etc est bien plus normale que d'avoir un tel cœur de pierre (mais pas un cœur de Pierre avec un P majuscule, lui avait un cœur immense  ;D). La bêtise à l'état pur.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 31 Août 2016 à 00:59:42
  Je termine sur ce chapitre, j'avais besoin de vider mon sac  :( >:(

  Lorsque j'ai dis que j'avais perdu ma mère depuis 10 ans, le type a dit: "Je trouverais plus normal que tu èprouve ce que tu èprouve vis-à-vis de ta mère, mais pas vis-à-vis de ton copain. C'est frai quoi: lui, tu le connaissais depuis combien de temps? Quelques années?" "Un an", ai-je répondu. Il a ouvert des yeux ècarquillés, exhorbités même, au sens propre du terme  :o et, avec une incompréhension stupèfiée (ça se voyait), et il a rèpèté: "Un an? C'est tout?..." Autrement dit: tu ne l'as connu que pendant un an, et tu n'as toujours pas fait ton deuil, tu pense toujours à lui, tu as besoin de cette communion? (à laquelle il ne croit évidemment pas, mais si au moins il respectait!) J'ai expliqué, aussi posément que possible, que l'amour n'est pas une question de temps, qu'entre Pierre et moi ç'avait été tout de suite une passion inimaginable, fusionnelle, ardente et que cette passion demeurerait toujours dans mon cœur. Nouveaux haussements de sourcils perplexes...
  Et l'autre en rajoutait, appuyait tout ce que l'energumène disait...j'aurais dû m'en méfier, de celui-là aussi: il m'avait déjà dis: "Qu'est-ce-qu'il a fabriqué, Pierre, pour tomber dans ses escaliers? Ce n'est pas normal. Il avait bu, n'est-ce-pas?" Pas du tout, et j'ètais restée avec lui toute la journée  ::) >:( "Mais si, il avait bu, avait-il insisté. Il a dû aller chercher des bières pendant que tu avais le dos tourné, et puis il était saoul, il est tombé! On ne tombe pas comme ça dans ses escaliers!" Je lui avais patiemment dis et redis que c'ètait impossible, je pensais qu'il m'avait crue...
  Et voilà qu'avec son ami, il redisait: "Qu'est-ce-que tu veux que je te dise? Il avait bu des bières,  tout tournait autour de lui, il ne voyait plus la rampe, il a raté une marche, il e pouvait plus marcher droit le pauvre, et puis il est tombé..."Il y tenait à son histoire, totalement imaginaire mais qu'il décrivait exactement comme s'il y ètait  :o >:(

  J'ai passé une heure horrible entre ces deux hommes qui me harcellaient et m'assomaient par leurs paroles sans le savoir, et qui me rappelaient d'un ton d'urgence, tellement insistant, tellement préssant dès que je me levais du banc et voulais m'éloigner. Et moi de revenir m'assoire, non seulement parce-qu'hélas je suis trop gentille, mais aussi parce-que j'espérais toujours leur démontrer, par mes paroles, qu'ils avaient tort sur toute la ligne; L'espoir fait vivre dis-t-on...en l'occurrence cet espoir-là m'a plutôt étranglée de souffrance, de rage impuissante, et d'un tel sentiment d'injustice...

  Mon Dieu que je les hais. Le "copain" surtout. Comment peut-on être aussi ignoble?...J'aime cent fois mieux être à ma place qu'à la sienne.

  Il fallait vraiment que ça sorte, que tout sorte. C'était déchirant de revivre tout ça, mais ça me fait du bien à présent que c'est fini.

  Non mais franchement, des gens qui n'ouvrent la bouche que pour debitées de cruelles-involontairement cruelles, ce qui prouve leur degré de bêtise-absurdités, telles que je n'en avais pas encore entendues, c'est inimaginable...

  Merci à cet extraordinaire forum et à ses membres pour tout ce qu'ils apportent  :) :-*Nous, nous savons.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 31 Août 2016 à 08:50:32
Stana , je te nomme Grande Prêtresse de notre SECTE, il faut que tu trouves un dolmen dans les environs, afin que l'on offre en sacrifice à notre grand Dieu DEUIL tes 2 "amis"  ;D ;D
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 31 Août 2016 à 08:58:18
Je viens de lire une citation de Daniel Balavoine qui convient tout à fait à la situation :
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan"
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 31 Août 2016 à 09:39:03
  Merci beaucoup loma  :) tu as raison, il vaux mieux en rire et prendre ça d'où ça vient  ;D je ne me laisserai plus avoir de la sorte, c'est certain. C'était horrible, mais depuis que j'ai tout mis noir sur blanc je me sens nettement plus lègère  ;) ce qui me fait plaisir est que les propos de ces types ont eu exactement l'effet inverse de celui qu'ils escomptaient, donc ce n'est pas eux qui gagnent.
  Je me demande ce que les gens ont dans la tête  :o
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 31 Août 2016 à 12:37:02

    Solidaire avec toi, Stana,
    @Ioma: je veux bien coudre ta bure de Grande Prêtresse et quelques costumes d'enfant de chœur !
    et youpie-yoplà pour enrober les deux primitifs façon "coucougnettes" !
    On va toutes mettre la main à la pâte !
    Vous savez, il y a des gens qui trouvent que ma peine est maladive aussi,
que je "vis dans le passé" ...
    Hier, quand j'ai reçu des photos du petit que je n'avais jamais vues, un tel Amour a étreint mon être ...
    Les abrutis ne comprendront jamais l'essentiel ...
    Des gens très cons qui ne comprennent rien à la liberté intérieure ...
    Contents qu'ils sont dans les plaisirs idiots ...
    On est raffiné ou on ne l'est pas !
    Et on est toujours le con de l'autre con ...
    Gros bisou, cette histoire ne fait que prouver les limites de certains esprits.
    Gros gros poutou aux sensibles ...
   
   
   
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 31 Août 2016 à 15:31:01
Stana,
si je peux me permettre... :)

ne perds pas ton temps avec ce genre de personnes
tu abîmes ta poésie ta sensibilité à leur parler,
à leur donner des détails sur ta vie et ton ressenti,
car ensuite, ils vont s'en servir contre toi

Eux ben ils ne cherchent qu'à te blesser et........peut-être....sûrement....... à te ...... draguer ;)
oh là là tu ne les changeras pas par des paroles hélas, ces rustres !
c'est peine perdue et le silence est la meilleure des armes

si je peux me permettre  ;)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ela le 31 Août 2016 à 17:11:42
Olala Stana... Je suis tellement désolée que tu ais eu à supporter ça  :(. Et comme je te comprends d'avoir eu besoin de laisser éclater ta rage ici! Tu as bien fait... Heureusement, je n'ai pas encore eu à vivre de situations aussi extrême, mais je ressens la même volonté de me "faire tourner la page", de me pousser à "me changer les idées" chez pas mal de gens... Et parmi eux, je sais qu'il y en a certains qui seraient sans doutes les premiers à dire que "j'ai bien vite oublié" si je suivais ces conseils... Enfin bon, heureusement, il y a toujours une petite secte sympa et ses adeptes pour nous remonter le moral.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 31 Août 2016 à 20:57:42
Et moi je me charge de trouver le dolmen, bien sûr.

Par contre je ne garantis pas le transport, alors j'héberge.

Un sacrifice de 2 sombres crétins en guise de crémaillère, j'adore l'idée !

Et bien d'accord avec Bulle : Stana, inutile de perdre ton temps avec ces personnes.

 " Je ne parle pas aux cons ..... Ça ne les instruit même pas "

Bises aux sensibles , oui.

Nora


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 02 Septembre 2016 à 20:03:27

   Phrase "osée" sur le sujet d'un parent en deuil sur un autre forum:
   (par qqn qui se voit grande analyste)

   "voir le positif que ça t'apporte, ça fait de toi quelqu'un de meilleur".

   Voilà. Purée merde c'est pas possible d'être aussi handicapée des sentiments.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 02 Septembre 2016 à 20:13:42
ou conne, tout simplement!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 02 Septembre 2016 à 20:34:32

   Je laisse (trop ?) longtemps le bénéfice du doute avant de poser cette affirmation, mais là, franchement ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 04 Septembre 2016 à 22:42:48
  Merci à vous toutes pour vos paroles, elles m'ont apporté, et m'apportent toujours, un merveilleux réconfort. OUi vous avez raison sur toute la ligne  :) :-* tout mettre noir sur blanc, et plus encore lire vos réponses m'ont fait me sentir infiniment mieux, A présent je prends ça avec davantage de légèreté LOL ça prouve juste que la êtise humaine est parfois encore plus abyssale que je le croyais  ;D
  D'ailleurs ils avaient bu, ils sentaient la bière à plein nez lol ce sont eux qui en boivent à s'en rendre malade, du coup ils pensent, comme pour tout le reste, que tout le monde est comme eux  :o ah ça, c'est bien eux qui sont le plus à plaindre XD
  Ben oui, un petit sacrifice sur notre dolmen: on n'aura qu'à dire: "Ils avaient bu des bières..."  :D ça fait un bien fou de rire un peu^^

  Merci aussi à notre cher Frederico de son message de soutien sur mon topic, il m'a vraiment fait chaud au cœur, également, comme toujours  :-*

  Souçi: je suis de tout cœur avec toi, moi aussi j'ai eu droit à ce genre de propos bête/et ou méchant. Genre: "Tu as trouvé un èquilibre, un mode de vie qui te convient (encore heureux qu'elle, elle le dise lol), finalement il y a eu du positif dans ce que tu as vécu"  >:(

  Demain je posterai davantage.
  Ces derniers temps j'ai eu besoin d'écrire sur d'autres forums, d'argumenter passionément sur plusieurs sujets que j'aime, afin de me dèfouler indirectement, c'était presque compulsif mais ça m'a fait énormément be bien, et ça a contribué à èvacuer une partie de ma colère.

  Oui ici nous avons tous un vrai cœur...à moins qu'on nous ai fait un lavage de cerveau lol vous me direz: on a peut-être eu un lavage de cerveau, mais eux ils n'ont pas pus en avoir un, comme ils n'ont pas de cerveau  ;D

  Je vais m'endormir à peu près en paix tout-à-l'heure je crois, avec de douces pensées concernant mon compagnon.
  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Romane le 04 Septembre 2016 à 23:02:08
Comment peut on être aussi con? Stana,  des gens comme ça , ne méritent pas que tu uses ,ne serait ce qu'une seule goutte de ta salive  pour leur parler
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kompong speu le 04 Septembre 2016 à 23:16:36
Ne parle pas aux imbeciles ça ne les instruit pas !!! ;)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 05 Septembre 2016 à 20:37:23

     On n'instruit pas les imbéciles, par contre la connerie est archi-multi encyclopédique.
     Contre la connerie, l'humour, un autre genre de connerie en beaucoup plus évolué.
     Tantôt, j'ai pas compris immédiatement "pinocumettable", cf chez Federico, je n'ai guère eu le temps de chercher, je devais faire des courses ...
      J'ai pensé "référence à Pinocchio ?", ou alors "encore un truc en espagnol ?"... comme quoi, des références orthographiques ou culturelles peuvent induire en erreur ...
     Pff, ce doivent être mes comprimés spéciaux "mémoire et concentration" ... j'en ai pris beaucoup trop !
     Meilleure soirée possible à vous ... M.

     
     
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 05 Septembre 2016 à 21:57:37
et là, tu as compris?
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 05 Septembre 2016 à 23:32:59

    J'ai compris qu'il ne s'agissait pas d'un néologisme, et que l'extrait de ginkgo biloba me joue des coups tordus.
   
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: DOLLY86120 le 08 Septembre 2016 à 13:49:06
Bonjour,

et encore une !!!
Au boulot, je travaille dans 2 petites mairies, on me demande "comment ça va ?", je ne supporte plus cette question déjà d'une !! Alors comme à chaque fois je réponds: on fait aller.
Puis, on me demande "c'est pas trop dure ?"    grrrrrr............... >:(
t'en a une autre question C.. ou quoi ?? J'en ai marre.
Mes 3 enfants et moi-même, bien-sûr et évidemment, qu'on souffre et qu'on est malheureux, même si on pleure pas H24.
Tous les matins, j'ai la boule au ventre et des nausées. J'ai du mal à m'endormir et retarde au maximum l'heure de mon coucher qui me rebalance en pleine tronche ma triste solitude !!
Ce qui n'est pas mal aussi, ce sont les proches, genre ses soeurs, qui ne me demandent carrément rien du tout en me tapant la bise !! comme ça c'est fait !! pas une petit parole sympa pour savoir si je m'en sors (à tous niveaux), si j'ai besoin...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ela le 17 Septembre 2016 à 16:36:16
Et oui.... Le fameux "comment ça va?"... Je propose un concours des réponses les plus originales et déconcertantes à apporter à cet incontournable... Si vous avez des idées je suis preneuse...
J'ai hésité un peu avant d'écrire ici... J'ai cette sale manie d'essayer de trouver des excuses à tout le monde la plupart du temps, mais après avoir lu un commentaire d'Eva Luna sur "la tartine de merde", dans un autre post, je me décide à lâcher un peu de lest... Parce qu'à force d'avaler sans que ça sorte, je vais finir par faire une occlusion.
Après le cataclysme, je suis retournée dans le village de mes parents, à l'autre bout de la France... Déracinement total... Bien sûr, je connais du monde ici, mais tout est à reconstruire puisque je ne voyais plus mes amis alsaciens que ponctuellement depuis pas mal de temps. Du coup, je ne vous parle pas de la gêne ultra palpable qui accompagne chaque prise de contact, lorsque prise de contact il y a. Pour beaucoup, j'ai semblerait-il provisoirement ou durablement disparu de la surface de la planète. Pas un mot, pas un coup de fil...
Puis ensuite, niveau maladresse, l'exemple d'hier était pas mal. Un voisin qui m'avait proposé d'aider pour une fête du village, un concert, histoire de "me changer les idées..." Ce concept de "se changer les idées" me donne du fil à retordre, mais tout de même, j'arrivais à apprécier l'intention. Sauf que hier soir je l'appelle pour avoir des détails, en parler avec lui, et là d'un coup il a semblerait-il mis un point d'honneur à me balancer mes quatre vérités: "que rester enfermée chez moi ne réglerait rien, que la vie continue, qu'il fallait que je sorte absolument, à tous prix pour me changer les idées, qu'il fallait que j'arrête de penser à lui. Que je devais en avoir marre que tout le monde me parle de lui (euh... c'est le contraire en fait. Tout le monde fait plutôt comme si de rien n'était). Et puis la goutte d'eau pour moi: "qu'il me conseillait de sortir pour me mettre une murge plutôt que de passer du temps à m'occuper de mon "petit jardin de merde".... Jardin que j'ai planté et dont je prends soin pour mon chéri puisque c'était une de nos passion commune... Dans l'absolu, j'apprécie mon voisin pour sa franchise et son franc parler, mais là "le jardin de merde", même si ça n'était qu'une façon de parler, j'ai eu un peu de mal à digérer... Du coup, j'essaye de lui dire honnêtement ce que j'en pense, de lui donner le sens de mon besoin de calme et de retraite également... mais il coupe court en me disant que de toute manière, il ne me force pas, que je fais ce que veux, d'une façon qui m'a un peu laissé entendre que si j'ai envie de me complaire dans mon malheur, c'est mon problème...
J'en ai franchement ras le cul de tous ces conseils qui sous couvert de bonnes intentions, travestissent l'épreuve que je vis et la souffrance qui en découle en mauvaise volonté de ma part... Et tous les efforts que nous faisons au quotidien? Qui est ce qui les prend en compte? J'ai eu d'autant plus de mal à entendre cette remarque qu'elle arrivait à un moment où j'avais réussi à trouver une sorte de paix, d'apaisement en moi-même... Qu'on me balance dans la figure que je suis pessimiste, négative et que faire la fête me permettrait de renouer avec le sens profond de l'existence, alors que chaque jour je bataille pour réapprendre à aimer cette vie, l'aimer vraiment et pas juste faire semblant, je trouve ça un peu énorme.
Puis amertume aussi concernant certaines de mes amies d'enfance... Je sais que je finirai par passer au dessus, mais pour le moment ça me gonfle et c'est comme ça.... La mère de l'une d'elle vient me voir l'autre jour et me dis que je devrais faire un effort pour me confier, arrêter d'essayer d'être forte en face de mes copines, car elles ne savent pas comment réagir avec moi... C'est un peu facile... Je vois difficilement comment je pourrais avoir envie de me confier puisque l'amie en question ne prend pas de mes nouvelles, ne vient jamais me voir... Je ne lui en veux pas, mais je n'accepte pas d'être désignée comme responsable de cet éloignement. Je crois que chacun doit être capable d'assumer un minimum. Cette amie d'enfance, ainsi qu'une autre, je ne les ai vue que deux fois depuis ce qui est arrivé et toujours avec d'autres personnes. La première fois, à peine deux mois après le départ de mon chéri, elles ont proposé avec un grand sourire et beaucoup d'excitation qu'on aille déterrer ensemble une boîte à souvenirs qu'on avait enterrée dans le jardin étant enfants... Quand je leur ai fait comprendre que pour moi ce n'était vraiment pas le moment, j'ai quand même eu droit à des "pourquoi?" et des "si on ne le fait pas un jour, on ne le fera jamais".... En l'écrivant, je prends conscience de l'énormité de la situation...
Heureusement, il y a ma mère et quelques amis sensibles sur qui je peux m'appuyer...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 17 Septembre 2016 à 20:09:13

    Chère Ela,

    Attention à l'occlusion en effet !
    Qui doit ou non prendre du
    (http://www.aht.li/2951028/fepachie.jpeg) ?
    Qui fait les ordonnances ? Délivrance libre ? Attention !
    Danger ...

    Que veux-tu, les relous peuvent RIEN comprendre, c'est comme ça.
    Qu'est-ce que tu veux leur répondre !
    Ça va très bien Mme la Marquise ?
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: lisa le 17 Septembre 2016 à 20:26:52
Je ne comprends plus les gens...insensibilité ou stupidité? ...ce matin encore,alors que je n avais pas vraiment répondu à  cette fameuse question"ça va?",voilà  que la personne insiste"mais ça  va mieux quand même? "....j avoue que j ai eu envie de lui repondre"mais oui connasse, mon mari est décédé  ça  fera bientôt  5 mois,je vais nettement mieux"!!!désolée  d être vulgaire mais je suis sûre que nous avons tous et toutes à  un moment donné  pensé  la même  chose...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: CHA MALLOW le 20 Septembre 2016 à 18:39:12
Pour ma part,

la phrase que j'ai entendu qui m'a le plus blessé, après chacun à ses croyances... C'est celle ci : Natacha, si tu vis cela c'est que tu devais le vivre.  Une amie très proche : elle a pas mis longtemps à comprendre qu'elle avait fait une erreur de me dire cela... Quoi, comment ???  Je viens de perdre la personne que j'aime ( d'amour ) le plus au monde et toi tu me dis que je devais vivre sa mort ( brutale, soudaine, sans volonté )... Je ne peux pas l'entendre...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: karimstar le 22 Septembre 2016 à 14:00:20
oui les gens sont horribles moi je me suis occuper 7 ans de mon père et au final meme si j'ai peut être pas été parfait on ma traité de profiteur , on n'a oser dire que j'avais empoisonner mon père on m'a fait culpabiliser a mort alors que j'ai vraiment fais tout ce que j'ai pu pour le soutenir dailleurs je regrette rien si c'étais à refaire je le referais mais on n'a failli me briser j'ai du me faire hospitaliser car j'ai fais une grosse dépression a la mort de mon père aujourd'hui 2 ans après je rame mais je vais mieux grâce à ma femme et au boulot
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Septembre 2016 à 15:50:19
  Je vous lis, et je me dis que décidément, la bêtise humaine-et parfois même la méchanceté-n'ont aucune limite  :'(et pourtant j'arrive encore à m'en ètonner, à chaque fois un peu plus  :o

  Les pires exemples personnels que j'ai ont eu lieu durant l'enterrement de Pierre. Comme je l'ai déjà précisé, lui et moi, durant notre merveillleuse année de vie commune, étions plutôt controversés dans notre mode de vie, goûts, idées, style vestimentaire, lesquels étant plutôt originaux (comme l'a fait remarqué Frederico, nous formions un couple original  ;D), puisqu'il se définissait comme "hippie" et moi comme "gothique"  ;) nous allions bien ensemble, mais les préjugés du monde étant ce qu'ils ont, tout le monde ne comprenais pas que nous étions, avant tout, des personnes gentilles et ouvertes-je ne dis pas ça pour nous vanter, nos amis communs l'ont toujours dis^^

  Il se trouve donc qu'après la mort de Pierre-alors qu'il n'était plus là pour me protèger physiquement donc-toutes ces personnes ont montré leur vrai visage  :'(je ne m'attendais pas à une telle cruauté.
  Pour commencer, Pierre avait fait savoir qu'il voulait être incinèré, et sa volonté n'a pas été respectée. Ses sœurs auraient largement eu de quoi payer, mais elles étaient les premières à mal juger ses choix de vie, ce qui a été une excuse bien pratique pour  ne pas lever le petit doigt  >:(elles n'ont même pas voulu lui offrir un entrrement décent. POur elles il n'en valait pas la peine  :'(

 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nandou_Guanaco le 27 Septembre 2016 à 16:12:50
Respecter les dernières volontés d' un défunt sont des obligations légales, faut-il encore qu' il les ait consignées par testament. Pour ce qui est des histoires d' argent, évidemment, plus les gens sont riches et moins ils participent, le mort, il n' a plus besoin de rien, on va faire un service minimum, allé hop, à la va vite, un coup de bêche et dans le trou. V'là qu' il a eu la drôle d' idée de mourir et en plus il nous en coûte, il n' est pas marrant celui-là!

Mon mari aussi m' avait parlé d' incinération sans être vraiment formel, mais comme mes enfants ne voulaient pas que l' on brûle leur père, j' ai préféré une inhumation classique en passant par l' église alors qu' il n' était pas croyant mais cela afin que famille et amis, voisins, connaissances etc puissent l' accompagner une dernière fois. Certains sont venus à l' office religieux, d' autres au cimetière, d' autres encore dans la chambre funéraire le voir, bref, chacun a fait selon son ressenti, tout le monde a pu participer à sa façon.

Comme je vous l' ai dit à plusieurs reprises, les phrases quelles soient péjoratives, maladroites, idiotes ou autres, je n' en tiens pas compte, les gens ne sont pas volontairement méchants, ils sont mal à l' aise. Un voisin était indifférent, pas de nouvelle de lui alors que l' on se côtoyait facilement et puis subitement hier, il est venu m' embrasser alors que l' on se serrait juste la main, comme quoi, il faut un temps d' adaptation à tout un chacun. Il ne faut pas prendre sur soi les réflexions des autres, souvent les gens parlent sans savoir ce qu' ils disent réellement, sans penser ce qu' ils disent, c' est sûr qu' ils y  gagneraient plus à se taire seulement voilà, le silence n' est plus une vertu, on se doit d' ouvrir la bouche, alors on dit un peu n' importe quoi comme ça vient et même comme ça ne vient pas, hi hi hi.

Bref, j' en suis toujours à l' étape 3 celle dite de l' absence, elle s' éternise un peu trop à mon goût, il en reste encore 6 ou 7 à passer je crois, le psychiatre m' a dit que j' en avais pour 4-5 ans à me remettre, cela fait 7 mois qu' il est parti, c' est quand-même vite passé finalement, remarquez c' est sûr, je dors beaucoup! En mode hibernation!

Biz à touti
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Septembre 2016 à 16:31:12
  C'était juste pour situer  :(les "petites phrases dont on se passerait bien", en voici en voilà (je vous préviens que ce que je vais ècrire doit être aussi dur à lire qu'à transcire; merci d'avance à ceux qui auront le courage de me lire jusqu'au bout. Je n'exagère rien  hélas):

  Le 12 mai, jour de l'enterrement de Pierre, était arrivé. Je savais ce matin-là que j'allais devoir affronter la pire journée de toute ma vie, je puisais mes forces dans ma foi personnelle, et dans ma volonté d'être forte et digne pour lui, en sa mémoire, en son honneur. Je voulais qu'il soit fier de moi de là où il est. C'et cette certitude qui m'a aidé à tenir ce coup, en dépit de ma douleur presque insoutenable-et qui a encore augmenté de par l'attitude de certains.
  Lorsque je suis arrivé au cimetière, je suis heureusement tombé sur une vieille amie de Pierre, une femme adorable envers qui je serai éternellement reconnaissante. Sans elle, je n'aurais eu aucune présence physique pour me réconforter au cœur de la tempète.
  Je dis toujours: "Il faut savoir reconnaître les anges qui croisent notre route." Cette femme fait partie de ces "anges"  :) :-* je commençais à être (encore plus) effondrée parce-qu'on venait de me dire qu'on allait enterrer son corps dans la fosse commune, et-étant croyante elle aussi, sans prosélytisme, elle est d'ailleurs connue pour ça-elle m'a dit: "Ca n'a aucune importance. CE qui compte, c'est son âme. De là où il est, il se moque bien que sa dépouille mortelle soit dans un tombeau egyptien ou une fosse commune. " "J'ai la conviction qu'il est là", ai-je répondu. "Il est là, m'a-t-elle dit gravement. Et il peux être fier de vous. Vous avez beaucoup de dignité pour une femme qui vient de perdre son compagnon." Ca m'a fait chaud au cœur!
  J'en avais bien besoin: parce-qu'après tout le voisinage de Pierre est arrivé, ainsi que ses sœurs. Malveillants et manifestement détachés  :opas une larme, rien. Des regards durs...
  Alors que je ne pouvais pas m'empêcher de sanglotter doucement, et c'est alors qu'une bonne femme m'a lancé d'un ton bourru, totalement dépourvu de compassion-comme si elle n'avait aucune conscience de mon effroyable souffrance: "Oh, c'est pas la peine de pleurer, hein!" Ca commence...
  Après une parodie de 10 minutes de "cérémonie" religieuse (qui pourtant m'a mis du baume au cœur), le moment est vennu de jeter de l'eau bénite sur le cerceuil (dont la vue a été l'un des moments les plus durs, que j'aurais dû avoir le droit de vivre sollenelement et entourée de respect). Une femme a voulu commencer; étant la prsonne qu'il a le plus aimée, je lui ai pris (doucement, je tiens à le préciser), le goupillon des mains en disant, tout aussi doucement: "C'est à moi de le faire en premier." Une femme a gloussé derrière moi: "Elle est pas bien..." N'est-ce pas monstrueux?...Souffrance supplémentaire.

  Alors que deux employés de cimetière descendaient le cerceuil dans la tombe (je devais faire appel à toute ma foi pour ne pas penser à ce qui se trouvait dedans, avoir conscience que ce n'était que sa dépouille), la première bonne femme a recommencé à me torturer-le mot n'est pas trop fort-en paroles: "C'était pas à toi de jeter de l'eau bénite en premier! Ce que tu as dis...ça m'a choquée! Nous, on était ses voisins depuis 10 ans, 20 ans, on le connaissais depuis toujours! Toi, tu ne le connaissais que depuis un an!" Ces terribles paroles me poignardaient en plein cœur. J'étais sa compagne, son amie, son amie, ceux qui nous connaissent vraiment savent à quel point nous nous aimions!...Pierre m'avait bien dit qu'ils ne pouvaient pas nous voire, sous leurs mines mielleuses, j'en ai seulement pris conscience ce jour-là.

  NadoouGuanaco: je viens de découvrir ton message, il s'est croisé avec le mien  :) merci pour tes paroles. Je te répondrai quand j'aurai fini, dans le prochain post, de me délivrer de ce vécu.
 

 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Septembre 2016 à 17:14:34
  Alors que je me forçais, en dépit de mes larmes, à rester droite et à garder les yeux fixés sur le cerceuil-je lui devais bien ça: il m'a tans apporté-cette femme s'est encore permis de me lancer, toujours du même ton bourru: "Oh, c'est pas la peine de regarder: il est mort!"
  Puisqu'on se trouvait dans les limites de la fausse commune, j'ai eu droit à la nouvelle petite phrase suivante: ""Quand on n'a pas de fric, voilà ce qui arrive: on vous fous à la poubelle..." Il n'y a pas de mots pour décrire ce que ça m'a fait-et pas de smiley non plus.
  L'amie de Pierre, qui n'avait jamais lâché ma main, et la serrait fort quand je pleurais, ou lors des moments les plus difficiles-comme lorsqu'une pelletée de terre tombait sur sa tombe-m'a dit tout bas: "Ne les ècoutez pas! Ils ne vous connaissent pas pour ce que vous êtes. Courage! IL est là." Quel doux réconfort malgrès tout!...Un ange  :'( :)
  Elle leur a d'ailleurs crié: "Vous devriez avoir honte! Laissez-là le pleurer, et lui, laissez-le reposer en paix! Un peu de respect!!!" Ils se sont tus provisoirement mais, au moment de repartir, ils m'ont menacée  :o la première bonne femme-la pire-m'a "interdit" de revenir dans le quartier.
  Leurs pauvres menaces de ces energmènes n'ont eu aucun effet sur moi. Je suis retourné de nombreuses fois m'assoire en bas de l'immeuble de Pierre, en pèlerinage  peut-on dire, et parce-que j'y ai de bons amis, et "curieusement", j'ai eu la paix à chaque fois  ;)

  Au bout du compte j'ai été la seule à rester jusqu'à la fin. On ètais seuls, moi et l'employé du cimetière, qui égalisait la terre sur la "tombe" et plaçait une planche de chaque côté pour marquer l'emplacement . "J'ai dis que je resterais jusqu'au bout, je resterai jusqu'au bout", lui ai-je dis. (c'est moi qui ai jeté la dernière motte de terre d'ailleurs, à défaut d'avoir pus jeter la premières, ces personnes dépourvues de cœur m'ayant êmpêché de jeté la première)
  J'ai discuté avec l'employé du cimetière, un très brave homme, pendant qu'il terminait son triste travail  :( il m'a confié que ce n'est pas toujours facile...comme il n'a pas pus faire autrement que d'assister au comportement scandaleux et ignoble des autres personnes, il a dû avoir de la compassion pour moi, et c'est alors qu'il m'a dit: "Normalement, on n'a pas le droit de déposer de fleurs à la fosse commune, je dois les enlever tous les soirs, mais si vous apportez des fleurs fraîches, je n'y toucherai pas jusqu'à ce qu'elles soient fanées. Pas de fleurs artificielles, c'est tout." Je l'ai remercié, profondément émue. Encore un ange  :-*
  Il a tenu parole. Il a même provisoirement laissé des fleurs artificielles et des bougies  :)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Septembre 2016 à 17:34:01
  C'est toujours très dur de détailler cette funeste journée (comme je l'ai déjà fais, "sur le vif", dans ce témoignage qui a maintenant près de 200 pages), mais ça m'a libèrée aussi. Vous comprenez bien, maintenant, pourquoi j'ai toujours parlé de cet enterrement comme d'une èpouvantable parodie, et pourquoi j'ai remis si longtemps le moment d'en parler enfin. Mais je savais que je le ferais.

  J'ai pus rester digne-c'était important pour moi, pour lui rendre hommage-durant tout cet "enterrement", je ne me suis pas effondrée, personne ne m'a empêcher de l'honorer comme il convenait. Oui, c'était bien à moi d'être là, devant tous, de jeter en premier de l'eau bénite, de jeter cette dernière motte de terre, de rester jusqu'au bout. Même si je n'ètais pas sa compagne officielle, je l'ètais à tout egars, et notre amour était pur et intense jusque dans ses expressions les plus physiques. D'ailleurs, moi seule l'ai accompagné avant, pendant peut-on dire, et après sa mort. Et j'honorerai sa mémoire quoiqu'il arrive.

  Voilà à quelles extrémités peuvent mener les préjugés du monde  :'( >:( notre mode de vie, dans son "originalité", n'a jamais nuit à qui que ce soit. J'ai droit au respect, et la souffrance intolèrable-et que j'ai pourtant tolèrée-que j'ai endurée ce jour-là était la pire que j'ai jamais vécue. Heureusement, mes amis et plusieurs autres comprennent ce qu'ètait notre amour, et m'ont protègée contre les mauvais jugements. Leurs merveilleuses paroles me permettent de ne pas tenir compte des préjugés.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Septembre 2016 à 19:02:05
  Pendant que j'y suis-et ce sera mon dernier post, c'était suffisament èprouvant-quelques autres "petites phrases":

  Il n'a pas été rare que les gens se moquent de mes croyances. Pourtant je ne force personne à être du même avis que moi, je respecte les personnes différentes de moi dans ce domaine, y compris celles qui ont des croyances plus spécifiques, ou qu'elles soient athées ou agnostiques. Je traite autrui comme j'aurais tans voulu qu'on me traite  :( :)curieusement, rien ne m'en décourage, parce-que je sais ce que sont les préjugés et discriminations. Je suis ouverte envers tout le monde, pourvu qu'on le soit envers moi.
  Il y a quelques mois, un vieux monsieur (le même dont j'avais déjà parlé et qui s'était permis l'ignoble commentaire suivant: "C'est pas la peine d'offrir des fleurs à un mort. Tu lui offrais des fleurs, à Pierre, quand il était vivant? Il s'en fous, de tes fleurs, il est 6 pieds sous terre. Tu ferais mieux d'offrir des fleurs aux vivants, pas aux morts!"), a remis le couvert...il avait dû oublier jusqu'à son prénom, parce-qu'il m'a demandé, alors que je parlais de lui: "Pierre?...Ah oui, c'est celui qu'est enterré?"  :o s'il ne croit en rien ça le regarde, je ne juge pas, mais de quel droit essaie-t-il de me juger, lui?...Son ton a été, ces deux-fois-là, tellement désinvolte  :o et puis même si lui ne "croit" pas, il aurait pus formuler ça autrement...

  Un autre type, qui se moque également de mes croyances, m'a demandé un jour: "Au fait, où il est, Pierre?" Il a ajouté en ricannant: "Oh pardon: je voulais dire sa dépouille mortelle..."
  Ceux qui pensent que je n'ai qu'à "tourner la page" parce-que je n'ai connu Pierre "que" pendant un an ne sont pas rares non plus...mais je n'y prète plus attention, j'ai èvolué, en dépit du sentiment d'injustice qui me saisit toujours dans ces moments-là. Ils ne sont pas dans ma tête, ils ne savent pas ce qui est bon pour moi ou non, ils doivent juger d'après eux-mêmes.
  Beaucoup ne comprennent pas que loin de m'empêcher de continuer à vivre, ma foi personnelle me permet de profiter des petits plaisirs de la vie-et même de vraies joies-parce-que j'ai la conviction que c'est ce qu'aurait voulu, ce que veux Pierre, et que de là où il est, il ne peux qu'être heureux de toute joie liée à ma vie terrestre; que je vive, tout simplement. Et c'est ce que je fais, pour lui, et même pour moi. Je me consacre pleinement aux bonnes personnes qui m'entourent, ainsi qu'à la mémoire de Pierre, l'un n'empêche pas l'autre. Je me sens en communion avec lui, ce qui participe et est indissociable de mon bien-être terrestre (il y a nécessairement des mauvais moments par intermittence, mais ce bien-être est bien réél, et il me semble que je l'ai bien gagné après cette immense souffrance et le fait que j'ai tenu le coup malgrès les odieux propos lors de son enterrements, et quelques autres au quotidien). Je pense à lui à chaque instant, ce qui me donne d'autant plus envie de vivre, et c'est ce que je fais. Oui, j'espère qu'il est fier de moi de là où il est. Si cette paix intèrieure que j'ai pus atteindre perdure, plus jamais je ne tomberai dans un tel océan de souffrance, c'est tout ce que je veux.

  Ca m'a fait encore plus de bien de m'être ainsi ouverte. Je sais qu'ici je suis comprise.

  Je vous embrasse  :-*
 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 27 Septembre 2016 à 20:03:32

   Beaucoup de gens n'ont que des "petits moyens" ...
    (http://www.aht.li/2957697/capitaineh.jpeg)
   Tout le monde ne peut pas s'offrir la sensibilité, c'est bien trop difficilement accessible !
   Et n'oublie pas de laisser derrière toi ceux qui parlent dans ton dos ...
   
   Un jour, j'ai suivi un interview du grand esprit Alexandre Soljénitsyne ... on lui a demandé ce qu'il faudrait, selon lui, pour rendre le monde meilleur ...
   Il a réfléchi deux secondes, et dit :
   "tout simplement, que personne ne fasse à autrui ce qu'il ne voudrait pas qu'on lui fasse ..."
   Tu vois, Stana, t'as tout simplement compris le plus important de toi-même.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Septembre 2016 à 20:32:22
  Merci mille fois de m'avoir lue Souçi. Tes paroles me vont droit au cœur  :-*

  J'aime beaucoup ton image  :Det oui, certaines personnes n'ont que de petits moyens, elles doivent être vraiment mal dans leur tête. Je les plains plus encore que je le blâme. Ont-elles jamais aimé de tout leur cœur?...Comment peut-on devenir comme ça, et surtout, pourquoi?  :o quelle amertume se cache en elles?...A moins que ce soit leur nature, mais comment est-ce possible?...Peu importe. Nous valons mieux qu'elles^^
  Quand j'en ai parlé à l'un de mes meilleurs amis, il m'a dit: "Les gens adorent tirer sur une ambulance." En effet...
  J'ai dû apprendre, du coup, à être stoÏque-ce qui n'est pas toujours évident-à survivre, puis à vivre tout court, malgrès les mauvaises personnes.
  Je me sens plus sereine ce soir.
  Oui, ne pas faire aux autres ce qu'on ne voudrait pas qu'on nous fasse, si chacun suivait ce simple principe, tout le monde serait beaucoup plus heureux.
  Merci encore  :)
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Septembre 2016 à 20:44:32
Respecter les dernières volontés d' un défunt sont des obligations légales, faut-il encore qu' il les ait consignées par testament. Pour ce qui est des histoires d' argent, évidemment, plus les gens sont riches et moins ils participent, le mort, il n' a plus besoin de rien, on va faire un service minimum, allé hop, à la va vite, un coup de bêche et dans le trou. V'là qu' il a eu la drôle d' idée de mourir et en plus il nous en coûte, il n' est pas marrant celui-là!

Mon mari aussi m' avait parlé d' incinération sans être vraiment formel, mais comme mes enfants ne voulaient pas que l' on brûle leur père, j' ai préféré une inhumation classique en passant par l' église alors qu' il n' était pas croyant mais cela afin que famille et amis, voisins, connaissances etc puissent l' accompagner une dernière fois. Certains sont venus à l' office religieux, d' autres au cimetière, d' autres encore dans la chambre funéraire le voir, bref, chacun a fait selon son ressenti, tout le monde a pu participer à sa façon.

Comme je vous l' ai dit à plusieurs reprises, les phrases quelles soient péjoratives, maladroites, idiotes ou autres, je n' en tiens pas compte, les gens ne sont pas volontairement méchants, ils sont mal à l' aise. Un voisin était indifférent, pas de nouvelle de lui alors que l' on se côtoyait facilement et puis subitement hier, il est venu m' embrasser alors que l' on se serrait juste la main, comme quoi, il faut un temps d' adaptation à tout un chacun. Il ne faut pas prendre sur soi les réflexions des autres, souvent les gens parlent sans savoir ce qu' ils disent réellement, sans penser ce qu' ils disent, c' est sûr qu' ils y  gagneraient plus à se taire seulement voilà, le silence n' est plus une vertu, on se doit d' ouvrir la bouche, alors on dit un peu n' importe quoi comme ça vient et même comme ça ne vient pas, hi hi hi.

Bref, j' en suis toujours à l' étape 3 celle dite de l' absence, elle s' éternise un peu trop à mon goût, il en reste encore 6 ou 7 à passer je crois, le psychiatre m' a dit que j' en avais pour 4-5 ans à me remettre, cela fait 7 mois qu' il est parti, c' est quand-même vite passé finalement, remarquez c' est sûr, je dors beaucoup! En mode hibernation!

Biz à touti
Oui je sais que ce doit être légal, je trouve juste que ses sœurs, ayant les moyens et sachant ce qu'elles savaient, auraient pu respecter ses volontés, même si elles elles étaient en mauvais termes avec lui. C'était leur chair et leur sang, quand même! Mais bon.
  J'ai appris à aimer ce coin de verdure tout simple dans lequel le corps de Pierre est enterré. Lui qui aimait tans la nature dans toute sa belle simplicité  :)il s'en dégage une belle sensation de paix.

  Tes paroles sont justes, merci pour tout  :) heureusement que l'empathie exsite encore; les personnes de confiance qui croisent notre route sont infiniment précieuses.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ela le 27 Septembre 2016 à 21:07:39
Chère Stana... Ce que tu as traversé, ce que tu décris... J'en ai la boule au ventre, à la gorge. Je suis tellement désolée que tu ais du affronter ça... Oui, Pierre peut être fier de toi. Tu parles d'anges terrestres dans tes commentaires, et bien sache que tu en es un aussi. Je ne te connais qu'à partir de tes écrits, mais il en émane tant de douceur, d'amour, de sagesse... Ça me fait toujours beaucoup de bien de te lire et je ne suis certainement pas la seule... Concernant tes croyances, je les partage. Du moins dans les grandes lignes. Et comme toi, malgré l'adversité, les moqueries: je tache de rester honnête, intègre. Au fond, derrière la bêtise des gens se cache presque toujours une peur non affrontée, à laquelle on refuse de faire face et qu'on préfère masquer derrière de violentes critiques ou des moqueries.
Je te souhaite de toujours trouver en toi sérénité et confiance, et de croiser la route d'autres anges pour t'aider à franchir les doutes et les obstacles.
Je t'embrasse.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Septembre 2016 à 21:20:14
  Merci infiniment Ela, tu n'imagine pas quel bien tes paroles m'ont fait. Et merci pour ton commentaire, je fais de mon mieux pour moi et pour les autres-comme nous tous  :)sache que toi aussi tu m'aide vraiment. Je souris en écrivant ces paroles  :)

 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 08 Novembre 2016 à 11:02:26
  J'ai passé une journée èpouvantable hier; j'ai encore eu droit à des paroles abominables-croyez-moi le mot n'est pas exagèré, des personnes même beaucoup moins sensibles que moi ne pourraient qu'être choquées, voire scandalisées par de tels propos. J'en suis restée horrifiée, ècoeurée (pas une telle cruauté, des mots aussi inqualifiables); je suis comme sous le choc. J'en ai pleuré pendant des heures, j'ai passé une très mauvaise nuit  :'( :'( :'( je ne pensais pas qu'un être humain puisse descendre aussi bas, je croyais avoir tout entendu, mais apparament non  :o j'en dirai plus tout-à-l'heure, là j'ai quelque chose à régler. Je ne sais pas si j'oserai tout dire, c'est vraiment grave des paroles comme ça  :'(
  Je vous embrasse  :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 08 Novembre 2016 à 12:25:31
   Chère Stana,
   Nous ici on sait bien que tu es chouette et que tu ne mérites pas ces sottises qu'on t'a dites ...
   Je regrette que ces cons aient "réussi" à te faire pleurer, alors que tu es si douce et malgré tout si positive, si courageuse.
   Ma maison t'est ouverte, viens voir mes petits chats ... bisou,M.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 08 Novembre 2016 à 17:03:17
La honte est du coté de celui qui les a dites ces paroles infâmes...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kompong speu le 08 Novembre 2016 à 17:52:30
une chanson pour te reconforter stana
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kompong speu le 08 Novembre 2016 à 17:53:08
zut oublier de la mettre
https://www.youtube.com/watch?v=JuwdHQKURzk
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 09 Novembre 2016 à 18:59:25
  Merci à vous trois, vos paroles sont déjà un merveilleux réconfort, je vous adore  :-* :-* :-* kompong speu, j'ècouterai ta chanson ce soir^^

  Je vous préviens ça ne vas pas être beau à lire, c'est quasiment insoutenable, je n'exagère pas, donc je tiens bien à le préciser: ça heurte profondément. Je vais censurer, occulter, "traduire" certaines paroles trop monstrueuses, le "peu" que je vais exprimer est suffisament abominable comme ça. Ca vas mieux depuis hier soir parce-que j'ai compris que je ne dois surtout pas me laisser démolir par ces propos, ce serait faire trop d'honneur au fou furieux qui les a tenus sans l'ombre d'une compassion. C'est lui qi devrait se sentir mal-mais quand on n'a pas de cœur ce n'est guère possible-donner prise serait perdre face à quelqu'un qui ne peux même pas avoir eu de bonnes intentions. Une envie de nuire, une cruauté gratuite si évidentes ne méritent même pas qu'on y pense.

  Alors voilà: je passais devant mon ancien petit bistrot quand un homme m'a appelée. Je suis entrée, pensant que c'était amical-une fois de plus j'aurais dû me méfier, mais le type en question m'avait toujours paru sympathique jusqu'à présent...j'ai commandé un café et j'ètais contente de revoir Serge, le patron du bar, quelqu'un de très bien dont j'ai déjà parlé. Comme je pensais être comprise, j'ai confié ce que j'avais èprouvé le jour de la Toussaint, lorsque j'ai apporté des fleurs sur la tombe de Pierre, le sentiment de joie, de communion éprouvés.
  Avec un grand sourire, le gars m'a demandé: "Allons, dis la vérité: t'avais pris trop de tranquilisants, t'avais fumé ou quelque chose comme ça? Tu planais complètement, non? Pierre, ce n'est plus rien, rien du tout, c'est des asticots." J'ètais tellement sous le choc de ces ignobles paroles que je ne pouvais même pas pleuré. Serge a presque supplié le bonhomme de se taire, mais il insistait...
  Il m'a dit en gros que je ferais mieux de me tourner vers les vivants, de coucher à droite à gauche "comme tout le monde"  >:( j'ai essayé de lui expliquer ce que très peu de personnes comprennent-je n'y reviendrai plus, promis, c'est juste pour situer: que je suis totalement incapable de dissocier l'amour de la sexualité, que je n'èprouve du désir, du plaisir que (et c'est ce qui me convient) quand je suis amoureuse, qu'en-dehors de l'amour ces actes ne m'ont jamais inspiré qu'un profond dégoût. J'ai toujours été comme ça et j'en suis heureuse, ça n'a strictement rien à voire avec le deuil. Je suis différente, ce n'est pas de ma faute. Pour rien au monde je ne voudrais changer ce que je suis et qui je suis.
  Je sais que je n'avais pas à me justifier, mais c'était plus fort que moi; je ne l'aurais peut-être pas fait si ses précédents propos avaient été un peu moins horribles  >:( bien sûr il n'a rien compris: pour lui ce sont des pretextes, il ne voulait pas entendre que mon approche de l'amour physique n'a rien à voire avec Pierre. IL pense que je suis engluée dans mon deuil, et que je me prive des plaisirs de la vie...et naturellement il a employé d'autres mots. Je ne me prive pas de ce qui me dégoûte!...Si un jour j'aimais de nouveau quelqu'un de tout mon cœur (je n'y crois pas mais admettons), je me donnerais à lui. Donc, aucun rapport  >:(
  Ses paroles ont été tellement crues, grossières, vulgaires que je ne peux même pas les censurer en les traduisant, je ne veux pas èclabousser le forum avec toute cette boue. Mais pour qui me prends-t-il???
  Il s'est copieusement moqué de mes croyances, sans tenir aucun compte de ma détresse de plus en plus visible. Il a ajouté d'un ton narquois, avec ce même sourire immonde: "C'est toi qu'a un problème, c'est toi qu'a pas d'orgasmes, c'est pas nous. Nous, on en a, des orgasmes. Toi t'en a jamais, sauf une fois par an, à la Toussaint. Quelqu'un qui est enterré depuis je ne sais pas combien de temps, qui n'est plus rien! Vas voire des vivants, èclate-toi!" C'est encore le plus "poli" de ce qu'il ai dis, je vous laisse donc imaginer le reste...les autres personnes présentes me connaissaient et me comprenaient, un copain à moi était tout pâle, il n'arrêtait pas de rèpèter: "Mais laisse-la tranquille! Elle ne te demande rien! Arrête de t'acharner sur elle!!!" Ca m'a mis du baume au cœur, de même que la compassion de Serge.
  Le type a longtemps continué à me torturer en paroles. Il a même dis-je vous préviens encore une fois, accrochez-vous: "Elle n'a jamais de plaisir, à part une fois par an, à la Toussaint, quand elle...(intraduisible)" En gros il insinuait, ni plus ni moins, que je devais me masturber sur la tombe de mon compagnon...
  Il a encore dit d'autres choses épouvantables, avec des mots effroyables, voire immondes. Des mots pareil, jamais je n'aurais pensé qu'une personne en vienne à les dire, il doit être malade mental?
  Plus je pleurais, plus il insistait, et il riait, il avait l'air tout content de ses trouvailles, ma peine le divertissait visiblement.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 09 Novembre 2016 à 19:17:53
  J'ai été fumé une cigarette sur la terrasse, et peu après, l'homme est parti, et, l'air tout fier de lui, tout content de m'avoir sorti ses effroyables sornettes, pas attristé le moins du monde de la peine immense qu'il m'avait causée, bien au contraire...satisfait je dirais, il m'a lancé avec un grand sourire narquois: "Au revoir, madame!" Et il a tourné les talons. Comme s'il s'ètait dèchargé d'un trop-plein de je ne sais quoi...aucun remord, aucun regret: il avait l'air radieux  :o :o :o
 
  Je suis aller boire un dernier café, et Serge-ainsi que son amie avec qui il tient l'établissement, m'ont réconfortée. Tout le monde trouvait extrêmement déplacé ce que l'energumène (mais d'où il peux bien sortir? Comment ça peux exister?  :o )avait dit, que c'ètait odieux, qu'il avait manqué de respect autant à la mémoire de Pierre qu'à moi. Il s'en ètait pris aussi à ce copain présent, par pure méchanceté gratuite là encore. "De toute façon il est toujours comme ça, a commenté Serge. Pas plus tard qu'il y a une semaine il s'en est pris à d'autres personnes. Il s'est planté sur le trottoire, en face, et il a tenu des propos absurdes qui ont failli ameuté toute la population. Il cherche tout le monde, on dirait qu'il n'existe que pour emmerder les gens. Il sais exactement où attaquer pour atteindre les personnes là où ça leur fait le plus mal. Il fait fuir tous mes clients, je ne le servirai plus s'l continue comme ça."

  J'ai donc passé des moments très durs, avec des images terrifiantes qui se bousculaient dans ma tête.
  J'ai pus me livrer à des personnes de confiance, fort heureusement.
 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 09 Novembre 2016 à 20:00:17
  Le lendemain matin j'ai attendu l'ouverture du bistrot, et dès que Serge a ouvert, je me suis engouffrée dans la brèche on vas dire, à tout egars, avant que qui que ce soit d'autre arrive, on ne sais jamais. Je me suis totalement ouverte à lui, il a fait preuve de cette empathie que je connais si bien  :) :-* il m'a dit que j'ai parfaitement le droit d'avoir une croyance, que d'ailleurs personne ne peux me prouver que j'ai tort, et que lui comprends ma manière de vivre le deuil, et aussi ma manière de concevoir l'amour spirituel et physique, même s'il ne la partage pas, qu'il respecte absolument tout ceci, que je dois être moi-même et ne pas donner prise à de telles imbécilités. Il m'a dit exactement ce que j'avais besoin d'entendre, particulièrement de ne pas laisser gagner un tel personnage. C'était un très beau moment, plein d'empathie et d'amitié.
  D'autres personnes sont venues, aucun abruti heureusement. Dont un monsieur qui a très bien connu Pierre. Nous avons èvoqué de nombreux souvenirs liés à Lui  :-*
  Certaines personnes sont de véritables rayons de soleil, là j'en ai eu deux.

  Ca vas mieux comme je l'ai dis. Bien que je reste scandalisée par le comportement de cet homme (je garde particulièrement en tête ses sourires satisfaits, comme si c'était lui qui venait d'avoir un orgasme  ??? ), je ne m'abaisserai pas à le laisser me gâcher la vie. Je continue d'honorer la mémoire adorée de Pierre, paisiblement, je ne mettrai jamais en doute ma communion avec lui, je continue de penser à lui à chaque instant, comme je l'ai toujours fait. Je ne vais pas règresser à cause de ce fou furieux, je continue dignement ma ligne droite, dans tous les domaines de ma vie, dans les moindres de mes actes et pensées. Et je ne me priverai pas-avec une extrême prudence-à m'ouvrir aux bonnes personnes, mes anges terrestres  :)

  Il n'empêche que c'est un choc: ça existe donc, des gens comme ça, de véritables curiosités...comment est-ce possible?...Je n'en ai aucune idée. Ce que je sais en revanche, c'est que je prèfère définitivement être à ma place qu'à la leur.

  Voilà...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 09 Novembre 2016 à 21:06:14
En te lisant, je ne sais pas pourquoi, mais j'imaginais Federico donner un coup de boule à ton "ami" et Nandou_Guanaco lui donner un coup de genou dans les ... heu comment dire ... enfin vous m'avez comprise ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 09 Novembre 2016 à 22:54:35

    Stana, Stana ... fifille ...
    Tu n'as pas la carte du connard !
    Je vais t'apprendre ...
    D'abord, dans un bistrot, y faut s'attendre à ce qu'y ait des nullos et des poivrots.
    Alors tu parles pas de "n'importe quoi", ou tu fais gaffe aux oreilles que tu connais pas.
    Ensuite, si tu repères un connard, pour vraiment le faire chier, tu racontes que t'as gagné un voyage de 3 semaines grand luxe, ou que t'as revu une amie d'enfance qui était trop contente de te revoir, qu'elle a fait fortune dans les cosmétiques et qu'elle voudrait de toi comme secrétaire, n'importe mais rien les fait plus chier ces mecs-là si tu montres que t'as des choses qu'ils ont pas ... Ils sont frustrés d'être cons, ils aimeraient bien croire qu'ils sont "quelqu'un", mais y z'ont que leurs couilles ! Ça les charrie pas mal, les tunes qu'ils sont pas foutus d'avoir ... Pas d'esprit: ça ils s'en rendent pas compte, mais pas de Lamborghini ... ça leur reste en travers ...
    Si tu savais les "numéros de princesse" que j'ai déjà joués !
    "Oh, merci de me trouver jolie, mais j'ai déjà un fiancé ...
      Oh, il est merveilleux ! Non, je ne ferai pas d'exception pour sortir avec vous ... c'est un si bon parti, un chirurgien, son père est chirurgien, sa mère est chirurgien, ils sont tous chirurgien dans la famille! Sauf un tonton qui a une firme pharmaceutique à Genève ... "
      Enfin, avec ce genre de connerie, ils voient qu'ils iront pas loin avec leur service 3 pièces ...
      JAMAIS tu exposes ta sensibilité à n'importe quel trou du cul !
      Bon, si je sais ça, c'est qu' UNE FOIS je l'ai fait il y a très longtemps, mais pas DEUX !
      Allez, oublie ce taré ...
      Solidairement, Martine.

   

   
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 09 Novembre 2016 à 23:18:56

Le pauvre type , pourvu qu'il ne lui arrive jamais rien....

Je ne suis pas méchante,  au contraire, je ne souhaite de mal à personne, mais voilà,  j'ai beaucoup, beaucoup  !! changé,  et certains le méritent......

Pensés

zabou
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 11 Novembre 2016 à 22:30:43
  Merci à vous trois, vos paroles m'ont fait le plus grand bien  :) oui vous avez raison sur toute la ligne. me laisser démolir par ce misérable individu serait lui faire trop d'honneur, ce serait indigne pour Pierre et pour moi. Du coup je me sens beaucoup mieux, plus forte qu'avant même peut-être. Pourvu que ça dure...il faut en tirer du positif, il le faut absolument! Ca a été atroce, mais j'ai l'espoir d'aller mieux durablement.
  Tu m'as fait sourire avec tes petites phrases Souçi, je m'en souviendrai^^

 :-* :-* :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: paulinette le 20 Décembre 2016 à 19:12:40
Bonsoir Eriasroc,
Je viens à l'instant de m'inscrire sur "Les mots du deuil", et vous êtes le premier message que j'ai lu. Moi aussi j'ai perdu ma petite maman de coeur, il y a trois ans.  Je suis encore terrassée par la souffrance. Elle était ma seule famille.
Demain je pars une dizaine de jour pour ne pas, à Noel, resté en tête à tête avec ma souffrance.
Cela m'a fait du bien de vous lire.
Paulinette
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: miall71 le 28 Décembre 2016 à 11:43:24
c'est quoi le deuil au juste ?? comme si on pouvait accepter meme longtemps apres, la mort de son enfant , apres 3ans et demi je suis toujours en colere de la mort de mon fils je ne crois plus en rien , et les gens qui pensent que j'ai fait mon deuil sont des cons
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 28 Décembre 2016 à 15:57:36

Je suis à 100% d'accord avec toi miall71... tu as infiniment raison !

Bien Solidairement.
Federico
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: zabou le 28 Décembre 2016 à 22:40:24

 idem
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 16 Janvier 2017 à 23:11:52
  Je suis bien d'accord avec vous!!

  Je me souviens qu'au bout de quelques mois de deuil, je me suis confiée à une amie que je n'avais pas vue depuis longtemps, et, quand je lui ai dis que j'avais appris à être plus stoïque, plus forte depuis que j'avais perdu mon ami, que j'avais dû, depuis le début de cette èpreuve, trouver en moi des ressources d'énergie que je ne soupçonnais même pas, elle a conclu: "Comme quoi il y a du positif à tout! Finalement, ce qui est vous arrivé, ce n'est pas si mal que ça."
  Un homme est mort, ce n'est pas si mal que ça   :o je sais que ce n'est pas vraiment ce qu'elle voulait dire, que c'ètait maladroit, mais c'est l'impression que ça donne  >:(   

  Et pas plus tard qu'il y a quelques semaines, une connaissance à moi (un homme que je trouvais sympathique jusqu'à présent), et avec qui j'avais déjà èvoqué mon deuil, m'a dit d'un ton presque insouçiant: "Bah, et encore, quand c'est qu'un mec, c'est pas grave"  :o j'aurais du me méfier: un autre jour il m'avait bien dit, à propos de mes cochons d'Inde: "Quand il y en a trop, il faut noyer les jeunes à la naissance! Tu les fous dans les toilettes, tu tire la chasse et puis c'est tout! C'est rien du tout les cochons d'Inde, c'est tout petit..." 

  A croire que je les attire  :o à croire que j'ai ècrit dans le dos: "Si vous êtes con, venez me parler"  :P
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 17 Janvier 2017 à 09:34:50

    Ah là là là là là làlàlàlà ....................
    Y a les cochons d'Inde et puis les cochons dingues ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: paulinette le 17 Janvier 2017 à 11:33:41
Bonjour à tous,
Hier, j'ai demandé l'aide d'un voisin pour remonter des étagères qui s'étaient écroulées. Très serviable il arrive de suite.
En passant devant le dressing il me dit "Ben dis donc il y en a du bazar". J'aurais du me taire et encaisser mais voilà je lui réponds que la semaine dernière j'avais donné tout les vêtements de maman et que je continuais le travail.
Réponse avec un petit sourire: "Cela fait pourtant plus de trois ans , et sûrement en voyant ma mine, il ajoute et tu n'as toujours pas pu passer à autre chose. La discussion fut close.
Et ben non, je n'y arrive pas, et même ici, j'ai du mal à ouvrir mon coeur. Je passe du temps sur le site, c'est un l'histoire du renard et du petit prince.
Courage à nous tous
Paulinette
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 17 Janvier 2017 à 11:37:15

    Ah là là là là là làlàlàlà ....................
    Y a les cochons d'Inde et puis les cochons dingues ...
C'est bien vrai Souçi  :D des cochons dingues, je n'en ai que trop rencontré-et ce depuis les premiers jours de deuil  :o je prèfère mille fois faire des calins à mes cochons d'Inde^^
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 17 Janvier 2017 à 12:32:11
Stana, surtout ne nous présente pas tes "copains"  ;D

ou plutôt si, on va créer notre "mur des cons" à nous, une grande place est réservée à tes copains, aussi à Josiane de la part de Nandou_Guanaco, qui veut coller un nom?

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 17 Janvier 2017 à 12:42:43
Etrangement, je n'arrive pas à penser à un nom pour ajouter à mon "mur des cons", pourtant j'en ai entendu des trucs qui m'ont donné la chair de poule .... y compris de personnes attentionnées.

La colère m'a peut-être quittée ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 17 Janvier 2017 à 12:57:05
Le père de mes enfants.. déprimé +++ et alcoolique++... refuse de se soigner au grand désespoir de son fils et sa fille...
le médecin lui dit que c'est un suicide lent et qu'il va bientôt réussir...
des amis nous disent :" bon il se foutait en l'air une bonne fois pour toutes, ça serait mieux pour tout le monde"" après, ils seraient tranquilles, tes enfants.."

J'ai trop de mal avec ces remarques là...
 souhaiter la mort de quelqu'un...
ne rien comprendre, ni compatir ... à la douleur de mes enfanst confrontés jeunes à un papa certtes défaillant mais un papa qui s'auto détruit...et leur  seule réponse, c'est le suicide...
j'ai trop du mal...
et pourtant les 2 amies sont des amies proches...
je comprends pas...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 17 Janvier 2017 à 13:45:16

    Ah, Eva, la suprématie du pragmatisme ...
    Cela n'a pas fini de me heurter, mais bon, le plus court chemin sera toujours la ligne droite, pour certains ... on a beau leur expliquer que leur ligne droite ne passe pas par les plus intéressants points de vue, pour eux c'est "arriver" qui compte ...
    Besoin de tout maîtriser-solutionner-caser, sans doute ...
    La peur, toujours la peur ... et si TOUT était plus compliqué et LES impliquait plus ?
    Priorités affectives avant priorités effectives ... choix raffiné, contrées non balisées ... risque de mauvaises herbes ... de bêtes sauvages ... de PERTE DE TEMPS ! pauvre civilisation !
    J'ai lu quoi d'intéressant, ces temps-ci ?
    " en psychologie, contrairement au proverbe, il y a souvent de la fumée sans feu ", hu hu, j'ADORE !
    Lu dans un bouquin de Christophe André (je lis de la psybidouille, je ne sais quoi pour aider "mes" suicidaires à inverser la vapeur !
    Bah, c'est compliqué une vie humaine ...
    Je vous envoie l'éclat de mes boucles d'oreilles en zircons qui splendifient le spectre lumineux dans la volupté d'Hélios ... même les cristaux de neige aujourd'hui sont teintés de bleu, vert, orange ... tant pis pour ceux qui ne veulent voir que de vrais diamants ...
    A pluche les tailleurs de bavette ... Titine.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 17 Janvier 2017 à 17:06:16

Le beau frère de mon ex-compagne (le mari de sa sœur décédée d'un cancer et père de son neveu décédé d'une crise cardiaque)... famille avec laquelle nous étions naturellement très proche... donc ce "connard" s'est permis de me dire chez moi moins d'une heure avant le départ de Raphaël pour le cimetière que "le malheur ça n'arrive pas qu'aux autres... la douleur s'est chacun son tour"... alors que pour sa femme et son fils... c'est bien entendu NOUS quatre (mon ex-compagne, moi et mes deux fils) qui avons souffert le plus en étant en toute première ligne lors des enterrements et de l'accompagnement !
NOUS avons toujours répondu présent... avant, pendant et après... leur décès !

La mort de Raphaël a été la vengeance de ce "connard" ... là, il était sûr que nous ne pourrions plus jamais être heureux !... histoire surréaliste de pure méchanceté et d'ignoble jalousie !

Le 12 janvier... j'ai même rendu ici même sur ce Forum un hommage à Françoise, ma belle sœur (femme de ce "connard")... dont les cendres sont enterrées juste à côté du cercueil de Raphaël... son unique tante est avec lui !

Ce "Connard" a eu le déshonneur de partir comme un voleur et sans rien dire à personne - le seul - avant la fin de l'enterrement de Raphaël au cimetière...alors que nous recevions encore et remercions toutes et tous pour les condoléances et les hommages et l'Adieu à Raphaël...

Je place ce "Connard" en tête de ma liste sur mon "mur des cons"...

Maintenant... il y a longtemps que j'ai personnellement et définitivement réglé ce problème.... avec Monsieur G.

C'est ainsi que les hommes vivent...

Federico
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 17 Janvier 2017 à 17:36:43
 "connard" ouh là là j'en ai qq uns aussi  et que ca fait du bien de le crier federico !

et eva luna, pff les bras m'en tombent devant tant de cruauté!!!


pensées
Bulle
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 17 Janvier 2017 à 18:17:55
  Vous avez tous tout mon soutien! Quels cons en effet!!!Je me demande ce qui a bien pus leur arriver pour qu'ils deviennent comme ça...ou si c'est de naissance  ??? ;D

  Il y a un gars complètement stupide (l'exemple même du beauf intègral tel qu'on l'imagine, avec son air niais et sa casquette du tour de France en été  ;D), que Pierre connaissait mais qu'il n'aimait pas beaucoup; il le disait lui-même, que c'était un con, et pourtant il était gentil et tolèrant-Pierre s'entend  ;) et voilà que quelques semaines après son décès, le type est venu me parler dans un café. Au départ la conversation était normale, et puis voilà qu'il m'a demandé: "Qu'est-ce-que tu en sais, qu'il est tombé accidentellement? Si ça se trouve il s'est suicidé!" Mais oui, mais bien sûr: on se suicide en plein bonheur, en bonne santé et avec l'amour de sa compagne, à qui on briserait le cœur sans raison?...Sans compter qu'il y a des moyens plus radicaux et moins barbares, quand on veux se suicider, que de se laisser tomber dans ses escaliers, quand on risque au moins autant de se retrouver tétraplégique  :o et l'abruti insistait: "Vous ne vous étiez pas disputés juste avant? Il n'était pas déprimé?" Parce-qu'en plus, ç'aurait été ma faute?...
  Encore un connard, et le mot est faible  >:(

  Un autre-sois-disant un ami de Pierre (du moins il se présentait en tans que tel), m'a dit d'un ton navré, peu après l'enterrement: "Il est parti vite, quand même. Moi je l'aimais bien, Pierre, je le connaissais depuis 20 ans, c'était un grand ami.". Mis-à-part que durant la semaine où Pierre était dans le coma, on lui a demandé s'il allait le voire à l'hôpital, et je l'ai entendu répondre: "Bah, pour quoi faire? C'est un légume maintenant"...
  Un "ami" comme ça, je n'en souhaite à personne!  :o 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: lisa le 17 Janvier 2017 à 18:41:29
A rayer definitivement ces cons là,Stana!!!
En moins grave mais représentatif de la connerie humaine,j ai eu dernièrement droit-je précise  quand même  qu' il s agit d une dame qui a perdu son mari...-à :vous vous êtes mise au régime? (J ai perdu 28kilos)....
Certains comportements aussi font mal... Que dire de ceux qui font un détour  pour ne pas vous croiser,qui font semblant de ne pas vous voir?...
De plus,aujourd hui je suis particulièrement  déçue. ..l anniversaire de mon mari et à  part une amie qui m a envoyé  un message,rien....Douloureux...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nandou_Guanaco le 17 Janvier 2017 à 20:38:43
Je trouve que toutes les personnes maladroites, mal intentionnées ou pas intentionnées du tout, les mots douloureux que l' on entend ce n' est rien à côté des phrases que l' on a entendues prononcées par des professionnels de la santé qui se moquent (je reste polie) de nous et de nos problèmes d' accompagnants.  Tous ceux qui ont accompagné un cancéreux ou malade en fin de vie  en ont entendu des vertes et des meilleures comme on dit chez nous. Franchement j' ai souvent été bien plus choquée par un médecin que par un voisin, copain ou autre proche malveillant. Ca fait vraiment mal quand le cancérologue vous dit: ne vous inquiétez pas madame,  nous avons le traitement qui convient, on va la contrer la tumeur.   Quelques minutes plus tard passe le chef de service: bon alors madame on ne peut plus rien faire, vous vous en doutiez. Ah bon, vous allez le passer en soins palliatifs c' est ça? C' est déjà fait madame depuis ce matin;  vous ne l' aviez pas compris?! Et la spécialiste anti douleur qui a toujours suivi le dossier de mon mari sur son ordi sans jamais le voir, pourquoi donc se déplacer pour rien hein? Et la masseuse aux mains de fée qui soulage les malades en fin de vie qui n' est venue qu' une fois, à quoi bon revenir un autre jour? Et j' en passe. Non vraiment les professionnels sont bien plus méchants, vicieux, vilains que toutes nos relations réunies.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 18 Janvier 2017 à 14:33:50

Chère loma,

Je voudrais saluer ta belle idée et excellente initiative avec ta proposition de créer LE "mur des cons"...

"les copains d'abord" de Stana... la Josiane de Nandou... le beauf. G de Federico... certains clients de Lisa... et toutes et tous "nos chers cons d'amis" qui ne veulent surtout pas être mêlés à notre peine, notre douleur, notre souffrance !

Donc à tous ces cons et connes... un doigt d'honneur !

Maintenant, je suis Toulousain d'adoption et tu es Bordelaise de naissance... trinquons à notre santé avec une bonne bouteille de vin de Saint-Emilion !

J'avais envie de te dire un p'tit bonjour... comme ça !
Tu es notre Directrice musicale...

Prends bien soin de toi.

Bien Amicalement.
Federico
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Alexandra le 18 Janvier 2017 à 15:40:39
Je suis bien d'accord Nandou, il y a des petits génies dans les hôpitaux... Quand les poumons de Tom ont commencé à le lâcher et qu'il a commencé à cracher du sang, l'interne nous a bien rassuré: "c'est rien, tant que vous ne crachez pas des carafes de sang, c'est pas grave".  Moui moui, merci m'dame, ça nous a fait chaud au cœur toute cette empathie... Heureusement, on ne vous a pas embêté trop longtemps, Tom n'a tenu que 10 jours de plus.

J'aurais bien lancé un concours des cons avec des catégories (le con le plus maladroit, le con le plus drôle, ... et ma catégorie préférée: le con le plus con) pour qu'on rigole et qu'on se défoule un peu mais un bon doigt d'honneur et un bon vin, oui ça c'est bien! Ici ce sera cidre ou chouchen par contre...

En tout cas, j'espère que le mur  sera assez grand pour tous nos  cons! (http://www.oulala.info/wp-content/uploads/2013/04/mur_des_cons_blog_2.jpg)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 19 Janvier 2017 à 12:22:11
Merci Federico,

j'accepte avec plaisir ce verre de l'amitié, surtout avec du Saint Emilion (ou Saint Julien ou Saint Estèphe ou ...) même si je suis maintenant plutôt dans le pays du rosé, actuellement très frais puisque les températures le matin avoisinent les -7°

Par contre je décline le titre de " Directrice musicale" , que je décerne à tant d'autres, je pense à Cinderella, Stana, Titenam, Nora, Faïk pardon pour tous ceux et celles que je ne cite pas  ...

Ma maman présente des signes de pré - Alzheimer, elle passe sans arrêt, 24h sur 24, une opérette diffusée par France 2 il y a des années "3 jeunes filles nues", que les esprits pervers se calment, c'est très chaste et gentillet, mais au bout de 4 mois en boucle, je craque, je n'ai plus d'esprit critique, j'apprécierais encore plus du "Justin Timberlake", c'est vous dire...

N'ayant toujours pas de "con" à épingler sur le mur, sauf tous les "vieux cons" qui sont encore en vie, et pas mon mari qui ne le méritait pas, je souhaite créer sur un autre fil un mur des "merci" à tous ceux qui nous ont aidés, d'une façon ou d'une autre ...

tendrement loma


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: neelapink13 le 20 Janvier 2017 à 10:23:39
bonjour

et bien moi sur le mur des cons j'y laisse toute ma belle famille,enfin ex belle famille...
mon ex mari avait laissé une lettre ou il disait a tous de m'aider a vendre la societé et vider sa maison a m'accompagné et pas me laissé seule...
et bien ils ont fait tout le contraire,et ce qui me met le plus en rare cest que de là ou il est s'il a pu voir tout sa ,il devait etre tres en colere...

et là pire phrase que j'ai pu entre viens de mon ex belle mere...
"jai lu tout vos msg sur son prtable,tu as feteter ton anniversaire,cest pour sa qu'il c'est remis a boire et cest suicider"
cette dame cest permise de lire tout nos echange par sms

heureusement qu'un cousin de mon ex etait present pour me ceinturer ,la rage m'a envahie ,j'ai eu envie de la tuer...je hurler et me debatter,je ne touché plus le sol,tel un animal furieux...
elle en a profiter pour quitter les lieux...

sa ce n'est qu'un triste exemple de ce qui a pu etre dit ou fait...
on a couper les ponts au bout de 5 mois avec tout ces gens...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Orfila le 03 Février 2017 à 19:14:52
- alors Claire Comment ça va?
- eh bien je viens de perdre l'amour de ma vie
- ah oui. mais[iA PART CA?????
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 04 Février 2017 à 22:48:05
C'est complètement dingue  :o >:( des fois je me demande s'ils se rendent vraiment compte de ce qui sors de leurs bouches...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: *Ephémère* le 05 Février 2017 à 09:55:13
Bonjour,
Non seulement ils n'ont pas conscience de ce qu'ils disent, mais surtout, ils  n'écoutent pas la réponse que nous pouvons faire à ce fameux "comment ça va" ?
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 05 Février 2017 à 11:13:10
" Un seul être vous manque .... et tout est surpeuplé de cons ".

Ce n'est pas de moi,  hélas .

http://adieu-et-a-demain.fr/
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: *Ephémère* le 05 Février 2017 à 12:17:16
Merci, Nora...
Tout est dit !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 05 Février 2017 à 13:04:32

   D' où l'intérêt de ne plus jamais se manquer à soi-même !

   On lâche rien, les filles !

   https://www.youtube.com/watch?v=7QN2Jcor60A&gl=BE (https://www.youtube.com/watch?v=7QN2Jcor60A&gl=BE)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 09 Février 2017 à 15:01:29
- la phrase, du début que je ne voulais plus entendre : soit forte.
- un jour : -ça va ? - c'est dur. - encore ? - euh oui, et ça risque de  durer encore longtemps!!

-mieux un jour, au bout de 2mois environ, j'étais chez des amis, et une copine me dit, "non  mais ce qui est dur pour toi, c'est de le faire vivre dans ton coeur, aujourd'hui. -euh, non c'est pas ça, il me manque  c'est tout" Waouh, trop forte, elle,  elle savait ce que je ressentais!! Je ne sais pas comment j'ai fait pour ne pas lui trancher la gorge.

j'en oublie, quand elles me reviendront, je viendrais les épingler  ;)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 16 Février 2017 à 18:11:04
  J'ai fais une mauvaise rencontre-une de plus  :'( -hier, qui m'a fait profondément souffrir hier. J'en ai été malade toute la soirée, j'ai eu le plus grand mal à m'endormir, et 'en pleurais encore ce matin. Aujourd'hui j'ai dû prendre un tranquilisant, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis deux mois. Ca vas mieux, mais je reste en colère, très en colèère.
  Encore un type épouvantable qui non seulement a sciemmet piétiné mon deuil et mes sentiments les pls purs, et, de plus, m'a draguée d'une manière particlièrement vulgaire et irrèspectueuse...je ne supporte pas!!!
  Je détaillerai tout-à-l'heure, j'en ai besoin. Ou demain. Ca m'a rappelé d'autres souvenirs à peu près analogue, dont l'un remonte à un mois. SEs propos sont intraduisibles pour une personne sensible.
 
  Heureusement que vous êtes là, mes amis du forum  :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: *Ephémère* le 16 Février 2017 à 20:08:42
Hélas, Stana, à vivre aux côtés de nos aimés, nous en oublions presque  que le monde est plein d'imbéciles.
J'ai très envie de te dire que  ce pauvre type ne vaut ni tes larmes, ni ton insomnie, ni cette souffrance qui a guidé ta main jusqu'à la boite de tranquillisants.
Mais en même temps, je comprends ta détresse.
Alors, je te tends la main pour te soutenir.
Quant à l'autre infâme, ma main, si je ne craignais de me salir, je l'utiliserais bien pour le souffleter...
Mais bon...il n'en vaut pas la peine
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 18 Février 2017 à 00:42:46
  Merci pour toutes ces paroles Ephémère, elles me font chaud au cœur  :-*  oui tu as raison, je le sais, cet imbécile ne méritait pas tout ça, j'en avais conscience, mais je suis hypersensible, particulièrement depuis mon deuil...ça vas mieux, en grande partie grace à toi  :)

  Hé bien pour résumer, le type a commencé à me parler normalement, J'aurais dû me méfier, comme toujours..seulemet comme je n'ai pas ce genre d'intentions, de pensées dans la tête, je ne réalise pas toujours que tans d'hommes recherchent juste l'aventure. On dirait qu'ils tiennent pour acquis que presque toutes les femmes sont prèètes à "coucher" tout de suite, pourvu que l'homme soit beau parleur, que ça vas de sois.
  On èvoquait mon deuil, et cet homme m'a dit: "Vous voulez que je vous dise? Si vous n'avez été avec lui qu'un an, c'est rien, rien du tout. Ce n'est pas de l'amour, ça!" Et il a dit ça d'un ton tellement méprisant  :'( Il a ajouté: "L'amour, ça n'existe pas. Le sexe oui, ça existe." Il a répété qu'un an, ce n'est rien, et quand j'ai répliqué: "POur moi, c'était l'éternité", il m'a regardé avec des yeux ronds, et a fai: "Ah bon!" d'un ton moqueur et abasourdis.
  "Mais ça fait longtemps! a-t-il enchaîné d'un ton enôleur. Maintenant, vous pouvez..." Du coup j'ai fais celle qui ne comprenais pas, et ai dis: "Oui, je n'y pense pas, mais je n'exclus pas la possibilité de retrouver l'amour un jour." Là c'est lui qui est tombé des nues, et il s'est exclamé: ""Ah, bon!..Vous parlez de ça.." J'ai essayé de lui expliqué-je sais bien que je perds mon temps dans ces cas-là, mais c'était plus fort que moi, j'ai toujours besoin d'exprimer mes valeurs-que me concernant je ne peux envisager la sexualité sans amour, que ça me dégoûte, que ça n'a rien à voire avec Pierre, que j'ai toujours été comme ça, que je ne peux que me donner à l'amour. J'aurais parlé hébreux qu'il n'aurait pas moins compris....
  Il a dit d'un ton méprisant: " Il y en a plein, des femmes qui couchen avec des hommes de rencontre. Si elles font ça, c'est qu'elles sont ouvertes. Et vous, c'est que vous êtes enfermée." Il y avait une telle méchanceté dans sa oix, dans l'expression de son visage...lol grand bien leur fasse lol ça ne me dirait rien d'être "ouverte" de cette manière. Je ne suis nullement enfermée puisque 'ai aimé passionnément, corps et âme, ceux que j'ai aimé. Pierre et moi ne faisions qu'un.
  Le gars s'est penché vers moi, et s'est exclamé, me tutoyant soudain: "Toi, t'aas besoin d'amour, je le vois dans tes yeux!" Il parlait de sexe en réalité  >:(  ce qu'il a dû voire dans mes yeux, c'est que e pensais à mon amour, mais il doit être tellement sale dans sa tête qu'il a interprèté à sa manière...persuadé d'avoir "compris", même si je disais le contraire, il m'a fait des avances, en des termes orduriers. Plus e lui rèpètais que pour moi, une aventure sans amour serait une abominable corvée, plus il ricannait, d'un air entendu: "Une abominable corvée, oui..." Comme e lui ai dis, plusieurs fois, qu'il e comprenait pas, il répondait, du même ton entendu: "Si, j'ai compris. J'ai tout compris.." Et il continuait  >:(  il croyait comprendre que quoi que j'en dise, il aait "tot compris", comme quoi j'avais besoin de ce qu'il me proposait...dialogue de sourds  ???
  Le pire restait à venir. Il a conclu: "T'as besoin d'"amour", je viens de le voire dans tes yeux. Moi, ça ne me dérangerais pas (de me rendre cee "service" 'imagine!) Si un jour t'as un problème de ce côté-là (et il fixait mon bas-ventre en disant ces mots, je le croyais pas  :o) tu peux venir me voire." Il tait si sûr de son coup, si 'ose dire, qu'il me regardait d'un air à la fois condescendant et "charmeur". IL a même pris une pose qu'il croyait avantageuse, et m'a demandé: "Je te plais?" Pauvre con...
  J'ai pus, peu après, lui dire ma façon de penser, plus fermement, au point qu'il en avait l'air gêné, mais au moins il a compris. Il a lancé: "Ah, bon? Toi, il te faut de l'amour? Tu ne sais pas ce que c'est, le sexe! Mais il y en a plein, des femmes comme ça! C'est comme de prendre l'apéritif avec quelqu'un! Moi, je le ais, après e pars tout de suite, et tout le monde est content!" Avant de partir, il a encore dit: "Oh ben alors, ça ne m'interresse pas!" Toujours le même ton méprisant, comme si je n'ètais pas normale.....pourtant je le suis: je ne fais que suivre mon cœur et ma nature spécifique.

 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 18 Février 2017 à 01:00:10
  Deux véritables amis à moi m'ont entièrement comprise et bien soutenue, parce-qu'ils me connaissent et respectent qui je suis.  Eux ne pensent pas que j'ai un mode de fonctionnement anormal, ils sont ouverts.
  La prochaine fois e ne donnerai pas prise, cette fois j'en suis sûre  ;)

  Ces quelques petites chansons me parlent particulièrement, c'est plus ou moins mon état d'esprit. Je me sens à présent plus combative que triste. Personne ne m'empêchera d'être moi-même.

https://youtu.be/dzxPOzd3l-I

https://youtu.be/Em_5ZpxBD-0

https://youtu.be/H_MmyypRVdI

https://youtu.be/wHiMq4JM1Sk



Ca fait du bien! Je suis très contente d'avoir retrouvé l'état d'esprit qui me convient  :)

Douce nuit à tous et toutes  :-* j'ai terminé mes ranquilisants, je ne pennse pas en avoir besoin es temps-ci.

Je vous aime  :-*

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 18 Février 2017 à 01:10:42
ET ces deux petites dernières, dans lesquelles je me retrouve plus enore. Partage:

https://youtu.be/yhRYbjmsxpc

https://youtu.be/FnN9kSSnzFU

 :-* :-*

Bonne nuit, mon ange.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: lisa le 18 Février 2017 à 08:01:41
Stana,j espère  que tu te sens réellement  mieux. Ne te laisse pas atteindre par des imbéciles  de ce genre...comme te l a dit Éphémère(à  qui je fais un petit coucou)"ils n en valent pas la peine".
Et franchement,tu ne devrais plus perdre ton temps et ton énergie  à  essayer de leur faire comprendre .Un ABRUTI restera toujours un ABRUTI!!! (Pour rester polie)
Toutes mes pensées
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 18 Février 2017 à 11:25:22
  Merci LIsa  :) :-* oui tu as raison. Et je te confirme que ça vas beaucoup mieux-et naturellement-ce matin. En effet, inutile d'essayer de s'expliquer, j'ai fini par le comprendre moi aussi. On ne donne pas de perles aux cochonsc'est le cas de le dire  ;D les cochons dingues, comme dit souçi lol

  Bonne journée à toi.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 18 Février 2017 à 13:00:12

   Cet imbécile fait pas rêver à son instrument ...
   Que dis-tu de ceci, la clâââsse, non mais ! hihi !
   https://www.youtube.com/watch?v=sCRAY8WFDRo (https://www.youtube.com/watch?v=sCRAY8WFDRo)
   
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 04 Mars 2017 à 09:36:19

    Un petit mot dont on se passerait bien, pour

     LE MEILLEUR DES MONDES ... :

     je suis Charlie MAIS ...
     MAIS ...
     MAIS ...

     Mais il faut bien que chacun remplisse sa chapelle, mais il faut bien que les commerces rapportent, mais il faut bien que le bon peuple soit conduit ...
     Carricaturistes, FANTASSINS DE LA DÉMOCRATIE.
     Si ça gratte les culs, c'est que c'est dans les culs. Pouêt.

     Titine, c'est les mots du deuil ici, qu'est-ce que t'as à la ramener avec ces histoires ?
     JE DÉFENDS MA FAMILLE UNIVERSELLE QUI REÇOIT SANS ARRÊT l'IRRESPECT DES HIÉRARCHIES.
     La censure est la base de l'irrespect.
     On est Charlie, on pige la finalité du truc, ou on l'est pas et on continue à participer à l'endormissement des foules. Pas de "mais".
     
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 04 Mars 2017 à 11:21:48
Souci , je viens d'écouter Daniel Zapico ,
et du coup j'ai enchainé sur tout le concert :
https://www.youtube.com/watch?v=X5oyq1B8WPg&list=PLZQE4tWEwNOAbiZVpNdT_PnWBe8hQbQ0g

merci pour ce moment de douceur
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 04 Mars 2017 à 13:16:27

    Ah, Ioma, viens que te te fasse un gros POUTOU ...
    Toi qui ne fais pas de confusion et ne soupçonne pas que me vautre dans le "péché" sous prétexte de LIBERTÉ ...
    Oui, j'adore les musiques, toutes les musiques ... toutes les danses, toutes les expressions, jamais de répressions ... des dialogues, de l'éclat, des disputes mais jamais de punitions ...
    Contente de t'avoir fait connaître le théorbe ... j'aime bien le luth, aussi ... bisou, M.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 14 Mars 2017 à 17:44:00
Bonne nouvelle,
mon mari Marc décédé depuis 2 ans, vient de recevoir une lettre du ministère de l'intérieur l'informant qu'il a récupéré tous ses points sur son permis de conduire . Youpee ...
A moins d'avoir commis d'autres infractions. Dis donc Marc , tu n'as pas fait d'excès de vitesse au moins, avec tes deux grandes ailes blanches ?
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 14 Mars 2017 à 19:35:28

  NAAAAAONNNNnnnnnnnnnn .... !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nandou_Guanaco le 14 Mars 2017 à 21:02:28
Si si, je confirme j' ai vendu au nom de mon mari des choses avec carte grise donc déclaration à la préfecture, j' ai fait les papiers à son nom, photocopie de sa carte d' identité, déclaration sur l' honneur et patati et patata c' est toujours passé.  Ils ne contrôlent pas, c' est les papiers remplis correctement qui comptent pas la véracité des écrits.

Mon mari aussi vient de récupérer ses points dont j' étais fautive puisque c' était au volant de sa voiture que je roulais en excès de vitesse, c' était donc lui qui avait trinqué, il vient de récupérer ses points, c' est bon, je vais pouvoir continuer d' user et abuser, non je rigole, mais la carte grise est toujours à son nom, ça me fait donc 24 points pour moi toute seule hi hi hi, ha ha ha!!!!!

Bon sur ce, bonne nuit, faites de beaux rêves.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 15 Mars 2017 à 18:31:39
Rrhhooooo..... Nandou !!! la coquine !!!

Les points perdus étaient bien ceux de Marc.

J'ai du rapidement faire la modification de carte grise. Sur ma carte d'identité figure "veuve" et non plus " épouse" hélas.

Lors d'un contrôle de gendarmerie, on m'a gentiment expliqué que je devais faire la modification de carte grise, parce que gna-gna-gna...
Et l'assurance en a ajouté une couche "nous ne pouvons assurer le véhicule d'une personne décédée gna-gna-gna ... " .

J'en ai eu assez des gna-gna-gna...  j'ai fait les démarches, au point où on en est dans toutes ces démarches administratives, une de plus ou de moins, on les fait en mode automatique.

Mais bien joué Nandou le coup de "ce n'est pas moi, mais mon mari" ...


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 17 Mars 2017 à 23:52:01
une copine :"ça fait si longtemps"
 ;D ;D ;D
réponse : "j't'arrête tout de suite, ça fait peut-être longtemps pour vous, parce que votre vie continue" mais pour moi le temps s'est arrêté le 9 septembre"
cette copine : "oh non mais ça fait pas longtemps, ça fait que 6 mois"
" je vais élever mes enfants seule, sans papa ; moi, je vivrais toujours avec sa mort, avec son absence"

une connaissance : "ça va "
et là les larmes me montent aux yeux
alors elle ajoute : "bien tu as 2 beaux enfants, ton potager, tes poules, ... et la santé, c'est important la santé "

ah bien zut, alors quelle putain de chance! c'est vrai que tout pourrait aller de travers, je pourrai être condamnée et avoir perdu mes enfants en même temps que mon mari.

et le top du top, mon p'tit vendeur de bois qui passe pour savoir si j'en ai besoin et il me dit :
"oh bien ça alors, (en riant), tous mes clients meurent, et il me raconte comment les 2 autres sont morts et me dit c'est drôle quand même!"
CONNARD

voilà c'était mon coup d'gueule, ça fait du bien
désolée pour les gros mots
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: *Ephémère* le 19 Mars 2017 à 18:35:11
Décès tout récent d'un ami.
Réflexion d'une collègue (qui connaît ma situation)  en parlant de la veuve "ça va être dur pour elle, c'est que tous les deux, ils s'aimaient vraiment, eux, vous vous rendez-compte ?" !!!
Ben... je peux pas me rendre compte, hum, vu que moi, c'est vrai que j'ai perdu mon mari, mais bon, nous deux, on se supportait à peine...
D'ailleurs,  j'ai pas eu de chagrin, limite si je ne me suis pas réjouie...
La bêtise de cette personne, qu'il me faut malheureusement  côtoyer chaque jour,  n'a d'égale que sa grossièreté.
Et j'ai vraiment éprouvé des difficultés pour garder un semblant de calme.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 19 Mars 2017 à 23:22:12
J'ai un petit vendeur de bois qui passe (quand il a coupé du bois) m'en proposer, il livre aussi ma voisine.
Hier, il la livrait, alors il est venu me demander si j'en avais besoin et là me dit :
"Ben dites donc, vous n'm'aviez pas dit que votre mari était mort, c'est vot' voisine qui me l'a appris. Oh, c'est drôle tous mes clients meurent cette année", il me raconte la façon dont ses 2 autres clients sont morts, je n'ai rien pu entendre, j'étais tétanisé sur le pas de ma porte. Et à la fin, il me redit "non mais c'est vraiment trop drôle, moi j'ai tous mes clients qui meurent, lui, elle et maintenant votre mari, qu'est-ce que c'est drôle."

Je ne suis pas morte, mais il a perdu une cliente de plus,
 je vais me trouver un autre petit vendeur de bois qui aura un peu plus de tact.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 19 Mars 2017 à 23:39:09

Bonsoir Mononoké,

Ah ! je le reconnais ce petit vendeur de bois... c'est le connard de l'aut'soir !  >:(

Moi... si tu me le permets... je veux bien être cet autre petit vendeur de bois qui aura un peu plus de tact... :'(

J't' :-*... à bientôt...

Bien Amicalement.
bien Solidairement.
Federico
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 19 Mars 2017 à 23:44:48
cet autre petit vendeur de bois qui aura un peu plus de tact...
J'en suis cetaine  ;)

Tu m'apporteras un peu de cette essence de bois magique, hein ?  ...celle qui réchauffe les chaumières et les coeurs

Merci Féderico
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 24 Mars 2017 à 22:22:06
Un jour quelqu'un a dit: "Ca c'est la bêtise humaine.la bêtise humaine est incommensurable". On peux tous le confirmer  :o ;D

Pour ce qui est du fameux "Ca vas?" qui est plutôt une formule de politesse qu'autre chose, à laquelle on est sensé répondre "oui", ça peux aller très loin: au début de mon deuil, une copine m'a demandé "Ca vas?" Et sans même attendre la réponse, vu que j'ètais supposé dire oui, a enchainé: "Hé ben c'est bien!" Elle a fait la question et la réponse, comme ça, sans même laisser passer une seconde: " :Ca vas? Hé ben c'est bien".... :-X
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Anneso85 le 17 Avril 2017 à 17:45:42
Ah oui gratiné le vendeur de bois...
Effectivement on ne compte plus le fameux "bonjour, ca va?"  lancé sans  attendre de réponse ou alors espérant qu'on réponde que "oui oui tout baigne". Ras le bol d'éluder ou retourner la question sans y répondre... alors parfois d'humeur moins conciliante " à ton avis? Non ca va pas mais j'ai pas envie d'en parler là!"
Une petite dame de la CPAM  qui m'explique (gentiment et avec l'air un peu embêtée quand même) que pour être autorisée à quitter le département plus de 72h pour me rendre aux obsèques de mon papa à 800km de mon domicile alors que je suis en arrêt de travail il faut faire une demande 15jours à l'avance... (ah oui, excusez moi la prochaine fois je demanderai à mon père de prévenir!). Et devant mon incrédulité d'enchaîner "ah ben sinon vous pouvez renoncer à vos indemnités journalières" (ah oui c'est une idée merci mais ayant déjà entamé mes congés de l'an prochain et posé plein de jours sans solde ce n'est pas comme si je comptais sur les indemnités -après les 3 jours de carence bien sûr...) :P
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 19 Mai 2017 à 22:51:51
  J'ai appris récemment une chose qui m'a laissée littéralement sidèrée. Je pensais ne plus pouvoir être étonnée de la méchanceté gratuite, mais ça m'arrive encore apparemment  :o >:(  une connaissance à moi, avec qui je discuté, m'a dit: "Tu fais bien de ne plus boire d'alcool. Ne fais pas comme Pierrot, hein?" Je devais avoir l'air étonnée, parce-qu'il a ajouté que les gens du quartier de Pierre et des environs continuent de croire que s'il est tombé dans ses escaliers, c'est qu'il avait trop bu  >:(  j'ai bien précisé que non, il n'avait pas bu ce jour-là, à part une ou deux bières,  ce n'est pas ça qui l'aurait saoulé. Je suis bien placée pour le savoir puisque j'avais passé toute la journée avec lui  >:(
  Cette connaissance m'a dit que c'est ce qu'elle avait entendu dire, qu'elle n'y ètait pour rien, mais que c'est moi qu'elle croyait  :) calomniez, il en restera toujours quelque chose...
  J'ai appris que plusieurs personnes avaient même ris de ce qui ètait arrivé à Pierre  :o c'est inimaginable...il paraît que ces personnes riaient aux èclats et disaient: "Ouais, le mec était complètement bourré, il est tombé du haut de ses escaliers, comme ça, de toute sa hauteurt, blam!"
  Comment peut-on avoir aussi peu de cœur?...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Rain le 29 Mai 2017 à 18:41:32
triage , aux urgences . "C'est pour quoi?"
j'essaie d'expliquer que je suis reconvoquée en gynéco, que mon dossier est déjà rempli...
cette andouille qui insiste en bouffant son chewing gum la bouche ouverte "mais il faut la raison, c'est pour mon dossier!"
ras le bol de devoir dire pour le 10 fois en quelques jours que je fais une fausse couche, que j'ai perdui mon bébé, qu'il y a un risque de grossesse extra utérine et que je peux y passer.
commentaire : bah, fallait le dire plus tôt! faut quand même que je remplisse mon dossier!
envie de lui étaler son chewing gum dans les cheveux

après qq heures d'attente, l'interne :" si ça continue, il faudra prendre un médicament, on le donne d'habitude en cancéro, pour éviter le prolifération de celluleuses cancéreuses"
donc si j'ai bien compris, vous comparez ce bébé que j'aime à un cancer à zigouiller...
quand en plus ça arrive à la date de la mort de mon mari d'un cancer, il y a 11 ans, c'est ...  pas de mot!!!!..
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Denpaolig le 01 Juin 2017 à 02:53:04
La petite phrase dont je me serais bien passée aujourd'hui...

"Imagine, ça aurait pu être pire, il aurait pu rester paralyser, tétraplégique et perdre ses sens...".

(Mon mari s'est suicidé le 24/05/2017, il y a un peu plus d'un mois... Si ça n'était pas si tragique, ça pourrait même être drôle...). Bon courage à nous et prenons bien soin de nous et de ceux que nous aimons...

Muriel.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 01 Juin 2017 à 12:14:14

   Comme c'est bête un être humain dès que ça pense pragmatiquement ...
   En bonne solidarité affective, Titine.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 01 Juin 2017 à 22:57:33
une p'te pour la route :
"tu étais avec un mec plus âgé, tu devais te douter qu'il mourrait avant toi"
....  :o :o :o no comment
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 02 Juin 2017 à 01:19:40
J'ai eu droit il n'y a pas longtemps à :

"Bon, allez... il faut relativiser ! "
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: jadma le 02 Juin 2017 à 11:47:48
J'ai entendu des :

"courage!" avant que la personne se barre et ne donne plus jamais signe de vie (un ancien soi-disant "ami" quand même), belle preuve de lâcheté, mais moi je dois être courageuse.... :o

"condoléances" lancées sur le ton de la pluie et du beau temps (un peu genre sketch des inconnus, sauf que là c'est pas drôle)

"y en a qui meurent encore plus vite" (ben t'as raison mon père est mort en 5 mois c'est pas si rapide...)

"il est mieux où il est" (ben c'est sûr que vu mon état... mais lui on ne sait pas?! tu le sais toi!?)

"mais à part ça, ça va?" (ben non connasse, à part ça, ça ne va pas !)

"faut sortir, te changer les idées, t'occuper l'esprit, faut plus y penser" (quoi!? ne plus penser à mon père!!  :o)

et la cerise sur le gâteau :

"ben c'est normal de perdre son père! t'as qu'à t'en remettre!" (normal, normal, ben ça fait quand même mal...)


Des "classiques" j'imagine, mais qu'est-ce que les gens peuvent être cons et méchants parfois..... et je pèse mes mots sur ce coup là....

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: jadma le 02 Juin 2017 à 12:58:56
J'en avais oublié quelques unes...

"oh ton deuil, ton deuil! t'es pas la seule à avoir des problèmes!!" :o :o :o

"c'est pas normal de pleurer 6 mois après la mort de votre père, va falloir vous soigner madame!" (un médecin)

"ton frère qu'est-ce qu'il est fort!" (il n' a pas pleuré à l'enterrement) "par contre toi, t'es fragile!" (j'ai pleuré, moi)

"allez, la vie continue, secoue-toi un peu" (malheureusement indémodable je crois)


A pleurer.... ! Heureusement que vous êtes là....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 03 Juin 2017 à 11:45:08
C'est vraiment honteux tout ça!  >:(

@ Jadma: oui, moi aussi j'ai entendu ce genre de phrases, c'est ignoble et extrêment blessant, pour nous et pour la mémoire de ceux que nous avons tant aimés  :'( >:(
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Liesel le 21 Juin 2017 à 10:18:20
Bonjour,

nous avons entendu beaucoup de bêtises nous aussi (mon fils de 16 s'est suicidé il y a 9 mois).
Déjà, mes propres parents qui nous estiment responsables "il y avait des signes", "nous, on aurait fait mieux"...
Des proches, quelques jours après, "c'est comme après une chute de cheval, de moto, faut vite remonter en selle"
"et ça va quand même?"
etc.
Des remarques inappropriées, déplacées, culpabilisantes, déjà que la culpabilité, en plus de tout le reste, occupe une grande place...
Il y a beaucoup de gens qui ne savent pas comment se comporter, sont maladroits, indifférents aussi, qui estiment que bon, là, il serait temps...
Il y a aussi, heureusement, de belles personnes, de vrais amis, de simples connaissances, voisins, qui se manifestent juste ce qu'il faut, comme il faut, tout en discrétion (un geste, un mot, un présent, un message) et tu sais que tu peux compter sur eux.

Bien amicalement et solidairement
Liesel
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: baltique bzh 1988 le 05 Juillet 2017 à 14:34:34
Ah ces phrases, ces mots qui peuvent faire tant de mal...

Un mois à peine après le decès de Hélène : c'est encore dur ? va voir le médecin. Oui mais non aucun médecin ne pourra me rendre ma fille pour que j'aille mieux.

Il va falloir arrêter de maigrir, (c'est curieux ça, personne n'osera dire que l'on a encore grossi)

Une semaine après les obsèques :  un abruti me demande la bouche en coeur  : ça va ? avec un large sourire.

Une cousine : Je n'ai  pas  aimé l'hommage qui lui a été rendu, c'était trop intime, on est trop rentré dans sa vie. Sauf que l'on a tenu  a lui faire une cérémonie civile qui lui ressemblait, Hélène fédérait plein de monde, et pour son départ elle a réussi à rassembler plus de sept cents personnes, à rassembler la gauche, et même à faire venir un de ses pires adversaires politiques. C'est sur que passer des chansons de Renaud, Indochine... ce n'est pas politiquement correct et entendre Bella ciao chantée par près de deux cents personnes, ça prend aux tripes. Mais elle était militante, se battait pour un tas de causes justifiées, on lui devait au moins cela.

Une autre dans le même style n'a pas compris qu'il y ait eu des articles relatant son parcours dans la presse régionale  et qu'on en parle à la radio locale, je l'ai pris pour un manque de respect, mais je suis peut être trop succeptible


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: kompong speu le 05 Juillet 2017 à 23:48:05
Non pas trop susceptible juste realiste
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mimosas le 02 Septembre 2017 à 14:57:17
Ce que je ne supporte pas c'est "tu as l'air bien. Tu t'en sors bien". Venant d'une amie supposée m'aider... Que dois-je faire? Passer la journée au lit? Me promener avec un mouchoir?
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Charlottine le 30 Octobre 2017 à 14:25:59
J'ai perdu mon père cet été, et le premier conseil que l'on m'a donné aux urgences était de s'entourer de personnes bienveillantes et laisser les autres de côté. Facile à dire mais pas simple à faire : comment reconnaître les bonnes personnes sans souffrir au préalable : impossible!

Celle que je considérais comme une de mes meilleures amies ne m'adresse plus la parole. Quand je l'ai dit à une autre, elle est restée froide en me demandant si c'était encore le temps du deuil (bah oui connasse, ça va passer en deux mois et d'ailleurs ça ne passera jamais!). Bref déceptions dont je me serai bien passée.

Alors je comprends qu'on ne sache pas toujours quoi dire, mais la méchanceté et la froideur n'ont pas leur place, c'est indécent. La douleur est déjà énorme et les gens ne sont pas capables de réaliser les nouveaux chocs et les nouvelles détresses qu'ils entraînent avec leurs paroles et c'est bien dommage !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 12 Novembre 2017 à 15:19:45

Il y quelques jours, au  travail,  je suis convoquée par le responsable des ressources humaines.

Il fait le point sur les effectifs du bureau et m'annonce l'arrivée d'une nouvelle personne .

" Mais je voulais vous prévenir", me dit il, " elle est fragile, elle a eu un trou d'air il y a quelques mois, au décès de son père ".

Un " trou d'air " , quelle expression.  Et ce ton désinvolte avec lequel il me dit cela.

Je le fixe, il comprend, baisse les yeux.

Combien de fois, et à combien de personnes a-t-il dit ça de moi :  "Madame M., elle est/était dans un trou d'air."

Espèce de trou du c....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 12 Novembre 2017 à 16:28:20

   Waouw, Nora ...

   La grâce personnifiée des "grandes écoles" ...
   -aujourd'hui cherzélèves en ressources humaines, nouszallonszétudier les effets du deuil chur le perchonnel ...
   ça me rappelle le zig dans "les 3 frères" avec ses métaphores pour licencier son monde ...
    "une entreprise, c'est comme une montgolfière",
   décidément l'aéronautique leszinspire ... "toujours plus haut" ...
  Berk !
  Bzzzzzzzzzzzz ... souciette pouêt pouêt !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 12 Novembre 2017 à 17:36:18
Navrant,
ici nous sommes champion(ne)s des trous d'air, alors allons revêtir notre costume d'hôtesse de l'air, et partons faire un  tour en avion :

https://www.youtube.com/watch?v=iuDGS-iFy4k

 ( désolée, le montage n'est pas terrible ... )
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ludmilla 31 le 25 Novembre 2017 à 10:58:38
Petite phrase mercredi d'une "amie" qui m'a dit mercredi avant une marche en groupe , "je ne t'ai pas envoyé de sms le 3 /11 (jour du décès de mon fils ) au cas où tu n'y penserais pas " pour ne pas raviver ... , pitié SILENCE !!!!!!!!!!!!!!!!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 25 Novembre 2017 à 12:33:33

   Elle a vraiment dit "au cas où tu n'y penserais pas" ?
   Comme on dit chez nouz'aut'en Belgique,
   alors là pou în' grosse biesse, c't'oune grosse biesse !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bulle 777 le 27 Novembre 2017 à 18:29:35
 ??? :-\ >:( :o ::)
les bras m'en tombent....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Sophia le 30 Novembre 2017 à 07:20:19
Moi je dois me débattre avec une voisine âgée de 68 ans extrêmement malveillante sous des dehors faussement amicaux et je sens ma patience à bout. Il n'est pas un jour où j'arrose mes fleurs sans qu'elle arrive et me parle de la maladie de mon mari ou me demande de quoi il est mort ou combien m'ont coûté ses obsèques. Elle m'a même demandé le prix de son cercueil...  Et le prix de ses fleurs. Véridique.

Je suis lasse de ces méchancetés répétées et sens que je vais l'envoyer valser dans mon bassin  voir s'il y fait frais^^^^^^ En même temps, j'ai pitié d'elle car se rabaisser à ce genre de manoeuvre montre simplement la bassesse de son être. Et démontre aussi son intention de me pousser à bout.

Courage à toutes et à tous dans la seconde épreuve du deuil qui nous frappe. La méchanceté gratuite de l'humain.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 16 Décembre 2017 à 14:59:39

   Toujours pas de diagnostic autre que supposé pour mon frangin.
   S'agirait d'une rare maladie auto-immune, provoquée au contact d'une substance mais on ne sait pas laquelle.
   Qui entraîne insuffisance respiratoire, fièvre et grande fatigue.
   Alors, comme il tient sur ses deux pieds, durcissement budgétaire de not' miniss'de la santé oblige, on le renvoie au boulot (boulot où il respire diverses substances qui pourraient être à l'origine de l'inflammation des poumons dont il souffre). En plus, il y est au froid, à son boulot.
   Alors il va voir son chef en vue de prendre des jours de récup' auxquels il a droit.
   Et cet enfoiré de merde lui balance
"Mais tu viens déjà d'avoir UN MOIS DE MALADIE!"
   Encore bien qu'il a pas ajouté "gros veinard".
   M.
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: ajihem le 14 Janvier 2018 à 14:37:12

   Toujours pas de diagnostic autre que supposé pour mon frangin.
   S'agirait d'une rare maladie auto-immune, provoquée au contact d'une substance mais on ne sait pas laquelle.
   Qui entraîne insuffisance respiratoire, fièvre et grande fatigue.
Explication de l'apparition de la maladie auto immune
"maladies" auto immunes et gluten -Du cerveau aux intestins et vice versa 3 - www.regenere.org
https://www.youtube.com/watch?v=sQibZAx3uX0
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Gwen le 19 Janvier 2018 à 17:43:11
Bonsoir,
J'ai perdu mon conjoint il y a 1 mois et 14 jours. En si peu de temps plusieurs personnes m'ont déjà dit ceci "ne t'inquiète pas Gwen tu vas refaire ta vie". Et il y a peu un de mes collègues me proposent de l'accompagner a un match de basket. Cela faisait 38 jours que je n'étais pas sortie de chez moi. Mais j'ai eu un appel de sa femme me demandant si je ne voulais pas lui prendre son mari.
Imaginez donc un peu...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: ajihem le 19 Janvier 2018 à 21:47:43
On ne refait jamais ça vie, on la continue....
La plupart des gens pensent que si l'on ne revit pas un jour en couple, on n'est  à plaindre....mais la vie à deux n'est pas une obligation pour être heureux. Moi j'espère seulement un jour trouver un ami qui serait comme moi ; qui n'aurait plus envie d'une vie amoureuse mais aurait envie d'une vraie amitié où l'on serait là l'un pour l'autre.  Ce serait l'idéal pour moi...
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 20 Janvier 2018 à 22:05:43
On ne refait jamais ça vie, on la continue....
La plupart des gens pensent que si l'on ne revit pas un jour en couple, on n'est  à plaindre....mais la vie à deux n'est pas une obligation pour être heureux. Moi j'espère seulement un jour trouver un ami qui serait comme moi ; qui n'aurait plus envie d'une vie amoureuse mais aurait envie d'une vraie amitié où l'on serait là l'un pour l'autre.  Ce serait l'idéal pour moi...

Bonsoir ajihem,

T'es pas là ce soir ? t'es peut être en weekend ? au ski ? pendant une semaine ? OUF, OUF ! ... NON, j'rigole !
Bon, si tu permets... je souhaiterai rebondir sur ce que tu as dit " Moi j'espère seulement un jour trouver un ami qui serait comme moi ; qui n'aurait plus envie d'une vie amoureuse mais aurait envie d'une vraie amitié où l'on serait là l'un pour l'autre."
Moi "ça" j'pourrai pas ! plus de galipettes ? ce n'est pas envisageable dans mon esprit ! NON, non, non... trois fois NON !... même au nom de la plus sainte des amitiés ! enfin, franchement, c'est difficile ! vivre sans galipettes !!!
C'est pour ça que je n'ai presque pas d'amiEs femmes parce que à vrai dire j'ai toujours une idée derrière la tête...
if you know what I mean (si tu vois ce que je veux dire)... bon, passons !
C'est aussi vrai qu'en ce moment j'suis pas en couple sur Facebook donc j'suis célibataire et... j'suis tranquille-peinard... mais c'est surtout parce que je vis... en colocation avec mon frangin ! il est adorable et excellent cuisinier !
Je ne pourrai pas vivre avec une amiE femme et ne pas "coucher"... impossible !
Après OUI, j'ai un AMI d'enfance de 50 ans qui s'appelle Philippe... c'est un mec !
Avec une fille, généralement, l'amitié ne dure pas plus qu'une journée... car "elle" ne résiste pas à la nuit !

Sur ce... j'te laisse... A+ dans l'bus ! A+ tard dans l'autocar !

Bises.

Amicalement.
Federico
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Nora le 24 Janvier 2018 à 06:21:40
"
-  Mon mari est décédé il y a 3 ans .

-  Bah oui, c'est la vie  !
                                                         "
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 24 Janvier 2018 à 14:09:00
Non, en l'occurrence , c'est la mort !
Que de platitude, de manque de compassion en si peu de mots, c'est la négation de tout ce que le disparu représente pour toi et la négation de ta souffrance.
Triste
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 24 Janvier 2018 à 14:33:48

  C'est fou comme "les gens" sont DISTRAITS
  quand on leur parle de malheur ...
  C'est comme si leur esprit donnait un coup de balai ...
  Amicalement, solidairement, Titine.
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 24 Janvier 2018 à 14:59:30

  C'est fou comme "les gens" sont DISTRAITS
  quand on leur parle de malheur ...
  C'est comme si leur esprit donnait un coup de balai ...
  Amicalement, solidairement, Titine.

oui, enfin, ca dépend. Les gens sont distraits quand on leur parle du malheur des autres.
Quand c'est le leur, ils sont capable de s'appesantir :

- tu te rends compte, une amie de quinze ans qui me dit que je suis mal fagottée ?
-euh, moi j'ai perdu ma femme, c'est un peu PLUS difficile à encaisser.
-non mais c'est pas pareil....

Ah ca c'est sur, c'est pas pareil....reste dans ton égocentrisme superficiel, comme le marron reste coincé dans la dinde que tu es, conna.......ehmmm.

Heureusement, tout le monde n'est pas comme çà.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 24 Janvier 2018 à 18:31:53


.... reste dans ton égocentrisme superficiel, comme le marron reste coincé dans la dinde que tu es, conna.......ehmmm.

Heureusement, tout le monde n'est pas comme çà.

hihihi huhuhu jajaja....... hihihi huhuhu jajaja...... hihihi huhuhu jajaja...... hihihi huhuhu jajaja .... MDR ... MDR... MDR !

J'adore ! j'adore ! j'adore !

Merci Eric38
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ophéval♥️ le 27 Janvier 2018 à 21:51:30
Bonjour à tous ,
Je m'appelle Ophélie , j'ai 22 ans , mon conjoint valentin a eu un grave accident il y a 9 mois après une anoxie cérébral et un traumatisme crânien  , il es depuis en état végétatif sans état de conscience .  Son état est définitif selon les médecins , j'aimerais savoir si sur ce forum d'autres personnes vivent des histoires similaires à la mienne . Je ne sais pas comment faire mon deuil parce qu'il est encore la , il est condamné à passer le reste de sa vie dans ce lit d'hôpital. Je sais qu'il n'y a parfois pas de réponse à toutes les questions Que l'on peut se poser , mais j'aimerais que l'on m'aide à retrouver un peu de force pour continuer à l'accompagner. Chaques jours j'entends " c'est la vie , tu es jeune , la vie continue " mais comment accepter l'inacceptable ? Qu'un jeune plein de vie comme valentin puisse me laisser seul alors que nous étions en train de réaliser tout nos projets . Je vous remercie d'avance pour vos réponses. Bien à vous . Ophélie
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mots-Maux le 27 Janvier 2018 à 22:36:27
"Sans médicaments vous ne tiendrez pas debout ! Vous n'allez pas y arriver !" Une psychiatre maladroite, 1ère séance après avoir raconté mon drame et elle me forçait à prendre des anxiolytiques et des antidépresseurs.

"La vie continue !"
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 28 Janvier 2018 à 09:41:30
On ne refait jamais ça vie, on la continue....
La plupart des gens pensent que si l'on ne revit pas un jour en couple, on n'est  à plaindre....mais la vie à deux n'est pas une obligation pour être heureux. Moi j'espère seulement un jour trouver un ami qui serait comme moi ; qui n'aurait plus envie d'une vie amoureuse mais aurait envie d'une vraie amitié où l'on serait là l'un pour l'autre.  Ce serait l'idéal pour moi...
Tiens, tu es exactement comme moi Ajihem  :) je commençais à me croire unique en mon genre  ;D moi c'est pareil, ce que j'aime ce sont les amitiés totalement asexuées^^mes meilleurs amis sont des hommes, ils sont littéralement comme des frères pour moi. Ils connaissent ma nature, jamais ils ne briseraient notre amitié de cette manière^^une véritable amitié entre homme et femme est possible; c'est peut-être rare mais je peux témoigner que ça existe, pourvu que ça entre dans la nature des deux personnes et qu'il n'y a pas de malentendus entre elles. Pour accepter de nouveau un contact plus intime avec un homme, il faudrait que je sois très amoureuse de lui, autrement je n'en ai aucune envie. J'ai toujours été comme ça. Avec moi, l'amitié c'est sacré. Je te comprends. D'ailleurs ça entre dans ce topic, puisque ça aboutit aux petites phrases dont on se passerait bien-les phrases des personnes qui ne me croient pas concernant ces amitiés...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 28 Janvier 2018 à 09:56:10
  A ce propos, j'ai eu droit à toutes sortes de réflexions à la con ces deux dernières années-et demi, même, et plus le temps passe, moins ils comprennent  >:(  petit exemple: j'ai un ami très cher qui habite mon quartier. On se connaît depuis des années, je me suis toujours confiée à lui, et réciproquement. Il m'a été d'une grande aide dans les pires moments. Hé bien, presque tout le monde est persuadé qu'il y a quelque chose entre lui et moi  >:( personne ne veux croire que quand je vais passer l'après-midi chez lui, on discute pendant des heures, assis à la table de sa cuisine, en buvant des jus de fruit et en fumant des cigarettes. Pourtant c'est bel et bien le cas! Mais comme on me voit parfois entrer dans son immeuble deux ou trois par semaine et en ressortir des heures après, ils doivent penser que c'est impossible qu'il ne se passe rien d'autre. Et quand on discute ensemble dans la rue, ou qu'on boit un verre à la terrasse d'un café, tout le monde me dit: "Alors, t'as un nouveau petit ami?" Et on ne me croit pas quand je dis que non, Pourquoi est-ce-que je mentirais, pourtant?...Il m'est même arrivé de passer la soirée chez lui, de rentrer chez moi à 10H du jour  :) là, pour tout le monde c'est clair lol
  Cet ami est célibataire et a une vie sexuelle très libre, mais il sais comment je suis et il me respecte. Il a une autre amie qui dors parfois chez lui, en dépannage, et pareil, il ne lui a jamais fait d'avances parce-qu'il sais que, comme moi, elle n'en a aucune envie. C'est l'ami idéal  :) et j'en ai quelques autres comme ça.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 28 Janvier 2018 à 10:07:25
  A propos de cet ami, voilà d'autres petites phrases: un jour, je discutais avec lui devant son immeuble, et un abruti est passé. Comme il se faisait des idées, je lui ai dit que cet ami était comme un frère, que souvent on discutait ensemble des après-midi entiers, seuls dans son appartement, mais qu'il n'y avait rien d'autre entre nous. L'autre gars a lancé, avec un rire gras et entendu: "Oh mais, vous faites ce que vous voulez!" Et plus j'essayais d'expliquer, plus il répétait: "Oh mais, vous faites ce que vous voulez!" Autant parler à un mur  :o
  Une autre fois, je parlais de cette amitié à un autre copain-qui comprennait, puisqu'avec lui aussi c'est une vraie amitié-mais un petit vieux, juste à côté, intervenait tout le temps pour dire qu'il n'en croyait pas un mot  ??? j'avais beau répéter que quand je passais l'après-midi avec lui, on discutait, on buvait un verre, on èchangeait des livres, il enchaînait: "Ben oui, ça peut être une amitié même quand on couche ensemble! On prends du bon temps, et après on peux discuter, boire un coup, èchanger des livres...une ou deux fois par semaine, ça fait du bien!"  ???Et on m'a confirmé, plus tard, qu'il ne plaisantait pas du tout...J'en ai renversé ma tasse de café, et ce vieux con a lancé joyeusement: "Oh, elle est enervée!" J'ai répliqué posément en me levant: "Je ne suis pas énervée monsieur, je souffre."
   C'est ça les gens, de nos jours. Heureusement qu'absolument tout le monde n'est pas comme ça  :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 28 Janvier 2018 à 15:11:32
  Petite précision tout de même: je ne suis pas une personne conventionnelle ou pudibonde, loin de là lol avec mes amis, nous parlons très naturellement de sexualité, et dans le cadre de ma vie privée, j'ai vécu des moments merveilleux dans ce domaine à chaque fois que j'ai été amoureuse  ;D c'est juste que quand ce n'est pas le cas, j'ai horreur qu'on se fasse des idées sur ma vie personnelle. Les gens ont tendance à mettre les pieds dans le plat, y compris certaines femmes :-\

  Dernière petite phrase à la con  >:( un jour, j'ai accepter de boire un verre en terrasse avec une connaissance à moi, un homme qui avait connu Pierre. J'étais dans un très mauvais état d'esprit à ce moment-là et j'avais envie de passer un moment amical, m'ouvrire un peu comme je l'aurais fait avec un véritable ami. Je ne pensais pas qu'il avait des idées derrière la tête. Et à un moment donné, il a commencé à me carresser les mains...je lui ai dit que je ne cherchais pas ce genre de choses, et alors il m'a demandé d'un ton brusque et plein d'incompréhension: "Ben qu'est-ce-que tu fais là, alors?" Autrement dit, une femme n'a pas le droit d'avoir envie de boire un verre avec un homme amicalement, la question ne se pose pas  :o dans ma tête il n'y avait aucune ambiguité  ??? depuis, je ne passe plus ce genre de moments-que je considère d'ailleurs comme des instants privilègiés-qu'avec mes véritables amis  :)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 01 Février 2018 à 11:41:12
Pas plus tard qu'hier, deux personnes " à coté de la plaque".

- Monsieur XXXXX , je viens d'apprendre pour votre femme, je suis désolé, je vous présente toutes mes condoléances.
Je ne l'ai appris que hier
-ce n'est pas grave, vous ne pouviez pas savoir, mais merci quand même.
-Bon, et à part ça, ça va ???

 :o    ???    ::)

-Tiens, bonjour, ca va ?
- Bonjour (ça n'allait pas mais j'avais pas envie de parler)
-Bon, bein tant mieux, c'est bien....

Re  ::)   ???

Maladresses, certes, mais ô combien douloureuses....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 01 Février 2018 à 12:01:37
Si tu savais comme je te comprends Eric  :'( j'ai droit à ce genre de "maladresses"-ou parfois qui se prétendent telles-depuis le tout début de mon deuil, et même dès le tout premier jour  >:( je sais exactement ce que ça fait hélas. Tu sais qu'ici, nous nous comprenons entièrement, y compris vis-à-vis du regain de souffrance que provoquent ce genre de petites phrases à la con. Ce n'est peut-être pas une grande consolation, mais nous au moins, entre nous, nous savons ce qu'èprouve l'autre.
 :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: nathT le 01 Février 2018 à 12:53:30
Bonjour,

ce petit message pour essayer d'en rire
mon arrière grand mère décédée centenaire et veuve durant 60 ans et ayant une forte personnalité a répondu la phrase suivante à une connaissance juste après le décès de mon arrière grand père
à la question : comment allez vous?
Oh mais fort bien, cinq enfants à élever seule mais désormais mon mari lui au moins va bien mieux il ne souffre plus du tout il est juste mort !

Sinon ma propre mère (les femmes de ma famille vivent toutes centenaires et sont 'coriaces') m'a dit:  mais tu ne peux pas te rendre compte si ton père venait à disparaître ! que deviendrai-je ?
Alors ma petite maman .... je viens juste de perdre mon compagnon ....
réponse: Ah oui comme cela tu pourra t'occuper de moi ....
SANS COMMENTAIRE !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 01 Février 2018 à 13:11:37
Excellente la première réplique  :D

Pour ce qui est de ta mère, je suis d'autant plus indignée. Apparement elle ne comprend pas que tu souffre autant que si elle, elle perdait son conjoint, ton père, que ce n'est pas comparable et que même dans le pire des cas (pour elle s'entend) ce qui compte est que tu serais là, peu importe si la raison est que tu vis toi-même un deuil...venant d'elle ce doit être pire encore, je te comprends.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Akiko le 05 Février 2018 à 18:22:18
Comme je vous comprends.
J'ai découvert le manque d'adéquation de plusieurs personnes, lors du décès de mon JUMEAU.

Il y a de tout, de la phrase gentille mais maladroite, à l'énoncé consternant de brutalité (et de stupidité).
Et heureusement, il y a aussi les phrases et les gestes qui font du bien.  Et souvent, ce sont les personnes qui pensent être les moins à même de vous faire du bien, celles qui sont les plus humbles, qui vous font vraiment de bien.

Je vais vous faire un petit inventaire de ce que j'ai entendu ; je viens d'avoir un signe de mon JUMEAU et mon moral est donc correct ); je vais donc essayer de vous la faire pas trop dramatique  ;).

1) Le jour du décès, dans les 30 minutes qui suivent : une personne qui n'est pas présente lors du décès (et j'ignore qui l'en a informée)  envoie un texto à une autre personne qui elle,  est présente lors du décès, pour lui annoncer la nouvelle... Déjà là, si la situation n'était pas dramatique, il y aurait un petit côté ironique.
Et la personne envoie pour tout message : "P.I. a cessé de souffrir".
Je suis effondrée parce que je viens d'assister au décès d'un être on ne peut plus aimé, mais là, je ressens en même temps une grande colère et je suis choquée: j'ai envie d'appeler la personne et de lui crier :"Espèce de tanche! P.I. s'est battu durant tous ces mois, il a été debout malgré le cancer durant tous ces mois, présent pour ses proches (et pour tant d'autres), ACTIF jusqu'à ses derniers jours, et tout ce que tu as à dire de lui, c'est qu'il a" cessé de souffrir"??!!"
Avec ce genre de personnes qui ne regardent plus les gens qu'au travers de la maladie une fois que le diagnostic est tombé, tu as envie de faire dans la provoc pour les secouer! J'aurais eu envie de lui dire : Mais nonoche! Avant de "cesser de souffrir", je peux te dire que P.I a PROFITE de la vie], et, tiens, je dirais même, ma chérie, qu'au delà de tes tristes préjugés, il en a profité dans TOUTES les positions!
Et toc!

Là, j'ai réagi très fortement car il s'agit de mon proche aimé, mais de façon plus générale, je trouve que cela pose la question de notre regard. J'ai regardé mon JUMEAU de la même manière jusqu'à son dernier souffle, avec tout mon amour. Et je continue de le regarder ainsi.
Mais qu'en est-il des autres personnes?
Nous ne sommes plus au temps de la peste noire, et je trouve aussi triste que déplorable que l'on puisse avoir sur des personnes ayant un diagnostic de cancer, de Parkinson,  de sclérose en plaques, etc, un regard de pitié, de peur (genre : je ne veux pas le regarder parce qu'inconsciemment, j'ai la pétoche qu'il m'arrive la même chose), de fuite devant la souffrance, et d'incompréhension devant le fait que même avec une maladie, on peut avoir des moments de pur bonheur.

2) Le très classique : "Mais vous savez, la vie continue."
Ben, oui, la vie continue, mais avez-vous idée de l'état dans lequel je suis pour continuer ma vie? Je continue pour mes enfants, et pour eux, je vis normalement mais à l'intérieur de moi, je suis pulvérisée... Comment ma vie continue t-elle avec la conscience écorchante et à chaque réveil répétée de son irréversible absence?";
Cet énoncé : "La vie continue" ne devrait pas être prononcée en cas de deuil... Déjà, c'est faux dès la base puisque que justement, il est question de la vie de quelqu'un, qui ne continue pas (en tout cas, pas ici). A défaut d'être délicatE, on peut au moins avoir une once de logique...

3) "Comment, mais tu es allée voir une médium?! Je crois pas à ce genre de chose, et ensuite, je pense que là où il est, P.I. a juste envie qu'on lui foute la paix".
Là, j'ai eu envie de répondre:
Primo, si je fais ce genre de démarche, c'est que je suis dans une détresse telle que je ne sais pas quoi faire d'autre, et ce ne sont pas ce genre de propos qui vont me remonter le moral.
Deuxio, si tu n'y crois, ben fiche -moi la paix; en revanche, je me garderai bien de t'en parler s'il y a une prochaine fois.
Tercio, mon JUMEAU n'a jamais voulu "que je lui foute la paix", parce que nous étions infiniment bien ensemble, et je ne vois pas pourquoi cela changerait "juste" parce qu'il est passé de l'autre côté.
Et finalement, le jour où il voudra que je lui foute la paix, eh ben, il me le "dira"!

Ah lalala...
Attendez, c'est pas fini, je vous ai gardé le meilleur pour la fin, la palme d'or en quelque sorte  : ):

4) Quand je raconte avec des sanglots dans la voix,  le combat de mon JUMEAU contre la maladie et l'injustice immense que je ressens devant le fait qu'il est mort quand même, je m'entends répondre : "Mais est- ce qu'il a eu une vie vertueuse au moins?" 
Je ne vois pas dans la liste un émoticone de baffe,  à ajouter à ces lignes, c'est bien dommage...
Vous imaginerez un petit Obélix saluant un soldat romain...  ;D


Je n'ai jamais répondu à ces énoncés parce que cela m'aurait coûté une énergie que je n'ai pas. Bravo donc à tous ceux et celles qui parviennent à le faire de façon, disons, éducative, malgré la douleur.

Heureusement, il y a les phrases qui font du bien, les gens qui se fichent de vous voir pleurer devant eux, parce qu'il vous aiment et c'est tout, et les belles phrases que je garderai dans mon cœur toute ma vie:

- "C'était quelqu'un de très gentil" , que la personne accompagne d'un sourire ému et plein d'empathie.
- "On est là pour toi".
- "Je me sens tellement impuissante; mais si tu as besoin de parler ou pleurer, je suis là pour toi tout le temps"
Et surtout:
- " La seule chose qui compte pour nous, c'est TOUT LE BONHEUR que tu as pu lui apporter"

Je pense fort à tous ceux et celles qui liront ces lignes, qui ont tant à m'apporter et à m'apprendre,  et qui vivent la même chose.


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 06 Février 2018 à 10:35:18

Message de Akiko

Un énorme clique sur  "J'aime "...  autrement appelé " Like "

J'ai envie de "LIKER" ce matin...  ;)   :D

Amicalement, solidairement.
Federico
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 06 Février 2018 à 11:02:59
Akiko, je me retrouve dans quasiment tout ce que tu décris  :)

Beaucoup de courage à tous.

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 16 Février 2018 à 14:31:25
Garanti vrai de vrai; vécu pas plus tard que la semaine derniere.

Je rentre chez moi, je prend le courrier. S'y trouve une enveloppe EDF. En attendant que l'ascenseur arrive, je l'ouvre.
Il s'agit d'une ré-évaluation de ma facture par rapport à ma consommation réelle : la facture diminue.
Je monte dans l'ascenseur. S'y trouve le crétin du 2e, qui vient du garage (et qui, je tiens à le préciser, à été mis au courant par le bouche à oreille de la mort de ma femme). Comme d'hab il ne peut pas s'empecher de parler, avec un sourire benêt affiché sur sa trogne de crétin. Et il commence :

-Ah, encore des factures ! Et puis ça augmente tout le temps
- moi : Bein non, là, çà baisse.
lui : - Ah bon ? C'est rare çà !
moi : - bein c'est normal, on est un de moins à la maison.
lui: - ah, c'est bien çà !

Vous me croirez si vous voulez, mais les 7 secondes restantes avant que j'arrive à mon étage, j'ai réussi à ne pas : lui fracasser le nez/ lui enfoncer mon poing dans la gueule/ lui filer un bon coup dans l'estomac/ lui arracher la gorge.

Et au moment où je suis sorti de l'ascenseur, lui : - du coup ca va vous faire une bonne fin de journée.

J'hésites beaucoup à lui intimer l'ordre de ne plus JAMAIS me parler la prochaine fois que je le croise...
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 16 Février 2018 à 14:34:26

 Une banalisation, un gommage. Et donc, je ne les vois plus (évidemment)

Je pense que c'est un gommage pour éviter de les déranger EUX : concevoir de la tristesse, de la depression, concevoir la mort d'un de leur proche ou la leur, les dérange. Alors ils incitent les endeuillés à "rentrer" dans le moule béat et niais du "tout va tres bien madame la marquise"...
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 16 Février 2018 à 15:09:04


Dans une formation d'autodéfense, j'avais appris la technique de défense verbale par l'absurde.  Il s'agissait de répondre à une attaque verbale avec une phrase telle que "la nuit tous les chats sont gris" avec un air particulièrement inspiré ou convaincant ou ... ça laisse l'autre désarçonné et quelquefois c'est suffisant.


J'aime beaucoup ton idée Etoile9   :)
Faut que je creuse et que je trouve une phrase bien absconse qui va laisser l'autre crétin "muet"  ;D
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 16 Février 2018 à 15:25:10
un jour j'arrive à l'école pour récupérer ma fille les cheveux mouillés :
- tu sors de la douche ?
- oui
- il y en a qui ont de la chance
(mon mari était mort depuis 2 mois environ), j'étais en arrêt de travail.
Cette femme est la femme d'un collègue de l'école de mon mari, donc elle connaissait bien mon histoire
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Alexandra le 16 Février 2018 à 16:02:16
Une conversation que j'arrive pas à me sortir de la tête...

Il y a quelques mois à une réunion, je croise une ancienne collègue. En rentrant dans la salle, elle me demande "Comment ça va?", j'esquive par mon habituel "et toi?". Pendant la réunion, je suis crevée, j'ai des flashes du corps de Tom, les larmes aux yeux, je tiens comme je peux.

On ressort de là et la même, elle me redemande "comment ça va?". Je me dis qu'elle veut vraiment savoir puisqu'elle insiste. Et puis elle sait pour Tom, on travaillait tous au même endroit. Alors comme elle veut savoir je lui réponds que ça dépend des jours.

Et elle me regarde bizarrement, je lui demande si elle sait pour Tom. "Bah ça fait déjà un an!", elle me répond. J'ai pas pu, j'étais super en colère, je lui ai répondu que toute ma vie s'était fracassée et que c'est ce qui arrive quand on perd son compagnon.

Elle décide d'insister, "il faut tourner la page" et puis quand même elle me trouve agressive et même condescendante (la pauvre, je la forçais à se joindre à mon malheur), et elle me disait tout ça "pour m'aider", et je ne suis pas la seule qui "a vécu des choses difficiles", on dirait que je cherche "à lui apprendre la vie".

Voilà comment j'ai pris conscience que j'étais une connasse condescendante et agressive. Depuis je me suis mis un bon coup de pied au cul et j'ai tourné la page, elle avait raison. Après tout, c'est que la mort de l'homme avec qui je voulais faire ma vie et qui n'avait que 28 ans. Rien de bien méchant.
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 16 Février 2018 à 16:18:32

Voilà comment j'ai pris conscience que j'étais une connasse condescendante et agressive. Depuis je me suis mis un bon coup de pied au cul et j'ai tourné la page, elle avait raison. Après tout, c'est que la mort de l'homme avec qui je voulais faire ma vie et qui n'avait que 28 ans. Rien de bien méchant.

c'est exactement çà ! Nous sommes des gens prétentieux, car soit disant nous en savons plus que nos interlocuteurs sur la vie, eux aussi ont vécus des choses difficiles, faudrait pas les prendre pour des néophytes. Pensez vous, un évier à déboucher, les cours de pianos de la petite, ou l'exposition du balcon qui grille les plantes, ou encore l'embrayage de la voiture, voila, les vrais difficultés, ils les ont subis aussi.
Alors bon, une mort, y'en a tout les jours hein, on va pas s’appesantir dessus. Si au bout de 3 mois on n'est pas passé à autre chose c'est vraiment qu'on aime se plaindre exagérément, ou qu'on en profite pour jouer les moralisateurs.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: qiguan le 16 Février 2018 à 16:31:49
on pourrait avoir pitié de sa manière d'aimer les autres ... au vu de ce qu'elle a osé te dire Alex !
mais la colère domine quand même ... vis à vis de telles personnes !
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Alexandra le 16 Février 2018 à 16:43:31
Cela dit, je dois bien admettre que j'ai envie d'apprendre la vie à des gens comme ça. Pour qu'on ne sorte pas ce genre de choses à d'autres personnes qui sont dans la souffrance, quelle qu'elle soit.

Et parce que c'est tellement égoïste comme démarche de se dire que ça n'est pas grave que cette personne qu'on aime est morte, parce que nous on est en vie.

J'ai vraiment eu de la chance d'arriver sur ce forum, j'aurais pas pu tenir sans vous tous-tes. Merci, mille fois merci.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 16 Février 2018 à 19:04:34
On doit tous avoir une part de  "connasse condescendante et agressive" en nous...
pour tous ces autres soit si maladroits soit si égoïstes soit si Cons!(dont la connerie absolue mérite une majuscule!)
et parfois les 3 à la fois!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 20 Février 2018 à 22:21:45
Des personnes de ce genre nous en avons tous croisés hélas, ce sont elles les connasses prétentieuses  :'( >:(

 :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 20 Février 2018 à 22:37:35
  Les personnes même les mieux intentionnées, mais qui sont maladroites parce-qu'elles ne comprennent pas notre façon personnelle de vivre le deuil, sont parfois celles qui mettent le plus mal à l'aise. Il y a une telle incompréhension, et c'est un vrai dialogue de sourds.

  Dès le début de mon deuil-dès le tout premier jour en fait-j'ai èprouvé le besoin de l'exprimer par chansons, musiques, vidéos interposées...il y a un forum axé sur la spiritualité où je l'ai fais à de nombreuses reprises. C'est bien compris par certains, mais pas par tous: il y a sur ce forum quelques athées et agnostiques qui ne comprennent pas l'ouverture à la spiritualité, et ne conçoivent pas que même s'ils n'y croient pas, eux, ça peut être très bénéfique à d'autres.
  Dans les premiers mois ça passait, mais au bout de ce laps de temps l'un des membres à commencé, à chaque fois que je postais une vidéo évoquant le deuil, en a posté d'autres en réponse, des chansons me conseillant de faire mon deuil, de passer à autre chose, de tourner la page, d'oublier etc etc...sachant que ça partait d'une bonne intention, je ne "répondais" pas, où alors sous forme de vidéos tâchant d'exprimer mes bons moments, mon état d'esprit lorsque j'ètais apaisée, pensant qu'il comprendrait le message, étant que mes convictions ne m'empêchent pas de vivre, ne m'immobilisent pas. Peine perdue...
  Jusqu'à ce qu'il y a environ un an, à chacune de mes vidéos, ce monsieur a décidé de passer à la vitesse supèrieure, puisque je ne le "comprenais pas" manifestement: à l'une d'entre elles, il a en a posté une où le mot oubli revenait plus que jamais...puis il a dû décider d'un traitement de choc (à mon avis c'est ce qu'il pensait  >:( ) le clip de sa nouvelle vidéo, se voulant humoristique, montrait des squelettes sortant de leurs tombes et dansant dans leur cimetière  >:( je ne pense pas être paranoïaque en interprètant ça de la manière suivante: "Ton ami ce n'est plus que ça, un squelette, et il ne vas pas sortir de sa tombe" C'est l'impression que ça donne en tout cas!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 20 Février 2018 à 22:59:12
  Ce serait moins exaspèrant si je ne lui avais pas expliqué un nombre incalculable de fois que mes croyances ne m'empêchent nullement de profiter de l'instant, d'accepter et d'acceuillir tout ce que la vie a et aura éventuellement à m'apporter, que c'est même tout le contraire même, mais ça dépasse sa compréhension  :-\
  Pas plus tard qu'hier, j'ai posté un clip où il est subtilement question de deuil, sans rien de mélodramatique, mais ces précautions n'ont pas suffit  ::) aujourd'hui, j'ai eu droit à une chanson qu'il a assortis d'un commentaire du genre: "Tu vois, ça parle d'une femme dont la sœur est décèdée, et qui comprends que sa sœur n'est plus qu'un souvenir, parce-qu'elle n'est plus..." Et c'est reparti pour un tour  :(  c'est consternant.
  J'ai répondu par une chanson d'Evanescence appelée "My immortal" et j'ai bien précisé que c'était la dernière fois que je répondais avec des mots; pour la ènième et dernière fois, je me suis expliqué concernant ma foi personnelle, que je ne demande à personne de partager et que ce serait le contraire qui m'empêcherais de bien vivre ici et maintenant. Comme vraiment il ne pense pas à mal, j'ai ajouté: "Je te le dis en toute amitié."
  Quoiqu'il m'envoie comme vidéos ou commentaires, je ne répondrai plus que par vidéos évoquant ma manière de vivre le deuil. S'il parle d'oubli par exemple, je posterai une chanson intitulée "N'oubliez jamais"  :) :-*
  L'enfer est pavé de bonnes intention dis-t-on...sa vidéo de squelettes, et surtout ses derniers mots, je ne les ai toujours pas digèrés  >:( jusqu'à présent personne n'a osé me répondre...
  Je ne pouvais rien faire d'autre, et je sais que plusieurs personnes ici comprendront mon extrême exaspèration  >:( il n'empêche qu'il ne change rien à mes opinions et au cheminement qui me convient  :-*
 
 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ela le 23 Février 2018 à 00:48:44
Bonsoir à tous. Je comprends ton exaspération chère Stana.... des personnes qui, sous prétexte de vouloir m'aider, m'ont abreuvé de bons conseils et on cherché à m'expliquer la vie ces deux dernières années, j'en ai rencontré quelques unes également... Il n'y a pas si longtemps encore, ces remarques me faisaient véritablement exploser... Depuis quelques temps, je réalise à quel point elles sont conséquences, au mieux, de la maladresse... au pire de la bêtise.... et j'essaye de ne plus m'y arrêter. Mais il y a des limites! Et l'insistance de ce monsieur sur ton forum est clairement déplacée! J'espère que désormais, le message est passé!
J'ai pour ma part, également besoin de lâcher un peu de lest ici ce soir... Je me sens globalement moins en colère ces derniers temps. J'arrive à ne plus prendre chaque maladresse en pleine figure... C'est sans doutes également lié au fait que petit à petit, mon cercle affectif s'est redessiné, reprécisé... Et les personnes avec lesquelles je demeure étroitement liées  sont des personnes sensibles, à l'écoute... avec lesquelles je parviens à être moi-même. Un cercle restreint... vraiment restreint... mais des amitiés profondes. Et ça me convient bien...
En revanche, depuis peu, je tente de rebondir sur le plan professionnel.... Comme je l'expliquais dans un autre post, j'étais en recherche d'emploi lorsque mon aimé est décédé... Et 10 mois auparavant, je choisissais de quitter l'Alsace pour venir m'installer avec lui dans le Sud... Pendant ces quelques mois, il a fallu que je trouve mes marques et ma recherche d'emploi n'était pas fructueuse.... Cela fera donc bientôt 3 ans que je suis "hors circuit"...
Mes dernières expériences significatives sont: l'obtention de mon diplôme d'éducatrice spécialisée en 2014 et la réalisation dans la foulée d'un service civique dans une association étudiante de sensibilisation à l'environnement... et depuis.... tant de choses. Un tsunami sur le plan émotionnel. Mais pas de place pour toutes ces émotions sur un stupide CV.
Malgré tout... j'ai 27 ans et fait partie d'une génération pour qui la retraite sera sans doute devenue un mot d' "ancien français", avant que j'atteigne l'âge requis... J'ai besoin, petit à petit, de retrouver du boulot. Je n'ai pas vraiment le choix au final...  Pour recouvrer un peu d'autonomie... Mais j'ai plusieurs difficultés... Je ne conçois pas de faire n'importe quoi  pour commencer... Je ne peux pas faire un boulot qui va à l'encontre de mes valeurs, de mon éthique... Et ça, ça complique pas mal la tâche... Et le fait d'être "travailleur social" ne facilite en rien les choses... Parce que trouver du boulot en tant qu'éducateur... dans n'importe quel service en crise où on me demandera de recevoir des gens à la pelle, à qui je ne pourrai accorder que 5 mn d'attention et à qui il me faudra rabâcher les oreilles sur la nécessité de rentrer dans le rang... alors que moi-même je ne supporte plus ce discours... et bien comment dire... ça me pose question... Ensuite, il y a le fait que clairement, quand on cherche à effectuer une transition en douceur vers le retour à l'emploi.... le boulot d'éducateur n'est PAS la meilleure option à l'heure actuelle.... En témoignent certains amis à moi dont je sais les conditions de travail et le burnout qui guette... Mais je n'ai pas non plus passé ce diplôme par hasard.... alors aller complètement vers autre chose? Et comment? Je ne sais pas...
Mais si j'écris ici, c'est avant tout parce que j'ai besoin de pousser un coup de gueule. Alors je vais y venir. Parce que malgré tout, j'ai trouvé la force de mener des recherches, de postuler à certaines offres... et j'ai même décroché des entretiens... 3 entretiens au final... Et dans un seul de ces entretiens uniquement j'ai eu la sensation d'échanger, véritablement. D'échanger avec un être humain.
Le premier entretien que j'ai passé concernait un poste de travailleur social au sein d'un centre d'accueil de migrants. C'était un pré entretien de 15 mns en réalité... J'y suis allée détendue... Vraiment détendue. Car étrangement, la pression que je me mettais avant sur ce genre de choses s'est estompée... Je n'aime pas cette notion de "relativiser", surtout quand on l'utilise pour me faire la morale... mais malgré tout je suppose que c'est ce que je fais. Je relativise... J'étais détendue donc, et j'avais décidé de ne pas chercher à cacher ce qui m'est arrivé, ce qui est arrivé à Hanaël... sans pour autant amener la discussion sur le sujet. Parce que ça m'appartient. C'est tout. Pourtant, je n'ai rien à cacher. Et jamais, JAMAIS je ne m'empêcherai de parler de mon amour parce que ça risque de mettre les autres mal à l'aise ou qu'ils pourraient me juger ou faire des projections sur moi à cause de ça. Bref...l'entretien commence et s'oriente sur mes compétences, mes idées pour accompagner les personnes... Je pense pouvoir dire que ça se passe bien. Vraiment bien même. Et puis, un peu avant la fin du temps imparti, le type me demande de justifier le trou dans mon CV. Alors je lui parle d'Hanaël. Oui, j'ai la voix qui tremble un peu, mais je ne m'effondre pas pour autant. Je ne m'apitoie pas. Je réponds à sa question, c'est tout. Il élude très rapidement le sujet et me pose à nouveau une question qui n'a rien à voir, sur ce que je ferais en priorité en arrivant sur le poste. Je réponds, tout ce passe bien. Du moins en apparence... Grand sourire, on vous recontactera sans faute et bla et bla.... Je ressors, avec un brin de fierté et de confiance en moi qui commence à poindre... Ça faisait longtemps, alors j'accueille. Je me dis "Tu vois? ça n'était pas si mal. Tu as encore des choses à offrir et les gens sont capables de le voir..." Voila... Les jours passent: pas de nouvelles. Puis une semaine, deux semaines, trois semaines... Alors je choisis de contacter ma conseillère Pôle emploi, car c'est dans leur locaux que s'est déroulé l'entretien. L'association ne voulant pas donner leurs propres coordonnées aux candidats... Et là, je suis sidérée.... J'apprends que le jeune monsieur (qui devait avoir à peu près mon âge) avec qui j'ai passé l'entretien, un "manager du social", a décidé que j'étais trop fragile pour le poste à cause de ce qui m'est arrivé. Point. Merci. Au revoir. Je ne comprends pas... je demande des détails... Et bien il semblerait qu'il m'est sentie fragile pendant l'entretien et pas capable, donc, d'assumer ce poste. Il aurait ajouté: "je suis pas mal spécialiste du deuil, et on ne pourra rien attendre d'elle avant qu'elle ait passé la date des 3 ans"... Voilà... Voilà... Je suis sciée.... Que moi même je me sois posée des questions sur mes capacités à assurer ce job, cela me semble naturel... Que lui se pose ces questions après m'avoir entendu évoquer le décès d'Hanaël... je peux le concevoir... Mais a t'il eu le courage de me regarder dans les yeux et de me poser la question? A t-il seulement envisagé de me laisser une chance avant de me jeter dans la corbeille des ratés, des instables, des canards boiteux? Je ne le crois pas non.... La seule chose qui m'a rassuré, c'est d'apprendre son statut de "manager du social"... Heureusement, c'est sans doute un gestionnaire qui restera à l'abri dans son bureau et qui n'aura pas trop à faire avec les migrants accueillis.... Parce que s'il perçoit tous les accidentés de la vie comme des faibles... je pense qu'il aurait plus de choses à apprendre des migrants que l'inverse...
Voilà... Premier retour d'entretien... J'avoue que j'ai eu un peu de mal, l'espace d'une journée, à accuser le coup... C'est peut être le fait que ce monsieur n'ait même pas pris la peine de me recontacter en personne pour m'annoncer sa décision qui m'a le plus heurté... alors qu'il semblerait que d'autres candidats aient été recontactés. Comme si, en plus de ce qui m'est arrivé, il me fallait désormais endosser cette étiquette de pestiférée...
Mais comme je l'ai déjà dit, je continuerai d'arborer fièrement mes antennes et ma peau verte à pois! Et je ne laisserai pas ce genre d'expérience me démolir, même si clairement, j'aurais aimé m'en passer...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Ela le 23 Février 2018 à 00:57:36
Je pensais vous parler de mes autres entretiens également, mais il est tard et j'ai déjà beaucoup écrit... Et de reparler de tout ça m'a un peu échauffé les nerfs. Alors je garde le reste sous le coude pour une prochaine fois... De toute façons, ce ne sont pas des expériences que je pense oublier dans l'immédiat... Même si j'aimerais bien. La mémoire est vraiment étrange... elle prend en otage des souvenirs pleins de douceur qu'on aimerait pouvoir ré-invoquer sereinement... et elle enregistre des rencontres stériles comme celle que je viens d'évoquer...
Chers ami(e)s de ce forum, je vous embrasse. Prenez soin de vous et de vos belles sensibilités, et ne laisser pas "l'étoile noire" de la bêtise vous pulvériser.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Alexandra le 23 Février 2018 à 09:23:51
Tu vas trouver Ela, c'est la jungle la recherche d'un travail. Le gars avait peut-être besoin d'une excuse parce qu'il a trouvé un-e autre candidat-e qui lui convenait mieux. C'était sûrement ce qu'il avait de plus évident pour justifier qu'il ne te prenait pas mais ça ne veut pas dire du tout que tu vas toujours être confrontée à ce genre d'imbéciles.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 23 Février 2018 à 11:20:56
Chère princesse Leia, euh non Ela, ce n'est pas parce que tu es tombée sur Jabba le hutt qu'il faut sombrer du côté obscur de la force. Sinon pour tes prochains entretiens je dois bien avoir un sabre laser qui traine quelque part pour montrer à tes interlocuteurs que la force est en toi !
signé maitre Yoda , euh non loma
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 23 Février 2018 à 11:30:22
   Chère Ela, ton récit illustre fort bien la mentalité de merde de ce monde du travail complètement aliénant.
   Il n'y a rien à espérer de positif de la société des gens qui "réussissent".
   Quand j'étais jeune, j'avais postulé avec motivation pour un emploi de plongeuse dans un resto au Luxembourg. J'obtiens le job. J'ai tenu seulement 5 semaines dans l'ambiance de travail dans cette cuisine, aux côtés d'un chef colérique, injurieux, dictateur. Un arrêt de plusieurs semaines pour rechute de dépression a permis à cet employeur de rompre le contrat d'essai, j'en ai été plus soulagée qu'autre chose.
   Lors de ma dernière entrevue avec lui, alors que j'étais venue récupérer qqs affaires, il m'a fait remarquer "vous n'aviez pas DIT que vous étiez dépressive", à quoi je réponds "si je l'avais DIT, vous ne m'auriez pas embauchée", il a rien répondu mais c'est évident: être sensible, "fragile", est plus que mal perçu par les "solides", ils nous excluent carrément.
   Fière d'être complètement différente de ces brutes qui s'ignorent, Titine.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 23 Février 2018 à 11:35:37

   @ Ioma:  :D :D :D :D :D :D  :-*  8)
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 23 Février 2018 à 11:53:43

J'apprends que le jeune monsieur  a décidé que j'étais trop fragile pour le poste à cause de ce qui m'est arrivé.. Il aurait ajouté: "je suis pas mal spécialiste du deuil, et on ne pourra rien attendre d'elle avant qu'elle ait passé la date des 3 ans"...

Je ne peut pas ne pas réagir.
Il est spécialiste du deuil comment, ce jeune blanc bec ? Il a fait des études de psycho ? Dans ce cas cela reste très théorique. Il a vécu un deuil ? Et si c'est le cas, il n'en a retiré aucune compassion, aucun réflexe de bonté.
Bref, un prétentieux, un poseur, persuadé de mieux savoir que les autres, mais qui aussi bien (ce que je ne lui souhaite pourtant pas) s'effondrera quand une grosse tuile lui tombera sur la gueule.
A bas les prétentieux, ils me fatiguent.
Titre: Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Février 2018 à 20:53:14
Bonsoir à tous. Je comprends ton exaspération chère Stana.... des personnes qui, sous prétexte de vouloir m'aider, m'ont abreuvé de bons conseils et on cherché à m'expliquer la vie ces deux dernières années, j'en ai rencontré quelques unes également... Il n'y a pas si longtemps encore, ces remarques me faisaient véritablement exploser... Depuis quelques temps, je réalise à quel point elles sont conséquences, au mieux, de la maladresse... au pire de la bêtise.... et j'essaye de ne plus m'y arrêter. Mais il y a des limites! Et l'insistance de ce monsieur sur ton forum est clairement déplacée! J'espère que désormais, le message est passé!
J'ai pour ma part, également besoin de lâcher un peu de lest ici ce soir... Je me sens globalement moins en colère ces derniers temps. J'arrive à ne plus prendre chaque maladresse en pleine figure... C'est sans doutes également lié au fait que petit à petit, mon cercle affectif s'est redessiné, reprécisé... Et les personnes avec lesquelles je demeure étroitement liées  sont des personnes sensibles, à l'écoute... avec lesquelles je parviens à être moi-même. Un cercle restreint... vraiment restreint... mais des amitiés profondes. Et ça me convient bien...
En revanche, depuis peu, je tente de rebondir sur le plan professionnel.... Comme je l'expliquais dans un autre post, j'étais en recherche d'emploi lorsque mon aimé est décédé... Et 10 mois auparavant, je choisissais de quitter l'Alsace pour venir m'installer avec lui dans le Sud... Pendant ces quelques mois, il a fallu que je trouve mes marques et ma recherche d'emploi n'était pas fructueuse.... Cela fera donc bientôt 3 ans que je suis "hors circuit"...
Mes dernières expériences significatives sont: l'obtention de mon diplôme d'éducatrice spécialisée en 2014 et la réalisation dans la foulée d'un service civique dans une association étudiante de sensibilisation à l'environnement... et depuis.... tant de choses. Un tsunami sur le plan émotionnel. Mais pas de place pour toutes ces émotions sur un stupide CV.
Malgré tout... j'ai 27 ans et fait partie d'une génération pour qui la retraite sera sans doute devenue un mot d' "ancien français", avant que j'atteigne l'âge requis... J'ai besoin, petit à petit, de retrouver du boulot. Je n'ai pas vraiment le choix au final...  Pour recouvrer un peu d'autonomie... Mais j'ai plusieurs difficultés... Je ne conçois pas de faire n'importe quoi  pour commencer... Je ne peux pas faire un boulot qui va à l'encontre de mes valeurs, de mon éthique... Et ça, ça complique pas mal la tâche... Et le fait d'être "travailleur social" ne facilite en rien les choses... Parce que trouver du boulot en tant qu'éducateur... dans n'importe quel service en crise où on me demandera de recevoir des gens à la pelle, à qui je ne pourrai accorder que 5 mn d'attention et à qui il me faudra rabâcher les oreilles sur la nécessité de rentrer dans le rang... alors que moi-même je ne supporte plus ce discours... et bien comment dire... ça me pose question... Ensuite, il y a le fait que clairement, quand on cherche à effectuer une transition en douceur vers le retour à l'emploi.... le boulot d'éducateur n'est PAS la meilleure option à l'heure actuelle.... En témoignent certains amis à moi dont je sais les conditions de travail et le burnout qui guette... Mais je n'ai pas non plus passé ce diplôme par hasard.... alors aller complètement vers autre chose? Et comment? Je ne sais pas...
Mais si j'écris ici, c'est avant tout parce que j'ai besoin de pousser un coup de gueule. Alors je vais y venir. Parce que malgré tout, j'ai trouvé la force de mener des recherches, de postuler à certaines offres... et j'ai même décroché des entretiens... 3 entretiens au final... Et dans un seul de ces entretiens uniquement j'ai eu la sensation d'échanger, véritablement. D'échanger avec un être humain.
Le premier entretien que j'ai passé concernait un poste de travailleur social au sein d'un centre d'accueil de migrants. C'était un pré entretien de 15 mns en réalité... J'y suis allée détendue... Vraiment détendue. Car étrangement, la pression que je me mettais avant sur ce genre de choses s'est estompée... Je n'aime pas cette notion de "relativiser", surtout quand on l'utilise pour me faire la morale... mais malgré tout je suppose que c'est ce que je fais. Je relativise... J'étais détendue donc, et j'avais décidé de ne pas chercher à cacher ce qui m'est arrivé, ce qui est arrivé à Hanaël... sans pour autant amener la discussion sur le sujet. Parce que ça m'appartient. C'est tout. Pourtant, je n'ai rien à cacher. Et jamais, JAMAIS je ne m'empêcherai de parler de mon amour parce que ça risque de mettre les autres mal à l'aise ou qu'ils pourraient me juger ou faire des projections sur moi à cause de ça. Bref...l'entretien commence et s'oriente sur mes compétences, mes idées pour accompagner les personnes... Je pense pouvoir dire que ça se passe bien. Vraiment bien même. Et puis, un peu avant la fin du temps imparti, le type me demande de justifier le trou dans mon CV. Alors je lui parle d'Hanaël. Oui, j'ai la voix qui tremble un peu, mais je ne m'effondre pas pour autant. Je ne m'apitoie pas. Je réponds à sa question, c'est tout. Il élude très rapidement le sujet et me pose à nouveau une question qui n'a rien à voir, sur ce que je ferais en priorité en arrivant sur le poste. Je réponds, tout ce passe bien. Du moins en apparence... Grand sourire, on vous recontactera sans faute et bla et bla.... Je ressors, avec un brin de fierté et de confiance en moi qui commence à poindre... Ça faisait longtemps, alors j'accueille. Je me dis "Tu vois? ça n'était pas si mal. Tu as encore des choses à offrir et les gens sont capables de le voir..." Voila... Les jours passent: pas de nouvelles. Puis une semaine, deux semaines, trois semaines... Alors je choisis de contacter ma conseillère Pôle emploi, car c'est dans leur locaux que s'est déroulé l'entretien. L'association ne voulant pas donner leurs propres coordonnées aux candidats... Et là, je suis sidérée.... J'apprends que le jeune monsieur (qui devait avoir à peu près mon âge) avec qui j'ai passé l'entretien, un "manager du social", a décidé que j'étais trop fragile pour le poste à cause de ce qui m'est arrivé. Point. Merci. Au revoir. Je ne comprends pas... je demande des détails... Et bien il semblerait qu'il m'est sentie fragile pendant l'entretien et pas capable, donc, d'assumer ce poste. Il aurait ajouté: "je suis pas mal spécialiste du deuil, et on ne pourra rien attendre d'elle avant qu'elle ait passé la date des 3 ans"... Voilà... Voilà... Je suis sciée.... Que moi même je me sois posée des questions sur mes capacités à assurer ce job, cela me semble naturel... Que lui se pose ces questions après m'avoir entendu évoquer le décès d'Hanaël... je peux le concevoir... Mais a t'il eu le courage de me regarder dans les yeux et de me poser la question? A t-il seulement envisagé de me laisser une chance avant de me jeter dans la corbeille des ratés, des instables, des canards boiteux? Je ne le crois pas non.... La seule chose qui m'a rassuré, c'est d'apprendre son statut de "manager du social"... Heureusement, c'est sans doute un gestionnaire qui restera à l'abri dans son bureau et qui n'aura pas trop à faire avec les migrants accueillis.... Parce que s'il perçoit tous les accidentés de la vie comme des faibles... je pense qu'il aurait plus de choses à apprendre des migrants que l'inverse...
Voilà... Premier retour d'entretien... J'avoue que j'ai eu un peu de mal, l'espace d'une journée, à accuser le coup... C'est peut être le fait que ce monsieur n'ait même pas pris la peine de me recontacter en personne pour m'annoncer sa décision qui m'a le plus heurté... alors qu'il semblerait que d'autres candidats aient été recontactés. Comme si, en plus de ce qui m'est arrivé, il me fallait désormais endosser cette étiquette de pestiférée...
Mais comme je l'ai déjà dit, je continuerai d'arborer fièrement mes antennes et ma peau verte à pois! Et je ne laisserai pas ce genre d'expérience me démolir, même si clairement, j'aurais aimé m'en passer...
Merci pour ton soutien chère Ela, il m'a fait et me fait toujours beaucoup de bien  :-*

Je suis indignée par l'attitude de ce type, il a un sacré culot de te dire qu'il te recontactera, avec grand sourire à l'apuis  >:(  il n'y a pas de raison que tu t'abstienne de parler de ton amour, surtout quand on te pose des questions directes. Tu as été franche avec lui-c'est si tu avais caché quoi que ce soit et qu'il l'ai découvert qu'il aurait eu lieu de te le faire remarquer-et tu es restée digne et forte en évoquant ce drame: tout ça aurait dû entrer en ligne de compte  >:(  :(de quel droit juge-t-il tes capacités en quelques phrases de ta part?...Comme si ça suffisait à savoir, alors que chaque cas est différent et que c'est toi qui avait fait la démarche pour ce travail! Est-ce-que ça ne prouve pas justement que tu es motivée, que tu garde malgrès tout la tête hors de l'eau, que tu te bats?...Le fait même que tu reste digne malgrès cette terrible èpreuve, ce que tu as prouvé durant cet entretien, y compris quand tu as parlé de Lui, est assez significateur  >:( :-* mais quel con!...A ce niveau, on ne peux même plus parler de maladresse, c'est de la connerie à l'état pur.
  Certaines personnes ne comprennent rien ou ne veulent rien comprendre. Elles ne valent pas la peine qu'on s'y attarde, mais pas du tout! Nous, nous nous comprenons^^
   :-* :-* :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 27 Février 2018 à 20:55:47
Ca c'est un message qu'on devrait lancer à tous les cons  ;D

https://youtu.be/eEo1o4n_M30

Quand on pense à un con, ça fait un bien fou à ècouter, testé et approuvé de nombreuses fois  ;) et ça fait encore plus de bien si on a les paroles sous les yeux en ècoutant la chanson, c'est un petit exercice à moi  :)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: qiguan le 15 Mars 2018 à 14:32:25
visiter
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/reinsertion-apres-un-deuil-travail-et-societe/msg93608/#msg93608
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eric38 le 28 Mars 2018 à 10:47:22
Un coup de gueule ce matin, contre tout les "biens pensants", tout les "je-sais-tout", tout les conseilleurs de "tu devrais faire çà", qui se permettent de parler dans mon dos (peut être dans le votre aussi ?).

Une collègue très proche m'a informé ce matin que plusieurs personnes du service ne comprennent pas mon état actuel. Les réflexions, elle les a entendues : "quoi, encore, mais cela fait plus d'un an". " mais pourquoi il ne sort pas voir du monde", les "quand ont veut on peut" (ah bon, c'est bien sur çà ? ? ? ? Claire voulait vivre, elle n'y a pas réussie. Je voudrais qu'on annule sa mort, on ne le peut pas....Envie de claquer les cons). Les " tout çà c'est dans la tête"...

Face à ce déferlement de pensées toutes faites, de poncifs, de croyances à la noix, j'ai encore moins envie de parler à des niais pareils. Tout ces gens qui, heureusement pour eux, ne sont pas passés par là mais qui savent mieux que tout le monde.....

"Mort aux cons" criait Massu à De Gaulle.
"Vaste programme" lui répondit le Général....

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 28 Mars 2018 à 11:52:18

   Oui, c'est bien moche, tout ça Eric.
   D'une grande ignorance.
   On devrait carrément organiser un grenelle de la connerie.
   Plus de chances de trouver bingo que de claquer des milliards pour prouver l'existence de la "matière noire".
   Amicalement et solidairement, M.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: danube le 28 Mars 2018 à 12:55:40
Je crois que l'on pourrait tous créer un florilège des petites phrases bêtes et assassines que l'on entend ..Mon mari est décédé le 15/10/17 .
Le lendemain des obsèques j'ai croisé quelqu'un  qui m'a dit " alors ça va mieux aujourd'hui" ...comme si j'avais eu une grippe !
Ou bien , il y a quelques jours un mail d'une cousine me disant que maintenant ,5 mois après , j'avais certainement pu reprendre une vie normale !
Sans oublier , les éternels " tu verras avec le temps..."ou "Ah bon , tu y penses encore  autant! ou Moi à ta place ...
Et j'oublie , une soit disant amie  qui m'envoie des messages incessants pour me parler de son chien qui a des difficultés d'endormissement ...moi , je n'en ai pas ...tout va bien merci .
Que de raison de se sentir en colère , incompris et de rajouter de la peine à la peine .
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 29 Mars 2018 à 09:39:21
échange :
- tu ne travailles pas aujourd'hui ?
-non, je suis arrêtée
- ça ne va pas ?
- ???

si tout va bien, mon mari est mort, il y a plus d'un an, c'est bon, j'ai fait mon deuil  ;D ;D ;D
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 02 Avril 2018 à 13:09:39
  Je ne les connais que trop moi aussi ces petites phrases à la con, plus ou moins bien intentionnées  >:( c'est hélas courant, et on se sens tellement impuissants face à cette incompréhension quand ça arrive  :( heureusement qu'on peux en parler ici-y compris des petites phrases qui arrivent comme autant de cheveux sur la soupe  ::) comme ça, on a la preuve de ce qu'on savait déjà: que ce que nous èprouvons est naturel et légitime, tout comme notre indignation face à la bêtise humaine, nous sommes tous unanimes là-dessus. Et ça met un peu de baume au cœur, aussi tristes que soient les circonstances, de se sentir compris, d'être tous solidaires dans ces émotions et réactions.

  Pauvres cons.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: qiguan le 02 Avril 2018 à 14:38:08
le monde des non endeuillés ne peut pas croiser le notre
ou si rarement ...  ::)
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: malex le 03 Avril 2018 à 11:00:43

le monde des non endeuillés ne peut pas croiser le notre
ou si rarement .


    c'est tellement vrai!

Malex
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 06 Avril 2018 à 10:09:19
C'est un fait certain  ::) moins on en croise,  mieux on se porte,  ::)quel que soit notre état d'esprit par ailleurs.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: chimene le 06 Avril 2018 à 18:22:39
c'est vraiment aux antipodes
un moment on te dit " ça va aller, tu vas voir tu rencontreras qu'un (grrrrrr) c'est si proche c'est normal" et de l'autre on en rajoute encore une couche à croire que ça fait plaisir aux gens de nous voir souffrir
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: nathT le 06 Avril 2018 à 22:08:10
Mais bien  sûr....
On va  rencontrer quelqu'un!

Ah bon ?
Perso    je ne vois pas comment !

Allez ! Haut les coeurs!

Bises

Nath



Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: nathT le 06 Avril 2018 à 22:11:09
Mon âme est triste à en mourir

Nath
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: marijo le 07 Avril 2018 à 08:49:53
Ma meilleure amie, 30 ans que l'on se connaît: "Allez tu vas t'y remettre.
Moi: M'y remettre?
Elle: Ben oui tu vas chercher quelqu'un."
Je vais peut - être commencer par me débarrasser d'elle.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 07 Avril 2018 à 09:20:12
Quelle sage idée Marijo
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 07 Avril 2018 à 11:33:17
  Je ne comprends que trop ton indignation et ta peine t'entendre des conneries pareilles, Marijo. Si tu savais le nombre de fois où on m'a dit des choses de ce genre, et même durant les tous premiers jours de mon deuil, et pire encore: dès le tout premier jour  :'( >:( ça marque, et contrairement à ce qu'ils pensent...ça ne donne pas envie, ça non! Des réflexions pareilles, en de telles circonstances, c'est un remède contre l'amour.
  Ca donne juste envie de prendre nos distances avec ces personnes  >:(
  On est là  :-* :-* :-*
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: loma le 07 Avril 2018 à 14:30:33
Hélas Marijo, dans l'esprit de beaucoup de gens, il suffit de "remplacer". Sauf que tu as perdu une personne essentielle à ta vie, il ne suffit pas de s'inscrire sur Dieu sait quel site de rencontre.

Cela me fait penser à une phrase adressée à ma belle mère bien des années avant la mort de son fils : "oh toi, tu peux te permettre d'en perdre un, tu en as quatre autres (enfants) derrière ... " On appréciera.

Alors, pareil pour la bonne copine de 30 ans, allez hop, on remplace, clic et corbeille.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 19 Avril 2018 à 14:13:24

    Ah non, merde, où est-ce qu'on va ...
    Une Amie dépressive vient de me raconter ...
    Elle devait être témoin au mariage d'une copine ...
    Mais voilà, C., elle tient à peine debout, alors elle a dit à la copine que malheureusement, elle ne pourrait, trop fragile, assurer sa présence au "jourJ", le jour des détails perfectissimes ...

    Et la copine a répondu "mince, chuis bien embêtée, j'avais déjà fait parvenir ta carte d'identité à la mairie" ...

    Je vous laisse, je dois dég ...
    M.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 19 Avril 2018 à 16:50:29
Eh ! ben oui, il faut être PRESENT(e) au jour "J" ,  le JOUR des détails perfectissimes,  à l'heure "H", à la minute "M" et à la seconde "S"... parce que sinon "avant" c'est pas l'heure et "après" c'est plus l'heure... et on finit par ne plus être "crédible" ! l'autre n'a plus confiance et les carottes sont cuites... cuicuicuite !

L'auto-indulgence s'est bien mais il ne faut pas toujours se trouver de fausses excuses ni se pardonner sans cesse soi-même... il faut "assurer"... il faut "avancer"... il faut du courage... tout le monde n'a pas le privilège de vivre bourgeoisement une vie super-protégée où quand il pleut et il fait froid ... on reste bien au chaud au coin de la cheminée ..... et quand il fait doux et soleil... on sort au jardin cueillir les fleurs et écouter le chant des oiseaux !

La vie est très dure... pas de leçon de morale... je ne suis ni professeur ni élève !

Y'a des fois ... y'a pas le choix... il faut "aller au turbin" !

Ni Dieu ni Maître !

Federico

Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 19 Avril 2018 à 17:42:40

   Les points de vue différents, c'est pas un problème pour moi.

   Si C. était mon amie malade, qui ne demanderait qu'à être suffisamment présentable et en forme pour se réjouir à mon beau mariage, mais qui me fait faux bond malgré sa meilleure volonté,
   je lui dirais "t'en fais pas, C., prends soin de toi et reviens-nous quand ça ira".

   Les beaux mariages auxquels je suis allée ... ont souvent fini par un divorce ou pire, qqs années plus tard ...
   Pourvu que ces deux tourtereaux-là s'entendent à merveille, vivent longtemps en bonne santé, et ne connaissent jamais le malheur de perdre un enfant.

    M.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Federico le 19 Avril 2018 à 19:37:10

Souci,

A un moment donné... qui fait désormais parti du temps jadis... mon ex-compagne et moi, nous étions comme ces deux tourtereaux-là, nous nous sommes très longtemps entendu à merveille, nous vivions également en bonne santé... puis, nous avons connu l'innommable, l'indicible malheur de perdre notre enfant, Raphaël, notre fils aîné qui s'est suicidé à l'âge de 18 ans !

Deux ex-tourtereaux... Une Maman... un Papa... nous savons, nous connaissons, nous souffrons, nous vivons au quotidien ce malheur d'avoir perdu notre enfant.

Oui, et "depuis" je connais également le malheur de la séparation (deuil de mon couple)... etc etc...

Tu souffres de dépression chronique, c'est LA maladie du siècle, grave, handicapante mais heureusement pour toi, TU ne connais pas LE malheur de perdre un enfant !

Tu n'es pas ton frère... tu n'es pas ta belle soeur... Papa et Maman de ton neveu Kalahan !

Je peux comprendre ta douleur mais tu ne connais pas la souffrance d'une Maman ni d'un Papa !

Mes mots peuvent te paraître durs mais franchement il y a ta dépression et ton deuil... deux "choses" complètement distinctes et différentes ! tu souffrais déjà de dépression bien avant le décès de ton neveu...

Moi, par exemple, je ne suis pas dépressif quoique souvent très triste et mélancolique... par contre je souffre de la mort de mon fils ! c'est indescriptible...
Toi, non, tu es dépressive mais tu ne souffres pas de la mort de ton enfant !

Et ça, tu dois reconnaître que ce ne sont pas des points de vue différents mais des événements de vie indiscutables, irréfutables, incontestables !

Je suis le premier à rire des "choses légères" mais je souhaite justement que les "choses sérieuses" ne soient pas dénaturées, déformées et que "la réalité de la vie" soit reconnue simplement, humblement, respectueusement !

Souci, tu as beaucoup de qualités mais ne m'entraîne pas où je ne veux pas aller !

Notre souffrance est différente... nos chemins du deuil sont différents...

Sincèrement... bonne route à toi ! prends soin de toi (ça, tu sais faire, je ne m'inquiète pas !)

Tu es mariée et bien casée... je suis célibataire et mal casé...

Peux tu comprendre et respecter ma liberté ?

Federico


Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: souci le 19 Avril 2018 à 20:21:01

   Je suis bien d'accord, aucune importance que la meilleure copine soit témoin au mariage, l'important c'est que le Destin soit favorable à ce jeune couple, et que C. ne fasse plus de T.S., voilà, c'est pas compliqué,
   
   bien sûr que non, faut pas confondre dépression et deuil, je vis cependant très intensément le deuil de mon neveu Kalahan, j'ai la "double casquette" d'être une proche endeuillée par suicide et d'avoir un passé dépressif/mal jugée/hyper sensible/suicidaire, donc on a une chose en commun, les parents de suicidé(e)s et moi, la gerbitude absolue de ne pas avoir pu empêcher ça ...

     C'est tout de même "LA" souffrance qui est à l'origine de ça, et ça mobilise toute ma révolte ...

    Je suis bien consciente des différences existant entre nous, cher Federico, et je n'ai pas plus envie que toi de me prendre la tête, et je suis certainement la plus tarée de ce forum, si je me pardonne c'est pour pas crever, seulement pour pas crever .

   Respectueusement, amicalement, solidairement, et en essayant de ne pas "tout mélanger" dans ma ciboulette de produit dégénératif de la civilisation,
   tata souci, fille de, petite-fille de, sœur de ...
   M.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Eva Luna le 26 Mai 2018 à 15:49:07
https://www.huffingtonpost.fr/sophie-keats/comment-eviter-de-dire-nimporte-quoi-quand-quelqu-un-meurt_a_23437780/?utm_hp_ref=fr-homepage

Comment éviter de dire n'importe quoi quand quelqu’un meurt
Utile quand on se retrouve dans une situation délicate, suite à un décès. Avec un peu de chance, cela encouragera les gens à réfléchir et agir concrètement, avec empathie et bienveillance

    Sophie Keats
    Ancienne professeure de sciences

Mon père, Robert Keats, est mort de la maladie de Charcot en avril. Il avait 62 ans. J'en avais 26. Je terminais laborieusement ma formation d'enseignante dans le secondaire et je n'étais absolument pas préparée à ce qui allait frapper ma famille. Le deuil fait bien plus souffrir que n'importe quelle douleur physique, et les semaines et les mois qui ont suivi le décès de mon père ne sont plus qu'un méli-mélo de conversations atrocement difficiles et souvent improductives.

Pour nous aider, mon père avait anticipé au mieux sa propre mort (et consacré un livre au sujet, How to Die Well Without God. Allez y jeter un œil) et organisé une partie de ses funérailles, ce qui nous a épargné pas mal de stress. Au moment de son enterrement et dans les semaines qui ont suivi, ma mère, ma sœur et moi nous sommes raconté les trucs maladroits, déplacés et même complètement tarés que les gens nous avaient dits depuis la mort de papa. Suite à quoi nous avons commencé à noter dans un coin de notre tête les choses les plus scandaleuses qu'on dit pour "réconforter" une personne en deuil. Je me suis mise à dresser une liste des choses à dire dans une telle situation. Surtout une liste des choses à ne PAS dire, d'ailleurs (ce qui est malheureusement plus souvent le cas).

Voilà le résultat.

Je suis un peu déçue d'avoir besoin de rédiger ce guide pratique pour éviter que les gens se comportent comme des gros cons, mais j'espère qu'il pourra aider ceux qui ont récemment connu un deuil, ou ceux qui essaient de réconforter une personne ayant perdu un être cher. J'ai aussi le sentiment que dire ce qu'il ne faut PAS faire à quelqu'un, c'est un peu comme lui dire de ne pas regarder en bas (il n'a qu'une envie, c'est de le faire). Mais garder cette liste à l'esprit peut s'avérer utile quand on se retrouve dans une situation délicate, suite à un décès. Avec un peu de chance, elle encouragera les gens à réfléchir et agir concrètement, avec empathie et bienveillance.

   

La bienveillance est sous-estimée.

Évitez de dire des grosses conneries.

Les choses à ne pas dire quand quelqu'un meurt:

"Comment ça va?"

Je suis au fond du trou. Je suis dévastée. Je manque de sommeil. Je me sens abandonnée. Je sombre. Je ne mange pas, mais je n'ai pas faim. J'essaie de maintenir ma famille à flot, mais j'arrive à peine à respirer. J'ai l'impression d'avoir été amputée. Mon cœur est en miettes. Ne comptez pas sur un: "Ecoute, ça va dans l'ensemble" ou, pire, "Oui, ça va."

"Au moins, tu t'y attendais, c'est plus facile qu'une mort soudaine" ou "Au moins, c'était une mort soudaine, il/elle ne s'y attendait pas."

J'ai évoqué ce sujet avec des gens qui ont été confrontés à la mort sous des formes très différentes. La mort, c'est de la merde, peu importe le temps qu'on a pour s'y préparer. Pour la personne en question, il est sans doute préférable de se faire renverser par un bus un beau jour que de souffrir et savoir que ça va arriver, mais je pense honnêtement qu'il vaut mieux éviter ce sujet avec ses proches.

"Heureusement, tu es adulte. Ce serait pire si c'était arrivé quand tu étais petite."

Je ne me sens pas du tout adulte. Oui, j'ai eu la chance de pouvoir lui poser plus de questions de "grande" que si j'avais eu huit ans, et l'occasion de passer des moments privilégiés avec lui, mais le voir mourir m'a rendue aussi vulnérable, naïve et démunie qu'un bébé.

"Au moins, tu as de beaux souvenirs de lui."

Oui, c'est vrai, et c'est génial. Mais maintenant, je n'ai plus que ça, et je ne veux pas que ça s'arrête là. Alors, s'il vous plaît, pas la peine de me rappeler que tout ce qui me reste, ce sont des images dans ma tête.

"Il/elle me manque à moi aussi."

Ici, c'est délicat, parce que je sais que c'est plein de bonnes intentions. Sur ce coup, je conseille de bien saisir l'ambiance autour de vous! Pour autant, même si ce n'est pas une compétition, je vous garantis qu'IL/ELLE NE VOUS MANQUE PAS AUTANT QU'À MOI, LÀ, TOUT DE SUITE. Ce n'est pas à vous de chercher du réconfort: c'est le moment de m'en témoigner.

"Je sais qu'il/elle te manque."

À moins que vous ne soyez dans la même galère, vous ne pouvez pas savoir ce que j'éprouve. Me dire que tu sais comme c'est difficile et combien il/elle te manque me donne l'impression que mes propres sentiments passent à la trappe.

"Tu trouveras quelqu'un d'autre" (à ma mère en deuil).

Va chier.

"Ne fais pas cette tête, tu vas inquiéter les autres."

Idem.

"Tu peux toujours m'appeler si tu as besoin de moi."

Le livreur de pizzas pourrait dire la même chose. Dans les affres de la dépression, en plein deuil, je ne vais pas vous appeler pour vous demander de me préparer une tasse de thé et de passer l'aspirateur chez moi. Sauf si vous avez vraiment envie qu'une hystérique vous appelle pour chialer à 3 h du mat'. Apporter concrètement votre aide et prendre des initiatives, même si je décline poliment votre offre, vaut bien mieux que des paroles en l'air, du type: "Appelle, si t'as besoin de moi."

"À quelle étape du deuil en es-tu? Vu ton expression, je dirais la colère."

Les étapes du deuil, c'est vraiment un ramassis de conneries. En ce moment, j'en suis à la fois au déni, à la colère, au marchandage et à la dépression, tout ça en même temps et à parts égales. L'acceptation n'est pas pour demain. Alors, à moins d'être psy, ne parlez pas de ça.

"Il faudra que tu passes à autre chose à un moment ou un autre."

PAS AUJOURD'HUI, SATAN.

"Je sais ce que tu ressens, mon chat/ma grand-mère/mon grand-oncle est mort(e) récemment/il y a quatre ans."

Non, non et non! Bien sûr, nous faisons tous l'expérience du chagrin et du deuil, mais comparer vos sentiments à ceux des autres ne sert à rien. Et vous aggravez votre cas si votre perte est moins "importante" (je dis ça avec des pincettes, parce que je sais que la tristesse ne se hiérarchise pas). S'il s'agit d'un animal de compagnie, par exemple, ou, pire, si la personne en a réchappé ("Ma mère a eu un accident de voiture mais, là, ça va mieux." Comparer nos mécanismes de défense peut être utile, mais dire que votre perte est aussi importante que la mienne EN CE MOMENT MÊME, c'est totalement déplacé.

"Pourquoi tu vas voir un psy? Moi, je m'en suis sorti(e) tout(e) seul(e)."

L'aide psychologique est une ressource précieuse pour accepter la mort d'un proche, en particulier quand on lui diagnostique une maladie incurable, et peut aider à s'y préparer au mieux (avec la personne en question si possible). Ne sous-estimez pas le pouvoir de la parole et de la thérapie, cela peut sauver des vies.

Voilà donc quelques exemples "d'anti-sagesse". Dans mon prochain article, je vous donnerai des conseils pratiques pour aider une personne en deuil et vous éclairerai sur les choses utiles à dire en pareille circonstance. J'espère que cette liste vous aura permis de mieux comprendre en quoi le fait de partager vos sentiments, même avec les meilleures intentions du monde, peut être préjudiciable sur le plan émotionnel aux amis et à la famille accablés par le chagrin. Alors, s'il vous plaît, ne vous vexez pas si vos tentatives pour les réconforter ou les soutenir sont mal reçues. N'en voulez pas aux proches du défunt. Reconsidérez votre approche et essayez d'imaginer ce qu'une personne souffrant d'un mal apparemment invisible peut avoir besoin d'entendre.

Surtout, évitez de dire des grosses conneries.

Ce blog, publié à l'origine sur le HuffPost britannique, a été traduit par Laure Motet pour Fast For Word.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 26 Mai 2018 à 16:10:52
Merci Eva Luna
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: CLC le 07 Juin 2018 à 12:33:04
Soit je pétais un cable, soit j'insultais les gens pour le regretter plus tard, soit je venais en parler ici.
Je suis sur, que comme moi, vous avez eu le droit à des phrases maladroites de proches. Je vais vous faire part de deux que j'ai eu récemment.

Je croise une voisine qui connaissait ma mère, elle me regarde et me dit, bin didier, tu maigris, ça se voit qu'il n y a plus personne pour faire des petits plats ... Devais-je lui dire qu'en fait, ça faisait 5 ans que je faisais a manger tous les repas pour ma mère ? Devais-je lui dire que bin oui ma mère est morte, il n y a plus personne qui est là pour s'occuper de moi ? J'ai tourné le dos en disant que malheureusement je n'ai pas choisi. Je crois que je suis passé par tous les sentiments possible et inimaginable en rentrant chez moi.

La deuxième, peux de temps après le surlendemain peut être, j'apprends que la femme d'un ami est morte (5eme mort autour de moi en 2012, je ne dirais pas que je suis blindé mais bon...) Mon ami n'a pas la force de prévenir les potes proches et me demande de les en informer. Ce que je fais et l'un deux me dit : bin c'est toi qui porte la poisse en fait... Mais oui, je suis responsable de la mort de ma mère, je ne culpabilise pas assez comme ça ... bref, je crois que j'ai changé de sujet.

Le pire dans tout ça c'est que je ne doute pas de leur peine, je sais qu'ils ne pensent pas à mal, mais qu'est ce qu'ils peuvent foutre la rage comme on dit par chez moi.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bibou07 le 07 Juin 2018 à 12:51:46
Bonjour,
3 mois que Luc est parti... ma cousine m’appelle.  Je pensais qu’elle voulait prendre de mes
 nouvelles...  mais très vite je comprends : elle venait me faire part du décès de son chien , un bouvier! J’adore les toutous, j’ai moi même une    border collie  adorable mais là c’était trop pour moi....elle a fait un monologue sur sa peine...je n’arrivai plus à parler...
Alors qu’elle a raccroché j’ ai crié de rage! Oui je vais bien! Oui tout va bien! Merci!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: lololita le 07 Juin 2018 à 18:00:06
Bonjour,
Pour moi ce n'est pas méchant mais fatiguant.

A 15 jours de deuil : je sais que tu vas retrouver quelqu'un, que tu sera heureuse.
Oui madame Irma, mais ce n'est pas la priorité, je n'y avais pas pensé même, tiens,pourquoi ?

A 3 semaines : ce n'est pas bon que tu reste comme ça !
Comment voulez vous que je sois,youpi j'ai perdu l'amour de ma vie ?

Une collègue le jour de ma reprise : ça va ? Tu ne te bourre pas trop de cachtons ?
Non pourquoi c'est obligatoire ? J'ai du mal à prendre un doliprane !

De un à deux mois : tu as passé un bon week-end,bon aprem, bonne soirée...
Je n'ai pas perdu mon chien ,non je ne passe pas de bons weekend, ni de bonnes journées,ni de bonnes nuits et ce durant des mois !!!

Mais qu'est ce que tu as ?
Ben tu n'es pas au courant ? Si ? Alors tu sais !!

Je pense qu'à partir de 4-6 mois ,temps imparti par certains pour que le deuil s'arrête, je vais en entendre bien d'autres !

A suivre....
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 08 Juin 2018 à 18:37:46
  C'est vraiment navrant tout ça...

  Oui Lololita, je suis passé par toutes ces réflexions stupides, aux laps de temps que tu dis exactement! Comme si on ne souffrait pas assez dans ces moments-là, il faut encore qu'ils en rajoutent!...
  Considèrer qu'un deuil est comme qui dirait terminé au bout de 6 mois, voire même de quatre, c'est ce à quoi j'ai eu droit le plus souvent. Du genre: "Ca fait combien de temps? Quatre mois? Oh, ben alors ça peux aller!" ou encore-dès la première semaine de deuil, je dis bien la première où, comble de l'horreur, le corps de Pierre reposait déjà au funérarium: "Mais enfin, vous ne pouvez pas vivre avec un mort! Vous devez  retrouvé quelqu'un! Pas maintenant, mais dans quatre mois, vous rencontrerez quelqu'un, et ce jour-là vous vous rappelerez de ce que je vous ai dis, et vous verrez, vous me remercirez." De la part d'un homme que je ne connaissais pas, et qui s'est mis à me draguer au bout de 10 minutes environ, peut-être même moins, alors qu'il venait d'apprendre ce qui était arrivé...à un moment donné, il a mis son bras autour de mon èpaule, puis sa main est descendue et il s'est mis à me toucher le dos, le hanches...d'un air bien joyeux, bien egrillard, alors que je le corps de Pierre était à peine refroidi, presque au sens propre du terme......
  Comme je le repoussais, il a eu l'air vexé, et, me regardant de la tête aux pieds (je portais un jean, un tee-shirt noir et le blouson de cuir noir de Pierre), et m'a dit d'un ton méprisant: "Vous êtes une belle femme, mais les vêtements...bof!" Il faut le faire, non? Comme si je n'avais pas autre chose à penser que de me pomponner! Sans compter que Pierre aimait que je sois naturelle, et que c'était un réconfort pour moi de me blottir sous son blouson. Quand je l'ai dis, le type m'a lancé méchament: "T'es un mec, quoi!" Quel pauvre con...d'ailleurs, même quand je porte une jupe de dentelle noire, je suis aussi critiquée. Mais là, en ces circonstances atroces, de tels propos et gestes déplacés étaient profondément choquants. Dans quatre mois répétait-il, dans quatre mois...
  Durant les deux premières semaines, un ancien ami de Pierre a commencé à me draguer aussi. Je ne me méfiais pas, j'avais accepté de boire un verre avec lui parce-qu'à ce moment-là, j'avais besoin de beaucoup parler de Pierre, de sympathie. Tu parle d'une sympathie! Très vite, il m'a pris la main et à commencé à me tripoter les doigts, il m'a donné son numéro de téléphone et m'a dit: "Pas tout de suite, mais dans quatre mois, je sais que tu me rappelera." J'ai finit par le déchirer, son numéro, Il s'et montré très vexé, comme le premier, comme si c'était moi qui était en tort.
  Quelques mois après je l'ai revu, je pensais qu'il avait compris, et j'ai eu la faiblesse d'accepter de nouveau de boire un verre avec lui, parce-qu'il semblait vraiment amical cette fois (je suis infiniment plus prudente depuis, heureusement) . Mais il n'avait rien compris en fait: ça faisait 5 mois, donc d'après son raisonnement à la con le laps de temps necessaire était largement dépassé...il a recommencé son petit manège, en disant, d'une voix moqueuse: "T'as besoin qu'on te touche la main!" Et quand je lui ai fais comprendre que je n'ètais décidément pas interressée, il m'a demandé d'un ton brusque: "Ben qu'est-ce-que tu fais là alors?" Il est impensable qu'une femme boive un verre avec un homme pour des raisons amicales donc...le contact de ses doigts m'avait littéralement soulevé le cœur, et j'ai pleuré une partie de la nuit, d'ècoeurement physique et moral.
  Dans quatre mois rien du tout, connards!
 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: lololita le 08 Juin 2018 à 19:24:21
Tu as raison Stana, des connards !!!! Personne ne m'approche mais ce n'est pas nouveau,on m'a toujours dit que si on ne me connaissait pas je parraissais très distante et je continue,non mais ils se prennent pour qui ceux qui croient qu'on est faibles !!! Ce n'est pas parce qu'on est en deuil qu'on est des proies faciles, loin de là !!
Ces phrases que je vois sur ce fil,quelle horreur,mais au moins on sait à qui on a à faire !!!
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Bmylove le 08 Juin 2018 à 19:38:30
 :o :o

Les veuves sont des proies faciles, c'est bien connu. >:(
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: cdi le 08 Juin 2018 à 20:39:22
Bonsoir,
Tout à fait d'accord avec vous , moi dans la même journée on m'a demandé  2 fois si j' avais retrouvé  ou chercher un homme...
Non je ne cherche pas et je suis pas dans la recherche de qui que se soit ou quoi que se soit.
C'est fou les gens déciderai presque à ta place .
Bon courage à vous amicalement
Cdi
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: nathT le 09 Juin 2018 à 10:56:08
Bonjour,

Juste une petite réflexion :
Je considère désormais que les petites phrases du type 'NON?mais tu vas retrouver quelqu'un ' sont des mots bienveillants
Au début je les prenais très mal , aujourd'hui je les accepte en me disant que sans doute je n'ai pas envie d'entendre ;
Oh! ma pauvre petite ! mais comment tu vas supporter touts ces années seule à te morfondre !

Je préfère la première version !

J'ai toujours vu le verre à moitié plein et surtout pas à moitié vide !

Hauts les coeurs
Nath
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: nathT le 09 Juin 2018 à 11:10:40
Ceci étant, oui, les veuves sont des proies faciles comme toutes les personnes en deuil, en souffrance.
Pas facile de se protéger ! Comme si en plus d'être en deuil il fallait faire extrêmement attention à l'entourage qui peut être toxique !
Pourtant si! il faut faire face !
Et personne mais alors personne ne doit nous dicter notre conduite!

Nath
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 09 Juin 2018 à 17:28:01
Une énorme pour la route :
Mon mari était dans le coma sur son lit, il ne lui restait que quelques heures à vivre : la maman  du grand garçon de mon mari est venue à l'hôpital pour soutenir son fils. Je lui ai proposé qu'elle lui dise aurevoir. Ça me semblait normal puisqu'ils avaient partagé un bout de chemin ensemble. Elle m'a dit oui en me remerciant. Son fils et moi l'avons accompagné dans la chambre.  Je lui propose de sortir. Elle me répond que ce n'est pas la peine. Et là j'entends de sa bouche : "finalement tu auras fait de la merde jusqu'au bout, même ta mort tu l'auras ratée ." Je suis restée sans voix, j'ai été blessée au plus profond de mon coeur. Son fils s'est penchée sur elle, calmement et lui a répondu : "non, tu sais mon père , il a fait des choses bien"
Sans commentaire
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Stana le 09 Juin 2018 à 18:41:06
  C'est vraiement horrible ce que cette femme s'est permis de dire à un homme mourant, ça laisse sans voix! Je comprends très bien ce que tu as dû èprouver Mononoké, il y a des personnes qui ne respectent rien, pas même les dernières heures d'un autre être humain, pas même la souffrance des proches...puisqu'elle a dis ces choses devant toi et devant son propre fils, sans aucune considèration pour ce que vous étiez en train de vivre. Elle l'a fait sciemment: elle t'as bien dis que ce n'était pas la peine que tu sorte...
  Des personnes de ce genre, j'en ai vu beaucoup défiler moi aussi, depuis mon deuil et même un peu avant, pourtant ils n'ont pas osé aller aussi loin, pas quand il était dans le coma, pas devant ce lit d'hôpital. C'est particulièrement indécent et je conçoit ta colère, il y a de quoi!
  Heureusement que son fils a dis ce qu'il fallait, ce qui était vrai.
 
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: qiguan le 09 Juin 2018 à 21:59:21
leur fils n'a pas été dupe heureusement
mais quelle méchanceté
dans un tel moment
que le genre humain peut être mauvais ... à ce point là ...
La colère par rapport à cette attitude indigne qu'elle a eu ne peut pas baisser !
Les animaux respectent les autres blessés à mort ... les humains peuvent ne pas le faire ...
son attitude est inqualifiable ...
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Denpaolig le 09 Juin 2018 à 23:29:53
Je vous lis et beaucoup de phrases maladroites, méchantes, enfouies remontent à ma mémoire. Une en particulier d'une violence inouïe. Mon frère s'est suicidé en 1988 (mort violente, enquête de police...) et mes parents, face à ce drame, font comme ils peuvent et retournent travailler dans leur commerce seulement quelques jours après le drame. Mes parents étaient chefs d'entreprise (ils travaillaient ensemble et étaient très complémentaires - une équipe de choc toujours sur le terrain !) Des travailleurs infatigables - une énergie incroyable (ils l'ont toujours à presque 80 ans pour ma maman et 79 pour papa) - et patrons de 19 salariés. C'était impossible pour eux de laisser tomber leur équipe.  Alors, à peine mon frère enterré, ils sont repartis au boulot. Là, une concurrente de mes parents vient voir ma mère et lui dit froidement "on se demandait ce qui vous aurait arrêtés dans votre ascension professionnelle ! B'en voilà...".
Quelques années plus tard,  le fils de cette dame s'est suicidé.
Titre: Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
Posté par: Mononoké le 19 Juin 2018 à 23:09:52
mon mari est mort en septembre,
2 mois après son frère est mort
lors de la cérémonie, ma belle famille était assise au 1er rang, moi au deuxième
3 semaines après, jour pour jour,  c'était sa femme qui mourrait,
mêmes personnes, même lieux que pour son époux,
j'entre dans la salle de cérémonie
le 3eme frère de mon mari et sa femme étaient déjà assis, au premier rang, ils me font signe de venir m'assoir avec eux, je m'installe à côté d'eux
mon beau-père entre dans la salle, arrive au premier rang, me regarde et me dit :
toi, tu vas derrière
.... (qu'est-ce que je fais ?? je la ferme, je m'écrase ou je pète les plombs et je gâche ce moment qui devait être solennel, je me suis tue, j'ai ravalée ma souffrance)
je me suis levée puis  me suis assise au 2eme rang
je ne faisais plus partie de la famille

Arès la mort de ses 2 fils ma belle mère m'appelait tous les jours (elle n'appelait que rarement avant), et elle me répétait, oh on est malheureuse, on souffre, ta famille est détruite, la mort ça te détruit une famille (chouette c'est ce que j'avais envie d'entendre) la vie est dure avec nous,.. enfin plus pour moi, moi j'en ai perdu 2. Jusqu'au jour où j'en ai eu marre,
elle me demande comment je vais, je lui réponds : c'est dur, financièrement j'ai du mal à joindre les 2 bouts, elle me répond que son frère va arriver, qu'elle doit raccrocher, elle ne m'a plus jamais appelée. Et, sur ce coup là c'est moi la peste, car je savais ce que je faisais.

Ces gens ont de l'argent, ils mourront avec, ils ne m'ont jamais demandé si j'avais eu besoin d'aide à la mort de leur fils (toute ma famille, ses frères, mes amis l'ont fait). Au 1er noël, 3 mois après la mort de leur papa, mes enfants n'ont pas eu de cadeau.

Quelques mois après, en février,  lors de la dispersion des cendres de mon époux, je leur ai proposé de venir (je me suis dit que je n'avais pas le droit de les tenir à l'écart, que si c'était mon enfant j'en aurais été malade), ils ont été plus qu'odieux. Je ne les ai plus jamais revus, ils m'ont permise de ne pas culpabiliser, et de ne pas les voir par devoir.
Régulièrement, je dis à mes enfants, ça fait longtemps qu'on n'a pas vu papi et mami, ça vous dit qu'on aille y manger ?
les réponses sont du genre, "ils sont bizarres, tu sais", "on n'a rien le droit de faire chez eux", "on s'ennuie", "ils sont pas très gentils", "bof, non", mes autres grands-parents oui, mais eux, pff", "tu sais maman, c'était surtout papa qui avait envie de les voir",....

On y allait y manger 1 fois par an,mon mari allait les chercher pour qu'ils viennent passer 2 jours à la maison, 2 fois par an, il me disait, je suis content d'aller les chercher, je suis content de les ramener. Il avait accepter ses parents comme ils étaient, il savait qu'ils ne changeraient jamais, il me disait, je fais mon devoir de fils, ils vont bientôt mourir, je ne peux pas leur offrir plus.