Auteur Sujet: Les petites phrases dont on se passerait bien  (Lu 73309 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne eriasroc

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 252
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #30 le: 27 Juin 2012 à 01:29:49 »
Si je peux me permettre c'est une bonne leçon.
Savoir prendre du recul par rapport à ce que l'on nous dit. Essayer de voir ce qui peux nous permettre d'avancer même si le coup a fait mal. C'est franchement beau, je vais essayer d'appliquer mais ce n'est pas facile.
- Le deuil, c'est nul
- Je vais mal, mais grâce à vous je vais mieux, Merci

Hors ligne orchis

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 393
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #31 le: 27 Juin 2012 à 08:12:18 »
eh oui ce n'est pas facile !
mais quand j'y arrive , ça me réconcilie avec moi avec la personne que j'ai perdue, avec la vie
je crois beaucoup qu'il me faut réfléchir à cette phrase
" je ne réagis à rien de façon personnelle
quelque part, j' ai fait de mon mieux et je fais toujours de mon mieux et si j'ai blessé ou blesse quelqu'un ce n'est jamais volontaire, ce que je fais ce n'est pas contre l'autre;
pourquoi n'en serait il pas de même pour les autres?  j'essaie de voir derrière l'adulte en face de moi, l'enfant qu'il était et cela m'aide énormément....
peut-être ai je une attente de reconnaissance plus grande car j'ai perdue la personne qui par l'amour partagé me donnait le sentiment d'exister, et cette attente de reconnaissance elle existait bien avant lui , elle remonte à mon enfance, peut -être est ce ça le lâcher prise, accepter que les autres ne peuvent pas me donner ce que j'attends d'eux,accepter les limites de chacun et de soi même?
Orchis
regarder la vie sous un angle nouveau

maé

  • Invité
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #32 le: 01 Septembre 2012 à 16:41:49 »
je suppose que chacun de nous a eu envers une personne en souffrance des mots malheureux.C'est une façon maladroite de dire je vois ta souffrance et je ne trouve pas les mots pour t'apaiser.Peut-être que la personne rencontrée a senti sa maladresse et s'en ait voulu .
Et puis il y a la peur pour les autres qui se rassurent comme ils peuvent.
nous sommes tous traversés par la peur ,la culpabilité.
la souffrance nous aide à ouvrir notre coeur aux autres ,à nous humaniser.
Il faut accepter de n'avoir pas tout bien fait .
je suis croyante ,je crois en la vie après la mort.Et c'est quand j'ai vu mourir mon grand père que j'ai compris que quelqu'un existait et nous aidait.Car la mort d'une personne aimée ,humainement ce n'est pas possible de l'accepter.courage et vous reprendrez le dessus.
maé

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2190
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #33 le: 11 Avril 2014 à 19:14:18 »
Moi, je les appelle des scuds, ces petites phrases assassines qu'on vous balance dans la figure et dans le coeur sans y prendre garde... je sais que parfois c'est de la maladresse et de la gêne face à ma douleur visible devant laquelle ils se sentent impuissants.. mais bon! arrêtons d’être trop charitable, parfois c'est aussi une vraie absence d'empathie voire même de la vraie connerie humaine!
Et elles m'ont toutes été dites par des "amis" proches...(enfin des amis de ma vie d'avant...):

*je ne te demande pas comment tu vas... parceque je sais déjà que tu vas mal et que tu n'iras plus jamais bien!(ma meilleure amie.. depuis rétrogradée au rang d'ex amie)
*joyeux noël et bonne année à toute ta famille! ( le premier Noël sans Elle!c'est vrai on va faire la fête!)
*je te souhaite un très joyeux anniversaire!(super joyeux le premier anniversaire fêté sans sa fille, c'est sûr!)
*de toutes façons on  se remet jamais de la mort d'un enfant!(merci de me donner  l'espoir d'aller mieux un jour!)
*ah bon , tu vas pas au ski cette année?(ben non,ma fille est morte l'an dernier après un accident de ski...)
*mais si , je t'assure, elle est vivante, là, dans ton coeur!
ben non, justement j'ai mal parcequ'elle est morte, elle n'est plus vivante, fais gaffe aux mots que tu choisis!



Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #34 le: 11 Avril 2014 à 19:46:16 »
Et oui , toutes ces petites phrases ...... je me retrouve confrontée aux mêmes petites phrases. C'est tout à fait ça.

D'avoir perdu un enfant, d'avoir lu des livres et des témoignages,  je me suis rendue compte que moi aussi j'ai pu faire des gaffes vis à vis de personnes en deuil.

Je sais maintenant que je m'y prendrais d'une autre façon et que je mesurerais bien mes paroles ou mes gestes. Tant que l'on est pas concerné,  on ne se rend pas toujours compte de la portée de cette simple phrase : ça va ?

Trouver des excuses du genre : ils ne savent pas s'y prendre, pas quoi dire ou quoi faire, mais on a pas envie de toujours excuser. Souvent j'abrege la conversation ou ne m'arrête pas, surtout lorsque c'est dans la rue. J'ai fait le tri des amies, je sais qui peut comprendre mes silences ou mon envie de parler.

Nous avons tous entendu ce type de phrases, soyons vigilants pour ne faire pareil, mais je crois qu'il n'y a aucun risque.

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 549
  • ma fille, mon amour
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #35 le: 12 Avril 2014 à 00:54:55 »
Oui il y a les petites phrases assassines style, tu te complets dans ton malheur, mais aussi les fuites. J'avais, je dis bien j'avais 2 amies, ou du moins je les considérais comme telle, depuis le départ de Madeleine je ne les ai pas revues ou de loin elles m'ont fuit comme si c'était contagieux. Je ne leur en veux même pas mais il ne faut pas qu'elles reviennent me voir un jour la porte, le coeur seront fermés. douces nuits à vous.
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne mitzou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 76
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #36 le: 14 Avril 2014 à 15:38:05 »
Moi, j'ai fait le tri et le vide dans ma vie, je vis avec mon fils et mon mari dont les absences sont douloureuses même avec le temps qui passe. La souffrance est le lieu le plus élevé de l'amour. Donc j'ai appris à vivre seule ou bien avec des mamans qui partagent la même souffrance, nous sommes des sœurs de cœur et les autres s'éloignent puisque ma souffrance demeure. Je préfère être fidèle à ma souffrance parce que mon amour est tellement fort surtout pour mon fils qui me manque tant. Les autres ne peuvent pas comprendre, il ne faut pas leur en vouloir, ils n'évoluent pas dans le même monde.
Comment imaginer qu'on puisse aller bien ou mieux après avoir perdu un enfant ? les gens sont d'une bêtise et d'une ignorance totale ! Je préfère les ignorer et je pense très bien d'eux.
Sèche tes larmes. Si tu pouvais me voir, tu serais toute consolée. Maman, ton amour pour moi était si grand !...
Au diapason du ciel de Marcelle Jouvenel

Hors ligne Les Ténebre De La Nuit

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #37 le: 16 Avril 2014 à 03:09:26 »
"ta mere c est normal qu'elle soit morte c'etais une vieille personne" dite par mon ex compagne et quand je lui rappelais sa phrase elle niait et m'insultais de "menteur".

Comme si on pouvait inventé ce genre de commentaire :'(
Cette parole a été dite quelques jours apres le deces de ma Maman (57ans decedée d'une ciatique) avec tout le mepris et la violence dont elle etait capable, cherchant juste a faire mal et a me detruire.
Elle (mon ex) as perdu son fils ainé quelques mois avant le depart de ma maman et comparait sans arret sa peine a la mienne, allant jusqu'a m' interdire d'avoir une photo de ma maman dans notre chambre (ou n'importe ou ailleurs), les 2 pertes sont certe incomparable sur cela je suis d'accord mais cela ne lui donnait aucunement le droit de me refuser le chagrin de ma perte, de la minimiser sous pretexte qu'elle ne l'aimait pas et encore moins de l'insultée a chaque fois que ca lui etait possible... trop souvent ...
Elle (mon ex) me parlais tout le temps de son fils avec qui elle etait fusionnel, et bien ma relation avec ma douce Maman etait la meme, c'etait mon amie, ma confidente, ma guide, ma conseillere, je l'aimais et je l'aime encore d'un amour fidele et sincere (j'ai 36ans et j'avais fait le choix de resté pres d'elle a la proteger, a lui donner autant que ce qu'elle m'avait et continuais de me donné)

J'ai été present jusque son dernier souffle, decouvrant son corps sans vie, la veillant jour et nuit, lui preparant a manger, l'aidant pour sa toilette, ainsi que ses besoin (elle etait sous morphine) tout cela car son "conjoint"  se repossait sur moi pour prendre soin d'elle ....  pendant qu'il la trompait via la toile.

Depuis ce jour (le 21 octobre 2013) j'aspire plus a rien a part la rejoindre, de quitté ce monde hypocrite, je n'ai plus personne depuis ce jour donc ne manquerais pas, je reste prostré dans le noir cachant mes larmes et mon chagrin, j'ai cacher se desespoir a tout le monde car il n'appartient qu'as moi et que tout mes "proches" sont soit trop narcissique ou  trop manipulateur (voire les 2)  pour vraiment en avoir a faire.
La seule reponse que je leur donne c'est "oui, oui je vais bien" quand il me pose la question "comment vas tu?"
Je deteste cette question et me donne envie de les fuirs, chose que je fait tres bien, heureusement...

Elle etait ma raison de vivre et personne ne pourras JAMAIS la remplacée.
(fallait que cela sorte, désolé ... )

Malheureusement le temps file, dans quelque jours ca feras 6 mois.
6 mois que je cache mon chagrin car toute facon mon ex etait trop accaparée par sa petite vie "parfaite" me traitant comme un monstre, tout comme elle insultait ma famille ... enfin ce qu'il en reste car j'ai plus aucun contact avec (sauf une sur 3  soeurs et 1 frere)... ils m'ont tourné le dos et celle qui me reste j'evite surtout de pas etre un frein a sa vie et a sa reconstruction car tout comme moi cette perte lui a fait enormement de mal (les autres membres de ma famille, oncles, tante, grand mere, cousine,  sont soit au coté de ma maman soit trop anneanti pour repondre au telephone)

6 mois que  je ne mange pratiquement plus (deja 15kg de perdu et personne ne l'as remarqué)
6 mois que je dors a peine.
6 mois que j'ai essayé de reconstruire ma vie avec ce "personnage" qui n'etait que mepris, haine et colere envers moi, envers ma perte, envers ma mere et ma famille
6 mois que j'evite les gens (et ca dieu merci je le fait bien)

Mais j'ai l'habitude de la solitude c'est devenue ma meilleur amie, elle au moins ne me trahis pas, elle me crache pas dessus ou ne se montre pas violente (aussi bien physiquement que moralement), elle ne m'abandonne pas non plus, elle  elle est toujours presente pour moi et reste fidele
La douceur de la nuit berce ma vie, en attendant mieux
« Modifié: 16 Avril 2014 à 12:39:49 par Dans Les Ténebre De La Nuit »

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #38 le: 16 Avril 2014 à 12:08:05 »
Votre deuil est encore bien récent et votre douleur,  le manque que vous éprouvez, nous pouvons le comprendre... Nous sommes nombreux à avoir traversé différentes étapes sur ce chemin aride et solitaire et pourtant certains d'entre nous sont encore dans une souffrance ingérable... Vous trouverez peu à peu quelques plages de répit qui vous permettront de faire le tri autour de vous afin de rester entouré de personnes positives....
Des petites phrases "assassines" sont notre lot toutefois avec le temps nous parvenons à les esquiver voire à y mettre un terme, dès que l'on récupère quelque force car le deuil est épuisant !
Après presque trois ans de deuil de ma fille, que je ne ferai jamais, je me surprends encore à attendre que mon entourage bouge tout en ayant conscience de... rêver !  Moi aussi j'ai mis de  la distance, qu'importe ce qu'ils en pensent et c'est en cela que j'ai un tantinet progressé...
Vous êtes jeune et lorsque le chagrin, la déception  ne seront plus paralysants vous saurez je vous le souhaite vous entourer de personnes "valables" !
Je me permets de vous joindre ce petit texte, que pour ma part je vais apprendre par coeur :

http://vivons-la-lumiere.blog4ever.com/souffrir-du-rejet-des-autres-detachement2014

Chaleureuses pensées.

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #39 le: 16 Avril 2014 à 15:31:44 »
Je comprends votre envie d'être seul, 6 mois c'est récent et on est tellement à cran que les petites phrases assassines sont difficile à "digérer".
Chacun vit le deuil à sa façon car chacun a ( avait ) une relation différente avec la personne disparue. Dans une même famille chaque membre vit la perte d'un être cher à sa façon,  à son rytme, tout dépend des liens qui nous unissent.

J'espère que vous trouverez la force en vous pour dépasser tout cela.  Le temps viendra où ces phrases n'auront aucune prise sur vous, car vous aurez construit un autre lien avec votre maman, et je vous le souhaite, avec votre entourage aussi.
Vous ferez le tri parmi les gens et vous en trouverez d'autres avec qui vous serez en confiance et vous pourrez poser votre douleur sur leurs épaules afin de reprendre du souffle pour vivre tout simplement.

Aujourd'hui vous n'êtes pas seul puisque nous avons partagé un peu de temps, un peu de réconfort.
De la part d'une maman qui a perdu un fils et dont l'aîné à votre âge.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2190
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #40 le: 16 Avril 2014 à 19:39:59 »
Personne ne pourra jamais la remplacer...
parce qu’une maman c'est irremplaçable, unique
que la belle relation qui vous unissait est elle aussi unique
 sa mort vous laisse désemparé...
votre peine est légitime , sa mort si brutale,
elle n’était pas vieille du tout, le choc est d’autant plus violent...
et votre ex compagne, aveuglée par son propre chagrin n'a pas su être là pour vous;
alors... il reste à vous occuper de votre chagrin et poursuivre votre vie avec les valeurs que votre maman vous a transmises,
dans la peine et la colère, mais aussi l'amour dont elle vous a inondé et que vous lui avez bien redu, cet amour partagé qui va petit à petit vous aider à vivre, malgré les petites phrases destructrices...courage...

Hors ligne Les Ténebre De La Nuit

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #41 le: 17 Avril 2014 à 05:41:05 »
Merci :)

Cela m'as fait enormement de bien de pouvoir enfin crier cette phrase qui etait comme un coup de couteau planté en plein coeur  dite par cette femme que j'aimais tant (et qui malheureusement je continue d'aimé) , vous avez certainement  raison cette personne doit etre trop aveugler par son propre chagrin pour etre a la fois sincere et aimante  :'(

C'est vraiment dommage car  a 2 notre chagrin aurait été moins lourd tout comme ses cauchemars et ca elle n'as pas reussi ou  voulut le comprendre et a preferée se noyer dans sa colere et son desespoir essayant de faire bonne figure devant les gens.

Merci encore d'avoir appaiser mon coeur  :)
« Modifié: 17 Avril 2014 à 12:20:40 par Les Ténebre De La Nuit »

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #42 le: 18 Mai 2014 à 09:19:26 »
Pour reprendre le titre "Les petites phrases dont on se passerait bien" ; la dernière en date pour moi a été :
- il faut passer la seconde...
- (!!)
Cela va faire un an dans quelques jours que j'ai perdu mon Frère adoré...un an, donc il faut "passer la seconde"...(dixit)...
Il faut vivre, la vie continue, trouves un boulot, arrête de ressasser, faut se raisonner, arrête d'aller au cimetière, j'ai envie de te voir, mais pas te voir pleurer, tu as arrêté de vivre toi aussi, etc...

Moi qui pendant des semaines (et des semaines), suite au drame, n'ai pu prononcer le mot "bonjour", ou alors tout bas ; moi qui encore aujourd'hui, aux "ça va?", répond invariablement par "et toi..?"...

Mais toute ces paroles, ces phrases malheureuses dont nous faisons tous l'objet ne sont pas forcément dites avec méchanceté (enfin, pas toutes)...
Je prends plus ça pour de la simple bêtise, selon de qui cela vient, ou de l'immaturité....

Et n'oublions pas que notre sensibilité est particulièrement exacerbée, que nous sommes particulièrement fragiles dans un deuil qui nous tétanise à chaque instant...Alors chaque parole de travers est encore plus mal interprétée, cela va de soi...

Même nos amis les plus proches se doivent de faire très attention à ce qu'ils disent, car si le temps pour nous est comme figé, notre mémoire, elle, reste bien vive et perméable aux douleurs supplémentaires...

Que l'on nous laisse faire notre terrible "travail" de deuil en paix, comme on le peux, comme on l'entend, à notre rythme, et seul(e)...puisque pour reprendre les paroles du Dr Fauré :
"Le deuil est une expérience de solitude ultime"

Amicalement,
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #43 le: 19 Mai 2014 à 21:10:30 »
Comment ça va ?  Effectivement, qui n'entend pas cette petite phrase régulièrement.  Au lieu de dire ça,  il vaudrait mieux demander : Où en es-tu ? Comment te sens tu ?  Ça,  ce sont des phrases différentes,  et on sebt bien que celui qui pose la question s'intéresse vraiment à toi.

Désormais,  je fais attention à ce que je dis. La maladresse des uns, l'ignorance ou la bêtise des autres font asses de mal.
Quant à passer la seconde, qu'est ce que cela signifie ? N'importe quoi!

On essaye tout simplement de prendre un chemin, péniblement,  doucement car on a encore peur des ornières,  des crevasses et des gouffres dans lesquels on peut tomber à chaque instant. Tout cela en solitaire car malheureusement personne ne peut nous accompagner.  Chacun son chemin, chacun sa route, mais on peut partager quelques instants en toute amitié.

Pas facile Psycat pour les frères et soeurs, pas facile de trouver un peu de réconfort.  Je le vois bien avec mes deux garçons qui ont perdu leur frère,  celui qui faisait le lien entre l'aîné et le dernier de la fratrie.
Pas facile notre chemin quand les autres s'en mêlent.

Afeectueuses pensées à tous.

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #44 le: 19 Mai 2014 à 22:08:16 »
Oui Stellarose, pas facile notre chemin quand les autres s'en mêlent...

Qu'on nous laisse tranquilles, pleurer si l'on veut, et quand on veut...
Qu'on nous laisse aller un peu mieux aussi, mais uniquement si l'on peut...

Mon médecin avec qui je parlais pas plus tard que ce matin de ces petites réflexions, me disait que peut-être un jour, le jour où j'irais mieux, ces personnes vivront un aussi terrible deuil, et peut-être ce jour-là comprendront-elles...
Mais, pour sûr, nous ne leur souhaitons vraiment pas de vivre cela...

En tout cas, en un mot comme en cent :
qu'on nous fiche la paix..!

Courage à tous, ici au moins, on ne se sent pas jugé(e)s...
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...