Auteur Sujet: Les petites phrases dont on se passerait bien  (Lu 171837 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #270 le: 27 Septembre 2016 à 17:34:01 »
  C'est toujours très dur de détailler cette funeste journée (comme je l'ai déjà fais, "sur le vif", dans ce témoignage qui a maintenant près de 200 pages), mais ça m'a libèrée aussi. Vous comprenez bien, maintenant, pourquoi j'ai toujours parlé de cet enterrement comme d'une èpouvantable parodie, et pourquoi j'ai remis si longtemps le moment d'en parler enfin. Mais je savais que je le ferais.

  J'ai pus rester digne-c'était important pour moi, pour lui rendre hommage-durant tout cet "enterrement", je ne me suis pas effondrée, personne ne m'a empêcher de l'honorer comme il convenait. Oui, c'était bien à moi d'être là, devant tous, de jeter en premier de l'eau bénite, de jeter cette dernière motte de terre, de rester jusqu'au bout. Même si je n'ètais pas sa compagne officielle, je l'ètais à tout egars, et notre amour était pur et intense jusque dans ses expressions les plus physiques. D'ailleurs, moi seule l'ai accompagné avant, pendant peut-on dire, et après sa mort. Et j'honorerai sa mémoire quoiqu'il arrive.

  Voilà à quelles extrémités peuvent mener les préjugés du monde  :'( >:( notre mode de vie, dans son "originalité", n'a jamais nuit à qui que ce soit. J'ai droit au respect, et la souffrance intolèrable-et que j'ai pourtant tolèrée-que j'ai endurée ce jour-là était la pire que j'ai jamais vécue. Heureusement, mes amis et plusieurs autres comprennent ce qu'ètait notre amour, et m'ont protègée contre les mauvais jugements. Leurs merveilleuses paroles me permettent de ne pas tenir compte des préjugés.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #271 le: 27 Septembre 2016 à 19:02:05 »
  Pendant que j'y suis-et ce sera mon dernier post, c'était suffisament èprouvant-quelques autres "petites phrases":

  Il n'a pas été rare que les gens se moquent de mes croyances. Pourtant je ne force personne à être du même avis que moi, je respecte les personnes différentes de moi dans ce domaine, y compris celles qui ont des croyances plus spécifiques, ou qu'elles soient athées ou agnostiques. Je traite autrui comme j'aurais tans voulu qu'on me traite  :( :)curieusement, rien ne m'en décourage, parce-que je sais ce que sont les préjugés et discriminations. Je suis ouverte envers tout le monde, pourvu qu'on le soit envers moi.
  Il y a quelques mois, un vieux monsieur (le même dont j'avais déjà parlé et qui s'était permis l'ignoble commentaire suivant: "C'est pas la peine d'offrir des fleurs à un mort. Tu lui offrais des fleurs, à Pierre, quand il était vivant? Il s'en fous, de tes fleurs, il est 6 pieds sous terre. Tu ferais mieux d'offrir des fleurs aux vivants, pas aux morts!"), a remis le couvert...il avait dû oublier jusqu'à son prénom, parce-qu'il m'a demandé, alors que je parlais de lui: "Pierre?...Ah oui, c'est celui qu'est enterré?"  :o s'il ne croit en rien ça le regarde, je ne juge pas, mais de quel droit essaie-t-il de me juger, lui?...Son ton a été, ces deux-fois-là, tellement désinvolte  :o et puis même si lui ne "croit" pas, il aurait pus formuler ça autrement...

  Un autre type, qui se moque également de mes croyances, m'a demandé un jour: "Au fait, où il est, Pierre?" Il a ajouté en ricannant: "Oh pardon: je voulais dire sa dépouille mortelle..."
  Ceux qui pensent que je n'ai qu'à "tourner la page" parce-que je n'ai connu Pierre "que" pendant un an ne sont pas rares non plus...mais je n'y prète plus attention, j'ai èvolué, en dépit du sentiment d'injustice qui me saisit toujours dans ces moments-là. Ils ne sont pas dans ma tête, ils ne savent pas ce qui est bon pour moi ou non, ils doivent juger d'après eux-mêmes.
  Beaucoup ne comprennent pas que loin de m'empêcher de continuer à vivre, ma foi personnelle me permet de profiter des petits plaisirs de la vie-et même de vraies joies-parce-que j'ai la conviction que c'est ce qu'aurait voulu, ce que veux Pierre, et que de là où il est, il ne peux qu'être heureux de toute joie liée à ma vie terrestre; que je vive, tout simplement. Et c'est ce que je fais, pour lui, et même pour moi. Je me consacre pleinement aux bonnes personnes qui m'entourent, ainsi qu'à la mémoire de Pierre, l'un n'empêche pas l'autre. Je me sens en communion avec lui, ce qui participe et est indissociable de mon bien-être terrestre (il y a nécessairement des mauvais moments par intermittence, mais ce bien-être est bien réél, et il me semble que je l'ai bien gagné après cette immense souffrance et le fait que j'ai tenu le coup malgrès les odieux propos lors de son enterrements, et quelques autres au quotidien). Je pense à lui à chaque instant, ce qui me donne d'autant plus envie de vivre, et c'est ce que je fais. Oui, j'espère qu'il est fier de moi de là où il est. Si cette paix intèrieure que j'ai pus atteindre perdure, plus jamais je ne tomberai dans un tel océan de souffrance, c'est tout ce que je veux.

  Ca m'a fait encore plus de bien de m'être ainsi ouverte. Je sais qu'ici je suis comprise.

  Je vous embrasse  :-*
 
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2729
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #272 le: 27 Septembre 2016 à 20:03:32 »

   Beaucoup de gens n'ont que des "petits moyens" ...
   
   Tout le monde ne peut pas s'offrir la sensibilité, c'est bien trop difficilement accessible !
   Et n'oublie pas de laisser derrière toi ceux qui parlent dans ton dos ...
   
   Un jour, j'ai suivi un interview du grand esprit Alexandre Soljénitsyne ... on lui a demandé ce qu'il faudrait, selon lui, pour rendre le monde meilleur ...
   Il a réfléchi deux secondes, et dit :
   "tout simplement, que personne ne fasse à autrui ce qu'il ne voudrait pas qu'on lui fasse ..."
   Tu vois, Stana, t'as tout simplement compris le plus important de toi-même.

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #273 le: 27 Septembre 2016 à 20:32:22 »
  Merci mille fois de m'avoir lue Souçi. Tes paroles me vont droit au cœur  :-*

  J'aime beaucoup ton image  :Det oui, certaines personnes n'ont que de petits moyens, elles doivent être vraiment mal dans leur tête. Je les plains plus encore que je le blâme. Ont-elles jamais aimé de tout leur cœur?...Comment peut-on devenir comme ça, et surtout, pourquoi?  :o quelle amertume se cache en elles?...A moins que ce soit leur nature, mais comment est-ce possible?...Peu importe. Nous valons mieux qu'elles^^
  Quand j'en ai parlé à l'un de mes meilleurs amis, il m'a dit: "Les gens adorent tirer sur une ambulance." En effet...
  J'ai dû apprendre, du coup, à être stoÏque-ce qui n'est pas toujours évident-à survivre, puis à vivre tout court, malgrès les mauvaises personnes.
  Je me sens plus sereine ce soir.
  Oui, ne pas faire aux autres ce qu'on ne voudrait pas qu'on nous fasse, si chacun suivait ce simple principe, tout le monde serait beaucoup plus heureux.
  Merci encore  :)
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #274 le: 27 Septembre 2016 à 20:44:32 »
Respecter les dernières volontés d' un défunt sont des obligations légales, faut-il encore qu' il les ait consignées par testament. Pour ce qui est des histoires d' argent, évidemment, plus les gens sont riches et moins ils participent, le mort, il n' a plus besoin de rien, on va faire un service minimum, allé hop, à la va vite, un coup de bêche et dans le trou. V'là qu' il a eu la drôle d' idée de mourir et en plus il nous en coûte, il n' est pas marrant celui-là!

Mon mari aussi m' avait parlé d' incinération sans être vraiment formel, mais comme mes enfants ne voulaient pas que l' on brûle leur père, j' ai préféré une inhumation classique en passant par l' église alors qu' il n' était pas croyant mais cela afin que famille et amis, voisins, connaissances etc puissent l' accompagner une dernière fois. Certains sont venus à l' office religieux, d' autres au cimetière, d' autres encore dans la chambre funéraire le voir, bref, chacun a fait selon son ressenti, tout le monde a pu participer à sa façon.

Comme je vous l' ai dit à plusieurs reprises, les phrases quelles soient péjoratives, maladroites, idiotes ou autres, je n' en tiens pas compte, les gens ne sont pas volontairement méchants, ils sont mal à l' aise. Un voisin était indifférent, pas de nouvelle de lui alors que l' on se côtoyait facilement et puis subitement hier, il est venu m' embrasser alors que l' on se serrait juste la main, comme quoi, il faut un temps d' adaptation à tout un chacun. Il ne faut pas prendre sur soi les réflexions des autres, souvent les gens parlent sans savoir ce qu' ils disent réellement, sans penser ce qu' ils disent, c' est sûr qu' ils y  gagneraient plus à se taire seulement voilà, le silence n' est plus une vertu, on se doit d' ouvrir la bouche, alors on dit un peu n' importe quoi comme ça vient et même comme ça ne vient pas, hi hi hi.

Bref, j' en suis toujours à l' étape 3 celle dite de l' absence, elle s' éternise un peu trop à mon goût, il en reste encore 6 ou 7 à passer je crois, le psychiatre m' a dit que j' en avais pour 4-5 ans à me remettre, cela fait 7 mois qu' il est parti, c' est quand-même vite passé finalement, remarquez c' est sûr, je dors beaucoup! En mode hibernation!

Biz à touti
Oui je sais que ce doit être légal, je trouve juste que ses sœurs, ayant les moyens et sachant ce qu'elles savaient, auraient pu respecter ses volontés, même si elles elles étaient en mauvais termes avec lui. C'était leur chair et leur sang, quand même! Mais bon.
  J'ai appris à aimer ce coin de verdure tout simple dans lequel le corps de Pierre est enterré. Lui qui aimait tans la nature dans toute sa belle simplicité  :)il s'en dégage une belle sensation de paix.

  Tes paroles sont justes, merci pour tout  :) heureusement que l'empathie exsite encore; les personnes de confiance qui croisent notre route sont infiniment précieuses.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 308
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #275 le: 27 Septembre 2016 à 21:07:39 »
Chère Stana... Ce que tu as traversé, ce que tu décris... J'en ai la boule au ventre, à la gorge. Je suis tellement désolée que tu ais du affronter ça... Oui, Pierre peut être fier de toi. Tu parles d'anges terrestres dans tes commentaires, et bien sache que tu en es un aussi. Je ne te connais qu'à partir de tes écrits, mais il en émane tant de douceur, d'amour, de sagesse... Ça me fait toujours beaucoup de bien de te lire et je ne suis certainement pas la seule... Concernant tes croyances, je les partage. Du moins dans les grandes lignes. Et comme toi, malgré l'adversité, les moqueries: je tache de rester honnête, intègre. Au fond, derrière la bêtise des gens se cache presque toujours une peur non affrontée, à laquelle on refuse de faire face et qu'on préfère masquer derrière de violentes critiques ou des moqueries.
Je te souhaite de toujours trouver en toi sérénité et confiance, et de croiser la route d'autres anges pour t'aider à franchir les doutes et les obstacles.
Je t'embrasse.

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #276 le: 27 Septembre 2016 à 21:20:14 »
  Merci infiniment Ela, tu n'imagine pas quel bien tes paroles m'ont fait. Et merci pour ton commentaire, je fais de mon mieux pour moi et pour les autres-comme nous tous  :)sache que toi aussi tu m'aide vraiment. Je souris en écrivant ces paroles  :)

 
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #277 le: 08 Novembre 2016 à 11:02:26 »
  J'ai passé une journée èpouvantable hier; j'ai encore eu droit à des paroles abominables-croyez-moi le mot n'est pas exagèré, des personnes même beaucoup moins sensibles que moi ne pourraient qu'être choquées, voire scandalisées par de tels propos. J'en suis restée horrifiée, ècoeurée (pas une telle cruauté, des mots aussi inqualifiables); je suis comme sous le choc. J'en ai pleuré pendant des heures, j'ai passé une très mauvaise nuit  :'( :'( :'( je ne pensais pas qu'un être humain puisse descendre aussi bas, je croyais avoir tout entendu, mais apparament non  :o j'en dirai plus tout-à-l'heure, là j'ai quelque chose à régler. Je ne sais pas si j'oserai tout dire, c'est vraiment grave des paroles comme ça  :'(
  Je vous embrasse  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2729
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #278 le: 08 Novembre 2016 à 12:25:31 »
   Chère Stana,
   Nous ici on sait bien que tu es chouette et que tu ne mérites pas ces sottises qu'on t'a dites ...
   Je regrette que ces cons aient "réussi" à te faire pleurer, alors que tu es si douce et malgré tout si positive, si courageuse.
   Ma maison t'est ouverte, viens voir mes petits chats ... bisou,M.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2871
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #279 le: 08 Novembre 2016 à 17:03:17 »
La honte est du coté de celui qui les a dites ces paroles infâmes...

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1545
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #280 le: 08 Novembre 2016 à 17:52:30 »
une chanson pour te reconforter stana

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1545
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #281 le: 08 Novembre 2016 à 17:53:08 »

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #282 le: 09 Novembre 2016 à 18:59:25 »
  Merci à vous trois, vos paroles sont déjà un merveilleux réconfort, je vous adore  :-* :-* :-* kompong speu, j'ècouterai ta chanson ce soir^^

  Je vous préviens ça ne vas pas être beau à lire, c'est quasiment insoutenable, je n'exagère pas, donc je tiens bien à le préciser: ça heurte profondément. Je vais censurer, occulter, "traduire" certaines paroles trop monstrueuses, le "peu" que je vais exprimer est suffisament abominable comme ça. Ca vas mieux depuis hier soir parce-que j'ai compris que je ne dois surtout pas me laisser démolir par ces propos, ce serait faire trop d'honneur au fou furieux qui les a tenus sans l'ombre d'une compassion. C'est lui qi devrait se sentir mal-mais quand on n'a pas de cœur ce n'est guère possible-donner prise serait perdre face à quelqu'un qui ne peux même pas avoir eu de bonnes intentions. Une envie de nuire, une cruauté gratuite si évidentes ne méritent même pas qu'on y pense.

  Alors voilà: je passais devant mon ancien petit bistrot quand un homme m'a appelée. Je suis entrée, pensant que c'était amical-une fois de plus j'aurais dû me méfier, mais le type en question m'avait toujours paru sympathique jusqu'à présent...j'ai commandé un café et j'ètais contente de revoir Serge, le patron du bar, quelqu'un de très bien dont j'ai déjà parlé. Comme je pensais être comprise, j'ai confié ce que j'avais èprouvé le jour de la Toussaint, lorsque j'ai apporté des fleurs sur la tombe de Pierre, le sentiment de joie, de communion éprouvés.
  Avec un grand sourire, le gars m'a demandé: "Allons, dis la vérité: t'avais pris trop de tranquilisants, t'avais fumé ou quelque chose comme ça? Tu planais complètement, non? Pierre, ce n'est plus rien, rien du tout, c'est des asticots." J'ètais tellement sous le choc de ces ignobles paroles que je ne pouvais même pas pleuré. Serge a presque supplié le bonhomme de se taire, mais il insistait...
  Il m'a dit en gros que je ferais mieux de me tourner vers les vivants, de coucher à droite à gauche "comme tout le monde"  >:( j'ai essayé de lui expliquer ce que très peu de personnes comprennent-je n'y reviendrai plus, promis, c'est juste pour situer: que je suis totalement incapable de dissocier l'amour de la sexualité, que je n'èprouve du désir, du plaisir que (et c'est ce qui me convient) quand je suis amoureuse, qu'en-dehors de l'amour ces actes ne m'ont jamais inspiré qu'un profond dégoût. J'ai toujours été comme ça et j'en suis heureuse, ça n'a strictement rien à voire avec le deuil. Je suis différente, ce n'est pas de ma faute. Pour rien au monde je ne voudrais changer ce que je suis et qui je suis.
  Je sais que je n'avais pas à me justifier, mais c'était plus fort que moi; je ne l'aurais peut-être pas fait si ses précédents propos avaient été un peu moins horribles  >:( bien sûr il n'a rien compris: pour lui ce sont des pretextes, il ne voulait pas entendre que mon approche de l'amour physique n'a rien à voire avec Pierre. IL pense que je suis engluée dans mon deuil, et que je me prive des plaisirs de la vie...et naturellement il a employé d'autres mots. Je ne me prive pas de ce qui me dégoûte!...Si un jour j'aimais de nouveau quelqu'un de tout mon cœur (je n'y crois pas mais admettons), je me donnerais à lui. Donc, aucun rapport  >:(
  Ses paroles ont été tellement crues, grossières, vulgaires que je ne peux même pas les censurer en les traduisant, je ne veux pas èclabousser le forum avec toute cette boue. Mais pour qui me prends-t-il???
  Il s'est copieusement moqué de mes croyances, sans tenir aucun compte de ma détresse de plus en plus visible. Il a ajouté d'un ton narquois, avec ce même sourire immonde: "C'est toi qu'a un problème, c'est toi qu'a pas d'orgasmes, c'est pas nous. Nous, on en a, des orgasmes. Toi t'en a jamais, sauf une fois par an, à la Toussaint. Quelqu'un qui est enterré depuis je ne sais pas combien de temps, qui n'est plus rien! Vas voire des vivants, èclate-toi!" C'est encore le plus "poli" de ce qu'il ai dis, je vous laisse donc imaginer le reste...les autres personnes présentes me connaissaient et me comprenaient, un copain à moi était tout pâle, il n'arrêtait pas de rèpèter: "Mais laisse-la tranquille! Elle ne te demande rien! Arrête de t'acharner sur elle!!!" Ca m'a mis du baume au cœur, de même que la compassion de Serge.
  Le type a longtemps continué à me torturer en paroles. Il a même dis-je vous préviens encore une fois, accrochez-vous: "Elle n'a jamais de plaisir, à part une fois par an, à la Toussaint, quand elle...(intraduisible)" En gros il insinuait, ni plus ni moins, que je devais me masturber sur la tombe de mon compagnon...
  Il a encore dit d'autres choses épouvantables, avec des mots effroyables, voire immondes. Des mots pareil, jamais je n'aurais pensé qu'une personne en vienne à les dire, il doit être malade mental?
  Plus je pleurais, plus il insistait, et il riait, il avait l'air tout content de ses trouvailles, ma peine le divertissait visiblement.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #283 le: 09 Novembre 2016 à 19:17:53 »
  J'ai été fumé une cigarette sur la terrasse, et peu après, l'homme est parti, et, l'air tout fier de lui, tout content de m'avoir sorti ses effroyables sornettes, pas attristé le moins du monde de la peine immense qu'il m'avait causée, bien au contraire...satisfait je dirais, il m'a lancé avec un grand sourire narquois: "Au revoir, madame!" Et il a tourné les talons. Comme s'il s'ètait dèchargé d'un trop-plein de je ne sais quoi...aucun remord, aucun regret: il avait l'air radieux  :o :o :o
 
  Je suis aller boire un dernier café, et Serge-ainsi que son amie avec qui il tient l'établissement, m'ont réconfortée. Tout le monde trouvait extrêmement déplacé ce que l'energumène (mais d'où il peux bien sortir? Comment ça peux exister?  :o )avait dit, que c'ètait odieux, qu'il avait manqué de respect autant à la mémoire de Pierre qu'à moi. Il s'en ètait pris aussi à ce copain présent, par pure méchanceté gratuite là encore. "De toute façon il est toujours comme ça, a commenté Serge. Pas plus tard qu'il y a une semaine il s'en est pris à d'autres personnes. Il s'est planté sur le trottoire, en face, et il a tenu des propos absurdes qui ont failli ameuté toute la population. Il cherche tout le monde, on dirait qu'il n'existe que pour emmerder les gens. Il sais exactement où attaquer pour atteindre les personnes là où ça leur fait le plus mal. Il fait fuir tous mes clients, je ne le servirai plus s'l continue comme ça."

  J'ai donc passé des moments très durs, avec des images terrifiantes qui se bousculaient dans ma tête.
  J'ai pus me livrer à des personnes de confiance, fort heureusement.
 
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #284 le: 09 Novembre 2016 à 20:00:17 »
  Le lendemain matin j'ai attendu l'ouverture du bistrot, et dès que Serge a ouvert, je me suis engouffrée dans la brèche on vas dire, à tout egars, avant que qui que ce soit d'autre arrive, on ne sais jamais. Je me suis totalement ouverte à lui, il a fait preuve de cette empathie que je connais si bien  :) :-* il m'a dit que j'ai parfaitement le droit d'avoir une croyance, que d'ailleurs personne ne peux me prouver que j'ai tort, et que lui comprends ma manière de vivre le deuil, et aussi ma manière de concevoir l'amour spirituel et physique, même s'il ne la partage pas, qu'il respecte absolument tout ceci, que je dois être moi-même et ne pas donner prise à de telles imbécilités. Il m'a dit exactement ce que j'avais besoin d'entendre, particulièrement de ne pas laisser gagner un tel personnage. C'était un très beau moment, plein d'empathie et d'amitié.
  D'autres personnes sont venues, aucun abruti heureusement. Dont un monsieur qui a très bien connu Pierre. Nous avons èvoqué de nombreux souvenirs liés à Lui  :-*
  Certaines personnes sont de véritables rayons de soleil, là j'en ai eu deux.

  Ca vas mieux comme je l'ai dis. Bien que je reste scandalisée par le comportement de cet homme (je garde particulièrement en tête ses sourires satisfaits, comme si c'était lui qui venait d'avoir un orgasme  ??? ), je ne m'abaisserai pas à le laisser me gâcher la vie. Je continue d'honorer la mémoire adorée de Pierre, paisiblement, je ne mettrai jamais en doute ma communion avec lui, je continue de penser à lui à chaque instant, comme je l'ai toujours fait. Je ne vais pas règresser à cause de ce fou furieux, je continue dignement ma ligne droite, dans tous les domaines de ma vie, dans les moindres de mes actes et pensées. Et je ne me priverai pas-avec une extrême prudence-à m'ouvrir aux bonnes personnes, mes anges terrestres  :)

  Il n'empêche que c'est un choc: ça existe donc, des gens comme ça, de véritables curiosités...comment est-ce possible?...Je n'en ai aucune idée. Ce que je sais en revanche, c'est que je prèfère définitivement être à ma place qu'à la leur.

  Voilà...
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)