Auteur Sujet: Le cancer, ce sale crabe  (Lu 7606 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 655
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le cancer, ce sale crabe
« Réponse #60 le: 04 Février 2019 à 12:02:00 »
Faïk,

moi , j'ai appris le cancer de Marc ( incurable et inopérable ) 2 jours avant sa mort ! Comment est ce possible ?
Alors qu'il était suivi depuis plus de 3 ans pour le foie. Depuis j'ai appris à "décoder" un peu les analyses de sang,
forcément  ils savaient …  Je n'ai rien su. Lui non plus , c'est ma seule consolation.

L'histoire se répète, 4 ans après , jour pour jour où Marc entre à l'hôpital pour des examens (il reviendra à la maison pour une quinzaine de jours)  , mon papa (91 ans ) est hospitalisé presque en urgence. Je rencontre avec ma sœur le médecin de garde, historique des examens, langage technique, rien d'inquiétant. Ma belle mère me charge de scanner à mon frère médecin les diverses analyses de sang de mon papa.  Je reconnais immédiatement certains critères, certains "marqueurs".
Mon frère médecin m'évite au téléphone, il sait que j'ai tellement souffert, c'est ma belle sœur infirmière qui me confirme la "probabilité" d'un cancer digestif. Le foie, le pancréas … on ne sait pas …  mon papa, ni fumeur, ni buveur … 
Ma belle mère n'est pas  au courant, que lui dire ? En même temps quand je parle avec ma sœur et mon grand frère de cette possible gravité, ils éludent, ils se raccrochent à toute explication qui les rassure …

Alors oui, il est urgent pour le monde médical d'apprendre à parler .

"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3025
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !