Auteur Sujet: j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?  (Lu 5424 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Errinette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« le: 20 novembre 2019 à 22:04:06 »
bonjour
celui avec lequel j'ai partagé toute ma vie d'adulte - notre histoire a commencé lorsque j'avais 22 ans et j'en ai 50 - est parti le 27 octobre 2019. 
il avait un cancer que les médecins ont qualifié d'incurable et mortel rapidement. nous ne les avons pas suivis. j'ai soigné mon mari en tant que naturopathe. il était guéri... et pourtant, il est parti... nous pensions qu'il nous restait encore 30 ans, nous nous apprêtions à enfin nous marier officiellement, nous nous apprêtions à ouvrir un nouveau chapitre dans notre vie,... et il est parti. il venait de me dire qu'il voulait passer toute sa vie avec moi. et il est parti moins de 10 minutes après... rupture d'anévrisme... nous avons réussi à changer le chemin, mais ni le jour, ni l'heure...
j'oscille entre des moments où je me dis que je dois survivre, qu'il me voulait libre et heureuse et que donc je dois l'être,... et je m'écroule à tout bout de champ. et toutes ces démarches administratives hyper violentes, et son ex qui m'insulte et, sans même me demander où, quand, comment, me demande les papiers pour avoir la pension de réversion... alors qu'elle ne touchait aucune pension, et qu'ils sont divorcés depuis 28 ans... oui, c'est vrai, il n'avait pas le sens de la réalité sociale, même si je ne cessais de le lui dire, mais aurais-je dû le quitter parce qu'il était ainsi et qu'aujourd'hui j'en paie le prix ?
dois-je en vouloir à celui auquel j'ai toujours pardonné cette inconséquence ? encore aujourd'hui je n'arrive pas à lui en vouloir. je l'aime et c'est tout.  mais je dois vivre et c'est loin d'être simple.
et puis ces gens... ça fait à peine 3 semaines qu'il est parti, celui qui était tout pour moi... et on m'explique que je dois prendre acte : il n'est plus là, faut en tirer les conséquences... ou encore : vous avez vos enfants - 23 et 26 ans - ils comptent plus qu'un homme... mais non ! ça n'a rien à voir ! ils ne valent ni plus ni moins : ça n'a rien à voir. mon homme, c'était ma vie ; c'est son regard qui me construisait ; c'est son amour constant qui me rendait forte ; ce sont ses bras qui me faisait me sentir invincible... mes enfants, eux, ben j'essaie de ne pas trop les polluer... eux, en fait, ça va mieux que moi, il faut bien le dire. eux, c'était leur père, et ils commençaient déjà à sortir du nid. nous, nous en étions heureux pour eux, et pour nous... et puis, eux, ben, ils ont la personne qu'ils ont choisie pour pouvoir faire face... moi, justement, c'est lui qui n'est plus là !
ou encore ces gens qui voyaient tout le temps mon mari avec les chiens et qui ne cessent de me demander comment vont les chiens, me dire que je dois bien m'en occuper, me dire qu'ils ressentent tant les choses - ben, pas franchement remarqué... mais les humains, ils s'en tapent ces gens-là...
j'en peux plus de ces gens.
ou encore l'assistante sociale qui m'explique que je dois réagir et que je dois trouver un job... sérieux ?!... et je fais quoi ? je pleure devant les gens comme une imbécile ??? et je me reconstruis à quel moment ? et je me retrouve quand ? il y a tant de choses que j'ai besoin de remettre en ordre, dans ses affaires, dans les miennes, dans ma tête...
pour l'instant, quand je vais à peu près bien, en fait, je parle à sa photo, je l'embrasse comme si c'était lui, je pars à sa rencontre partout où je peux, je n'arrive plus à porter mes habits, uniquement les siens, nuit et jour... qu'on me laisse souffrir tranquillement ! j'ai le droit d'avoir mal ! c'était l'amour de ma vie ! il était le centre de ma vie ! il était ma vie ! j'ai le droit de m'arrêter et de pleurer ma vie, de pleurer tout ce que je ne connaîtrai plus, de pleurer tout ce qui ne sera plus, parce qu'il n'est plus...

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1046
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #1 le: 20 novembre 2019 à 22:24:37 »
Oui tu as le droit de pleurer....viens le faire avec nous...nous savons nous comprenons...laisse faire le temps  ....un jours après l 'autre  pas plus pour le moment...biche
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne Errinette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #2 le: 21 novembre 2019 à 18:39:57 »
je te remercie pour ta réponse...
aujourd'hui encore... j'allais super mal, j'ai commis l'erreur de croire que j'avais des parents... j'ai appelé ma mère... lorsqu'elle entend les larmes dans ma voix, elle me dit : "Bon, mais qu'est-ce que tu as ?"...  "Devines" "..." "Tu as déjà oublié que Jean-Claude est mort ?" "Mais faut arrêter, tu dois réagir. tu ne peux pas passer ton temps à pleurer. trouve-toi un travail maintenant." ... j'ai raccroché lorsqu'elle m'a expliqué qu'elle aussi a eu des coups durs dans la vie, qu'on ne peut pas réagir comme ça, qu'on doit réagir... elle a eu 6 enfants qui vont tous bien, un mari d'un bout à l'autre de sa vie, ils ont plus de 90 ans et elle n'a comme problème que son surpoids qu'elle trouve normal et lui de ne pas bien voir comme avant... quand je pense que mon père osait dire à Jean-Claude qu'il était pressé de mourir, qu'il en avait marre de vivre, juste parce qu'il voit moins bien et qu'il trouve ça très handicapant... je leur avais déjà dit que c'était indécent de dire un truc pareil à quelqu'un qui a le cancer,... mais alors aujourd'hui que ça me revient...
pas une once de compassion. impressionnant.
et je ne parle pas de tous ces gens qui te disent : "tu peux compter sur nous, n'hésite pas"... ça veut dire quoi ?
je suis fatiguée à un point... et toutes ces démarches à faire, je me demande pourquoi : je n'ai aucun droit et mes enfants devront partager les miettes éventuelles avec les enfants d'avant qui elles, adultes, ne font strictement rien et vont faire comme leur mère : se contenter de recevoir.
j'ai envie de tout plaquer, de changer totalement de vie, tout oublier, m'oublier moi-même en fait... mais je sais bien qu'où que j'aille, lui n'y sera pas, alors, ben, je ne bouge pas.
faut déjà que je détermine qui j'ai envie d'être, mais aussi que je vois si c'est possible. j'ai 50 ans, pas 20. je me sens si impuissante face à tout !

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 445
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #3 le: 21 novembre 2019 à 20:38:24 »
Bonsoir Errinette,

Pleurer toutes les larmes de son corps, pleurer jusqu'à ne plus avoir de larmes .
Des cris, des hurlements de douleur, de souffrance, dans la voiture ou seule dans son lit .
Nous avons tous vécu cela .Ne t' en empêche surtout pas ; Pleure, pleure, pleure encore et encore .
Hurle dans ta voiture ou dans un endroit isolé.

Une petite éclaircie viendra , je te le promets , pas tout de suite , c'est trop tôt mais promis, elle viendra .

Tu as le droit d'en vouloir  à la  terre entière  . Tu as le droit d'être fatiguée, de ne plus savoir quoi faire de ta vie .
Tu as le droit de te reposer ,de penser à toi d'être douce avec toi même .

La vie est injuste , très injuste .

Tes parents âgés ne comprennent pas, c'est dur à avaler  , je ne connais que trop bien cette situation . Ils ne peuvent tout simplement pas comprendre. Seuls ceux qui ont connu ta situation peuvent comprendre .

Exprimer ici ce que tu ressens , partager, échanger ici avec ceux qui sont dans la même douleur  peut te permettre d'avancer  .
Je te conseille d'abord  de communiquer avec ceux qui en sont au même stade de deuil que toi  et ensuite de lire les fils des plus anciens , de piocher ici et là des conseils  . Quigan a fait un très beau et grand travail de synthèse sur divers sujets.

Hauts les coeurs! Errinnette !

Nath

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 831
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #4 le: 26 novembre 2019 à 11:57:01 »
bonjour Errinette

je viens seulement de lire ton fil et je m'en exuse

 j'ai envie de rebondir sur une de tes phrases :tu dis"faut déjà que je détermine qui j'ai envie d'être" donnes-toi du temps , le temps de laisser ta  grande douleur s'exprimer ; les larmes font partie de notre parcours de souffrance , nous n'avons pas le même parcours et pourtant au final c'est une douleur semblable , tenace qui nous cheville à chaque instant , pour mon compte j'en suis au bientôt  treizième mois et je pleure plus qu'au début , c'est moins violent mais toujours à fleur de peau, ils nous manquent tant et comme toi avoir le sentiment que personne ne peut comprendre notre douleur ,il faut faire bonne figure devant les autres , devant un ça va ? jeté comme une pierre que l'on reçoit en pleine figure . Même si les enfants ont l'air de reprendre leur vie sache qu'ils ont leur propre douleur et ne t'en parle pas pour ne pas alourdir ton chagrin , ça je l'ai bien compris j'ai moi-même quatre enfants
Soit douce avec toi , essaie de penser aussi à toi et faire ce que tu peux et quand tu en as envie , toi seule connaît tes besoins de l'instant , jour après jour , des éclaircies passeront ça je te le promet savoir les saisir ne serait-ce que pour reprendre un peu de souffle , te reposer , te faire aider si tu penses ne pas y arriver seule , mais aussi craquer quand tu es seule sans honte et sans retenue , venir ici déposer tes ressentis de mal être ou de mieux être ,tu seras lues et le partage soulage un peu
Amitiés et douceur à toi

Hors ligne mikadoswife

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #5 le: 26 novembre 2019 à 21:11:00 »
bonsoir
mon mari s'est suicidé le 12 septembre dernier après 28 ans de vie commune et une guerre contre le cancer quand il avait 30 ans.
il faut pleurer, évacuer sa peine. j'imagine combien c'est difficile, tout me paraît insurmontable et je me sens également incomprise. mais c'est normal, qui n'a pas vécu notre drame ne peut pas comprendre.
C'est comme ça. il ne faut pas leur en vouloir, ils ne savent pas.

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 426
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #6 le: 26 novembre 2019 à 22:16:52 »
Bonsoir

Bien évidemment qu'on a le droit de pleurer. La société ne supporte pas le deuil et le chagrin. Cela renvoie les gens à leur propre mort, à celles de leur proche et ça leur fait peur.  C'est vrai que ce n'est pas très agréable d'être avec des gens malheureux hein mais en même temps ce n'est pas notre pull fétiche que l'on a perdu !
Je me permets juste de te faire une petite remarque pour tes enfants car tu as l impression qu'ils sont allés plus vite dans leur deuil. Je suis sur ce forum car j'ai perdu ma maman il y a 2 mois. Le vide qui m envahit est immense. Seulement quand je suis avec mon papa je me dois d essayer de le consoler ou en tout cas d essayer de continuer à partager quelque chose d'autre que du chagrin. Tes enfants ne peuvent plus dire papa et un papa on n'en a qu'un tout comme une maman. Ça rend fou d'en être privé. On a l'impression d'être un enfant et de ne plus avoir de repère. Alors peut être sont ils allés plus vite que toi dans leur processus car chaque ressenti est unique mais je pense surtout qu'ils veulent pas rajouter de la peine et du chagrin au tien. Je pense que s'il y a bien des personnes qui te comprennent c'est eux. Alors restez un maximum solidaire.

Je te souhaite plein de courage et essaie de prendre soin de toi surtout.

Amanda

Hors ligne Antonia Sophia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 149
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #7 le: 28 novembre 2019 à 16:49:29 »
Bonjour

La pension de réversion se verse au conjoint légal au moment du décès.

Enfin jusqu'à macron qui entend les supprimer.

 Il est vrai qu'une bande de vieilles est moins  dangereuse et rapporte sûrement plus qu'une foule de gens qui touchent la rsa, les allocations familiales, les allocations logement, le chômage et les aides en tous genre.
Et puis bon, des vieilles, ça peut crever de faim. Cela fera des économies de retraite à l'état. En plus.

 S'il était divorcé, son ex n'a droit à rien.
« Modifié: 28 novembre 2019 à 17:18:39 par Sophia »
Dis toi que nos êtres disparus sont quelque part. Vis pour toi. Porte en toi cet amour vibrant comme une flamme ardente. Et fais de cet amour ta force.

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 426
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #8 le: 28 novembre 2019 à 17:40:02 »
Bonjour Sophia
Aussi ahurissant que cela puisse paraître, l ex conjoint peut avoir le droit à qqch. C est le notaire de la succession de ma maman qui nous l a dit... En revanche cela est fait en prorata des années de mariage et il faut que l ex en question légèrement rapace fasse la demande.
Drôle de monde

Hors ligne Antonia Sophia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 149
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #9 le: 28 novembre 2019 à 17:43:28 »
Oui, très bizarre en effet. Ne confonds tu pas avec le droit à la retraite au prorata des années de mariage?
Dis toi que nos êtres disparus sont quelque part. Vis pour toi. Porte en toi cet amour vibrant comme une flamme ardente. Et fais de cet amour ta force.

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 426
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #10 le: 28 novembre 2019 à 17:50:47 »
Non non elle a bien parle de pension de réversion. Je ne voyais pas bien à quel titre un ex conjoint avait le droit de toucher quoi que soit... Ce n'est pas pour rien que c'est un ex.
Après de ce que je comprends du message de Errinette c est avec elle que son conjoint a passé la majorité de sa vie. Donc à priori l ex ne devrait avoir le droit à quasi rien

Hors ligne Antonia Sophia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 149
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #11 le: 28 novembre 2019 à 18:07:07 »
A quelques euros tout au plus. Mais je suis franchement étonnée caril faut fournir  la preuve du  mariage avec le conjoint  au jour du décès pour une pension de réversion alors que pour la retraite il faut prouver seulement le nombre d'années de mariage.
Elle a peut-être confondu ou la loi en faveur des veuves a changée.
Ce qui m'étonnerais vu que macron veut tout supprimer. Franchement s'en prendre à  des veuves qui n'ont rien ou quasi rien  pour vivre... Il fallait oser.

Il n'avait peut-être pas divorcé légalement?

Comme quoi l'on ne dira jamais assez qu'il toujours faut se marier légalement afin de protéger son conjoint ou sa conjointe.
« Modifié: 28 novembre 2019 à 18:12:51 par Sophia »
Dis toi que nos êtres disparus sont quelque part. Vis pour toi. Porte en toi cet amour vibrant comme une flamme ardente. Et fais de cet amour ta force.

Hors ligne Adnarag

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 256
  • Puisqu'il ne t'était plus possible de vivre ...
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #12 le: 28 novembre 2019 à 18:22:51 »
Déjà, Errinette, je tiens à te dire que ta souffrance me touche, comme celle ici de tous ceux et de toutes celles qui ont vécu un deuil, et qui viennent ici déposer leurs maux, leurs mots. Tous ces mots sont précieux. Et ils pourront t'aider à te reconstruire, ... doucement, patiemment.

La méchanceté gratuite des gens, c'est ... quelquechose je crois qu'ici nous avons tous rencontrés. Beaucoup en tous les cas.
Ainsi va le monde ...

Pour ce qui est de la  question financière, car moi aussi j'avais abordé ce sujet sur mon fil d'écriture, elle peut être complexe.
C'est une réalité du deuil.
C'est une réalité aussi du droit français contre lequel, aussi mal fait qu'il soit, nous ne pouvons rien.
La retraite de réversion est versée seulement si vous êtes mariés, et seulement si vous avez 55 ans pour la majorité des caisses, sauf pour l'IRCANTEC qui la verse quelque soit l'âge.
Un ancien conjoint divorcé peut avoir le droit à cette retraite de réversion, à condition qu'il n'ait pas été remarié. Son droit peut être supérieur au votre, même si vous avez partagé la vie de votre conjoint beaucoup plus longtemps. Et oui, c'est le nombre d'années de mariage qui compte, pas le nombre d'année de vie commune, ... et cela même si vous avez des enfants communs.  C'est à vous de prouver que le conjoint a été remarié. Encore faut-il savoir où cet ex-conjoint demeure. C'est à la mairie de naissance de ce conjoint que vous pouvez obtenir un acte confirmant le remariage. La mairie n'a pas le droit de vous le refuser. La démarche peut se faire sur internet.
J'ignore par contre si le PACS ouvre des droits à ce type de retraite.
Sophia avait tenté un fil d'écriture sur ce sujet : c'est dommage qu'il ne soit pas complété.

Je te souhaite du courage. Il faut évidemment du temps pour se reconstruire.
" Qui sait, demain, vous aurez peut être dans le reflet du soleil ... de nouvelles joies qui méritent la peine."
Kergaran-Adnarag

Hors ligne Antonia Sophia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 149
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #13 le: 28 novembre 2019 à 18:36:35 »
Il serait curieux que son ex ne se soit jamais remariée puisqu'ils ont divorcé très. jeunes. Encore que, même remariée, elle a peut-être droit à quelques miettes puisqu'elle est venue réclamer.

Là encore, la mort montre, une fois de plus, le vrai visage des gens. Pas beau à voir et pas joli du tout à regarder.

Par exemple, mon mari avait mis de côté, pour moi,  chez ses parents, une somme conséquente afin de régler tous les frais d'obsèques et afférents.
Donc ils ont gardé tout l'argent en me laissant tous les frais à charge....  Y compris ceux de la messe que son frère présent m'a généreusement laissé régler. 200 euros pour une messe. Un peu cher non?

J'ai aussi eu à faire à une folle furieuse qui me soutenait que  mon appartement était à elle  ::) et qu'il fallait que je lui donne tous mes meuble et mes vêtements....  Descendre aussi bas dans la laideur et l'ignominie c'est franchement grave.

Mais, d'un autre côté, tout cela m'a permis de m'endurcir et de mieux résister à l'immensité de la douleur du deuil. Comme quoi, de tout le mal sort souvent une parcelle de bien.
« Modifié: 28 novembre 2019 à 19:28:11 par Sophia »
Dis toi que nos êtres disparus sont quelque part. Vis pour toi. Porte en toi cet amour vibrant comme une flamme ardente. Et fais de cet amour ta force.

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 426
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'ai le droit de pleurer, pourquoi ne comprennent-ils pas ?
« Réponse #14 le: 28 novembre 2019 à 19:49:29 »
Tout ceci est honteux...

Je trouve affreux d'avoir à gérer ce genre de situation lorsque l'on est soi même au fond du trou. Certaines personnes sont dénuées de moral ou tout du moins d'empathie...