Auteur Sujet: comment aider une personne en deuil compliqué qui s'éternise?  (Lu 1243 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne simy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour,

je lis ce forum depuis bien longtemps et me décide à poster car j'aimerais évoquer une situation face à laquelle je me sens désemparée.

En septembre, cela fera 4 ans que j'ai perdu mon ex- mari, qui avait alors 51 ans et ma fille 17. La mort fut soudaine et totalement inattendue. J'avais à l'époque la garde de ma fille, mais elle allait chez son papa quand elle le voulait. Ce jour-là, ils s'étaient donnés rendez-vous pour faire je ne sais plus quoi ensemble, et comme il n'était pas venu et ne répondais pas au téléphone, ma fille a décidé d'aller le chercher chez lui et l'a trouvé mort en pyjama dans son lit. D'après le médecin-légiste, il est mort dans son sommeil , sans s'en rendre compte, d'une hémorragie cérébrale massive.

Cela m'a fait un coup, car même divorcés, on était restés en très bons termes et je ne me suis d'ailleurs jamais remariée. Mais depuis lors c'est ma fille qui prend très cher. Bien sûr elle avance dans la vie (elle était en termine et entame maintenant en septembre sa 4ème année de médecine), mais elle ne vas pas bien du tout.

Elle ne s'amuse pas, n'a aucune vie sociale/amicale, en fait le strict minimum syndical sur tous les plans sauf aux études ou elle est parmi les premières de sa promotion, car elle avait promis à son papa de faire médecine et elle veut maintenir cette promesse. Après la fin des cours/stages, elle passe quasiment tous les soirs au cimetière puis rentre à la maison et s'enferme dans sa chambre à regarder des séries. Aucune sortie, aucune joie de vire. Elle dort très mal et prend des somnifères quasiment tous les soirs depuis 4 ans. Elle fait parfois des crises d'angoisse et/ou de larmes violentes pour lesquelles on s'est retrouvées plusieurs fois aux urgences. Elle a vu plusieurs psychiatres sans aucun bénéfice réel.  Pour se changer les idées, je lui ai proposé de passer quelques jours de vacances chez ma sœur à l'autre bout de la France et elle a refusé violement car refus de ne pas aller au cimetière pendant quelques temps.

Elle est clairement en mode survie et souffrance depuis 4 ans, aucune joie de vire, aucune amélioration voire cela empire malgré plusieurs tentatives de soins, elle tient le coup entre somnifères et anxios. J'aimerais vraiment débloquer cette situation mais ne sais absolument plus quoi faire et me tourne en désespoir de cause vers le forum pour y avoir éventuellement quelques conseils.

Merci de m'avoir lue.

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 504
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : comment aider une personne en deuil compliqué qui s'éternise?
« Réponse #1 le: 17 juillet 2019 à 09:25:26 »
ce qui est inquiétant simy dans votre témoignage est le choix de métier qu'elle a entrepris qui n'est à mon sens pas le fruit du hasard, faire médecine pour compenser le fait de n'avoir pas pu sauver son père? on pourrait se le demander
dans un premier temps je dirai que sans doute elle a pris cher comme vous le dites mais vous aussi, peut être tenter une médiation pour l'amener à exprimer sa souffrance autrement que par les médicaments qui ne règlent pas la cause du problème, une thérapie familiale? qui pourrait ensuite l'amener à faire une thérapie individuelle, voyez aussi si votre région propose des groupes de parole des endeuillés je pense que ça pourrait lui faire du bien, et lui parler en évoquant le fait, mais vous avez du le faire, qu'elle n'aurait rien pu faire, et qu'elle ne pourra pas être médecin en allant si mal, elle s'enlise dans une forme de deuil enkysté qui la paralyse dans sa vie émotionnelle, sociale et psychique, voire physique, car il y a des répercussions sur son sommeil
courage, c'est compliqué et doit être douloureux pour vous de la voir ainsi
amitié
katrin

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 766
  • One eye dog's man
Re : comment aider une personne en deuil compliqué qui s'éternise?
« Réponse #2 le: 26 juillet 2019 à 08:44:53 »
Bonjour Simy.
Je suis d'accord avec Katrin :  un groupe de parole d'endeuillés ouvrirait probablement une aide adaptée à votre fille dans un premier temps, plus qu'une aide psychothérapique plus formelle qui, à mon avis, "attaque", (en quelque sorte), un lien de survie dans laquelle elle tient le coup. Sa souffrance lui est vitale et, en tant que parent vivant, il s'agit de trouver un mode de respect et d'accompagnement de cette souffrance plus qu'une tentation de la stopper. Et vous avez sacrément raison  d'être inquiète, car ce lien d'inquiétude demande lui aussi son temps d'apaisement, en écho à ce deuil qui se protège de lui-même par un kyste à la fois toxique mais aussi à fonction de protection. Aussi difficile que ce soit, le maintien d'un équilibre est impérieux pour monter notre escalier du deuil et un groupe de parole endeuillé(e)s peut certainement soutenir cet équilibre sans le juger. Et aider à une autre forme de mise en mouvement que le seul recours à la médication, au recueil et aux troubles du sommeil. Cela ouvre aussi une question plus générale : combien de soignants n'ai-je croisé sans qu'elles/ils soient eux-mêmes dans un processus de réparation? De mémoire, peu, et pas des meilleur(e)s!
Toute ma sincère compréhension pour vous ainsi que mon respect.
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1964
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : comment aider une personne en deuil compliqué qui s'éternise?
« Réponse #3 le: 29 juillet 2019 à 17:31:03 »
Chère Simy,
L'impact traumatique semble encore très massif pour ta fille.
Les groupes de paroles seraient d'une grande aide, c'est sûr.
Des approches thérapeutiques moins frontales et moins médicalisantes que la psychiatrie seraient peut-être intéressantes.
Ta fille accepterait-elle L'EMDR ou l'hypnose (pour l'aspect trauma) et une psychothérapie d'orientation relationnelle ?

Je vous envoie beaucoup de tendresse à toutes les 2. Et tout mon soutien.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes