Auteur Sujet: Chemin de la résilience  (Lu 724 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kabouly

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Chemin de la résilience
« le: 01 juillet 2019 à 23:32:36 »
Bonjour à toutes et tous
Je viens de trouver ce forum, je me suis inscrite et me présente,
Je suis née en Afghanistan, perdue mon père a 9 ans et ma mère a 14 ans, je n’ai pas de frère et sœur, j’ai dû quitter l’afghanistan a 15ans (1991)seule pour la France (déracinement et choc culturel), je suis arrivée chez un oncle que je ne connaissais pas, je ne parlais pas un mot de français. Je m’adapte au mieux que je pouvais, apprends la langue, scolarité ...
J’apprends je ne ne sais comment , à mes 18 ans, que j’étais adoptée par mes « parents » que j’ai perdu en Afghanistan....après avoir encaissé le choc , j’ai cherché à savoir qui j’etais, j’ai réussi à savoir que ma mère biologique était décès à ma naissance et le père on ne sait pas.... j’ai quitté mon oncle pour un foyer car pour moi ce n’etait Plus ma famille...
Bref, j’ai encore mis tout ça de côté pour avancer un maximum et être au plus vite autonome...
J’ai pu obtenir mon diplôme d’aide soignante et commencé à travailler en psychiatrie adulte en 1998
Atteinte  d’une Myasthénie (maladie auto-immune) en 2002 , opérée en 2005 et stabilisée en 2008 avec un traitement, j’ai pu avoir ma fille en 2009 et mon fils en 2013... et tout à commencé après la naissance de mon fils, à 40 ans
J’ai perdu un collègue très cher, j’ai déprimé, je ne souhaitais plus exercer mon métier d’aide soignante (18 ans de psychiatrie), je ne trouvais pas de sens et je n’étais pas heureuse , quelque chose me manquait...
Après  quelques mois de mal être , j’ai fait une reconversion professionnelle pour devenir cuisinière indépendante , pour partager ma cuisine et rassembler les gens en créant du lien social... je me suis séparée ...
Depuis un ans je suis à la recherche d’une re connections avec moi même, j’ai beaucoup regardé les vidéo de B Cyrulnik et C Benmamou, et j’ai conscience que je dois prendre soin de »mon enfant intérieur », suite aux traumas inconscients de mon enfance, mon corps a mis des barrières de protection impénétrable... j’essaie de trouver la paix intérieur et il y’a du chemin ...
Je suis consciente que certains comportements envers mes enfants et mes relations cachent des blessures de mon enfance et je dois prendre soin...
voilà, aujourd’hui j’ai 43 ans et je pense être sur le chemin de résilience même si c’est long et que je dois trouver des méthodes pour déverrouiller toutes ces barrières pour enfin accepter...
J’ai écrit un blog pendant ma dépression (il etait une fois moi là bas) et ma page facebook (Kaboulyon cuisinière d’ici et d’ailleurs)

Si vous connaissez des méthodes ou pratique qui pourrait m’aider , n’hesitez pas.
Désolée pour la longueur de ma présentation
Je vous souhaite une excellente semaine
 ;D :D

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 766
  • One eye dog's man
Re : Chemin de la résilience
« Réponse #1 le: 03 juillet 2019 à 08:53:28 »
https://youtu.be/sxm83rliluQ
Bien à vous.
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 504
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Chemin de la résilience
« Réponse #2 le: 03 juillet 2019 à 09:54:56 »
c'est une bien jolie présentation
avec autant de conscience de vous même, le chemin de la résilience sera tracé
et qui de meilleur que boris cyrulnick pour l'accompagner?
je rebondis sur le fait que pour vous votre oncle n'est plus votre famille, je ne sais pas si vous avez renoué le dialogue avec lui s'il était bienveillant, j'ai adopté l'un de mes enfants, et pour moi les liens du coeur sont aussi importants que ceux du sang, avec la création par la résilience et l'attachement, de liens profonds, de s'être choisis...
belle route vers vous même
katrin