Auteur Sujet: besoin daide  (Lu 4921 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Oriane

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
besoin daide
« le: 13 Octobre 2014 à 14:02:07 »
Bonjour

Cela fera 3 semaines que ma fille nous a quitté après avoir lutte avec courage contre un cancer elle avait 33 !
Aujourd hui je suis entrain de couler, elle me manque , je n arrive plus à supporter son absence
Pourtant je suis rester solide et rassurante pendant sa maladie, j ai essayé de la rassurer, de me rassurer
On croyait aux traitements proposés. ...et puis tout à commence à se dégrader puis un soir on a pas compris, elle semblait bien puis subitement elle s est sentie mal, et elle est partie

Je culpabilise...J ai l impression de l avoir abandonné, de ne pas avoir trouver comment la garder encore avec nous


Au plus , les jours passent au plus je ressens son absence, j ai un trou au niveau de la poitrine, un manque d air’, un besoin d elle
J ai pourtant deux autres enfants  pour lesquels je dois m accrocher.....mais je ne pense qu a ma fille qui est partie
Je revois en boucle son départ, je ne dors plus......

Le malheur de t’avoir perdue ne doit pas me faire oublier le bonheur de t’avoir connue

Hors ligne erika

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 92
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : besoin daide
« Réponse #1 le: 13 Octobre 2014 à 14:46:12 »
Hélas ma pauvre oriane te voici parmi nous.
Moi aussi j'ai perdu ma fille de 24 ans en juin et il me reste 2 garçons plus jeunes mais elle me manque tant et tant .
C est difficile à vivre et douloureux chaque jour , on n a pas le choix il faut continuer pour elle et pour les vivants qui ont besoin de nous.
Même si parfois on a l impression que l on ne sait même plus s occuper des autres tant on lutte déjà à chaque instant pour survivre.
Moi j appelle même cela souvivre car sans elle plus de gaieté de joie d envie .Elle m était très proche caline et occupait une grande place dans la maison.
Non seulement on perd son enfant mais aussi sa vie d avant.
Ses frères et mon mari ont changé chacun souffre notre famille ma plus belle réussite est brisee.La vie continue pour les autres nous le temps s est arrêté.
Essaie de lire des livres sur le sujet, tu trouveras des titres sur ce forum moi ça m a aidé et je crois qu elle est là à mes côtés elle me voit quand je suis trop mal elle m envoie des signes, mon mari est temoin même si lui ne perçoit pas de lui même il n est pas prêt pas attentif et moi et elle étions fusionnelles.quand j'ai perdu ma maman il y a 2 ans je n'ai jamais eu de signes bien que je l appelais ou la voyais chaque jour.
Courage n hésitez pas à écrire ici on peut se comprendre notre chagrin est le même, 

Hors ligne strawberry

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : besoin daide
« Réponse #2 le: 13 Octobre 2014 à 18:57:21 »
Bonjour Oriane,

Surtout ne culpabilise pas. Tu sais, même les médecins sont souvent dépassés par cette maladie. Pour l'avoir vécue, moi aussi, on est toujours surpris quand ça bascule du mauvais côté. Jusqu'au bout on veut y croire. Et on doit y croire. C'est normal.

Je suis de tout cœur avec toi.

Hors ligne IND81

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : besoin daide
« Réponse #3 le: 13 Octobre 2014 à 19:22:58 »
bonjour à tous, je viens de lire quelques uns de vos messages, je voulais partager ce que je peux de ma douleur avec des gens qui peuvent la comprendre .
j'ai perdu ma mère il y a de ca 2 semaines, ma peine est très dure à supporter, sa mort est survenue suite à un avc hémorragique qui l'emporta en 15 jours, ma tristesse et ma douleur grandissaient au fil des jours d'attente, avec de temps en temps une toute petite lueur d'espoir qui s'éteignait aussi vite quelle ne naissait dans mon cœur, les derniers jours d'attente je me voilé la face, j'étais presque convaincu qu'elle aller se réveiller, mais non, c'est tout le contraire, je l'ai perdu pour de vrai.
le pire dans cette tragédie c'est que j'ai vu l'AVC se produire, je l'ai emmenée à la clinique, je l'ai vu intubée..... et tous ce qui va avec et c'est cette image qui me hante, je n'ai même pas besoin de fermer les yeux pour la voir alors que je veux garder l'image de ma mère telle qu'elle était et non pas malade et mourante.
je suis forte en apparence, je ne pleure pas devant les autres et surtout pas mon père, mais perdre sa mère à 33 ans c'est horrible, tous les âges sont pareils dès qu'il s'agit de la perte d'une mère.
voila, je ne sais pas comment réagir face à la douleur et la colère qui m'envahissent, si quelqu'un a un conseil n'hésitez pas.
merci et bon courage à tous.
je sens un vide

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : besoin daide
« Réponse #4 le: 13 Octobre 2014 à 22:29:28 »
Bonsoir, je ne trouverai surement pas les mots justes, je suis aussi nouvelle ici, mais te dire que je comprends ta douleur, ta colère et tous ses sentiments  si douloureux. N' hésite pas a venir sur ce forum, moi, il m est d' une immense aide, j' y ai trouvé du réconfort. D autres t expliqueront mieux que moi tout cela...il y a toujours quelqu' un ici pour te tendre la main.
En tout cas tu n es pas seule
Stefy


Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
Re : besoin daide
« Réponse #5 le: 13 Octobre 2014 à 23:35:01 »
Bonsoir Oriane,
Dans 3 jours cela fera 3 ans que ma fille est partie, un simple médicament pour la toux. Elle aurait 33 ans. La douleur est toujours aussi forte, oui ça fait toujours aussi mal. C'est différent mais toujours aussi douloureux sauf qu'on comprend qu'il faut qu'on s'habitue car on va vivre avec tout le reste de sa vie, avec cette souffrance dans le cœur, alors on  essaie de gérer avec des hauts et des bas. Il faut que tu parles encore et encore de ta fille pour "user" ton mal. Ici tu trouveras toujours quelqu'un pour te lire et te répondre. Je t'envoie plein de douces pensées Oriane
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne Oriane

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : besoin daide
« Réponse #6 le: 14 Octobre 2014 à 07:13:37 »
Bjr

Merci pour vos réponses

J ai un peu survolé le forum et je m aperçoit que je ne suis pas la seule à souffrir, malgré que j ai l impression en  e moment à être la seule personne à aller mal mais non ses soeurs et son père aussi , mais j ai l impression d être seule et mal comprise, à , à limite égoïste. ...je veux être LA SEULE!, je veuX être seule à pleurer

Je ne me reconnais pas! J ai été un pi,ivr pendant des mois..... et  je m écroulé,je refuse d à mettre Un elle est partie’Je m'enferme dans un tourbillon de questions et je n arrive pas à me souvenir d elle avant la maladie
Je ne la revois que triste...ça me rend encore plus triste


Quand à parler d elle,je ne suis bien que quand je parle d elle.....mais j ai l impression que je lasse tout le monde
je lui parle à elle parfois naturellement et beaucoup d autres fois en pleurs


Que dois elle penser de moi là haut si toutefois il y a un là haut elle doit me trou et bien faible elle qui aura été si courageuse


Merci d être là

ps: j ai lu le livre de Christophe Faire il m  à  bop aide au debut


..
Le malheur de t’avoir perdue ne doit pas me faire oublier le bonheur de t’avoir connue

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : besoin daide
« Réponse #7 le: 14 Octobre 2014 à 09:58:59 »
Oriane, sois attentive, ta fille t'enverra peut-être des signes comme l'avait fait la mienne. Je suis convaincue maintenant, que la mort n'est qu'un passage. J'ai lu de nombreux livres sur les expériences de mort imminente et je ne vois pas d'autres explications possibles.

Parle de ta fille et parle à ta fille, encore et encore.

Accroche-toi, un jour après l'autre

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Re : besoin daide
« Réponse #8 le: 14 Octobre 2014 à 10:36:36 »
Bonjour Oriane,

Je rejoins Magalilou, Méduse ... je n'ai pas grand chose à ajouter si ce n'est que je me joins à elles pour t'apporter mon soutien, et humblement te parler de mon expérience dans le deuil de mon cher fils, Antoine.

Comme pour toi Oriane avec ta fille, le visage, le corps de mon fils malade m'ont hantée, il me poursuivent encore mais c'est moins violent. Il m'a fallu prendre rendez vous chez une psychiatre pour déposer ce fardeau.

J'avais l'impression qu'"Antoine malade" et "Antoine plein de vie" étaient deux personnes différentes, non  cela ne pouvait pas avoir existé ! C'était un cauchemar dont j'allais me réveiller.

Et pourtant, trois ans et demi après son départ, bien qu'il me manque toujours autant je parviens à m'accrocher à nos merveilleux souvenirs.
J'ai relaté la vie de mon fils (textes et photos) dans un album (j'en ai offert un à ses deux enfants et à son épouse) et cela m'a apporté beaucoup de joie. Sa vie a été heureuse, 37 années de vie heureuse,  dans l'amour que l'on s'est donné. Ce petit album plein de sourires me réconforte et je parviens à dépasser la douleur de sa maladie, bien que la maladie ait fait partie de sa vie et ça je ne peux l'occulter : son courage, sa dignité jusqu'au bout je ne dois pas les oublier.

J'ai culpabilisé, tout comme toi, tout comme beaucoup ici sur ce forum ... mais "on ne peut pas tout" nous les mamans, nous ne sommes que de faibles humains ! Tu as aimé ta fille, ta fille  t'a aimée et cet amour là ne mourra jamais. Je pense moi aussi que la mort n'est qu'un passage, l'esprit de nos enfants veillent, ils sont là derrière le voile ... invisibles mais présents, moi aussi j'ai eu des signes de mon fils, avec du recul, j'en suis maintenant certaines.

Il est bien sûr trop tôt pour toi ... le temps est au chagrin, donnes toi le droit de pleurer, de hurler, il faut en passer par là.
Le chagrin va te submerger puis il y aura des moments d'accalmie, puis encore de grands creux, ce chemin de deuil est épuisant ... Parle de ta chère fille car oui, nous sommes bien quand nous parlons de nos enfants, c'est une évidence.
Et viens échanger ici autant tu voudras et surtout prends soin de toi.

A ce propos, tu pourrais écrire tes messages dans la rubrique "Etre un parent en deuil", ainsi nous t'y rejoindrons plus facilement.

Avec mon soutien chaleureux,

Mamita, maman d'Antoine mais aussi de de deux  autres enfants bien vivants et qu'ils ne faut surtout pas oublier, car comme tu le soulignes, eux aussi souffrent et n'ont pas toujours la possibilité de l'exprimer.
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne Oriane

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : besoin daide
« Réponse #9 le: 14 Octobre 2014 à 12:17:34 »
Merci de votre soutien,j en ai besoin......je sais que le chemin va être long
Le malheur de t’avoir perdue ne doit pas me faire oublier le bonheur de t’avoir connue

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4071
Re : besoin daide
« Réponse #10 le: 14 Octobre 2014 à 13:38:23 »
Je ne peux pas t'apporter beaucoup Oriane
je suis une épouse en deuil ... mais déjà tu l'as vu en trouvant le post le rôle du forum celui ci est une aide immense pour toutes et tous quel que soit le deuil.
Tu peux le retrouver à n'importe quelle heure ...
sans doute comme te le dit mamita tu seras sans doute plus entourée sur http://forumdeuil.comemo.org/etre-un-parent-en-deuil/
je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char