Auteur Sujet: Racontons notre histoire...  (Lu 48579 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Corail

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 137
Re : Racontons notre histoire...
« Réponse #150 le: 04 Décembre 2012 à 13:31:56 »
Bonjour Nadine,

J'avais également pas mal de questions suite à le mort de mon mari. J'ai rencontré son médecin, après sa mort. J'ai pu lui poser toutes les questions que j'avais en tête et ça m'a fait un bien fou. Un bien fou parce que je n'ai plus de question en tête, j'ai les réponses (elles ne sont pas toutes hyper agréables à entendre mais elles sont là).

Mon mari avait un cancer. Il l'avait soit avant notre rencontre, soit il est apparu pendant que l'on était ensemble (option sans doute la plus probable...). C'est perturbant parce qu'on se demande si qq chose a pû lui faire apparaître ce crabe... Mais le médecin m'a dit qu'ils ne connaissent pas aujourd'hui l'origine de son type de cancer... alors voilà, j'arrête de me triturer avec ça.
Pour ce qui est d'une origine liée à un choc émotionnel... ça ne peut pas être le cas pour lui...

Comme le souligne Yohann, à quoi bon se triturer pour qq chose que l'on ne peut changer. Si encore tu me disais que de façon certaine, il a eu sa leucémie pour telle raison, oui, alors tu pourrais avoir de la colère envers untel. Mais ici, ce n'est pas le cas.
On pourrait tout réécrire, que les choses seraient pt-être les mêmes, malheureusement...
C'est un peu dur de se dire ça mais c'est ce qui me fait aujourd'hui avancer (doucement...).

Peut-être as-tu besoin de t'entendre dire ça par des médecins qui l'auraient suivi ? (globalement, je savais ce que le médecin m'a dit mais je pense que c'était très important pour moi de l'entendre, d'avoir un dialogue complet, connaître tout ce qu'il fallait autour de cette maladie).

Bon courage à toi.

Hors ligne justine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
Re : Racontons notre histoire...
« Réponse #151 le: 04 Décembre 2012 à 13:36:54 »
Le 14 Mars, journée ensoleillée, nous décidons d'aller faire les magasins avec ma maman, mon frère et sa copine.
Dans l'après midi nous croisons deux amis, ils nous disent qu'ils étaient avec Xavier il y a 10 min et qu'il est partit ramener sa voiture pour prendre sa moto, vu le temps.
Nous continuons les magasins et dans un magasin je ne me sens pas bien je demande a ma mère l'heure qu'il est (pourquoi je ne sais pas) 17h20, je sors du magasin pour prendre l'air.
Ils me rejoignent et nous décidons de rentrer. Sur la route je leur montre le fossé ou Xav avait mis sa voiture le weekend d'avant. Ma mère me dit que pour si il continu comme ça il va lui arriver quelque chose de grave. (plusieurs petits accidents en peu de temps)
Arriver chez nous, nous prenons l'apéro, à 19h20 mon portable sonne, le frère de Xav, je décroche et il me demande ou je suis et qu'il arrivait, je lui demande si il vient pour l'apéro et il me répond non Xav est décédé, je n'es rien trouvé de mieux que de lui dire que ce n'était pas drôle, et lorsqu'il m'a dit que ce n'était pas une blague, j'ai hurlé, me suis effondrée par terre.
Lorsque le frère de Xavier est arrivé nous sommes directement partir chez ses parents pour rejoindre a soeur, son copain, sa femme et ses deux enfants.
Arrivé là bas bien sur dur moment, les petits posaient pleins de questions, je suis resté avec eux jouer et répondre comme je pouvais a tt leurs questions.
Les parents de Xavier passaient des coups de téléphone pour savoir ou il était et si il était possible qu'on puisse le voir. Réponse de la morgue "vous devez attendre qu'on finisse tous les examens, nous devons savoir si il avait de l'alcool et de la drogue dans le sang." Comme l'as dit tiobob un jeune motard(20 ans)  forcement il fume et boit!!(Ce qui c'est révélé négatif! et TOC!) Ils nous ont aussi dit que nous pourrions pas le voir avant le lendemain 8h!
La soirée à été très longue, appelle de la famille, des amis pour l'annoncer, je crois que c'est la chose la plus dur à faire.
La nuit à elle été très courte pas dormi de la nuit!
Le 15 mars 8h nous attendions tous de pouvoir enfin voir Xavier. Nous avons du attendre 14h pour enfin avoir l'autorisation!! Bien sur nous avons du entendre la morgue nous dire "vous ne devriez pas venir le voir, il vaut mieux que vous gardiez une bonne image de lui". Non mais de quoi ils se mêlent^^^
Lorsque je suis rentré dans le salon, que je l'es vu allongé sur ce lit, c'était horrible, je ne le reconnaissais pas. Pas eu non plus de temps seule avec lui a mon grand regret. Mais on ne peut pas empêcher sa famille et ses amis de le voir.
Le 16 mars je bossais à 7h j'y suis aller, je n'y suis resté que jusqu'a 12h poussé par mes collègues de partir. L'après midi nous avons été avec son frère sa soeur et sa femme au commissariat chercher ses affaires, ils ont aussi raconté l'accident mais je n'es pas pu rentrer dans le commissariat je l'es attendu dehors.
Le 17 Mars jour de l'enterrement, le plus dur moment à été de lui dire le dernier au revoir, se dire que nous le reverrons jamais. Ensuite c'est suivi le scellage du cercueil et direction l'église, je ne me souviens pas de grand chose, énormément de monde, sa famille, les amis lui ont lu des textes, nous avons passé Toi+ Moi et voilà fin de la messe direction le cimetière, puis retour chez ses parents pour tous se retrouver.
Et le lendemain j'ai repris le travail comme si de rien n'était..

Hors ligne elo73

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 173
Re : Racontons notre histoire...
« Réponse #152 le: 04 Décembre 2012 à 13:54:39 »
Justine,

C'est une histoire bien triste qui vient grossir l'assemblée de ce foum d'une personne supplémentaire hélas. J'ai moi aussi perdu mon conjoint dans un accident de la route le 19 janvier dernier, il avait 32 ans.

Je tenais juste à dire pour ceux qui penses comme toi que c'est parce qu'il était jeune qu'on lui a fait les tests de drogue et d'alcool que se sont des tests realisés sur tous les accidentés de la route, cela permet de vérifier les éventuels causes de l'accident mais aussi cela est nécessaire aux assurances qui ne couvrent pas ces risques.

Je te souhaites de ne pas faire comme si comme tu le soulignes dans ta dernière phrases mais de prendre la pleine mesure de ta perte. On ne peux faire l'économie de son deuil.

Je t'embrasse
Elodie

eternity

  • Invité
Re : Racontons notre histoire...
« Réponse #153 le: 04 Décembre 2012 à 14:39:56 »
Merci Virginie,
Pour ton gentil message.
J' ai eu comme toi, des entretiens avec les médecins qui suivaient mon mari,et presque tous m'ont dit qu' il n' y avait pas de lien de cause à effet dans l' apparition de la maladie. Je vais suivre tes conseils et arrêter de me faire mal, mais j'en étais un peu arrivée à cette conclusion.

Merci Virginie :)   :)

Nadine

Hors ligne tiobob

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • carpe diem
Re : Racontons notre histoire...
« Réponse #154 le: 04 Décembre 2012 à 16:25:27 »
elodie,,

oui c est normal les tests sanguins sur les accidentés de la route,mais dans mon cas personnel ce qui n etait pas normal c est que la brave dame qui l a renversé n en ai pas eu,elle.
meme le medecin qui s est occupé de soigner mon époux etait choqué de voir les policiers camper ainsi devant la salle d operation.
C est degueulasse quand on pense qu elle elle devait bien avoir un traitement pour sa maladie,qu elle n aurait sans doute pas dû conduire et que surtout pour moi ill y a delit de faciès quand tu arrives sur l accident et qu on te dit qu il roulait trop vite alors que ça n etait pas vrai.
C est la gentille mamie qui a fait une betise qui a couté la vie à un jeune homme merveilleux.
On n avait pas le droit de le juger ainsi,c est ça qui me révolte.
C etait quelqu un de bien,quelqu un d integre , et si je me suis battue jusqu en appel c est pour que son petit garçon le sache et puisse grandir serein avec cette idée.
Moi je ne pensai pas qu a  65 ans on puisse avoir l ignominie de laisser un blessé grave sur la route ,conscient et dans un etat critique,sans prevenir les secours,et aller apres ça chercher tranquilement son colis à la poste.....
Maintenant je sais que ça existe,et je la hais pour ça,pas pour l erreur de conduite mais pour son attitude inhumaine d apres,pour les larmes qu elle n a jamais versées en voyant mon bébé à qui elle a enlevé son papa, pour son obstination à nier sa culpabilité et a le mettre en cause alors qu il n avait rien fait de mal,pour n avoir meme pas eu la décence de se présenter à l appel qu elle a elle même interjeté alors que nous sa famille avons dû prendre notre journée au boulot pour y etre........
cette femme est malade,elle va mourir entourée des siens,elle n ira meme pas en prison malgré la decision de justice,je la hais pour tout ça et je hais cette justice à face cachée avec  ses juges d applications des peines qui démontent tout le travail fait à l audience sous le couvert de leur petit bureau en fond de cour.
ça fait joli de dire que les mechants sont punis à la fin, mais c est un mensonge!

Mince alors,je ne savais meme pas que j etai encore en colere à ce point
desolée pour ces mots durs

bonne soirée

tiobob

Hors ligne elo73

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 173
Re : Racontons notre histoire...
« Réponse #155 le: 04 Décembre 2012 à 18:42:15 »
En effet, Tiobob tu es encore très en colére ce qui peux se justifier mais ma remarque n'était pas à ton encontre et pour ton cas personnel mais bien une information générale pour éviter d'être en colére sur un point qui n'a pas à l'être.

Nos nerfs sont à vifs mais il ne faux pas perdre la raison non plus. Oui la justice est injuste, elle est rendue par les hommes et est donc imparfaite tout comme la vie tout cours. C'est ainsi...

Bonne soirée
Elodie

Hors ligne tiobob

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • carpe diem
Re : Racontons notre histoire...
« Réponse #156 le: 04 Décembre 2012 à 22:12:16 »
ne t inquiète pas elodie, j avais bien compris que ta remarque ne s adressait pas à moi.C est juste que ça renvoie à la partie la plus diffiile à gerer pour moi. pour retrouver la paix je crois qu il fallait que la colere sorte une bonne fois.
ça ne m etai jamais vraiment arrivée jusque là:je serrai les dents et du coup je me suis faite opérée de la machoire car j ai dû les serrer tellement que mes dents menaçaient de se dechausser.Même l ortho etait impressionné qu on puisse avoir tant de force dans la machoire.
j essaye de faire la paix en moi,mais pour ça il faut aussi laisser les emotions s exprimer.

bises à toi

tiobob