Auteur Sujet: nuit noire  (Lu 119278 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Béa

  • Invité
Re : nuit noire
« Réponse #15 le: 29 Novembre 2012 à 22:32:23 »
Courage Daniel.....courage...ne te laisse pas abbattre, la tempête ne peux pas durer toujours....repense a ses mots doux, son regard doux, là ou elle est elle se repose enfin, la lutte est terminée...
Je pense bien a vous deux....
Essaie de passer une bonne nuit
Béa

Hors ligne dan43

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : nuit noire
« Réponse #16 le: 29 Novembre 2012 à 23:26:29 »

Merci Tiobob ,Yoann, Bea..

  Vos messages me font du bien.
  Vous connaissez cette phrase tirée ,je crois' d'une nouvelle de Villiers de L'Ilsle-Adam?  "Morte? non.est ce que l'ame des violoncelles est emportée dans le cri d'une corde qui se brise ?

  Bonne nuit et que vos reves soient doux.

  Daniel

Hors ligne chrisam

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 559
Re : nuit noire
« Réponse #17 le: 30 Novembre 2012 à 00:03:18 »
Ce vendredi 30 novembre, 7 semaines qu'elle est décédée des suites de ce foutu cancer qui a duré 1 an.

Le cancérologue ne nous avait pas dit le délai, je lui en voulais.

J'ai été voir ce midi une dame qui remettait de l'énergie à AM, toutes les 2 à 3 semaines, elle était devenue sa confidente.
Elle m"a apaisé en tenant ce raisonnement :

Si moi, son époux, j'avais su qu'elle n'avait plus qu'1 an à vivre, mais plutôt 6 à 12 mois, c'est le délai pour ce type de cancer.
Comment aurai-je su tenir bon : pas sûr et elle l'aurait deviné
Pendant cette année, elle a été chez la sophrologue, un autre docteur spécialisé en homéopathie, acupuncture et en même temps psy, et cette dame qui lui remettait de l'énergie
Elle a suivi les conseils en alimentation du Dr Servan-Schreiber : anti-oxydants, ....

On a gardé le moral, la foi dans la guérison

Mais si on n'avait pas fait tout cela, peut-être que la maladie l'aurait emporté plus tôt
Qu'avons-nous gagné ?

1 jour, 1 semaine, 1 mois ? ? ?

Nous ne le saurons jamais, mais au moins, nous avons tout fait pour gagner et nous avons certainement prolongé, et à part, les dernières semaines,  :    " TOUJOURS  DANS  LA  FOI  DE  GAGNER " 

Mais tout ceci n'enlève rien à mon chagrin, qui est toujours aussi fort.
Mais je me dis : on a tout fait pour gagner, nous n'avons rien à nous reprocher
Si je ne reviens pas physiquement,
N'oublie pas que chaque fois que tu sentiras la brise sur ton visage,
Ce sera moi qui serai revenu t'embrasser"

Hors ligne Corail

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 137
Re : nuit noire
« Réponse #18 le: 30 Novembre 2012 à 15:46:10 »
Bonjour Chrisam,

Je me souviens être intervenue suite à un de tes précédents messages où tu étais en colère contre les médecins sur cela et où je t'avais donné mon point de vue.

Je suis contente que tu sois un peu plus apaisé par rapport à ce que vous avez fait cette dernière année. Je pense qu'effectivement, ne pas l'avoir su, c'est y avoir cru tous les deux, jusqu'au bout.

Je ne sais pas si tu te souviens mais c'est également mon cas, notre cas (je dis notre pour mon mari qui lui aussi ne savait pas) et effectivement, je me dis juste qu'on a vécu comme on le "voulait", sans avoir été biaisé par la mort qui approchait.
Bref, comme tu le dis, ça n'enlève pas la douleur mais le principal, c'est que cette colère que tu avais contre les médecins soit passée et que tu aies trouvé cet apaisement concernant vos derniers mois ensemble.

C'est déjà beaucoup et je tenais à te dire que c'est "super" de te dire que vous n'avez rien à vous reprocher ("super" "tant un mot un peu fort mais je n'en trouve pas d'autre...) et que tu n'aies plus trop cette colère... ;)

Hors ligne marcel09

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Mon doux et merveilleux Amour
Re : nuit noire
« Réponse #19 le: 30 Novembre 2012 à 18:39:00 »
Bonsoir Dan, Chrisam, et vous tous,

Ne pas savoir la date du décès, que c'est important. Nous ne savions pas Claudine et moi. Elle a lutté durant 15 longues années contre ce cancer. Nous avons connu les différents parcours de soins, en passant par la méthode Beljanski, (cela vaut une fortune,: 600 euros par mois, cela durant 8 mois) prescrit par un médecin homéopathe, ce même médecin nous a prescrit quelque temps plus tard, une autre méthode pour détoxiquer le foie (250 euros durant la aussi 7 mois), enfin pour dire que noyus avons testé pas mal de solutions, pour finalement en arriver à l'irrémédiable.

lorsque nous sommes revenus de vacances en Janvier, et que suite aux résultats des examens  nous avons découvert un semblant de vérité, nous nous en sommes ouverts à l'oncologue et au médecin traitant. Nous nous sommes fait traiter de fous pour avoir consulté  ces sites qui nous donnaient un espoir de vie de 3 à 6 mois. Et pourtant, nous avons luttés de toutes nos forces, ne connaissant pas l'échéance, mais en ayant une idée vague de celle ci.

Pour conjurer un peu le sort, j'ai persuadé Claudine de repartir en vacances en Corse au mois de mai afin d'y fêter son anniversaire. Elle a tenu jusque là. Mais la fin du séjour a été trés difficile. Mais elle a toujours eu un peu d'espoir d'aller plus loin, au moins jusqu'à la fête des mères. Elle y est arrivée, mais cette fête c'est déroulée à l'hôpital, entourée par sa petite famille. Elle est décèdée le lundi 4 juin, à bout de forces.

Claudine a souffert, mais elle c'est battue jusqu'au bout, et sans avoir peur de la mort. J'avais joints dans un fil un morceau de lettre qu'elle m'avait adressée le 17 avril, où elle évoquait sa fin prochaine. Elle n'en voulait pas au corps médical, mais à son Corps, de l'avoir abondonné.

Moi aussi, je suis entrain de replonger en ce moment. J'avais passé une quinzaine ou je "surfais" sur la vague, mais je crois être descendu de ma planche, et je recherche une bouée. :'(

Je vous souhaite une bonne soirée, pleine de douceur.

Toutes mes meilleures pensées.

 :-* :-*
Marcel
Savoir souffrir en silence sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à en vouloir mourrir et se relever
Comme on renait de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé,
Florent Pagny, Pascal Obispo ( Savoir Aimer)

Hors ligne chrisam

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 559
Re : nuit noire
« Réponse #20 le: 30 Novembre 2012 à 20:58:56 »
La sophrologue demandait juste 25 ou 30€ pour 1 séance d'une heure et elle y allait toutes les 3 à 4 semaines
Chez l'autre personne, qui remettait de l'énergie, idem
et le médecin, en France, nous habitons en Belgique, demandait 35€ la visite, sauf la 1ère 80€ mais elle y est restée 1,5heure
Et n'obligeait pas à fixer un rendez-vous fixe, c'était quand on voulait

Mais jamais, aucun(e) n'a dit qu'il allait la guérir, jamais, sinon nous serions partis immédiatement.

Je crois que tout cela a renforcé son organisme épuisé par la chimio, a renforcé notre moral et a peut-être ou sans doute, sans pouvoir certifier que tout cela a prolongé sa vie en lui donnant un certain confort, pas au prix d'une dégradation.

Si je ne reviens pas physiquement,
N'oublie pas que chaque fois que tu sentiras la brise sur ton visage,
Ce sera moi qui serai revenu t'embrasser"

Hors ligne dan43

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : nuit noire
« Réponse #21 le: 30 Novembre 2012 à 23:31:38 »

  Bonsoir à toutes et tous,
 
   On ne peut jamais savoir quand viendra "le " moment...D'ailleurs quand çà arrive ,et qu'on a la "chance"('!!!!) d'etre présent on n'y croit pas. Cela parait si irréel,qu"on reste anesthésié.Enfin, cela a été mon expérience . Plus tard,je suis devenu plus présent à l'horreur qui s'était déroulé sous mes yeux...Et le ballet infernal commença! mais çà vous connaissez.
   Aujourd'hui, j'ai débuté une étape:pour la première fois j'ai du fouillé dans ses affaires,ce que je n'ai jamais fait en 47 ans de vie de couple.Tant de choses à ranger:des objets d'une simplicité quotidienne dont j'ignorais l'existence ou auxquels je n'avais jamais pretés importance, toute une vie de femme dans un sac à main...des petits mots ,des pense-betes ,et le dernier petit carnet de dessins(tous les matins avant de partir travailler, je lui dessinais un gag , pour qu'elle le lise en déjeunant) ou je lui disais tout simplement que,ce matin, j'étais très en retard,donc pas de dessin...je t'm. et elle a ajouté en le surlignant ,"car on ne dit jamais assez aux gens qu'on aime,qu'on les aime". C'est la dernière chose qu'elle m'a laissé.  Alors, après tout,peut etre, avait elle prescience que le moment approchait?     Daniel       
     

Hors ligne ROUBOU35

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 201
Re : nuit noire
« Réponse #22 le: 30 Novembre 2012 à 23:39:05 »
Bonsoir,
Nous avons su le jour de notre anniversaire de mariage que mon mari avait un cancer et un an plus tard, jour pour jour, que plus rien n'était possible . Arrêt des chimios et on n'a plus qu'à attendre ?
Mais non parce que notre cerveau se refuse à cela: c'est inimaginable et on veut se battre , encore et encore... et on se dit "Mitterrand a vécu  11 ans avec un cancer très avancé, lui " et on se dit: "puisqu'il n'y a plus de chimio, tu n'auras plus ces effets secondaires alors ça va aller mieux !"
Et on part une journée à la mer (à une soixantaine de km) et il a pu fouler un peu le sable, regarder l'océan, il me dit "si ça va , on partira en camping-car une semaine à l'île de ré" On veut y croire!
Mais non, fatigue , épuisement et 15 jours plus tard, c'est fini.

Si j'en veux à quelqu'un , c'est au service des urgences, où nous sommes allés le soir à 20 h, trop tard pour être hospitalisé dans le service cancérologie , j'apporte la morphine, il est sur son brancard, on nous sépare et à minuit , je peux le voir, dans le couloir, toujours sur son brancard, on ne lui a pas donné sa morphine ! Ce n'est que là, minuit et demi, que l'interne ouvre l'ordi, découvre son dossier, et commence à réagir! Mourir aux urgences, sur un brancard, conscient et réclamant  de l"aide" et moi impuissante, courant chercher les médecins , jusqu'à ce qu'ils se décident à intervenir et à "l'endormir" !  J'ai envie de hurler. Mes parents sont décédés aussi, j'étais là, mais ils ont été soulagés et sont partis sereinement. Mon pauvre mari n'a pas eu droit à cela, lui.
Je ne peux que louer l'humanité du service de cancérologie mais les urgences, c'est l'horreur.

J'essaie le plus souvent d'évacuer et de me souvenir des moments plus doux mais ça me revient parfois en bloc et j'ai la rage que cela se soit passé ainsi et la culpabilité est là, l'impuissance.
Désolée , ce soir, c'est nuit noire.
Il faut que je cherche un souvenir plus doux, notre dernier voyage, en mars, entre deux chimios, c'est la Martinique, le soleil et malgré l'appel du cancérologue la veille au soir, les valises sont bouclées, il nous dit ce n'est pas raisonnable , les globules sont basses, tant pis, on part, mon mari voyage avec un masque , il est fatigué mais n'a pas regretté et cela reste un souvenir où il aura un peu profité quand même.
Je préfère m'accrocher à cette image
Dominique
 

Hors ligne dan43

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : nuit noire
« Réponse #23 le: 01 Décembre 2012 à 19:34:35 »
 
Bonsoir Dominique(Roubou35)

  Moi aussi j'ai connu les urgences,de nuit. Mais ma chère compagne,a tenu jusqu'au matin,et a été pris en charge par un médecin réanimateur qui m'a expliqué le processus.Dans le coma il a continué(comme moi )a lui parler avant de l'endormir...Dehors il faisait beau,et quand je sus sorti de l'hopital,la vie continuait comme avant...C était le 15 septembre,le jour ou tu t'es inscrite sur le site,c'est ce que j'ai lu sur ton profil. Tu vois ,il y a d'étranges correspondances dans nos parcours. En tout état de cause tu n'as aucune culpabilité à ressentir,je sais pour l'avoir vécu,qu'on est pris dans un système qu'on ne controle pas! Alors,accroche toi, et revis les beaux souvenirs comme tu le fait ,dans ce que j'ai pu lire de ce que tu as posté...
  Je suis de tout coeur avec toi ,et t'envoie mes plus douces pensées,
 Daniel

Hors ligne Soleïa

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : nuit noire
« Réponse #24 le: 02 Décembre 2012 à 00:48:59 »
Bonsoir à vous tous,
J'ose pour la première fois déposer ces quelques mots. Comme vous, j'essaie de faire face à la pire épreuve que la vie nous impose.
La douleur de perdre un être cher est immense.
En vous lisant, je comprends que je ne suis pas seule. Comment faites-vous pour ne pas sombrer ? Dites-le moi...

Hors ligne *Gégé*

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 28
  • Pour toujours.
Re : nuit noire
« Réponse #25 le: 02 Décembre 2012 à 01:19:23 »
Bonsoir  Soleïa,

A ta question "comment faisons nous pour ne pas sombrer" et bien je n'ai qu'une seule réponse à te proposer, c'est de nous lire et aussi raconter ton histoire, tes émotions, resentiments, ta colère sans aucune retenue........ Tu verras qu'ici, chacun de nous pourras t'apporter un soutien nécéssaire face à cette douleur qu'est la perte d'un être cher.

En attendant de te lire, je t'envoie plein de tendresse et de courage.

Amitiés

Gérard. :( :-*
« Modifié: 02 Décembre 2012 à 01:35:57 par *Gégé* »
*Gégé*

L'Esprit oublie  toutes les souffrances quand le chagrin
        a des compagnons et que l'Amitié le console.

Hors ligne tiobob

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • carpe diem
Re : nuit noire
« Réponse #26 le: 02 Décembre 2012 à 09:29:52 »
comment nous faisons soleïa ?

Je crois qu en fait au début nous survivons avant de réapprendre à vivre . Nous sommes comme des nouveaux nés, il faut tout réapprendre du départ:qui on est, comment on met un pied devant l autre,comment fonctionne ce monde et ce qu il peut encore nous apporter....

Viens nous parler Soleïa, nous t ecouterons aussi.Qu est il arrivé à ton conjoint?

bonne journée

tiobob

Hors ligne ROUBOU35

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 201
Re : nuit noire
« Réponse #27 le: 02 Décembre 2012 à 10:39:40 »
Bonjour Soleïa,
Comme toi , quelques mois après le décès de mon mari , j'ai osé pousser timidement la porte de ce forum, non sans crainte je l'avoue, et il nous permet de décharger un peu nos émotions et de nous ouvrir sur ce qui nous fait mal, que ce soit l'incompréhension de notre entourage (qui nepeuvent pas comprendre), nos réactions ambivalentes, nos colères, nos peurs devant ce qui nous attend, savoir que nous ne sommes pas seuls dans ce cas, pouvoir dire sans tabou, sans se sentir jugé (cette envie de mourir mais de vivre aussi, que certains extérieurs peuvent ne pas comprendre) , des sentiments mêlés et différents à toute heure du jour ( ou de la nuit), raconter . Parfois on pense avancer (et tout notre entourage est satisfait) et justement, un brusque retour en arrière revient en boomerang.
Ecrire ces émotions nous aide même si on n'a pas toujours de réponse sur le forum ( ou  de réponse immédiate)car ..la vie continue et certains travaillent ou ont des activités, une vie non virtuelle, pas toujours envie d'écrire , fatigués mais la plupart lisent régulièrement et tu seras écoutée, entendue et comprise.
Bon courage
Amitiés
Dominique

Hors ligne dan43

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : nuit noire
« Réponse #28 le: 02 Décembre 2012 à 20:21:31 »

  Chère Soleia
   
Comme tu as pu le lire avant moi ,nous sommes tous à ton écoute,chacun à des périodes différentes de cette toujours terrifiante épreuve que nous traversons...comme nous pouvons,à notre rythme. Parfois ,dans cette tempete on a l'impression de couler mais on arrive quand meme à sortir la tete hors de l"eau.L'instinct de survie ,animal,et puis ,toujours à notre rythme,on continue.Mon aimée est partie le 15 septembre dernier, et j'ai bien cru y laisser ma peau,j'avais envie de partir avec elle,mais tu vois je suis encore là!J"ai eu du mal aussi à me décider à venir ici, pour raconter l'indicible.Mais je suis tombé sur des vraies personnes,les seuls à vraiment comprendre et leurs messages emplis de douce compassion m'ont aidé .Alors, comme ils te le recommandent,raconte ton histoire,ton chagrin; ton désespoir,ta rage ...tout ce que tu décideras de dévoiler, ici, on ne juge pas ,on aide. Je suis tout nouveau dans le malheur, mais j'ai l'impression(oh, un frémissement...) d'avoir fait un petit pas en avant, alors,courage,tiens bon, on est tous(tes)avec toi.mille douces pensées.
 Daniel

Hors ligne Soleïa

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : nuit noire
« Réponse #29 le: 02 Décembre 2012 à 22:49:33 »
Bonsoir à vous tous,

J'adresse mes sincères remerciements à Gérard, Yohann, Tiobob, Dominique, et toi Daniel.
Et pardon d'avoir fait irruption comme ça sur ton territoire Dan.
Vraiment je suis très touchée de vos témoignages de sympathie, de vos marques d'affection et de soutien.

Dans le désarroi où m'a plongée ce deuil si subit, il me semble que seules les personnes qui ont traversé cette épreuve peuvent le comprendre.
Ce soir, j'ai du mal à trouver les mots pour vous parler de moi, de mon époux, de la colère, de la tristesse, et d'immenses chagrins qui m'envahissent.

Daniel, quelle leçon de vie tu me donnes. Toi, tu as perdu ta bien aimée il y a peu de temps. Mon époux s'en est allé trop vite, bien trop vite. Il a tellement lutté, mais le crabe aura le dernier mot.

Pour lui, le soleil s'est éteint à l'aube de ses plus beaux matins. Il avait 42 ans. C'était le 12 Juin dernier...

Votre présence m'est précieuse.
Merci à vous tous.