Auteur Sujet: Ma p'tite Loulou  (Lu 41735 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Ma p'tite Loulou
« le: 03 Mars 2012 à 10:11:26 »
Loulou ,MA FILLE,a mis fin à ses jours le 20 juin 2011 sans vraiment mourir,elle ne voulait plus souffrir ,elle allait avoir 19ans...Une psychiatre incompétente lui a mis dans les mains de quoi réussir!Quelle horreur ces incompétents qui tuent nos ados!Je suis entrain de créer une association pour aider ces jeunes adultes qui n'ont pas de structures adaptées à leur âge,c'est le seul but qui me maintient en vie avec mes autres enfants totalement démolis et démunis devant sa mort.Nous l'aimions tant et quel vide immense après l'avoir "portée" tant d'années.Elle était le centre de nos vies,notre bataille et ne nous reste qu'un immense chagrin...
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #1 le: 12 Mars 2012 à 11:44:01 »
Chacune de mes pensées sont remplies d'elle,des remords,des regrets,des actes manqués,des douleurs dans mon corps ,dans ma tête,pourquoi,pourquoi,toujours des pourquoi.Une vie bien douloureuse depuis tant d'années pour subir le pire le 20 juin!Pourquoi moi???Qui peut mériter de telles souffrances?A quoi sert cette vie terrestre où pour certains comme moi elle est pleine d'embûches et de douleur???Trop triste....
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #2 le: 20 Mars 2012 à 07:46:54 »
Bonjour à tous,
9 mois aujourd'hui que ma fille nous a quittés.Je me sens anesthésiée,9 mois vécus dans l'attente de ton retour,à guetter le moindre signe de Toi ma Loulou,9mois où ton image reste bloquée dans ma tête,9 mois pendant lesquels la souffrance de tous ceux qui t'aiment ne s'est pas atténuée,9 mois...
Qui peut me dire quand viendra un peu d'apaisement,quand s'arrêtera ces douleurs lancinantes dans ma tête,dans mon corps???Qui peut me dire????
Tendresse .
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #3 le: 31 Mars 2012 à 18:57:20 »
Aujourd'hui je n'ai plus envie de lutter,je voudrais que l'on porte mon cercueil tout contre le sien,je n'ai plus de courage.Pourquoi ce gâchis ma Loulou alors assume et viens me chercher...
Je lis de nombreux témoignages,je vous admire pour votre courage à tous moi je n'y arrive pas,plus...
Tendrement
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #4 le: 03 Avril 2012 à 08:53:51 »
C'est dur,trop dur,je voudrais une recette pour continuer à vivre,je ne suis pas forte,j'ai envie de partir là où elle est,je n'en peux plus,trop mal au ventre depuis son décès!Envie de rien,pourquoi continuer à souffrir et si c'était elle qui avait eu raison???
Pardon de si peu de courage,j'ai honte quand je lis certains d'entre vous qui ont perdu tant d'êtres chers mais elle me manque trop et je ne peux imaginer continuer si je dois tant souffrir!
Tendrement à vous
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #5 le: 03 Avril 2012 à 09:25:27 »
Courage, il faut que tu tiennes pour ne pas faire souffrir tes autres enfants. Tu ne connais que trop bien la douleur du deuil après un suicide. Nous ne pouvons pas rajouter à leur peine. Nous n’avons pas le choix, nous devons tenir. Courage !
Affectueusement
Méduse

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #6 le: 03 Avril 2012 à 14:02:33 »
Bonjour Méduse,

Merci pour tes mots qui à chaque fois sont plein de chaleur,d'aide.Comme tu as raison il ne me faut pas rajouter du chagrin à mes enfants suffisamment affligés par le décès de leur petite soeur tant aimée mais je n'ai plus d'élan.Tout me demande des efforts colossaux (le terme n'est pas exagéré malheureusement!),même me laver demande de rassembler tant d'énergie,je ne l'aurai jamais imaginé!Je prépare à manger pour mon conjoint et moi-même sans goût moi qui avais tant l'habitude de cuisiner pour une grande tablée!!Mais même si j'ai bien minci j'ai toujours mangé ,au début forcée par mon entourage et maintenant par habitude plus que par plaisir et aussi parce que mes enfants surveillent mon physique!!!
J'appréhende ce we où ils vont tous venir car j'ai juste envie de rester dans mon lit et j'en culpabilise!!!
Je te souhaite du réconfort,de l'énergie,de l'amour etc... pour continuer ce chemin de vie bien douloureux...
D'autres sont plus en capacité d'aider que moi,je crois que j'ai tellement donner à ma Loulou mais aussi dans mon travail que je suis "vidée"de mots,d'énergie pour être aidante.Je n'ai même plus la force de me révolter contre la mort de ma Loulou...

Tendrement Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #7 le: 04 Avril 2012 à 00:40:49 »
Bonsoir Claudia,
Tu as aussi le droit de te laisser aller un peu, mais fait attention de ne pas tomber dans l’anorexie ! Pas besoin de vouloir devenir mannequin, il suffit de ne pas manger suffisamment par chagrin. Ne prend jamais ce risque. Il est très difficile d’en sortir par la suite, car c’est une addiction !
J’avais repris le travail deux semaines après le décès de ma fille le 27 février 2011, mais à vrai dire « à l’économie ». Heureusement, j’avais de l’expérience car le cœur n’y était pas. En dehors du travail, je restais au lit s’il n’y avait pas de démarches à accomplir ou l’appartement qui était à 800 km à vider. En plus je lisais de nombreuses fois « Ce lien qui ne meurt jamais» de Lytta Basset et j’avais trouvé un autre forum sur le deuil où je ne faisais que lire dans un premier temps. En plus je racontais notre tragédie maintes fois. Puis, pendant les vacances, j’ai acheté des livres du Dr. Elisabeth Kübler-Ross et du Dr. Fauré. Parfois, je restais au lit deux jours de suite et ne me levait que pour manger ce que mon mari avait préparé comme d’habitude. Pendant au moins six mois, j’ai laissé tombé pratiquement le ménage et encore plus longtemps le jardin. Cela m’était égal. Mais je crois que j’avais besoin de ce temps pour m’occuper de moi et de mon deuil en dehors du travail. C’était prioritaire. Maintenant, mon deuil s’est transformé. Il faut te laisser le temps. Ce deuil si douloureux nous demande toute l’énergie. Nous ne devons non seulement faire un travail de deuil mais surmonter aussi le souvenir de la tragédie.
Depuis longtemps comme toi, je m’étais fait des soucis pour mon ainée. Jour et nuit, mes pensées avaient tourné surtout autour d’elle, à chercher des solutions. Ma vie était en grande partie axée sur elle. Après son suicide, c’était le grand vide et il fallait réorienter ma vie. Par ce que j’ai vécu et lu aussi, je me suis complètement transformée. Sept mois après ma fille, j’ai perdu mon mari et maintenant, je dois repenser ma vie encore une fois. Tout cela demande beaucoup d’énergie. Tu as bien le droit de te laisser aller si tu en as besoin. Je ne me souviens plus si tu te fais aider. Moi, j’avais décidé que non puisque personne n’avait pu aider ma fille. Heureusement, j’avais de nombreuses personnes que je pouvais appeler en cas de besoin, dont deux femmes qui avaient perdu leur enfant. C’est elles qui m’aidaient le plus.
Tu écris que tu n’as plus la force de te révolter contre la mort. De toute façon, ta révolte ne changera rien au fait, mais demande beaucoup d’énergie et fait très mal. Probablement, cela t’emmènera un pas en avant. Après le décès de mon mari, je suis devenue fataliste, enfin je crois. J’essayais toujours de tout contrôler, mais nous ne contrôlons pas ce qui nous importe vraiment. Et nous ne pouvons que nous plier à notre destin et nous laisser entraîner et mouliner. Nous verrons bien qui nous serons demain.
Penses à toi et soit bonne et douce avec toi-même. Ta Loulou aurait aimé te voir ainsi.
Je t’embrasse très fort
Méduse

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #8 le: 04 Avril 2012 à 07:40:37 »
Bonjour Méduse,

Merci pour ton message si plein de justesse!Tout de suite je vais te rassurer au sujet de l'alimentation,même si j'ai perdu plus de 10kgs assez rapidement après le départ de ma Loulou je ne tombe pas dans l'anorexie car je connais trop les dégâts de par mon métier et ma soeur aînée qui en est atteinte depuis plus de 30ans!Aussi mes enfants,mon entourage m'ont toujours forcée à manger même aux pires moments et devant les supplications de mes enfants éplorés je ne pouvais que me forcer à manger et ainsi je me suis toujours alimentée.
Au départ je ne voulais pas me faire aider médicalement,j'ai commencé des entretiens avec mon médecin traitant qui insistait pour une aide plus importante avec psychothérapeute et médicalisation.Il m'a fallu plusieurs mois pour aller voir une psychothérapeute.J'ai avec elle de bons échanges,je ne vois pas d'amélioration mais elle oui alors je continue....Concernant le traitement médicamenteux c'est une amie médecin qui un jour où je n'arrêtais pas de pleurer et n'avais que l'envie de rejoindre ma Loulou,a pris du temps pour que j'accepte que je n'étais plus dans une simple dépression de deuil dans mais un processus de véritable dangerosité pour ma vie!Depuis je vois un psychiatre,aussi incompétent à mes yeux que celle qui a entraîné ma Loulou dans la mort mais cela rassure mon entourage et comme une gentille fille je prends mes médicaments qui ont l'avantage de me permettre un sommeil moins entrecoupé et un flot de larmes amoindri.Reste toujours des pulsions suicidaires liées au manque,à une perte de goût pour continuer et une si grande fatigue!!
Depuis que j'ai découvert ce lieu d'échange sur le web,je me sens davantage comprise,moins extra-terrestre car mon entourage a perdu beaucoup de naturel dans la façon de me parler,il y a beaucoup de maladresse mais je comprends très bien car moi aussi face à des amies qui ont perdu un enfant je ne savais quelle aide étant soutenante.Même ici sur ce forum je me sens pas en capacité d'être aidante mais plutôt le besoin de "vider mon sac" trop lourd pour mes épaules.Mon compagnon n'est pas le père de ma fille et je ne peux plus trop compter sur lui car il a franchi les étapes bien plus vite que moi!!!Souvent quand il me demande si çà va et que je réponds non il me répond mais pourquoi!!Cela m'assomme davantage et m'enferme dans un mutisme que j'arrive peu à peu à délier avec des personnes meurtries comme toi mais qui restent à l'écoute.. .
Ce matin je me suis réveillée avec une migraine,il pleut dehors et dedans....
Je te souhaite un cheminement de plus en plus paisible ,merci de ton aide bien précieuse.
Je t'embrasse tendrement
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #9 le: 04 Avril 2012 à 09:06:42 »
Je vais être courte, car je vais courir toute la journée.
Quand l’idée te viens d’en finir, cela peut quand-même t’aider de penser à ce que tes proches devraient endurer et que ce ne serait certainement pas plus simple sans toi. Je sais que ma fille se disait en plus qu’elle était une charge pour nous. Effectivement, comme tu le sais, la vie avec quelqu’un devenu anorexique est effectivement difficile et je ne le lui cachais pas sans en rajouter, dans l’espoir que cela provoque un déclic, mais aussi pour qu’elle nous comprenne. Mais elle ne pouvait pas s’imaginer ce que nous endurons maintenant. Elle aurait peut-être continué son calvaire sinon…. Et quel calvaire est pire ? Le sien avant ou le nôtre maintenant ? Suis-je égoïste ?
Voici mes petites réflexions.
Bon courage à toi. Mange du chocolat, cela fait du bien ! Notre consommation en ce moment est énorme !
Tendrement
Méduse

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #10 le: 04 Avril 2012 à 10:01:47 »
Bonjour Claudia et Méduse, ainsi qu'à Tous,
Que de questions nous nous posons encore, nous nous poserons longtemps.... Qu'auraient répondu nos filles
si elles avaient été "en bonne santé psychique" ? Ma fille, dans son état  dépressif "majeur" (ce que j'ai appris après
sa mort) croyait être un  poids pour sa mère,  un poids pour ses enfants qu'elle adorait, désespérée de ne plus être
"comme avant", ce qu'elle a écrit !
Elle n'avait jamais fait de tentative de suicide auparavant et  la première a abouti....
On ne sait jamais ce qu'il faut faire et j'aurais aimé être bien guidée dans ma manière de réagir avec elle. J'aurais
aimé que l'on m'indique ce site du Ministère de la santé "info-déprésssion.fr  " soutenir un proche"  car ma famille
et son ex-conjoint  à force de vouloir la "booster" la culpabilisaient, ce qui a été, est,  contre-productif !!!
Pour ma part, je pense que tant qu'il y a de la vie, il y a l'espoir de s'en sortir, mais pour cela il est nécessaire d'être bien
soutenu(e)s, bien guidé(e)s. Moi j'étais seule à l'aider et il y avait deux enfants qui attendaient de revoir leur maman guérie !
Elle et moi avons subi trop de pressions.... On ne lui a pas laissé le temps de se remettre...
Et maintenant... plus personne ! Je me retrouve seule à affronter la suite, laquelle ?
Sans avoir d'idées suicidaires, je me demande ce que je fais là, quel intérêt de continuer cette route... Bien sûr on me rétorque
qu'il y a ses enfants, mais  pour moi c'est une autre douleur qui s'annonce celle de courir derrière leur père pour tenter de les
voir de temps à autre ! Certains jours, j'ai encore de l'énergie, d'autres... je me sens vidée et les peurs m'assaillent alors je reste
non pas dans mon lit je ne sais pas, mais enfermée chez moi.
Comme vous Claudia, je n'ai pas toujours les mots pour aider, la perte de nos filles est encore récente, mais rien que de partager
sur ce forum quand nous en avons envie, c'est déjà d'une grande aide pour tous ;  je pense entre autres aux "invités" qui nous
lisent sans intervenir, ce que moi-même j'ai fait pendant quelques mois  !
Affectueusement.  Mammj
« Modifié: 04 Avril 2012 à 12:22:31 par Mammj »

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #11 le: 04 Avril 2012 à 12:09:42 »
Le manque d’aide aux proches est vraiment criant en cas de dépression ou d’autres maladies psychiques. Je n’ai trouvé personne qui peut dire le contraire. Il faut que cela change. On est dans la détresse et on doit chercher l’aide tout seul. C’est le hasard qui fait qu’on frappe à la bonne porte ou pas.
Mammj, j’espère vraiment que vous pourrez voir votre petite-fille régulièrement. Mais n’importe. Nous savons que le suicide ouvre une voie pour les proches, que la tentation est grande. Mais même si vous ne pouvez pas encore voir régulièrement vos petits-enfants dans de bonnes conditions, vous devez tenir pour eux pour qu’ils puissent faire leur chemin. Le fait de vous savoir là en cas de besoin est important pour eux.
Peut-être, vous pourriez en plus soutenir une jeune maman à proximité qui doit élever ses enfants toute seule, être une Mammj « adoptive de proximité », maintenant que tant de familles sont éclatées. J’ai entendu qu’il y a des associations qui aident à trouver de tels partenariats, mais je n’ai pas d’adresses.
Claudia, tu aides bien d’autres personnes. Elles voient qu’elles ne sont pas seules. Personnellement, quand j’étais au plus mal, je ne parvenais pas à écrire, mais j’avais besoin de lire que d’autres ressentaient la même chose pour me sentir moins seule. J’essaie de rendre ce bien que j’ai reçu en tentant de soutenir d’autres et de m’aider moi-même en même temps.
C’est vrai que ceux qui n’ont pas vécu la même chose que nous ne peuvent pas savoir.
Douce journée
Méduse

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #12 le: 04 Avril 2012 à 12:36:11 »
Je suis dans la peur Méduse peur de prendre quelque responsabilité que ce soit à l'égard  des enfants....
bien trop fragilisée par tout ce qui s'est passé ! Je sais déjà que si je peux avoir un jour avec ma petite fille ,
l'occuper je saurai mais, sans le montrer,  je serai très  inquiète !
Quand je me sentirai de nouveau plus forte....( il me faut du temps à moi aussi)... j'essaierai d'aider des enfants
dans leurs devoirs scolaires, à l'hôpital ou ailleurs ! Prendre un engagement dans l'immédiat m'est impossible !
Trouver quelquechose de  plus "cool"... me serait plus indiqué.... maintenant !
Lundi, en discutant avec une psychologue de l'UNAFAM elle ma dit : faites donc du bénévolat pour vous même
après ce que vous venez de subir et plus tard  vous verrez" !
Douceur à tous.  Mammj

« Modifié: 04 Avril 2012 à 12:43:42 par Mammj »

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #13 le: 04 Avril 2012 à 13:58:39 »
Mais cela peut être une idée pour vous donner un nouveau but supplémentaire dans la vie, mais sans que ce soit une charge supplémentaire.
Moi, je me limite pour l’instant aux forums. Plus tard, j’ai plein de projets qui me demanderont beaucoup de temps ou d’énergie. Mais je ne suis pas certaine que j’arriverai à les réaliser. Sans doute faut-il que je prenne d’abord ma retraite.
C’est certain qu’il vous faut vous occuper de vous-même d’abord et vous écouter. Mais je crois qu’il ne vous faut pas rester isolée trop longtemps non plus, peu importe ce que vous ferez. Cependant, je n’ai pas d’expérience en ce domaine. Je sais seulement que j’aurais « plongé » davantage sans mon activité professionnelle.

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Ma p'tite Loulou
« Réponse #14 le: 04 Avril 2012 à 22:50:51 »
Bonsoir Méduse,

J'ai tant besoin de me retrouver seule pour me sentir près d'elle,j'ai tant besoin d'être entourée pour me sentir vivante,j'aurais tant besoin de travailler mais je ne peux pas donner,aider alors que je me porte à peine et pourtant oui tu as raison le travail peut permettre de sortir la tête hors de l'eau mais je n'en suis pas capable.Mon dernier combat je voudrais le lui offrir et l'offrir à des jeunes pour n'en sauver ne serait-ce qu'un mais là je n'arrive pas à avoir un fil conducteur...Je ne sais pas,je ne sais plus ,je dois prendre du temps pour traverser le tunnel de la souffrance...Les soignants me disent que mon visage se déplisse,que mon timbre de voix est reconnaissable,
que mes mots sont davantage liés et cohérents alors je veux les croire...
Tendrement à Toi
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!