Auteur Sujet: Je me sens chez moi  (Lu 232 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne lumiére

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Je me sens chez moi
« le: 08 Octobre 2017 à 13:26:54 »
Bonjour,
Il y’a quelque temps, j’ai commencé  sérieusement à nourrir le sentiment si profond de « me sentir chez moi ».  je fais des  gestes et la phrase suivante  ressors naturellement de ma bouche : « Je me sens chez moi », j’ai  pris alors   le  temps de me focaliser sur cette phrase  le plus longtemps possible de peur de la perdre. J’ai tenté accroître les champs de cette expression  au maximum tant je n’avais que ça.
Il faut dire qu' il y’a des choses intimement liées au fait de « prendre soins de soi » qui encouragent cette phrase  à ressorti r et  qui nous font accoucher cette parole avec tant de facilité : la méditation , la dance etc…Bref, chacun à son gout. Par exemple,  pour moi ,  juste en regardant  la lune  inconsciemment  je lance un souffle et la phrase  « Je me sens chez moi » ressors naturellement des bouts de mes lèvres. Quand je communique avec les plantes aussi. Ce qui est intéressant c’est que ce  bavardage intérieur m’a permis alors   d’expérimenter   des  moments très forts. J’ai pu associer ‘mouvemen, vision ) t’ et ‘affirmation positive’ . ces moments forts qui s’opposent  nettement  aux moments difficiles  me   laissent  éblouie par la beauté de l’instant présent.
J'ai tenu à partager ce vécu ici  par ce qu'il n’y pas un meilleur endroit ou je peux  archiver  toutes mes étapes que j'ai du vivre avant de  faire surface de l'expérience du deuil.  :)
Je vous embrasse!

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2029
Re : Je me sens chez moi
« Réponse #1 le: 08 Octobre 2017 à 15:04:48 »

   Entre "je me sens chez moi"
   et "je rêve d'ailleurs" ...

   quand notre générosité va, on va ...
   Un peu de générosité et hop, fée du logis, notre chez-nous il sent le frais et il est accueillant ... et le jardin, ah, le Jardin ...
   Un peu de générosité et hop, au premier regard immature, on comprend l'infinité des mondes ... transport en aventures garanti ...

   Oui, n'importe où, seul ou pas, quand la générosité va, tout va ...
   A la réflexion, l'espoir me rend malheureuse.
   C'est la générosité seule qui me sauvera de tout le "merdier" du deuil.
   Merci à tous de m'inspirer ...
   Je me dépêtre péniblement depuis deux bons mois ... pénible impression de recul ... faiblesses malsaines ... carrément en vrac ...
   Merci pour vos lumières dans mon corridor chelou ...
   à+, M.
J'aime donc je suis !