Auteur Sujet: Texte pour mon arriere grand mere  (Lu 503 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mady1726

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Texte pour mon arriere grand mere
« le: 17 Avril 2017 à 22:13:32 »
S'il vous plait ne reprenez pas mon texte , je l'ai écrit de mes mains j'ai pas envie de le voir dans d'autre site ou autre.
Je vous remercie en avance de votre compréhension !



Juste un dernier au revoir, un dernier battement de ton coeur. Et ma vie a complètement basculée du jour au lendemain ta disparue en me laissant sans toi avec les pleures sans tes bras pour me serrer fort contre toi. Du jour au lendemain ta vie c'est éteinte sans qu'on puisse faire quoi que ce soit pour te retenir. Mais comment comprendre que tu ne reviendras jamais, qu'on ne reverra plus jamais ton sourire se dessiner sur ton si beau visage si plein de chaleur. Qu'on ne sentira plus jamais tes bras nous serrer contre toi. Qu'on n'entendra plus jamais tes éclats de rire et encore moins le son de ta voix. J'aurais tellement besoin de repassez tout ses moments avec toi juste une dernière fois. J'aurais tellement aimer être au près de toi cette nuit de cauchemar a te tenir la main quand ton coeur s'est arrêter. Être la a essayé de te redonner vie même si c'étais cause perdue. T'avais pas le droit de m'abandonner comme si on avait rien vécu ensemble. Tu étais beaucoup pour moi. Une maman, une grand mère, un repère et bien plus encore. J'ai beau t'appeler, prier, je n'ai aucune réponse de ta part, ni même du sois disant Dieu qui sois disant éxiste. J'aurais tellement besoin de te parler pour pouvoir avancer. Parler avec toi comme si tu étais encore près de moi. Une plaque de marbre nous sépare. J'aimerai tellement enlever cette plaque et  creuser toute cette terre et m'allonger juste vers toi. Attendre juste une parole juste un geste de ta part. Je ne baisse pas les bras j'essaie juste de garder la tête haute malgré que se mal être s'est installé depuis que tu es partie ma vie est devenue difficile.
Juste un dernier au revoir, un dernier battement de ton coeur. Tu ma crier je t'aime dans mon sommeil avant que ton coeur s'éteigne. Un cauchemar juste celle de ta mort. Ton enterrement pire qu'un déchirement. Mon coeur est fissuré rien ne peut le reconstituer. Je cris dans l'oreille d'un sourd. Dieu ne veux pas entendre les cris il les étouffent avec cette pluie qui coule le long de mon visage. Le beau temps allonger sur l'herbe en regardant le ciel j'attend de voir ton plus beau sourire pour que sur mon visage apparaît mon plus beau sourire celui de mon enfance quand j'étais sur tes genoux. Je me rappelle de tout comme si cetais hier.
Juste un dernier au revoir, un dernier battement de ton coeur. Depuis ton départ la famille c'est briser. Plus rien n'est comme avant, tout a changer. Tu étais le pillier de notre famille. Ton départ a cassé ce lien qu'on avait tous les uns avec les autres. Plus rien n'est pareil. Les larmes coulent encore et encore, personne arrive a consolé cette peine en moi qui brûle mes ailes jour après jour. Ma rage a juste pris le déçu sur la peine que j'ai pu m'infliger a ton égard car ton absence et la seule chose qui peux me tuer a l'heure actuel. Si tu savais juste a quel point je t'aime et a quel point je t'aimerai jusqu'à se que la faucheuse de la mort me prenne dans ces bras. Je t'ai aimer comme personne pouvais aimer un être cher. Pourquoi es tu partie, tu ma laissé sans toi. Pourquoi tu es partie mon coeur ne bat plus sans le rythme du tien. Juste un dernier au revoir, un dernier battement de ton coeur. Je t'aime et tu me manques plus que tout.


Hors ligne delphinita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 180
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Texte pour mon arriere grand mere
« Réponse #1 le: 17 Avril 2017 à 23:44:58 »
Courage Mady !
Les premiers jours, les premières semaines, les premiers mois, les premières fois sont les plus difficiles.
Puis tout doucement, après la pluie, il y aura quelques éclaircies durant lesquelles tu reverras son sourire sans ressentir trop d'amertume...
Douces pensées pour t'accompagner sur ce douloureux chemin solitaire...
Prends bien soin de toi et continue à nous parler, ici nous écoutons et "empathions" sans juger.
Delphine