Auteur Sujet: Symptômes physiques  (Lu 6983 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Rascasse

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 31
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Symptômes physiques
« le: 27 Février 2016 à 17:53:21 »
Bonjour,
Nous avons presque tous des problèmes de sommeil. Mais pour le reste? Depuis le décès de mon conjoint j'ai noté plein de trucs physiques "bizarres" et j'aimerais savoir si je ne suis pas la seule:
- Perte complète de l'appétit, encore maintenant, presque 7 mois après, je n'ai jamais faim. je mange quand même, sans doute parce que juste près le deuil je suis allée chez mes parents qui ne me laissaient pas l'assiette vide. Mais au début j'avais l'impression d'être anorexique, avec l'incapacité de manger des grosses portions ou des féculents. Du coup j'ai perdu 4kg en un mois. Des kilos excédentaires, heureusement...
- Perte complète de gourmandise au début (moi qui adorait les gâteaux et les bonbons!) puis maintenant, appétence seulement pour les choses qu'il me cuisinait, ou que je mangeais chez lui (ex attirée seulement par les mandarines ou un yaourt nature en dessert).
- Pendant un mois et demi, en permanence, une douleur au ventre, qui se promenait de l'estomac à la vessie (j'ai cru avoir une infection urinaire) en passant par les intestins. ça me faisait comme un coup de poignard deux secondes après mon réveil. et ça durait toute la journée. Encore maintenant ça revient parfois.
- Vertiges inexpliqués par mon médecin (et inquiétants). Le dernier il y 3 jours...
- Et bien sûr, insomnies....
   Le remède à tout ça que j'ai appliqué, ça a été: nage, plongée, rando, footing. Après ça va toujours mieux...
Moi qui suis d'habitude plutôt en bonne santé, j'ai fait attention à tout ça, sans oser trop en parler, mais et vous? Je n'ai pas lu grand chose sur le sujet.

Hors ligne Romane

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 728
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Symptômes physiques
« Réponse #1 le: 27 Février 2016 à 18:11:08 »
Je ne dors pas non plus ou peu.
Je n'ai plus mangé durant des jours.Je mange très peu. Ça ne passe pas. Aucune envie. Comme si je n'avais connu la nourriture
Épuisée


Hors ligne Rascasse

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 31
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Symptômes physiques
« Réponse #2 le: 27 Février 2016 à 18:26:09 »
J'ai lu un peu tes messages Romane....
Tu dois prendre soin de toi pour ta fille, pour ton conjoint. Si tu n'arrives pas à manger, bois des jus de fruits, ou des boissons sucrées, des soupes légères, ça t'apportera un peu de forces. et si une petite envie de quelque chose survient, mange-le, même si ce n'est pas l'heure ni l'endroit. On s'en fiche.
Je t'envoie plein de pensées, je n'ai pas vécu ton malheur, je pense que je ne peux pas me mettre à ta place. Mais continue à écrire ici, à avancer jour après jour...

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 782
Re : Symptômes physiques
« Réponse #3 le: 27 Février 2016 à 20:22:46 »
Le deuil est un stress énorme qui ne s’arrête jamais pendant longtemps avec pour conséquence de nombreux problèmes physiques possibles dont une grande fatigue. Je me bats actuellement pour retrouver des forces.

Chère Romane, ma fille a souffert d’anorexie. En dessous d’un certain poids, elle se déclenche toute seule, pas besoin de vouloir devenir un top-modèle ! C’est une véritable addiction puisque, en dessous d’un certain poids, le corps produit de l’endorphine et alors la personne reste prisonnière de cette maladie. Un des symptômes, ce sont des comportements et pensées par rapport aux aliments bizarres et incompréhensibles pour les autres. Seules 30 % des anorexiques arrivent à en sortir et souvent avec des séquelles et des comportements alimentaires qui restent bizarres.

Il faut absolument éviter cette saloperie ! Ce serait un véritable enfer pour toi comme pour ta famille. Il ne faut pas en rajouter à votre peine ! Peut-être que tu te dis que cela t’est égale, je peux le comprendre, mais ton Tommy ne voudrait pas cela et tu ne pourrais peut-être plus jamais t'en sortir !!!

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2205
Re : Symptômes physiques
« Réponse #4 le: 28 Février 2016 à 01:10:23 »
Perdre le sommeil ,l'appétit, la joie de vivre, l'envie de vivre même... avec une fatigue intense...
ça fait partie des réactions naturelles devant la mort d'un enfant, d'un amour...
le corps réagit là où notre esprit ne le peut même plus...
avec des douleurs, des nausées, des maladies...
il faut souvent ruser avec soi même et son chagrin... faire des mini siestes pour récupérer un peu, boire sucré pour avoir des calories,sourire même quand on n'a pas envie,faire de toutes petites choses qui nous font du bien...s'auto féliciter quand on réussit à faire quelque chose...déléguer et se faire aider, accepter l'aide...

(L'anorexie n'a rien à voir avec la perte d'appétit du deuil...Romane est écrasée de douleur...)

Hors ligne loma

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 376
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Symptômes physiques
« Réponse #5 le: 28 Février 2016 à 07:43:28 »
La liste des problèmes de santé suite à un deuil est longue , en ce qui me concerne :

- insomnies, même un an après, mais avec moins de coupures.  Etrangement, je me réveille presque toujours à 2h 30 du matin, heure à laquelle on m'a appelée pour m'annoncer sa mort. Je récupère un peu l'après midi avec une petite sieste.

- perte d'appétit, de poids ... mais j'ai de l'avance  ;) , et surtout plus envie de cuisiner, faire un repas pour qui ?

- acouphènes, aigus , permanents

- vertiges, et même en position allongée, pas d'explication, ils ont presque disparu depuis 2 mois et reviennent de temps en temps moins violents

- douleurs au ventre

- mes cheveux ont blanchi d'un coup, alors de châtain clair je suis passée au blond  ;D

- toute maladie qui traine je l'attrape : grippe, gastro, rhume ... alors que j'avais une solide santé

- tension qui joue les montagnes russes

- conséquences de tout ça, fatigue, fatigue, fatigue ...

Un vrai musée pathologique !

"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 589
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Symptômes physiques
« Réponse #6 le: 28 Février 2016 à 09:25:30 »
Pendant les premiers mois crises d'angoisse qui me prenaient n'importe quand, n'importe où, et que j'arrivais à calmer avec une vaporisation de Fleurs de Bach.

Perte d'appétit,  de poids ( 10 kg, mais j'avais aussi de la marge   ;) )

Plus vraiment envie de manger, je mange parce qu'il le faut .Depuis, je n'ai de goût que pour les légumes, les fruits, les laitages, les soupes, les graines en tous genre, orge, épeautre etc... peu de viande, peu de poisson...des aliments sains, c'est plutôt bien. Un verre de vin de temps en temps, pour le plaisir.
Moi qui adorais cuisiner et était " célèbre " pour mes plats, qui avais un mari gourmet et gourmand,  je n'ai plus beaucoup envie de me mettre aux fourneaux, et puis cuisiner quand on est seule...

Insomnies toujours depuis, réveil toutes les heures... je n'ai jamais dormi plus de 2 ou 3 heures d'affilée.
Je fais partie des " ruminants ", je m'écroule de sommeil, puis je me réveille et je pense, ressasse, rumine...

Boule au ventre, au coeur du plexus, permanente, qui peut se transformer en pêtage de plomb lorsqu'on me pousse trop à bout. Mais cela n'arrive presque plus, je suis blindée.

Larmes aux yeux, permanentes aussi, un mot gentil, une attention ,et elles coulent.

Problèmes de peau, eczéma, lié au stress.

Palpitations cardiaques.

Vertiges, plus ou moins importants, sensations de marcher sur un ponton.

Tension qui fait du yoyo, avec tendance forte, alors qu'avant j'étais bien souvent en chute.


Fatigue, fatigue, fatigue ... par le deuil mais aussi par le rythme de vie, par la force des choses. Mes journées sont longues, départ de la maison 7 H, retour 19 H environ, beaucoup de conduite automobile.

J'ai vite compris qu'il fallait que je prenne soin de moi, alors je me ménage des moments de repos, de soins, je m'occupe de moi... plus qu'auparavant. Il ne faut pas que je flanche, qui s'occupera de moi ?
J'habite seule, en campagne, isolée,  comment faire si je tombe malade ?
Alors moi qui prenait ça comme un " truc de vieux ", je me suis fait vacciner contre la grippe cet hiver...


 

« Modifié: 28 Février 2016 à 10:12:11 par Nora »

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 745
  • Terra Incognita
Re : Symptômes physiques
« Réponse #7 le: 28 Février 2016 à 10:17:08 »
"Somatiser : processus inconscient visant à transférer, transformer des difficultés affectives en  troubles somatiques fonctionnels".
Non, non, je ne transfère pas, je ne transforme pas, je cumule.
Régime de la double peine.
« Modifié: 28 Février 2016 à 10:21:00 par Faïk »

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 745
  • Terra Incognita
Re : Symptômes physiques
« Réponse #8 le: 28 Février 2016 à 10:33:34 »
Angoisses, insomnies, vertiges...
Pour ne pas risquer la monotonie, j'alterne.
Vertiges, angoisses, insomnies...
Insomnies, vertiges, angoisses...
J'arrose le tout quand nécessaire.

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 782
Re : Symptômes physiques
« Réponse #9 le: 28 Février 2016 à 12:23:21 »
Eva Luna, je ne pense pas que Romane soit anorexique, mais je voulais la mettre en garde de ne pas perdre trop de poids car on ne naît pas anorexique. C’est le corps en souffrance de malnutrition qui fabrique les endorphines qui vont transformer la façon de penser et d’agir. On peut être en deuil et devenir anorexique si on ne prend pas garde. Cela peut aller très vite. Si quelqu’un est déjà anorexique, c’est peine perdue de lui dire de manger.

Ioma, j’ai eu aussi des vertiges, même au lit (la chambre avait l'air de tourner). Comme je ne sortais plus, je manquais de vitamine D, d’où aussi une très grande fatigue musculaire, et je n’arrivais plus à absorber le calcium. De ce fait, les cristaux dans l’oreille interne se sont dégradés et les débris ont provoqué ces violents vertiges. Une ORL m’a fait des manipulations de la tête pour faire partir ces débris et j’ai reçu des vitamines D et c’est rentré dans l’ordre. Ce manque de vitamine D avait entraîné aussi de l’ostéoporose. Je continue à prendre de la vitamine D et du calcium.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2031
Re : Symptômes physiques
« Réponse #10 le: 28 Février 2016 à 13:00:41 »

    Salut les filles !

    Normal que tous nos équilibres et nos "saines habitudes" soient agités du bocal avec le deuil ...

    Je dois avouer que la simple idée d'un certain "ordre", d'une certaine régularité ... me révulse .

    Le rapport à la nourriture, et à tous les "conforts" est bouleversé ...
   
    J'ai encore dernièrement essayé d'équilibrer et assagir mes menus, pour finir la semaine dans l'anarchie la plus complète à tous points de vue.

    D'ailleurs, l'intendance "ménagère" de la maison est devenu le seul repère de "normalité" pour ma vie.
    Je cuisine aux heures pour mon mari, le linge est bien propre bien repassé, et puis je nettoie souvent (parfois trop !)
    Et voilà, ma vie "réelle" tourne autour de cette apparence rassurante ...
    Alors que mes vraies valeurs sont dans le chaos ... que j'ai égaré toutes les motivations d' "avant" ... la spontanéité ...
    Et je glandouille, j'ai tant d'heures où je glandouille - ô, sans ennui !
    J'entends, je vibre, je survis à l'onde de choc  ...
J'aime donc je suis !

Hors ligne Rascasse

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 31
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Symptômes physiques
« Réponse #11 le: 28 Février 2016 à 13:22:05 »
       Je vois que ce chapitre inspire tout le monde... Et mon médecin qui n'a pas voulu relier mes vertige à mon deuil! Il est pourtant à l'écoute et j'ai beaucoup aimé ses premiers mots: "ce qui vous arrive est terrible, il ne vous est jamais rien arrivé de pareil, mais ce n'est pas une maladie. Reprenez le travail car cela va vous occuper mais si c'est trop dur je vous fait un arrêt sans problème".
       J'étais d'accord avec lui car je ne supportais pas la solitude chez moi et je suis donc bravement allé travailler, en pleurant tous les matins dans ma voiture, et en assurant une espèce de minimum syndical...
      Aujourd'hui tout va mieux, mais j'ai encore des insomnies, des acouphènes, un vertige de temps à autre, et un rapport à la nourriture très bizarre.
        Quant à l'anorexie, évoquée plus haut, oui je l'ai ressentie la première semaine (et pourtant j'étais très loin d'être maigre!). Aucune faim, et les aliment légers qui restent dans la bouche sans pouvoir être avalés. Mais je crois que c'est l'entourage qui m'a aidé à passer cette étape (la première fois que j'ai réussi à manger vraiment, c'était un "wrap" à la crevette au McDo où les enfants m'ont entraînée).
    Au bout d'un mois j'ai eu aussi des problèmes de calcium (caries à répétition) qui m'ont obligée à faire attention à ce que je mangeais. Je me suis dit que mon amour perdu faisais toujours attention à ma petite santé et qu'il n'aimerait pas que je me détruise...
   Merci pour vos réponse qui m'ont fait me sentir moins seule dans ce qui m'arrive. Romane, tes mots me bouleversent. Tu n'es pas seule ici, continue à écrire.

Hors ligne linou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Symptômes physiques
« Réponse #12 le: 28 Février 2016 à 15:59:29 »
Quel sujet interessant...
Pareil que toi Nora....
tout ce que tu évoques me correspond ausssi. Je prends beaucoup de vitamines pour tenir.
la premiere etape c'est l appetit, plus' mais plus du tout, j ai perdu 6 kilos, mais je remange un peu surtout des pates, j ai repris le travail tôt comme toi'Rascasse en me disant que cela m obligerait a sortir, a m'occuper la tete.
Je me rends compte maintenant que c'est pas top, je n'ai plus du tout l 'envie de travailler, je veux rester chez moi tranquille et dans le silence. Je vais me renseignerpour faire un mi temps' médical si je peux.
Deuxième consequence le sommeil, je dors peu, malgré le somnifère,  des que je me reveilles, mon cerveau est en ebulition, je cogites a tous' ce qu'il ne va pas, tout ce que dois faire et'donc impossible de me rendormir...pfffff pas, facile
3 le poignard'dans la poitrine omniprésent.
4 les aiguilles dans l 'estomac
5 la sensation de'devenir parano
6 les maux musculaires, nuque epaules, genoux
7 le'stress
8'ma vue a baissé fortement, mon ouie s est accentuée par contrë
9 le son le trop fort, tout va trop fort, musique, cri, tv tout cela'me dérange
10 l envie de plus' rien....
« Modifié: 28 Février 2016 à 17:17:13 par linou »

Hors ligne loma

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 376
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Symptômes physiques
« Réponse #13 le: 28 Février 2016 à 16:39:51 »
Merci Méduse de ces infos, il est vrai que je devrais aller consulter un ORL pour les acouphènes, je lui parlerai de ces vertiges.
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Coccinelle12

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
Re : Symptômes physiques
« Réponse #14 le: 28 Février 2016 à 23:31:49 »
Les insomnies , gros sujet que j'avais déjà évoqué sur le forum, qu'est ce que j'en ai souffert.
Je dois reconnaître qu'elles se  font rares, plus besoin de cachet pour m'endormir.
Et quand il m'arrive de me réveiller en pleine nuit, quelle que soit l'heure, l'horloge est toujours positionnée à la minute de son départ, Et ce depuis son décès, c'est très troublant.
J'ai récupéré 3 Kg
Les vertiges et crises d'angoisse sont derrière moi, mais par précaution, j'ai toujours un petit pot de miel et une petite bouteille d'eau sur moi quand je me lance en voiture. Il faut dire qu'au début j'ai souvent abusé des voies d'arrêt d'urgences
Ma vue a fortement baissé, trop de larmes ?, désormais besoin de lunettes pour voir de près
La tension me joue encore quelques tours surtout lorsque je suis contrariée
Cette boule au ventre qui revient régulièrement, que je sens monter de l'intestin en passant par l'estomac, surtout quand je suis triste autant dire très souvent. Je l'ai ressentie pour la première fois à 4 mois de deuil après avoir passé toute une nuit à pleurer, mon gynécologue parle d' angoisse.
Et l'oubli !!!!!  je ne pense pas qu'il s'agisse de perte de mémoire, mais c'est tout comme. Je me réveille en pleine nuit pour tout noter, je dois tout noter par peur d'oublier.
Le deuil nous change, il y'à 38 mois de celà, je ne connaissais aucun de ces symptômes, je rayonnais de bonheur, tout allait bien.

"Le plaisir d'avoir un ami est parfois éphémère, mais pas le bonheur d' en avoir eu un "
"La mort laisse un chagrin que nul ne peut consoler, L' amour laisse un souvenir que nul ne peut voler"