Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Rencontre en apesanteur
« Dernier message par mike67 le 18 Octobre 2018 à 23:50:17 »
Merci Bebe pour ce beau témoignage de vie et pour ton soutien :)
On rencontre de belles personnes par ici :)
92
Vivre la perte d'un parent / Re : Expérience personnelle
« Dernier message par vortex le 18 Octobre 2018 à 22:37:20 »
C'est peut-être contradictoire ce que je vais écrire là, mais j'ai toujours trouvé, enfant déjà, que les cimetières sont des lieux des reposants. Je le ressentais plus lorsque j'étais enfant que maintenant alors que je le vis, le faite d'avoir un défunt, en l'occurrence, ma mère, dans un lieu qui autrement m'apaisait. Dorénavant, il est plus teinté de triste, mais les cimetières en eux même reste néanmoins des lieux calme.

C'est super positif que cela tes apaisés. C'était peut-être ce qui te manquait, te pouvoir te recueillir.

93
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le 18 Octobre 2018 à 22:34:56 »

"Depuis"...

J'ai mis 25 mois avant de pouvoir m'inscrire et m'exprimer sur un forum !
J'ai repris mon travail 3 semaines après
Refus de médicaments
Rejet des psys... médiums... guérisseurs
3 ans plus tard... séparation imposée après 25 ans de vie commune ! Elle m'a quitté... deuil impartageable !
J'ai été obligé de vendre ma maison, mon jardin, mes fleurs, mes arbres
J'ai perdu presque tous nos amis
J'ai quitté mon village, j'ai déménagé
Résilience... résilience... résilience...
Avec mes chers disparus ( mon grand père, ma mère, mon fils aîné !)
Avec mes présents (mon père, mon frère, mon jeune fils, quelques amis fidèles !)
Le devoir de survivre malgré mon désespoir, ma douleur, ma souffrance
Je sais, je comprends
L'espoir qui revient
Mon corps, mes sens
L' Amitié, l'Amour
Le sourire et le rire...
L'envie... la rage  de vivre !

Pour MOI, pour Raphaël, pour ceux que j'aime, pour ceux qui m'aime... pour la vie... contre le suicide !

Humblement, humainement.
Federico
94
Vivre la perte d'un parent / Re : Mort brutal de maman
« Dernier message par vortex le 18 Octobre 2018 à 22:31:48 »
Petite question,

cela vous arrive il de vous sentir tirailler intérieurement, entre un souffle de vie qui vous submerge et vous motive à croire en un lendemain meilleur et aussi, un sentiment d'être tiré dans le passé, comme si celui-ci était réconfortant.

Je pose la question, car je le vis, je me sens ces temps-ci tirailler par le deuil et il m'arrive également de ressentir quelque chose de positif, une timide, mais néanmoins présente envie de construire des projets (Lequel ? Je n'en ai fichtrement pas une idée.) et de croire en des lendemains qui chantent.

C'est déstabilisant comme sensation.
95
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le 18 Octobre 2018 à 21:27:49 »
C'est à genoux ... c'est à genoux... C'est à genoux...
que je t'aurais demander de rester !

C'est à genoux ... avec mon Coeur...
que je t'aurais supplier de rester !

C'est à genoux ... avec mon sang...
que je t'aurais écrit de rester !

J'aurai voulu que tu vois nos Coeurs plein d'Amour
pour toi !

J'aurai voulu que tu vois mon Coeur
pour toi !

J'aurai voulu que tu vois celui de ta mère 
pour toi !

J'aurai voulu que tu vois celui de ton frère
pour toi !

Tu n'as RIEN voulu voir,
Tu n'as RIEN voulu savoir
Tu n'as RIEN dit !

Tu as tout caché

Tu es parti

Tu t'es suicidé !

Tu es aimé...

Je t'aime Raphaël, mon fils, mon chéri, mon Amour.
Papa
96
Oui, Assiniboine, tout comme on prescrit de la ritaline et autres saloperies aux enfants qui bougent trop.
Les TDAH et autres nouveaux troubles du DSM-5 ont de beaux jours devant eux.
97
Je me sens si seul, SEUL, avec tous mes arguments pour de meilleurs soins en santé mentale. Je ne suis capable que de balancer des choses sur la messagerie de mon député et de l'union nationale de prévention du suicide. Mes assiboineries comme disait quelqu'un sur ce forum.
Incapable de faire un long, très long texte cohérent à des personnes en charge des soins en santé mentale et en charge de la prévention du suicide
Je perds espoir;
La solution, tout oublier, prendre mon xanax jusqu'à la démence dans l'indifférence la plus totale.
C'est incroyable comme les gens bien portant ne réfléchissent pas pour améliorer le gens en souffrance et aux prises à une maladie psychique.
Ce manque d'action, cette indifférence, peut me pousser au suicide, fatigué de mes questionnements et honteux de ne pas pouvoir être plus EQUILIBRE pour aider ma fille et lui montrer un beau visage.
La France s'en fout pourvu que les labos pharmaceutiques gagnent de l'argent sur notre souffrance.
Manque d'argent dit on, alors que les 500 familles les plus riches possédaient 6 pour cent du pib en 1996, 25 pour cent en 2016 et 30 pour cent en 2017. Une augmentation de 5 pour cent en un an.
Oui enrichir les plus riches mais pas d'argent pour de bons soins qui sauvent du suicide.
INACCEPTABLE Monsieur Macron

99
Être un parent en deuil / Re : Mon fils Ethann
« Dernier message par Laurelola le 18 Octobre 2018 à 20:27:34 »
Bonsoir ,
Je suis la mamie d Ethann .....
Je suis remplie de larmes.....
Elles me débordent la nuit le jours....
J'arrive pas à accepter son départ près de Dieu , c'était à  moi de partir dans la chronologie de la vie....
Je suis en colère et DÉSESPÉRÉE  en même temps. ...
Je vie et respire à côté de la vie...
Je n'ai pas réussi à protéger ma fille de cette douleur constante qui vous prends des entrailles jusqu'à  l'amour maternel qui reste intacte et qui hurle pour retrouver la sérénité de la prendre dans mes bras et de vouloir lui ramener notre petit fils ...
Ma fille si lumineuse, gentille,aimante,très belle, plein de vie,travailleuse,est devenue triste et éteinte elle a perdu cet envie de se battre et la lumière qui faisait sa vie....
J'ai l'impression d'avoir tout loupé,  et j'e m'en veux d'etre là  a la place d 'Ethann...
Je suis en colère  qu'il soit mort seul sans moi sans elle ,nous l'avons retrouvé  5h apres sur son lit dans un funerarium si seul si petit, je cru mourir en le voyant et j'ai su que la douleur de ma fille dépassait l'intensité de devoir continuer à  vivre et moi je me sentais coupable de n'avoir pas réussi à empêcher cet horreur ....
J'en voulais tellement à la personne qui l'a tué  et qui nous l'a enlevé,  que j'avais envie de mourir pour échanger de place avec Ethann .....je les aime tellement.....
100
Être un parent en deuil / Re : (Pperte d un enfant
« Dernier message par MonNathan le 18 Octobre 2018 à 19:43:15 »
Merci beaucoup Bmylove, ton message me touche. Merci pour les informations.
Merci pour tes mots et tes pensées.
Pages: 1 ... 8 9 [10]