Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Discussions Générales / Re : "Amoureusement vôtre"... Parlons un peu d'Amour !
« Dernier message par Eric38 le 20 Février 2018 à 10:00:17 »
C'est marrant, je pense que moi j'aurais envie de "construire" quelque chose de durable  ???

Ceci dit sans aucun jugement. Car s'il y a bien une chose que l'on a tous appris, c'est le coté éphémère de la vie.
Cela nous incite t'il à "construire" malgré le temps qui passe ? A lâcher prise ? Quelle attitude adopter face à l'inévitable ? Que faire quand on sait que tout est vain et éphémère ? Comment se comporterais t'on ? Ne vaut il pas mieux abandonner d'entrée de jeu.......

Mon jugement n'est que partiel : je n'ai pas retrouvé qui que ce soit, je ne peut donc savoir comment je concevrait les choses.
En revanche, là ou je me trouve cynique, c'est que j'aimerais trouver une minette plus jeune que moi. Vous allez tous et toutes hurler au syndrome du "vieux beauf" attiré par les nymphettes. Mon raisonnement est plus pragmatique, plus lâche : j'ai déja perdu quelqu'un. Avec une compagne plus jeune que moi, je réduis (sans les supprimer) le risque de la voir disparaitre elle aussi.....
Mille excuses pour ces réflexions terre à terre.

Amitiés à tous.
92
Discussions Générales / Re : LA VIE EST MECHANTE
« Dernier message par vol du papillon le 20 Février 2018 à 09:45:10 »
Bonjour Ajihem,
Je viens de regarder la vidéo contestée de monsieur Crèvecoeur, et je comprends pourquoi. Le déguisement est mal approprié et une offense pour des personnes sensibilisées par la mort d'un proche.
Sous couvert de donner des leçons et des explications, certains  psychologues et psychiatres donnent des conseils. Mais comment peut on le faire lorsqu'on n' a pas fait soi-même "l'expérience" extrêmement douloureuse de la perte d'un être très cher. On ne peut parler avec les mots adaptés que de ce qu'on connait. Ce ne sont pas les études et les livres qui donnent le vécu, surtout lorsqu'il est dramatique.
Dans le cas du deuil, il n'y a pas une solution, mais des solutions parce que les situations ne sont pas les mêmes, parce que nous sommes des êtres humains et que nous avons chacun notre sensibilité. Contrairement à ce que vous pensez, nous n'avons pas de haine, mais une indescriptible douleur provoqué par le manque de ceux qui nous ont quittés, ils ont fait partie de notre vie, ils le feront jusqu'à la fin, nous gérons nos désespoirs avec nos propres moyens, il faut nous respecter. Si nous venons sur ce forum c'est par solidarité les uns pour les autres .Nous désirons nous  exprimer dans un lieu où nous nous sentons compris.
Comme vous j'ai lu les travaux de dr Hamer et je suis d'accord avec lui sur le fait que le cancer correspond à des réponses psychiques selon le vécu et les traumatismes des malades.
Mr Crèvecoeur prétend que les photos affichées nous ramènent en arrière,elle ne sont pas les seuls vecteurs de nos souvenirs, un mot, un odeur, un lieu, un oiseau,  nous ramènent à leurs souvenirs.  leur chaise, la table où ils s’asseyaient tout ce qu'ils ont touché, nous ramènent aussi au passé, faut il tout détruire? Changer le mobilier ?
Quant à la culpabilité du survivant, elle existe surtout dans le cas oû nous sommes survivants d'une catastrophe, il y a  aussi les regrets de la vie qu'ils ont vécu parfois difficile, où nous n'avons pas toujours pris les bonnes options par méconnaissance et mauvaise évaluation des événements. Nous ne sommes pas parfaits.
Si nous les pleurons c'est par amour. Nous savons qu'ils sont mieux loin des problèmes terrestres et humains, si comme la physique quantique le dit,  idée à laquelle j’adhère, l'âme ne meurt pas, ils savent que ce n'est pas pour les empêcher de progresser mais par un  amour infini. Si nous étions indifférents n'en seraient ils pas vexés, eux qui nous aiment.
93
Discussions Générales / Re : "Amoureusement vôtre"... Parlons un peu d'Amour !
« Dernier message par Federico le 20 Février 2018 à 09:22:01 »

Petit avertissement d'usage !

Ce message n'est pas à lire par les culs-serrés, les grenouilles de bénitiers, les têtes permanentées...
C'est un message pour les open-minded... c'est à dire pour les personnes qui font preuve d'ouverture d'esprit !

Bon ! ....... ceci étant précisé.......... je ne sais même pas encore ce que je vais écrire ! enfin ! passons !

Sur quel sujet suis-je ? "Amoureusement vôtre... Parlons un peu d'Amour !"
Aaaaah ! l'Amour..... mon bel Amour !
Eh bien, justement, ça ne va pas bien fort en ce moment... très précisément !

En effet ! s'il est exact que "je sors" actuellement avec  "une copine".... je dois avouer que ce n'est pas terrible !
Nous nous sommes vus 4 fois et j'ai déjà envie de larguer les amarres... je m'ennuie avec elle !
Je précise que nous n'avons pas encore "scoubibou-boumer"... juste flirter et bécoter sur un banc public !
Elle est de bonne famille, elle a un bon boulot, une maison, elle est cultivée, gentille, polie.... oui, tout ce que vous voudrez ! mais moi, il me faut de-la-passion !
Je veux vivre passionnément le peu qui me reste à vivre...
Je ne sais pas comment faire ? comment lui annoncer ?
En fait , j'aimerais une séparation à l'amiable... mais je crois qu'elle m'aime plus que je l'aime ! ça va pas être facile !
Une autre solution... c'est de vraiment faire le Con ... qu'elle en ait marre et qu'elle décide de me quitter ! ça c'est possible ... mais le problème c'est que je ne suis ni un Con ni un connard ! alors ? je ne sais toujours pas !
Je crois que je vais attendre encore un peu... si j'arrive à l'enflammer... peut être que... ça sera "chaud les marrons" et qu'elle m'invitera chez elle pour un dîner aux chandelles ... et qu'après " scoubidou- boum boum !" feu d'artifice... ciel étoilé puis croisière en méditerranée !

Vous pouvez me croire, chères AmiEs, je n'étais pas comme ça "Avant"... mais maintenant que je sais que tout est éphémère, dérisoire... je ne me prends plus au sérieux ! je ne veux plus rien construire... juste penser à l'instant présent et essayer de le rendre agréable... un pas après un autre pas... jour après jour, heure après heure, minute après minute !

J'ai essayé de faire un peu le clown... pour vous... pour que vous soyez un peu moins triste !

Respectueusement.
Federico
94
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Mon tendre amour
« Dernier message par marijo le 20 Février 2018 à 08:36:52 »
 L'anxiété est revenue m'étreindre ces jours-ci. C'est autre chose que le chagrin de t'avoir perdu. Elle m'empêche de respirer, de faire quoique ce soit. Sortir de chez moi est compliqué.  Je sens que je m'isole, que je suis dans des stratégies d'évitement. Ça m'effraie,  un vrai cercle vicieux. Mais pourquoi maintenant au bout de 14 mois? La solution de mon psy, anti-dépresseur et anxiolitiques en cas de grosses crises d'angoisse. Génial!  Je médite autant que je peux mais malheureusement ça ne me soulage pas vraiment.  Cette boule sur l'estomac ne me lâche pas. 
95
Je ne raconte pas l'histoire de ma fille donc vous ne pouvez pas trouver ce que je pense être une erreur.
Elle est malmenée à son boulot avec un rythme d'enfer, elle fait du burn out et on la traite de folle.
Et puis même si ils ont raison de penser que ma fille soit folle, il est totalement anormal qu'on lui tourne le dos si elle est malade psychique.......C'est la pousser encore plus au désespoir et même de la provocation au suicide.......
96
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Mon amour est parti, brutalement
« Dernier message par Pandor le 20 Février 2018 à 07:53:07 »
@Tony36 :

Merci pour ton point de vue, je pense partager le même à quelques détails près.

@Stana :

L'espoir se trouve dans le doute...

@Mononoké :

Merci pour ton message

@Anneso :

Merci, je te souhaite la même chose

@Stana² :

Merci, pour être honnête, les 1 ans ne m'ont pas touchés autant que je le pensais, je n'ai pas eu l'impression vraiment de me sentir plus mal ce jours là étrangement... on va dire tant mieux, j'imagine ?

Quoi qu'il en soit je viens d'essayer de me forcer de regarder une photo d'elle (j'ai peur d'oublier son visage) et ça m'a donné envie de m'enfoncer une lame dans le crâne tellement la douleur psychologique était forte, j'ai évidemment du refermer celle ci et je me suis effondré... A quand une souffrance ""saine??""..

Merci à tous
97
Soyons plus positif.

Ma fille n'est plus payée car en arrêt de maladie elle a eu un contrôle et ils ne l'ont pas trouvée chez elle. Quoi de plus normal elle avait déménagée.. Son copain travaillant au même endroit était en colère et est allée voir leur chef..
Le chef lui a dit que ma fille était folle et que tout le monde lui tournait le dos.

Trouvez l'erreur.

98
Après le suicide d’un proche / Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Dernier message par Federico le 20 Février 2018 à 06:15:39 »

J'ai beaucoup de mal à vivre avec les souvenirs de Raphaël... bizarrement, ils sont rares et j'ai l'impression qu'ils ont presque tous disparus avec lui !
Sa mort, le vent les ont emportés... loin, très loin... de ma mémoire... pour m'éviter peut être, m'empêcher certainement... de penser non pas à LUI (mon fils) mais à EUX ( les souvenirs)!
Seuls quelques flashs, quelques courtes séquences de sa vie me reviennent inlassablement... comme notre dernière accolade dans son studio d'étudiant...
Ce sont le plus souvent des images arrêtées, en noir et blanc sur fond inexistant !
Aujourd'hui, IL est mort... absent... et point barre !
IL avait 18 ans ! IL a 18 ans ! Il aura 18 ans !
A jamais, pour toujours !
Bien évidemment, je pense toujours à son visage, sa silhouette, son corps mais rarement je le revois en train de faire ou de dire des choses...
Aujourd'hui, je ne l'imagine pas... je ne veux rien deviner... comme si IL était devenu quasiment muet depuis sa mort... D'ailleurs IL ne me parle pas ou alors en  quelques très rares exceptions... et moi c'est rarissime quand je m'adresse directement à lui... contrairement à ma mère avec laquelle l'échange est formidablement régulier, serein, paisible !
Son absence à LUI est omniprésente mais silencieuse... IL est là et je suis avec lui... des regards solitaires !
Un silence douloureux, injuste, cruel ...
Je pense que c'est parce que je suis toujours fâché contre lui et que je continue encore à lui "tirer la gueule"...
Il se tient là... désolé pour moi... mais comme sûr de lui, apaisé voire serein ! cela me réconforte en quelque sorte de le "voir" comme ça... d'accord c'est moi qui souffre mais plus lui... R.I.P ... requiescat in pace !
Moi, je "tire la tronche" et ça me "fait chier" mais c'est comme ça " mon ptit coco "... c'est à moi de vivre avec "ça" !
Il a décidé... c'est ainsi ! et moi, je n'ai rien pu dire, ni faire... je n'ai rien vu, pas pu l'aider... IL n'a pas voulu ! Il est parti !
Je m'aperçois que la colère revient vite... en début de message, à moitié endormi ( 5h du mat ! je me suis réveillé pour aller pisser !) et il est maintenant presque 6 heures et la tension à monter de plusieurs crans !

Je vous embrasse et je vous souhaite une bonne journée !  :'(  :-* 
Federico
99
Discussions Générales / Re : groupe de parole / Orphelins devenus adultes
« Dernier message par assiniboine le 20 Février 2018 à 01:45:28 »
'Est ce que cela m'aurait aidé de connaître les étapes du deuil chez un enfant de 4 ans ? Comment j'ai ressenti cette absence sans qu'on m'explique un jour qu'il était mort ? Comment en ai je pris conscience ? Pourquoi à 10 ans après avoir quitté le lit de ma mère, je révais toutes les nuits à la mort et à ce néant qui n'en finit pas ?
Pourquoi les psychiatres ne m'ont pas expliqué cela ?
Sur ce forum il est expliqué à des adultes les différentes étapes du deuil ?

Et moi on me laisse tout seul avec un deuil si bizarre'

J'ai écrit cela il y a quelques jours dans la rubrique 'mort de mon père à 5 ans (en fait un peu moins de 4 ans) et suicide de ma femme"
100
Discussions Générales / Re : groupe de parole / Orphelins devenus adultes
« Dernier message par assiniboine le 20 Février 2018 à 01:29:35 »
Quelle idée formidable de lancer une telle association et je dirai EN FIN

Attaques de panique pendant 40 ans, voilà le résultat bizarre qu'a provoqué le mort accidentelle de mon papa par négligence de son administration.

IL y a quelques jours à peine, je regrettais sur ce forum l'absence de tels groupes de parole pour les vieux orphelins

Encore bravo  très belle initiative qui pourrait nous permettre de nous sentir moins seuls, moins différents des autres
Pages: 1 ... 8 9 [10]