Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Discussions Générales / Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Dernier message par Eric38 le Hier à 14:31:25 »
Garanti vrai de vrai; vécu pas plus tard que la semaine derniere.

Je rentre chez moi, je prend le courrier. S'y trouve une enveloppe EDF. En attendant que l'ascenseur arrive, je l'ouvre.
Il s'agit d'une ré-évaluation de ma facture par rapport à ma consommation réelle : la facture diminue.
Je monte dans l'ascenseur. S'y trouve le crétin du 2e, qui vient du garage (et qui, je tiens à le préciser, à été mis au courant par le bouche à oreille de la mort de ma femme). Comme d'hab il ne peut pas s'empecher de parler, avec un sourire benêt affiché sur sa trogne de crétin. Et il commence :

-Ah, encore des factures ! Et puis ça augmente tout le temps
- moi : Bein non, là, çà baisse.
lui : - Ah bon ? C'est rare çà !
moi : - bein c'est normal, on est un de moins à la maison.
lui: - ah, c'est bien çà !

Vous me croirez si vous voulez, mais les 7 secondes restantes avant que j'arrive à mon étage, j'ai réussi à ne pas : lui fracasser le nez/ lui enfoncer mon poing dans la gueule/ lui filer un bon coup dans l'estomac/ lui arracher la gorge.

Et au moment où je suis sorti de l'ascenseur, lui : - du coup ca va vous faire une bonne fin de journée.

J'hésites beaucoup à lui intimer l'ordre de ne plus JAMAIS me parler la prochaine fois que je le croise...
92
Discussions Générales / Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Dernier message par Etoile9 le Hier à 14:10:11 »
Autre chose plus générale: beaucoup de gens ne parviennent pas à entendre la douleur, la souffrance que l'on exprime. Ces personnes donnent alors des conseils d'optimisme, disent qu'on sera encore heureux un jour, qu'il fera soleil demain, etc.
Sur ce forum aussi d'ailleurs.

Quand je dis que je suis triste et qu'on me répond seulement "demain ça ira mieux", je le ressens comme une grande violence. L'aide dont j'ai le plus besoin, c'est de l'écoute.

Si je reprends une comparaison de Tony36: à quelqu'un dont les jambes sont amputées et qui a mal, qui hurle "j'ai mal!". Cela ne viendrait pas à l'idée de beaucoup de répondre: "tu verras, l'année prochaine tu auras moins mal" ou bien "réjouis-toi, tu as encore tes bras".
93
Discussions Générales / Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Dernier message par Etoile9 le Hier à 14:00:58 »
3 mois après son décès: "maintenant que vous n'avez plus d'enfant, c'est le moment de prendre des risques professionnellement."

Bah si, j'ai toujours un enfant, même décédée, elle est toujours ma fille. J'ai tenté de prendre l'aspect biologique pour expliquer que non, c'est pas le moment de prendre des risques. J'ai parlé de la grande fatigue. La réponse: "ah oui, je comprends, moi aussi je suis fatiguée"...

Quelques jours après le décès: "vous pourriez mettre un peu plus de décoration, de meubles, rendre la maison plus agréable à vivre."    ??????

En parlant de la possibilité d'avoir d'autres enfants plus tard: "quoi, vous voulez des enfants, mais vous n'aurez plus de temps à vous". Mon sang s'est glacé.

Il se fait que ce sont les mêmes personnes, eux-mêmes parents, qui ont prononcé toutes ces énormités. Une banalisation, un gommage. Et donc, je ne les vois plus (évidemment)

94
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le Hier à 11:50:34 »

Chères AmiEs de Mon Petit Monastère...

Je pense bien à vous et je vous embrasse très fort !

Sincèrement, fidèlement.
Amicalement, solidairement.

Federico

95
Discussions Générales / Re : LA VIE EST MECHANTE
« Dernier message par souci le Hier à 10:47:03 »
   Je rêve ...
   J'ai rien appris, je savais déjà qu'il y a des gens qui se cassent le derrière pour tout expliquer, hihi!
   Il y a des bouquins comme ça plein les magasins ...
   Ce qui m'intéresse, c'est l'inexplicable ...
   La chaleur humaine, l'amitié, l'intuition, le raffinement, la sensibilité ...
   Une de nous deux va devoir porter ce bonnet, Ajihem, hihi, et comme je suis bonne pomme, je me fais l'honneur de le déposer sur mon humble caboche ...
   
   
96
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le Hier à 10:18:25 »
RAPPEL IMPORTANT

"je crois que je ne comprends pas le fonctionnement de ce forum finalement car apparemment, ici un sujet appartient à la personne qui l'a créé... il faudrait le préciser... et nous devons deviner ce que la personne veut entendre... je ne suis pas madame Soleil..." ajihem.

Ce matin, je me permets de préciser certaines choses pour ce qui concerne mes sujets !

OUI, OUI, OUI... Un sujet strictement personnel et intimiste appartient à la personne qui l'a créé... Attention, RESPECT !

Et je vais préciser quant à MES SUJETS ... Démarré par : Federico

1 -  "Raphaël, je t'aime. Papa" ... sujet très très très personnel et très très très intimiste ! Attention, Attention, Attention ! RESPECT!

2 - "Aurelia... ma Petite Maman"... sujet très très personnel et très très  intimiste ! Attention, Attention ! RESPECT !

3 - "Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !" ... sujet très personnel et très intimiste ! Attention, ! RESPECT !

4 - "Amoureusement vôtre... parlons un peu d'Amour" ... sujet généraliste sur l'Amour... libre expression !

5  - "Politiquement athée... libre expression" ... sujet généraliste sur politique, religion, philosophie... libre expression !

6 - " Poésie, poème et poète" ... sujet généraliste sur la Poésie... libre expression !

7 - "Comme toujours dans la vraie vie"... sujet très généraliste... libre expression !

Vous avez le choix... mais sachez où vous mettez les pieds ou plutôt chez qui vous écrivez et avec quels mots !
Et ce n'est pas parce que c'est anonyme que cela doit être irrespectueux !
Je suis un fervent défenseur de la LIBERTE et de la Libre Expression... MAIS... je demande du RESPECT !

A bon entendeur, Salut !

Federico


97
Après le suicide d’un proche / Re : Une rage difficilement contenue
« Dernier message par Alma le Hier à 10:00:31 »
Bonjour,

            Bien que mon père se soit suicidé il y a presque vingt-cinq, j'ai encore des réserves de colère pour longtemps. Je pense à Tardi qui dit : " Je trouve plus d'inspiration dans la hargne que la joie de vivre.  La hargne c'est positif à la différence de la haine qui est stérile. " Et  toi, tu as déjà eu à passer par toutes les étapes d'un deuil par suicide : l'identification, la culpabilité, le chagrin, la mise en danger....  Tu dis que rien de positif ne sort de cette colère. Pourtant il me semble qu'elle est pour l'instant une force  vitale. Tu sais que s'effondrer, se détruire, s'en prendre à soi même, fuir les problèmes,  faire des hypothèses ne sont pas des options. Alors tu es une combattante et tu affrontes.  C'est injuste et tu enrages.  Peut-être peux-tu au moins t'autoriser à éprouver de la rage...
             Ce n'est pas la colère qui t'épuise: c'est une souffrance  et une responsabilité au quotidien qui épuiserait n'importe qui. Puis-je suggérer une dernière chose fondée sur mon ressenti et mon vécu? de tous les états qui peuvent être engendrés par un deuil par suicide, c'est à dire un abandon volontaire, la colère, la hargne c'est ce lui qui entrave le moins l'action. Dans tes messages, même lorsque tu t'en veux d'avoir explosé devant tes enfants, même lorsque tu en veux à ton conjoint, ce qui ressort c'est cet amour immense.  Ma mère ne s'est jamais autorisée à exprimer la moindre colère. Etre spectateur d'un parent anéanti d'angoisse et de culpabilité n'est pas la meilleure des sensations pour un enfant. Mais je ne la juge pas, c'était sa manière de réagir, sa manière d'aimer aussi. Et elle a tenu bon au final.
         Nous aimerions tous n'être que paix, amour, acceptation et reconnaissance pour l'amour que nous avons reçu et donné. En attendant, il y a la vie et il faut prendre des décisions et être là.
        J'espère vraiment qu'un jour tu pourras te permettre d'éprouver d'autres émotions. En attendant, je suis très admirative devant tes réactions et ta lucidité. 

Bon courage à ta famille et à toi,

Aurélie

           
98
Oui... Ce ne sont plus les mêmes bougies....

Mon Aimé n'a pas de tombe; mais je ressens comme vous. Les bougies sur le balcon à chaque date signifiante ont remplacé les moments de joie, des tendresse et de rire, passés ensemble.
Cela souligne sans doute notre douleur, mais c'est aussi une façon d'être avec la personne disparue.
Quand je mets une bougie sur mon balcon, je fais en sorte d'être seule un moment; je fais silence en moi, et je ne pense qu'à lui. C'est une manière de se couper un temps des fracas du monde et de se sentir proche de notre AiméE disparuE.

Je pense fort à vous.
99
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Mon tendre amour
« Dernier message par marijo le Hier à 05:49:53 »
J'ai eu l'impression en début d'année de passer un cap.  Je me sentais apaisée et puis ces derniers jours les choses se sont à nouveau compliquées, avec crises de panique, d'angoisse.  Tu me manques mon coeur quand au coeur de la nuit je me réveille en sursaut complètement désemparée, seule,  tellement seule.
100
Être un parent en deuil / Re : Jérôme mon enfant
« Dernier message par Une Maman le Hier à 05:05:14 »
Mon garçon

Cette nuit était celle des larmes.
Je savais que si je regardais les photos ce serait difficile, je n'avais jamais franchi  le  pas depuis ton départ tout en en
éprouvant le besoin.
Que c'est difficile de te voir sans tes cheveux avec une mine si fatiguée et malgré tout un léger sourire.
Je t'aime tellement, si c'était possible de remonter le temps, de tout effacer.....
Je n'envisage aucune suite heureuse de ma "vie", je sais faire "semblant" et celà arrange tout le monde, mais mon cerveau
n'est plus connecté à la vie des autres.
Que dire à part :  je t'aime

Maman

Pages: 1 ... 8 9 [10]