Messages récents

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Elle me manque....
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 01:50:01 »
Oui
Cette sensation de "c'est plus dur", je l'ai ressenti
Mais comment est-ce que ça peut être plus dur alors que c'était déjà insupportable...?
Un soir j'ai rêvé qu'il revenait et il me disait, c'est bon, je reviens, çaa duré assez longtemps, j'étais si heureuse
Même au réveil je me sentais bien, alors que je savais que ce n'était qu'un rêve
Le manque se fait aussi de plus en plus grand, et ça c'est une réalité. Chaque jour qui passe est un jour de plus qui nous éloigne de la dernière fois où nous avons partagé un moment avec notre aimé. Un jour qui nous éloigne un peu plus du dernier jour de lui ou d'elle en vie.
Chaque jour qui passait, je mesurais un peu plus l'ampleur de la perte
En perdant notre aimé, nous perdons tant de choses
Mononoké
22
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Re : Une dispute de trop ?
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 01:36:02 »
j'aimerais tant trouver en moi la douceur que je trouve en vous.

Je n'aspire qu'à ça, la douceur, la tendresse, la simplicité et la paix.
Oui, la paix. Rien que la paix.

Il faut que je lise, demain, Oates ou Fauré, mais je vais lire

je n'ai pu lire qu'après 4,5 ou 6 mois de deuil
J'ai découvert Fauré, ça a été une bouée pour moi,

Concernant la douceur, j'ai envie de te répondre que le cerveau ne reconnaît que ce qu'il connaît.
Si tu savais la douceur qui émane de tes messages


Être doux avec soi, oui c'est si important
Mais, on a beau le savoir, (pour ma part, en tout cas), et bien pas simple à intégrer
J'ai mis du temps. Culpabilité et jugement, je n'acceptais pas ce que je me renvoyais jusqu'à ce que n'intègre que c'était normal  de ressentir ce que je ressentais, de traverser ce que je traversais....
tendresse
Mononok'
23
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Bonjour, petit nouveau
« Dernier message par flore18 le Aujourd'hui à 01:21:21 »
J'ai rv le 24 juillet avec le thérapeute. L'EMDR est censé atténuer les émotions liées aux souvenirs très douloureux. On verra bien, je vous en ferai un retour. De toutes façons, plusieurs séances sont nécessaires;

Pour le moment, j'ai du mal à imaginer réussir à me remémorer avec un peu de détachement la fin de vie de mon mari et ces horribles minutes où j'ai dû annoncer à mes petites de 4 et 7 ans la mort de leur papa (leur visage est gravé jusqu'au plus profond de mon être).

Davis, fais une pause, et dès que tu peux, donne-nous des nouvelles.

Affection à tous
24
Vivre le deuil de son conjoint / Re : 46 ans d'amour
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 01:14:53 »
Lara,
Je découvre ton histoire,
Je te dépose chaleur et douceur
Mononoké
25
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Merci
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 01:06:07 »
Oui,
Mes 1ères vagues de douleur  étaient constantes, violentes, longues, peu de répit
Aujourd'hui je ne vomis plus, je n'ai plus l'étau qui plombait mon coeur, je n'ai plus peur de m'y noyer, les angoisses n'y sont pas forcément associées.. elles s'installent moins longtemps, c'est elles qui.viennent interrompre la douce mélancolie, et non l'inverse....
Mononoké
26
Vivre le deuil de son conjoint / Re : utile : groupes de paroles gratuits
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 00:58:17 »
J'ai intégré un groupe de parole depuis peu, après 1an1/2 deuil, moment où j'ai éprouvé le besoin de  me faire accompagnée
C'est l'antenne de dialogue et solidarité sur Rouen, à côté de Saint Sever.
Le groupe était déjà formé, depuis un moment. Je ne sais dire ce que cela m'apporte, mais ça me fait du bien.  Nous avons des histoires différentes, des âges différents
La dame qui anime le groupe nous reçoit individuellement, j'aime beaucoup échanger avec elle
Mononoké
27
Discussions Générales / Re : Le pourquoi des pseudos...
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 00:39:04 »
Mononoké car j'aime les films d'animation de Miyazaki
Ce sont des dessins animés où les personnages ont tous des qualités et des défauts, il n'y a pas les bons et les méchants, la mort est loin d'être un sujet tabou, la maladie non plus

Il n'étais pas rare que l'on fasse des soirées Miyazaki, mon mar, nos enfants et moi

28
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je poursuis...
« Dernier message par arfaca le Aujourd'hui à 00:35:16 »
Tellement contente de lire vos messages..mon mari etait un grand cycliste j ai lu cette petite maxime tout à l heure en faisant les boutiques. "La vie c est comme en vélo,il faut avancer pour rester en équilibre. ."alors bien sûr cette pensée pour lui et son velo (Ça allait tjrs de pair) et à nous tous qui devont composer avec cet équilibre precaire et ce besoin d avancer pour nos enfants..pour vivre survivre ou revivre
Je vous serre dans mes bras ça fait du bien
Arfaca
29
Après le suicide d’un proche / Re : mon amour
« Dernier message par Mircea le Aujourd'hui à 00:33:30 »
2 ou 3 jours sans pleurs : ça ne pouvait pas durer ....
Au matin, dans la voiture, cette chanson :
https://www.youtube.com/watch?v=1zzG3IumOAI&feature=youtu.be
avec ses souvenirs : juin 2014 (nous n'étions pas encore en couple mais déjà heureux de passer des moments ensemble), on accompagnait un grand-père à l'hôpital : moi je faisais la conduite et le dépatouillage administratif et toi la traduction. En route, tu découvres cette chanson : tu t'es tout de suite retrouvé dans ces paroles ....

Aujourd'hui c'est moi qui me retrouve dans "J'aimerais tellement m'accrocher, prendre un chemin
Prendre un chemin
Mais je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
"

Ce soir, comme tous les soirs, je m'endors dans tes bras et je te serre très fort
Te iubesc din inimă din suflet, Mircea

Douce nuit à vous tous et toutes



La Vie Ne M'apprend Rien par Daniel Balavoine

Qui ose dire qu'il peut m'apprendre les sentiments
Ou me montrer ce qu'il faut faire pour être grand
Qui peut changer ce que je porte dans mon sang
Qui a le droit de m'interdire d'être vivant
De quel côté se trouvent les bons ou les méchants
Leurs évangiles ont fait de moi un non croyant

La vie ne m'apprend rien
Je voulais juste un peu parler, choisir un train
La vie ne m'apprend rien
J'aimerais tellement m'accrocher, prendre un chemin
Prendre un chemin

Mais je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Et je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là

A ceux qui croient que mon argent endort ma tête
Je dis qu'il ne suffit pas d'être pauvre pour être honnête
Ils croient peut-être que la liberté s'achète
Que reste-t-il des idéaux sous la mitraille
Quand les prêcheurs sont à l'abri de la bataille
La vie des morts n'est plus sauvée par des médailles

La vie ne m'apprend rien
Je voulais juste un peu parler, choisir un train
La vie ne m'apprend rien
J'aimerais tellement m'accrocher, prendre un chemin
Prendre un chemin

Mais je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Et je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là

Je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Et je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là

La vie ne m'apprend rien
30
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je poursuis...
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 00:00:15 »
Apprendre à vivre avec son absence puis vivre avec son absence,
Vivre avec notre amour dans notre  coeur,
À jamais différente,
C'est une blessure de vie, une énorme blessure, une blessure dont il restera toujours une cicatrice
Mononoké

Arfaca,
Contente de te lire,
Tendres pensées, pour toi
Affectueusement
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10