Messages récents

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Vivre la perte d'un parent / je sais enfin de quoi il est mort
« Dernier message par katrinap le Hier à 12:51:49 »
mon père est mort dit de choc septique le 02 février 2017,
je ne comprenais pas moi qui connais  un peu la médecine, comment d'un glissement hors de son lit il pouvait mourir 3 mois après avec 20 kgs de moins et une démence jamais apparue jusque là
j'ai besoin de comprendre ça fait partie de ma nature de psychologue de métier, investiguer, comprendre pour mieux accompagner
j'ai obtenu avec grandes résistances du corps médical son dossier après 15 mois de relances
j'ai échangé avant et après la remise du dossier avec des médecins, sur ce que j'imaginais et qu'ils me confirmaient être un choc septique du à une maladie nosocomiale contractée...à l'hopital
ce n'est malheureusement pas une première mais quelle horreur, quel choc même si je m'en doutais, qu'un lieu de soin devienne un lieu de mort, et que sans souci de transparence et en ayant peur des représailles de justice cela aitété masqué!
katrin, en pleine réflexion sur ce qui doit être fait
22
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je suis anéantie
« Dernier message par Bmylove le Hier à 12:42:20 »
Oui Bibou, l'entourage s'éloigne. On le savait, mais ça fait mal quand même.
Nous allons apprendre à vivre seuls. J'espère.

Je t'embrasse fort.
23
Après le suicide d’un proche / Re : Voilà, c'est fini...
« Dernier message par Bmylove le Hier à 12:39:23 »
Oh j'adore ton idée !
Je suis sûre moi aussi que leur geste a été une connerie monstrueuse qu'ils regrettent s'ils nous voient.

C'est la vie et leur enfance qui les a abîmés et déçus, Mike, pas nous.  Je le crois sincèrement.
24
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je suis anéantie
« Dernier message par Bibou07 le Hier à 11:47:41 »
Bonjour

Moral en berne. Écrire ou pas, je ne sais plus. Je vous lis et suis démoralisée par tous ces drames qui se renouvellent sans cesse. Je ne sais pas comment aider et comment le pourais-je, je n’arrive pas à m’aider moi-même...

À nouveau les larmes à mon retour du travail qui ont redoublé de force au son de «  ça ira mon amour »... Les vacances, je vous hais même si , elles seront pas mal remplies...plus personne dans mon entourage ne comprend cette douleur qui leur semble interminable alors que faire d’autre que de se taire et souffrir en silence?

Affectueusement.



25
Après le suicide d’un proche / Re : ce deuil pour les autres
« Dernier message par loma le Hier à 11:43:09 »
Hé Caramel aurait-il eu une descendance ? Sacré filou , va.

Ce qui est étonnant c'est qu'il ait retrouvé le "chemin de la maison" de son papa. 

Ici une petite chatte errante avait fait une portée de 3 chatons sous la terrasse en bois de ma maman, une de ses filles est la copie exacte de sa maman Kikou. Je l'ai appelée Kikoubis.  Kikou a donné naissance a une autre portée mais pas ici, elle est revenue chercher à manger quelques jours après avoir mis bas, et a disparu … Tout le monde n'aime pas les chats ...

Longue vie à Caramelito

tendrement
loma et caresses à tous les mimis
26
Vivre le deuil de son conjoint / Re : peur d'aller mieux
« Dernier message par qiguan le Hier à 11:13:06 »
Envie de noter
Je n'ai pas peur, plus peur d'aller mieux
Mais je suis toujours incapable d'affronter ce que les autres voudraient pour moi :
Que j'aille bien que le deuil ne laisse aucune trace ...
Etc
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/peur-d'aller-mieux/msg48074/#msg48074

Il reste du chemin ...
27
Après le suicide d’un proche / Re : Mon compagnon m'a quitté
« Dernier message par mike67 le Hier à 10:15:51 »
Ca va toujours moyen-bas niveau moral.
Envie de rien.
Rien n'est à même de me faire me réjouir, de prendre plaisir à la vie, de trouver une quelconque satisfaction.
J'ai le sentiment de me renfermer de plus en plus.

28
Après le suicide d’un proche / Re : Voilà, c'est fini...
« Dernier message par mike67 le Hier à 09:52:53 »
Bmylove,

J'ai envie qu'on parte en voiture et qu'on trouve le bon itinéraire pour aller chercher "ces deux grands cons". Je suis sûr qu'ils regrettent leur geste aujourd'hui. 
En même temps, j'ai dû épuiser, décevoir Ludo qui n'y croyait plus. Il aurait aimé que je fasse ce geste fou de son vivant. ???
29
Après le suicide d’un proche / Re : Voilà, c'est fini...
« Dernier message par mike67 le Hier à 09:50:46 »
Merci Bibou pour ta gentillesse. J'espère que tu vas bien :)
30
Bonjour!
"Préparer son grand départ demande du temps". La psy de ma compagne a fait probablement un choix proche de celui de l'amie d'Eva refusant un traitement tel qu'elle nous le relate...Un choix de recourir au suicide assisté pour mettre un terme à un cancer tout aussi  invasif et un refus d'autres issues pour accompagner son terme. Et cette phrase digne d'être citation trace ses derniers échanges avec une "ex-patiente", ma compagne, des années de travail analytique en bonne et due forme n'excluant absolument pas une profonde estime réciproque qui s'est enracinée dans le "terreau analytique" et ce, en tout respect d'une éthique sans faille.
Cela figure l'exemple pour  nous d'une dignité humaine maintenue à son faîte, en accord avec une éthique sans faille et  nous laisse un profond pour cette personne qui n'est plus. Sans occulter la tristesse immense ressentie par ma compagne depuis.
A mes yeux, le "primum non nocere" du serment d'Hippocrate ne fut nullement trahi, mais bien au contraire totalement honoré dans son essence...Qu'est qui prime si ce n'est de soutenir notre volonté, fonction du chemin qu'on choisi ?
Pascal.
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10