Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Être un parent en deuil / Re : sam mon fils
« Dernier message par Eva Luna le Aujourd'hui à 20:37:58 »
Oui mais, à force de faire semblant d'aller assez mieux ...assez bien, assez debout... un jour ça devient presque vrai... et on s'est bien entrainées pour que ça soit possible...
Ne pas y croire , ne pas faire un peu semblant, (pas trop non plus, hein!)...ça serait pire, je crois...
On a toutes la même politesse du désespoir...
12
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Merci
« Dernier message par souci le Aujourd'hui à 20:31:29 »

    B'soir, Mononoké,

    Force rien, c'est la meilleure façon de bien écrire ...  :P
    Contente que ton pied puisse se réparer en douceur ...  :P
    Amimitiétié, Titine  :D :-*
13
Les beaux textes / Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Dernier message par souci le Aujourd'hui à 20:21:48 »

   Pour détendre un peu l'atmosphère ...
   Et parce que sur l'autre forum où j'écris c'est pas rigolo-rigolo non plus ...
   Je crois que nous pouvons nous détendre à constater nos pathétiques limites ... en tant qu'êtres humains ...
   Alors voilà, j'ai écrit cette réponse pour un petit groupe qui se plaint    d'addiction ... sexuelle ... quand on a le nez dedans, on l'a pas dans la poégie, bien chûr ... Esche changeschpoir ? Jamais !
  ^^^^^^^^^^^^^
    Bonsoir les amis ...
 Je m'appelle Martine et je suis ...
 Chocolatomane ...
 J'essaie de lutter mais ...
 Un matin peut-être on me retrouvera ...
 noyée dans une mare de chocolat ...
 Je sais, c'est nul ...
 Purée j'essaie de m'en sortir, de me dire qu'il y a pire malheur ...
 Mais le chocolat c'est trop bon ... et je replonge ... dans une apnée de cacao ...
 Courage, courage, mes zamis, z'vous comprends, quand c'est si bon c'est dur de résister ...
 En plus je devrai peut-être quitter mon mari parce que ... il veut pas que j'arrête d'acheter du chocolat quand on va au magasin ... alors je sais pas couper mon addiction puissqu'y a toujours dans l'armoire, du praliné, du truffé, du aux noisettes ...
 Et puis après je mange les Nougatti et puis il dit "Quoi, y'a d'jà plus de Nougatti" ?
 Enfin bref c'est pas facile je vous comprends tous ... je voudrais surmonter mais je suis surmontée ... saloperie de dépression !
 Et mon psychiatre qui en rajoute en me disant "mais le chocolat, c'EST un antidépresseur !"
 Bien solidairement et ... bâtons-nous !
 Titine ...
 
14
Après le suicide d’un proche / Re : 5 ANS qu'il est parti
« Dernier message par coquelicots le Aujourd'hui à 20:21:42 »
Bonsoir,
Mon fils à 12 ans et ma fille 7 ans très compliquer.Ma fille à peur de l'abandon et que je parte comme son papa.
Solidarité et de chaleur pas beaucoup et là sa me pèse.La routine sait installer.
Je travaille du lundi au samedi et je les lève à 6 h 00 .Dur pour mes enfants.J'ai une question qui me travaille est ce que les parents de chaque côtés vous aides et vous soutiennes?
Je ne comprend pas certaine chose .Ma mère on est toujours dans le conflit et comprend pas se que sait d'être seule.Mes parents s'occupent plus de mes enfants mais il faut demander.
Ces parents sont absent pour les enfants ,j'ai beaucoup mal à accepter leur comportement.On à de très bon rapport mais avec mes enfants sait juste une journée et pas plus.Passer plus de temps avec eux,elle les demande quand été(3 jours)
Maintenant depuis qu'il est au cimetière et bien il vienne.Avant il venait jamais donc j'ai l'impression qu'il les gênait.
Est ce que des personnes sont dans mon cas et comprendre leur comportement?
Je n'es plus envie d'aller les voir juste quand elle m'invite?Je fais des choses avec eux pour que mes enfants les voient quand même .Mes enfants ont plus de tendresse et d'amour de mes parents.


MERCI
15
Être un parent en deuil / Re : sam mon fils
« Dernier message par souci le Aujourd'hui à 19:27:14 »
Citer
je crois qu'elle pense que la façade qu’elle voit tient debout

   La mienne aussi, de psy, c'est ce qu'elle croit ...
   Soyons folles, KS, croyons-y aussi, à l'Impossible ...
   Tendrement, M.
16
Être un parent en deuil / Re : sam mon fils
« Dernier message par kompong speu le Aujourd'hui à 19:04:50 »
salut mon fils
you tube m'a apporte ça de Fiori

Rien ne te remplace, je manque de toi, je meurs de toi,
Et je m'aperçois que tu manques à l'espace.
Laisse-moi respirer, juste une heure encore,
Cette fleur fanée, puisque la mort a pris tout l'amour d'une vie.

Plus je pense à toi et plus encore je m'aperçois
Que le temps qui passe ne me guérira pas.
Rien ne te remplace, je manque de toi, je meurs de toi,
Et je m'aperçois, que tu manques à l'espace.

Laisse-moi respirer, puisque la mort a pris tout l'amour d'une vie,
Cette fleur fanée, même si la mort a pris tout l'amour d'une vie.
Pour les jours silencieux, où j'écoute tomber la pluie,
Et les matins de dieu je te regrette chaque nuit.


peut être est ça que je dois chanter à la psy  :'(
 mais voilà elle m'accompagne sur le chemin sans toi
 je crois qu'elle pense que la façade qu’elle voit tient debout

hier j'ai eu TR au téléphone elle ne savait pas que tu étais mort , je penses que tu souviens d'elle ; elle était un peu sonné par l'annonce
 je ne me souviens toujours pas bien les petites choses de toi enfant elle m'a permis de me souvenir
mon cerveau me joue encore des tours
bisous mon grand maman
17
Spiritualité / Re : peut t il y avoir des signes????
« Dernier message par minou38 le Aujourd'hui à 19:02:50 »
Eric, je te rejoins sur ce point; ces conférences ou salons de médiumnité rappellent plus des foires commerciales où les " médiums" viennent chercher des clients!
mais ça ne veut pas dire que l'on ne peut pas avoir de contact avec nos aimés !
j'ai moi-même eu un signe ( indéniable pour moi) qui m'a persuadée que mon mari a voulu me faire comprendre qu'il était encore là!
je l'ai déjà raconté sur ce forum , il y a quelque temps ; je ne voudrais donc pas me répéter!  mais , je faisais plutôt partie des cartésiens qui ne croient que ce qu'on leur explique scientifiquement ! cette expérience m'a bouleversée !
si tu veux, je pourrais te la raconter en MP
a +
18
La perte d'un frère ou d'une soeur / Re : Re : Ma soeur adorée
« Dernier message par Eric38 le Aujourd'hui à 18:23:49 »

    Les "gens" n'imaginent pas l'effet-retard qui résonne si longtemps, longtemps en nous ...

    Je me souviens avoir vu une "bonne copine" qqs semaines après le suicide de mon jeune neveu de 14 ans ... je pensais qu'elle comprendrait "un peu", vu qu'elle a mis au monde 4 enfants ... je la revois six mois plus tard, elle me demande comme si rien n'était "ça va?" en s'attendant à m'entendre raconter des carabistouilles comme "avant", mais moi, ÉVIDEMMENT je lui réponds "toujours traumatisée par la mort de mon neveu" ... et j'ai bien vu sa surprise, elle ne COMPRENAIT PAS ! Incroyable mais vrai ...

Ce genre d'incompréhension est tellement répandue.

Même lorsque le disparu est encore plus proche qu'un neveu  (il n'y a aucun jugement de valeur sur l'affection que l'on peut porter à un neveu, une nièce, ou tout autre membre d'une famille, ou même un ami; je parle juste du degré de proximité disons "administratif" (berk quel vilain mot)) des idiots pensent que les choses se tassent en quelques mois.
Des réflexions du genre "mais ca va maintenant !" sont monnaie courante. (je tiens à préciser que le point d'exclamation dans ma phrase n'est pas une erreur. Beaucoup d'interlocuteurs ont un ton déterminé, ou impératif, je ne sais comment le décrire). Dans ces cas là, je comprends que la peine, le chagrin des autres les dérangent. Alors je coupe court à la conversation et j'évite d'avoir à recroiser ces personnes.
Et après on s'étonne que l'on s'isole pour ne plus avoir à endurer ces comportements si peu compréhensifs.
19
Spiritualité / Re : peut t il y avoir des signes????
« Dernier message par Eric38 le Aujourd'hui à 18:17:21 »
Quelle frustration.

Je me suis rendu à une conférence médiumnique il y a une poignée de jours.

Il y eu peu de "contacts" par rapport à celle de septembre derniers. Rien de bien transcendant. Peu de cas m'ont troublés ou interpellés. Trop de généralités, trop d'approximations, trop d'interprétations ou d’auto-persuasion de la part des personnes présentes dans l'assistance.  Hormis un ou deux cas vraiment "troublants".
Cela m'a fait douter.

Que d'incohérences aussi.
La médium, lors de la première partie de questions-réponses, a expliqué que le temps n'existe pas pour les âmes. Ceci est très perturbant et difficilement compréhensible pour nous autres humains attachés à la matérialité.
Mais si le temps n'existe pas pour eux, alors pourquoi lorsque l’âme d'un disparu se manifeste 25 ou 30 ans après ils n'ont plus grand chose à dire ? Pourquoi dire "après tant de temps ils se sont détachés fortement de la vie terrestre". Si le temps n'existe pas pour eux, cela ne tient pas la route... ???

Je n'ai pas eu le contact que j'attendais. Peut etre est-ce pour cela que ma frustration prend l'aspect de la méfiance.
Mais j'aimerais surtout éviter de me faire avoir. Je suis prêt à entendre des révélations : sur l’au-delà, sur les extra-terrestres, les Illuminatis, le monstre du Loch Ness et tant d'autres, mais pas à accepter le premier galimatia venu. Si on ne peut me donner des preuves, peut on au moins me présenter un faisceau d'indices concordants ?

Dans le cadre de contact avec des disparus, ces indices se résument, si je ne m'abuse, aux informations avancées par le/la médium. Si ces informations sont trop floues, trop stéréotypées (du genre il/elle vous aimait beaucoup; il/elle va bien maintenant; il/elle est près de vous) , il est dur d'y adhérer sans restrictions.
Je ressort avec plus de doutes qu'avant.
Et çà me fait mal.
20
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Nouveau sur le forum
« Dernier message par Eric38 le Aujourd'hui à 18:04:49 »
Ma petite Puce,

aujourd'hui c'est censé être notre anniversaire de mariage.
Quelle ironie : au regard de la loi des Hommes, notre mariage a cessé le jour de ta mort.
Mais pour moi il n'est pas possible de le considérer fini.
Je portes toujours mon alliance, et la tienne en pendentif autour du cou.

Te rappelles tu de ce magnifique 20 janvier 2007 ?
Tu étais magnifique dans ta jolie robe de mariée, tu était la plus belle femme du monde, et c'est moi qui avait la chance de t'épouser. Ton père était si fière en t'accompagnant jusque devant le maire, et je peut te dire que je n'étais pas peu fier moi non plus.

Mais ce qui marque (encore) les personnes qui étaient présentes ce jour là, où qui regardent nos photos de mariage, c'est ton sourire qui irradie de bonheur. Vivre avec moi à toujours été pour toi le bonheur absolu, l'idéal de ta vie.
Tout au long des innombrables épreuves que tu a traversé dans ta vie, ce que tu désirais le plus, c'était vivre à mes cotés.
Tant de personnes m'ont assurés (dont tes parents) que c'était l'amour que je te portais, et celui que tu me portais, qui t'a fait tenir, tenir, tant et plus, au delà des pronostics des médecins. Mais cela ne pouvait malheureusement pas s’éterniser.

Quand je regarde l'homme que je suis, je reste touché par ton amour inconditionnel.
Quand tu regardes l'homme que je suis devenu, tu dois être déçue, honteuse.
Vois tu seulement l'ours que je suis redevenu ? Sans toi je ne peut plus rien faire de bien.
Le seul sens que j'ai trouvé à ma vie a été de t'aimer, de t'aider, de t'épauler. De te faire rire, de te faire découvrir musées, châteaux, en France ou dans ce pays étranger que nous aimions tant tout les deux.
Désormais sans toi je suis comme vide, inutile, sans but. Une enveloppe vide.

Notre vie a été à l'image du jour de notre mariage : belle, simple, remplie d'amour et de bonheurs.
Entachée par tant d'épreuves également. A chaque fois on espérait que c'était la dernière.
En un sens, pour toi la dernière épreuve a été les 6 et 7 mars derniers.

Je n'arrive pas à me passer de toi ma belle. J'y suis contraint, mais il n'est pas un jour sans que je pense à toi...plusieurs fois par jour même, si ce n'est en permanence. Je voudrais pouvoir tout réécrire pour que l'histoire finisse bien.
Mais si je ne pouvais réécrire l'histoire, saches que si c'était à refaire, je signerais plutôt deux fois qu'une.

Je t'aime Claire.
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10