Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Vivre un deuil périnatal / Re : jumelle seule. questions sans réponse
« Dernier message par noname le Hier à 21:57:54 »
Bonjour,

Je vous remercie pour vos réponses.
C'est affreux de savoir que cela touche de nombreuses personnes mais quelque part on sait que l'on est pas seuls...

Cette semaine avec mon mari nous sommes allés voir un film qui parle du décès et du deuil.
C'est un animé japonais qui s'appelle Okko et les fantômes. Je vous le conseille.
La fin m'a redonné envie de continuer à vouloir être heureuse.

C'est dur de ne pas se sentir coupable. Et comment savoir si ma fille m'aimait ?
Les psy disent que les enfants aiment leur parent de manière inconditionnelle, seulement dans mon cas, ma fille était encore une "âme" qui n'est pas arrivée jusqu'à notre monde, d'où ma question.

De toute façon toutes mes questions resteront sans réponse...
Quelque part, je me dit que peut-être, si elle a décidé de mourir quelques minutes avant sa naissance, c'est qu'elle voulait encore profiter de sa maman et du ventre douillet tant qu'elle le pouvait...
Sinon je me dis qu'elle pensait que je ne voulait pas d'elle et qu'elle a décidé de partir.. Mais qui sait ?

Aurélie76, j'ai lu ton histoire, effectivement nous avons perdu notre enfant aux portes de la vie, quel malheur !
Quelques fois je me dis que c'est plus facile, car je n'ai pas à avoir la "souffrance" de pouvoir l'imaginer à côté de sa soeur et de son frère. D'un autre côté je regrette de ne pas avoir entendu sa voix, vu ses yeux ouverts, sentir la chaleur de son petit corps et de sa petite tête près de moi.
Comme elle était morte et que c'était ma première expérience de la mort, je n'ai pas osé la toucher. C'était le lendemain et elle sortait de leur "frigo" (quel enfer).
J'ai touché ses bras et ce que j'ai pu derrière le drap qui la recouvrait.

Des fois je pense à regarder les photos que l'hôpital m'a donné, mais son corps n'existe plus, alors quel intérêt ? Et puis quelle souffrance... Je les ai gardées évidemment, mais je ne les regarderai pas tout de suite.

J'écris aussi un peu, je devrais le faire plus...

Espérons que nos amours soient prêts de nous et qu'ils veillent sur nous même si on ne les voit pas.


Merci et bon courage à tous.

12
Bonsoir lili C' est avec tristesse que je t' acceuille...J' ai peu de mots pour te réconforter tellement ton épreuve est lourde..malgré tout je t' embrasse fort et te transmet un peu d' espoir pour des jours plus doux ...plus tard beaucoup plus tard ..il te faudra de la patience mais cela viendra affectueusement  biche
13
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Parti trop vite et trop tot
« Dernier message par biche07 le Hier à 21:35:59 »
Bon week end sportif...J'ai essayé  la methode de bibou..hier et aujourd'hui 2heures de balade avec le chien et ce matin aux aurores (10h en fait)mais J' ai du mal à me motiver pour me lever le matin encore plus le dimanche et bien je suis allé  à un cours de gym cardio pilates et je ne sais plus quoi d' autre  :2heures inimaginable pour moi depuis des mois je ne fais plus rien et là boum une vraie pile wonder..bon J' avais deux amies pour me motiver ..mais je me suis bien bougé et finalement je reconnais que ça m' a fait du bien.Donc je valide la méthode Bibou..vive le sport ..ça vide l' esprit chagrin  bonne nuit câline.bises

 
14
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Parti trop vite et trop tot
« Dernier message par Bmylove le Hier à 21:19:15 »
Je te serre fort dans mes bras, biche.
J'espère que tu as passé un bon we, et que ta semaine sera paisible.

Affectueusement.
15
bonsoir Zabeth,oui c'est cruelle et pourtant il faut faire avec et garder a l'esprit que le temps va etre notre ami et que nous avancerons pas à pas vers un apaisement...chacun son rythme ,essayer de profiter des accalmies et etre patient...Mon mai est également décédé d'un cancer du poumon il y a 5 mois, je suis encore avec des périodes très dures a vivre et d'autres moments plus  calme presque en dehors du temps..comme si je renaissais d'une certaine façon sans rien oublier mais avec ma propre identité qui était endormie sous l'effet du couple fusionnel que nous formions.

Je te souhaite une nuit reposante et douce biche.
17
Après le suicide d’un proche / Re : Voilà, c'est fini...
« Dernier message par biche07 le Hier à 20:54:16 »
je suis tellement heureuse de lire ces lignes savoir que tu va bien et de mieux en mieux dans ton ressenti personnel... pour moi c'est comme si en parallèle  une nouvelle personne etait en train de naitre ou renaissait ,la partie profonde de notre identité sans nos conjoints qui reprend le dessus et que nous avions oublié.. ou laisser s'endormir,on oubliera jamais rien,on reprends la route avec des virages et des ravins à nous de rester dessus. Énormes bises du dimanche .
18
Après le suicide d’un proche / Re : Voilà, c'est fini...
« Dernier message par Bmylove le Hier à 15:18:02 »
La tempête en moi s'est apaisée depuis plusieurs jours.
C'est comme si quelque chose s'était dénoué. Même la douleur se fait plus douce.
J'arrive à la ranger dans une boîte.
Bruno est parti, je crois. Il ne reste que son souvenir, et non plus sa présence.
J'ai accepté cette séparation.
Je me plais encore à imaginer ce que je lui dirais s'il revenait, mais c'est très fugace.

J'espère que cet état va durer car j'arrive à avoir des projets, à imaginer un avenir.
Toujours impossible de rire et je démarre au quart de tour, mon caractère ne s'est pas arrangé.

Je vous embrasse très fort.
19
bonjour à vous,
cela fait plusieurs jours que je ne suis pas venue sur le forum.
j ai repris mon travail le 3 septembre.cela occupe dans la journée.
je découvre plusieurs nouvelles personnes. malheueusement!
cela fait 6 mois que mon mari est parti d un cancer des poumons avec métastases osseuses.
comme vous, au début, j étais effondrée .
je n ai pas encore retrouver ma joie de vivre mais j ai des moments d accalmie.
il y a des jours, des moments mieux que d autres.
je n arrive toujours pas à regarder la télé donc je m occupe dans la maison.
je déteste le vendredi soir ou les collègues se souhaitent un bon week end, ces week end seule.
là, je vais aller lui parler au cimetière ou il repose près de mon père parti 2 mois et demi après lui.
la vie est injuste, cruelle........
je pense que nous seules pouvont nous comprendre.
je vous souhaite tout le courage nécessaire pour continuer à avancer ..


20
Amicale pensée pour toi, Lila.
Prends bien soin de toi.
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10