Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Mon amour est parti au mois d'avril
« Dernier message par Ela le Hier à 23:46:36 »
Je me répète mais... merci. Merci. Du fond du cœur. Merci... Qiguan,  ton message m'a apporté un vrai réconfort à l'issue d'une sombre journée... Je t'envoie toute mon affection. Martine... tu es et seras toujours la bienvenue à bord de mon vaisseau spatial... Bien sur, chacun de nous expérimente des choses différentes... car nos vécus... nos souffrances... nos bagages ne sont pas les mêmes... Mais ici, malgré ces différences, je ne me sens pas... totalement en décalage. Totalement Alien. Et ça, c'est grâce à des personnes comme toi... qui viennent témoigner sincèrement de ce qu'elles ont au fond du cœur. Merci à toi aussi Loma... Tes mots me rassurent tellement. Ils me laissent entrapercevoir que tout n'est pas perdu... Que peut être un jour, je parviendrai moi aussi à développer un rapport... plus doux... à mes souvenirs. Merci à toi. Et Eric: merci d'avoir déposé ici ces quelques mots, que j'ai accueilli avec beaucoup de gratitude... car je me suis sentie bien seule ces derniers jours... Et de trouver quelques paroles amicales en passant ici, c'est un vrai rayon de soleil. Et merci à tous ceux qui alimentent humblement et avec sincérité les pages de ce forum... J'ai revêtu mon costume de bisounours ce soir, aussi rose que les pois sur ma peau verte, et vous savez quoi? Je me sens bien dedans... Il m'aide à vous dire ce que je ne répèterai jamais assez: A quel point le soutien que je peux trouver ici m'est précieux... Je ne le réalise pas toujours. Parfois je prends même mes distances. Parfois je n'ai pas l'énergie, parfois je me sens en décalage avec le monde entier et même ici je ne sais plus quoi dire... mais malgré tout, ce forum demeure une main tendue... bien plus palpable, bien plus réelle que certaines poignées de main que j'ai échangées dans le monde extérieur.
Aujourd'hui était une journée difficile.... vraiment difficile. J'ai retrouvé la trappe pour descendre au sous-sol... ou plutôt c'est elle qui m'a retrouvée... J'y ai retrouvé aussi... l'espace d'une journée... une partie de mes souvenirs. Je comprends qu'il me faudra encore bien du temps et du courage pour parvenir à remonter certaines images du sous-sol et les garder avec moi dans la lumière... Mais... malgré la douleur et le fait de ressentir aussi fortement, aussi incroyablement puissamment... la pesanteur... ce poids écrasant dans ma poitrine... je suis heureuse d'avoir retrouvé cette trappe. J'avais peur de l'avoir perdue et d'y avoir laissé toutes les belles choses que je n'ai pas encore réussi à remonter.
Bonne nuit à vous chers amis. Je vous embrasse et vous envoie toute mon amitié.
12
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je te garde au fond de mon coeur.
« Dernier message par Nicole54 le Hier à 23:41:47 »
Citer
Que faire sinon qu'attendre que ça se passe!
Quand il fait gris et moche, je me réfugie dans mon lit, mais avec le retour des beaux jours........
j'ai l'impression de rater le reste de ma vie,que ma vie est foutue......
Combien de temps faudra t'il que j'attende avant de le rejoindre?? Vais je le retrouver au moins? Si j'en étais sûre .....
C'est semblable à une torture . Pourquoi nous?

Toutes ces questions restent sans réponse.....

....oufff que ca me ressemble ca...

Avant j'avais espoir pour le "après"...maintenant je le crains...de peur que ca ne soit pas vrai qu'on va se retrouver!
Beaucoup de questions sans réponse
Je me demande aussi ce que je vais faire MÊME s'il fait beau et chaud..........à quoi bon?
J'aimerais qu,il fasse gris toujours.......ca me fait sentir moins coupable de me recroqueviller chez moi, seule, isolée.
13
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Pour celui qui n'est plus là
« Dernier message par Nora le Hier à 23:15:46 »
Point d'étape : Fatigue et découragement.

Ces trois dernières années j'ai eu l'impression d'avoir avancé, fait de mon mieux,  traversé  bravement les épreuves .

Il le fallait. Il fallait faire avec le chagrin. Malgré lui , malgré la souffrance, il a fallu assurer le travail, le tri des affaires, le déménagement, subir le désistement des connaissances, le désintérêt des proches,  se forcer pour faire des activités, prendre sur soi pour sortir, faire des rencontres, ne pas s'isoler.
Pleurer sur les échecs, se réjouir des petites victoires, prendre du plaisir à partager, avoir des déceptions.
Tomber, se relever, tomber encore, être relevée.
Etre seule, se sentir seule, souffrir d'être seule.

Tout cela - pas le coeur vaillant, non - mais avec force, fierté, combativité, courage, espoir aussi . Il y aurait des jours meilleurs, il le fallait, on m'en avait fait la promesse.

Et maintenant, que reste - t-il ? Rien . L'impression d'avoir fait le tour, d'être au bout du bout .

Je vais mieux, c'est vrai, ou je vais moins pire.  J'ai appris à ne plus avoir peur de mon chagrin, de ces vagues de souffrance qui me submergent encore , souvent, tout le temps.
Mais je sais maintenant que cette profonde tristesse ne me quittera pas, jamais, elle fait partie de moi, elle est tapie au fond de moi, ancrée.
Je sais qu'il faudra que je compose avec elle.
Je ne sais pas encore si elle m'empêchera de retourner vers la vie.
Je sais que je ne pourrai pas la dissimuler, par honnêteté.

Je sais que je n'ai jamais su faire les choses à moitié.

Je pense à vous

Nora




14
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je te garde au fond de mon coeur.
« Dernier message par MADR le Hier à 22:58:08 »
Ayant séjournée quelques temps chez ma fille en Haute Savoie, je suis rentrée depuis 10 jours reposée, ayant retrouvé le calme et une certaine sérénité.
Je pensais avoir trouvé le bon chemin , la résignation avait cédé la place à l'acceptation.
Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir vendu un broyeur à végétaux lui appartenant mais la plaie s'est rouverte et saigne à nouveau. Mes larmes coulent toute seule comme s'il y avait un trop plein. C'est comme si c'était une partie de lui qui me quittait à nouveau, il était si heureux quand il pouvait se servir de tout son matériel. Si je dois ressentir cette souffrance à chaque fois, je n'ai pas encore fini de pleurer. A quoi bon tout conserver?

Le travail , c'était sa vie! j'ai comme l'impression de me débarrasser de "ses jouets".
De plus, les journées ensoleillées sont de retour et contrairement à ce qu'on pourrait croire, la souffrance est encore pire, il attendait les beaux jours avec une telle impatience pour travailler à l'extérieur.

Que faire sinon qu'attendre que ça se passe!
Quand il fait gris et moche, je me réfugie dans mon lit, mais avec le retour des beaux jours........
j'ai l'impression de rater le reste de ma vie,que ma vie est foutue......
Combien de temps faudra t'il que j'attende avant de le rejoindre?? Vais je le retrouver au moins? Si j'en étais sûre .....
C'est semblable à une torture . Pourquoi nous?

Toutes ces questions restent sans réponse.....
15
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Merci
« Dernier message par Mononoké le Hier à 21:51:49 »
Il a fait très beau
J'ai trouvé ça agréable on a eu beaucoup de pluie cet hiver en Normandie
Les enfants ont passé l'après-midi dehors
J'ai laissé mon grand partir faire du vélo dans le village avec son copain
Gros effort pour moi !! J'avais confiance mais quand même
Pour ce qui ne le savent pas, leur papa  s'est fait percuté par une voiture alors qu'il faisait beau et qu'il était parti faire du vélo
Mon fils n'osait plus trop prendre son vélo jusqu'alors, ou peu,  ça ne me gênait pas plus que ça
J'ai aussi nettoyé le poulailler (j'ai 7 poules  ;) ) c'était pas du luxe
Ce soir je suis fatiguée,  la tristesse et une boule au ventre se sont invitées, ok
Pourtant rien dans la journée ne le laissait penser , la journée était douce
Peut être parce qu'elle était douce, justement
Peut être parce qu'on a parlé de ma fatigue à  table, de la raison de cette fatigue
Je vais bouquiner  un peu ce soir
Je vous embrasse fort
Je repasserai demain
16
Vivre le deuil de son conjoint / Re : être séparés dans cette vie-ci
« Dernier message par Stana le Hier à 20:19:46 »
  Je sais que ce soir, dans mon lit, je vais faire l'exercice de relaxation personnel dècrit plus haut, qui me fait toujours tans de bien, pour maintenir cet état d'esprit le plus possible  :) j'ai passé une journée tranquille. Je ne suis sortie que pour faire des courses, et une amie est venue brièvement me voire.
  Demain je dois changer les litières de mes cochons d'Inde, et j'ai du ménage à faire chez moi pour le reste de la semaine. Ca me fera du bien de m'activer je pense. Peut-être que comme ça, mon moral ne vas pas retomber dans l'immédiat  ;)

  Douce soirée à tous et toutes  :-*
17
Vivre le deuil de son conjoint / Re : être séparés dans cette vie-ci
« Dernier message par Stana le Hier à 20:14:27 »
  Il m'est arrivé quelque chose de bénéfique aujourd'hui, que j'aimerais partager  :-*

  Hier soir j'ètais dans un mauvais état d'esprit-j'ai expliqué pourquoi dans le topic *les petites phrases dont on se passerait bien*, dont je vais juste résumé: il s'agissait d'un correspondant d'un autre forum qui, au courant de mon deuil, comprends le sens des vidéos que je poste de temps en temps et, à chaque fois, essaie, lui-même par vidéos ou petites phrases interposées, de me convaincre d'oublier, de tourner la page, de voire la mort comme la fin de tout etc  je n'ai rien contre les personnes athées ou agnostiques, loin de là, et je sais que ses intentions sont bonnes, mais ça me peinait dans le sens où il refuse d'entendre mon point de vue, et que ma spiritualité ne m'empêche pas de vivre  :'( >:( je me suis expliquée avec lui une dernière fois, s'il ne comprends toujours pas ça le regarde lol
  Ca a l'air d'un détail vu de l'exterieur, je le sais, mais je suis extrêmement sensible, surtout vis-à-vis de tout ce qui tourne autour du deuil, et vraiment je n'ètais pas bien  :'( et voilà que ce matin, j'ai vu la vidéo d'un autre membre de ce forum, exprimant les mêmes pensées matérialistes. Mais cette fois je ne me suis pas démontée  :'( ;D en guise de réponse, j'ai posté une belle chanson de Yannick Noah, *Simon papa Tara*, qui explique que la foi, et la manière d'honorer les morts d'une personne croyante n'est pas obligatoirement triste  :) :-* j'y ai ajouté *Ma liberté de penser*, de Florent Pagny bien sûr. Avec ça, s'ils n'ont pas compris le message  ;) et j'èviterai de jeter un coup d'œil à leurs posts ces temps-ci, on ne sais jamais.
  Hé bien, encore une fois ça a l'air tout bête, mais cette manière d'avoir défendu mes opinions m'a fait le plus grand bien. Je n'ai plus de mauvais souvenirs qui me trottent dans la tête (si ça pouvait durer...), je me sens plus lègère et sereine, les idées, les pensées claires, et ce mieux-être est exactement ce qu'il me fallait, parce-que vraiment, les pires souvenirs me tourmentaient régulièrement ces temps-ci  :( peut-être que vraiment, rien n'arrive tout-à-fait par hasard  8) 
18
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Mon amour est parti au mois d'avril
« Dernier message par qiguan le Hier à 20:03:45 »
je voulais Elsa juste te dire
reste la martienne à pois roses ... l'univers en a besoin
je reviendrai te dire des choses sur la gestion des souvenirs là je vais m'absenter et je ne fais que mettre ce petit mot
peut être as tu lu ce que j'avais mis comme infos/la mémorisation
c'est utile
rappel chacun(e) est unique ... dans son deuil
ne rien figer
 :-*
19
Ta pharmacienne ne peut pas te conseiller un psychiatre hospitalier qui pourrait t'aider à diminuer ta consommation de Xanax?Un qui écoute ses patients...
Tu es très lucide et conscient que c'est devenu une vraie addiction, le moment est peut être venu de faire quelque chose pour t'en passer un peu, de trouver d'autres approches pour tes angoisses .
As tu consulté déjà au CMP adultes de ton secteur?à l'hopital?
Tes idées suicidaires doivent être entendues par un autre  professionnel qui te donnera des pistes pour mieux faire face à ta souffrance, je le pense très fort...
20
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Stana le Hier à 19:51:18 »
Je suis d'accord mot pour mot avec Noelle, elle a sus mettre des bonnes paroles sur ce que je pense moi aussi, Frederico  :-* :)
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10