Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Une dispute de trop ?
« Dernier message par Bmylove le Hier à 21:43:15 »
Journée extrêmement difficile pour moi. Je plonge.
Culpabilité ++
Manque ++
Angoisse ++

Je suis à bout de ressources, épuisée par 2 mois et demi à faire bonne figure, à me voiler la face, à ne regarder que d'un oeil l'horrible réalité.
Bruno est mort, il s'est pendu, il a mis fin à ses jours dans un moment de très grande souffrance.
Et moi ? Moi je souffre aussi énormément, pourtant je n'ai pas le choix, je dois rester là contre mon gré, à attendre que ce soit la fin.
Je devrais lui en vouloir, il m'a trahie, il m'a menti, il m'a fait du mal, mais je n'y arrive pas. Ce serait tellement plus simple si j'y arrivais.
Notre histoire s'arrête sur un noeud qui ne se défera jamais.
A chaque fois que j'arrive à me dire que mes limites étaient dépassées, je me rappelle à quel point il était malheureux, et je prends un aller simple pour le pays de la culpabilité, un pays aride, dangereux, peuplé de créatures effrayantes.

J'espère que votre dimanche fut meilleur que le mien.
En tous cas, en voilà un de passé. Check.


12
Discussions Générales / Re : Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par Eva Luna le Hier à 21:39:49 »
Je n'avais pas pensé à l'image ou la posture de la tortue et pourtant elle me parle bien...je vais la garder en tête...merci...
13
Vivre le deuil de son conjoint / Re : j ai perdu l amour de ma vie
« Dernier message par arfaca le Hier à 21:34:48 »
Oui je sais que l on va y arriver ..mais pourquoi certains jours de grandes angoisses et ce doute de ne pas y arriver. C est qq chose qui m effraie je suis capable de deculper mes forces de sourire malgré tout à cette vie mais j ai peur un jour que toute cette force me lâche...c est mon sentiment en ce moment
Bien à vous
14
Être un parent en deuil / Re : Je tente le coup...
« Dernier message par loulou15 le Hier à 21:33:51 »
De vous lire je me vois ... presque les mêmes mots/maux ...
15
Vivre le deuil de son conjoint / Re : j ai perdu l amour de ma vie
« Dernier message par qiguan le Hier à 20:54:52 »
Citer
je sais maintenant que je vais y arriver.....
oui et ce malgré les vagues
affectueusement
16
Citer
ça ne peut que me soutenir...
n'en doute jamais
affectueusement
17
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je suis anéantie
« Dernier message par qiguan le Hier à 20:52:07 »
Citer
Que faire quand rien n’a plus d’importance???
initier un mouvement de faire quelque chose en lien avec le défunt ... seul lui (elle) compte alors ... autant pleurer avec ...
certain(e)s classent des photos, d'autres lui écrivent, d'autres peignent, créent de la musique ... toutes, tous pleurent en même temps ... mais sont dans une action
c'est le mouvement de l'action, pas elle en soi, qui aide doucement sans qu'on le voit ...
moi j'ai relu les mots des carnets où nous nous écrivions par exemple ...
certains ont fait un livre avec les textos  ...
 :-*
18
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je suis anéantie
« Dernier message par Bibou07 le Hier à 20:30:03 »
Bonsoir ,


Merci à tous pour vos messages...la journée est passée mais ce soir, la douleur est à nouveau omniprésente...Ces retours au domicile, vide mais rempli de souvenirs sont terribles...j’aimerai me mettre au fond d’un trou...je vais donc me mettre plus sagement au fond de mon lit...la télé, la musique, les livres rien ne m’interrese en ce moment... tout semble fade ou superficiel...la vie n’a plus aucun sel...
Que faire quand rien n’a plus d’importance???

Danube, j’ai répondu à votre message mais je ne sais pas si il a été envoyé correctement enMP.

Que la nuit soit douce pour vous tous. Bises Bibou
19
Oui...j'ai perdu mon père de 60 ans il y a 4 ans...j'avais alors beaucoup pris en charge...malheureusement les papiers ont un gout de déjà vu...un gout très particulier…
Mais à ce moment là, c'est ma moitié qui m'a aidé à traverser les étapes du deuil...là...c'est tout autre chose...J'ai perdu mon homme à moi...une partie de ma force...j'avais 18 ans...lui 24...on a tout construit ensemble...Même si je suis une femme indépendante et autonome, on faisait tout à deux depuis tellement d'années...on a traversé toute sortes de difficultés et on a jamais cessé de s'aimer...on était très complices, très soudés, plein de projets...on s'aimait très fort...mon cœur s'est brisé...mon cœur de femme...Mais mon cœur de maman semble intact...et c'est à cela que je me raccroche pour le moment...ma fille, mon amour...ils méritent ça…! Je les aime de tout cœur...ils sont mon tout…
Je l'aimerai à jamais...mon homme à moi….:-(...il fait partie de moi...et j'accepte la douleur physique et morale, la terreur que je traverse par amour pour lui...jamais il ne nous aurait fait du mal de son plein grès...il en aurait trop souffert...jamais il ne nous aurait quitté...alors je me dois d'avancer...par respect et parce que je l'aimais…
Pour y arriver....je continuerai à parler, à partager, à vous lire...ça ne peut que me soutenir...
20
Discussions Générales / Re : Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par Etoile9 le Hier à 19:33:57 »
Je le ressens comme une brûlure dans le torse et les bras, peut-être pcq elle était souvent dans les bras. Et puis la gorge qui serre, mais c'est plutôt quand il y a des gens autour qui ne savent pas la douleur que c'est à chaque instant.
Définitif, ou plutôt jusqu'à ma mort, qu'il y ait une vie après ou pas, mais je pense bien que oui; c'est important pour moi d'y croire, autrement je n'arrive pas à avancer. Cette réalité de perpétuité m'a assailli tout au début, je pensais que je pourrais un certain temps. Mais tout le temps! Je ne sais pas, alors je vois à court terme, un jour à la fois.
Je vais regarder les documentaires dont tu as parlé, peut-être que cela fera écho en moi.
Etre autrement que les autres, cette impression d'être à côté de la plaque, pas vraiment adaptée... Je suis parvenue à dire à un groupe avec lequel je suis une formation, le cataclysme inconcevable. Je leur ai dit mon besoin d'être dans ce groupe avec tout ce que je suis, cette souffrance (qu'ils ne peuvent imaginer). Cela aide... Toujours l'impression d'être inadaptée, mais au moins tolérée voire même acceptée avec cela.
Je l'appelais ma toute petite fille, mon grand bébé trésor; pcq elle était si petite bien que plus tout à fait un bébé. Elle me manque beaucoup.
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10