Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je suis anéantie
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 09:09:36 »
Je t'embrasse Bibou. As-tu passé une bonne nuit ?

Que vas-tu faire aujourd'hui ?
2
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je viens de perdre mon Amour
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 09:06:48 »
Coucou Emi,
Je comprends que tu sois fatiguée !!
J'espère que tu as pu te reposer ?

Ta fille se conduit comme beaucoup d'enfants de son âge. Plutôt rassurant, non ?
Mais fatiguant, ça c'est sûr. Il y aura bien d'autres moments d'opposition entre mère et fille.
Elle a besoin de ton amour et de tes limites.
Tu peux tout à fait lui dire qu'à certains moments  tu es fatiguée, et convenir avec elle, dans un moment de calme, de ce qu'elle peut faire pour t'aider (Mettre la table...)

Quant à l'adolescence, tu as le temps de voir venir ;)

Je t'embrasse.
3
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Re : Le malheur d'Alfred..
« Dernier message par Federico le Aujourd'hui à 08:04:03 »
Alfred... va te faire enculer ! connard !

Clochette... va te faire enculer ! salope !

Tu es la même personne et tu viens ici sur ce forum pour te divertir et nous narguer...

Tu ne respectes pas nos souffrances !

Tu ne mérites que mépris !

Tu es démasquée et marquée au fer rouge...

HONTE A TOI ... Alfred Clochette de mes couilles ! casse toi d'là !

Je signe : Federico

4
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je suis anéantie
« Dernier message par danube le Aujourd'hui à 07:06:30 »
Je vous comprends, les vacances, ces deux mois que j'aimais tant ,viennent rajouter du vide au vide .
Je remplis sans cesse , j'essaye de faire quelque chose chaque jour , de voir des amis , mais je m'épuise physiquement, tellement être  en mouvement perpétuel ne me correspond pas .
J'aimerais me poser , me reposer mais une petite voix me dit que si je le fais , je vais m'effondrer mais comme c'est épuisant.
Il y a un an , mon mari allait et venait entre la maison et l'hôpital .J'ai cru qu'il allait s'en sortir même si au fond de moi , une petite voix me disait le contraire .Je ne voulais pas l'écouter pas l'entendre .
Pendant cette période aussi , je me suis agitée dans tous les sens pour trouver ce qui lui permettrait d'aller mieux , de le soulager .
Mais il  est parti en octobre et 9 mois après ,l'angoisse est là chaque jour dés que je m'arrête .Mais jusqu'à quand vais-je tenir .Parfois , je voudrais que mon corps lâche pour arrêter ce mouvement , cette suractivité qui ne me remplit pas , qui remplit seulement le temps .
5
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Le malheur d'Alfred..
« Dernier message par danube le Aujourd'hui à 06:52:03 »
Je lis souvent ce forum , sans nécessairement laisser de message , trop de chagrin , peur d'ennuyer avec mes angoisses qui sont souvent les mêmes que les vôtres .
Les propos "d'Alfred " me semblaient incohérents et peu en adéquation avec un deuil récent.
Mais quelle indécence , quelle tristesse d'en arriver à faire des choses pareilles .
Pourquoi , quel intérêt , à quoi cela sert-il?
6
Merci emi...merci beaucoup…
7
Vivre le deuil de son conjoint / Re : aux nouvelles personnes inscrites
« Dernier message par emi le Aujourd'hui à 00:02:16 »
Merci Qiguan et les autres qui l'on "démasqué" car je n'y avais vu que du feu.. À vrai dire je ne comprends pas pourquoi faire ce genre de choses. Quel est le but recherché? C'est sordide...
8
Je comprends ce que tu dis dans ton dernier message.

Moi aussi ça m'arrive assez souvent de ne pas profiter, mais plutôt dans le sens : la vie ne m'a pas permis de garder ma mère à mes côtés. La vie peut me présenter des bonheurs, je n'en ai rien à faire. Je ne veux pas jouer le jeu.
Rejeter tout, le bon comme le mauvais.
Je ne crois même pas que ce soit pour me punir. J'ai l'impression de vouloir provoquer l'univers.
Ca peut paraitre absurde... je me vois comme une petite fille qui tourne le dos de colère à la vie.
9
Ton texte est magnifique. Plein d'amour pour ton chéri ! Et tu décris très bien ce que l'on ressent.
Continue d'écrire ainsi si cela t'aide ne serait-ce qu'un peu.
10
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je viens de perdre mon Amour
« Dernier message par emi le Hier à 23:41:05 »
Merci Qiguan !

Pas trop le moral ce soir. Ce contre coup attendu commence peut-être à pointer le bout de son nez...
Je n'arrête pas de me fâcher avec ma fille aînée. Tout ce que je fais n'est pas suffisant et je ne peux pas compter sur elle ne serait-ce que pour mettre la table. Elle n'a que 5 ans et demi et ne comprend pas tout c'est normal je le sais. Elle ne peut pas se rendre compte de ce que je fais pour elle, sa sœur et son frère, mais c'est usant émotionnellement. J'ai l'impression de faire du sur place avec mes filles alors que je fais tout pour avancer dès que j'ai un peu de forces. Je sais qu'il ne faut pas trop se projeter, mais qu'est ce que ça va donner dans 10 ans si c'est si difficile aujourd'hui. Comment je vais pouvoir m'occuper de mes enfants à l'adolescence? Quand je pense à l'expression "petits enfants , petits soucis, grands enfants, grands soucis", c'est loin d'être rassurant...

Je vais aller me coucher en espérant un réveil plus doux demain.
Bonne nuit à tous...
Pages: [1] 2 3 ... 10