Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Une dispute de trop ?
« Dernier message par qiguan le Aujourd'hui à 11:33:28 »
 :-* bonjour
2
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Bonjour, petit nouveau
« Dernier message par qiguan le Aujourd'hui à 11:31:42 »
Flore tout est si juste
et fait écho en moi ...
nous avons pu nous dire aurevoir sans dire que c'était le dernier mais je le "sentais" je suis revenue de la porte vers son lit alors qu'il insistait pour que j'aille me reposer ... x fois pour des baisers et câlins ...
je n'oublierai jamais ma perception de son visage certes dévasté par la maladie mais si radieux et me disant "à demain mamour" 

David34
as tu vu
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/le-savaient-ils/

oui on a besoin de savoir certaines choses et le personnel peut dire certaines choses ...
3
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je poursuis...
« Dernier message par qiguan le Aujourd'hui à 11:24:42 »
Citer
on doit suivre sans réussir à combler.. c est pourquoi on est vite déséquilibré, je pense
bien vu, je partage !
oui cette notion de suivre mais sans combler me parait très juste !
idem pour l'origine des déséquilibres ...
il est difficile d'intégrer que nous survivons, vivons, revivons avec le "trou" du manque ... comment être en équilibre avec un vide permanent ? voilà le défi permanent et l'origine de notre décalage avec les autres ... qui sont entiers
4
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Petit florilège des questions qui fâchent…
« Dernier message par Bibou07 le Aujourd'hui à 11:16:41 »
Et oui, les questions stupides existent et existeront toujours...

- mon chien est mort, tu me comprends n’est ce pas? Non...mon aimé est parti...
- tu viens à la fête ce soir? Mais bien sûr, je vais danser jusqu’au bout de la nuit...ou alors pour me saouler? ( après 1 mois)
- pourquoi tu portes du noir, tu n’aimes pas le rouge? ....et j’en passe...

Je me sens de plus en plus en décalage avec les autres...je ne cherche plus à comprendre...

Que votre journée soit la plus douce possible...
5
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Petit florilège des questions qui fâchent…
« Dernier message par damon rez le Aujourd'hui à 11:02:14 »
Je suis content que ce post ait fait rire certains
Et en le relisant, ainsi que vos réponses, j’ai aussi un léger sourire qui s’esquisse. :)

Il y a ceux qui ne comprennent rien à ma situation mais qui prétendent comprendre
Il y ceux qui tentent de me comprendre mais qui sont néanmoins tellement maladroits
Il y a ceux qui comprennent que je suis mal et qui en profite pour me balancer leur mal-être ( un peu plus , un peu moins… au final ça ne change rien)
Il y a ceux qui ne comprennent pas que je puisse encore ne pas être bien après tout ce temps 
Il y a ceux qui sont en totale incapacité de comprendre
Et il y a moi qui comprend que (parfois) ca ne sert à rien de chercher à comprendre les autres.

Parfois, on en vient à oublier que le silence est d’or.

Bref, je m’attends à ce que ce petit florilège des remarques stupides s’enrichisse encore à l’avenir.
6
Discussions Générales / Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par résilience et silence le Aujourd'hui à 08:57:43 »
Bonjour à vous toutes et tous.
Comme vous tou(te)s, à la lecture des différents textes, lecture un peu en survol pour ne pas trop réveiller le feu des douleurs refoulées, je me béquille comme je peux. Des fois ça tient, des fois pas, en tout cas la lutte est permanente.
Récemment, je me suis mis à la méditation. ça m'aide pas mal ce truc, c'est pas magique mais l'effet semble positif, en toute relativité, évidemment. Comme bien des personnes, j'ai arpenté depuis la mort soudaine de ma fille bien des douleurs, bien des horreurs et ce à perpétuité. Comme d'autres, je me suis éveillé aux signes de cet ailleurs des défunts, croisant parfois d'aussi jolis signes que celui d'un papillon posé délicatement sur un pied, une étoile filante ou une lumière qui clignote. Cet impensable est arrivé voici moins de 2 ans, enterrant ce que je fus, un papa divorcé aux prises avec une reconstruction qui avançait, reconstruction balayée par l'impensable décès, foudroyant, brutal, inadmissible, inverse à toute logique et pourtant,..un colibacille a frappé, profitant d'une faille et propulsant ma fille, je n'ose plus dire "notre" fille dans cet ailleurs et cet état qu'elle est maintenant devenue. La culpabilité, l'échec, l'impossibilité de dépasser la misère de notre condition humaine et ses passifs sont si délicats à aborder que j'en reste à ce premier abord. Je ne suis ni croyant ni pratiquant et sensible à la psychanalyse et la systémie, grandes écoles de désillusion, mais bon sang qu'est-ce que c'est lourd à porter, même si je refuse de me plaindre et de laisser rage, colère, haine ou amertume envahir mon esprit. D'autres personnes sont-elles confrontées aux mêmes états, même si je me sens un peu maladroit pour en parler? Merci en tout cas à celles et ceux qui s'y essayent.
Pascal.
7
Si je peux t'apporter un tant soit peu de soulagement, j'en suis heureuse.

Je crois, si je peux me permettre, que ta fille (quel âge a-t-elle ?) essaie de te dire à sa façon qu'elle a besoin de toi, d'un papa en vie, qui le restera, et qui la rassure. Psy, neuro,... Vous verrez l'évolution, mais ce qui est clair, c'est sa demande de sécurité.
Passer par le corps pour exprimer ses angoisses (parce que là on parle bien d'angoisse, pas de mal-être, à mon avis), c'est parfois le plus efficace, parce que c'est spectaculaire.

Je souhaite de tout coeur que vous puissiez du temps agréable ensemble, que vous puissiez vous apaiser.
On ne sait pas combien de temps nous passerons sur terre, et tant mieux, mais essayons de ne pas avoir plus de regrets dans qq années que nous n'en avons déjà. Et c'est un gros travail sur soi que de l'intégrer, je trouve.
8
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Après 6 ans
« Dernier message par Alfonsoz le Aujourd'hui à 06:03:52 »
Presenting these stories has made me very knowledgeable and useful.
9
Discussions Générales / Re : Je t'écris
« Dernier message par Alfonsoz le Aujourd'hui à 06:03:13 »
Where do you put these important pieces of information?
10
Être un parent en deuil / Re : Jérôme mon enfant
« Dernier message par Une Maman le Aujourd'hui à 05:02:42 »
Kompong speu, Souci,

Merci pour votre gentillesse et votre soutien
Je pense à vous et vos souffrances mais ne trouve pas les mots pour vous accompagner.
.
Depuis que je suis sur ce forum, je ne fais que répéter la même chose, je ne sais rien dire d'autre, mes pensées sont
bloquées, il n'y a plus de spontanéité dans mes actions, c'est comme si j'étais enchainée, ce poids est si lourd à porter.

Etre une Maman pour vivre celà....., pourquoi la vie est elle si dure?
Pages: [1] 2 3 ... 10