Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Ce qui change en nous
« Dernier message par qiguan le Aujourd'hui à 16:40:05 »
4 ans après
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/ce-qui-change-en-nous/msg49154/#msg49154
Constat
La vie m'oblige à être dans le combat (niveau professionnel) pour mon avenir matériel
Moi qui ne voulais plus être dans le combat ... La vie m'impose de l'être.
Je trouve les ressources pour mener le combat mais je sens mes fragilisations dûes au deuil
Je sens le manque de l'accompagnement qu'il aurait fait ... Que ma maman aurait fait ...ces manques sont douloureux
Les difficultés, les revers mettent encore plus en exergue l'absence ...
Certes intérieurement je me dis ce que je crois qu'ils m'auraient dit mais il me manque les réconforts physiques ... Et c'est une étape de plus de la déconstruction ...

Le chemin du deuil m'a rendue plus patiente je crois

Prenez soin de vous
2
Après le suicide d’un proche / Re : Mon compagnon m'a quitté
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 13:11:54 »
Je sais, mon doux Mike, je sais... Laisse-toi aller...
Ludo mérite qu'on pleure pour lui. Et toi aussi.

Je te serre fort dans mes bras. 
3
Après le suicide d’un proche / Re : Voilà, c'est fini...
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 13:08:41 »
Bruno aussi a cru/compris que notre relation était finie.
Pour lui, comme pour Ludo, beaucoup d'autres paramètres ont joué.
Souviens-toi de l'image de l'alignement des planètes.
Comment expliquer sinon que tous les amoureux malheureux ne se suicident pas ?

Et comment expliquer qu'on ne se suicide pas, nous ?
Et toutes les personnes qui nous accompagnent sur ce forum ?
Je crois que question souffrance et désespoir, on est servis.
Même si me concernant, ça peut être très tentant d'en finir, qq chose me retient.

Je suis triste de te voir te faire du mal...  :(
4
Après le suicide d’un proche / Re : Mon compagnon m'a quitté
« Dernier message par mike67 le Aujourd'hui à 13:04:04 »
Merci Bmylove.
Il me manque tellement :'(
5
Après le suicide d’un proche / Re : Mon compagnon m'a quitté
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 13:01:31 »
C'est peut-être un passage obligé, Mike.
Tiens bon, ta tristesse est preuve de ton attachement à Ludo.
Elle est belle.
6
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je suis anéantie
« Dernier message par mike67 le Aujourd'hui à 13:00:44 »
Tu m'aides Bibou,

Ton atttention, je la sens et elle est réconfortante.

Acceptes mes excuses de ne pas toujours être aussi présent que toi.
 :-\
IL y a des moments où on ne sait quoi écrire, car on a le sentiment de se répéter peut être.
Ce n'est pas grave.

Finalement, si on prend du recul, on a tous évolué.
Il y a quelques moi, tout notre désespoir allait vers la personne disparue.
Aujourd'hui, il y a un léger recentrage qui se fait : on n'est plus à l'écoute de notre tristesse, envie de la dépasser. Mais pour le moment, c'est très compliqué.

Je t'embrasse Bibou :)
7
Être un parent en deuil / Re : Mon fils Ethann
« Dernier message par katrinap le Aujourd'hui à 12:59:39 »
maman d'Ethann
mamie d'Ethann
si seulement nous pouvions prendre un peu de ce poids constant de vos épaules
Vous n'y êtes pour rien, la vie manque de compassion, d'indulgence, mais c'est ce qui fera aussi que vos filles apprendront par vous recevront par vous le plus beau cadeau: la résilience
à travers elles Ethann vivra
à travers vos souvenirs, peut être des signes, Ethann vivra
on est tous là pour vous
katrin
8
Après le suicide d’un proche / Re : Voilà, c'est fini...
« Dernier message par mike67 le Aujourd'hui à 12:56:34 »
Je le conçois dans ton cas.
Pour ce qui est de moi, c'est bcp plus dur : il a senti que notre relation était terminée et n'a plus trouvé les moyens pour continuer de vivre.
Je dois faire avec cet immense fardeau pour toujours. Je regrette tant son départ, cela me mine toujours autant.
Merci pour tes paroles
9
Vivre la perte d'un parent / Re : Mort brutal de maman
« Dernier message par katrinap le Aujourd'hui à 12:53:05 »
oui vortex moi c'est tous les jours comme ça depuis 20 mois
je crois que l'instinct de vie nous pousse au devant, et en même temps on est loyal vis à vis de nos disparus et ils nous manquent
katrin
10
Vivre la perte d'un parent / je sais enfin de quoi il est mort
« Dernier message par katrinap le Aujourd'hui à 12:51:49 »
mon père est mort dit de choc septique le 02 février 2017,
je ne comprenais pas moi qui connais  un peu la médecine, comment d'un glissement hors de son lit il pouvait mourir 3 mois après avec 20 kgs de moins et une démence jamais apparue jusque là
j'ai besoin de comprendre ça fait partie de ma nature de psychologue de métier, investiguer, comprendre pour mieux accompagner
j'ai obtenu avec grandes résistances du corps médical son dossier après 15 mois de relances
j'ai échangé avant et après la remise du dossier avec des médecins, sur ce que j'imaginais et qu'ils me confirmaient être un choc septique du à une maladie nosocomiale contractée...à l'hopital
ce n'est malheureusement pas une première mais quelle horreur, quel choc même si je m'en doutais, qu'un lieu de soin devienne un lieu de mort, et que sans souci de transparence et en ayant peur des représailles de justice cela aitété masqué!
katrin, en pleine réflexion sur ce qui doit être fait
Pages: [1] 2 3 ... 10