Auteur Sujet: Un livre très dur  (Lu 1560 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 155
Un livre très dur
« le: 25 juin 2021 à 12:30:32 »
Voici un livre qui m'a retourné et que certains d'entre vous connaissent certainement.
Il s'agit de  "Bruno mon fils" de Janie Maurice.

Je ne vous conseille pas de le lire, il est très dur, la fin est d'une violence inouïe.
Sauf si vous voulez accroître vos connaissances sur la prise en charge d'enfants gravement malades par le milieu médical.

J'ai mis à peu près un an à le lire, car je pensais bien qu'il finirait mal, et les quinze dernières pages ont été un traumatisme pour moi.

Mais il s'agit d'un témoignage.
Donc si vous en avez le courage, n'hésitez pas, il est magnifique, héroïque, d'ailleurs le véritable héros est le petit garçon, ce formidable petit Bruno, un enfant d'à peine cinq ans et demi !

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3097
Re : Un livre très dur
« Réponse #1 le: 25 juin 2021 à 13:14:07 »
Il t'a apporté quoi, ce temoignage difficile?

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 155
Re : Un livre très dur
« Réponse #2 le: 25 juin 2021 à 14:30:44 »
Ca m'a rapporté une meilleure compréhension, un rapprochement, et une confirmation.

Meilleure compréhension de la problématique de la prise en charge d'enfants dans le milieu hospitalier français (qui est fortement critiqué dans ce livre, et à juste titre, même si des progrès depuis 1975 ont certainement vu le jour)

Une confirmation qu'il ne faut JAMAIS faire confiance aveuglément à quelque membre du corps médical que ce soit, il faut toujours conserver sa lucidité même si c'est parfois extrêmement difficile, et surtout tenter de séparer le bon grain de l'ivraie dans ce domaine (savoir couper les liens définitivement avec un médecin, un infirmier, qui ne convient ni à vous  ni à la personne soignée, surtout si c'est un enfant)

Un rapprochement (un de plus) avec des parents endeuillés, ce que je ne suis pas, même si j'ai vécu une autre sorte de deuil très douloureux. Je sais qu'il est commun de dire sur ce genre de forum que RIEN n'est pire que de perdre un enfant. Que perdre un mari, un papa, une maman, ce n'est franchement pas comparable. Sauf que je ne suis pas  d'accord, je l'avais déjà écrit il y a longtemps.
Je concède toutefois, notamment à la lecture de ce livre admirable et abominablement dur, que si je ne vis pas moi-même ce drame de la perte d'un enfant, je ne peux vraiment savoir ce que c'est .
Une chose au moins est sûre : pour rien au monde je ne voudrais vivre cela.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3097
Re : Un livre très dur
« Réponse #3 le: 25 juin 2021 à 22:35:11 »
"Je sais qu'il est commun de dire sur ce genre de forum que RIEN n'est pire que de perdre un enfant. "

Oui, moi aussi j'ai tendance à penser comme ça...
mais ...
qui suis je pour quantifier la souffrance en face de moi, la juger, la jauger...?
Mais
Je sais que la compétition entre endeuillés est stérile.
Je sais que perdre quelqu'un qu'on aime  est le pire qui puisse nous arriver, à chacun.
Que c'est le lien brisé par la mort , la relation unique perdue...qui fait l'Himalaya du chagrin.Chacun son Everest...
Je sais aussi qu'il y a du pire dans certains deuils...et que personne ne peut mesurer la peine de l'autre.

J'essaie depuis toujours de modérer mon jugement... j'en suis arrivée à la conclusion que c'est la qualité d'essentiel à notre vie, qui fait la différence...pour certains c'est un fils,pour  d'autres, un amoureux éperdument aimé,une maman fusionnelle...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5351
Re : Un livre très dur
« Réponse #4 le: 26 juin 2021 à 10:34:20 »
je te rejoins Eva Luna
 la compétition entre endeuillés est stérile
Citer
c'est la qualité d'essentiel à notre vie, qui fait la différence...pour certains c'est un fils,pour  d'autres, un amoureux éperdument aimé,une maman fusionnelle...

et au moment du vécu le niveau de la douleur est tel qu'il ne peut pas être comparé puisque l'autre cas ne fait pas partie du contexte
la seule personne avec qui j'ai vraiment échangé là dessus
est
Méduse en Mp
tous ses écrits perte enfant puis du conjoint ont été filtrés par elle  ... car elle ne pouvait pas affronter ce bloc
...
le niveau de perception de la douleur est toujours singulière tant dans le physique que le psycho émotionnel
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3097
Re : Un livre très dur
« Réponse #5 le: 26 juin 2021 à 13:57:20 »
Oui, je partage tout à fait...
je sais aussi que c'est inentendable quand on est au fond du gouffre...et c'est normal...
et même que ça blesse et heurte que certains osent le dire ou l'écrire..
et je ne souhaite blesser personne.