Auteur Sujet: Peut-on vraiment se consoler de la mort d'un proche ?  (Lu 5741 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1211
  • Terra Incognita
Peut-on vraiment se consoler de la mort d'un proche ?
« le: 14 mars 2023 à 11:16:39 »

Peut-on vraiment se consoler de la mort d'un proche ?

Avec Jérôme Garcin, Christophe André et Christilla Pellé-Douël

Jérôme Garcin  journaliste et écrivain. Il dirige le service culturel de L’Obs, produit et anime l'émission Le Masque et la Plume sur France Inter. Il est aussi membre du comité de lecture de la Comédie-Française. Il a été lauréat de nombreux prix, dont le Prix Médicis essai (1994) pour Pour Jean Prévost (Gallimard, 1994), le Grand prix de littérature Henri-Gal de l'Académie française (2013) pour l'ensemble de son œuvre, ainsi que Prix des Deux Magots (2020) pour Le Dernier Hiver du Cid (Gallimard, 2020). Il a également été juré de plusieurs prix littéraires, dont celui du Renaudot, de 2011 à 2020, date à laquelle il démissionne dans un contexte marqué d’une part par l’affaire Matzneff, et d’autre part par un manque de diversité dont il dénonce « l'aberrante constitution d'un jury 90 % masculin ». Il a publié, en janvier dernier, Mes fragiles (Gallimard, 2023), récit des tragiques pertes successives de sa mère et de son frère, en l’espace de six mois. A bien des égards, dans l’expression du déchirement, du deuil mais aussi de la résilience, cet ouvrage peut faire écho à Olivier (Gallimard, 2011), où l’auteur parlait de son frère jumeau mortellement percuté par un chauffard à l’aube de ses six ans.