Auteur Sujet: La mort est tendance cet automne  (Lu 107 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1476
  • Le forum d'entraide durant un deuil
La mort est tendance cet automne
« le: 20 Septembre 2018 à 21:06:58 »
2 nouvelles séries TV au sujet de la mort :
Sorry for your loss et Forever

Je ne sais pas ce que vaut la première, la deuxième est drôle et originale.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4032
Re : La mort est tendance cet automne
« Réponse #1 le: 21 Septembre 2018 à 15:17:45 »
De quoi ça parle ? Sorry For Your Loss (copié collé allo ciné)

Trois mois après la mort soudaine de son mari, Matt, Leigh Shaw lutte pour remonter à la surface. Dans ce lent processus, elle voit ses relations avec ses proches, notamment avec sa mère, sa soeur et son beau-frère, se modifier profondément. Pas après pas, Leigh tente de se réconcilier avec son passé et avec celui de Matt... .

Avec Elizabeth Olsen, Kelly Marie Tran, Janet McTeer, Mamoudou Athie et Jovan Adepo

Sorry For Your Loss est accessible sur Facebook Watch, par le biais d'un compte Facebook. Quatre épisodes sont d'ores et déjà disponibles, les suivants seront déposés chaque mardi sur la plateforme.

Ca vaut le coup d'oeil ?

Un vieux t-shirt qui n'a plus son odeur, un rasoir où subsistent encore quelques poils de sa barbe...  Matt n'est plus là mais, partout, dans Sorry For You Loss, son absence et sa présence, son fantôme et les quelques résidus de son existence et de sa personne, se font étrangement sentir.

Cinquième série lancée par Facebook Watch, Sorry For Your Loss est la plus attendue de la plateforme et s'inscrit également dans la lignée des drames sur le deuil attendus cette saison, comme Kidding ou encore A Million Little Things. Pour autant, toute comparaison s'arrête là.

Créée par Kit Steinkellner, scénariste encore peu connu ayant notamment travaillé sur Z : The Beginning of Everything avec Christina Ricci, Sorry For Your Loss est un drama sensible, fin et tout en nuances qui ne prétend rien réinventer ni donner de solution miracle à la tristesse et au désespoir de voir un proche s'évanouir du jour au lendemain. La série, dont vous pouvez voir gratuitement les quatre premiers épisodes avec votre compte Facebook, brille par sa sobriété, évitant avec beaucoup de finesse toute effusion facile et parvenant avec justesse à retranscrire le tourbillon de sentiments, impossible à décrire, qui assaillent Leigh à la mort de Matt, l'homme qu'elle aimait.

Pour ce faire, la série explore le quotidien abrupt de Leigh tout en offrant, par voie de flashbacks, des fragments de son intimité avec Matt ou des éclairs de sa vie passée. Une manière de confronter deux réalités et de faire des parallèles intéressants, le téléspectateur accompagnant Leigh sur le chemin cabossé du deuil, au gré des étapes qu'elle traverse.

Le pilote nous amène ainsi trois mois après la mort de Matt. Leigh est retournée vivre chez sa mère, où réside également sa soeur Amy. Le matin, c'est justement sa mère qui la sort du lit, la journée, ce sont les cours d'aérobic qu'elle donne qui la font tenir, puis, parfois, le Donut qu'on veut bien lui offrir au groupe de soutien dans lequel elle se rend. De toutes petites choses qui l'empêchent de totalement sombrer mais qui n'ont pas assez de pouvoir pour lui éviter la rancoeur, la rage, les regrets et les interrogations.

A chaque minute, Leigh entend des mots qui ne peuvent la guérir, des expressions stupides, des encouragements à aller mieux, des remarques déplacées voire seulement maladroites qui la blessent et l'agressent au plus profond d'elle-même. Dans sa douleur, elle ne peut encore voir celle des autres, celle de Danny, le frère de Matt, avec qui, on le comprend, elle a toujours entretenu une relation tendue. Ni celles de sa soeur et de sa mère, qu'elle ne peut s'empêcher de comparer à la sienne et qu'elle interdit presque. C'est de là que Sorry For Your Loss tire aussi sa finesse, en montrant à tout petits pas feutrés l'effet dévastateur de la perte et l'impossibilité, parfois, de rendre intelligible celle des autres proches du défunt.

Pour illustrer tous ces sentiments et ce processus, la série peut se targuer d'être portée par un casting bourré de qualités et d'alchimie. Dans le rôle de Leigh, son premier dans une série, Elizabeth Olsen est tout bonnement éblouissante. De plans larges en gros plans, son visage offre des centaines d'expressions et elle parvient tour à tour à faire que Leigh paraisse imparfaite et susceptible puis à nous la livrer impuissante et désemparée. Précisons au passage que l'actrice, productrice déléguée, suit le show depuis ses prémisses, il y a trois ans de cela, et s'est impliquée depuis dans toutes ses étapes.

A ses côtés, Kelly Marie Tran (Star Wars) campe Jules, une soeur aussi agaçante que touchante tandis que Janet McTeer interprète l'animal spirituel de la série, une femme avide de symbolisme qui n'a de cesse de faire réfléchir les uns et les autres. N'oublions pas non plus le grand absent-présent de la série, Matt, incarné par Mamoudou Athie. Un personnage auquel Athie offre autant de mystère et de forces que de fragilités. A son décès, Leigh découvre en effet que Matt avait peut-être des secrets et qu'elle ne l'avait peut-être pas totalement compris. Sorry For Your Loss posant bien la question du jardin secret, des non-dits et des incompréhensions dans le couple. Connait-on vraiment les gens qu'on aime et, une fois qu'ils sont partis, emportent-ils définitivement leurs secrets ?

Avec ses épisodes de seulement 30 minutes, Sorry For Your Loss parvient à prendre son temps, tout comme celui du deuil, tout en ne se perdant jamais en fioritures et en ne sombrant pas dans le larmoyant. Déchirante et authentique, c'est une série qui propose un chemin tragique mais également plein de lumière, où l'humour surgit par éclairs noirs et où les souvenirs, comme l'avenir, parviennent finalement à rejaillir.

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4032
Re : La mort est tendance cet automne
« Réponse #2 le: 21 Septembre 2018 à 15:19:05 »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1476
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : La mort est tendance cet automne
« Réponse #3 le: 21 Septembre 2018 à 15:31:16 »
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes