Auteur Sujet: lectures  (Lu 66728 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Ludmilla 31

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 152
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : lectures
« Réponse #135 le: 22 Février 2016 à 17:29:02 »
Je viens de lire le livre du Professeur Charbonnier :

"La mort expliquée aux enfants et aussi aux adultes" ,très vite lu ,c'est comme si il nous parlait directement ,mais pas pour les personnes qui ne veulent pas entendre parler de Dieu ou de signes .

Pour ma part j'ai aimé ,mais je respecte le choix et l'opinion de chacun ,chacun est libre et fait comme il le ressent .

Amicalement .

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2397
Re : lectures
« Réponse #136 le: 22 Février 2016 à 18:24:04 »
Tombé hors du temps: récit pour voix de David Grossman
je le termine cet AM et je tombe sur ces mots...: «Nous étions / Deux flocons humains, / Un enfant et sa mère» et sur ceux là...

"L'homme qui marche:

Il est mort
je comprends presque
le sens
des sons: l'enfant
est mort
je reconnais
qu'il y a du vrai
dans ces mots. il est mort,
Il est
mort
mais
sa mort

sa mort
n'est pas morte."

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2397
Re : lectures
« Réponse #137 le: 22 Février 2016 à 23:49:46 »
"- Je vais y aller vivant."
si seulement....

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3955
Re : Re : lectures
« Réponse #138 le: 23 Février 2016 à 15:40:39 »
Je viens de lire le livre du Professeur Charbonnier :

"La mort expliquée aux enfants et aussi aux adultes" ,très vite lu ,c'est comme si il nous parlait directement ,mais pas pour les personnes qui ne veulent pas entendre parler de Dieu ou de signes .

Pour ma part j'ai aimé ,mais je respecte le choix et l'opinion de chacun ,chacun est libre et fait comme il le ressent .

Amicalement .

je voudrai mettre (simplement) en garde pour de la vigilance quant aux choses proposées ensuite par le Dr Charbonnier.
En effet quand on sait les précautions prises pour les CIAM méthode Botckins et que l'on lit ces offres
(http://abctalk.fr/ateliers-t-c-h-du-dr-jean-jacques-charbonier-toulouse/)
on ne peut qu'être dubitatif, râler que cela jette immanquablement du coup l’opprobre sur tout ce qu'il dit ...
et estimer que des personnes en état de faiblesse puissent se laisser, du coup abuser par ce genre de choses à cause de leur détresse et ensuite traîner bien des soucis ...
VIGILANCE !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2397
Re : lectures
« Réponse #139 le: 23 Février 2016 à 16:48:43 »
Merci de le redire... la vigilance est absolument nécessaire...

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 319
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : Re : Re : lectures
« Réponse #140 le: 23 Février 2016 à 17:52:02 »
Je viens de lire le livre du Professeur Charbonnier :

"La mort expliquée aux enfants et aussi aux adultes" ,très vite lu ,c'est comme si il nous parlait directement ,mais pas pour les personnes qui ne veulent pas entendre parler de Dieu ou de signes .

Pour ma part j'ai aimé ,mais je respecte le choix et l'opinion de chacun ,chacun est libre et fait comme il le ressent .

Amicalement .

je voudrai mettre (simplement) en garde pour de la vigilance quant aux choses proposées ensuite par le Dr Charbonnier.
En effet quand on sait les précautions prises pour les CIAM méthode Botckins et que l'on lit ces offres
(http://abctalk.fr/ateliers-t-c-h-du-dr-jean-jacques-charbonier-toulouse/)
on ne peut qu'être dubitatif, râler que cela jette immanquablement du coup l’opprobre sur tout ce qu'il dit ...
et estimer que des personnes en état de faiblesse puissent se laisser, du coup abuser par ce genre de choses à cause de leur détresse et ensuite traîner bien des soucis ...
VIGILANCE !

Qiguan, tu veux dire que le Dr Charbonnier fait trop de prosélytisme et qu'il se discrédite en organisant ce genre d'événement ? J'ai lu son livre aussi, et je ne l'ai pas tellement aimé parce que je trouve qu'il sort de son rôle, à savoir celui du scientifique objectif qui analyse le phénomène des NDE, des contacts avec les comateux, etc... Dans ce rôle là, je trouvais son travail utile. Mais maintenant, bien que je pense qu'il soit de bonne foi, il fait du prosélytisme et veut imposer sa vision de l'au delà, de la réincarnation, du choix de l'incarnation, etc... En fait il adopte le point de vue de ses amis médiums. Et c'est là que ça devient gênant, à mon sens.

En tout cas, je ne ferais pas lire son livre à des enfants. Je pense que ça peut les perturber pas mal.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3955
Re : lectures
« Réponse #141 le: 23 Février 2016 à 20:30:48 »
il se discrédite oui en organisant ce buisness auprès de personnes vulnérables à cause de leur deuil..

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2397
Re : lectures
« Réponse #142 le: 21 Mars 2016 à 19:22:03 »
Philippe Besson  publie Les Passants de Lisbonne, récit de deux chagrins qui se rencontrent.

Lisbonne, dans le bar d'un hôtel. Un homme aborde une femme. Mais ce n'est pas ce que vous croyez qui va se passer. Très vite, Hélène informe Mathieu: elle a perdu son mari, mort dans un tremblement de terre à San Francisco. Mathieu, aussi, a été frappé par une sorte de séisme: son compagnon l'a quitté, il lui a juste laissé une lettre de rupture.

C'est la rencontre de deux chagrins, explique Philippe Besson dans l'entretien télévisé qu'il donne au figaro.fr. Dans le roman, Mathieu n'est pas à l'aise. Il pense que «la mort l'emporte forcément sur la rupture amoureuse, qu'on ne met pas sur le même plan un époux emporté par un cataclysme et un amant qui s'enfuit». Hélène va le rassurer, presque le consoler: «Il y a des degrés dans la souffrance, mais pas de concurrence entre les souffrances.»
Les Passants de Lisbonne, un livre sur la perte

Pour Philippe Besson, son roman Les Passants de Lisbonne (Julliard) est un livre sur la perte. C'est un sujet qui lui tient à cœur depuis longtemps, lui qui a perdu des amis dans les années 80. «Je ne me remets pas d'avoir approché si vite si près l'irrémédiable. J'enrage de l'absence de ceux que j'ai aimés. C'est un dialogue avec les disparus que je continue», dit-il. Et d'ajouter qu'il voulait écrire autour de l'expression «faire son deuil», sur la résurrection, sur la résilience. «La parole partagée peut alléger le chagrin. Elle peut constituer une planche de salut», pense-t-il.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2397
Re : lectures
« Réponse #143 le: 21 Mars 2016 à 19:26:09 »
Nuit de septembre de Angélique Villeneuve

« Une nuit, ton fils s’est tué dans sa chambre, au premier étage de votre maison. Au matin à huit heures, avec son père tu l’as trouvé.
Depuis, à voix basse, tu lui parles. Tu lui demandes s’il se souvient.
La mer étale à huit heures du soir, les talus hérissés d’iris, les pierres de la cour tièdes sous la peau du pied, les filles dont les yeux sourient, toutes les choses belles et la lande silencieuse.
Tu espères tant qu’il est parti gonflé d’elles. Mais comme tu n’es pas sûre qu’en aide, en ailes, ces choses lui soient venues cette nuit-là, tu les lui donnes par la pensée, la respiration, le murmure.  »
 
Avec une sensibilité vibrante, lumineuse et poétique, Angélique Villeneuve dit l’après : comment exister sans celui dont on respecte silencieusement le choix d’être parti ? Quelle place trouver parmi les vivants et comment leur dire, à travers ce livre, toute la beauté du monde ?

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2397
Re : lectures
« Réponse #144 le: 21 Mars 2016 à 19:28:21 »

La gloire d'Inès      Philippe Delaroche
« Ma fille Inès a péri dans un incendie en plein Paris. Sept ans ont passé, soit le tiers de son existence. Il est temps pour moi de faire mémoire de la jeune fille qu’elle était, de l’éblouissante promesse qu’elle incarnait. De reprendre la conversation que sa mort n’a pas interrompue.
S’il m’est odieux d’en être séparé depuis le 21 mars 2009, je ne l’ai pas perdue. Et c’est au bras d’Inès que je me suis découvert des amis, des frères et des soeurs, du lointain passé comme du brûlant présent.
Poètes, écrivains, philosophes, peintres, musiciens, tous ces parents orphelins m’ont guidé vers une secrète vérité.
L’événement capital n’est pas la mort d’Inès, mais qu’il nous ait été donné de la voir naître, exister, s’exprimer, et qu’en la glorifiant finisse par filtrer le sentiment mystérieux de sa présence. »
P. D.

Hors ligne Ludmilla 31

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 152
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : lectures
« Réponse #145 le: 11 Avril 2016 à 16:15:58 »
Hier je suis allé écouter la conférence de Stéphane Allix  qui dédicaçait son livre "Le test" à Montpellier ,très intéressant ,j'en ai profité pour avoir sa dédicace pour ma petite - fille .

Et le samedi 28 mai à 20H30  au Novotel de Montpellier ,il y aura une conférence de'Anne Tuffigo  qui est Médium Spirite à Paris ,une des 10 plus grands médiums de France que l'on vient consulter de toute l'Europe .

Réservations  www.abctalk.fr

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 319
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : lectures
« Réponse #146 le: 14 Avril 2016 à 18:21:53 »
Bonjour Ludmilla,

J'ai aussi été à la présentation du livre de Stéphane Allix en région toulousaine. Très bon livre.

Sur Anne Tuffigo, je serai plus réservé. Je l'ai consultée. C'est sûrement une bonne médium, mais elle brode beaucoup, elle est fine psychologue. Je me rappelle aussi de ça :

http://www.voici.fr/news-people/actu-people/kate-middleton-attend-une-fille-selon-la-medium-anne-tuffigo-478229

Hors ligne Hortensia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 120
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : lectures
« Réponse #147 le: 02 Mai 2016 à 10:15:05 »
Quand l'être cher vient d'expirer,
On sent obscurément la perte,
On ne peut pas encor pleurer :
La mort présente déconcerte ;

Et ni le lugubre drap noir,
Ni le Dies irae farouche,
Ne donnent forme au désespoir :
La stupeur clôt l'âme et la bouche.

Incrédule à son propre deuil,
On regarde au fond de la tombe,
Sans rien comprendre à ce cercueil
Sonnant sous la terre qui tombe.

C'est aux premiers regards portés,
En famille, autour de la table,
Sur les sièges plus écartés,
Que se fait l'adieu véritable.

René-François Sully Prudhomme.

Hors ligne Magi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 143
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : lectures
« Réponse #148 le: 16 Mai 2016 à 01:26:02 »
Je viens de terminer : "Quand la mort est traumatique" de Pascale Brillon, phychologue clinicienne. Très intéressant dans le sens qu'elle explique les différentes réactions face au deuil dans lesquelles nous nous reconnaissons. Le livre fait aussi refèrence aux "facteurs aggravants" du deuil . Un livre plein de phrases "témoignage" avec son côté "approche clinique". C'est un livre  qui semble être une référence au Québec, selon une amie psychologue. Je conseille , pour les deuils traumatiques ( c'est à dire, sans préavis" ).

Hors ligne Monangesaveriu

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : lectures
« Réponse #149 le: 07 Juillet 2016 à 11:44:42 »
Je viens de terminer "j'aimerais tant qu'on se revoie...mon fils' écrit par Laurence, sous forme de dialogue avec le Professeur Henri JOYEUX sur la perte d'un enfant.
Je le conseille à tous les parents endeuillés,  il parle de Tristan mort à 19 ans d'un cancer, et des questionnements de sa mère,  des relations du couple de parents,  de la soeur survivante.
Un magnifique livre !