Auteur Sujet: Toi que j'aimais tant  (Lu 1826 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Floflo84

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Toi que j'aimais tant
« le: 22 Octobre 2015 à 21:53:10 »
J'ai perdu mon petit frère qui avait 18 ans dans un accident de la route et c'est tellement dur de continuer chaque jours sans lui et de voir la tristesse de mes parents et de mon autre petit frère je suis très entouré mais desfoi je me sens seule et tellement triste j'ai beaucoup d'angoisse et remet toujours tout en question je ressasse tout le temps ce jour ou il es parti comment faire pour avancer en ayant perdu quelqu'un de si proche il me manque terriblement


Hors ligne delphinita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 188
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Toi que j'aimais tant
« Réponse #1 le: 23 Octobre 2015 à 07:15:18 »
Le chemin est long mais tu vas y arriver, pas à pas... Rien ne sera plus jamais pareil, il te manque un bout de toi.
C'est normal de focaliser sur la journée fatale, c'est sans doute un moyen de tenter de réussir à intégrer l'impossible, l'impensable... Et un jour, tu arriveras, je te le souhaite, à penser à lui vivant, à regarder ses photos avec moins d'amertume, et à te souvenir avec moins de chagrin.
En attendant il faut laisser faire le temps, se reposer, se réfugier dans le sommeil et le silence qui nous permettent d'être plus près d'eux. De toute façon il n'y a pas de place pour le reste du monde au début...
Je te souhaite à toi ainsi qu'à ta famille beaucoup de courage.
PS : tu pourras puiser dans les nombreux témoignages du site des conseils, des lectures, des pistes...

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Toi que j'aimais tant
« Réponse #2 le: 11 Novembre 2015 à 17:44:58 »
Courage Floflo...

Courage Flo...c'est sûrement ce qu'il te dirait, n'est-ce pas..? Ne l'entends-tu pas au fond de ton cœur...?
Un jour viendra, un jour, un peu apaisée...avec son sourire quand il te verra (re)sourire...
Bises,
Cat
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...