Auteur Sujet: Toi, mon frère.  (Lu 1895 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Laurra

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Toi, mon frère.
« le: 13 Septembre 2014 à 21:26:31 »
Bonjour à tous,
Voilà déjà 5 mois que mon frère nous a quitté, à seulement 3 mois de ses 24 ans.
On le connaissait par cœur, souvent en soirée. Mes parents qui avait tous le temps peur qu'un jour, quelqu'un vienne nous dire qu'il lui ai arriver quelque chose.
Et c'est ce qui arriva le 13/04/2014. Un dimanche comme les autres, qui devint vite le pire jour de ma vie.
Mon frère, une de mes raisons de vivre s'en était aller pour toujours.
Jamais je n'avais ressenti une peine comme celle-ci, tous comme celle de mes parents et de mon deuxième frère.
On dit toujours que dans ces moments là, on voit qui sont nos vrais amis. Bien d'entre eux mon déçu, délaissée.
Encore maintenant je me sens seule.
J'ai l'impression que personne ne me comprends, personne ne comprends ma peine.
J'ai besoin d'aide pour m'en sortir, connaitre d'autres personne dans le même cas.
Mon frère est parti, laissant seule une famille et sa petite sœur de 17 ans..

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Toi, mon frère.
« Réponse #1 le: 13 Septembre 2014 à 22:44:51 »
Bonsoir laura,

Je ne sais pas si mon message peut t'aider un peu dans ton chagrin. Je suis une maman, j'ai 50 ans. Je réponds à ton message parce que j'ai 2 enfants. Mon fils Florian a 24 ans et ma fille Océane en a 17.
17 ans comme toi et, comme toi, elle "adore" son frère, ils ont toujours été très complices. Depuis un an Florian et sa chérie ne vivent plus avec Océane et moi à la maison. Pour autant, je vois bien, à chaque fois qu'ils se retrouvent, cela démarre "au quart de tour", ils n'ont pas besoin de grand chose pour se comprendre, un regard parfois suffit. Leur entente, leur complicité est une de mes fierté de maman.

En tant que maman, je ne peux concevoir l'éventuel décès de l'un de mes enfants (j'ai donc une grande pensée pour ta maman et sa détresse) mais je sais que Océane serait terrassée s'il arrivait quelque chose à son frère.

C'est pour ça que, maladroitement, je t'écris ces quelques mots. Je n'ai pas vécu ce que tu vis donc je ne peux pas dire que je comprends totalement mais je comprends du mieux possible en tout cas et je suis pleine de compassion pour toi. Mon compagnon, l'Amour de ma vie, est décédé il y a 7 mois, alors je crois que je comprends un peu le chemin de deuil qui est le tien, comment c'est douloureux cette plaie ouverte, ce manque, cette absence au quotidien.

N'hésites surtout pas à venir sur ce forum dire ta douleur, crier ta peine, raconter ton histoire, votre histoire de frère/sœur. Tu trouveras toujours, ici, une main tendue, quelqu'un qui te lira et essaiera, même maladroitement, de te donner une écoute, un peu de présence, de chaleur humaine. Ne reste pas seule avec ce poids trop lourd à porter.

Je t'embrasse bien fort.

Viviane

Hors ligne Laurra

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Toi, mon frère.
« Réponse #2 le: 14 Septembre 2014 à 10:10:41 »
Bonjour Viviane,
Même si vous n'avez pas traverser le même chagrin que moi, vous en avez traverser un autre tout de même.
Malgré cela, votre message m'a fait du bien.
Personne n'ose imaginer perdre son enfant, ou alors un de ses frères et sœurs très jeune. Ce n'est pas dans l'ordre logique de la mort que nous nous étions faite.
Mon frère ne vivait plus à la maison, le vide est donc un peu moins "grand", mais il se ressent énormément quand même.
J'ai besoin d'écrire, de partager ma peine, trouver des personnes qui ont traverser la même chose, qui ont "réussi" à s'en sortir.
Merci ce votre message et de votre soutien Viviane.
Laura.

Hors ligne Cap

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Toi, mon frère.
« Réponse #3 le: 14 Septembre 2014 à 20:46:46 »
Bonsoir Laurra !
Je voulais juste te dire que je comprends entièrement ton sentiment de solitude. Les amis qui t'ont décu j'ai connu ca aussi.. Ils ne savent pas comment réagir face a notre peine immense alors ils prennent la fuite.. Et meme ceux qui restent ne savent pas comment réagir du coup on n'ose pas tellement parler de ce sujet devant eux !
J'ai perdu mon seul frère il y a plus de 2 ans et j'en souffre encore enormement..
Je te souhaite beaucoup de courage à toi et ta famille

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Toi, mon frère.
« Réponse #4 le: 17 Septembre 2014 à 11:17:00 »
Bonjour Laura,

5 mois que tu as perdu ton frère, autant dire hier....moi cela fait 15 mois, et la douleur est la même...

Comme pour d'autres, des "amis" se sont éloignés, très vite, de suite même.....le deuil serait-il contagieux...?
Les vrais, eux, sont restés, ont su attendre que j'aille (un peu) mieux, que je sorte de ma bulle de souffrance, et que je me "re-lie" à nouveau...Patients, ils ont compris mon chagrin, et ne m'ont pas oubliée...

Quoiqu'il en soit, les gens préfèrent te voir sourire à la vie, faire des projets, t'amuser, en un mot en un seul t'a-mu-ser!
Chose impossible, puisque le bonheur d'avant ne reviendra pas...
En ce qui me concerne, la personne heureuse "d'avant" n'existe plus.........mais, il faut le dire quand même, les petites bulles de bonheur existent encore, et toi aussi Laura tu les prendras, un jour, bientôt...
Ces petites bulles, bien timides, sont réapparues dans ma vie doucement, après 6 ou 7 mois...

Et je les ai prises, pour que mon Frère soit un peu fier de moi...
Courage ma petite Laura...

Cat
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...