Auteur Sujet: Puisque tu pars  (Lu 3134 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Absence

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Puisque tu pars
« le: 04 Août 2015 à 13:07:48 »
Avant dernière d’une fratrie unie de 6 enfants,  début juin mon petit frère, 50 ans, s’en est allé où « d'autres âmes plus belles Sauront t'aimer mieux que nous, puisque L'on ne peut t'aimer plus ». « Puisque tu pars » c’est la chanson qui a accompagné son cercueil en quittant l’église…. Ses bobos à l’âme étaient trop lourds et ont eu raison de lui.
Je passe par toutes les étapes de la douleur. Crises d’angoisse, crise de larmes, besoin de regarder ses photos, de parler de lui, de sa triste vie, de ses démons, de sa souffrance…. De son absence.
La vie a repris son cours, et on fait comme si…… pour avancer.
Je culpabilise de vivre ma vie, repas entre amis, rire, vacances, tout ce qu'il n'aura plus jamais.
Je ne peux me "lâcher" chez moi ni aux larmes ni en parler, car mon mari dit que je me laisse aller.....
Je sais que le temps finira par faire son oeuvre, mais là tout de suite j'ai mal.  :'(

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2597
Re : Puisque tu pars
« Réponse #1 le: 04 Août 2015 à 13:39:29 »
Là tout de suite tu as mal, sa mort te rend infiniment triste et tu ne peux pas ta laisser aller à l'exprimer..pourtant la perte d'un frère est une vraie douleur...
Tu peux expliquer à ton mari que tu as besoin  de le pleurer...? de traverser ce chagrin de soeur...
j e connais un texte sur perdre un frère ou une sœur à l'age adulte, je vais te le chercher...
j'ai perdu ma soeur, il y a 30 ans.. je sais un peu...

Hors ligne Absence

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Puisque tu pars
« Réponse #2 le: 04 Août 2015 à 14:33:17 »
Merci de ta réponse.
En fait notre fratrie a subi une amputation.  Nous c'était tous pour un, un pour tous. j'ai retrouvé ma place de petite dernière qu'en plaisantant avec lui j'avais tellement revendiquée...
Comment le vit on après 30 ans d'absence ?

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2597
Re : Puisque tu pars
« Réponse #3 le: 04 Août 2015 à 14:54:47 »
https://www.facebook.com/freresetsoeursendeuil
page FB que je découvre pour toi, grâce à toi...
je ne trouve pas ce texte lu sur l'ancien site de traverser le d euil de christophe fauré..

30 ans après...ce fut dur ce trentième anniversaire, ce noël ci...j’avais mis 10 ans à aller réellement mieux,dans le fond de mon coeur,car  je vivais dédoublée avec une belle vie et un grand chagrin côte côte... mais j’étais jeune, c'était la première mort de ma vie...
Cette disparition fait désormais partie de ma vie..
ma fille est morte depuis, ça a remis des choses en perspective...et l'expérience de ce deuil là m'a donné des pistes...

Hors ligne Absence

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Puisque tu pars
« Réponse #4 le: 04 Août 2015 à 15:39:34 »
Perdue ta fille ? je n'ose imaginer... quel âge avait elle.

J'ai bientôt 60 ans, mon père est parti alors que j'en avais 20 et mon jeune frère 11.... il ne s'est jamais remis.
Un de mes beaux frère dans un terrible accident de la route.... il y a 15 ans
Ma mère est partie il y a 11 ans après 9 mois de maladie : un cancer, mais nous avons pu l'accompagner et l'entourer d'amour au quotidien jusqu'à son dernier souffle.
Un autre de mes beaux frère, il y a 2 ans, leucémie... et demain 2 mois mon petit frère.
Des morts ces dernières années j'en ai eu... mais imaginer perdre un de mes enfants m'est intolérable, je ne sais si je pourrais le surmonter.

Hors ligne cemesy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
Re : Puisque tu pars
« Réponse #5 le: 24 Septembre 2015 à 07:07:49 »
J'ai connu en 2010 la perte de mon jeune frère. Nous avions 6 ans d'écart et pourtant nous avions  une relation de jumeaux, toujours "connectés". Je l'ai accompagné tout au long de sa maladie (leucémie) et même si je me suis retrouvée amputée d'une moitié de moi-même et malgré la douleur, j'ai choisi d'avancer...... pour lui. Malgré les souffrances, malgré la douleur il ne sait jamais plaint et n'a jamais baissé les bras. Aujourd'hui il me donne la force de continuer à avancer car je me dis qu'ayant la chance d'être en bonne santé, il voudrait que je profite de la vie. Je sais que ce ne sont que des mots, mais repensez à votre relation telle qu'elle était de son vivant et de ce que  lui dirais aujourd'hui si vous aviez un coup de blues. Courage malgré les épreuves, la vie nous réserve aussi de belles surprises.