Auteur Sujet: Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie  (Lu 6004 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sophie75

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Bonjour a vous tous, comme je vous l ai présente sur un autre sujet ma petite sœur marie âgée de 26 ans s est pendu le 19 août.
Je me demande pourquoi j ai été aussi aveugle, nous avons été tous aveugle , rien ne présager un tel acte et pourtant à y réfléchir tant d appel lance de la part de ma petite marie. Dans le suicide selon la religion chrétienne le suicide est très mal perçu , les âmes se punissent très hautement, je prie beaucoup pour marie, je lui dit BC que nous lui avons pardonne, mais je lui demande aussi pardon de n avoir rien déceler , l égoïsme de l être humain est d être tourné avant tout vers soi même, je ne veux pas culpabilise car je sais que ca ne l aidera pas a se pardonner mais quand même je me sens tout de même fautive, moi, sa grande sœur qui n a pas voulu voir sa détresse ,son mal être, sa tristesse.lorsque je l ai retrouvé avec ma petite maman, elle était de dos, je l ai retire de cette ceinture et je n ai pas pu l a regarder, je l ai lâche violament tellement la douleur était forte, mais ma petite maman a eu le courage de remonter dans l appartement auprès d elle pour lui dire qu on lui pardonne, et elle m a dit que ma petite marie, était belle, des yeux étaient mis ouvert et d ailleurs ses pupilles avaient changé de couleur, étaient passées du bleu au marron et qu elle avait un air tellement triste, ça me fait mal de penser qu elle était toutes seule et que la tristesse était resté sur son visage malgres la mort . Je suis croyante et je prie pour qu elle rejoigne cette lumière d amour , si je savais qu elle est bien , ma guérison serait presque total. J espère qu elle savait , enfin , qu'elle sait a quel point je l aime, nous l aimons, c est la petite dernière , notre petite puce adorait. Mon seul souhait est qu elle soit dans la lumière .

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #1 le: 10 Septembre 2013 à 09:39:46 »
J’en ai les larmes aux yeux.

J’ai eu les mêmes inquiétudes pour ma fille et j’ai trouvé un livre en allemand sur le suicide où l’auteur a étudié ce qu’en dit la bible à ce sujet. Il paraît qu’il ne figure aucune condamnation du suicide ou des pensées suicidaires dans celle-là. A l’époque des romains, beaucoup de chrétiens se seraient suicidés pour échapper aux poursuites et se retrouver le paradis. L’église catholique aurait interdit le suicide pour mettre un frein aux suicides. Je résume de mémoire, il peut y avoir des inexactitudes.

Dans un premier rêve, j’ai d’abord vu ma fille qui se détournait de moi. Je pense qu’elle me voulait de ne pas avoir empêché son suicide. Dans un deuxième rêve, elle venait se blottir dans mes bras, le visage plein de larmes séchées et dans le troisième, je la voyais dans la lumière. Je pense qu’elle ne peut vraiment trouver la paix si moi je la retrouve.

Je te conseille la lecture du livre de Christophe Fauré qui est à l’origine de ce forum « Après le suicide d’un proche – vivre le deuil et se reconstruire » Albin Michel 2007.

Je t'embrasse

Méduse

Hors ligne Célineda

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 178
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #2 le: 10 Septembre 2013 à 12:21:06 »
Comment imaginer qu'une personne n'ayant pas eu de geste avant puisse aller aussi loins?
Les proches de suicidés sont une population "à risque" qui statistiquement du moins passe à l'acte avec un taux bien plus important que le reste du monde.
On a vécu ça.
Pour autant notre entourage devrait il se dire qu'on va passer à l'acte?
Doit on nous mettre dans une couveuse? est ce que ca anesthesirai la douleur de cette mort pour autant?
Biensure que non... et même si après un acte comme celui ci (moi mon mari, toi ta sœur) on pense soit même au suicide (pour ma part à éteindre l'interrupteur des pensées , a éteindre la lumiere) mais pas forcement a passé a l'acte... ta sœur a sa part d'ombre t de souffrance "dont l'évaluation a un ci haut degrés" était impossible. D'aprés ce que tu décrivais en plus elle était pas suicidaire, ca lui a pris dans une bouffé de déséspoire, là comme ça, de suite, immédiate... et ca a moins de collé un flic derrière chaque personne qui a un moment donné souffre, c'est totalement impossible a prevoir!

Tu n'as pas été suffisamment présente? complaisante? mais remetons les choses dans leur contexte, toi de ton point de vu a toi elle est venu vivre chez vous, a retrouver du boulot, a débuté une histoire... sur le papier "ça va" tout n'est pas parfaitement rose a son gout... mais pour qui tout est rose? personne... tu as fait parfaitement tout ce que tu pouvais et devais faire. Elle a eu une crise, un arret cardiaque comme disent certains ici.

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #3 le: 10 Septembre 2013 à 13:32:25 »
S' il nous faut exprimer les émotions par lesquelles nous passons, bien que je n'ai jamais ressenti la moindre colère à l'égard de ma seule enfant, moi aussi j'espère qu'un jour celles et ceux qui sont partis trop tôt trouveront la paix et iront vers cette lumière que vous-même souhaitez, Sophie75, pour votre petite soeur. Avec le temps, avec le recul nécessaire à chacun, nous cesserons de nous accabler d'accabler les autres (pour ma part il s'agit des proches et du corps médical qui ont nié la dépression de ma fille, qui n'ont pas entendu sa demande d'aide pour elle et ses deux enfants, qui l'ont de ce fait ignorée ) ceci afin d' entrevoir autrement le drame qu'il nous est donné de vivre...
Sans partager votre foi, je suis allée voir du côté de l'Eglise et sa position concernant le suicide (dont l'impact reste important) a enfin considérablement évolué ; ainsi sur tous les sites catholiques on y trouve  plus ou moins ce qui suit :

“Longtemps l’Eglise Catholique a refusé la sépulture chrétienne aux suicidés, pour marquer une réprobation sociale et spirituelle sur cet acte. Mais aujourd’hui, on s’est rendu compte que cet acte , le suicide, est un geste effectué très souvent dans un état de détresse grave. Cet état de détresse affecte gravement les capacités de discernement et la liberté. L’Eglise considère donc qu’il est, le plus souvent , impossible de juger réellement ce qui s’est passé, par exemple à quel point le suicidé était malade psychologiquement. Avait-il les moyens de résister à cette pression vers un geste fatal ? l’Eglise applique la miséricorde aux suicidés et accorde la sépulture dans la plupart des cas. Les indications précédentes, et l’exemple de ce que disait le Curé d’Ars nous incitent à ne pas juger, mais à espérer et à prier.”

   Même l’Eglise mentionne la journée mondiale de prévention du suicide de ce jour le 10 septembre 2013 :
   http://www.paris.catholique.fr/journee-mondiale-de-prevention-du.html

  Ci-dessous les références d’un livre recommandé sur le site du diocèse de Paris (j ne l’ai pas lu)
   http://www.paris.catholique.fr/Le-suicide-Le-conflit-entre-la-vie,23681.html  


De tout coeur avec vous toutes et tous.
Mj
« Modifié: 10 Septembre 2013 à 14:52:52 par Mammj »

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #4 le: 10 Septembre 2013 à 15:46:54 »
C'est bien que le dogme puisse évoluer sur ce point , si ça peut éviter que  des angoisses inutiles se surajoutent à la douleur ,    d'ailleurs les NDEs sont semblables avec cette sensation de bonheur sans mot pour le décrire ,  le résultat le plus concret est qu'on s’aperçoit qu'il n'y a pas de bouton off pour éteindre notre être , c'est la plus grande dissuasion à vouloir recommencer , qu'importe  qu'on y croit ou pas , c'est pas le pb ,  de l'extérieur ,  c'est le résultat qui compte ,  la transformation positive qui en résulte   .  D'ailleurs on a remarqué que de parler de NDEs à des suicidaires , dissuadait du passage à l'acte .    
« Modifié: 10 Septembre 2013 à 17:51:45 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne Sophie75

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #5 le: 10 Septembre 2013 à 23:56:26 »
Je vous remercie de vos écrits . En ce qui me concerne le puzzle si je puis dire comme ça se dessine de plus en plus concernant ma petite marie, je suis tourmentée plus parce que j apprends d elle plus que par son suicide, que je comprends maintenant , elle a du tellement souffrir , a chercher à remonter, a dissimuler a sa famille, elle nous a tant épargne au final. Je sens et j espère que ça n est pas mon imaginations mais je la sens bien et apaise. Moi même je ne comprend pas que je sois si apaisée , alors que je devrais devenir folle ou pire , mais non, je. L a sens tellement proche de moi, juste derrière moi. Je sais et elle sais tout l amour que nous avions l une pour l autre . Aujourd'hui hui l une de ses amies qui n a pas osé au début , m a envoye le derniers message de marie qu elle a envoye à son petit ami sur face book ou elle dit " si tu me quittes je n ai plus rien a perdre, dis a romain que je lui lègue mes chevaux et surtout à ma famille que je les aime" , ça ma anéanti sur le coup de savoir que je ne savais pas son mal être du a de profonde blessure et traumatisme je pense mais , nous, nous ne savions pas, elle nous épargne et elle a tout garde sur ses petites épaules.

Hors ligne marieso

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #6 le: 13 Septembre 2013 à 15:05:38 »
Moi aussi, j'ai compris avec le temps à quel point mon petit frère souffrait, à quel point c'était devenu insoutenable, à quel point il nous a épargné.
Sophie75, cette culpabilité, je l'ai connu. Comment n'ai-je pas pu empêcher mon frère de se pendre ? Mais avec le temps, la culpabilité s'est estompée. J'ai compris que l'on ne peut rien faire. Rien. Ce passage à l'acte, ils le décident quand ils savent que personne ne pourra les arrêter.
Ta petite soeur est en paix, sois en sûre. Toi qui est croyante, tu sais que la miséricorde existe pour tous sans exception.

Douces pensées.

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #7 le: 16 Septembre 2013 à 10:12:13 »
Moi aussi je me suis reprochée de ne pas avoir vu, de ne pas avoir compris ce jour là que je le voyais pour la dernière fois, de n'avoir pas senti cette détresse. Et pourtant, elle était là dans ses yeux qui n'étaient plus bleus, mais absents, comme déjà loin de nous.

Avec un peu de recul ( cela fait un peu plus d'un an ), je me rends compte que celui qui veut vraiment mettre un terme à sa vie cache son mal être car il est déterminé à passer à l'acte. Rien, ni personne ne peut arriver à l'en dissuader. Et ça, c'est le plus dur à comprendre pour ceux qui restent. J'espère et je crois qu'il a trouvé maintenant une sorte de paix, de sérénité et qu'il est lui aussi dans la lumière, dans l'amour infini comme ta petite soeur.  L'église ne condamne plus le suicide comme avant, mais certains tabous persistent dans notre société et il faut faire avec.

Tu parles de puzzle Sophie 75, tu as raison, mais il est difficile à faire car c'est celui de la vie, de leur vie, et il y aura toujours une pièce manquante qui fait qu'on ne le terminera pas. Essaies de te dire que tu ne reconstruiras pas tout, c'est comme ça. Chacun de nous a sa part d'ombre et de lumière et ils sont partis avec la pièce manquante pour ne pas tout dévoiler. Plus tard nous comprendrons lorsque nous  nous retrouverons. J'en suis persuadée.

Puisses-tu trouver un peu de quiétude ainsi que ta maman et toute ta famille. Je t'embrasse.
Stellarose

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #8 le: 16 Septembre 2013 à 13:03:29 »
Au bout de 26 mois de désarroi, de larmes quotidiennes, toujours dans l'incompréhension de telles souffrances psychiques,  je cherche à vaincre ma culpabilité en essayant de comprendre ce  que l'on tente enfin d'expliquer... car on ne peut continuer à passer sous silence et ainsi  banaliser 27 suicides "aboutis" par jour en France, en 2010 !
Voilà en tout cas pour moi,  un moyen -parmi d'autres- d'aider ceux qui restent à se prémunir et,  je le souhaite,  de parvenir à être en paix avec soi.

"L’acte suicidaire est souvent analysé comme un acte personnel, mûri dans le secret d’une psyché qui s’isole du monde environnant, ultime façon d’avoir prise sur son destin. Le suicide peut être interprété comme un acte social, conséquence d’une situation intenable, comme un appel, une revendication, un ultime message dans un dialogue de sourds. Vouloir mourir, même et surtout si la personne se sent exclue, n’est jamais un acte solitaire, il s’inscrit fondamentalement dans un rapport à l’autre, à la société."

".... deux grandes interrogations complémentaires et réciproques :
- comprendre les rôles exercés par les entourages lors de la crise suicidaire et favoriser leurs implications dans la prévention,
- comprendre l’impact de la crise suicidaire sur les entourages et participer au soutien à leur apporter."

En savoir plus sur http://www.mag.fmtmedical.com/site/FR/Actu/Actualites/Article,17EMES_JOURNEES_NATIONALES_DE_LA_PREVENTION_DU_SUICIDE,I4751,Zoom-570f9f5e43f152023d5cd8b763c236e8.htm#foP9KIChfxiATZhz.99

De tout coeur avec vous.
Mj

« Modifié: 16 Septembre 2013 à 18:56:21 par Mammj »

Hors ligne Sophie75

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #9 le: 16 Septembre 2013 à 23:33:40 »
Bonsoir mamij, je te remercie de rester en lien avec moi, je n ai pas beaucoup de message, et pourtant ça me fait tellement de bien de vous lire quand j ai un message. Mercredi ça fera 1 mois que marie s est pendue, je reste toujours persuadé qu elle n a pas fait cette acte avec toutes sa conscience a ce moment la, je pense toujours que c est son chagrin d amour qui lui a fait perdre toutes connexion avec la réalité, et je reste infirment persuadé qu elle a très vite regretté son geste mais c était trop tard. Je prie tout les jours pour elle, je veux qu elle aille dans cette lumière d amour. Pour ma part j ai l impression de régresser, mes journée sont sans intérêt si ce n est que je reste beaucoup avec ma maman, j ai tendance à délaisser mon mari mais je ne le fait pas exprès, il a repris sa vie , alors que moi j en suis incapable , je suis pour le moment en arrêt de travail, j ai toujours été très active et la plus rien, le vide complet. Je ne pleure plus mais je m isole de plus en plus, je ne répond a aucun appel de mes amies.mes seules occupation est être avec mes parents, mon frère et d aller à l église et au cimetière. Je commence mes piqûres pour faire ma fécondation on vitro samedi, j aimerai tellement que ça marche , j ai peur que ça ne marche pas mais j ai tellement besoin de ça pour renaître . Tout les matin quand je me réveille , je suis obligée de me dire ma petite sœur marie est morte, elle n est plus chez elle mais bien au cimetière . Je suis toujours dans l entre deux. Je l aime tellement .
Encore merci pour les messages qui font un peu de bien.

Hors ligne Célineda

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 178
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #10 le: 16 Septembre 2013 à 23:37:58 »
On croise les doigts pour que "ca prenne" ...  :-*

Hors ligne Sophie75

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #11 le: 16 Septembre 2013 à 23:51:31 »
Merci du fond du cœur.

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #12 le: 17 Septembre 2013 à 12:12:56 »
Bonjour Sophie, il est normal que tu sois dans un monde à part alors que ta sœur est partie il y a moins d’un mois.
Comme toi, j’ai dû me persuader que ma fille nous avait réellement quittés et je le disais même à des inconnus. A part les obligations incontournables, je restais juste assise à attendre et ne pouvais penser qu’à elle. Puis peu à peu, j’ai pu revenir davantage à la vie. Sois patiente avec toi-même.
Si tu n’aimais pas ta sœur autant, tu ne souffrirais pas autant.
Continue à exprimer ta douleur pour « user » ton deuil comme le dit le Dr Fauré.
J’espère que « ça » marchera.
Je t’embrasse
Méduse


Hors ligne Sophie75

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #13 le: 17 Septembre 2013 à 14:39:44 »
Bonjour méduse, je viens de lire ton histoire qui reste aussi dramatique que la mienne, enfin des nôtres sur ce site. Pour le moment je n arrive pas a avancer et reste cloître chez moi, mais je sais que j ai maintenant une mission " aider les autres" je ne sais pas encore de quel façon et je prie beaucoup aussi pour être guide vers ce que je dois faire. Je prie beaucoup pour marie car j ai peur ,je sais que le suicide est un acte grave,mais, cependant je pense que le seigneur ou qui que ce soit doit bien voir qu elle souffrait et que même nous sa famille nous sommes aussi fautives de n avoir pas vu, de ne pas avoir eu les bon mots pour la consoler, nous sommes tous autant fautive que de ton acte de se donner la mort je le pense sincèrement et sans colère, juste une réalité . Je n arrive tj pas a mettre dans mon esprit qu elle est morte, je ne peux l intègre dans mon esprit, il y a 3 jours je me suis surprise de penser juste une seconde, tiens je vais prendre ma voiture pour aller prendre un café avec marie, c est très déstabilisant . Tout est devenu confu, tellement irréel , pas possible que ça soit arrivée . Et pourtant je veux la laisser partir pour qu elle soit en paix , j ai un amour pour elle qui est tellement intense, depuis que marie était tout bébé je me suis tj fais du souci pour elle, ses premières sortie en boîte de nuit, lorsqu elle a eu sa première voiture.....je n aurai jamais pu imaginer cette tragédie . Ma vie s est arrêté mais pas a cause d elle mais surtout parce que je ne les pas sauve , que je n étais pas avec elle a ce moment bien précis ou elle avait tant besoin de moi. Je devais dans la logique partir avant elle, j ai 12 ans de plus qu elle,elle avait tellement de choses a faire encore sur cette terre.
Je pense a toi méduse, a ta fille et a ton mari .
Avec toute mon affection .

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Pourquoi avoir été aussi aveugle concernant le suicide de ma petite marie
« Réponse #14 le: 25 Septembre 2013 à 13:53:19 »
Bonjour Sophie,

Oui, je crois que nous avons pour mission de lutter pour que ce monde redevienne plus humain et que l'amour reprenne le dessus.

J'ai lu que nulle part dans la bible, le suicide est condamné. Et je crois aussi que si nous arrivons à retrouver la paix, ceux qui sont derrière le voile peuvent entrer dans la lumière.

J'ai l'impression que tu devais être une petite mère pour ta soeur, tellement tu te souciais pour elle. Mais comment aurais-tu pu imaginer ce qui arriverait ? Elle savait certainement qu'elle pouvait toujours compter sur toi, mais tu ne pouvais pas lui donner le prince charmant !

Parfois, il m'arrive de m'imaginer que ma fille m'accompagne lors d'une promenade. Nous en avions fait énormément juste nous deux et elles me manquent beaucoup. C'étaient des moments privilégiés qu'elle appréciait aussi. Alors vas prendre un café et imagine-toi que Marie partage ce moment avec toi. Tu peux toujours lui parler - bon, au café tu aurais l'air bizarre, alors il faut le faire silencieusement. Je suis convaincue qu'elle peut t'entendre.

Prends bien soin de toi

Méduse