Auteur Sujet: MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES  (Lu 8107 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne PEPETTE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« le: 22 Février 2013 à 09:48:01 »
Bonjour je suis nouvelle sur ce forum. Mon seul et unique frère a choisi de se donner la mort plutôt que d'endurer une vie qui le faisait souffrir malgré l'amour de ses deux petites filles et de sa soeur. Il était tout pour moi et j'ai fait le maximum pour le sortir de là mais je n'ai pas été assez forte. En tant que soeur ainée j'aurais du faire encore plus que ce que je luai donné. Aujourd'hui je me sens si seule même si j'ai un mari et deux ados qui me soutiennent...mais je suis en colère non pas envers toi mon frère mais envers papa et maman qui n'ont pas voulu t'aider pendant 3 ans car tu vivais un amour hors norme avec notre cousine germaine. C'est trop dur de te savoir parti et de devoir supporter la bêtise de nos parents et d'entendre papa que je commencais à l'em...parce que j'ai voulu m'occuper de faire couper to portable par ton opérateur, tout ça parce que moi je n'ai pas condamné ton amour parce que je ne voulais que ton bonheur... j'ai du mal à écrire excusez moi ....

Hors ligne Lila

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #1 le: 22 Février 2013 à 21:30:50 »
Bonsoir,

J' ai perdu ma ptite soeur dans des circonstances violentes et je comprends ta douleur.
Le drame est si récent que tu éprouves beaucoup de colère. Tu trouveras l'apaisement avec le temps.
Ne t excuse pas d'avoir du mal à t'exprimer!  Au moins tu exprimes ton chagrin et cela te fera du bien.
Moi, je parle de mon deuil uniquement avec vous, frères et soeurs endeuillés, et ça me soulage!
Hier a été une journée difficile, un ancien collègue m'a envoyé un mail pour me demander comment j'allais. D'habitude, je fais semblant, je réponds ça va et je rebondis sur un autre sujet mais là,  je me suis dit qu'il pourrait sans doute trouver les bons mots... Lui qui est normalement réactif, iI n' a  même pas répondu !!
Après tout il ne connaissait pas ma soeur et n' a pas envie de prendre les mauvaises ondes des gens comme moi!
Tout ça pour te dire qu' ici on peut te comprendre,

Bon courage Pepette,
Lila

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Courage pépette
« Réponse #2 le: 23 Février 2013 à 10:30:17 »
Bonjour Pépette,

J'avoue que j'ai hésité à lire ton fil, parce que perdre son frère ou sa soeur par suicide est extrêmement traumatisant. Comme pour chaque suicide, il y a le poids de la culpabilité de se dire que l'on n'a pas tout fait pour sauver son Aimé(e). Or avant d'être des frères, soeurs, enfants, parents, compagnons, nous sommes des individus qui rejoignons d'autres individus. Les liens du sang ou d'amour ne nous rendent pas responsables de l'équilibre psychologique de ceux que nous aimons. On ne peut pas soutenir indéfiniment quelqu'un qui n'a plus envie de vivre. Mais c'est tellement dur à admettre…J'ai perdu ma soeur il y a 18 mois d'une maladie auto-immune. Ma soeur souffrait d'un mal de vivre récurrent. Elle n'avait pas d'enfant, pas de stabilité professionnelle, pas de stabilité sentimentale. Après sa mort suite à des souffrances incommensurables, je me suis longuement interrogée sur les raisons pour lesquelles elle ne s'était pas soignée à temps, pas comme il faut. Pendant sa maladie, elle souffrait tellement qu'elle m'avait menacée plusieurs fois de se jeter par la fenêtre. J'en avais repris la cigarette, tant cette menace m'avait traumatisée. Avec le recul, je pense qu'elle ne s'est pas battue vraiment, parce que son amour pour moi et ses amis était moins fort que son désir de quitter cette Terre. La phrase qui revenait souvent lors de nos conversations interminables sur la condition humaine, c'était "je me sens mal incarnée, la vie, la mort, c'est tellement absurde". J'ai les tripes qui se serrent en évoquant tout ça. Mais j'ai compris qu'elle avait fait un choix inconscient. Elle a choisi la libération, et je respecte son choix.
Ton deuil est tout récent, tu es en colère, tu te sens coupable. c'est normal. Il y a différentes étapes dans le deuil qu'il ne faut pas brûler pour parvenir un jour à "accepter l'Inacceptable". J'ai déjà perdu mes parents puis Carole, ma soeur unique. Je suis en phase de reconstruction, mais dieu, que j'ai souffert. N'hésite pas à visionner les vidéos de ce site formidable.
Je t'envoie plein de courage,

Madâme

Hors ligne PEPETTE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #3 le: 26 Février 2013 à 18:03:18 »
Merci Lila et Madâme pour vos gentils messages et désolée de ne pas vous avoir répondu plus tôt mais je ne m'en sentais pas le courage. Tous les jours je fais en sorte de me donner le courage d'affronter chaque journée de travail pour ne pas faire de peine à mon mari et mes enfants. Je me bats pour eux mais que c'est parfois difficile.... :(
Je suis entourée mais je me sens seule et froide à l'intérieur. Je fais mon maximum pour donner le change à mon entourage mais le coeur n'y est pas et les personnes qui me connaissent bien me dise que je porte le masque de la tristesse et que mes yeux sont éteints alors que j'avais toujours le sourire. Je dois me retrouver, retrouver celle que j'étais pour moi d'abord même si ça peut paraître égoïste, pour mon mari et mes enfants mais surtout pour mon frère qui n'aimerait pas voir ma tristesse.
J'espère y arriver...vite car je me sens couler tout doucement.
Merci encore pour votre soutien

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1330
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #4 le: 26 Février 2013 à 18:16:32 »


*

« Modifié: 10 Juillet 2017 à 23:16:27 par *Ephémère* »
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne PEPETTE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #5 le: 26 Février 2013 à 18:47:43 »
Merci pour ce petit signe de soutien.
Mais je ne peux pas en dire plus pour le moment si ce n'est que depuis un mois les mardi (jour de son enterrement) et les mercredi (jour de son départ ) m'angoissent au plus profond de mon être....

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #6 le: 26 Février 2013 à 21:04:51 »
Bonsoir Pépette,

Je rejoins Ephémère dans sa remarque. Tu ne pourras pas faire semblant longtemps, ou alors tu risques d' "exploser" un jour à n'importe quel moment. Moi aussi je suis quelqu'un qui a toujours le sourire. J'ai tenu le choc face à des épreuves très difficiles; mais parfois, l'épreuve que l'on doit traverser est tout bonnement insupportable, et là on n'en revient pas de se sentir si faible. Après le décès de ma soeur (et même avant la fin) j'étais tellement malheureuse dans mon âme que c'est mon mari qui s'est occupé de tout. Pourtant habituellement, je gère tout et c'est lui qui me donne un coup de main de temps à autre. Là j'avais l'impression que j'étais morte à l'intérieur. Je n'ai pas pu faire semblant avec mon mari, mes filles, mes amis. A quoi bon? La souffrance est là, on ne peut pas la contenir. J'ai repris le travail 15 jours après ses obsèques. Le premier jour, des collègues sont venus me présenter leurs condoléances. J'ai fondu en larmes. Tout le monde a cru que j'allais faire une dépression. Moi aussi… Pendant des mois, je me suis autorisée à montrer mon chagrin, à parler de Carole, à rire, sourire, travailler, pleurer, crier, ne pas dormir. J'étais incapable de prévoir. J'ai vécu au jour le jour. Et puis en ce début d'année, un déclic pour m'autoriser à vivre avec à nouveau l'envie de connaître le bonheur chevillée au corps, avec l'ébauche de projets…Il m'a fallu 18 mois…18 mois, je n'en reviens pas. Comment ai-je fait? J'ai vécu un jour après l'autre (comme Méduse, une maman endeuillée me l'avait conseillé).
Ne sois pas trop exigeante avec toi, sois douce avec toi-même. Tu as le droit d'être malheureuse, fragile et imparfaite. Si tu te donnes ce droit, un jour tu retrouveras la force de vivre vraiment avec la présence de ton frère à jamais dans ton coeur. Carole m'accompagne, tous les jours, plus présente en moi après sa mort qu'avant…Ainsi va la vie. Nous continuons sans eux, mais nous sentons qu'ils sont là. laisse toi le temps.
Bon courage Pépette

Madâme

Hors ligne marieso

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #7 le: 26 Mars 2013 à 09:07:38 »
Bonjour Pepette,

Quand mon petit frère s'est suicidé, j'ai moi aussi ressenti cette impression de ne pas avoir su le protéger. Et pourtant, j'avais fait tout mon possible. Cette culpabilité ajouté encore plus de douleur à ma souffrance.
Mais Madâme a raison. Quand un individu choisit de quitter le monde des vivants, rien ne peut l'en empêcher. Même tout l'amour du monde.
J'ai mis du temps à le comprendre, beaucoup de temps... Et moi aussi aujourd'hui, par amour, j'ai fini par accepter son choix.
En ce qui me concerne, mon père a aussi été un acteur décisif dans la descente aux enfers de mon frère. Mais il est décédé lui aussi, et malgré tout ce qu'il nous a fait subir, je lui ai pardonné. Je n'ai plus de colère aujourd'hui, et même si quand je parle de mon frère, les larmes montent, je n'ai plus de haine envers qui que ce soit. Mais il a fallut du temps...

Hors ligne PEPETTE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #8 le: 08 Juillet 2013 à 09:14:53 »
Que c'est dur de continuer à vivre sans lui. Que c'est dur de se lever le matin en sachant que je ne pourrai plus jamais rien partager avec mon petit frère. Je parle de lui chaque jour, je n'arrive pas à oublier et j'ai parfois beaucoup de colère à voir la vie continuer malgré son absence. On a beau me dire tu dois te battre pour tes enfants et ton mari mais j'ai le sentiment d'être seule, incomprise et je m'en veux de les rendre malheureux mais c'est plus fort que moi. Je crois qu'une partie de moi est morte avec lui et que je ne serai plus jamais la même. Je n'avais qu'un frère et aujourd'hui je me retrouve seule, je vois mes parents tristes et ça me fait mal, mon mari a l'air de m'en vouloir et lâche parfois des phrases qui en disent long mais je fais tout ce que je peux mais désolée je n'y arrive pas. J'ai souvent envie de partir pour changer de vie, pour essayer de retrouver celle que j'étais quand mon frère était là... Sa compagne a rencontré quelqu'un cinq mois après son décès et cela m'a fait si mal même si je sais très bien qu'elle devait refaire sa vie, pour moi c'est trop tôt et chaque fois que j'arrive à sortir la tête hors de l'eau pour reprendre mon souffle, j'ai le sentiment qu'autre chose se passe pour m'en empêcher. C'est si dur.... Mon frère tu me manques tellement :'(

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #9 le: 08 Juillet 2013 à 11:00:29 »
Bonjour Pépette,

Ca faisait un moment que tu n'avais pas donné de nouvelles. Tu étais certainement trop triste et tu te sentais trop vide pour parler de la mort de ton frère. Tu sais, je comprends ton désarroi d'avoir perdu ton unique frère. On se sent vraiment amputé. ON a perdu une personne, ni sur le plan vertical supérieur ou inférieur, mais sur le plan horizontal. La même lignée. Ca fait très mal. C'est sûr certains ont du mal à comprendre cet attachement. Tant de frères et soeurs sont indifférents ou se haïssent suite à un héritage. Impensable pour nous. Et pourtant la vie nous en a privé…Et il faut faire face. Mais il faut continuer malgré tout, et veiller à ne pas délaisser ceux qui restent et nous aiment et ont besoin de nous. Mes filles étaient très attachées à ma soeur. Je leur ai toujours parlé de ma peine sans m' apesantir dessus pour ne pas les charger émotionnellement. Elles aussi doivent faire le deuil de leur tante. J'ai refusé de faire "comme si de rien n'était", c'est-à-dire de ne plus évoquer son prénom, ou sa maladie, ou le vide qu'elle laisse. Mais avec le temps, j'ai aussi appris à évoquer les souvenirs heureux, des petites anecdotes qui montrent ce qu'elle était et ce que notre relation unique était. Ca aide beaucoup de se dire que nul ne peut effacer notre vie partagée pendant toutes ces années. Je me dis que ça doit être encore plus dur quand on perd un frère ou une soeur très jeune, et que notre vie se construit sans lui ou elle.

Je te souhaite beaucoup de courage, Pépette, veille à ne pas t'oublier. Ton frère aimerait certainement que tu vives encore des moments de bien être.

Je t'embrasse,

Madâme

Hors ligne PEPETTE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #10 le: 08 Juillet 2013 à 18:17:03 »
Madâme,
Merci de m'avoir répondu. C'est vrai que je suis resté silencieuse pendant un moment car je passe par des hauts et des bas et les choses ne sont pas simples à gérer quand émotionnellement c'est difficile, j'ai du mal à voir où cela va me mener.
Une chose est sure cette épreuve m'a fait réaliser que je ne vivais pas forcément la vie comme je devais la vivre et qu'il fallait que je fasse quelque chose pour résoudre tout ce qui peut m'embêter. Ma gentillesse envers les autres ne m'aura finalement rien apporté et aujourd'hui je comprends enfin certaines choses dont nous avions parlé avec mon : un mois avant son départ il m'avait dit de prendre soin de moi et de résoudre mes problèmes en pensant enfin à moi et non plus aux autres. Mais ce 'est pas toujours facile pour moi de réaliser que les gens sont faux même les plus proches et ça me fait beaucoup de mal. Mon médecin trouve que je vis un deuil normal et que je gère plutôt bien tout ça étant donné les circonstances. Mon neurologue qui me suit depuis quatre ans pour des migraines pense la même chose et me dit qu'il ne faut pas que je m'oublie. Plus facile à dire qu'à faire mais je me suis toujours battue pour être celle que je suis aujourd'hui alors il faut juste que je prenne le temps de vivre cette période difficile et que je ne brûle pas les étapes..même si mon mari ne me comprend plus et me culpabilise. Merci Madâme pour ta gentillesse et j'espère pouvoir moi aussi te soutenir autant que tu le fais aujourd'hui.

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #11 le: 08 Juillet 2013 à 22:28:29 »
Bonsoir Pépette,

C'est curieux quand même, beaucoup de personnes sur ce site se disent que les deuils qu'elles traversent sont aussi là pour leur faire réaliser qu'elles ne pensent pas assez à elles et se préoccupent trop des autres. J'ai l'impression que pour nombre d'entre nous, se faire du bien signifie qu'on est égoïste. Et pourtant nous qui lisons beaucoup savons qu'il faut d'abord s'aimer pour aimer les autres et s'aider pour aider les autres…Je crois que nos deuils sont là aussi pour nous faire réfléchir et évoluer. Assez insupportable, en effet, de se dire que cette immense souffrance ne débouche sur rien de positif!
Je suis bien sûr très heureuse de te soutenir et dis-toi que tes interventions nous aident aussi à travailler sur nous, notre peur de la mort, nos questions sur le sens de la vie. Nous formons une vaste chaîne d'entraide en fait :)
Je te souhaite une bonne soirée

Madâme

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #12 le: 09 Juillet 2013 à 11:24:24 »
Bonjour Pepette, bonjour Madâme (et les autres  ;D!)

Je n'écris pas beaucoup mais je suis là  ;)!

Je crois qu'en fait prendre soin de nous même veut dire "être vrai(e)" avec nous même; ne plus se mentir, se forcer, culpabiliser...mais enfin s'écouter pour acceder à un niveau d'harmonie.
Notre deuil nous fait percevoir les autres tels qu'ils sont, mais il est également notre propre miroir, un "révélateur"...
Dans mon cas, je sais que cela me permet de dire les choses plus facilement qu'avant; lorsque je ne suis pas d'accord maintenant je le dis, lorsque je ressens le besoin de dire aux gens que je les aime je le dis aussi.
Je perçois mieux ce qui est vraiment essentiel...et je relativise plus facilement par rapport aux petits soucis que je percevais autreofois comme des montagnes!

Je vous souhaite une douce journée les filles (et garçons)
Asia
 

Hors ligne marieso

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #13 le: 10 Juillet 2013 à 15:58:27 »
Bonjour à toutes et à tous,

Je pense que la mort d'un proche nous renvoie à notre propre mort. Et par conséquent, elle nous donne envie de s'occuper de nous, de prendre soin de nous...

Pépette, je me souviens, quand la compagne de mon frère (dont le surnom était justement Pépette) a retrouvé quelqu'un 3 ans après sa mort, ça m'avait fait un choc également. Je trouvais ça encore trop tôt. Pourtant, je savais aussi qu'il fallait qu'elle avance. Mais là, la page se tournait pour de bon. J'avais peur aussi que ce soit un homme qui profite de sa douceur, de sa gentillesse et de sa fragilité. Et finalement, c'est quelqu'un de bien, qui a su prendre soin d'elle et respecter son histoire douloureuse.

Quant à ton mari, qu'il ne comprenne pas, c'est un grand "classique". Hier, je disais au miens, (qui, à 45 ans, a toujours ses parents et qui n'a connu que le décès de sa grand-mère qui avait 97 ans et qui s'est endormie paisiblement), qu'il ne pourrait jamais comprendre la douleur de perdre un proche de manière prématurée et aussi violente. Je pense que seul ceux qui ont vécu ça peuvent comprendre cette horreur. J'avais perdu mon père (à 54 ans) quelques semaines avant le suicide de mon frère, et malgré la souffrance, ce n'est même pas comparable, comme si c'était dans l'ordre des choses...

Aujourd'hui, je me prépare à dire au revoir à ma petite soeur, atteinte d'une maladie grave, et à qui les médecins ne laissent aucune chance. Elle vient d'avoir 32 ans. Et parfois, je me demande si ce n'est pas pire... Mon frère s'est donné la mort, d'un coup, sans prévenir. Nous étions face au mur, et nous n'avions plus qu'à avancer. Ma soeur, elle, nous la voyons dépérir, partir petit à petit...
Parfois, on me dit que j'ai le temps de dire à ma soeur tout ce que j'ai à lui dire. Mais j'ai eu le temps de le dire à mon frère !! Je n'ai pas de regret, et même si comme toi, j'ai parfois l'impression de ne pas avoir su le protéger, il savait que je l'aime de tout mon coeur.

Ton frère devait le savoir aussi, j'en suis sûre. Justement parce que tu ne l'as jamais condamné ! Et ça, c'est le vrai rôle d'une grande soeur !!

Hors ligne PEPETTE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : MON PETIT FRERE S'EST SUICIDE IL Y A 3 SEMAINES
« Réponse #14 le: 11 Juillet 2013 à 00:29:33 »
Merci marieso pour ta réponse qui m amène un peu de baume au coeur. A mon tour même si ce n est certes pas grand chose, je te souhaite beaucoup de courage pour ta petite soeur.  Je ne trouve pas les mots pour t apporter un peu de soutienmais je veux que tu saches que je suis avec toi par la pensee?.