Auteur Sujet: Mon petit frère parti trop tôt  (Lu 4594 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Grid

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
Re : Mon petit frère parti trop
« Réponse #15 le: 09 Août 2014 à 10:27:20 »
Bonjour stellarose,

Merci de ton soutien.
Je suis d'Accord avec toi, il faut que l'on en parle, ce silence me pèse et pèse surement aux autres membres de ma famille aussi.
Je parle parfois de ma peine a mon père, et partage mes souvenirs de monfrere avec ma sœur. Nous nous remémorons les beaux moments passes avec notre frère. Cependant, il y a beaucoup de non dits et cette situation m'est difficile a vivre. Je suis suivie par une psychoterapeute.
Mon petit frère est suivi par une pédopsychiatre, cela lui a été imposé par l'inspection académique en échange de la mise en place d'horaires aménagés. Mais il ne lui parle pas beaucoup.
J'aimerai que l'on parle plus mais ma mère évite toujours le sujet et refuse tout suivi psy hologique. Elle  pense que les psy ne servent a rien, qu'ils sont des incompétents et que de toute façon il est inutile d'essayer car rien ne pourra jamais apaiser sa douleur.
Je ne sais plus quoi faire pour la convaincre. Son état physique et psychologique me fait peur. Lorsqu'on lui demande comment se sont passés ses examens médicaux, elle nous répond qu'elle s'en fou, qu'elle pourrait mourir, que ça n'aurait pas d'importance. La situatio  de mon frère se dégrade en meme temps que la sienne.

Je me sens impuissante, j'ai du mal a supporter tout cela, a les hoirs comme ça, et en meme temps a supporter mon propre deuil.

Mon frère me manque terriblement, il avait toujours cette légèreté. Depuis qu'il est parti, tout est devenu si lourd...

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Mon petit frère parti trop tôt
« Réponse #16 le: 09 Août 2014 à 21:48:48 »

Bonsoir Grid,

As-tu essayer de te renseigner pour savoir s'il y a une association près de chez toi ? Peut-être pourrais-tu y emmener ton frère avec la complicité de ton père et peut-être que ta mère se sentirait obligée d'y aller en mettant bien en avant que c'est pour ton frère. Un médecin de famille  peut aussi vous aider avant que la santé des uns et des autres ne se dégrade plus.

Il y a urgence pour vous tous. C'est ensemble que vous réussirez à vous en sortir. Bien sûr que ce n'est pas évident,  la perte d'un enfant c'est très dur à vivre, et on a mille raisons de ne pas vouloir s'en sortir car cette mort est injuste en tant que parent, inacceptable. Peut-être est-elle dans le déni et refuse de croire que son enfant, ton frère ne soit plus là.

J'espère que tu pourras trouver l'aide nécessaire pour toi et les tiens. Ne pas sombrer, tenir le coup, mais tu ne  peux pas tout porter sur tes épaules au risque de t'epuiser.
Prends soin de toi aussi.