Auteur Sujet: Mon petit frère, mon ange  (Lu 13630 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Morpheus

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #30 le: 19 Décembre 2012 à 15:17:15 »
Il faut s'accoutumer à l'absence et chaque jour est un peu plus douloureux. Lundi, j'ai passé un entretien d'embauche et pour la première fois depuis le décès de mon frère, j'ai mis sa gourmette à mon poignet. J'ai senti sa présence durant l'entretien, c'était bizarre et indescriptible. Il m'a donné la force de me battre pour avoir ce poste et je l'ai obtenu. Ils seront toujours présents parmi nous.

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #31 le: 19 Décembre 2012 à 15:53:47 »
Re Morpheus,

Quel beau témoignage de leur présence. Bien sûr qu'ils seront toujours là, c'est une évidence. Je suis contente que tu aies obtenu ce poste! C'est une nouvelle positive, et ça fait du bien. Moi aussi je porte une bague de ma soeur depuis plusieurs mois déjà. Certaines personnes tiquent parce que je l'ai mise au même doigt que mon alliance. Mais moi je trouve qu'elle y est bien, et même qu'elle protège notre union. J'ai essayé de l'enlever, mais je me suis sentie nue…Oui, que leur souvenir soit pour nous une source de force et de réconfort, et pas seulement de tristesse. C'est à nous aussi d'y travailler.

Madâme

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #32 le: 19 Décembre 2012 à 19:44:35 »
Bonsoir les filles,

C'est vrai que pour mes parents c'est dur. Mon père qui était pompier a fantasmé longtemps sur une mort atroce, avec des images insoutenables, jusqu'à ce que le gendarme témoin l'apaise en lui disant qu'il n'y avait ni mouvement ni cri dans la voiture.
Ma mère va mieux car elle est comme moi, ouverte sur l'Invisible, et je pense que mes démarches par rapport à Infinitude et tout ça l'aident un peu. On s'est vu aujourd'hui et on a beaucoup parlé de tout ça (chemin de vie, destin, signes...).
Pour les parents de Flo c'est plus dur puisqu'il n'y a plus aucun petits enfants. Ils sont du coup partis un mois en Equateur voir leur 2e fille, qui est elle aussi ouverte sur l'Invisible. Je pense qu'elle doit les aider.
D'ailleurs après 2 jours vraiment dur, je suis un peu mieux (p.e grâce aux légers déplacements d'air que je sens  ;))

Je vous souhaite une douce soirée
Asia

Hors ligne Morpheus

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #33 le: 26 Décembre 2012 à 20:46:31 »
Bonsoir,

Nous avons passé le cap fatidique de Noël, je n'ai jamais autant détester ce jour que cette année. Je me sens vidée, épuisée même si j'ai réussi à ne pas verser une larme durant les repas de Noël.
J'ai beau me dire qu'ils étaient inconscients au moment où leurs amis les ont découvert, je ne cesse de me dire qu'ils ont dû avoir très peur en voyant le mur arriver à pleine vitesse. Mon ami me dit que le stress les a fait perdre connaissance avant le choc, j'espère que c'est vrai.

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #34 le: 26 Décembre 2012 à 22:44:22 »
Bonsoir morpheus,

J ai reussi a passer un bon noel, ms j ai pleure avec ma belle famille daeux fois... La tristees et la joie ne st pas indissociables. Il ft savoir se laisser aller au chagrin pr pouvoir s abandonner a la joie.

Porte toi du mieux q tu peux

madame

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #35 le: 27 Décembre 2012 à 18:42:56 »
Re-bonsoir Morphéus,

Je comprends que tu puisses imaginer ce qu'ils ont pu ressentir au moment de l'accident, cela m'arrive aussi. Pour Noel, nous sommes allés dans le Cantal et pendant le trajet en voiture, j'ai beaucoup pensé à ça. Je me suis rendue compte que j'imaginais la scène au ralenti, alors qu'avec la vitesse réelle de 100 km/h, le choc a dû être d'une violence incroyable, surtout avec les tonneaux. Ils n'ont même pas dû avoir le temps d'avoir peur, juste d'être surpris!

Essaie, de ne pas trop penser à ce qu'ils ont ressenti car tu ne peux faire que des suppositions. Je sais que ce n'est pas facile.

Je te souhaite une douce soirée
Je t'embrasse
Asia

Hors ligne Morpheus

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #36 le: 28 Décembre 2012 à 20:04:36 »
Bonsoir Asia,

Ce n'est pas simple de passer à autre chose, j'ai du mal à ne pas me focaliser sur l'accident. C'est peut-être un moyen de fuite que j'ai, comme si y penser pourrait changer l'histoire. Quand je pense "Théo est mort", je ne finis pas cette phrase dans ma tête, je l'occulte. Tout comme les images de lui étendu sur cette table, si beau et pourtant...
Même si je n'ai pas passé Noël dans la joie, j'ai réussi à profiter de quelques moments sympathiques, notamment avec ma nièce qui court partout.

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #37 le: 06 Janvier 2013 à 09:25:11 »
Bonjour Morphéus,

Je viens prendre de tes nouvelles ? Comment tu te sens en ce moment?
De mon côté c'est pas top. Ce n'est plus l'accident mais l'absence...

A bientôt
Asia

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #38 le: 06 Janvier 2013 à 10:32:32 »
Bonjour à vous toutes,

En ce début d'année, je vous renouvelle mes voeux de courage, et de douceur envers vous-mêmes pour traverser 2013, du mieux que vous pouvez. Surtout pensez bien à vous accorder des moments de répit. Ne soyez pas surprises si vous fuyez le monde. L'année qui suit un deuil est une année où on a du mal à se retrouver au milieu de grandes assemblées pleines d'insouciance et de rires. Forcez-vous le moins possible, juste quand vous ne pouvez faire autrement. Et n'ayez pas peur de froisser vos amis en refusant des invitations ou en n'invitant moins. Si ce sont vos amis, ils comprendront. Sinon, un mail ou une lettre peut vous aider à leur faire comprendre votre état.

Je vous souhaite une journée calme, et à toi Asia, de profiter de ta dernière journée avant la reprise ;)

Madâme

Hors ligne Morpheus

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #39 le: 06 Janvier 2013 à 22:07:57 »
Bonjour les filles,

Je pensais que le plus dur serait passer mais ce début d'année est particulièrement douloureux. Les voeux de bonheur me font beaucoup de peine, j'ai parfois l'impression que trois mois après l'accident tout est oublié. C'est dur de s'apercevoir que certains ont réussi à reprendre le cours de leur vie tandis que nous restons à la traîne à s'accrocher. Faute de ne pouvoir faire un pas en avant, on tente de ne pas faire un pas en arrière.

Les amis de Théo ont écrit une chanson en mémoire aux trois victimes de l'accident. Cette chanson est superbe même si je pleure à chaque fois que je l'entends.

Je repasserai plus tard, quand le moral sera repasser en positif.

En attendant, je ne vous oublie pas, restez fort en ce début d'année.

Morpheus

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #40 le: 23 Janvier 2013 à 14:16:27 »
bonjour Morpheus,

Tu interviens moins en ce moment. Je voulais juste te faire un petit coucou :)

Madâme

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #41 le: 23 Janvier 2013 à 19:29:45 »
Je m'associe à Madâme pour venir prendre de tes nouvelles.
J'espère que ça va pas trop mal  :-\
Douce soirée
Asia

Hors ligne Morpheus

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #42 le: 28 Janvier 2013 à 10:14:17 »
Bonjour à toutes et à tous,

Il est vrai que depuis le début de l'année, j'ai plus de mal à venir ici pour parler. Après quelques jours très durs début janvier, la douleur s'est un peu calmée même si elle reste vive. Début janvier, j'ai aussi fait la connaissance de ma grand-mère paternel que je n'avais pas vu depuis 22 ans (j'avais 3 ans la dernière fois que je l'avais vu, je n'en conservais aucun souvenir). Elle n'a pas connu Théo et malgré plusieurs mains tendues pour renouer au fil des années (invitation à notre baptême, visite rendue il y a quelques années seule fois où elle aura vu Théo...) elle n'a jamais fait la démarche de revenir vers nous. Bref, ce n'est pas la grande forme aujourd'hui...

J'ai commencé à lire un livre très intéressant sur le deuil d'un frère ou d'une soeur "Vivre sans toi... Témoigner après la mort d'un frère ou d'une soeur". Il s'agit d'un recueil de témoignages de personnes qui, comme nous, connaissent cette souffrance. La partie consacrée à la reconstruction m'aide beaucoup, elle me fait espérer moi aussi de connaître un jour l'apaisement après ce terrible drame. Ils expliquent aussi pourquoi notre deuil est différent de celui d'un conjoint, d'un parent ou d'un ami : en plus de devoir gérer notre douleur d'avoir perdu une partie de notre enfance, de devoir nous montrer fort pour nos parents, nous devons aussi faire le deuil de ce qu'étaient nos parents avant cet accident.

Un poème brésilien dit : "Je ne t'ai pas abandonné mais si tu ne vois que la trace de deux pas dans le sable, c'est parce que je t'ai porté".

Bonne journée,
Morpheus

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #43 le: 28 Janvier 2013 à 12:00:30 »
Bonjour Morpheus,

Contente d'avoir de tes nouvelles, même si tu ne vas pas trop bien. Tu as la force de nous écrire t c'est toujours ça…J'ai lu le livre dont tu parles. C'est vrai que ça fait du bien, tous ces témoignages de gens qui sont passés exactement par ce par quoi on passe. On a tellement besoin d'être compris dans notre malheur. ON n'a tellement pas envie que l'on minimise notre perte et notre douleur. Je ne sais heureusement pas ce que c'est de voir mes parents après la mort de leur enfant. L'avantage de les avoir déjà perdus…C'est vrai qu'il sont à jamais différents, à jamais amputés. Ma tante qui est comme une deuxième mère pour nous ne se remet pas de la mort de ma soeur. Elle est à nouveau sous anti-dépresseurs, et je sens bien que même ma présence et celle de mes filles ne lui suffit pas pour retrouver son équilibre. Voir partir avant soi une personne chère de 35 ans plus jeune que vous vous amène à réfléchir sur la vie…

Bonne journée à toi et bon courage dans ton cheminement

madâme

Hors ligne Morpheus

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : Mon petit frère, mon ange
« Réponse #44 le: 01 Février 2013 à 19:01:47 »
Bonsoir,

Cette nuit, j'ai encore rêvé de lui. Toujours le même cauchemar, Théo est étendu sur une table comme au funérarium, il se relève et se met à marcher. A chaque fois, je me dis "je le savais que tu n'étais pas mort". Et puis, je me réveille et Théo n'est pas là...
J'ai l'impression que le temps s'est arrêté, cela fait trois mois, j'ai l'impression que ça fait un siècle et j'en vois pas le bout. Alors, quand je lis qu'un deuil peut prendre des années, je regarde le chemin parcouru, le mesure et me dit que je suis trop fatiguée, que le chemin est encore trop long.
Ca passera que les gens ressasse. Oui, ça passera. Mais quand?